Newsletter subscribe

Focus

Tout savoir sur Garmin Connect IQ

Publié 11 janvier 2015 à 16 h 23 min   /   par   /   commentaires (51)

En même temps que sortait la Forerunner 920XT, Garmin annonçait l’ouverture de ses montres aux développeurs, en mettant à disposition un SDK (Software Developement Kit) pour que chacun puisse développer sa fonction pour les montres de la marque.

Ce billet n’a pas pour vocation de faire de chacun des lecteurs de ce blog un programmeur Connect IQ car le développement d’application nécessite des connaissance spécifique qui ne peuvent être abordées ici. Pour les personnes qui ont déjà développé dans des langages comme Java, Phyton, C ou même en PHP, le Monkey C, utilisé par Connect IQ, ne devrait pas poser trop de problèmes d’adaptation.

J’aborde dans la suite de ce billet les possibilités offertes par le SDK actuellement et les types d’apps que l’on pourra trouver bientôt sur le store, mais aussi les limitations actuelles de ce système. Enfin, le processus de publication d’une application sur le « app store » de Garmin, et enfin l’installation des applications sur la montre.

Dans les exemples qui suivent, c’est ma 920XT qui a servi à démontrer le fonctionnement de Connect IQ, mais le fonctionnement est identique pour toutes les autres montres qui supportent cette fonctionnalité, à savoir la Foreruenner 920XT, la fénix 3, la Epix et la Vivoactive.

Qu’est que le SDK, et qu’est-ce qu’on peut faire avec ?

Garmin fournit aux développeurs une SDK, nommé Connect IQ qui permet de construire des applications qui seront compatibles avec les montres de la marque.

Garmin a publié un site complet destiné aux développeurs. Comme pour la plupart des ressources dédiées à la programmation, ce site est disponible uniquement en anglais. Il permet de télécharger le SDK (pour Mac ou Windows), donne quelques infos sur sa mise en place et propose la documentation liée aux fonctions propres au SDK de Garmin.

Le SDK de Garmin est prévu pour l’intégrer avec l’environnement Eclipse, bien connu de nombreux développeurs. cet environnement de développement est libre et peut être téléchargé gratuitement pour Mac ou Windows. Le SDK publié par Garmin étant lui aussi gratuit, le développement et la publication d’applications sur l’app store de Garmin est donc entièrement gratuit.

La mise en place de l’environnement de développement

Entre le moment ou l’on décide de se mettre à Connect IQ et le moment où l’on commence à code, il se passe environ 15 minutes. Inutile de dire que le processus de mise en place de l’environnement est des plus simple pour les personnes qui ont l’habitude de ce genre de choses.

Toute la procédure pour commencer à développer est disponible en ligne ici (en anglais).

Une fois l’environnement en place, le développement peut commencer. On débute un projet en choisissant son type:

Garmin Connect IQLe SDK permet de créer 4 types de programmes:

  • Watch face, ou page d’affichage de l’heure.
  • Data field, ou un champ de données pour les pages d’entrainement
  • Widget, en gros une petite application très simple
  • Watch App, soit une application complète, à même de remplacer le profil sportif par exemple.

Mais il faut savoir qu’actuellement, la 920XT ne supporte que les applications de type « Watch face » ou « Data field« . Les autres seront disponibles plus tard.

Dans cette fenêtre, on choisit aussi sur quelles montres on souhaite rendre disponible son programme. Certains programmes spécifiques aux écrans carrés ne fonctionneront peut-être pas sur la fénix 3, etc… C’est donc là que se définit quels appareils seront compatibles.

Une fois le type d’application choisi, on commence le projet. Là, c’est de la ligne de code, comme tout programme informatique. Le langage de Connect IQ est le Monkey C, langage développé par Garmin pour l’occasion. C’est un langage haut niveau, proche de Java ou d’Objective C (utilisé pour la applications Apple iOS) mais qui n’est pas aussi complet. Voici à quoi ressemble l’environnement Eclipse avec un projet Connect IQ:

Garmin Connect IQLorsque l’on souhaite tester son application, on dispose de deux possibilités:

  • Soit on installe l’application sur sa montre, puis on l’exécute pour en vérifier le fonctionnement. Cette procédure peut être un peu longue juste pour un test, donc on peut aussi:
  • Utiliser le simulateur fourni par Garmin afin de valider « virtuellement » son application.

