Focus

Garmin s’empare de Firstbeat… et de ses algorithmes

promotion nakan.ch est aussi sur YouTube: Astuces, tests et bien plus sont à retrouver sur la chaîne YouTube. Ne manquez pas les dernières vidéos et n'oubliez pas de vous abonner
 

S'abonner à la chaine: S'abonner

On va le dire très clairement: on s’y attendait. Et ce rachat ne fait finalement qu’officialiser ce que l’on constate sur le marché depuis des années. Firstbeat est une société finlandaise de recherche et de développement d’algorithmes, de longue date intégrés aux montres de sport de nombreux fabricants. VO2Max, acclimatation à l’altitude, body battery, niveau de stress, nombre de calories, rythme respiratoire, statut de récupération… Toutes ces données issues des montres Garmin proviennent en réalité des algorithmes de Firstbeat. Et depuis de nombreuses années, les nouveaux algorithmes proposés par la société sont disponible en exclusivité durant de longs mois sur les montres Garmin. Ca sentait le partenariat privilégié. Voire plus. Aujourd’hui, c’est plus. Garmin rachète Firstbeat!

L’estimation de VO2Max des montres Garmin est un exemple des données issues de Firstbeat

Il est peu probable que Garmin partage désormais « ses » algorithmes

Alors que jusque là, Firstbeat proposait ses services à d’autres fabricants de montres, il est peu probable qu’à l’avenir ces partenariats perdurent. On imagine mal Garmin proposer ses algos d’estimation de VO2Max à Suunto, Amazfit, Huawei… Ces derniers perdent donc à terme (pour leurs prochains modèles) ces données. Et devront donc trouver un autre partenaire, ou développer cela en interne.

Le bon calcul de ceux qui avait tout réalisé en interne

Par contre, ça doit légèrement sourire du côté de Oulu en Finlande dans les bureaux de Polar. La marque a toujours développé ses propres algorithmes, considérés comme faisant partie des plus précis du marché. Sans jamais avoir utilisé une quelconque technologie d’une autre compagnie, à deux exceptions près: la connectique ANT+ et BLE, ainsi que WearOS sur la M600. Polar ne voit donc rien changer dans l’avenir de ses produits.

Chez Coros, marque plus jeune qui a aussi développé ses algos en interne, la nouvelle n’est pas fondamentalement mauvaise. Alors que l’on considérait la marque comme légèrement en retard avec ses algorithmes en cours de développement, elle devient d’un coup d’un seul en avance de deux à trois ans sur nombre de concurrents…

Les algorithmes Firstbeat en adéquation avec la stratégie de Garmin

Le rachat est aussi logique sur le plan commercial. Le modèle de Garmin est connu: chaque modèle apporte des données en plus. Rythme de respiration, quantité de transpiration pour une séance de sport… Pour la marque américaine, l’innovation passe par l’ajout de métrique. Peu importe si elles sont réellement utiles à l’entrainement sportif, ou si elles sont validées scientifiquement. Tant qu’il y en a de nouvelles…

La vision de Firstbeat va dans la même direction: utiliser la fréquence et la variabilité cardiaque et lui faire dire tout et n’importe quoi. Parfois de manière scientifiquement validée, parfois moins.

Quel impact sur le marché ?

Cela va avoir un impact sur le marché, en particulier pour les marques qui ne disposeront plus des données de Firstbeat. Les coûts et les délais de R&D vont augmenter. Chez Suunto, on travaille en ce moment au modèle suivant la Suunto 9. Et peut-être que pour celui-là, les partenariats et licences sont déjà signés. Mais pour les modèles suivants? Il faudra repenser nombre de fonctions et d’algorithmes. Cela coûte du temps et de l’argent.

A terme, cela va peut-être permettre l’émergence de nouveaux algorithmes qui vont dans d’autres direction que les objectifs du seul Garmin. On imagine en effet facilement que la recherche de Firstbeat a été considérablement influencée par les demandes de la marque américaine au cours des dernières années. Certaines recherches ont ainsi peut-êtres été priorisées et d’autres abandonnées. Si des marques telles que Suunto, Xiaomi, Huawei ou d’autres travaillent désormais sur leurs propres algorithmes, l’horizon des possibles est plus vaste que le simple catalogue d’algos existants chez un fournisseur… Reste à voir ce qui va se passer concrètement… Seul l’avenir nous le dira.

3 commentaires

  1. Bonjour,

    Nous sommes une jeune startup française basée à Euratechnologies (à Lille).
    Nous développons des algorithmes de prédiction de l’endormissement au volant à partir de la récupération des raw data de la variabilité de la fréquence cardiaque sous forme des données IBI (inter beat interval, souvent appelés également données RR lorsqu’il s’agit d’ECG ou de données NN quand il s’agit de PPG) .
    Compte tenu de la très grande expérience que vous avez dans les produits type montres PPG, pourriez vous nous aider?
    Nous cherchons à recenser tous (ou tout au moins un maximum) les modèles actuels (de la plus basique à la plus complète) capables de fournir:
    – des raw data IBI de qualité,
    – en continu
    – avec connectivité bluetooth ou Ant+
    – idéalement capable de partager les raw data directement (sans passer par une application propriétaire)

    Des produits comme la polar OH1 fonctionnent…mais le calcul des RR s’arrête au bout de 20 mns…puis redémarre quelques minutes plus tard)

    Je me tiens à votre disposition pour échanger par téléphone ou par email.

    Je vous remercie par avance de nous partager votre expérience.

    Stéphane
    +33 (0) 622774433

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.