Voyager en avion avec son vélo, acte 2

Après avoir réservé les billets d’avion pour voyager avec mon vélo, je me suis mis en quête d’une valise pour transporter l’engin en toute sécurité, et le retrouver intact à l’arrivée.

Il existe des tas de housses, de valises, de sacs et autres pour transporter des vélo en avion. Premier truc, si c’est très occasionnel, on peut prendre un carton de vélo neuf ou un carton fourni à l’aéroport pour emballer son vélo. Mais comme je vais pousser l’art du transport de vélo en mode aérien ces prochains mois, j’ai investi dans une valise en dur (et pas une simple housse rembourrée).

Après avoir regardé ce qui se fait et le marché de l’occasion car le neuf coûtre très cher, j’ai trouvé pour un prix raisonable (par rapport au prix de la valise neuve s’entend) une « Scicon Aero Tech Evolution ».

Particulièrement bien étudiée, cette valise propose deux emplaçements spécifiques pour y loger les roues, et le cadre est placé dans dans la partie opposée. Il faut juste lui retirer les pédales et la tige de selle (et en ce qui me concerne les prolongateurs sur le guidon).

L’intérieur de la valise est matelassée, et la coque externe, bien que légère semble assez robuste. Une fois refermée, la valise peut être verrouillée par un code à 3 chiffres sur deux serrures. La valise dispose également de 4 roulettes, ce qui risque d’être fort pratique dans les longs couloirs d’aéroports.

Ne reste plus qu’à attendre pour tester le tout, en début 2012, pour préparer l’Ironman de Lanzarote.

2 commentaires pour “Voyager en avion avec son vélo, acte 2

  1. Alors là, tu me fais penser à ma femme qui cherche depuis que je la connais (ça fait quand même bientôt 18 ans) la valise idéale. Chacun a la quête qu’il peut; il faut dire que l’homme idéal elle l’a trouvé il y a bientôt 18 ans…

    Et je comprends parfaitement ton problème : je vais en être réduit à splitter mes affaires en un sac de poids compatible avec l’avion et surtout les transbordements de bateaux et de bus, et un envoi postal des trucs non-indispensables.

    Ceci dit, heureusement que je n’ai pas pris avec moi vélo électrique !

    1. Bon courage pour l’empaquetage des affaire pour le retour, et profite un max des jours qu’il te reste koh tao!

      Je me réjouis d’entendre de vive voix les récits les plus incroyables que j’ai lus sur ton blog.

      A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.