Focus

Choc des générations – épisode 1: Garmin Forerunner 610 contre fénix 5S

Publié 20 juillet 2017 à 19 h 15 min   /   par   /   commentaires (9)

Premier épisode d’une petite série sur le site: cet été, retrouvez chaque semaine un nouvel épisode du choc des générations qui nous permettra de comparer deux montres ou compteurs de sport, l’un de dernière génération et l’autre plus ancien.

Dans cet épisode, on retrouve deux montre de chez Garmin: la Forerunner 610, montre cardio GPS de course à pied sortie en 2011, et la fénix 5S sortie en 2017. Certes les deux montres n’ont pas la même vocation, la 610 étant principalement une montre de course à pied, mais c’est surtout sur le point de vue technologique que la comparaison est intéressante et que la comparaison va se faire. L’idée étant de voir ce qui, en 6 ans, a vraiment changé dans le monde de la montre GPS chez Garmin.

La Forerunner 610 au moment de sa sortie

Nous sommes en 2011 et Garmin annonce une montre de course à pied GPS à écran tactile haut de gamme. La montre permet également une utilisation sur le vélo grâce à un profil dédié et se connecte à n’importe quelle ceinture de mesure de la fréquence cardiaque ANT+. Dotée d’une autonomie allant jusqu’à 8h en mode GPS avec un enregistrement à la seconde, elle fait le bonheur de tous les coureurs.

C’est la première montre à écran tactile de la marque, hautement personnalisable avec la possibilité de configurer jusqu’à 4 champs de données par page, et propose des fonctions telle que le virtual partner, les alarmes permettent un mode marche/course ou du fractionné, et des entrainements plus avancés peuvent être configurés en ligne. Les activités sont téléchargées sur Garmin Connect, la plate-forme en ligne de la marque.

La Forerunner 610 aujourd’hui

Depuis la sortie de la Forerunner 610, en terme de fonctions de course à pied, la grosse innovation de Garmin a été l’introduction des métriques avancées via des mesures supplémentaires dans la montre et la ceinture de FC. D’autres fonctions comme l’estimation de la Vo2Max, du seuil lactique et la charge d’entrainement sont venues agrémenter les montres de course à pied de la marque depuis.

Au niveau de la conception de la montre et des fonctions annexes, on pense en premier lieu aux fonctions connectées: la 610 en est totalement dépourvue. La Forerunner 620 a introduit ces fonctions, ainsi qu’un écran couleur. Elle se synchronisait avec un stick ANT+ USB pour seule connectivité, ce mode ayant été abandonné pour les génération suivantes. Enfin, la Forerunner 610 est la dernière montre de Garmin qui n’est pas complètement étanche!

La vidéo

Performances GPS

Basés sur deux tests de course à pied, nous pouvons constater que le GPS de la Forerunner 610 n’est pas forcément des plus précis. Dans le premier test, on constate que dès le début de l’entrainement, la trace GPS de la 610 est décalée d’une bonne dizaine de mètres de celle de la fénix 5, qui n’est certes pas parfaite mais plus proche de la piste Vita sur laquelle j’ai effectué ma course à pied (la Forerunner 610 est en bleu):

Sur le deuxième comparatif, on trouve une trace un peu plus précise pour la 610, mais toujours loin d’être parfaite !

Pour conclure, on dira que les montres Garmin ne sont pas forcément les références absolues du marché en terme de précision GPS, mais on trouve une précision meilleure sur la fénix 5S de 2017 que sur la Forerunner 610 de 2011. Heureusement peut-être.

Connectivité et environnement logiciel

La Forerunner 610 nécessite un dongle USB ANT+ pour être synchronisée avec l’ordinateur. Mais ce dernier est pris en charge par la dernière version du logiciel de Garmin pour la synchronisation: Express. De plus, les données sont automatiquement synchronisées avec la plate-forme en ligne Garmin Connect.

Cela permet donc d’utiliser la montre avec la dernière version des systèmes d’exploitation, de logiciel et de plate-forme en ligne. Bon point pour Garmin.

Conclusion

Pas de Connect IQ, pas de Bluetooth, pas de Glonass et pas de métriques avancées de course à pied. Mais finalement, celle qui fût ma première montre GPS il y a maintenant 6 ans ne semble pas complètement has-been… Il est à noter que Garmin, même si ils n’offrent officiellement plus de support sur les montres anciennes, maintient leur compatibilité dans les logiciels comme Express ou Connect, ce qui est fort appréciable.

