Focus

Chronique: Polar et la V800, un projet qui aurait pu être parfait

Publié 1 mai 2017 à 12 h 24 min   /   par   /   commentaires (25)

Revenons au début de l’année 2014. Garmin vend la 910XT et la fénix 2. Polar, a lancé depuis deux ans la RC3 GPS, sa première montre intégrant un récepteur GPS, mais sa montre destinée aux triathlètes, la RCX5 n’intègre pas de GPS. La marque finlandaise a toujours capitalisé sur son savoir-faire en termes de mesure de la fréquence cardiaque et d’algorithmes d’analyse des performances, mais le marché se dirige vers autre chose. Les utilisateurs veulent plus de données. Ils veulent du GPS. Ils veulent du connecté. Conscient de son retard, Polar développe une nouvelle montre de triathlon qui remet tout en question de ce que la marque a fait jusque-là. En avril 2014, la V800 est annoncée et elle apparaît alors comme l’une des montres GPS les plus avancées du moment, malgré un maque de maturité criant.

Polar fait le pari risqué de sortir une montre de triathlon qui n’en est pas encore une: en effet, si la montre elle-même permet potentiellement tout ce que l’on attend d’une montre GPS multisport, son logiciel interne lui n’est pas encore terminé. Des fonctions considérées comme essentielles sont absentes : pas de profil spécifique à la natation en piscine avec mesure des longueurs, pas de profil spécifique pour la natation en eau libre, aucune fonction de navigation… Et que dire de Polar Flow, plate-forme d’analyse en ligne que Polar a créé de zéro, abandonnant au passage son ancienne plate-forme polarpersonaltrainer.com ainsi que le logiciel Pro Trainer tellement apprécié.

Polar, avec ses 1’000 employés doit rivaliser avec Garmin, qui emploie plus de 10’000 personnes. Partir de rien en même temps sur la montre et sur la plate-forme est un projet très ambitieux. La V800 propose déjà des fonctions novatrices au moment de sa sortie : synchronisation avec le smartphone, capteurs Bluetooth Smart, profils sportifs personnalisés que l’on configure sur la plate-forme en ligne. Rapidement, de nouvelles fonctions arrivent : affichage des notifications du téléphone, profil spécifique pour la natation en piscine, puis optimisation du GPS pour la natation en eau libre. Polar fait progresser son logiciel et diversifie également les produits qui en tirent profit. D’abord avec la M400, montre destinée aux coureurs à pied, puis avec le compteur cycliste M450.

Au fur et à mesure, la plate-forme en ligne Flow gagne en fonctionnalités et les critiques, parfois virulentes à son égard lors de sa mise à disposition (il est vrai qu’à ce moment, les fonctionnalités étaient trop maigres), se calment. Polar le proclame, la V800 est prévue pour durer. C’est une montre haut de gamme que l’utilisateur pourra conserver plusieurs années tout en la voyant s’améliorer d’un point de vue logiciel. Le message parle à de nombreux sportifs car la perspective de pouvoir capitaliser sur un achat de ce type plusieurs années sans la frustration de voir un nouveau modèle sortir l’année suivante est des plus séduisantes. Et Polar tient globalement ses promesses, si l’on fait abstraction des délais parfois non tenus annoncés sur la plate-forme mise en place pour l’occasion. Mesure de la cadence de course, possibilité de charger des tracés pour ensuite les suivre durant une activité, utilisation de la montre pour contrôler sa caméra GoPro… Le logiciel de la V800 évolue continuellement.

Mais les utilisateurs commencent à demander un nouveau modèle. Pourquoi ?

En termes de capacités techniques, la V800 tient toujours largement la comparaison avec les montres de triathlon actuelles. Sa connectivité avec iOS et Android est bonne, son capteur GPS est l’un des meilleurs du marché et ses capacités en termes d’évolution ne semblent pas encore atteintes.

