Avant-première

Garmin présente les Vivosport, Vivomove HR et Vivoactive 3

Publié 31 août 2017 à 13 h 07 min   /   par   /   commentaires (4)

Dans sa gamme de produits de fitness, Garmin vient de lancer un nouveau produit et d’en renouveler deux. Tour d’horizon.

Le bracelet connecté Vivosport

Le Vivosport une déclinaison du Vivosmart 3 avec écran OLED couleur. Ce bracelet connecté présente les caractéristiques suivantes:

  • Les caractéristiques du Vivosmart 3
  • Un capteur GPS pour l’enregistrement des activités sportives
  • Un écran tactile couleur.

Prix annoncé: 199$/199€

La montre Vivomove HR

La sortie de la première génération de montres « classiques » à aiguilles qui intègre un activity tracker, la Vivomove, n’avait pas fait grand bruit et Garmin en a vendu relativement peu. Mais plutôt que d’abandonner le segment, la marque tente une nouvelle version plus complète intégrant:

  • La montre propose toujours un cadran à aiguilles pour indiquer l’heure
  • Un écran OLED dans le fond du cadran permet de consulter les notifications du smartphone et les données du tracker d’activité.
  • La montre est équipée du capteur de fréquence cardiaque optique au dos pour un suivi de la FC 24h/24.
  • La nouvelle version est capable d’enregistrer des activités sportives, mais n’intègre pas de GPS.

Prix annoncé: de 199 à 299$/199€ à 299€.

La Vivoactive 3

Succédant à la seconde version de la smartwatch connectée de Garmin, la Vivoactive HR, cette nouvelle version marque encore un peu plus l’abandon définitif de Garmin des écrans carrés. Avec son écran rond, son capteur de fréquence cardiaque optique et son look de « fenix 5 lite », la Vivoactive 3 propose les fonctions et caractéristiques suivantes:

  • Intégration du nouveau système de paiement Garmin Pay.
  • Intégration de nombreux nouveau profils sportifs.
  • Intégration du dernier capteur de fréquence cardiaque optique.
  • Autonomie largement améliorée
  • Nouveau format de montre. Intègre le logiciel éprouvé de la fenix 5

Prix: de 299 à 399$ / 299 à 399€.

Mon avis, en bref

Vivosport: le bracelet va trouver un marché, bien que ces accessoires de suivi de l’activité saturent désormais un marché qui se tasse un peu. Garmin poursuit sa mauvaise habitude de sortir des produits très similaires (Vivosmart 3/Vivosport) en l’espace de peu de temps, avec un risque croissant de frustrer l’acheteur d’un bracelet qui constate que seulement quelques semaines après son achat, un modèle différent (supérieur?) est annoncé, correspondant peut-être mieux à ses besoins, car intégrant le GPS.

Vivomove HR: Garmin tente une nouvelle fois d’imposer des aiguilles dans ce mode de montres digitales. Withings avait réussi à imposer quelques uns de ses modèles dans ce marché, mais le public cible semble restreint. Je ne pense pas que cette nouvelle version renverse la tendance. Les ventes de Vivomove HR resteront marginales.

Vivoactive 3: Les deux modèles précédents ont su trouver un large public, la Vivoactive HR en particulier. Proposant un large éventail de fonctions, un look résolument sportif et un prix qui restait décent par rapport au haut de gamme. La Vivoactive 3 surfe sur cette tendance et sera probablement également très bien accueillie par les sportifs qui n’ont pas besoin d’une fenix 5 ou d’une Forerunner 935.

 

Commentaires (4)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

  • 1 septembre 2017 à 7 h 43 min manu68fr

    Bonjour,

    Pas d’annonce sur un éventuel modèle forerunner 640 ?

    Répondre
  • 5 septembre 2017 à 10 h 56 min Ksyrium

    Toutes les caractéristiques technique de la vivoactive 3 sont sur le site de Garmin (en Français).
    Désolé, mais le lien est systématiquement refusé sur le site…
    Il faut rechercher sur Google vivoactive 3 et choisir le site avec buy.Garmin.com dans l’adresse.

    Pour 330€, elle à l’air de vraiment en faire un max.

    Répondre
    • 10 septembre 2017 à 17 h 48 min Arnaud C

      Je me demande ce qu’elle vaut face à une 735xt qui se trouve autours des 350 euros.

      Répondre
      • 10 septembre 2017 à 17 h 51 min Arnaud C

        Je viens de voir qu’elle n’a qu’un seul bouton physique, pas de mode nage en eau libre ni triathlon. Du coup, le public visé ne semble pas le même.

        Répondre
Close