Triathlon de Lausanne 2011

Cette année, pas de distance olympique à Lausanne, donc j’ai décidé de m’essayer à une très courte distance, un format que je n’avais encore jamais couru: 500m de natation, 15km de vélo et 2.5km de course à pied.

Vu la température qu’il a fait toute cette semaine, je pensais bien que la combinaison néoprène serait interdite (elle n’est autorisée que si l’eau du lac est à moins de 22°C). Finalement, je me réjouissait presque de ce fait: je me sens très fort dans l’eau ces derniers temps. Je me suis également félicité de m’être inscrit pour cette distance car le départ se faisait à 7h45 le matin, avant l’apogée des 34°C qui caractérisent les journées de cette fin de semaine.

Combinaison interdite donc, c’est en trifonction que je me jette à l’eau, très bonne il est vrai! A peine le départ est donné, je tourne les bras à une cadence infernale pour très rapidement, à ma grande surprise d’ailleurs, me retrouver devant le gros du peloton, en chasse quelques mètres derrière le groupe de tête.

Au début, je pense que je ne pourrais pas soutenir ce rythme longtemps, mais je me dis que sur cette si courte distance, il faut tout donner. Je resterais aussi longtemps que faire se peut à cette vitesse. Au virage de la deuxième bouée, je suis clairement en train de nager seul, derrière le groupe de tête mais devant tous les autres, tenant bon la cadence. Je sors finalement de ces 500 mètres en 8min44, 10ème temps de natation de ma catégorie. Inéspéré!

La transition à Lausanne est longue, très longue, il faut courir longtemps pour aller au fond de la zone de transition, puis revenir vers son vélo. Je m’empare du mien en un rien de temps car je n’ai pas de combinaison à enlever cette fois-ci.

Deux tours de la boucle vélo, 3 montées de l’avenue d’Ouchy. Je connais le parcours par coeur, mais je ne me sens pas au top dans la première montée… Parti sur un trop gros braquet sans doutes. Le deuxième tour passe bien mais sans que j’aie vraiment l’impression d’être au max de ce que je sais faire à vélo. Au final, je signe le 16ème temps vélo de ma catégorie (sur 74) et me retrouve 14ème à la fin du vélo (grâce à mon temps natation).

Mais je le sais, ça va pas passer comme ça en course à pied, même si je cours à 13.6km/h sur les 2.5km, je sais que ce ne sera largement pas suffisant. Ne m’entraînant quasiment pas pour le très court, je perd du temps en terminant ma course à pied en 11min00 (50ème temps de la catégorie). Finalement, je me classe à un honorable 18ème rang final. En position par rapport au nombre total de participants, cela me plaçe dans le premier quart, ce qui ne m’étais jamais arrivé en triathlon. Quelle belle course pour temriner ma saison de tri…

Prochain triathlon? L’Ironman de Lanzarote, un tout autre format!

3 commentaires pour “Triathlon de Lausanne 2011

  1. Bon ben le site (même sans faute de frappe, merci d’avoir corrigé) est tout pourri. En plus, la course a lieu en avril, ce n’est vraiment pas de l’actualité brûlante, désolé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.