Newsletter subscribe

Compte rendu, Triathlon

Triathlon de Nyon 2011

Publié 7 août 2011 à 19 h 58 min   /   par   /   commentaires (0)

Ce triathlon était l’unique occasion dans ma saison 2011 de passer sous la barre des 3h sur distance olympique, Lausanne ayant fait l’impasse sur la distance, et n’ayant pas programmé d’autres courses en fin de saison.

L’année passée, j’avais frôlé cet objectif en terminant en 3h 00min 21secondes. Cette année, j’étais bien décidé à faire mieux.

Arrivé sur les lieux de la course, le temps est encore incertain. Finalement, la pluie ne tombera pas et le soleil arrive lorsque je prépare ma zone de change.

Natation

Départ à 12h30, dans un lac fort agité par le vent qui balaye la région. Je me rends rapidement compte que j’ai toujours quelques problèmes sur ce parcours, naviguant difficilement entre les bouées. Je nage tranquillement en me concentrant sur ma respiration pour éviter le boire deux litre d’eau du lac à cause d’une trop grosse vague.

Finalement, à la sortie de l’eau, ma montre affiche 29min 39, mais il faut encore remonter vers la zone de change, une côte difficile à négocier. Temps total de natation 32 min 05 (32 min 03 l’année passée…).

Le vélo

Pour le parcours vélo, je table sur une moyenne de 30km/h environ, le parcours étant assez difficile, alors qu’il faut effectuer 4 boucles. Heureusement, le parcours est presque tout sec. Parcours vélo particulièrement bien géré entre l’attaque et en garder quand même pour la course à pied, contrairement à l’année passée (je m’étais grillé sur le vélo). Au final, je boucle le parcours mesuré à un peu plus de 42km en 1h 24min 51 (1h 24 min 47 l’année passée).

La course à pied

Vous l’avez constaté, le temps après le vélo cette année est quasiment identique à celui de l’année passée, les temps des deux premières disciplines, se tenant dans un mouchoir de poche. Il faut donc que je fasse la différence en course à pied. Mais c’est à peu près ce que j’avais prévu, et premièrement je me suis bien amélioré en course à pied, et secondo, j’arrive à ce stade de la course en bien meilleure condition phyisque que lors de l’édition 2010.

Le parcours de course à pied n’est pas de tout repos ici, ça monte, ça descend, ça remonte un peu. Deux boucles de 5 kilomètres. Sitôt après avoir posé mon vélo et enfilé mes chaussures de course à pied (dans une transition de 51 secondes seulement), je ne peux que constater le manque d’entraînement d’enchaînement Vélo-CAP, n’en ayant pas effectué depuis ma préparation pour Rapperswil. J’ai de la peine à trouver mon rythme au début. Après le premier tour, couru en 27 minutes, je sais que je serais en dessous des 3h. Le deuxième tour est bouclé même un poil plus vite que le premier, ayant trouvé une bonne cadence. J’en termine en 53min 13 pour ces 10km, l’an passé, j’avais mis 1h 00min 19.

Au total donc, l’objectif est atteint: passer en dessous des 3h00 sur le temps total, avec un temps final de 2h53min 02. Cette course m’a bien montré les domaines dans lesquels je dois continuer à travailler, à savoir conserver ce niveau en course à pied et améliorer maintenant franchement le vélo.

Rendez-vous dans deux semaines pour le triathlon de Lausanne, sur une distance archi courte cette fois-ci (500m / 15km / 2.5km).

Commentaires (0)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet