Strava revoit sa stratégie et réduit les fonctionnalités gratuites

promotion Promotion en cours: En ce moment, sur le site -i-run avec le code VIP20 vous profitez de:

  • 20% sur les nouveautés chaussures et vêtements
  • 10% sur les bons plans chaussures et vêtements
  • 5% sur l'électro
Aller chez i-run pour en profiter!

Longtemps, j’ai recommandé l’outil de création de parcours de Strava pour ensuite exporter les parcours GPX sur les appareils ou dans d’autres plateformes. Mais il y a une semaine, Strava a fermé les portes de son outil de création de parcours à tous ses abonnés et toutes ses abonnées sans compte payant. Et c’est loin d’être la seule restriction… Petit tour de ce qui change dans l’utilisation de Strava, et ce que cela signifie pour l’avenir.

La fin de Summit

Il y n’y a même pas deux ans, Strava découpait son offre payante en silos pour pouvoir choisir les fonctions payantes que l’on avait besoin. Strava Premium devenait Summit.

Aujourd’hui, Strava revient à une offre payante unique. Le tarif est de 10CHF ou 7,99€ pour un paiement mensuel, et de 64CHF ou 59,99€ pour un paiement annuel (ce qui revient respectivement à 5,33CHF / 4,99€ par mois).

Et force est de constater que les fonctionnalités gratuites, disponibles sans souscrire à l’offre payante, s’est très sérieusement limitée. Voici ce qui n’est plus disponible dans la version gratuite:

  • La consultation des classements de segments, en dehors des 10 premiers.
  • Comparer, filtrer ou analyser ses performances en se basant sur les segments.
  • L’outil de création de parcours.
  • L’association d’activités (comparer ses performances sur des parcours similaires)
  • Une partie du reporting mensuel

Ces fonctions sont donc désormais réservées aux membres qui arborent le petit symbole d’appartenance à la guilde des abonnés payants. Ces derniers disposent aussi en plus, et ce sont de nouvelles fonctions:

  • Une amélioration générale de fonctionnement et de précision sur les routes choisies de l’outil de création d’itinéraires.
  • L’association d’activités (pour comparer ses performances sur des parcours identiques) fonctionne désormais aussi sur le vélo en plus de la course à pied.
  • L’analyse de vitesse adaptée à la pente est désormais disponible sur toutes les plateformes (Android, iOS et web).

Enfin, de nouvelles fonctionnalités arrivent, dont peuvent profiter les utilisateurs gratuits et payants:

  • Le flux d’activité est classé athlètes favoris en premier puis ordre chronologique.
  • La chasse aux performances douteuses sur les KOM/QOM sera améliorée par Strava.
  • Meilleure intégration de l’app Strava et de l’écosystème Apple sur l’Apple Watch.
  • L’app mobile de Strava intègrera aussi un outil pour éditer directement les activités que l’on a oublié d’arrêter.
  • De nouvelles métriques pour les activités de natation.

L’utilisation gratuite des segments réduite à peau de chagrin

C’est probablement la réduction la plus drastique de fonctions que vont connaitre les utilisateurs gratuits de Strava avec l’outil de création de parcours: la consultation des classements de segments.

Désormais, seul les 10 premiers du classement général peuvent être affichés. Le classement par âge, poids, clubs, abonnés, pour l’année… Ne sont plus disponibles. En plus, si on se classe au-delà de la 10ème place, il n’est pas possible de savoir où on se classe dans le segment…

Et bien entendu, les segments « Live », pour suivre en temps réel sa progression dans un segment sur une montre ou un compteur cycliste, reste réservé aux comptes payants.

Les utilisateurs gratuits peuvent toujours créer de nouveaux segments, et s’y classer mais ne pourront pas voir leur classement…

Plus d’utilisation des données par d’autres apps

En dehors des Live Segments sur les montres et compteurs compatibles, les autres intégrations d’applications vont pour la plupart cesser de fonctionner. En effet, Strava limite aussi la consultation des classements et autres données au travers de ses API’s, ceci afin d’éviter de voir des applications tierces passer outre les nouvelles limitations… Et l’effet collatéral est le suivant: ces applications vont cesser de fonctionner aussi pour les comptes payants.

Plus de définition d’itinéraires

Je trouve personnellement que l’outil de création d’itinéraires et de définition de parcours de Strava fait partie des meilleurs du marché. Efficace et simple à utiliser, il est ensuite possible d’exporter facilement less parcours dans divers formats. C’est l’outil que j’utilise et recommande pour la création de parcours à importer ensuite dans Polar Flow par exemple.

Plus récemment, Garmin a poussé l’intégration pour que les montres ou compteurs de la marque puissent télécharger automatiquement et directement les parcours Strava directement sur l’appareil.

Mais toutes les bonnes choses ont une fin: l’outil de création d’itinéraires est désormais inaccessible sans bourse délier…

Le pari risqué de Strava

L’objectif est clair pour Strava: commencer à rentabiliser la plate-forme. Et pour arriver à cela, il faut deux choses:

  • Augmenter le nombre d’abonnés payants
  • Eviter que les fonctions disponibles pour ces abonnés ne soient gratuites via des moyens détournés

Pour le premier point, la stratégie adoptée semble claire: limiter les fonctions des comptes gratuits, et inciter les utilisateurs à prendre un compte payant. Bien sûr, une partie ne franchira pas le pas, et va peu à peu délaisser la plateforme avec le temps, si les fonctions restantes ne sont pas assez intéressantes. La grande question est de savoir combien.

La seconde partie de la stratégie est probablement la plus critique. Car en supprimant la compatibilité d’outils tiers pour tout le monde, certains membres, dont des membres payants, risquent de claquer la porte…

Strava veut s’imposer comme le plus grand réseau social de sportifs en ligne. Mais sa stratégie n’a rien en commun avec les autres réseaux sociaux, qui sont tous gratuits et se financent par la publicité et l’exploitation des données collectées. La stratégie de Strava peut toutefois être payante sur le long terme si la valeur ajoutée offerte est avérée.

Mais sur le court terme, il va falloir faire avaler aux abonnés de payer pour pouvoir simplement récupérer des fonctions jusqu’ici gratuites. C’est à mon avis le principal challenge que Strava va devoir relever dans les mois à venir.

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour vous rendre sur les sites partenaires de nakan.ch. En passant par ces liens, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Vous trouvez le détail des offres partenaires sur le comparateur. Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN (non cumulable avec d'autres offres)

i-run.fr
Alltricks France
Wiggle France
Rakuten France
Amazon France

19 commentaires pour “Strava revoit sa stratégie et réduit les fonctionnalités gratuites

    1. Pour traiter les données, runalyze est vraiment bien, mais clairement moins au goût du jour en terme de présentation. Un app iOS, rien sur Android, mais le site fonctionne sur mobile

  1. Dommage pour l’outil de création d’itinéraires je l’aimais bien celui-là …. bon on va voir pour une autre alternative …. je ne suis pas sur que cela soit le bon choix et les liens avec mes Garmin (fenix 5s 5x et Edge 1030) plus aucun intérêt je vais les désactivés …. Amitiés

  2. Une question à se poser : a-t-on besoin de payer pour consulter ses données ?
    Personnellement, j’estime que quand on achète une montre ou un compteur de vélo de 100 à 500€ (voir 1000€), on ne devrait pas dépenser encore fortune pour voir ses « performances ». De plus, les marques fournissent des applications plutôt bien faites qui évoluent constamment.

    Strava fait partie des « parasites » et utilise des données qu’ils sont incapables de produire. Strava, c’est du vent, de la bourse, du code, ça peut ne valoir plus rien du jour au lendemain, voir même disparaitre rapidement…
    On pourrait même aller plus loin, pourquoi les fabricants ne demanderaient pas à Strava de les payer pour utiliser les données de leurs appareils ? Sans Garmin, Polar, Suunto… que deviendrait Strava ?

    Entre une paire de pédales à 60€ et Strava, mon choix est vite fait :
    Les pédales sont indispensables pour rouler en vélo, mais pas Strava…

    1. Effectivement, Strava n’est pas indispensable pour rouler à vélo, tout comme une montre multisports ou un compteur, nos aïeux en sont la preuve.
      Par contre où il y a erreur c’est au niveau des fabricants : ils n’ont pas non plus besoin de Strava pour vivre et jusqu’à preuve du contraire ce ne sont pas eux qui fournissent des données mais bel est bien les utilisateurs de Strava qui les partagent volontairement sur la plateforme. Je ne vois donc pas en quoi les dits fabricants devraient faire payer quoique ce soit à Strava.