Mais la montre souffre de quelques défauts qui font que les propriétaires d’une V800 de la première heure constatent: ma montre a déjà subi un retour au SAV pour une légère infiltration d’eau, ce qui fut également le cas pour plusieurs utilisateurs. Ensuite, le bracelet s’use et Polar, étrangement, ne propose pas de solution facile pour le changer. Enfin, le manque de possibilités de personnalisation de la montre la rend peut-être « lassante » pour certains à la longue. Mais surtout, il y a les mises à jour au départ nombreuses qui se font de plus en plus rares…

Alors qu’a-t-il manqué à Polar pour réussir son pari de faire la V800 une exception dans la liste des modèles de montres de tri que l’on remplace tous les deux ans? Quelques axes de réflexion:

  • On ne peut pas imaginer que Polar ait pu concevoir un équivalent complet à Connect IQ au vu de la différence de force vive au département développement. Mais la possibilité de personnaliser à l’envie l’écran de la montre en proposant un kit de développement pour réaliser des cadrans de montre personnalisés aurait pu rendre la montre plus attrayante.
  • Concevoir une montre avec des bracelets facilement remplaçables mais qui ne font pas aussi « cheap » ou « plastique » que les M200 ou M600, du genre de ceux de la fénix 5, et la montre pouvait changer facilement d’apparence.
  • Proposer plus de mises à jour du logiciel de la montre, quitte à les rendre payantes.

Ce dernier point risque de faire bondir certains, mais je suis convaincu qu’il est un modèle d’avenir pour les fabricants. En effet, je débourse plusieurs centaines d’Euros ou de francs suisses pour une montre, mais je ne me sers pas de la moitié de ses fonctionnalités. Hors, tout le monde le sait, c’est la recherche et développement du logiciel qui fait le prix d’une montre, par la matière ou les composants qui la constitue… Alors pourquoi ne pas payer une montre moins cher, avec uniquement les fonctions dont j’ai besoin? Et si un jour je me mets au golf, je débourse 150 Euros pour activer la fonction….

Alors certes, en commercialisant la V800 comme montre de triathlon, il aurait été scandaleux de vendre les mises à jour du profil de natation en eau libre, de natation en piscine ou le support des capteurs de puissance. Mais pourquoi ne pas avoir développé un widget de contrôle de la musique sur le téléphone pour 5 Euros, un profil avancé pour une activité pour le parapente pour 20 Euros ou d’autres types d’ajouts optionnels qui auraient pu financer tout ou partie du développement de plus de fonctions « gratuites », qui auraient bénéficié à tous les utilisateurs de la montre, et proposer plus de valeur pour le prochain modèle ?

Polar semble désormais se concentrer sur le modèle suivant qui héritera en grande partie de ce qui a été construit pour la V800. Une société qui fait table rase une fois fait preuve de courage et de bon sens. Mais le faire pour construire chaque nouveau produit, c’est faire douter les utilisateurs. Et avec la M600 sous Android Wear et les V800/M4X0 utilisant un système, on voit mal un troisième entrer dans la gamme… Alors est-ce que Polar se dirigera vers une montre au logiciel modulaire? L’avenir nous le dira.

Et vous, propriétaires (ou non) de la Polar V800, qu’en pensez-vous. Un modèle de montre de sport peut-il durer plus de trois ans? L’envie de changer est-elle trop forte? Quelle est la durée de vie de vos montres de sport avant que vous n’en changiez?

Commentaires (25)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

  • 1 mai 2017 à 13 h 14 min Jérôme

    Bonjour
    Wahou, super ta rélflexion sur le business model proposant des mises à jour payantes. Pour le coup, ça serait une ‘révolution’. Mais en lisant la suite, je dois avouer que ton argumentaire tient la route. Finalement, c’est ni plus ni moins que l’application du business model des applications de smartphone aux montres. Alors pourquoi est-ce que ça ne marcherait pas ?
    Super article.

    Répondre
    • 1 mai 2017 à 13 h 30 min greg (nakan)

      Hello,

      Il faut savoir que ce n’est pas vraiment de moi, ou pas vraiment nouveau, mais Polar en parlait depuis la sortie de la V800. Pour l’instant, il n’ont toujours pas « osé »… Mais à voir à l’avenir!

      Sportivement.

