Barefoot, dans la vie de tous les jours aussi

Dans le billet sur le barefoot dans la course à pied publié il y a quelques temps, j’évoque le fait que j’ai pu accélérer ma transition vers des chaussures minimalistes en utilisant aussi ce type de chaussures dans la vie de tous les jours. Voici mon expérience de citadin barefoot.

Effectuer la transition pour courir avec des chaussures minimalistes nécessite de renforcer certaines parties du pied, ce dernier n’étant plus supporté par une semelle rigide dans une grosse chaussure. Il faut donc appréhender cette transition avec précaution et progressivité.

C’est afin de renforcer muscles et tendons de mes pieds en dehors des entraînements de course à pied que j’ai décidé de porter des chaussures minimalistes au quotidien. Le grand défi étant de trouver des chaussures au look « conventionnel » aux proriétés minimalistes, je ne pouvais pas aller travailler en Piranha SP3.

Après plusieurs recherches sur Internet, j’ai trouvé un fabriquant de chaussures minimalistes qui produisait des chaussures tout à fait utilisable en ville. J’ai par contre été contraint de commander ces chaussures depuis le Royaume Uni, il ne semble pas y avor de distributeurs en suisse romande. Ces chaussures sont dotées d’une semelle fine extrêmement flexible. Certains modèles sont spécifiquement prévus pour la ville:

J’ai également acheté une paire de Neo, conçue pour la course à pied, mais je l’utilise comme une paire de baskets normale:

Comme pour la course à pied, il faut s’adapter progressivement à la marche en chaussures minimalistes. Au début, ça fait bizarre, on ressent chaque irrégularité de trottoir et autres cailloux, comme si nos pieds muselés pendant des années dans de grosses chaussures redécouvraient la sensation du contact avec le sol. J’ai trouvé cela encore plus flagrant dans les Vivobarefoot que dans les Piranha SP3 de course.

Au début, il me suffisait de marcher 15 minutes en ville avec ces chaussures pour sentir une fatigue. Petit à petit, la fatigue a disparu et la marche en minimaliste est devenue une habitude, et bien que je ne marche pas systématiquement en ville avec ces chaussures, je ne sens plus de différence en terme de fatigue entre des minimalistes et des chaussures de ville habituelles, par contre je constate une grosse différence à un autre niveau: les minimalistes sont plus confortables!

A la question: est-ce que ça a vraiment accéléré ou aidé la transition aux minimalistes en course à pied? Pour être honnête, je n’en sais rien! Je pense tout de même que ça a été une aide pour renforcer le pied. Les entraînements de course à pied dans les premiers jours en minimalistes sont concentrés sur peu de temps mais beaucoup de sollicitation pour l’organisme. En revanche, le port de minimalistes au quotidien permet un entraînement léger mais constant qui à mon avis ne peut être que bénéfique.

13 commentaires pour “Barefoot, dans la vie de tous les jours aussi

  1. Bonjour.
    Un petit commentaire d’encouragement pour ce blog bien fait. J’habite également dans la région lausannoise et je pratique principalement la course à pied et le vélo. J’ai fait quelques triathlons en dilettante et en short distance (Préverenges, Lausanne, Aubonne), mais sans m’entraîner sérieusement en natation, ce que je fais depuis le début de l’année. Mon objectif pour cette année est une distance olympique. Bonne chance pour le demi Ironman.
    Alex

  2. Il me semblait bien que je t’avais vu avec des souliers bizarres la dernière fois. Je me demande cela aiderait pour mes soucis de dos dans la vie quotidienne. Dommage qu’il n’y ait pas de distributeur en Suisse, c’est tout de même risqué d’acheter des chaussures sans les essayer avant.
    En tout cas, cet été, je m’y mets !

  3. J’ai 58 ans je me suis mise aux chaussures minimalistes depuis 3 mois progressivement de façon obligée mes premières sorties on été suivies de contracture ++des mollets Sensibilité des tendons d’Achille + + j’ai persiste car j’ai éprouvé un réel plaisir à retrouver les sensations de la perception du sol . Pour l’instant j’ai renoncé à courir mais je randonne régulièrement en terrain accidente avec de moins en moins de problème .j’aimerai trouver des chaussures de ville minimalistes pour continuer l’adaptation

    1. Bonjour,

      Le site de Vivo Barefoot propose des chaussures aux caractéristiques minimalistes pour la vie de tous les jours: http://www.vivobarefoot.com/eu/.

      Malheureusement, il ne semble pas y avoir de revendeurs en France ou en Suisse pour l’instant… Il existe probablement d’autres fabricants de chaussures minimalistes pour la ville!

  4. Bonjour,
    Après 3 ans de médecins, physio, ostéo et leurs batterie de scan, IRM et échographies pour savoir ce que pouvait bien avoir ma cheville dans laquelle des douleurs apparaissent à chacune de mes courses (ou devrais-je dire tentatives de courses), on m’a conseillé de me rendre chez un posturologue qui m’a lui même conseillé les Vivobarefoot. Le problème c’est que non seulement il n’y a pas de distributeurs mais il semble que leurs sites Internet soient tous bancals… Avant d’en commander sur le seul site qui semble en livrer en Suisse (www.wiggle.fr) je voulais savoir si ça taille plutôt grand ou petit… Des expériences à partager?
    Merci!

    1. Bonjour,

      Ces chaussures taillent un peu plus petit que les autres chaussures que j’utilise normalement. Il faut privilégier une demi ou une taille de plus que d’habitude. Il peut être utile de poser la question à Wiggle pour savoir comment se passent les retours au cas ou la taille ne correspondrait pas.

      Je connais bien le problème de commande de cette marque, et j’attends impatiemment qu’un distributeur apparaisse en Suisse!

        1. Bonjour,
          Il y a régulièrement des vivobarefoot sur zalando.ch. Parfois à prix réduit et retournable gratuitement dans les 30 jours.
          J’ai 2 paires de la marque (aqualite et neotrail) ça taille normal, j’ai 45 en chaussures de ville (que je prend assez grande pour avoir de la place devant) et le vivobarefoot en 45 vont bien.

  5. En cherchant bien j’ai réussi à trouver un lien sur le site de Vivobarefoot qui marche (wiggle avait plus le modèle qui m’intéressait) : http://fr.vivobarefoot.de/fr/Livraison
    Sinon faites un Google « distributeur Vivobarefoot en Suisse » – c’est le premier lien.
    J’ai commandé une pair d’Evo II Woman en 39 en espérant que ça ira (pour info ils ont dit qu’entre les EVO II et les EVO III seuls les matériaux changent, mais que ça ne fait pas de différence par contre les II était en solde ;o)) – leur site est pas très clair sur les conditions de retour hors Allemagne. J’ai demandé à ce qu’on me confirme (avant qu’ils me les envoient) que je peux les échanger si la taille ne convient pas.
    Du coup moins chers que sur Zalando: €75 TTC, frais de livraison DHL inclus. Ils annoncent 4-5 jours de délais de livraison alors avec un peu de chance je peux les tester le w-e prochain!
    En tout cas merci pour les conseils et bonne course!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.