Choc des générations – épisode 4: Garmin Edge 205 contre 820

Mon premier appareil Garmin a été le Edge 205. C’est en sortant ce compteur que l’on pourrait prendre pour un appareil militaire tellement il est moche que m’est venue l’idée de cette série du choc des générations. Modèle sorti en 2007, le Edge 205 fait figure de dinosaure dans ma collection de GPS!

Le Edge 205 au moment de sa sortie

Honnêtement, je ne me souviens plus des circonstances exactes dans lesquelles j’ai acheté le Edge 205, mais je me souviens avoir pris la décision après avoir pesté une énième fois sur les capteurs filaires de mes anciens compteurs en me disant que désormais, il me faudrait « un truc GPS » à la place. Le marché était alors relativement simple: Edge 205 ou Edge 305. La seule différence était la capacité du second à accepter la connexion à un capteur de fréquence cardiaque.

Garmin était alors à mon avis quasiment le seul fabricant à proposer des compteurs GPS. Polar proposait encore ses compteurs avec capteurs filaires ou arrivait avec les capteurs sans fil, mais le GPS n’était encore pas du tout d’actualité.

Le Edge 205 aujourd’hui

Aujourd’hui, le Edge 205 est plus une pièce de musée qu’un compteur réellement encore utilisé, en tout cas à mon avis pour la plupart des utilisateurs. Le système de fixation et de support sur le vélo n’est compatible avec rien d’actuel, et j’ai d’ailleurs eu de la chance de pouvoir mettre la main sur le dernier qu’il me restait. Son incapacité à utiliser le moindre capteur de FC ou autre limite encore un peu plus son utilisation.

La vidéo

Performances GPS

Malheureusement, ma seconde activité réalisée avec le Edge 205 a catégoriquement refusé de se synchroniser avec Garmin Express. Je ne dispose donc que d’un comparatif avec ce Edge 205, mais il permet de se faire une bonne idée de la précision de l’appareil!

Sur un vélo, la trace GPS est en général meilleure qu’en course à pied. En tout cas sur un vélo de route, car non seulement le ciel est en général plus dégagé et que les changements de directions sont moins nombreux et moins brutaux. On se retrouve donc avec des traces plutôt propres:

Même lors de de virages plutôt serrés, les deux appareils ont bien tenu le coup:

Il faut donc attendre une petite descente en sous-bois avec deux virages serrés pour que les deux traces se séparent… et donne l’avantage au Edge 205 sur la précision GPS !

Surprenant en effet, mais le capteur GPS de 2007 s’avère plus précis, dans ce cas là, que le capteur de 2016!

Connectivité et environnement logiciel

Grande crainte, et qui se confirme lorsque je connecte mon Edge 205 à mon Mac. Le compteur ne peut pas être synchronisé bien que Garmin Express le reconnaisse.

Je me dis que ce test ne va pas pouvoir aller au bout, faute de synchronisation. Pourtant, après avoir tenté ma chance sur un PC avec Windows 7, quelle surprise de découvrir que le Edge se synchronise avec Garmin Express. On peut dire que Garmin fait vraiment attention à ses anciens produits, et même si la synchronisation est impossible sur un Mac et que certaines activités n’ont pas pu être synchronisées sur Windows, chapeau Garmin pour la compatibilité du dernier logiciel avec un compteur vieux de 10 ans!

Conclusion

Je me demande si quelqu’un utilise encore des appareils de cette génération, mais je serais curieux d’avoir leur avis sur l’utilisation des ces compteurs. En tous les cas, on constate que la technologie du GPS n’a pas été révolutionnée au cours des 10 dernières années, et que la quête de la précision absolue se heurte aujourd’hui aux limites imposées par le système GPS mis au point par les américains (à des fins exclusivement militaires, rappelons-le) entre les années 60 et 70. L’ouverture du signal au public n’est arrivée qu’au début des années 2000.

Peut-être qu’avec l’arrivée de Galileo, le système de géo positionnement européen qui débute en ce moment même sa mise en service, la précision de nos appareils de sport pourront s’améliorer et offrir des possibilités nouvelles! A suivre donc.

C’est donc sur cet épisode que se clos cette petite série estivale. J’espère que vous aurez eu plaisir à retrouver ces petits articles et vidéos régulièrement! Merci pour vos commentaires et autres messages, et rendez-vous prochainement pour de nouveaux tests!

4 commentaires pour “Choc des générations – épisode 4: Garmin Edge 205 contre 820

  1. J’ai commencé ma vie chez Garmin comme toi avec un Edge 205 pour le VTT, puis un 305, après je suis passé au Trail avec un ForeRunner 305, puis 310XT, puis 920XT et maintenant une Fenix 3. Entre 2 j’ai également eut une Swim en même temps que la 310XT. Mais comme je revend pour acheter, je n’ai plus de pièce de collection :o)

  2. Bonjour, merci pour cette série estivale. Concernant les traces GPS il serait préférable de les mettre en affichage satellite car parfois les cartes sont moins précises voire même erronées ; par exemple quand un virage a été redessinée. Sportivement.

  3. La batterie tient t-elle encore le coup sur ce « vieux » Garmin ?
    Souvent sur ces générations, on pouvait la changer facilement, maintenant c’est de moins en moins le cas (Polar série m4xx, capteurs de vitesse/cadence, voir la V800?).
    La connectivité et les fonctionnalités sont des facteurs entrainant le changement du matériel, mais désormais aussi les batteries.
    Tout est fait pour que l’obsolescence programmée empêche l’utilisation des appareils.
    La batterie HS, il n’y a rien de plus efficace pour obliger à racheter un nouveau joujou…

    1. Bonjour,

      En fait, je ne me souviens plus de l’autonomie de mon 205 en 2007, mais il a parfaitement tenu le coup durant la réalisation des deux sorties cet été. Et je n’ai pas été frappé par un problème d’autonomie. En fait, je n’ai jamais rencontré de gros problèmes de batteries, même sur des montres de plusieurs années. La V800 est probablement celle que j’ai le plus sollicité et elle m’offre toujours autour de 80% de son autonomie initiale (acquise en mai 2014).

      Sportivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *