CES 2017, le bilan: quelles tendances pour 2017

Voilà un peu plus d’une semaine que je rentrais du CES de Las Vegas. Le salon nous permet d’avoir une bonne vision de ce que seront les tendances pour l’année à venir en terme de montres de sport et autres accessoires high-tech pour la pratique sportive. Voici un petit bilan ainsi qu’une liste de quelques nouveautés qui arriveront prochainement sur le marché.

Les tendances générales

Android Wear: la plate-forme à la mode

Avec Polar qui lançait la M600 en été 2016, la tendance générale était en marche: Android Wear devenait une plate-forme que l’on rencontrerait désormais régulièrement sur le marché des montres dédiées au sport. La preuve? Lors du CES, Casio lance la Sport Trek (voir ci-dessous) équipée d’Android Wear et résolument orientée pour le sport et l’outdoor, tandis que Misfit lance la Vapor (voir également plus bas) montre élégante et connectée, et malgré le fait que Misfit se garde d’annoncer que c’est Android qui tourne à l’intérieur, il ne fait pas de doutes que la montre en intègre une version plus ou moins modifiée.

C’est que l’OS de Google a de quoi séduire: les fabricants s’affranchissent de tout le boulot long et fastidieux de développement des fonctionnalités de base de la montre. De plus, les fonctionnalités suivantes sont disponibles de base:

  • Couplage avec le téléphone portable, notifications et synchronisation.
  • Les applications tierces sont nombreuses, et il n’est pas nécessaire de les re-développer pour chaque montre.
  • Fonction de stockage et lecture de musique en Bluetooth depuis la montre
  • L’intégration fonctionne évidemment parfaitement avec un téléphone Android, mais la plupart des fonctions sont également disponibles avec un téléphone iOS (iPhone).

Bien sûr, chaque constructeur est libre de laisser ou non l’accès à toutes ou parties de ces fonctions. Et en février, la deuxième version majeure de Android Wear arrivera, ce qui permettra d’avoir des montres moins dépendantes du téléphone portable grâce à des applications plus autonomes.

Ceci rend donc le cycle de développement d’une montre sensiblement plus court, et les fonctions disponibles plus larges. Mais la contre-partie est la nécessité de développer une montre avec un écran tactile couleur, et au vu de la complexité du logiciel, nécessitant des ressources de calcul plus importantes, et donc d’une autonomie moindre. Pas de miracle, il faut faire des concessions, et aujourd’hui, les montres Android Wear ne dépassent pas les 24 à 48 heures d’autonomie.

Les montres de performances restent développées en interne

Lorsque l’on parle de montres visant un public plus exigeant en terme de fonctions sportives, les marques restent cependant très attachées à leurs propres systèmes. Chez Garmin, on a construit la nouvelle génération (fénix 5, voir plus bas) sur les bases solides de la fénix 3. Chez Polar, on développe en ce moment la montre qui succédera à la V800, toujours en interne. Et chez Suunto, la Spartan aussi bien que les dernières génération d’Ambit restent toutes avec un système maison. En effet, pour offrir le meilleur rapport entre fonctionnalités, performances et autonomie, le seul secret est de maîtriser de bout en bout le logiciel et le matériel.

Les nouveautés qui vont marquer 2017

La Garmin fénix 5

Chez Garmin, on mise sur la continuité, et on consolide la gamme fénix avec une fénix 5 somme toute légèrement décevante en terme de nouveautés. Peu de réelles innovations, peu de fonctions qui font la différence par rapport à la concurrence mais surtout par rapport à la fénix 3. Dans le domaine strictement sportif, seul l’ajout de la carto peut réellement être noté comme une avancée majeure, mais il faudra délier les cordons de la bourse car le modèle X reste un investissement important pour une montre dont la durée de vie ne dépasse pas 2 à 3 ans…

Retrouvez tous les détails sur la fénix 5.

La Casio Pro Trek

Le fabricant japonais ne s’était pas encore aventuré sur le marché de la montre sportive, en Europe du moins. Désormais, c’est (presque) chose faite avec l’arrivée de la Pro Trek WSD-F20, montre intégrant Android Wear et une notamment une application qui permet de stocker des informations de cartographie dans la mémoire de la montre pour une utilisation hors ligne.

Il faudra voir lors de sa sortie entre avril et mai en Europe pour juger de sa réelle capacité à s’emparer d’une partie des parts de marché de la montre connectée de sport… Affaire à suivre, avec par exemple un test sur le site!

La Misfit Vapor

Misfit nous a habitué à des trackers d’activité discrets et endurants, équipés de simple piles boutons qui suivent sans sourciller nos moindres mouvements durant des mois. Mais la nouvelle création de la marque diffère largement puisqu’il s’agit d’une montre connectée proposant une multitude de fonctions dont le GPS, la lecture de musique sans téléphone portable, le suivi d’activité et la mesure de la fréquence cardiaque, dans un boitier plutôt joli et réussi.

Vraisemblablement basé sur Android Wear, le système de la Vapor n’est pourtant pas annoncé comme tel par Misfit et l’utilisation d’applications tierces est peu probable. Mais reste que pour de les fonctions proposées, le prix annoncé à moins de 200$ est plus que compétitif. Reste à savoir quand la montre sortira, car les délais sont plutôt flous…

Suunto passe à la fréquence cardiaque optique

Dans sa nouvelle gamme Spartan (dont je ne désespère pas obtenir un modèle de test…) Suunto a ajouté un capteur de FC optique à sa Spartan Sport. Pue d’autres nouveautés du côté de Suunto en ce début d’année…

Du nouveau en préparation chez Polar pour succéder à la V800

Chez Polar, on a pas pour habitude de faire de grosses annonces au CES, mais on réserve en général les nouveautés pour les mois d’avril ou mai… Au vu de l’âge grandissant de la vénérable V800 et des aveux lâchés à demi-mots sur le stand du CES, il est fort probable que la prochaine figure de proue de la marque finlandaise pointe le bout de son nez au printemps. Le mystère reste cependant entier sur les spécifications de cette remplaçante de la V800.

Retrouvez les annonces de Polar sur le CES 2017.

En attendant

En attendant que toutes ces nouveautés passent sur le banc d’essai de nakan.ch, n’hésitez pas à jeter un œil aux capsules vidéos de présentation de CES 2017:

Épisode 0: En route vers CES 2017

Épisode 1: Nouveautés en direct de chez Polar

Épisode 2: Présentation de la Garmin fénix 5

Épisode 3: Les autres nouveautés (Suunto Spartan Sport HR, Casio Pro Trek…)

Épisode 4: Clip de fin, CES en musique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.