Newsletter subscribe

Focus

CES 2017: Les nouveautés de chez Polar

Publié 6 janvier 2017 à 3 h 19 min   /   par   /   commentaires (9)

Commençons cette couverture de CES 2017 avec le stand de Polar. Cette visite m’a permis non seulement de découvrir les nouveautés (un peu maigres, malgré tout) de la marque, ainsi que de faire un point sur la stratégie de Polar à plus long terme.

Les nouveautés

Un maillot connecté pour la « Pro Team »

Au niveau des nouveautés, on notera principalement trois choses, à commencer par un nouveau maillot de sport qui intègre tous les composants de mesure de la fréquence cardiaque, mais également un accéléromètre et, couplé à une montre, un GPS qui permet à un entraineur d’une équipe de foot par exemple de savoir en permanence quelle est la performance, la position ou l’état de fatigue de ses joueurs.

Ce maillot n’est disponible qu’avec l’ensemble « Polar Pro Team » et n’est pas disponible au détail. Il ne sera donc pas sur vos épaules lors de votre prochain footing, et peut-être que c’est mieux comme ça, la couleur n’est pas si terrible non?

On distingue sous le logo « Polar » l’émetteur, et les électrode le long du maillot.

L’intégration avec GoPro

Annoncée en grande pompe lors du triathlon de Cannes en avril (hé oui, déjà), l’intégration entre Polar et GoPro prends apparemment du temps… Mais les choses semblent se concrétiser et on annonce désormais l’arrivée de cette fonction dans quelques semaines! D’abord la V800, puis la M600 pourront s’intégrer avec votre GoPro Hero 4 ou Hero 5 en Bluetooth et les données de la montre seront « incrustées » sur les images de la GoPro:

La caméra pourra également être contrôlée depuis la montre (démarrage et arrêt de l’enregistrement).

Capteur de fréquence cardiaque H10

Polar annonce enfin un nouveau capteur de fréquence cardiaque. Toujours compatible avec les normes Bluetooth Smart et Gymlink, il vise à remplacer le H7 en proposant de nouvelles fonctionnalités:

  • Mémoire interne qui permet de stocker les informations de FC en attendant de synchroniser avec un appareil si l’on part s’entrainer uniquement avec la ceinture cardiaque.
  • Lecture de la fréquence cardique optimisée par les électrodes sur la ceinture textile et par un nouvel algorithme de mesure.
  • Le H10 pourra être utilisé directement avec une GoPro pour incruster la FC sans passer par une montre.
  • La ceinture a été modifiée pour mieux tenir en place à l’aide d’inserts en caoutchouc, également pour tenir mieux en position lors de la natation (mais bon, dans cette situation, on sait très bien que c’est très difficile de concevoir une ceinture qui tient vraiment en place…):

Pas de métriques de course à pied (en tout cas pour l’instant) ni de GPS intégré. Et bien évidemment, pas de ANT+.

Notez que comme le firmware de cet émetteur peut être mis à jour, il n’est pas complètement impossible que de nouvelles fonctions arrivent! Toujours une pile CR2025, et pas de recharge USB…

La présentation des nouveautés dans la capsule vidéo

Chaque jour sur ce CES, je réalise une capsule vidéo, et voici la première qui traite des nouveautés chez Polar:

Et quoi d’autre?

Enfin, quelques autres sujets ont été abordés sur le futur. Pas d’annonces extravagantes, évidemment. Les marques sont en général très frileuses quand il s’agit de donner des informations sur le futur, mais au fil des discussions, voici les points essentiels:

  • Le successeur de la V800 est en développement et sera annoncée « prochainement ». Quand? « Prochainement »… Et inutile de demander quelles en seront les spécifications.
  • La fonction de « drill » en natation pour la V800 semble carrément avoir disparue du tableau, et n’est apparemment plus à l’ordre du jour. Dommage.
  • Par contre, la mesure de la vitesse grâce à l’accéléromètre interne de la montre (V800 et éventuellement M400) devrait arriver bientôt (dans quelques semaines).
  • Polar suit de près l’arrivée de chipsets GPS intégrant la compatibilité avec Galileo. Et même si rien n’est certain, les prochaines montres de la marque sauront probablement tirer parti de la précision du réseau européen.
  • Enfin, la marque semble suivre la direction de la fréquence cardiaque optique parce que le marché le demande, mais pas par conviction. L’avenir proche de la mesure de la fréquence cardiaque reste la ceinture d’après eux. Et je ne peux que les rejoindre sur ce point !

