Les tests Polar

Le brassard cardio Polar Verity Sense testé de fond en comble

promotion nakan.ch est aussi sur YouTube: Astuces, tests et bien plus sont à retrouver sur la chaîne YouTube. Ne manquez pas les dernières vidéos et n'oubliez pas de vous abonner

Depuis maintenant 6 ans, il ne sort quasiment plus une montre de sport cardio GPS qui n’est pas équipée d’un capteur cardio optique au poignet. Toutes les marques ont développé et intégré des capteurs qui mesurent de plus en plus de paramètres tels que la saturation d’oxygène, la fréquence et la variabilité cardiaque… Mais malgré les générations successives de ces capteurs, leur précision n’est toujours pas à la hauteur. Toutefois, de nombreuses sportives et de nombreux sportifs ne veulent plus entendre parler de ceintures pectorales. Les fabricants l’ont bien compris et ont trouvé une solution intermédiaire: les brassards cardio optique. Utilisant la même technologie que les capteurs des montres, ils permettent un positionnement bien plus efficace sur le bras, pour une lecture de bien meilleure qualité. Polar propose depuis plusieurs années l’un des meilleurs du marché en termes de précision: le OH1. Mais il n’était pas pour autant dénué de défauts. Le capteur Verity Sense est donc une mise à jour de ce brassard qui doit gommer les principaux griefs de la génération précédente!

A propos de ce test

Les marques mettent parfois les appareils à ma disposition pour la durée du test, et je le renvoie une fois le test terminé. Lorsque ce n’est pas possible, j’achète alors l’appareil en question pour le tester. En tous les cas, j’ai une indépendance totale quant au contenu des tests. Je n’accepte jamais de publier du contenu sponsorisé. Pour tout savoir de ma politique de publication et d’affichage publicitaire sur ce site, rendez-vous sur cette page.

Ce test a été publié le 23 mars 2021.

Ou l’acheter ?

Vous appréciez les contenus de nakan.ch? Vous souhaitez soutenir le site, tout en vous équipant avec les dernières nouveautés en matière de technologie sportive? En utilisant le lien sur l'un des logos ci-dessous, vous soutenez la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus!

i-run, c'est le spécialiste de l'équipement de sport en ligne! Chaussures, textile, équipement et bien sûr, cardio-GPS!
On ne présente plus amazon, qui propose un catalogue de miliers de produits, y compris tous les articles de sport!
Alltricks, c'est tout l'univers de l'outdoor, du vélo et de la course à pied, sans oublier bien sûr l'électronique de sport!
Uniquement pour la Suisse: grâce au code promo NAKAN, bénéficiez de 15% de remise sur l'entier du site garmingps.ch! (hors offres promotionnelles)
Les liens vers amazon.fr, i-run.fr, alltricks.fr contenus dans cet article sont des liens affiliés, qui permettent au site de reçevoir une commission. Sans incidence sur le prix de l'article!

Le grand déballage

Voici le packaging du Polar Verity Sense, puis son contenu une fois déballé:

On retrouve donc avec ce brassard cardio:

  • Un brassard textile avec un support amélioré par rapport au OH1
  • Un module de mesure optique de même format que le OH1
  • Un support pour les lunettes de natation dont le design a été revu depuis la version fournie avec le OH1+
  • Un clip de chargement USB identique à celui du OH1
  • Un étui de rangement
  • La documentation

Quoi de neuf avec le Verity Sense?

Le Verity Sense à gauche, le OH1+ à droite

Le brassard Verity Sense, bien qu’ayant changé de dénomination, est bien le successeur des brassards OH1 et OH1+. Rappelons ici que ces deux modèles sont identiques, Polar ayant simplement ajouté un + dans le nom après l’ajout natif de la connectivité ANT+ qui a également été rendue disponible par mise à jour pour les OH1 vendus jusque là. Donc par rapport au brassard OH1, voici ce qu’apporte en plus le Verity Sense:

  • Un nouveau brassard textile avec un support plus « stable » et la possibilité de l’ouvrir grâce à une fermeture scratch
  • Une étanchéité qui passe de WR30 à WR50
  • Une connectivité Bluetooth à double canal en plus de la connectivité ANT+ (le OH1 proposait un seul canal Bluetooth en plus du ANT+)
  • Une portée allant jusqu’à 150m grâce à des antennes circulaires passives dans les nouveaux supports
  • Des fonctions d’enregistrement autonome de métriques de natation en plus des données de fréquence cardiaque
  • Une autonomie revue à la hausse, allant jusqu’à 20 heures (12 annoncées pour le OH1)
  • Une mémoire pour l’enregistrement de données autonome augmentée en rapport à l’autonomie
  • Un accéléromètre a été intégré pour la mesure de données en natation (et peut-être plus à l’avenir)

Autonomie, charge, batterie et mémoire

Le module Verity Sense est une amélioration du capteur OH1 à plusieurs égards, et l’autonomie en fait donc partie comme on l’a vu ci-dessus. Polar annonce en effet avoir presque doublé l’endurance de la batterie du système car il devrait pouvoir suivre jusqu’à 20 heures d’activités sportives.

