Est-ce que je vais participer à mon premier duathlon lors du 70.3 de Rapperswil?

Cette question, je suis amené à me la poser depuis quelques semaines. Inscrit depuis l’année passée pour l’Ironman 70.3 de Rapperswil, je constate que les semaines passent mais que le temps ne se réchauffe pas, à un point où à peine plus d’une semaine avant le départ de la course, l’eau du lac de Zürich affiche péniblement 12°C. Au vu de la météo annoncée pour les 5 jours à venir, j’en viens à penser qu’il y a une forte chance pour que la température de l’eau ne dépasse pas les 14°C règlementaires pour que la partie natatoire de ce triathlon puisse avoir lieu.

Météo Rapperswil

Dans mon club de tri, c’est le débat d’idée pour savoir ce qui se passera le week-end prochain sur les rives du lac de Zürich. A ce jour, nous avons reçu les informations suivantes des organisateurs. D’abord en début de semaines, suite à un mail envoyé par Christian pour avoir une idée de ce qui nous attend:

Hi Christian,

We are currently debating multiple scenarios. We will inform all athletes as soon as we have reached a decision.

Thank you for your patience

Kind regards, Sandra Eckert – Event Manager

Puis, en fin de journée je reçois ce mail, comme tous les participants inscrits:

Mail Ironman 70.3 Rapperswil 2013

Pourtant, les options ne sont pas légions. Par contre, les problèmes sont nombreux. Commençons par les options des organisateurs en ce qui concerne la course:

  • Comme le prévoit le règlement de SwissTriathlon, qui régit le 70.3 de Rapperswil, si la température de l’eau n’atteint pas 14°C, la natation est remplacée par de la course à pied.
  • La course ne peut pas avoir lieu, et elle est annulée.

Maintenant, voici les problèmes rencontrés pour remplacer la natation par de la course à pied:

  • Pour la première année, les transitions du 70.3 seront effectuées « au sac« . Cela signifie qu’après la natation, la combinaison, les lunettes et le bonnet sont emballés dans le sac qui contient nos affaires vélos et déposés en vrac à l’endroit prévu dans la zone de change. En temps normal, cela ne pose aucun problème, car on n’aura nullement besoin de nos affaires de natation plus tard. Hors, si le format course à pied – vélo – course à pied est retenu, les affaires de course à pied devront être déposée après la première partie puis récupérées après la partie cycliste. Il faudra donc soit que chacun des participant remette son sac à sa place pour le récupérer une nouvelle fois après le vélo, soit que les bénévoles remettent tous les sacs en place pendant l’épreuve vélo. On peut encore imaginer une troisième solution: que l’organisation nous demande de prendre nos affaires de course à pied à double pour pouvoir préparer deux sacs.
  • La distance de course à pied pour la première partie. En effet, les cas d’annulation de la natation ne semblent pas légion dans l’histoire du 70,3 et le règlement ne peut être plus vague sur la distance de course à pied qui doit être parcourue. Elle devra être suffisamment longue pour créer les mêmes écarts entre participants que 1’900m de natation, afin que tout le monde n’arrive pas en même temps dans la zone de change. Mais elle ne peut pas être exagérément longue non plus, les personnes qui arrivent sur cette course ne sont pas entrainées pour un duathlon.
  • Le parcours de course à pied pour la première partie. Il ne doit pas interférer avec le début et la fin du parcours cycliste, car les départs des différentes catégories sont effectués par vagues successives (pas de mass start) il faut prévoir que les premiers pros vont boucler le premier tour vélo avant que les derniers partants n’aient terminé leurs première partie à pied.
  • Il faut arriver dans la zone de change par l’entrée prévue à la sortie de la natation, sous peine de devoir ré-organiser entièrement la configuration de cette dernière.

Les challenges offerts à l’organisation de la course sont intéressants. Au stade actuel, je souhaite vraiment que l’eau du lac de Zürich ne dépasse pas les 14°C le jour de la course, car si c’est le cas, ce ne sera pas de plusieurs degrés, et nager 1’900m dans une eau aussi froide ne me motive pas vraiment. Quand à l’annulation pure et simple de la course, elle ne me semble pas non plus envisageable pour l’organisation. Reste donc cette désormais sérieuse option du « Duathlon 70.3 », qui serait une première dans l’histoire du label Ironman sur cette distance, si mes informations sont exactes.

Je vous tiendrais au courant de l’évolution de la situation dans ce billet au fur et à mesure des jours dès que des nouvelles seront disponibles!