Voilà donc en ce qui concerne l’actualité de Polar en ce début d’année 2017. Rien de bien croustillant à se mettre sous la dent, mais Polar ne nous avait pas habitué à de grandes annonces lors de CES, mais plutôt courant avril ou mai, donc attendons que du côté de la Finlande la nuit polaire se termine…

Commentaires (9)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

  • 6 janvier 2017 à 7 h 06 min Tommies

    Bonjour

    Sympa le reportage vidéo. Mais arrête de danser :-)

    Répondre
  • 6 janvier 2017 à 7 h 24 min valery

    Bonjour, .merci pour le reportage et les infos. Concernant la vitesse sur la v800 grace a l accelerometre, je me demande si c est pas deja intégré. Car l autre jour j ai realise une seance sur tapis a la maison et j ai eu le bonheur de voir apparaitre lors du transfert sur le site, la distance parcourue et la vitesse. J ai tout de meme remarqué une difference par rapport aux indication fournies sur le tapis. Et lors d une sortie externe avec la .montre en mode tapis donc sans le gps d activé, j avais la distance et la vitesse en direct. Sur un parcours deja mesuré sur 10km j avais environ 120m de plus a la fin.

    Répondre
    • 6 janvier 2017 à 7 h 56 min Tommies

      La différence de distance indiquée entre un accéléromètre et un tapis peut avoir plusieurs origines. L’accéléromètre gère assez mal les changements de rythme et de foulées. A vitesse constante tout au long de la séance la précision est généralement meilleure.
      La différence peut aussi prévenir du tapis qui peut aussi être mal étalonné.
      Pour vérifier cette éventuelle différence, j’ai posé sur le tapis mon vélo, équipé d’un capteur de roue… A 13km/h sur le tapis j’ai 13,2 sur mon compteur vélo

      Répondre
  • 6 janvier 2017 à 10 h 09 min Patrice

    il manque un « au poignet » dans l’avant dernier paragraphe.

    Répondre
  • 6 janvier 2017 à 15 h 27 min Damien

    Merci pour ce compte rendu de l ‘actu Polar
    Pour l intégration avec Gopro, tu parles des Gopro 4 et 5 mais quid des versions antérieures ?
    Personnellement j ai la Gopro 3 et j’espérais pouvoir intégrer les données de la montre sur mes vidéos de randos…

    Répondre
  • 6 janvier 2017 à 17 h 14 min Olivier

    Lorsque j’ai vu le maillot avec la petite poche sur la nuque, je me suis dit: quelle bonne idée! ils ont dû faire un module GPS compatible Galiléo et d’une autonomie énorme. Presque pas de RD et ni écran, ni bracelet etc… Super pour ceux qui n’ont qu’un bracelet sans GPS. Parfait aussi pour les Ultra (traileurs et autres joyeuseries). Sous réserve que l’on puisse balancer les infos en temps réel sur la montre en BT, en économisant le GPS de la montre, on pouvait ainsi espérer une autonomie record de la montre. Sur la nuque, je pense que ça doit même fonctionner pour le crawl. Sinon, le module peut être mis dans un sac à dos pour les trails ou la rando.
    Hélas, visiblement pas encore de Galiléo, autonomie de 10h seulement et réservé aux pros… pour l’instant grosse déception.

    Répondre
  • 7 janvier 2017 à 11 h 15 min Sanji

    Tu écris « Enfin, la marque semble suivre la direction de la fréquence cardiaque parce que le marché le demande, mais pas par conviction. »
    Mais que veux-tu dire ? Qu’ils souhaitent arrêter les mesures de fréquences cardiaque ?
    Je ne suis pas sûr de comprendre. Surtout qu’il me semble que c’est le fond de commerce et le point fort de Polar.

    Répondre
    • 7 janvier 2017 à 18 h 39 min greg (nakan)

      Hello,

      Merci d’avoir relevé. Effectivement, il fallait lire « fréquence cardiaque optique », j’ai corrigé. Evidemment, Polar est le pionnier dans la mesure de la FC et c’est toute son historique qui se base là-dessus. Ils ne le renient pas ;-)

      Sportivement.

      Répondre