La recharge quant à elle s’effectue toujours de la même manière: on place le module dans le clip USB, que l’on connecte lui-même à un chargeur ou un port USB d’ordinateur. Il est à noter que le clip de chargement est rigoureusement identique à celui du Polar OH1.

Modes de fonctionnement du Verity Sense

Le brassard Verity Sense peut fonctionner dans 3 modes différents. Ces modes sont représentés sur la face du capteur par 3 icônes: le cœur pour le fonctionnement normal, le symbole de nage pour les fonctions de natation et le symbole de téléchargement pour le mode autonome. Juste après avoir démarré le capteur, on presse le bouton pour déplacer le curseur créé avec les LED’s vertes sur la fonction choisie:

Après deux secondes, la LED clignote pour valider le choix et le capteur fonctionne alors normalement. Sur l’exemple ci-dessus, le mode de fonctionnement choisi est le mode simple, à savoir la mesure de fréquence cardiaque. La diffusion des données en Bluetooth et en ANT+ est actif dans les 3 modes!

Le nouveau brassard textile

La première évolution visible et notable du Verity Sense est le brassard textile et son support. Première nouveauté, un scratch permet d’ouvrir la boucle. Seconde évolution, le support du module. Avec une surface de contact plus large et un profil « plat », il permet un positionnement plus stable. Cela est particulièrement appréciable lors de conditions fraîches, lorsqu’on porte des habits longs. En effet, en passant des longues manches par-dessus le capteur pouvait avec le OH1 provoquer un « retournement » du module, sans forcément que l’on s’en rende compte. La mesure n’avait alors aucune pertinence. Avec cette nouvelle version du brassard textile, ce problème semble pouvoir être évité dans la plupart des cas.

Le nouveau design du brassard permet également une meilleure stabilité avec un serrage plus faible. Le confort est donc un peu meilleur, une fois que l’on a trouvé le placement idéal du brassard par rapport à sa propre morphologie. Il pourra être placé sur l’avant-bras ou sur le biceps. Mes différents tests, aussi bien avec le OH1 qu’avec ce Verity Sense ne montrent pas de différence notable de qualité de mesure en fonction de son positionnement sur le bras.

Compatibilité du nouveau brassard avec le module OH1

Polar propose aussi le brassard textile seul. Sachez qu’il est tout à fait possible d’y placer le module des brassards OH1 ou OH1+, car ils ont exactement le même format que celui du Verity Sense:

Le module OH1+ dans le brassard du Verity Sense. Le module du Verity Sense par-dessus.

Cela permet aux propriétaires du OH1 de bénéficier du nouveau support sans devoir changer leur module!

La connectivité du Polar Verity Sense

Alors que le brassard OH1 avait reçu une mise à jour pour bénéficier de la connectivité ANT+ comme cela avait été le cas sur la ceinture H10, le brassard n’avait pas bénéficié de la double connectivité Bluetooth. Car c’est l’un des points négatifs de la connectivité Bluetooth: elle ne permet une connexion qu’à un seul récepteur par canal (le ANT+ permet un nombre de connexion pratiquement illimité). Il reste possible, après avoir couplé le capteur dans l’app mobile Polar Flow, de configurer les canaux à utiliser:

Avec la démocratisation des applications d’entrainement virtuelles (Zwift, Apple Fitness+, autres apps sur smartphone) cela pose problème: si la montre Polar utilise un canal Bluetooth, il n’y en a plus de disponible pour l’app… Cela est désormais corrigé par Polar sur le Verity Sense, car il dispose de deux canaux Bluetooth. Tout cela en plus du Bluetooth évidemment. Il est donc compatible avec l’ensemble des solutions actuelles du marché: apps mobiles, apps d’entrainement virtuelles, montres ou compteurs cyclistes.