      Répondre
      • 26 juin 2017 à 16 h 48 min Casanis

        Pas de problèmes on fera jouer la concurence ;-)

        Répondre
  • 1 mai 2017 à 16 h 04 min Loïc

    Bonjour, je vais te faire part de mon expérience : je suis Polar depuis 20 ans je pense, et j’avais acheté une V800 à l’été 2014, peu après son lancement (La version n’avait pas encore le cache d’étanchéité sur le connecteur). L’eau et la transpiration ont fini par rentrer, et le fond de la montre à se bomber –> elle a rendu l’âme il y a 15 jours. La question du changement se posait donc, mais c’est quand il a fallu passer à la caisse, j’étais tenté par une 5S saphir + ceinture cardio, ça commençait à piquer un peu. J’ai donc pris un peu de recul, pour bien analyser, et au final, j’ai estimé que j’étais tombé dans les pièges du marketing de chez Garmin, qui était plutôt efficace. Et au final, j’ai acheté … une nouvelle V800.
    Les raisons : je maitrise l’outil par cœur, j’ai 3 ans d’historique d’entraînement dans Polar flow, et la V800 correspond en fait totalement à mes besoins (Running et vélo). Perso, je ne suis pas convaincu de la mesure de FC au poignet, les mesures de foulées et de temps au sol, on doit regarder souvent au début, mais sur du long terme je ne sais pas ce que ça vaut en termes d’analyse.
    Si je décode, la nouvelle ceinture Polar pourrait probablement gérer ces paramètres à terme. Donc, voilà, je suis reparti sur une bonne vieille V800, qui se trouve à 300 Euros actuellement.
    Voilà pour ma réflexion du moment. Concernant ce que tu dis sur les options payantes pour des activités complémentaires, j’avoue ne pas avoir de véritable avis, tout dépend du prix de départ (Qui doit tout de même couvrir les sports de base), et des options. C’est comme sur l’App store, j’achète des applis à quelques Euros, mais rarement à 10 / 15.

    Répondre
    • 2 mai 2017 à 11 h 54 min greg (nakan)

      Salut!

      Merci pour ce retour très intéressant et qui va dans le sens de ce que j’ai écris dans l’article: les fonctions de la V800 sont toujours largement d’actualité et une grande partie des fonctions que les fabricants ajoutent sur les nouveaux modèles sont des gadgets (parfois utiles, disons-le tout de même).

      Je te souhaite de bons entrainements avec ta nouvelle V800!

      Sportivement.

      Répondre
  • 1 mai 2017 à 20 h 56 min Franck

    Belle réflexion ! Personnellement, j’ai fait 3 ans et demi sur la V800 mais elle arrivent en bout de vie d’après moi. J’ai attendu mais j’ai craqué pour la Fenix 5 car POLAR n’annonce rien. Mais cela a été et reste une excellente montre.

    Pour moi, la prochaine doit avoir en plus de la V800 :

    Dynamique de course
    Ecran couleur
    Cardio au poignet
    Widget
    Les records
    Les Segments STRAVA
    Livetrack (Ou celui de STRAVA)
    Plus de stats sur les sorties
    Bracelet interchangeable
    Look dans la ligné de la V800

    Le site est très bien a ce jour. Je le préfère a Suunto ou Garmin même si il manque des infos

    Répondre
  • 2 mai 2017 à 11 h 36 min Giovanni

    Je me trompe peut être mais on sent dans cette réflexion la plume de quelqu’un qui apprécie les produits polar mais déçu par leurs évolution ?
    Pour parler de mon expérience : j’utilise la V800 ( qui était ma première montre haut de gamme ) depuis 2,5 ans et toujours aussi satisfait du boulot fourni.
    Cependant , je ne peux pas nier que je la trouve vieillissante et l’arrivée de màj qui permettraient de modifier les « watch-faces » entre autres serait sympathique. Ok, ce n’est qu’accessoire ( comme la couleur d’ailleurs ou les notifications avancées ) mais ça stimulerait et éviterait de lorgnier la concurrence….
    En attendant je suis curieux de voir ce que polar nous concocte en remplacement de la V800 et d’ailleurs : y-a-t-il une chance que l’annonce d’une V810/30 soit faite encore ce semestre ? Ou en 2017 ?
    Wait and see.

    Répondre
    • 2 mai 2017 à 11 h 50 min greg (nakan)

      Hello,

      Merci pour cette réflexion! J’ai beaucoup aimé le principe et le risque pris par Polar avec la V800 et j’ai adhéré à la promesse d’une montre très évolutive car je pense que c’est une stratégie gagnant-gagnant pour le fabricant et la personne qui a acheté la montre. Et effectivement je déplore l’absence de mises à jour significative au cours des derniers mois…

      Au niveau des annonces, sans trop prendre de risques disons qu’il y aura quelque chose en 2017, mais que le semestre en cours me semble encore un peu tôt ;-)

      Sportivement.

