Les tests de capteurs de puissance cyclistes

Sur cette page, retrouvez tous les tests de capteurs de puissance cyclistes effectués sur le site!

Les pédales Favero Assioma testées de fond en comble

Le marché des capteurs de puissance cycliste arrive largement à un stade de maturité. Cela signifie que les solutions proposées sont nombreuses, abouties, et que le nouveau challenge des marques n’est plus simplement d’arriver avec un produit, mais il s’agit d’être compétitif au niveau du prix et des fonctionnalités pour se faire une place. De nouveaux acteurs arrivent chaque année avec plus ou moins de succès. La domination de SRM, PowerTap (racheté depuis par SRAM) ou ensuite de Garmin n’est plus. Il y a de sérieux challengers. Favero, une marque italienne qui a lancé une paire de pédales nommées bePro, qui était déjà une solution appréciée. La nouvelle génération de pédales, nommée Assioma, est un capteur de puissance abouti, simple à utiliser, proposé à un prix qui reste élevé mais qui est bien plus abordable que nombre d’autres solutions.

Les pédales Garmin Vector 3 testées de fond en comble

Il y a 10 ans, le nombre de capteurs de puissance sur le marché grand public devait se limiter à une demi-douzaine de modèle. SRM régnait en maître sur le marché haut de gamme, alors que PowerTap était le choix plus accessible. Mais ce marché confidentiel a attiré les convoitises et Garmin a rejoint la danse en 2013 avec la première génération de Vector. Ces pédales à mesure de puissance n’étaient pas les premières sur le marché, mais elles ont commencé le travail de démocratisation de ce type de capteur. En effet, lorsque Garmin se met à commercialiser un nouvel équipement, il est rare qu’il n’entre pas rapidement dans l’inconscient collectif. Garmin a très légèrement fait évoluer ses pédales avec les Vector 2 en changeant simplement les modules qui viennent se fixer en plus des pédales, mais ce sont bien ces Garmin Vector 3 qui sont la première réelle évolution par rapport à la première version.

Les pédales Keo Power Bluetooth testées de fond en comble

Look et Polar ont travaillé ensemble pour développer la première paire de pédales cycliste intégrant la mesure de la puissance disponible sur le marché. Si la qualité de la mesure et la qualité des pédales n’a jamais été remise en cause, le manque d’appareils compatibles avec la norme W.I.N.D. en a rendu la diffusion très confidentielle. En effet, seuls deux compteurs pouvaient exploiter la mesure de la puissance, et les données disponibles au cycliste étaient très limitées.

Les pédales PowerTap P1 (capteur de puissance) testées de fond en comble

Présente depuis de nombreuses années sur le marché des capteurs de puissance avec son moyeu bien connu, la marque PowerTap a annoncé cette année qu’elle lançait deux nouveaux capteurs dans sa gamme. Le premier est le C1, un capteur de puissance intégré dans les plateaux. Le second est le P1, une paire de pédales qui mesure la puissance, comme les Vector de Garmin ou les Keo Power de Look/Polar. Ce sont ces pédales qui sont testées en détails dans cet article.

Les Garmin Vector testées de fond en comble

Ce blog n’existait quasiment pas quand Garmin a annoncé la première date de sortie des Garmin Vector. De report en report, les Vector sont probablement devenues le produit technologique de l’écosystème sportif le plus attendu de ces dernières années. Certains commençaient même à douter de la capacité de Garmin à sortir un jour les Vector. Mais après des années d’attente, peut-être même au moment où on les attendait le moins, Garmin est enfin arrivé sur le marché avec son capteur de puissance tant attendu. En voici le test complet.

Le capteur de puissance PowerTap G3 testé de fond en comble (avec le Garmin Edge 510)

Lorsque j’ai décidé de m’équiper d’un capteur de puissance pour cette nouvelle saison, j’ai du analyser un peu le marché (lire l’article détaillé) puis choisir un modèle qui corresponde le plus possible à mon budget et à mes critères de choix. J’ai finalement opté pour le capteur PowerTap G3 de CycleOps.