Notez enfin que Polar a ajouté un amplificateur passif dans les support du Verity Sense, on les voit dans les deux supports fournis:

Cela permet de passer d’une portée de 40 à 75 mètres. Polar annonce 150m, correspondant à la portée cumulée de chaque direction de l’émetteur. Cela permet aux solutions d’entrainement par équipe de Polar de fonctionner sur la surface équivalente à un terrain de foot avec un récepteur de part et d’autre du terrain… Cela ne présente pas beaucoup d’utilité pour les sportives et sportifs qui couplent le brassard à leur montre ou leur compteur qui se trouve en général dans un rayon maximal de 5 mètres.

L’utilisation autonome

Tout comme le OH1, le Verity Sense permet d’enregistrer les données de fréquence cardiaque dans sa mémoire interne. C’est le cas qu’il soit connecté à un appareil ou non. Ensuite, il sera possible de récupérer les données d’entrainement via l’application mobile Polar Flow Mobile en synchronisant le brassard.

On choisit le mode d’enregistrement de données après avoir démarré le capteur, en appuyant sr le bouton, on change les modes de fonctionnement en « déplaçant » les LED’s vertes vers le symbole de téléchargement pour l’enregistrement autonome. L’enregistrement commence alors tout de suite, contrairement au OH1 qui attendait une double pression sur le bouton pour démarrer l’enregistrement. Moins pratique, ce nouveau mode se justifie car le brassard peut désormais fonctionner en trois modes différents avec la natation en plus.

On met fin à l’enregistrement en éteignant simplement le capteur. Les données pourront être récupérées ensuite par une synchronisation via Polar Flow.

Bien que disposant d’une mémoire et d’une connectivité ANT+, le Polar Verity Sense ne permet pas la synchronisation de données de fréquence cardiaque avec les montres Garmin qui le permettent à l’aide de ceintures HRM-Pro, HRM-Tri ou HRM-Swim. En effet, le profil ANT+ qui le permet n’est pas implémenté dans les capteurs de Polar.

La mesure en natation

Note: les fonctionnalités de natation sont présentées ci-dessous, mais un test de ces fonction n’aura lieu que lorsque la situation ou la météo me permettront de nager en piscine ou en eau libre.

Fourni avec le Verity Sense, un clip permet de placer le module sur les élastiques des lunettes de natation. On peut ainsi le positionner sur la tempe et enregistrer la fréquence cardiaque en mode autonome. Il est également possible d’enregistrer en direct les données de fréquence cardiaque dans ce mode sur les lunettes FORM Swim, exactement comme c’est possible avec le OH1.

Le module Verity Sense sur les lunettes de natation

En plus de la mesure de fréquence cardiaque en natation, le Verity Sense a été équipé d’accéléromètres qui permettent un décompte des longueurs en natation, pour ainsi fournir également des indications de distance et d’allure lors d’entrainement en piscine, après avoir défini la taille du bassin. On oubliera pas non plus de placer le capteur en mode natation au démarrage!

Enfin, Polar ayant abandonné la fréquence 5kHz sur ses émetteurs et ne proposant pas de solution pour la synchronisation de données de fréquence cardiaque sur ses montres, le Verity Sense ne pourra pas fournir de données de fréquence cardiaque pour des activités de natation sur un dispositif Polar autre que Polar Beat (concrètement, pas de mesure en direct sur les montres Vantage ou Grit X).

Précision de la mesure du Verity Sense

Le brassard OH1 était l’un des bon élèves de sa catégorie lorsqu’on en vient à parler de précision de mesure. Ce type de solutions propose un intermédiaire entre la ceinture pectorale, en général d’une excellente précision mais parfois mal supportée en termes de confort et la précision médiocre des capteurs intégrés aux montres.

Le design des LED’s du capteur n’ont semble-t-il pas évolué. Polar n’a pas intégré les LED’s rouge qui sont présentes sur les capteurs Precision Prime de ses montres par exemple. A priori il semble donc que les mesures devraient rester les mêmes que celles du OH1. Voici trois comparatifs de données effectués avec le Verity Sense et des ceintures thoraciques.

Comparatif 1: Mesure à vélo

Pour ce comparatif, j’ai porté le brassard Verity Sense couplé à la Vantage V2. Les mesures également effectuées sont celles de la ceinture Polar H10 couplée au compteur Karoo 2, ainsi que la mesure du cardio optique de la Garmin Enduro:

On voit bien sur cette courbe que globalement, la mesure du Verity Sense est proche de la courbe de la ceinture H10, mais elle mesure moins bien des subtiles variations. La courbe du brassard semble « lissée ». Dans les légendes on trouve les moyennes. Compte tenu de l’écart-type ainsi que de la moyenne proche, on constate une mesure proche de celle de la ceinture, infiniment meilleure que la trace rouge, celle du capteur optique de la Garmin Enduro.

