Un petit tour à Gibraltar

Durant notre camp d’entrainement en Andalousie, nous avons eu l’occasion de charger nos vélos dans un car et de nous faire déposer dans la ville britannique de Gibraltar. J’adore particulièrement le dépaysement typique de ce genre d’excursions improbables. Le passage de la frontière pour entrer sur le territoire de sa majesté constitue la première étape:

Douane à Gibraltar

Durant un camp en Espagne, comment imaginer un instant que l’on croisera sur son chemin un policier anglais ?

Gibraltar policemen

Tellement le territoire de James Bond que même si il fait beau en Espagne, il menace constamment de pleuvoir sur la petite enclave battant le pavillon de Union Jack!

Gibraltar SLOW

La ville-état est parsemée de petits tunnels, dans lesquels nous évoluons avec une confiance relative sr nos montures:

Tunnel à Gibraltar

Puis finalement nous arrivons à la pointe la plus au sud de la péninsule ibérique, avec en toile de fond les côtes marocaines!

Cotes du MarocFinalement, vient le temps de quitter Gibraltar et de nous retourner tranquillement à notre hôtel, en arpentant les jolies routes andalouses.

Route andalouse

Et quelques petites montées dans les villages constitués de maisonnettes toutes peintes en blanc.

Montée village

Et ainsi, kilomètres par kilomètres, nous nous en retournons à notre hôtel en contemplant les cigognes, nichant toujours dans les hauteurs, quand elles ne volent pas alentours à la recherche de bois ou autre pour construire leur nid!

Cigogne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.