Voici un exemple du simulateur de la nouvelle fénix 3:

Garmin Connect IQUne fois que l’on est satisfait du fonctionnement de son logiciel, on peut le « packager », c’est à dire centraliser toutes les informations dans un seul et même fichier, via le menu « Connect IQ« :

Garmin Connect IQ

Que va réellement apporter Connect IQ aux utilisateurs de montre Garmin ?

Ouvrir le développement à tout le monde est théoriquement l’assurance des utilisateurs d’avoir un moyen d’obtenir les fonctions dont il a besoin dans la montre, pour autant que « matériellement » la montre en question puisse assurer cette fonction.

Prenons un exemple parmi d’autres: sur mon site d’améliorations de la Polar V800, un utilisateur a proposé à Polar d’ajouter une fonction pour déterminer sa VMA via un test standardisé, puis de calculer le résultat (la demande se trouve ici). Si cette demande concernait la 920XT, elle pourrait être adressée par un développeur via Connect IQ.

Le développeur pourrait créer une application de type « Watch App« , qui serait exécutée par l’utilisateur lorsqu’il souhaiterait déterminer sa VMA. L’application donnerait des indications sur la procédure, par exemple:

« Courrez pendant 12 minutes le plus rapidement possible, en portant votre ceinture de FC, sur terrain le plus plat possible. Appuyez sur start pour commencer… »

L’application enregistrerait donc pendant 12 minutes la fréquence cardiaque, la vitesse et la distance parcourue par l’utilisateur, et pourrait lui donner des indications comme:

  • La qualité du test (est-ce que la vitesse a été constante ou pas)
  • La dérive cardiaque durant le test
  • La distance parcourue (et donc calculer la VMA).

On trouve beaucoup de demandes récurrentes d’utilisateurs de montres Garmin dans les forums, ou via les commentaires du site, qui pourraient être satisfaites par des développement Connect IQ.

La possibilité de créer des applications sur la montre qui communiquent avec une application sur le smartphone permet d’imaginer beaucoup de possibilités.

Quelles sont les limitations de Connect IQ

Actuellement, le SDK est disponible en version 1.0. Il permet beaucoup d’interactions avec la montre, mais certaines limitations brident potentiellement certaines applications:

  • Bien qu’il existe des profils Bluetooth et ANT+ dans le SDK, le profil Bluetooth ne permet pas d’associer un capteur Bluetooth Smart, mais uniquement la communication avec le smartphone.
  • La communication ANT+ disponible via le SDK ne permet pour l’instant de communiquer qu’avec un émetteur ANT+. Il est donc pour l’instant impossible de connecter plusieurs capteurs à une seule application…
  • L’absence de parser XML dans la montre limite les possibilité d’import/export de fichiers de données autre que les fichiers .fit de Garmin.
  • et probablement bien d’autres…

Garmin a annoncé que le SDK était loin d’être figé, et que des mises à jour à venir apporteraient d’autres fonctions.

Comment publier son application sur l’app store de Garmin

Une fois que l’on a développé son application et que l’on a exporté le package (il s’agit d’un fichier qui porte le nom de son application avec l’extension .iq), on peut la soumettre pour validation à Garmin.

Peut être vous rendez-vous d’un Tweet que j’avais envoyé quand je commençais à tester Connect IQ, avec une capture d’une Watch Face indiquant l’heure en français dans le texte:

 

J’ai terminé cette applications puis je l’ai packagée pour la publier. L’objectif n’est pas la gloire éternelle car elle n’a rien de sensationnel, mais c’était pour voir la procédure de bout en bout.

Voici les étapes à suivre pour publier son application:

1. Posséder un compte chez Garmin, ou en créer un.

2. Se connecter à cette adresse: http://apps.garmin.com/en-US/developer/upload

3. Soumettre son application (le fichier .iq) et le numéro de version:

Garmin Connect IQEn cliquant sur le bouton « Continue », le système valide que le fichier d’application est valide, et propose de renseigner les champs présentés sur l’app store:

Garmin Connect IQEnsuite, on peut soumettre son application et Garmin validera ou non sa publication. D’après Garmin le processus prend environ 3 jours ouvrables:

Garmin Connect IQDans mon cas, à peine quelques heures plus tard, l’application était en ligne sur le store !

En gros, dans son processus de validation, Garmin vérifie que l’application respecte les conditions générales d’utilisation de Connect IQ, et qu’elle ne présente pas de risques, de plantages ou autres.

Installer son application sur la montre

Actuellement, la seule montre sur la marché qui supporte Connect IQ est la Forerunner 920XT. Et encore, le firmware qui le permet est en version beta. Donc on en est bien au tout début de l’aventure!

Alors pour pouvoir afficher fièrement ma nouvelle application, vous devrez:

1. Vous assurer que vous utilisez la dernière version de Garmin Express (indispensable)

2. Télécharger et installer manuellement le firmware beta de la Forerunner 920XT (actuellement la version 2.64)

3. Vous rendre sur l’app store de Garmin à l’adresse: https://apps.garmin.com/

4. Choisir et installer les applications de votre choix.

Le modèle commercial

Toutes les applications disponibles sur le store de Garmin sont gratuites. Donc pour rentabiliser un développement, il faudra vendre une application de smartphone ou encore un accessoire qui fonctionnera avec l’application.

Mais on peut imaginer que ce modèle évolue, et je n’exclus pas, même dans un avenir proche, que Garmin se mette à proposer des applications payantes.

Et la suite

Comme bien d’autres, ce billet va évoluer en même temps que Garmin Connect IQ, et sera mis à jour dès que des nouveautés feront leur apparition.

Quand à vous, si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à utiliser les commentaires.

Enfin, de par mon travail, la programmation fait partie de mes compétences professionnelles. Je n’ai passé que peu de temps sur Connect IQ jusque là, mais si certains d’entre-vous ont des idées de développement (champ de données ou autres) qui n’existent pas encore, en fonction du temps que j’ai à disposition, je suis preneur. Sur ce genre de programmes, c’est l’idée de base qui est souvent difficile à trouver ;-)

Mise à jour en mars 2016: Un de mes plus gros projet développé sur IQ à ce jour est la balance de W’, dont voici tous les détails!

Merci pour la lecture!

Commentaires (51)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

  • 11 janvier 2015 à 23 h 34 min Antoine

    Bravo pour le travail sur cet article.
    Cela m’a permis de bien comprendre le principe.
    La fenix 3 sera probablement mon cadeau d’anniversaire :)

    Répondre
  • 23 janvier 2015 à 22 h 04 min Stéphane

    Hello,

    On pourrait imaginer créer un programme pour faire du Brick workout (vélo, puis càp, avec plus ou moins de répétitions, temps)?

    Répondre
    • 25 janvier 2015 à 13 h 12 min nakan

      Bonjour,

      Oui, mais il s’agirait d’une app complète, et donc pas pour tout de suite car pas encore disponible. Mais cela arrivera surement.

      Sportivement.

      Répondre
  • 27 janvier 2015 à 12 h 02 min Juju

    Bonjour à tous. Est ce que quelqu’un saurait comment installer une application du connect iq sur la montre 920xt ? Lorsque je clique sur envoyer a l’appareil directement depuis la bibliothèque d’application, un message m’indique que la mémoire de la montre est pleine et le transfert échoue. Je ne comprend pas car je n’ai installé aucune applications que celles déjà d’origine. Merci pour vos réponses.

    Répondre
    • 8 février 2015 à 23 h 09 min Virnaoned

      Bonjour j’ai le même problème sur Mac os

      Répondre
  • 12 février 2015 à 8 h 01 min fxmalcorpi

    @Nakan, @Virnaoned
    Bonjour,
    tout d’abord merci pour l’article. je suis en train de mettre à jour Garmin Express + Version logiciel 2.7 pour essayer de mettre les Watch Face proposées. je vous tiens au jus.

    Répondre
  • 25 mars 2015 à 23 h 21 min Pascal

    Bonsoir,
    Je voulais savoir si vous aviez acheter la montre vivoactive? Si votre réponse est positive. Savez-vous par hasard s’il y a une possibilité d’augmenter l’éclairage et si la vibration peut elle également être modifiée?
    Merci beaucoup pour vos nouvelles

    Répondre
    • 27 mars 2015 à 10 h 51 min nakan

      Bonjour,

      J’ai prévu un test, mais je n’ai pas encore ouvert la boite. Je n’ai malheureusement pas autant de temps que je souhaiterais consacrer au site depuis quelques semaines, et concentre donc les rares moments que je peux y consacrer aux tests de la fénix 3 et du V650. Mais j’ai bien comme objectif de publier pour début mai un test du Vivoactive.

      Sportivement.

      Répondre
      • 12 avril 2015 à 11 h 08 min Pascal

        Merci beaucoup pour votre dévouement. A chaque fois vous nous sortez une épine du pied et je trouve vos remarques tellement explicite et simple que l’on arrive plus, quand nous connaissons votre site s’en passer.
        Merci encore pour le travail
        Pascal

        Répondre
  • 12 avril 2015 à 9 h 22 min fred

    merci pour le travail.

    Répondre
  • 14 avril 2015 à 20 h 18 min NEFF Nicolas

    Bonjour,

    Avant tout merci pour vos explications.

    Vous avez écrit : si certains d’entre-vous ont des idées de développement (champ de données ou autres) qui n’existent pas encore, en fonction du temps que j’ai à disposition, je suis preneur.

    J’ai un champ dont j’aurai besoin sur des courses horaires (6H, 12H, 24H).
    C’est un champ qui afficherait le « chrono intermédiaire à la fin du lap précédent ».
    En qqe sorte un champ « Last Lap Timer » (à ne pas confondre avec le champ « Last Lap Time » déjà existant; ce dernier donne la durée du dernier Lap, ce qui est différent du « chrono intermédiaire à la fin du Lap précédent »).

    Si vous créez cette appli, je m’en servirai immédiatement.

    Je vous en remercie d’avance.

    Répondre
    • 14 avril 2015 à 22 h 54 min nakan

      Bonsoir,

      Merci pour la suggestion. En terme de programmation, ce n’est pas compliqué à réaliser, mais actuellement via l’API de Connect IQ, nous ne pouvons malheureusement pas avoir accès aux données de « tours », donc techniquement, ce n’est actuellement pas réalisable.

      Mais cela pourrait bien changer prochainement, car plusieurs développeurs réclament cette possibilité, et Garmin semble avoir pris note et souhaite ajouter cette fonction prochainement, cf: https://forums.garmin.com/showthread.php?176789-Lap-data-in-Activity-Info

      Donc dès que ceci sera disponible, je pourrais réaliser ce champ si personne ne s’en charge avant ;-)

      Sportivement.

      Répondre
      • 15 avril 2015 à 16 h 16 min NEFF Nicolas

        Merci pour votre réponse.
        J’attendrai.

        J’aurai une autre demande :
        – Serait-il possible de créer un champ de données affichant l’avance – retard lorsqu’on utilise un « Entraînement Personnalisé » ?

        Je m’explique.
        Actuellement, l’avance – retard est remise à 0 à chaque nouvelle étape.
        Ce que j’aurai besoin, c’est d’avoir une « avance – retard » qui ne soit jamais remise à 0 (une avance – retard par séance en qqe sorte).

        Merci d’avance pour votre réponse.

        Répondre
      • 29 juin 2015 à 14 h 16 min NEFF Nicolas

        Bonjour,

        Je reviens sur la demande du champ de données « Last Lap Timer », c’est à dire le chrono total à la fin du tour précédent.

        Il n’y aurait peut-être pas besoin d’accéder aux données « LAP’s », mais juste, au moment ou un LAP est pris, sauvegarder le chrono pour pouvoir l’afficher dans le champ « Last lap TIMER ».
        Possible ?
        Merci d’avance.

        Cela m’aiderait vraiment sur mes courses de 24H pour assurer le suivi de la course par l’accompagnateur.
        Pour rappel : ces courses se courent sur un circuit qui fait autour de 1 km.
        Si on peut afficher sur une Garmin 920 une vue avec les infos « Last Lap Time » et « Last Lap Timer », l’accompagnateur à tout le loisir, sous sa tente, d’enregistrer ces 2 infos sur une feuille Excel pour assurer le suivi de la course et vérifier qu’on avance bien selon le plan établi : surtout pas plus vite que prévu.