Comparatif 2: Course à pied régulière

Dans ce comparatif, une comparaison entre la ceinture HRM-Pro couplée à la Garmin Enduro et la mesure du Verity Sense couplée à la Vantage V2. Ici, il s’agit d’une course à pied à allure plutôt régulière.

On constate que la courbe mesurée par le brassard est également très proche, sans être parfaitement superposée, à celle de la ceinture. On le constate par endroits, le brassard a plus de peine à enregistrer de petites variations de fréquence cardiaque. Encore une fois, un écart type faible qui valide donc globalement la moyenne extrêmement proche entre les deux mesures.

Comparatif 3: Course à pied, intervalles

Dans ce dernier comparatif, les amplitudes plus grandes de fréquence cardiaque mettent à l’épreuve la réactivité du Verity Sense. Il s’agit d’une séance de fractionné de course à pied comparée avec la ceinture Wahoo TICKR X couplée à la Garmin Enduro:

On pourrait presque conclure au vu de ce dernier comparatif que le brassard a plus de facilité à mesurer des amplitudes plus fortes, tellement les deux courbes se superposent bien! Encore une fois, le fonctionnement est validé par un écart-type faible et une moyenne identique ou presque entre les deux mesures.

Conclusion sur la précision de la mesure

Pas de surprise dans les bonnes performances de mesure de ce Verity Sense alors que la technologie de mesure n’a à priori pas changé entre le OH1 qui avait obtenu de très bons résultats et ce capteur.

Ne regarder que la moyenne obtenue entre deux capteurs serait une erreur, car on pourrait très bien avoir des valeurs sur-estimées et sous-estimées dans la même activité qui mèneraient à une moyenne correcte. Mais lorsqu’on voit les courbes très proches sans erreurs de mesures flagrantes et durables, on constate que le Verity Sense permet une mesure de la fréquence cardiaque suffisamment précise pour quasiment tous les usages. Les ceintures restent meilleures en précision absolue, mais on pondérera les résultats avec le confort gagné grâce au brassard.

Attention avec les algorithmes de suivi de la performance

En utilisant un brassard optique plutôt qu’une ceinture cardio, on diminue la précision des algorithmes de suivi de la performance. En effet, estimation de VO2Max, estimation de la durée de récupération, estimation du stress et autres algorithmes utilisent la variabilité de la fréquence cardiaque comme donnée principale. Les brassards optiques ne fournissent pas de mesure HRV spécifiques. Certaines montres ou application tentent d’extrapoler ces données via les mesures de fréquence cardiaque fournies. Mais cette solution, loin d’être idéale, est plus une estimation grossière qu’une mesure.

En ce qui concerne les mesures spécifiques, des applications telles que Elite HRV ou le test orthostatique de Polar refusent le Verity Sense comme source de données.

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Conclusion

Le brassard Polar Verity Sense est une mise à jour intéressante du brassard Polar OH1 qui fournissait un très bon niveau de mesure mais manquait un peu d’autonomie pour certains usages. Le nouveau brassard textile permet une meilleure tenue du capteur, qui avait tendance à se retourner dans la version précédente. On apprécie que Polar ait conservé le même format de module, rendant le nouveau brassard textile compatible avec le module OH1.

L’ajout d’une seconde connexion Bluetooth rend le nouveau brassard plus intéressant pour les adeptes de Zwift ou autres applications connectées. Il restera à tester les performances de ce capteur lorsque les piscines seront à nouveau accessibles!

Le brassard Polar Verity Sense est donc une alternative intéressante aux ceintures pectorales, qui permet de trouver l’équilibre entre confort et fonctionnalité, pour autant que l’on soit conscient des limites de ce type de mesure, en particulier par rapport aux algorithmes de suivi de performance!