Mise à jour le 24.05: En cherchant un peu plus, l’Ironman 70.3 de la Nouvelle Orléans (USA) de 2011 a été transformée pour cause de conditions de natation trop dangereuses. L’organisation a simplement annulé la natation et fait partir les différents participants par groupes d’age 2 par 2 toutes les 2-5 secondes sur le parcours vélo… Pas de course à pied-vélo-course à pied donc mais uniquement du vélo-càp. Expérience identique pour l’Ironman 70.3 Steelhead de 2011: vélo-course à pied.

Mise à jour le 25.05: En Autriche ce week-end, c’était 70.3. Voici ce que l’on peut lire sur le site d’Ironman:

Safety first: Swim cancelled at IRONMAN 70.3 St. Pölten

For the first time the swim part at the IRONMAN 70.3 St. Pölten willbe cancelled. “At IRONMAN safety always comes first and the rules andregulations of the Austrian Triathlon Federation are clear: Unter thecurrent weather conditions the swim must be cancelled due to thecombination of low water and air temperature”, said Race DirectorJuergen Gleiss.The race will be held as a bike & run. Pro athletes will startthe race at 7.30 am. Age groupers will be started in waves after the pros.

Mise à jour le 27.05: Sur la page Facebook de l’Ironman 70.3 de Rapperswil:

As you all may have realised the lake in Rapperswil-Jona is still very cold at the moment and the weather forecast for this weekend is not very promissing. We will take mesurements over the weekend and we will check the weather forecast for next week carefully. On Monday you will get more information about the water temperature. Potential scenarios: shorten the swim to 1.5k or 1k or worst case scenario would be a duathlon starting with a 5k run which would replace the swim.

Donc:

  1. Les organisateurs n’ont pas encore (tout à fait) fait le deuil de la partie natation
  2. Le cas échéant, il s’agirait peut-être tout de même d’un « vrai » duathlon càp-vélo-càp.

Enocore un commentaire en fin d’après-midi de la part des organisateurs. Ils semblent encore croire dur comme fer que l’eau va chauffer:

Swim course – decision delayed!

After a very cold weekend, the temperature of Lake Zurich of Crim 11 ° C today morning. Due to a forecast of two warm days, today and tomorrow, we will closely follow the development of the water temperature. So the weather forecast is changing form day to day. We will keep you up to informed. Thank you for your understanding.

Mise à jour le 30.05:

Hier dans la soirée, la réponse finale, à laquelle tout le monde s’attendait, est tombée. La réponse au titre du billet est donc « oui », je vais participer à mon premier duathlon.

swim_cancelled

4 commentaires pour “Est-ce que je vais participer à mon premier duathlon lors du 70.3 de Rapperswil?

    1. Merci Xavier pour l’article! En ce qui concerne la progressivité dans l’entrainement, cela sera malheureusement difficile… Mais les autres conseils sont bons à prendre!

  1. Bonjour,

    Étant inscrit également pour Rapperswill j’ai reçu ce mail… anxiogène! C’est mon premier 70.3, et j’ai évidemment envie de faire la distance 70.3 complète et non un ersatz sous forme de duathlon, ce qui serait très décevant.

    En consultant les règles du swiss triathlon, il semble que la limite d’annulation serait à 13°. Pour une distance olympique, la distance est maintenue au delà de 14°, divisée par deux entre 13° et 13.9°. Il n’y a pas d’information pour le 1.9km.
    source : http://www.swisstriathlon.ch/fr/PortalData/1/Resources/documents/verband/2012/Reglement_Competition_fr_2012_6Mar12.pdf

    Sur le mois de mai, la température du lac est plus souvent en dessous des 13 qu’au dessus, mais on a quand même atteint un maximum à 15.5° le 15 Mai, tout reste donc envisageable. Le 17 on a également atteint les 7.5°, on peut donc s’interroger aussi sur la fiabilité des mesures…
    Source : http://www.tecson-data.ch/zurich/mythenquai/diagramme/dtemp_mon.php?combilog=mythenquai&such_zeit=2013-05&spalte=1
    J’invite tous les riverains à verser chacun plusieurs bassines d’au bouillante dans la zone de mesure de température ;)
    En tout cas la météo n’est pas rassurante.

    J’ai fait un triathlon il y a une semaine dans un lac à 14°, et j’ai été surpris de ne pas avoir du tout froid, même au tout début de la course, que ce soit aux mains, aux pieds, à la tête. Pourtant j’avais froid avant de rentrer dans l’eau. Certains étaient équipés avec des cagoules néoprènes, mais de mon côté j’ai juste porté un deuxième bonnet en dessous de celui de l’organisation et c’était parfait. Pas froid non plus à la sortie de l’eau. Je n’ai donc aucune inquiétude à sauter dans le lac de Zurich, même à 12° :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.