      Répondre
  • 3 mai 2017 à 15 h 28 min Sam

    Personnellement, je ne compte pas changer de montre tout les deux ans (ah la société de consommation).
    Je suis très satisfait de la polar V800 (écran mono-chrome et donnée très visible, grande typographie) et de l’éco-système polar.

    Garmin avec ses 10 000 employés devrait peut-être prendre exemple sur Polar. Effectivement via l’appli polar flow ont peut créer des entraînements et modifier ses profiles; ce n’est toujours pas le cas chez Garmin.

    L’ancien site de Garmin était beaucoup plus clair, la « nouvelle » interface de leur site Internet c’est du n’importe quoi.

    Concernant Polar, J’espère juste que dans un futur proche ils ne laisseront pas la partie logiciel à 100% à Google sous android; car là ça semble être un peu le cas avec le modèle M600.

    Répondre
  • 6 mai 2017 à 12 h 21 min Ksyrium

    Pour l’instant satisfait de cette V800.
    Dommage de ne pas pouvoir plus personnaliser la montre.
    Par exemple :
    Afficher une flèche donnant la comparaison vitesse actuelle/vitesse moyenne.
    Enlever l’affichage en degrés des pentes et le remplacer par autre chose (VAM) tout en gardant le pourcentage.

    Répondre
  • 10 mai 2017 à 18 h 41 min Fab

    Pour ma part, possesseur de la V800 dès les premières semaines de vente, je ne peux que confirmer avoir eu les déboires que tu mentionnes: bracelet HS, une montre qui ne se recharge plus au bout de deux jours, et maintenant ca fait plusieurs mois que l’altimètre me donner des ascension de type alpin pour mes footings le long du canal…

    Mais voila, je la garde, je la porte tous les jours, je la recharge une fois de temps en temps, elle est toujours là pour me faire le compte rendu de mes activités sportives, elle n’a jamais buggué pendant un triathlon, bref j’attends patiemment la remplacante. Car polar, c’est sobre (triste ?) mais diablement efficace et précis (GPS et Cardio vs Garmin, manque juste un peu de données en vélo (puissance moyenne 5 ou 10s, NP …)).

    Et pour avoir la 920 en montre de back up (oui, le luxe ^^), je ne me ferais jamais à la logique (bien que ca marche aussi très bien, mais où est l’option tour manuel en mode triathlon, arghhh)), et encore moins à Garmin Connect. Comme Apple vs Android, il en faut pour tous les gouts, que polar continue avec les V800/M400, la série me convient bien.

    Alors oui, je suis d’accord avec toi sur certains points, elle n’est pas parfaite alors qu’elle aurait pu l’être. Vivement la relève ;)

    Répondre
  • 6 juillet 2017 à 11 h 15 min WATERKEYN

    Bonjour,
    J’ai pris connaissance de votre article et voudrais vous faire part de mon mécontentement sur la Polar V800.
    Acheté en février 2015, j’ai constaté que sous le verre la teinte noire se décollait un an après mon achat. Polar me retourne une nouvelle montre (en 2016). En juin 2017, impossible de recharger cette nouvelle montre (neuve de 2016) Aujourd’hui Polar me répond « votre montre n’est plus garantie ». Il faut donc payer les réparations (changement du récepteur). Drôle de méthode commerciale pour un produit à ce prix ? J’hésite car Polar ne garantie cette réparation que pendant 6 mois et si j’acceptais le coût montre + réparation me revient à près de 600 €.

    Répondre
  • 20 juillet 2017 à 10 h 55 min Thomas

    Historique trés juste.
    Je possede une V800 depuis le tout début, effectivement les mises à jour de logiciel et de fonctionnalités montre sont arrivées progressivement. J’ai du changer le bracelet il y 6 mois, cela à tout de meme couté 50€ pour un bracelet noir n’ayant pas trouvé le bleu. Depuis 3 mois mon écran s’opacifie à cause des problèmes d’infiltrations d’eau … à suivre comment Polar va prendre en charge sachant que ma montre vient de passer les 2 ans de garantie.
    Il y a aussi les problème de connectique pour charger et synchoniser la montre avec la pince…

    A part ces points perfectibles je suis super content de la montre qui reste des plus compactes et son utilisation pendant le sport est sans faille.