J’ai aimé ou pas aimé

Sur le Verity Sense, j’ai aimé:

  • L’autonomie qui passe à 20h, permettant une plus grande variété d’utilisations
  • Le double canal Bluetooth qui permet de l’utiliser sans compromis avec des apps comme Zwift
  • Le nouveau design global du brassard textile qui permet un meilleur positionnement du capteur

J’ai moins aimé:

  • Le mode autonome toujours compatible uniquement avec les apps Polar, et même pas sur les montres de la marque

Supporter ce site pour de futurs articles

Rédiger des tests et des articles sur la technologie dans le sport est une passion dévorante. Cela fait plus de 12 ans que je le fais en marge de mon activité professionnelle et sportive. Je ne compte pas mon temps, et je ne suis absolument pas rémunéré par les marques pour le faire. En passant par l'un des liens ci-dessous pour réaliser votre prochaine commande en ligne, je touche une petite commission sur la transaction, vous soutiendrez le site, et cela ne vous côutera pas plus cher! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Profitez aussi de l'une des offres suivantes pour soutenur le site:


21 commentaires

  1. Très content de ce capteur ! J’ai une Apple Watch 5 et lors d’une sortie footing avec peu de variations, je me suis amusé à comparer les deux courbes cardio : celle de l’Apple Watch et celle de la Verity Sense (iPhone dans la poche et utilisation de l’application Polar beat), résultat : courbes de même allure et valeurs moyennes et max très proches. La grosse différence c’est le nombre de relevés cardio : il y en a 5 fois plus avec le capteur Polar (1 tous les secondes contre 1 tous les 5s pour l’Apple Watch) si j’en crois l’excellente application Heart Analyzer disponible sur iOS. De plus, il arrive que pendant un court laps de temps, l’Apple Watch ait des difficultés à trouver le pouls, ce genre de situation ne semble pas exister avec le capteur Polar.

      1. Cela dépend énormément des conditions d’utilisation. Avec les températures qui baissent ces temps, l’autonomie est réduite. Par contre, avec un capteur neuf et une utilisation en été, j’ai utilisé toute une semaine le Verity sans le charger, ce qui devait faire plus de 16h.

        Sportivement.

  2. Bonjour
    vous parlez d’une possibilité de deux connexions Bluetooth
    cela peut-il se faire vers deux récepteurs POLAR ?
    par exemple une montre Polar et un compteur Polar
    merci
    Jean

  3. Bonjour,
    oui, merci : j’ai essayé, c’est bon !
    (j’avais du mal avec la configuration smartphone, je préfère PolarFlow sur l’ordinateur)
    Jean

    1. D’après mon premier test, non!
      Le brassard est bien reconnu par le Kiox, est marqué comme connecté dans les paramètres Bluetooth mais… n’affiche rien à l’écran et le Kiox n’enregistre pas non plus au cours de l’exercice.
      Dommage parce que bien plus confortable à porter qu’une ceinture pectorale…
      J’ai contacté Bosch pour savoir s’il y a une manipulation particulière qui pourrait permettre son utilisation avec le Kiox. J’attend la réponse.

      1. Renseignements pris auprès de Bosch, le Kiox n’est pas compatible avec le brassard.
        Je suis donc dans l’obligation de porter 2 cardio-fréqunece mètres: un H10 pour le Kiox et le brassard pour la montre…
        Espérons que Bosch rendra son Kiox compatible lors d’une prochaine mise à jour, car il serait bien plus aisé de pouvoir utiliser le même équipement pour connecter les 2 appareils.

    1. Bonjour,
      Il faut vraiment penser déconnecter le capteur de la ceinture lorsque vous ne l’utilisez pas. Je gagne pas mal d’heures depuis que je le fais.

      1. Bonjour
        Le capteur de la ceinture ?
        La ceinture c’est le capteur.
        La montre le récepteur mais quand je le range la montre ne peux plus s’y connecter car très éloigné donc je ne comprends pas l’astuce
        Cordialement

        1. Sur la ceinture, le capteur est connecté via 2 boutons pression.
          Lorsqu’on n’emploie pas la ceinture, il faut au moins dégrafer un des boutons. De cette manière, le module ne cherche pas à se connecter et, donc, ne consomme pas sa batterie.

      2. Bonjour, une réponse que je n’ai pas trouvée, comment savoir l’autonomie restante? Quand on charge on voit la couleur de la led qui passe progressivement de rouge à vert mais je n’ai rien vu lorsque je l’ai en main. Celà de recharger lorsque non nécessaire.
        Sinon le brassard est génial, j’ai revendu mes ceintures cardios. Bien plus pratique!

        1. il n’y a pas d’indicateur de niveau de batterie
          comme pour toutes les batteries, il vaut mieux recharger à chaque fois
          recharger moins longtemps plusieurs fois, c’est mieux qu’une seule fois plus longtemps (ce qui fait plus chauffer la batterie, c’est ça qui la fait vieillir)
          oui, c’est un très bon outil
          personnellement, je l’utilise car dans mon cas (trop long à expliquer), les ceintures ne marchent pas bien.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.