        Répondre
  • 22 avril 2015 à 14 h 59 min NEFF Nicolas

    Pour la création d’un champ « avance retard » non remis à 0, même pour les « Entraînements Personnalisés », l’objectif est, pour les courses, le marathon par exemple, de se programmer une gestion d’allure avec les EP et il suffit alors de suivre l’allure.

    PS : au marathon, je suis adepte du Negative Split, donc mes allures augmentent un peu au fur et à mesure de l’avancement de la course.

    Répondre
  • 24 avril 2015 à 17 h 58 min francois

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces explications.

    Je me demandais s’il serait possible de développer une application (ou quelque chose d’autre) qui afficherait automatiquement ses données « ICE » (nom, numéro de contact, …) lors par exemple d’une accélération violente de la montre (typiquement une chute).

    Je m’explique, faisant régulièrement du vélo (seul), j’ai une app « vélo » avec plusieurs pages contenant elles-mêmes diverses informations (vitesse, distance, …). En cas de chute, il y aurait une page spéciale qui s’afficherait avec des informations spécifiques d’urgence. Cette page n’apparaitrait en revanche pas en temps normal. Est-ce faisable ????

    Merci.

    Francois

    Répondre
    • 24 avril 2015 à 20 h 31 min nakan

      Bonjour,

      Actuellement, ce n’est pas possible directement, car avec l’interface IQ, on ne peut pas mesurer une chute ou tout autre choc. Par contre, on pourrait imaginer une application pour le vélo qui affiche les données ICE lorsque la vitesse est inférieure à 5km (avec ou sans auto-pause).

      Mais franchement, je conseille plutôt les données ICE sur un sticker collé sur le casque, ou sur une carte dans une des poches du maillot. Mettez-vous à la place de la personne qui vient au secours d’un cycliste après une chute: irez-vous naturellement regarder la montre pour ces données? Moi pas forcément. Je chercherais plutôt sur le casque, sur le téléphone mobile ou dans les poches arrières du maillot…

      Sportivement.

      Répondre
  • 28 avril 2015 à 14 h 27 min NEFF Nicolas

    Re-bonjour,

    Je reviens sur le champ « Connect IQ » « Avance – retard » non remis à 0.
    Je n’ai pas de réponse de votre part mais il se pourrait que vous ne sachiez pas une chose sur les Garmin’s, les « Entraînements Personnalisés » et le « Virtual Partner ».

    En effet, lorsque vous programmez pour les « Entraînements Personnalisés » une cible « vitesse » ou « allure », le Virtual Partner utilise la « vitesse moyenne de la plage pour calculer son avance retard.
    C’est génial car il suffit alors de suivre son « Virtual Partner ».
    Malheureusement, lorsqu’on change d’étape dans « l’Entraînement Personnalisé », l’avance- retard est remise à 0.
    D’où le souhait d’avoir accès à un champ «avance – retard » non remis à 0.
    Cette « avance –retard » correspondrait alors à celle de la course par rapport à ce qu’on a planifié.
    Ce serait génial.

    Actuellement, j’arrive à le faire à peu près en générant une activité virtuelle en format TCX , en l’envoyant vers la 920xt et en lançant le « VIRTUAL RACER ».

    Répondre
  • 21 mai 2015 à 0 h 55 min Loheac

    Bonjour,
    Serait il envisageable d’avoir une application pour la montre 920xt qui fasse reveil intelligent en fonction des cycles de sommeil. comme sur certains bracelets connecté ?
    Et la possibilité d’avoir d’autres sport sur la montre autres que le vélo natation course à pieds ?
    Merci beaucoup

