Essai du Trek Domane, le vélo de Cancellara

Ce samedi j’ai eu l’occasion de faire une sortie « test » avec le Trek Domane (à prononcer « Domani »), le vélo de Fabian Cancellara (pas le sien, en fait, mais le même modèle). Celui que j’ai testé était équipé d’un groupe Shimano Ultegra Di2, l’occasion également pour moi de rouler pour la première fois sur un groupe électrique!

 

Sur la route

La première chose qui frappe dès les premiers kilomètres avec le Domane, c’est son confort. Argument marketing de la firme américaine, il se concrétise réellement sur les routes en mauvais état. Ce vélo a d’ailleurs été développé pour les classiques comme Paris-Roubais!

A plat, ou en faux plat

A plat, le Domane s’emmène facilement. On a l’impression qu’on pourrait rouler dessus des heures sans se fatiguer. Sa géométrie rend la position très confortable, bien qu’un peu moins aérodynamique. J’ai juste trouvé que le cadre manquait un peu de nervosité lors d’une relance en force ou lors d’un sprint.

En montée

Dans les forts pourcentage, le vélo reste très à l’aise bien que clairement moins nerveux qu’un vélo spécifiquement conçu pour la montage. Le constat est toujours le même que sur le plat: tant qu’on est assis sur la selle, le vélo est très dynamique et s’emmène facilement. Dès que l’on se met en danseuse, le cadre manque un peu de nervosité.

En descente

Après le confort, c’est le deuxième point le plus impressionnant du Domane. On a l’impression de descendre sur un rail, même en « faisant » la descente, on se sent en sécurité en freinage ou dans les virages, quand à la même vitesse sur un autre vélo, on serait déjà à la limite. Cancellara étant un excellent descendeur, avec ce vélo dans les mains il doit vraiment faire du mal à ses adversaires dans les descentes de cols.

Conclusion

Ce vélo conviendra parfaitement aux cyclistes qui cherchent un vélo performant mais confortable pour des sorties plutôt longues. Les grimpeurs purs iront par contre chercher leur bonheur sur d’autres modèles. Par contre, les cyclistes qui ne sont pas forcément à l’aise dans les descentes trouveront dans le Domane un allié de taille pour se rassurer dans les descentes de cols.

En résumé, les +:

  • Très confortable! Appréciable sur des routes en mauvais état ou sur des sorties longues!
  • Un vélo polyvalent, à l’aise sur tout types de routes.
  • Une machine à descendre, très précis et très sécurisant à haute vitesse.

En résumé, les -:

  • Manque de nervosité lorsque l’on se met en danseuse ou en sprint.

L’album photo de la journée d’essai

Tagged , ,

5 commentaires pour “Essai du Trek Domane, le vélo de Cancellara

  1. Note que le domane h2 que tu as testé n’est pas le vélo de Cancellara (domane h1). Alors certe il ne s’agit que d’une géométrie un peu différente et un tube de direction plus haut mais en pratique (surtout vue la colonne de spacers que tu utilises), ça change pas mal le ressenti que l’on a d’un vélo notemment pendant les relances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.