Le capteur cardio optique Polar OH1 testé de fond en comble

La tendance est à l’intégration de capteurs cardio optique dans les montres. C’est bien simple, depuis le début 2016 il n’y a guère que la Suunto Spartan Ultra qui soit arrivée sur le marché des montres cardio-GPS des principales marques du marché à ne pas intégrer un capteur optique (et Suunto a lancé la Wrist HR pour pallier à ce manque). Alors lorsque Polar a annoncé le OH1 lors de l’IFA 2017 à Berlin, il y avait de quoi être un peu surpris.. et de s’interroger sur l’utilité d’un tel accessoire. Après avoir utilisé le OH1 durant quelques semaines, je vous propose mes réponses dans ce test!

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec un capteur Polar OH1 mis à ma disposition par Polar Suisse. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 27 septembre 2017.

Notez que le modèle de OH1 que j’ai reçu était une version bêta, à savoir une version de pré-production. Si au niveau de la mesure optique, tout était identique à la version définitive, l’autonomie par exemple pouvait ne pas correspondre au modèle final.

Ou l’acheter ?

Le Polar OH1 est désormais disponible à peut près partout. Vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l’achetez sur amazon.fr en utilisant ce lien, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus!

Le grand déballage

Ayant reçu une version de pré-production, pas d’emballage autre qu’un sachet plastique. Donc dès que j’aurai reçu un modèle de série, je ferais quelques photos que je viendrai mettre ici. En attendant, quelques photos de l’ensemble:

Le module lui-même peut se sortir du strap et se fixer sur le support de recharge. On note la présence de 4 connecteurs pour la recharge:

Le support de chargement de connecte directement dans un port USB:

Au niveau de la taille du module, on se rend compte qu’il n’est pas bien grand lorsqu’on le compare à deux pièces de monnaie:

Autonomie et batterie

Le capteur OH1 est équipé d’une batterie inamovible rechargeable. On le recharge à l’aide d’un petit clip qui se connecte sur un port USB standard, que ce soit celui d’un ordinateur ou de n’importe quel chargeur USB mural pour smartphone.

L’autonomie annoncée est de 12h, j’ai constaté une autonomie plus faible lors de mes tests, de l’ordre de 8 heures environ, à raison de 5 à 6 séances d’entrainement d’une heure environ, sachant que le capteur était allumé plus longtemps avant et après l’enregistrement. Notez aussi que mes tests ont été effectués avec un modèle de pré-production, donc l’autonomie a peut-être été améliorée dans la version produite en série!

Le test en vidéo

Retrouvez ce test en vidéo sur la chaîne Youtube de nakan.ch:

Ajouter le capteur à Polar Flow

Afin de bénéficier de toutes les fonctions du OH1, il faudra l’ajouter au préalable à Polar Flow. Cela est fait très simplement en le connectant à l’ordinateur dans son clip de recharge à l’ordinateur et en installant Flow Sync, ou en installant l’app Polar Flow Mobile sur le smartphone et en couplant le OH1 dans le menu « Appareils ».

Modes de fonctionnement

On peut utiliser le OH1 de deux manières différentes: premièrement, comme si il s’agissait d’une ceinture cardio traditionnelle que l’on couple avec un appareil Polar qui enregistrera les données, ou alors tout seul. Si on l’utilise seul, le OH1 enregistre dans sa mémoire interne les mesures de fréquence cardiaque et il est possible une fois de retour de la séance d’entrainement de le synchroniser avec Polar Flow.

Avec un dispositif Polar

On peut donc utiliser le OH1 comme une ceinture cardio tout à fait normale sur un dispositif Polar. Notez simplement que le OH1 fonctionnera uniquement avec les produits Polar supportant le Bluetooth. J’ai personnellement testé le fonctionnement avec la V800 et les compteurs cyclistes V650 et M450. 

On ajoute simplement le OH1 comme n’importe quel autre capteur. Notez que sur un appareil qui dispose d’un capteur optique, comme la M430, dès que le OH1 est associé à la montre, c’est lui qui est utilisé pour mesurer la FC et plus le capteur intégré de la montre.

L’enregistrement de l’activité fonctionne ensuite exactement comme d’habitude.

En mode autonome

Une fois couplé à Polar Flow, on peut utiliser le OH1 en mode autonome. Il suffit alors de le mettre en route puis d’appuyer rapidement deux fois de suite sur le bouton pour démarre l’enregistrement. Le OH1 enregistre alors les données de FC jusqu’à ce qu’il soit éteint. 