    Répondre
  • 30 mai 2015 à 10 h 18 min Manu

    Hello. Vous semblez être de vrais champions de la programmation !
    Sachant que la vitesse instantanée est très moyennée sur la 920XT (il faut attendre environ 20 secondes pour avoir la « vraie » vitesse, ce qui est particulièrement insupportable sur piste avec le foot-pod par ex.), pensez-vous que IQ Connect permette de mettre cette donnée dans un des cadrans de la montre ?
    Comme il y a plein de coureurs qui s’en plaignent (idem avec la Fénix 3 ! ), quelqu’un de brillant en programmation pourrait-il rendre ce précieux service à la communauté des coureurs ?
    Perso’, je ne me sens pas de taille / programmation.
    Merci à la bonne âme qui se dévouera je l’espère.
    PS : le calibrage manuel du foot-pod serait le bienvenu aussi, mais là, j’ai bien peur que ce ne soit pas possible, tout comme le fait d’avoir la vitesse instantanée avec le foot-pod, mais les distances et vitesses en moyennes avec le GPS afin d’avoir également la trace GPS (donc retour point de départ…). La 310XT permettait tout cela et je suis super malheureux avec ma 920XT sur ces qq points qui pour moi sont une grosse régression.
    Sportivement. Manu

    Répondre
  • 2 juin 2015 à 0 h 12 min manu

    Merci bcp !!! Je vais essayer.
    En fait, il s’agit de l’allure en temps/km, pas de la vitesse en km/h.
    Je vais essayer de voir si une appli’ en km/h existe car ça m’évitera d’apprendre par cœur les conversions, même si convertir aide à passer le temps dans les Trails longs… :)

    Répondre
  • 5 juin 2015 à 10 h 20 min NEFF Nicolas

    Re-bonjour,

    Je reviens vers vous pour vous demander si le champ « avance – retard » est programmable.

    Car, je pense que, dès qu’on a accès à la vitesse qu’utilise le Virtual Partner pour calculer sa propre « avance – retard », le tour est joué et notre « avance – retard » que je qualifierai de « sortie », donc « avance – retard de la sortie » pourrait être facilement calculée et affichée en h:mm:ss.

    Possible alors ?

    Répondre
  • 30 juin 2015 à 21 h 44 min RILLH

    Salut,

    Site très intéressant … petite question … il y a t-il un business modèle qui permette un équilibre économique des développements sous IQ ???

    Et j’ai une petite idée d’application et je ne suis pas le moins du monde développeur …

    A+

    Dominique

    Répondre
    • 1 juillet 2015 à 9 h 02 min nakan

      Toutes les applications IQ sont gratuites. Il faut donc créer une application IQ qui exploite une application mobile (Android ou iOS) qui soit payante pour monétiser son développement… Ou vendre du service autour de l’app IQ, bien que je n’ai pas d’exemples a proposer qui me vienne à l’esprit…

      Répondre
      • 1 juillet 2015 à 14 h 26 min RILLH

        Un champs de calcul d’un angle entre une route (Voile) et une direction de vent (à saisir ou a récupérer sur un www). Une première étape pour une application nautique ?

        Dom

        Répondre
        • 21 juillet 2015 à 8 h 28 min dmrrlc

          Bonjour Dom,

          Je suis en train de développer une application de tracking pour la voile. J’ai déjà fait un timer de départ de régate 5min et je m’attaque au tracking. Une fois le timer terminé (départ de la régate), je souhaite afficher le temps de course, la vitesse et l’angle entre le bord courant et le bord précédent. Vous êtes le bienveu si vous désirez aider.

          https://github.com/dmrrlc/connectiq-sailing

          Luc

          Répondre
          • 27 octobre 2015 à 12 h 16 min Fabien

            Salut Luc,
            je viens de charger ton app et je vais l’essayer.
            Je reviendrais vers toi avec la critique constructive évidement.
            Je fais énormément de voile (régate) sur tout type de support.

            N’hésites pas à écrire si tu veux un avis

            A+

            Fab

            Répondre
      • 10 janvier 2017 à 21 h 17 min Ben

        Salut Nakan,

        Je ne vois pas comment utiliser des données d’une application payante rapporterai des sous au developpeur de l’application iQ.
        Peux tu m’expliquer ?

        Répondre
        • 12 janvier 2017 à 11 h 08 min greg (nakan)

          Le principe étant que toutes les applications IQ sont gratuites. Pour monétiser une appli, il faut vendre une application mobile (pour iOS ou Android) associée… Mais les exemples concrets sont rares.

          Sportivement.

