Newsletter subscribe

Focus

CES 2017: La Garmin fénix 5

Publié 7 janvier 2017 à 3 h 15 min   /   par   /   commentaires (21)

La grosse annonce de ce CES 2017 dans le domaine du sport est venue de chez Garmin, avec la présentation de l’attendue fénix 5. La nouvelle montre phare de la gamme de Garmin vient remplacer la fénix 3 qui est sortie il y a maintenant 2 ans.

Dans les faits, ce sont 3 modèles qui ont été présentés, possédant les mêmes fonctions de base à quelques différences près. Voyons donc en détail ces différences.

De gauche à droite sur l’image ci-dessus, nous retrouvons la fénix 5S, la fénix 5 et la fénix 5X. Voici le tableau comparatif:

 fénix 5Sfénix 5fénix 5X
Diamètre du cadran (mm)424751
Diamètre affichage (mm)27.9430.530.5
Poids67g avec bracelet silicone85g avec bracelet silicone98g avec bracelet silicone
Epaisseur (mm)14.515.517.5
Résolution de l'affichage218x218 pixels240x240 pixels240x240 pixels
Autonomie en mode GPS13h (50h UltraTrac)24h (100h UltraTrac)24h (100h UltraTrac)
Support de la cartographieNONNONOui
Mémoire interne64 Mo (54 Mo disponibles)64 Mo (54 Mo disponibles)12Gb
Disponibilité:Mars - avril 2017 en EuropeMars - avril 2017 en EuropeMars - avril 2017 en Europe
Prix annoncé (Euros)Dès 599€ (699€ avec verre Sapphire)Dès 599€ (699€ avec verre Sapphire)Dès 899 €
Prix annoncé (Suisse)Dès 659 CHFDès 659 CHFDès 989 CHF
Disponible avec verre normal:OuiOuiNON
Disponible avec verre SapphireOuiOuiOui
Capteur FC optiqueOuiOuiOui

La fénix 5 est une amélioration de la fénix 3, et on sent tout de suite qu’elle a été conçue sur les mêmes bases logicielles et matérielles. Mais quelles sont les différences majeures par rapport à la fénix 3:

  • L’affichage passe de 16 couleur sur la fénix 3 à 64 couleurs sur la fénix 5. La résolution augmente également (voir tableau ci-dessus)
  • Tous les modèles intègrent un capteur de FC optique qui est plus plat et plus confortable. De plus, il devrait être plus précis. La mesure de la FC en continu est désormais échantillonnée à 2-5 sec (au lieu de 20-30 sur la fénix 3 HR).
  • La fénix 5 supporte l’intégralité de la gamme Varia (dont le Varia Vision)
  • Les performances pour les applications Connect IQ ont été globalement revues à la hausse.
  • L’autonomie annoncée (attendons d’avoir les versions finales dans les mains) sont meilleures.
  • Meilleure intégration avec Strava (support des Live Segments)
  • Garmin a ajouté un gyroscope à l’intérieur de la montre pour améliorer la fonction UltraTrac.
  • Enregistrement des records en natation
  • Ajout des fonctions de Tracking de groupes à vélo (fonction existante dans le Edge 820)
  • Intégration de nouvelles fonction de suivi pour le golf.
  • Cartographie (fénix 5X seulement)
  • Désormais, seuls les modèles avec verre sapphire intègrent une connectique Wifi
  • Support des capteurs Bluetooth Smart pour la fréquence cardiaque. Même si Garmin l’annonce sur le bout des lèvres, il semble qu’il sera possible d’utiliser des capteurs Bluetooth Smart (FC seulement pour commencer) avec la fénix 5.
  • Bracelets faciles à changer.

Le modèle 5S

Le plus grand reproche fait à la fénix 3 est son encombrement qui fait que ce n’est pas une montre adaptée à toutes les tailles de poignets. Garmin a donc revu sa copie et propose une fénix 5S plus petite et (un peu) plus fine destinée aux personnes cherchant une montre moins volumineuse:

Il faut bien avouer que le challenge est relevé avec brio et que cette 5S est très jolie. Même si les femmes sont la cible première de ce modèle, le triathlète qui cherche une montre moins encombrante y trouvera clairement son bonheur! Seule contrainte évidemment, le compromis sur l’autonomie (13h en mode GPS contre 24 pour les autres modèles). Sinon, toutes les fonctions y sont!

Il est presque dommage que Garmin n’ait pas pensé à proposer un modèle sans capteur optique, ce qui aurait permis de la rendre encore un peu plus fine.

Le modèle fénix 5

Le fer de lance. Garmin ne le cache pas vraiment, la fénix 3 est la montre la plus vendue de son histoire si l’on considère toutes ses déclinaisons (fénix 3 HR, Chronos, Quatix et autres…). Alors la marque compte sur un succès retentissant de sa nouvelle venue. Notez que l’absence dans la gamme de la fénix 4 s’explique par deux raisons: la première c’est que la HR présentée l’année passée sur ce même CES était une version intérmédiaire, et que « fénix 4 » prononcé en chinois porte le mauvais œil, et que les usines en Chine rechignaient à la fabriquer sous ce nom!

Le modèle 5X

Après l’échec commercial de la Garmin Epix, la marque tente à nouveau l’intégration de la cartographie sur un écran grand comme un timbre poste. Je dois avouer que je suis mi-figue mi-raisin par rapport à cette fonctionnalité. Est-elle réellement utilisable sur un écran si petit, non tactile et piloté par des boutons latéraux? Pas de réponse absolue à donner ici, mais l’expérience acquise lors des tests de la Epix me laissent songeur. J’attends de l’avoir dans les mains pour une réponse définitive.

En dehors de la cartographie et la disponibilité seulement avec un verre Sapphire, rien de plus sur le modèle X. 

La fénix 5 en vidéo

Retrouvez la capsule vidéo de ce CES dédiée à la fénix 5:

Autres nouveautés chez Garmin

La fénix 5 occupe le sommet de l’affiche chez Garmin, mais d’autres petites nouveautés sont également annoncées. Par exemple, si vous êtes un utilisateur régulier des services de Uber vous serez heureux d’apprendre la disponibilité prochaine d’un widget IQ qui vous annonce quand votre chauffeur va arriver:

Et enfin un nouveau produit nommé « InReach » qui permet aux aventuriers d’avoir dans la poche un GPS équipé d’une communication bi-directionnelle par satellite (Iridium) pour un suivi (Live Tracking) partout sur la planète et, en cas de problème, une couverture globale pour avertir les secours. Bien évidemment, tout cela s’accompagne d’un service d’abonnement annuel ou ponctuel pour les aventuriers vacanciers:

Voilà en ce qui concerne les nouveautés de chez Garmin. J’en ai également profité pour remonter la plupart des points exposés sur le site dans les commentaires ou dans l’article de préparation de ce CES. Les points essentiels ressortant de ces discussions sont:

  • Malgré le succès de la gamme fénix pour le triathlon, la gamme Forerunner (920XT et 735XT) ne devrait pas disparaitre mais bien continuer à évoluer.
  • La technologie de Galileo pour le positionnement est à l’étude, mais rien de concret actuellement (le responsable Europe pousse en interne pour cette technologie)
  • Garmin Connect continue à évoluer et verra de plus en plus de fonction. La possibilité de synchroniser la charge d’entrainement entre différents appareils ainsi que de la centraliser sur Connect est à l’étude.
  • De nouveaux types d’activités sont ajoutés continuellement, et la course d’orientation par exemple pourraient arriver dans les prochaines ajoutées (mais pas de confirmation)

Enfin, sachez que d’ici la sortie des montres de production, les caractéristiques de la fénix 5 peuvent encore légèrement changer.

Commentaires (21)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

  • 7 janvier 2017 à 10 h 49 min Rysenaer Michel

    Super, il est question d’avoir la course d’orientation comme type d’activités. Rien que comme possibilité d’enregistrement dans Garmin Connect ce serait déjà pas mal.

    Répondre
  • 7 janvier 2017 à 18 h 10 min Guidetti

    Bonjour, je trouve qu’il manque pour la 920XT un profil d’activité ski nordique. Sportivement.

    Répondre
  • 7 janvier 2017 à 19 h 26 min Anthony

    Des infos plus précises ont été fournies sur Garmin Connect.
    Dernier exemple en date : Afficher un rapport pour déterminer le nombre d’heure d’entrainement sur la semaine écoulée. A part un histogramme, que je trouve inadapté, j’ai sorti la calculette pour faire le décompte !
    Comment se placent les forerunner par rapport aux fenix ? J’ai l’impression que la fenix (vu les prix) n’est pas forcement destinée aux sportifs… (finition, style…)

    Répondre
    • 8 janvier 2017 à 18 h 36 min Adrien

      La fénix est une montre multisports contrairement aux Forenunner. Si tu fais une activité style Triathlon, vélo , Duathlon il te faut une Fenix ou une XT ( 920 ou 735 ) .