Ensuite, il suffit de le rallumer pour le synchroniser pour récupérer les données qu’il a enregistré dans sa mémoire interne. Notez qu’il n’aura alors enregistré que les données du cardio (pas de GPS, d’activity tracker ou autres données) et que l’activité alors créée est de type « Autre sport d’intérieur ». Il est bien sûr possible de le changer par la suite.

Comment le porter?

Chacun devra trouver quelle position sera la plus confortable et/ou la plus efficace pour la mesure de la fréquence cardiaque. Polar recommande au choix deux position: sur l’avant bras

Ou autour du biceps. 

L’utiliser en natation

Le OH1 est étanche à 30m, et donc potentiellement utilisable en natation. Pour autant, n’étant compatible qu’avec la norme de transmission Bluetooth, il ne peut être utilisé dans l’eau qu’en mode autonome. En effet, le bluetooth ne passe pas dans l’eau au delà de quelques centimètres.

J’ai réalisé deux tests en natation, une fois en portant le OH1 sur le haut du bras. La position n’est pas trop gênante, mais il convient de serrer assez fort. Autre tentative plus originale, j’ai également essayé de le porter sur la cuisse, position plus confortable. Les résultats peuvent être consultés ci-dessous.

Comparaison de mesure avec une ceinture traditionnelle

Comparaison 1: Course à pied, allures diverses

Retrouvez ce comparatif complet ici. Lors de ce premier test, on constate des choses habituelles pour un cardio optique: un léger délai entre les deux courbes, et une mesure un peu moins précise. Toutefois, la précision sur ce premier test est remarquable! La courbe du OH1 (en bleu) a réagi à chaque changement de fréquence cardiaque!

Comparaison 2: Course à pied, allures diverses

Retrouvez ce comparatif complet ici. Même constat pour ce deuxième test: globalement fidèle à la mesure de la ceinture H10 (en rouge), le OH1 (en bleu) légèrement en retard mais suit bien les changements de rythme.

Comparaison 3: Course à pied, grandes amplitudes

Retrouvez ce comparatif complet ici. Avec ce test, des amplitudes importantes n’ont pas réeussi à mettre en défaut le OH1 (en bleu) qui a parfaitement suivi!

Comparaison 4: Course à pied, intensités

Retrouvez ce comparatif complet ici. Différence importante de mesure en début de session. A mon avis, c’est la ceinture H10 qui est en cause, le temps devient froid et il faut un peu de sueur pour que les contacts passent bien. Remarquez que dès que les intensités commencent, le OH1 (en bleu » a mesuré les mêmes variations et amplitudes que la ceinture H10.

Comparatif 5: Natation 

Retrouvez ce comparatif complet ici. Lors de ce test, Le OH1 était porté sur la cuisse. 8 répétitions de 100m, dont un très rapide… Sur les 100m « réguliers », le OH1 (en bleu) a bien suivi la mesure de la ceinture HRM-Swim de Garmin (en rouge). Mais sur le sprint, c’était moins bon. La trace turquoise est celle de la Suunto Spartan Trainer WHR.

Comparatif 6: Natation

Retrouvez ce comparatif complet ici. Deuxième test en natation. On retrouve les mêmes acteurs que lors du test précédent, mais cette fois le OH1 était porté sur le haut du bras. Mesure plus aléatoire sur cette série de 5x 100m.

Comparatif 7: Vélo

Retrouvez ce comparatif complet ici. Dernier comparatif: à vélo. Le OH1 (en turquoise) est très proche de la mesure référence de la ceinture H10 (en rouge). La mesure optique au poignet de la Spartan par contre, était un peu… basse.

Mise à jour: compatible avec d’autres appareils

Polar a mis à jour le firmware du capteur OH1 et l’a désormais rendu compatible avec n’importe quelles montre ou ordinateur de vélo compatible Bluetooth. Cela permet donc de l’utiliser comme cardio optique sur une montre Garmin ou Suunto par exemple, ce qui n’était pas possible avec les premières versions de firmware!

La discussion continue

Vous ne voulez pas rater les prochaines publications sur le site, ou les prochaines annonces de montres, compteurs ou activity trackers des principaux acteurs du marché de sport? Les options suivantes vous permettent de rester connectés à nakan.ch via différents médias:

La discussion continue dans les commentaires de cet article ou sur les forums de nakan.ch!

Le compte Twitter du site, sur lequel je relaye toutes les annonces ainsi que l’actualité du site et plein d’autres news. Vous y trouvez également les nouvelles versions de firmwares et de logiciels les plus importantes, ainsi que des liens vers des articles ou des publications en rapport avec la technologie dans le sport.