    Pour quand la nouvelle montre? Y a t il une date d’annoncée?

    Thomas

    Répondre
    • 20 juillet 2017 à 11 h 54 min WATERKEYN

      Bonjour Thomas,

      Je viens de prendre connaissance de votre message. Attention il semble que le SAV de Polar soit très stricte sur le délai de 2 ans de garantie ( malgré mon revendeur et le commercial de Polar du secteur qui sont intervenu). Je pense qu’au moindre problème il faut retourner la montre avant la fin de la garantie. Me concernant la garantie de la première montre s’est terminée 3 mois et demi avant que la montre échangée en 2016 ne se recharge plus et là il me demande de payer la réparation. En plus si je ne la fait pas réparer il me réclame des frais d’expédition pour me la rendre. La montre est toujours entre les mains du SAV qui continue à me réclamer le coût de la réparation. Tenez moi au courant de l’attitude de Polar vis à vis de votre montre. Bon courage.

      Répondre
  • 30 juillet 2017 à 10 h 33 min Draggi

    Perso j’ai acheté ma V800 en Nov 2014 au prix de 384€. Elle a été changée moins d’un an après pour défaut de connecteur. Finalement bien qu’elle n’était pas fini à son démarrage j’ai bien vécu les mises à jour au fil de l’eau et très interressantes. Aujourd’hui j’en suis pleinement satisfait et mise à part une panne je n’en changerais pas. Le business modèle me va bien, je doute que payer des options logiciel soir une idée judicieuse car on est pas au niveau en nombre d’utilisateur de Apple ou d’android. Ca voudrait dire de payer une option applicative le prix maximum. De plus dans le business model la part du développement n’est pas négligeable mais la part marketing (pub) n’est pas négligeable non plus.

    Répondre
  • 7 août 2017 à 21 h 05 min FB

    Si on prend les fonctionnalités vraiment utiles, la v800 fait encore le job (autonomie, visibilité, fiabilité, capteurs GPS, poid/encombrement). On peut être séduit par les nouvelles Fenix mais c’est plus cher et n’apporte pas grand chose à l’entrainement. Ce qui me manque, le capteur optique, utile quand on a pas pris la ceinture (top si ça fonctionne dans l’eau), pour le fun, davantage de fonctions de personnalisation et pourquoi pas le wifi pout faciliter la synchronisation.

    Répondre
    • 7 août 2017 à 21 h 23 min Giorun

      Si polar continue dans la logique de développement des M et V, la prochaine pourrait être une V830 reloockée avec capteur au poignet , non??

      Répondre
  • 21 août 2017 à 15 h 08 min Thomas

    Quelqu’un sait-il si le problème d’étanchéité a été réglé sur les modèles vendus actuellement comme la black édition par exemple où vaut-il mieux se tourner vers une Garmin 920 XT ?

    Répondre
    • 24 août 2017 à 11 h 29 min greg (nakan)

      Je l’ignore, mais je ne suis pas sûr que le problème d’étanchéité concerne toutes les V800… Je n’ai entendu parler de ce souci que sur quelques montres, certes un peu plus que le simple « cas isolé », mais pas non plus à un niveau de problème de série. Par contre je ne sais pas si Polar a changé ses lignes de production, hormis capuchon de connecteur.

      Sportivement.

      Répondre
  • 14 septembre 2017 à 20 h 29 min Samuel

    Bonjour,
    J’ai apprécié votre réflexion, effectivement, à condition que les montres soient vendues moins chères pourquoi pas? Perso, je préfère payer le prix fort, et avoir tout dessus.
    En ce qui concerne la durée d’une montre avant de la changée, je suis du genre à garder longtemps. Surtout vu le prix qu’on achète ces petits bijoux. Je possède une polar RS 800 CX pro team édition, achetée en 2010, et j’en ai été très satisfait, il ne lui manquais que le GPS intégré, mais à cette époque, on en était pas encore là. C’est une montre qui ne m’a jamais lâché, malgré le petit problème du bouton rouge, et elle marche toujours, le seul bémol, c’est que sur windows 10, le port infra rouge ne marche plus, il faut windows 7 ou 8.
    Et au bout de 7 ans de bons et loyaux services, je me suis tout de même décidé de changer de montre, et évidemment je me suis commandé sa remplaçante, la V 800 HR JGN. Je doit dire que ton test très complet sur cette montre m’a grandement conforté dans ce choix, cela faisait un petit moment que j’y pensait, et de savoir que ce produit est encore mis à jour me conforte dans l’idée que je pourrais la garder encore de nombreuses années, et peu importe si Polar sort sa remplacente dans 1 ou 2 ans.
    On peut juste regretter que Polar n’ai pas garder le logiciel Pro Trainer 5 pour ces montres, il était vraiment très complet.
    Vos articles, tests, etc… sont très bien réalisés et très détaillés, continuez.
    Cordialement
    Samuel

    Répondre
  • 21 septembre 2017 à 15 h 53 min remy

    Bonjour

    pourriez vous leur demander d’inclure une recharge solaire comme le fait Casio.
    Ma femme qui a une M400 ne peut pas terminer la journée, car la batterie ne tient pas la charge pour enregistrer une journée entière, alors que depuis plus de 5ans avec ma Casio aucune pile à changer ni chargement de batterie car elle est solaire et enregistre sans soucis nos dénivelés.
    J’ai écrit à Polar, mais je n’ai pas reçu de réponse ni adaptée ni positive.
    C’est une caractéristique importante qui me ferait acheter une V830 et ça fait des économies de temps et d’énergies

    Merci

    Répondre
  • 10 octobre 2017 à 12 h 54 min Julien G.

    Bonjour !

    Je voulais tout d’abord vous féliciter pour la qualité du site internet et des tests réalisés.

    Je suis actuellement intéressé par la V800 principalement pour sa fonction suivi de trace GPX. Est ce que cette fonctionnalité est disponible depuis le mode « Velo » ou faut il en sortir pour pouvoir l’utiliser ?

    Par ailleurs, des dispositions ont elles été prises sur les modèles plus récents pour limiter le risque de corrosion des connecteurs pour la recharge ?

    D’avance merci pour votre aide :)

    Répondre
    • 11 octobre 2017 à 16 h 23 min greg (nakan)

      Bonjour,

      Merci pour votre message!

      Il est possible d’utiliser le suivi de trace directement depuis l’app vélo. Malheureusement, peu de changements depuis les premières séries au niveau de l’étanchéité. A noter que tous les modèles ne sont pas impactés (loin de là), mais que naturellement, tous ceux qui ont un problème à ce niveau en parlent…

      A votre place, et à moins que l’acquisition de la montre ne puisse attendre, j’attendrai de voir si Polar annonce un nouveau modèle début 2018, par exemple à l’occasion du CES… La V800 devrait effectivement être remplacée dans les prochains mois.

      Sportivement.

      Répondre
  • 10 octobre 2017 à 17 h 47 min Thomas

    Hello,
    Tres decu par la prise en charge par Polar des defauts de naissance de la montre. En effet ma montre est devenue inutilisable au bout de 2 ans a cause des problemes d etancheite. Je leur ai renvoye, Polar m a demande 200 € pour la reparer! Inadmissible.
    J ai achete du coup une Garmin derniere generation, certe chere, prix que j ai vite oublie de part la qualite de la montre, les fonctionnalites et la facilite pour la synchroniser et la charger.
    Bye bye Polar.

    Répondre
  • 12 octobre 2017 à 4 h 16 min Pascal

    Bonjour les sportifs, Moi je suis un peu déçu de cette V800, la plupart des fonctionnalités son bien et utile dans tous les sports et de pouvoir régler les différents cadrants son vraiment top.
    Mais ce qui est dommage c’est que une fois terminé les entraînements cette montre ne calcul pas les km effectué tout au long des sorties Idem sur le dénivelé, on toute les données sur le dernier parcourt, mais rien n’est cumulé, il serai intéressant de savoir combien de sortie on a fait et combien de km on a parcouru durant la saison. ça fait un peu plus de 30 ans que je fait du Tri et 10 ans que je pratique du ski d’alpinisme et pour obtenir le dénivelé de la saison on doit reprendre toute les sortie une à une pour ce donner une idée du Dénivelé qu’on a fait durant la saison.
    Mais le plus incroyable c’est que mon ancienne Polar RS800 comptabilisais les km et le dénivelé, il serait temps de mettre à jour sur Polar Flow, car c’est ma 4 ème Polar et là je pense retourné chez Garmin moins cher

    Répondre
Close