Newsletter subscribe

Focus

Préparation IM Lanzarote: Semaine 23

Publié 15 avril 2012 à 21 h 42 min   /   par   /   commentaires (1)

Semaine: 23/28 (du 9 au 15 avril 2012)
Volume d’entraînement: 13h27
Kilométrage:

– Natation: 7 km (2 séances)
– Vélo: 190.8 km (1 séance)
– Course à pied: 43.1 km (3 séances)
-VTT: 17.4 km (1 séance)
Total depuis le début de la préparation:

– Natation: 184.2 km (67 séances)
– Vélo: 2’997 km / 13h30 de home trainer (51 séances)
– VTT: 92.6 km (4 séances)
– Course à pied: 464.2 km (46 séances)
– Ski de fond: 43.2 km (3 séances)
Total depuis début 2012:
– Natation: 118.8 km (43 séances)
– Vélo: 2’652.9 km /  7h15 de home trainer (37 séances)
– Course à pied: 336.1 km (34 séances)
– Ski de fond: 13.2 km (1 séance)
– VTT: 49 km (2 séance)

La semaine commence fort, avec un 3ème tour du Léman pour cette année, prolongé de quelques kilomètres entre Lausanne et Lutry au retour pour un total de 190km. Mardi, jour de repos. Mercredi, séance de natation de 4km dont 3x1km continus. Jeudi, sortie de course à pied de 16km. Vendredi, séance de natation de 3km.

Samedi, première compétition de course à pied de la saison: Les Traine Savates

Troisième participation à cette course. Je l’attendais avec une certaine impatience afin d’avoir une information plus précise sur mon état de forme en course à pied. Mon temps de référence datant de l’étition précédente était de 52minutes 20 pour les 10.4km du parcours.

Sur la ligne de départ, je ne sais absolument pas si je serais en mesure d’améliorer ce temps. En effet, mes entraînements de début de saison sont plus longs, mais je n’ai effectué aucun entraînement de vitesse à cause de ma blessure du début d’année au pied. Je constate lors de mes entraînements que ma vitesse en endurence a augmenté par rapport à la saison passée, mais comme je n’ai aucune référence « à fond ».

Quand la course commence, je sais qu’en courant chaque kilomètre en 5 minutes, je serais dans mes temps de l’année passée. Afin de ne pas partir en « sur-régime », je cours au début à un rythme qui me semble confortable. Dès que j’entre dans la forêt, j’augmente la cadence tout en faisant attention sur les portions difficiles. Je constate que chaque km est parcouru en dessus (et bien en dessous même) des fameuses 5 minutes!

Arrivée difficile car les deux derniers kilomètres sont effectués vent de face. Au final le temps de 44min 25 me fait vraiment prendre confiance dans mes capacités en course à pied!

Un dimanche pourri, donc on ressort le VTT!

Dimanche, je renonce finalement à midi à attendre une fenêtre météo favorable pour sortir le vélo et décide de faire une heure de VTT avant une nouvelle séance de course à pied de 16.3km pour terminer la semaine.

Commentaires (1)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

Close