Enfin, en terme de performances, on constate que la technologie a évidemment avancé, tant en terme de précision GPS que de nombre de fonctions, mais la 610 présentait les bases sur lesquelles se sont construites les montres de génération futures!

Avez-vous une montre qui date de quelques années? Que pensez-vous de ses performances?

La semaine prochaine, on retrouvera un nouveau choc des génération opposant les montres Polar RC3GPS et M430!

Commentaires (9)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

  • 20 juillet 2017 à 22 h 23 min Gerome

    Top ! il manque un W dans ton lien de la description sur la vidéo youtube.

    Très bon concept de vidéo :)

    J’attend le test du compteur Garmin Edge 500 vs 520. le 520 étant plus lourd et moins autonome …

    Répondre
    • 20 juillet 2017 à 22 h 52 min greg (nakan)

      Merci pour le lien! Et pour le commentaire. Malheureusement, mon Edge 500 n’est plus en état de marche. Mais je prépare une petite surprise pour le dernier épisode ;-)

      Répondre
  • 21 juillet 2017 à 13 h 16 min Fred

    Bonjour, toujours trés intéressant et instructif. En lisant cet article je me demandais pourquoi Garmin avait abandonné l’écran tactile ? Aujourd’hui les derniers modèles fonctionnent avec 5 boutons. Merci.

    Répondre
    • 21 juillet 2017 à 14 h 10 min greg (nakan)

      Hello,

      C’est vrai sur certains modèles. Typiquement, Garmin n’a jamais sorti de montre de triathlon avec écran tactile, mais les nouvelles générations de la gamme Forerunner haut de gamme on toutes un écran tactile depuis la 610. Aussi bien la Forerunner 620 que la Forerunner 630.

      Alors comme je le dis dans l’article, il aurait été préférable de comparer la Forerunner 610 à une 630, mais je n’en avais pas sous la main.

      Sportivement.

      Répondre
  • 21 juillet 2017 à 15 h 59 min Tommies

    Si votre smartphone supporte Ant+ « Garmin uploader » sur Android offre la connectivité à votre montre ancienne génération en récupérant votre activité et en l’uploadant sur Garmin connect

    Répondre
  • 21 juillet 2017 à 16 h 35 min Richard B

    Intéressant ce match, pour ma part je possede une 310 xt acheté en 2009 en Floride et qui me rend encore de fier service ,pour la course et le vélo . Cependant pour la natation , l’imprésiition même en piscine extérieur était nul.ce qui fait que je regarde aujourd’hui pour la 935 … qui peut se porter comme montre de tous les jours puisqu’elle a un écran qui montre l’heure et que dire de la précesion des capteurs intégrés sur la montre pour les pulsations

    Répondre
  • 21 juillet 2017 à 21 h 22 min Ksyrium

    Très bien ces comparatifs, on verra bien s’il vaut mieux être Geek ou conservateur…

    J’avais à l’époque hésité entre la RC3GPS et la V800, pour finir la V800 fut choisie par rapport aux capteurs Bluetooth, à PolarFlow, à l’affichage de la température, à l’altimètre barométrique…

    Répondre
  • 27 juillet 2017 à 15 h 50 min Sebastien Spieser

    Bonjour,
    J’ai toujours une FR310XT… changée à cause de problème d’étanchéité qui commençaient.

    Je lui trouve quelques points positifs sur ma FR920XT:
    – autonomie: pareil (:-()
    – recharge de la batterie en même temps que l’enregistrement de l’activité (++)
    – déchargement par ANT+ en offline (avec GC sur Android, il faut avoir Internet :-((((()

    Seul vrai point noir, des problèmes pour décharger certaines activités (et là ca peut etre galere…)… Sur la FR920, une seule fois je n’ai pas reussit a telecharger la montre (WIFI / Bluetooth / Garmin Express); mais la lecture du fichier via USB ma sauve. Le fichier etait endommage d’ailleurs, j’ai eu du mal a le charger ensuite dans le « cloud »…

    Cdt,

    Répondre
    • 4 août 2017 à 17 h 15 min Fredo

      Je possède une 610 depuis deux ans et demi, et c’est un vrai bonheur car les bugs sont quasi inexistants. Je déplore juste depuis quelques temps un problème d’affichage du chrono (la montre décompte correctement mais l’affichage des secondes se fige, passant de 32 à 35 par exemple).
      Je songe doucettement à passer au 630 mais je ne le trouve pas sur le site internet Garmin rayon running : ce modèle est-il abandonné au profit du 735 XT ou du 935 ?

      Répondre
Close