Newsletter subscribe

A propos de l’auteur

Triathlon de Genève 2012J’ai 32 ans et je pratique le triathlon depuis 2009. Avant, je n’étais pas vraiment un grand sportif. Pas un sportif du tout même. Pour tout savoir sur ce qui m’a mené au triathlon, c’est par ici que ça se passe. J’ai créé ce site Internet pour partager ma passion du sport en général. Au début, c’était pour y publier mes compte-rendus de course ainsi que mes résultats.

Depuis quelques temps je rédige aussi des test de différents accessoires de sport, en règle générale des produits à haute teneur en technologie. C’est probablement lié à mon autre passion: je suis assez technophile. Je travaille d’ailleurs dans le domaine de l’informatique.

A propos du site web

La première question qu’on me pose à propos du site Internet, c’est systématiquement « pourquoi nakan »? Avant d’être un site dédié au triathlon, nakan.ch était une vitrine dédiée à mes aventures informatiques. A ce moment là, j’avais publié déjà ce billet:

Au début, sur les forums et autres outils qui nécessitent un pseudonyme, je mettais « greg ». Le problème, c’est que le nom était toujours pris. Et il faut bien le dire, « greg456 » ça fait moins fun. Je cherchais donc un pseudo unique. En lisant le roman « Les fourmis » de Bernard Werber, je tombe sur le nom d’une fourmilière: Zébi-bei-nakan (merci à Xavier Romanens pour avoir retrouvé ce nom!). Je ne saurais vous dire pourquoi, mais ça m’a bien plu. Voilà, merci Bernard.

Enfin, pour tout savoir sur la technique, le site web fonctionne avec le moteur de blog WordPress, que je maintiens moi-même. Je dispose également de mon propre service de « short URL » fonctionnant grâce au moteur YOURLS, nkn.li, que j’utilise principalement sur mon compte Twitter.

A propos des tests de matériel

Les montres GarminJ’ai commencé à écrire de plus en plus d’articles traitant de différents matériels liés de près ou de loin à la pratique du triathlon. La grande majorité de ces articles sont fait à partir de matériel que j’ai acheté et que je teste à titre privé.

Depuis peu, je teste également du matériel qui est mis à ma disposition par différents fournisseurs, en général les importateurs. Parfois c’est moi qui en fait la demande, parfois ce sont les fournisseurs qui me demandent si je suis intéressé. En tous les cas, les conditions suivantes doivent être réunies pour qu’un billet soit publié:

  1. Le matériel testé peut m’avoir été prêté par le fabriquant, l’importateur ou un revendeur. Je teste également souvent du matériel que j’ai acheté pour mes besoins personnels.
  2. Je suis 100% libre du contenu de mes tests. Personne ne peut avoir la moindre influence sur mes résultats de tests. Je ne publie aucun billet sponsorisé (comprenez: personne ne me rémunère pour publier un billet). La seule source de revenu du site sont les liens Amazon figurant en fin d’articles traitant de matériel ainsi que les liens publicitaires publiés dans la colonne de droite.
  3. Pour la mise à disposition du matériel par un intermédiaire, j’accepte de mettre un lien dans l’article vers le site du fournisseur qui m’a prêté le matériel.

« Le test » ou « Testé de fond en comble » ?

Dans un souci de clarification du contenu d’un test de matériel, je donne un titre différent au billet en fonction du niveau d’analyse du produit testé.

Les billets intitulés « Article: le test » sont des tests traitant de l’utilisation de base ou d’une partie des fonctionnalités d’un produit. Dans ce type de test, les fonctions les plus courantes sont décrites, mais pas forcément en détail. Depuis mi-2012, c’est le cas pour le matériel vidéo par exemple, que je ne saurais pas tester et comparer de manière exacte par manque d’expertise dans ce domaine.

Les billets intitulés « Article testé de fond en comble » sont des tests qui se veulent le plus exhaustifs possibles. La quasi totalité des fonctions du produit sont couverts, et le billet devrait presque pouvoir se substituer au mode d’emploi de l’appareil.

Pourquoi encore un site de tests de matériel, il y en a déjà d’autres ?

Effectivement, il existe déjà beaucoup de sites qui traitent des mêmes thématiques, qui testent les mêmes matériels et qui sont somme toute très similaires. En particulier dans le web anglophone. Mais au moment où j’ai commencé mes premières revues de matériel, je trouvais l’offre francophone trop faible, et les articles très complets comme on en trouvait en anglais étaient rares. C’est pour ça que j’ai commencé à faire des tests poussés, d’abord de mes propres appareils, puis en demandant aux fabricants de me fournir leurs derniers modèles. Enfin, plus l’offre en terme de tests est grande, plus le choix offert au lecteur est importante, et libre à chacun ensuite de préférer l’approche de tel ou tel blogueur.

Et puis, pour la petite histoire, mon tout premier blog, qui ne parlait pas que de sport ou de triathlon, mais quand même un peu, date de 2004. Mon premier compte-rendu de course a été publié en 2005 (on peut retrouver la version originale sur web.archive.org ici). Ma passion pour le blog a donc plus de 10 ans…