      Un point à ne pas oublier : si c’est gratuit, c’est toi le produit.
      Pour ma part s’il faut payer un prix correct (on parle de 5 frs / euros par moi sur l’abonnement annuel) pour que mes données ne soient pas vendues à je ne sais qui et pour ne pas être inondé de pubs, je suis plutôt partant.

      1. On peut discuter de ce que serait un prix correct. Mon budget montre GPS c’est à peu près 7€/mois et à ce prix-là j’ai la montre ET la plateforme pour utiliser mes données. On peut aussi comparer à d’autres services sans pub autrement plus utiles : abonnement téléphone à qq €/mois, service mail sans pub (si on veut éviter google) à 1€/mois, etc.
        Mais pour moi le vrai souci n’est pas le prix, c’est qu’on a la preuve qu’on ne peut pas faire confiance à Strava. S’il s’agissait juste de rajouter plein de fonctionnalités accessibles uniquement aux abonnés pourquoi pas, mais là il y a une rupture morale quant au service proposé.
        Personnellement je n’ai jamais cru qu’ils puissent être rentables en l’état et j’ai gardé mon journal d’entraînement chez Garmin, n’utilisant Strava que pour voir ce que font les copains. C’était clairement une stratégie délibérée pour capter un maximum d’utilisateurs et devenir incontournable (vu que la seule vraie valeur ajoutée de Strava c’est le côté réseau social donc le nombre d’utilisateurs), et comme ce n’était pas annoncé au départ la confiance est rompue. Qui dit que demain on n’aura pas la pub ou de le revente de données en plus de l’abonnement payant soit-disant pour nous fournir encore plus de services ?

  3. C’est bien un peu les fabricants qui livrent les données des utilisateurs (avec leur consentement), en facilitant la migration de celles-ci vers la plateforme…

    Si les fabricants bloquaient cette facilité, il est peu probable que les utilisateurs aillent chercher des fichiers dans leur montre, les copient sur l’ordinateur, puis ensuite ouvrent Strava pour les importer depuis l’application.
    Strava, à mon avis, a un peu inversé les rôles…

  4. ça sera sans moi, j’avais de toute façon supprimé la connexion garmin strava depuis le confinement !
    Moment ou je me suis aperçu de la perversion de ce réseau social qui n’est finalement que comme les autres !
    Nous n’avions (en France) pas le droit de pratiquer des runs de plus de quelques kilomètres, et pas de vélo… Le
    faire ? c’est pas bien ! mais l’afficher publiquement… c’est le Facebook du sport…
    Je reste sur mon garmin connect, ça me convient parfaitement ! et je trouverai des alternatives pour les fonctions qui étaient sympathiques de strava !
    Je suis d’accord avec @Kilourien Strava ne produisent pas les donnés (sauf pour les rares personnes qui courent avec leur téléphone) et font payer pour les consulter ? c’est aberrant !

    1. Perso je l’ai désactivé aussi je reste sur Garmin connect, comme dit plus haut c’est devenu l Instagram du running à qui pisse le plus loin et qui possède le plus beau sac a main… Le racket de Strava qui abuse de sa position dominante a fini de me convaincre.

  5. Dans la liste des fonctionnalités retirées il me semble que tu as oublié le « Journal d’activités » qui est désormais inaccessible pour les membres gratuits (et qui a été légèrement amélioré depuis la MAJ). C’est dommage c’est ce dont je me servais le plus et s’ils avaient maintenu leur pack summit analyse à 2€/mois je l’aurais bien pris.
    Pour les segments peu d’intérêts pour moi (je trouve le seul top 10 suffisant, je regretterai seulement un peu la comparaison d’effort) et je n’avais pas encore eu besoin du créateur d’itinéraires jusqu’à maintenant.

    Pour le calendrier et l’analyse je suis donc passé à Nolio qui est plutôt bien foutu :) J’aime bien également l’extension Elevate mais j’ai un peu de mal à la faire marcher et à garder les données dessus… Et pour la heatmap j’ai découvert récemment StatsHunter, très chouette !

  6. Nakan tu as une ou des alternatives pour remplacer Strava ? moi j’aimais bien la comparaison de mes segments et hors de question que je paye pour Strava, merci d’avance.

  7. A propos de Strava, quelqu’un a t-il réussi à joindre l’assistance? ne pouvant plus accéder a mon compte strava ,voila 1 mois que j’envoie des mails via Zendesk pour réinitialiser mon mot de passe via ma nouvelle adresse mail, mais je ne reçois que des réponses automatique de la part du support…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.