      Répondre
      • 11 janvier 2017 à 14 h 39 min Yann

        Encore faut il que ton activité ne dure pas trop longtemps, car la 920XT ne peut pas se charger en cours d’enregistrement, ce qui est pénible sur les Ultra Trail, j’ai tenu au mieux 17H en mode GPS normal (sans cardio) et 28H en mode UltraTrac avec une trace totalement farfelue (135 km enregistré pour 75 km réel). Dire que la 310XT pouvait se charger en enregistrement….

        Répondre
  • 8 janvier 2017 à 10 h 25 min Rich

    Bonjour. Je ne comprend pas la phrase ‘Support des capteurs Bluetooth Smart pour la fréquence cardiaque. Même si Garmin l’annonce sur le bout des lèvres, il semble qu’il sera possible d’utiliser des capteurs Bluetooth Smart (FC seulement pour commencer) avec la fénix 5.’, voulez vous dire Fenix 3

    Répondre
    • 8 janvier 2017 à 18 h 34 min Adrien

      En gros on pourra utiliser par exemple une ceinture cardio Polar avec le bluetooth

      Répondre
  • 8 janvier 2017 à 21 h 07 min Boyer moulin

    Bonjour
    La fenix 5 s est elle sur le marche !
    Coment peut on la commander !

    Répondre
    • 12 janvier 2017 à 11 h 05 min greg (nakan)

      Bonjour,

      Il faudra attendre le mois de mars pour la voir en Europe.

      Sportivement.

      Répondre
  • 12 janvier 2017 à 11 h 50 min Vincent

    Bonjour,
    Est-ce que vous auriez des infos concernant la possibilité avec cette Fenix 5 de charger des parcours GPX depuis son téléphone mobile sans connexion Internet (ce qui est très souvent le cas en forêt, en montagne ou à l’étranger).

    Personnellement je n’ai toujours pas digéré qu’une telle fonction eut été disponible à l’achat de ma Fenix 2 il y a 3 ans et qu’aujourd’hui après un changement de téléphone ( Iphone 4s (ios7) à 6s (ios10) ) c’est devenu impossible.

    Répondre
  • 19 janvier 2017 à 16 h 00 min Zerlini Olivier

    Bonjour,

    J`imagine que nous aurons droit à un test complet lorsque la montre sera dispo ;)

    Répondre
    • 20 janvier 2017 à 9 h 38 min greg (nakan)

      Bonjour! Oui cela ne fait pas de doute. J’espère en avoir une rapidement après sa sortie!

      Sportivement

      Répondre
  • 26 janvier 2017 à 10 h 12 min Julien triathlon

    Elle me fais bien de l’oeil. Je suis personnellement indécis avec la 735xt ou même la sparta… J’ai du mal à visualisé la fenix au poignet tout les jours. Une fois en magasin ça sera surement plus simple.

    Répondre
  • 30 janvier 2017 à 23 h 43 min Alexis

    Bonjour,
    Avez-vous eu des infos éventuelles concernant l’ajout (par mise à jour) du training status, charge d’entraînement et training effect 2.0 sur les Forerunner ?

    Répondre
    • 1 février 2017 à 10 h 49 min greg (nakan)

      Malheureusement, aucune nouvelle sur ce point. Personnellement, je pense qu’il y a peu de chances qu’on retrouve ces fonctions sur des Forerunner qui sont déjà sur le marché, mais elles seront probablement intégrées aux prochaines générations.

      Répondre
  • 1 février 2017 à 11 h 55 min Enzo

    Bonjour,
    Je souhaite remplacer ma vieillissante/obsolète ?! mais robuste Suunto T6D.
    La Spartan pourquoi mais franchement la politique Suunto de sortir une montre au prix fort avec rien dedans me laisse perplexe et peu confiant. Vendre un produit avec des mises à jour majeures sur un an…je ne comprends pas ; c’est vraiment se moquer des gens. Et puis l’écran tactile bof.
    Les seuls avantages que j’y vois….conserver mon historique dans Movescount, je connais et maîtrise le fonctionnement Suunto, le confort de la ceinture.
    En plus rien sur les mesures de foulées : temps de contact avec le sol, oscillation….Etc.
    Donc logiquement je zieute vers les Garmin Fenix 3 et 5.
    J’aime beaucoup ton passage sur les plus de la 5 par rapport à la 3.
    Est-ce que couleur et résolution sont vraiment des paramètres importants ? la différence est très flagrante ? ou alors l’affichage de la Fenix 3 est déjà très satisfaisant ?
    La FC optique : pourquoi pas. Je reste un pro ceinture pour les efforts de toute façon. Mais à quoi sert l’optique dans le quotidien ? Qu’est-ce qu’il apporte réellement ? ma Fc sur la journée et mes calories ? ou alors j’ai une analyse précise de mes RR en journée et surtout la nuit ?
    Pour le reste je trouve ça très gadget. De toute façon je n’ai pas de portable, pas envie d’utiliser une autre ceinture, pas de gamme Varia. Le Bluetooth à la rigueur semble pas mal et encore.
    La carto de la 5X c’est marrant mais j’ai déjà un GPS Edge Garmin. Et puis regarder une carte sur un timbre-poste bof. Et le prix est scandaleux !
    Reste l’embarquement ou non du Galileo. Mais quelle réelle plus-value ?
    Bref, tout ça pour dire une Fenix 3 HR qui va chuter ou j’attends la très chère Fenix 5 ?
    Et surtout quelle réelle grosse innovation peut-on attendre des montres ? depuis l’avènement de la FC, le GPS et l’altimètre (les 2 sont encore très imprécis et aléatoires), qu’est ce qui peut voir surgir comme réelle évolution et révolution ?
    Merci pour ta réponse.
    Enzo

    Répondre
    • 2 février 2017 à 10 h 52 min greg (nakan)

      Hello,

      Au vu de tes arguments pertinents, et de ton utilisation, la fénix 3 semble être parfaitement adéquate. L’affichage est meilleur sur la 5, mais en entrainement, cela ne change rien du tout. La fréquence cardiaque optique ne mesure par le R-R, au mieux elle l’estime via un algorithme logiciel. Donc pas non plus d’avantage de ce côté. La FC optique, c’est bien pour le jogging du matin ou pour la FC moyenne sur une sortie en endurance. Pour le reste, rien ne vaut la ceinture.

      Donc oui, la fénix 5 sera mieux si tu es un gros utilisateur de champs et applis IQ, ou si tu as besoin d’une autonomie meilleure que celle de la f3. Sinon, profites de la baisse des prix de la fénix 3. Rien à attendre dans l’immédiat côté Galileo. Mais le système européen pourra apporter une réelle amélioration de la précision de la géolocalisation de nos montres de sport! Mais pas avant 3-4 ans.

      Enfin, la carto, je suis également très réservé quand à la réelle utilité d’une carte sur un écran si petit… A voir à l’usage. Mais le prix est effectivement exorbitant.

      Pour revenir sur la Spartan, Suunto n’est pas sérieux du tout. Cela fait bientôt 6 mois que j’essaie d’obtenir une montre en test mais qu’on me répond qu’elle n’est pas encore suffisamment au point pour un test complet. Ils se fichent de qui? Ils la vendent à des gens depuis plus de 6 mois! Si elle n’était pas sur le marché, je comprendrais… Et des tests que j’ai pu lire ici et là, c’est pas la joie… Donc pour l’instant, je déconseille cette montre.

      En espérant avoir répondu à tes questions.

      Sportivement.

      Répondre
      • 2 février 2017 à 11 h 08 min Enzo

        Super. Merci pour ces réponses.
        Pas avant 3 ou 4 ans pour Galiléo :(( quel dommage
        Sincèrement je ne comprends pas la logique de développement de Suunto et Garmin. Comment peut-on vendre (au prix fort) des montres non aboutis (Spartan) ou bien qui ne change presque pas d’un modèle à l’autre (Fenix 3 à 5 par exemple) ??? Me tromperais-je en avançant qu’il nous prenne pour des jambons ? :)))
        Bref à quand une réelle avancée technologique ?
        Rien à attendre du côté de Polar ? avec une montre qui passe assez bien partout comme la Fenix 3 au niveau design. La V800 date un peu ;)

        Encore merci

        Enzo

        Répondre
  • 7 février 2017 à 14 h 08 min Jean-Philippe

    Je reconnais que la cartographie sur un timbre poste n’est pas super intéressante, par contre, la fonction de suivi d’itinéraire « virage par virage » (comme un road book), ça c’est vraiment top et tout à fait jouable sur ce format d’écran.

    Répondre
    • 7 février 2017 à 18 h 44 min Yann

      Jean-Philippe, tu l’as déjà sur la Fénix 3 ;-)

      Répondre