La page Facebook du site. Abonnez-vous pour ne rien rater de l’actu du sport connecté, du site Internet, des événements en cours et parfois même un peu plus.

La chaîne Youtube pour retrouver les présentation des montres, compteurs, bracelets et accessoires en vidéo, des petits reportages lors de différents événements ou simplement de belles images lorsqu'elle se présentent à moi au cours de mes escapades.

Le compte Instagram. Moins focalisé sur la technologie, j’y publie de jolis paysages croisés lors de mes sorties vélo ou lors de mes voyages.

Conclusion

On constate que la mesure du Polar OH1 est globalement très bonne, hormis en natation, mais ce n’est pas spécifiquement pour cet usage que Polar l’a prévu. Aussi bien en course à pied que sur un vélo, on trouve avec le OH1 le confort de la fréquence cardiaque optique avec une précision globalement meilleure que celle des capteurs intégrés aux montres. Les personnes allergiques à la ceinture traditionnelle y trouveront donc une alternative suffisamment précise pour envisager d’abandonner la mesure pectorale.

Les possibilités de positionnement du OH1 sont nombreuses (position sur le bras, capteur plutôt à l’intérieur ou à l’extérieur…). Il convient donc de trouver la position qui donne les meilleurs résultats pour chacun, les morphologies n’étant pas forcément identiques entre différentes personnes.

Supporter ce site pour de futurs articles

 

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Nakan.ch a conclu des partenariat avec les sites amazon.fr et i-run.fr. Les partenaires sont séléctionés pour leurs prix et la qualité de leur service. De plus, en passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15!

41 commentaires pour “Le capteur cardio optique Polar OH1 testé de fond en comble

  1. Bonjour, Super test merci.
    Est-ce que le capteur peut fonctionner avec un compteur vélo garmin via le Bluetooth ?
    J’ai un doute du coup car tu semble n’avoir utilisé que du Polar…
    Bonne continuation,

    1. Hello. J’ai testé plusieurs montres et compteurs d’autres marques, mais le OH1 n’a pas fonctionné. De plus, seul le Edge 1030 est compatible Bluetooth pour les capteurs, les autres ne supportent que le ANT+.

      Sportivement.

    1. Vu les photos, c’est du jetable…
      Il faut relativiser, si l’on recharge correctement ses batteries (prise usb d’ordinateur), elles tiennent bien.

    2. En général, Polar ne propose pas de remplacement de batterie. La durée de vie étant de 700 à 1000 cycles, on peut imaginer que la fin de vie de l’appareil lui-même arrivera avant la fin de vie de la batterie.

      Sportivement.

      1. Oui, mais en tant que consommateur je crois, je suis même persuadé qu’il faut absolument privilégier les produits qui ne sont pas des produits jetables !
        J’ai un GPS garmin avec des cartes très chères, que j’utilise en vélo à l’étranger, il est nickel, sinon que la batterie est morte… je l’utilise avec une petite batterie externe, mais, maintenant, quand je vois garmin, je change de trottoir …
        Bonne journée.

  2. Bonjour Greg,
    Tu parles de décalage (bien visible sur les courbes) entre FC optique et FC par ceinture.
    Mais en temps, il est approximativement de combien ?
    1 seconde, 10 secondes, 1 minute… ?

  3. Bonjour Greg,

    Merci encore une fois pour ce test.
    As tu essayé avec la fenix 5X ?
    Est-ce que la synchro, après séance de natation à l’image de la HRM-tri fonctionne-t-elle avec la 5x ?
    Nouveau détenteur de la 5x, je cherche un capteur cardio multisport qui fonctionne dans l’eau et le H10 semble le être le moins gênant

    1. Hello. Merci pour ton message. Malheureusement, ça ne fonctionne pas. La synchro avec les appareils autres que Polar fonctionne mais aucune donnée de FC n’est ensuite disponible. De plus les systèmes d’utilisation dans l’eau ne sont pas compatibles entre appareils Polar ou Garmin. Tu pourras simplement utiliser le OH1 en mode autonome.

      Sportivement.

