Avant-première

Fitbit dégaine sa Ionic, sa première montre connectée avec GPS et fréquence cardiaque optique

Publié 28 août 2017 à 21 h 54 min   /   par   /   commentaires (0)

Depuis longtemps, Fitbit est un acteur majeur du marché du wearable. Actuellement second en volume sur le marché des bracelets connectés et trackers d’activité, Fitbit décide de passer le pas et d’affronter les leaders du marché des smartwatch (les montres connectées) et les montres de sport (montres cardio/GPS). En lançant la Ionic, sa première montre à intégrer et GPS, et cardio optique, toute une panoplie de fonctions de coaching sportif et d’autres fonctions connectées pour la vie de tous les jours, Fitbit prend un risque… Celui de se confronter à l’Apple Watch, la fenix 5 ou d’autres poids lourds du segment.

Une première montre connectée de sport pour Fitbit

Fitbit a décidé de se démarquer de la concurrence (ou en tout cas essayer) en offrant une multitude de fonctions que l’on ne retrouve pas forcément dans les montres connectées du marché, ou en tout cas pas toutes ces fonctions en même temps. La Ionic est capable:

  • Bien sûr, les fonctions de suivi d’activité (pas, calories, suivi de la fréquence cardiaque…), avec capteur de fréquence cardiaque optique.
  • La montre intègre un coach virtuel qui vous aide au quotidien à gérer votre activité physique. Sur le papier, ça en jette toujours beaucoup. A voir dans la vraie vie évidemment.
  • Fitbit a créé son propre environnement logiciel (pas d’Android Wear) et des applications tierces seront disponibles.
  • Une fonction de paiement similaire à Apple Pay, mais à la sauce Fitbit, est également de la partie. Probablement réservé au marché américain pour quelques temps avant une éventuelle disponibilité en Europe.
  • Une connectivité complète: Bluetooth, GPS+Glonass (avec possibilité d’enregistrer à la seconde), NFC, et un écran couleur tactile.
  • Autonomie annoncée à 4 jours. Bien entendu, une autre chose qu’il faudra vérifier dans la vraie vie…
  • Un peu plus de 2Go d’espace mémoire pour stocker de la musique dans la montre, lecture via des écouteurs Bluetooth. De plus, la montre peut contrôler le lecteur de musique du smartphone. Fitbit annonce en même temps les écouteurs « Flyer » qui sont le compagnon idéal de la montre pour des sorties musicales.
  • Des profils sportifs pour le cyclisme, la course à pied, la natation en piscine (notons que le capteur de fréquence cardiaque sera disponible aussi en natation). Pas de profil de natation en eau libre pour l’instant.
  • Disponibilité annoncée pour octobre, avec un prix de 350€. 

Ce que j’en pense

La liste des caractéristiques est croustillante, mais la montre tiendra-t-elle ses promesses? A découvrir une fois la montre en test. Fitbit tente sa chance sur un marché compétitif mais dans lequel il reste indéniablement de la place. 

Les caractéristiques techniques de la montre tiennent la route. Son design ne plaira pas à tout le monde, mais on peine à trouver de montres réellement jolies dans ce créneau aujourd’hui. L’erreur à ne pas commettre, et Fitbit semble l’avoir compris, est de ne pas reproduire les fiascos du lancement des Polar V800 et Suunto Spartan, en lançant des montres dont le logiciel n’est pas fini et les fonctions « promises » mais pas implémentées. 

Et vous, qu’en pensez-vous?

Commentaires (0)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

Close