          Répondre
  • 11 juillet 2015 à 22 h 33 min cyril

    Bonjour, tout d’abord merci pour votre blog ou site enfin il est génial.
    J’ai beau avoir chercher sur le net, développer une appli c’est un métier. Sur m’a 920, je cherchai via garmin IQ à créer un champs « d’alerte » paramétrable pour l’hydratation et/ou la collation, genre toutes les 10, 15 ou 45min la montre vibre ou bip.
    Qui serait à même de créer cela ?
    Par avance merci.

    Répondre
    • 12 juillet 2015 à 8 h 42 min NEFF Nicolas

      Sauf erreur de ma part, cela existe en standard.
      La fonction est la suivante : Activity Settings / Alerts / Add New / Custom / Drink or Eat / puis paramétrage en temps ou en distance.

      Répondre
  • 12 juillet 2015 à 12 h 23 min cyril

    Oh merci beaucoup je ne le savais même pas! On en apprend tous les jours.
    Encore merci.
    Sportivement

    Répondre
  • 27 septembre 2015 à 23 h 24 min Greg

    Bonjour et bravo,
    Ou comment expliquer simplement des choses compliquées !
    Une idée comme une autre : peut on prendre la main sur une gopro et lancer le programme par défaut ?
    Je ne sais pas si c’est faisable ni la difficulté de la tâche, mais ce dont je suis certain c’est que ça pourrait en intéresser plus d’un !

    Répondre
  • 27 octobre 2015 à 12 h 06 min Fabien

    Salut,
    je découvre ton site et sincèrement félicitations !!!

    Il se trouve que je viens d’acheter une Fenix3 et je suis tout déçu de ne pas avoir les champs de données que je souhaite sur le même écran. (en l’occurence 9 champs).
    Des gars on bien developer mais pour le running et moi j’en aurais besoin pour le ski alpinisme. (pas les mêmes donnés)
    Malheureusement je n’ai pas les compétences pour programmer :(
    Comme tu le propose à la fin de ton article voilà une idée de développement !
    Partant ?

    Fab

    Répondre
  • 17 décembre 2015 à 15 h 06 min Daney

    Bonjour,
    Je dois régulièrement désinstaller l’appli sur mon ordi et ré-initialiser la montre. Est-ce normal? (Malgré les mises à jour).
    Par ailleurs je n’arrive pas à faire fonctionner la ceinture. Y-a-t-il une manipulation particulière à faire?
    Merci

    Coralie Daney

    Répondre
    • 17 décembre 2015 à 17 h 44 min Romain

      Bonjour,
      Non, ce n’est pas normal de devoir réinstaller l’application sur l’ordi et réinitialiser la montre. Maintenant trouver les causes du dysfonctionnement dépasse mes compétences. Peut-être que Nakan a une idée.
      Pour la ceinture, tu dois la coupler avec la montre pour pouvoir l’utiliser. Il faut la rechercher dans le menu des capteurs de la montre.

      Répondre
  • 31 décembre 2015 à 16 h 51 min david

    Bonjour
    pouvez vous m aider à trouver une application pour faire de la projection de point en œuvre et en millièmes?
    sportivement

    Répondre
  • 31 décembre 2015 à 16 h 57 min david

    Bonjour
    pouvez vous m aider à trouver une application pour faire de la projection de point en mgrs et en millièmes?
    Petite idée développement qui m enlèvera une épine du pied.
    sportivement

    Répondre
  • 1 février 2016 à 19 h 43 min PORLAN François

    Bonjour et bravo pour tout ce beau travail d’explication.
    Je possède depuis peu une 920xt et je suis un peu déçu par la lisibilité des écrans… C’est vrai aussi que j’ai 60 ans, donc sans lunettes, je vois moins bien de près, ce qui m’a obligé à mettre des écrans à 2 valeurs seulement.
    J’ai eu avant cette montre des 310xt et je trouvais les écrans beaucoup plus lisibles, même à 4 valeurs !
    Je trouve qu’il y a beaucoup de place perdue sur ces écrans (les séparations par exemple…), de ce fait il pourrait y avoir des caractères un peu plus importants.
    La question que je me pose : Y a t’il une application sur IQ qui permette de changer la police des écrans ?
    Merci pour votre réponse.
    Bien cordialement
    François

    Répondre
    • 2 février 2016 à 9 h 40 min greg (nakan)

      Bonjour,

      Malheureusement pas. Si on voulait changer la police d’affichage, il faudrait ré-écrire complètement une app/profil. Je ne sais pas si quelqu’un a déjà tenté ceci, mais c’est de fait un travail considérable. Il est vrai qu’à vouloir absolument mettre des écrans couleur qui sont nettement plus sombre à leurs montres haut de gamme, Garmin a diminué la lisibilité de ses montres.

      Sportivement.

      Répondre
      • 2 février 2016 à 22 h 13 min François P

        Merci d’avoir pris le temps de me répondre.
        Si j’ai bien compris, ma demande nécessiterait un travail qui serait possible après que Garmin ait autorisé le développement des WATCH APP … Je suivrai avec attention les développements .
        Bonne soirée. FP

        Répondre
  • 15 mars 2016 à 18 h 42 min Jean-Philippe

    Bonjour,

    Savez vous si il existe de la documentation en français pour la programmation?

    Sportivement

    Répondre
    • 17 mars 2016 à 9 h 18 min greg (nakan)

      Bonjour,

      La quasi intégralité de la documentation pour la programmation est en langue anglaise, et je ne connais malheureusement pas de références en français là-dessus. Il y a bien des dites généralistes de programmation francophone, mais pas spécifiques à Connect IQ.

      Sportivement.

      Répondre
  • 4 avril 2016 à 23 h 07 min Julien

    Bonjour,

    Lorsque je créé un nouveau projet, j’ai une erreur de workspace, as-tu une solution ? J’ai tout bien suivi le getting started sur le site garmin mais rien y fait.
    Je souhaite modifier un watch face existant (ajouter les secondes, modifier l’emplacement de certains champs), est-ce possible ?

    Julien

    Répondre
    • 5 avril 2016 à 10 h 17 min greg (nakan)

      Bonjour Julien,

      Le problème peut venir de plusieurs endroits: Eclipse, plug-in IQ, installation / droits sur l’ordinateur en question… Je pense qu’il faut déjà valider le fonctionnement de base d’Eclipse, tu trouvera probablement plus d’aide sur les forums dédiés au développement sous Eclipse qu’ici…

      Pour la modification de ta watchface, si tu disposes des sources de l’app originale, ce ne devrait pas être un problème.

      Sportivement.

      Répondre
  • 14 avril 2016 à 9 h 35 min Alf

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces info.
    J’ai juste une question, est-il possible d’envoyer une application que l’on développe directement sur sa montre pour la tester sans passer par la publication ?
    Merci

    Répondre
    • 14 avril 2016 à 10 h 07 min greg (nakan)

      Bonjour,

      Oui il y a la possibilité d’utiliser l’option « Build for device » dans le menu « Connect IQ » du plugin Eclipse pour compiler l’application sur une montre pour test. Seul le changement direct de paramtres via l’application mobile ou Garmin Express ne fonctionnera pas.

      Sportivement.

      Répondre
      • 14 avril 2016 à 11 h 20 min Alf

        Parfait, merci.
        Je resterai ça ce soir. C’est pour une watchface pas une app mais je suppose que c’est pareil.

        Répondre
  • 16 août 2016 à 17 h 29 min hotchiwawa

    Salut,

    Merci pour ton tuto.
    J’ai remarqué qu’on était passé à la version 2 de Connect IQ (http://developer.garmin.com/connect-iq).
    (je débute niveau programmation de montre, donc un peu perdu par toutes les infos)
    Est-ce qu’il y a des nouveautés au niveau des limitations?

    Bien à toi,

    Répondre
  • 25 janvier 2017 à 16 h 04 min Dan

    Bonjour.
    J’au lu tes explications sur la programmation et c’est bien trop compliqué pour moi. Je suis dans le même cas que François Porlan (1/02/2015) et je trouve dommage que les informations des champs de données ne remplissent pas la case complète.
    On peut laisser un commentaire où joindre directement le programmeur pour essayer de l’améliorer mais s’il y a une chose que je n’arrive à faire, c’est d’envoyer une capture d’écran via le lien.
    Alors, une idée ?

    Répondre