              1. Bonjour,

                Pourquoi Garmin n’active pas la fc au poignet en natation ? On sait que c’est moins fiable qu’une ceinture mais on le ferait en connaissance de cause. Je sais, Greg, que tu as testé et que le résultat n’était pas terrible mais bon…
                A+

                Kld

              2. Effectivement. Ils ne souhaitent pas l’activer car les données sont complètement fausses, et qu’il est préférable de ne pas avoir de données plutôt que de se base sur des données complètement erronnées pour gérer son entrainement. Ce qui se tient en terme de raisonnement. Et peut-être aussi un peu car ils continuent à vendre des ceintures HRM-Swim et HRM-Tri…

        1. Bonjour à tous
          En natation, pas obligatoirement. J’ai fait des essais…
          Trois possibilités :
          1. OH1 et V800 non associés : seul le mode autonome présente un intérêt, la FC est bien enregistrée dans OH1.
          2. OH1 et V800 associés, OH1 en mode autonome : la FC est enregistrée de manière continue par OH1 MAIS aussi par V800 de manière discontinue néanmoins « exploitable » dans Flow. ET la FC est disponible sur V800 quand OH1 n’est pas dans l’eau (je le mets tout en haut du bras, près de l’épaule). https://flow.polar.com/training/analysis/1819620700
          3. OH1 et V800 associés, OH1 en mode couplé : idem que précédemment sauf que la FC n’est pas enregistrée dans OH1
          Vous suivez…;-)
          Au SAV Polar France, certains ne connaissent pas leur produit, voilà ce qu’ils m’ont répondu : « Le OH1 permet d’obtenir des données cardiaques dans l’eau uniquement si le OH1 n’est pas associé à un récepteur (montre) »…
          Cordialement

          1. sacré expérimentateur ce CHDUF!
            il réussit à s’approcher de ce que je cherche alors que Polar croit ne pas savoir le faire…
            la seule faiblesse de la manip réside dans le fait qu’il faut que l’épaule soit hors de l’eau pour que la montre et l’OH1 dialoguent, ce qui expliquerait la relative faiblesse des pulsations de CHDUF lors de la séance de natation qu’il nous livre. soit il est trop endurant pour atteindre les 150 ou 160 puls, soit dès qu’il touche le bord du bassin ses pulsations baissent très vite?

            1. Merci, mais c’est un peu normal en tant qu’ancien prof de physique…
              J’ai l’impression que chez Polar, y’a un problème entre les concepteurs et les « commerciaux », ces derniers ne connaissant pas bien leurs produits…
              Pour la « faiblesse » ;-) je ne crois qu’il y ait de problème, je nage en souplesse toujours avec un pull buoy (à mon âge les jambes ne servent plus…), ma FC ne monte jamais très haut alors qu’en vélo ou en cap, je monte bien jusqu’à 160 voire plus, donc je ne sais pas si les deux hypothèses sont les bonnes ? Voir pour confirmation la séance suivante avec OH1 en mode autonome et associé à V800, les relevés de FC sont cohérents (oublier les 400 premiers mètres, y’a une erreur). https://flow.polar.com/training/analysis/1795086304 et https://flow.polar.com/training/analysis/1795034194
              Heureux que ça puisse t’éclairer…

              1. merci CHDUF, grâce à toi je sais désormais que pour lire mon rythme cardiaque sous l’eau je dispose de 2 solutions: « v800 + oh1 » ou « suunto trainer wirst hr ».
                la solution suunto est moins chère mais ses pulsations cardiaques sur vélo sont hasardeuses selon Nakan alors qu’avec oh1 la précision est proche de celui d’une ceinture pectorale. dès lors, afin de choisir définitivement, il me reste à savoir si suunto et oh1 peuvent travailler ensemble… qui sait?

  4. Je viens de lire une remarque sur un site de course à pied, comme quoi les capteurs FC optiques vieilliraient mal. C’est à dire que la précision se dégrade avec le temps (quelques mois), as tu des informations sur ce point ?

    1. Non pas vraiment… J’utilise encore quelques fois mes bracelets A360 de Polar ou Vivosmart HR de Garmin qui ont un capteur optique et que j’ai depuis plus d’un an et pas de problème particulier…

  5. Bonjour,
    Super interessant ce test sur le capteur optique de cher POLAR.
    Ma question est de savoir si les différents tests ( fitness….. ) fonctionnent avec ce type de capteur?

  6. Cet appareil est vraiment pratique.
    Mais si je comprends bien il n’est pas possible de le coupler avec une montre d’une autre marque (suunto ambit) même en se limitant à une activité de running.
    Si c’est le cas c’est dommage.

  7. Merci pour ce super test !
    Pour ma part, le mien a un soucis de batterie. au bout de la 3e sortie, ma v800 me signale déjà une batterie du capteur FC faible… ca fait donc 2h30 d’autonomie max….
    J’ai échangé le produit, rechargé à fond le nouveau, passer le dernier firmware mais rien n’y fait.
    je ne sais pas si je suis tombé sur une mauvaise série mais c’est vraiment dommage, je me vois pas le recharger avant chaque sortie et avoir peur qu’il me lâche à tout moment… Au moins mon h7 tient 1 an lui…
    En tout cas le concept est très intéressant.

    1. Bonjour à tous
      Idem, je faisais confiance (« Polar OH1 vous assure une autonomie de 12 heures d’entraînement avec une simple charge. Vous pouvez charger la batterie facilement avec l’adaptateur USB (fourni) de Polar OH1 ») et surprise, après une ou deux sorties courtes (3h environ en tout), comme Guillaume : « batterie du capteur FC faible !).
      Attendons d’autres retours pour généraliser mais c’est étonnant, à se demander s’il des tests ont été faits chez Polar ?!
      Cdlt

      1. Marathon de La Rochelle couru ce jour.
        Entre l’attente avant le départ, la course et l’après course, pas loin de 5h d’utilisation.
        Synchro avec l’appli polar flow : batterie faible.

        On est loin des 12h annoncées. Je ne m’avancerai ni sur 10h ni sur 8h.

        Dommage excellente solution mais là il y a un problème. Sur les efforts longs (SaintéLyon), cela ne tiendra pas. Et surtout recharge obligatoire toute les semaines sur une simple préparation marathon.

        Sinon fonctionne parfaitement avec une Suunto Spartan Ultra

        1. Bonjour cvanquick,

          Quand tu dis que cela fonctionne parfaitement avec une Suunto Spartan Ultra, tu confirmes bien que la FC est bien affichée sur la montre lors de l’exercice n’est-ce pas ? Et que les données sont bien enregistrées puis restituées dans le move sur movescount ?

          Car là, j’aurais trouvé l’association parfaite en attendant un capteur optique au poignet fiable… car j’ai un bracelet mio Fuse qui n’est pas mal en soi côté FC mais qui a une appli déplorable et qui, malgré une hygiène irréprochable (après chaque séance soit 4 fois par semaine), me file des boutons même quand je ne l’utilise pas la nuit (ballot pour l’analyse du sommeil !). Sinon il y a le capteur Scosche rhythm+ mais difficile de se faire une idée claire car peu de monde l’a testé à l’heure actuelle, même pas Nakan, c’est dire !

          Sinon Nakan, super boulot comme d’habitude. Ton site est une référence et j’en ai déjà fait la pub auprès de plusieurs proches.

  8. La fréquence s’affiche sur la montre sans problème.
    Je reviens vers toi pour l’enregistrement et l’exploitation dans movescount dans la semaine.

  9. @Bertrand,

    Je viens de faire un test pendant 30 minutes :

    – connexion impeccable entre les deux
    – FC en direct
    – courbe FC sur l’écran de la montre en live
    – transfert et exploitation dans movescount impeccable

    1. Bonsoir cvanquick,

      Merci beaucoup pour cette réponse plus que rapide. Depuis mon message, j’avais vu d’autres commentaires de ta part sur quelques sites qui me donnaient déjà des éléments de réponse. Du coup je crois que je vais faire la même association que toi pour remplacer ma Peak et mon bracelet Mio. Vue ma charge d’entraînement, je n’aurai à recharger le capteur Polar oh1 qu’une fois par semaine donc c’est relativement confortable. Et comme je ne fais pas de sortie avec cardio méritant une autonomie dépassant les 2h/2h30 (et encore 3/4 fois par an, pas plus), j’aurai les avantages sans les inconvénients. En effet, pour tout ce qui est rando, je ne m’embarrasse pas de ce genre de choses.

      Sportivement.

  10. @Bertrand,

    Je ne sais pas si je peux faire cela par l’intermédiaire des commentaires mais je ne vais pas conserver le mien m’orientant vers une pratique du Trail moyen et long.
    Alors si cela peut t’intéresser mon adresse mail est la suivante : cvanquick@fastmail.com

    1. C’est gentil mais le package sera un cadeau (pas une surprise pour le coup mais c’est pas grave !) pour mes 40 balais dans un gros trimestre donc ça va pas le faire, car ma ptite femme va vouloir prendre du neuf sous blister ! ;p

  11. Petit comparatif ce jour.

    D’un côté spartan ultra et ceinture suunto
    De l’autre Polar OH1 en version autonome.
    Un petit 10km plus tard, je compare les résultats et en gros 1 pulsation d’écart et courbes superposables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *