Le radar Garmin Varia RTL510 (2018) testé de fond en comble

promotion Promotion en cours: C'est les Running Weeks chez i-run.fr! Jusqu'au 22 novembre, profitez de remises jusqu'à -70% sur une large sélection d'articles running! Profitez-en maintenant.

Et grâce au code RWPLUS bénéficiez en plus de 5% sur les chaussures et 10% sur le textile déjà en promo!

En 2015, Garmin sortait le premier radar Varia RTL500 qui permet aux cyclistes d’être informé de l’approche d’une voiture sur sa montre ou son compteur Garmin. C’est après avoir racheté la société iKubu, créatrice de la technologie qui se cache derrière le radar, que Garmin a industrialisé ce radar. Dans un premier temps sceptique quant à l’utilité de cet accessoire, j’ai rapidement été conquis par le radar et feu arrière et il est désormais quasiment systématiquement attaché à l’arrière de mon vélo de route pour chacune de mes sorties. Ce printemps, Garmin a annoncé le modèle qui lui succède, le radar Varia RTL510. Voyons ce qui change, ce qui ne change pas, et comment le tout fonctionne!

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec un Varia RTL510 mis à ma disposition par Garmin. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le XXX.

Le grand déballage

Garmin propose le Varia RTL510 seul ou avec un affichage « autonome » à fixer sur le guidon. Ce pack ne sera réellement utile qu’aux utilisateurs qui ne disposent ni d’une montre, ni d’un compteur cycliste Garmin compatible car sinon, la montre ou le compteur pourront largement faire office d’affichage pour les données du radar.

Le packaging du Varia RTL510 est le suivant:

Dans la version « radar seul » dont je dispose ici, le contenu est le suivant:

  • Un support pour fixer le radar à l’arrière du vélo, compatible avec les tiges de selles rondes ou profilées (support avec élastique)
  • Le radar Varia RTL510
  • Un câble micro-USB de charge et permettant la connexion à l’ordinateur pour les mises à jour.

Autonomie, batterie et intensité lumineuse

Le radar Varia RTL510 est équipé d’une batterie inamovible que l’on recharge à l’aide du câble micro-USB, soit sur un chargeur mural de smartphone, soit au port USB de l’ordinateur. Une charge complète assure un fonctionnement de 6 heures en mode fixe, 6 heures en mode flash nuit, 15 heures en mode flash jour.

L’intensité lumineuse est de 20 lumens en mode fixe, 29 lumens en mode flash nuit, 65 lumens en mode flash jour. Pour rappel, le Varia RTL500 assurait quant à lui 15 lumens quel qu’en soit le mode. On apprécie donc ici l’augmentation significative de luminosité!

Versions, format, support et fixation sur le vélo

Lors du lancement de la première version du Varia, le fait d’avoir la possibilité de faire clignoter la lumière a valu des problèmes à Garmin dans certains pays, dont l’Allemagne, où il est interdit d’utiliser un feu clignotant sur un vélo. De fait, une mise à jour spécifique avait été développée afin de rendre possible dans certains pays, obligatoires dans d’autres, l’éclairage fixe sur le radar.

Lors du lancement de cette nouvelle version, le RTL510 est ainsi vendu dans la plupart des pays du monde, permettant de choisir entre lumière clignotante ou lumière fixe. Mais une autre version, nommée Varia RTL511 est vendue en Allemagne et ne permet qu’une lumière fixe.

Enfin, pour les lecteurs suisses, les articles 216 et 217 de l’OETV qui s’applique pour l’éclairage des vélos stipule:

« Si un éclairage s’impose selon l’art. 30, al. 1, OCR, les cycles doivent être munis au moins d’un feu blanc à l’avant et d’un feu rouge à l’arrière non clignotant. Ces feux doivent être visibles à une distance de 100 m de nuit par temps clair. Ils peuvent être fixes ou amovibles. Les feux des cycles ne doivent pas éblouir. »

Interprété littéralement, on peut en conclure que si un feu fixe est utilisé en plus du Varia RTL510, on peut alors configurer ce dernier en mode clignotant. Si il est utilisé seul, il devrait être configuré en éclairage fixe.

Format et fixation

D’aspect, le radar Varia RTL510 se présente en longueur, alors que le modèle précédent était tout en largeur. il est donc plus aérodynamique et mieux intégré derrière le vélo. Il pèse 71 grammes contre 64 pour le modèle précédent. Le support de fixation est identique à l’ancien modèle, à savoir le système « quart de tour » de Garmin.

Coupler le radar Varia RTL510 à une montre ou un compteur Garmin

La liste des montres et compteurs qui supportent les accessoires Varia est désormais longue. On peut citer pour compatibilité les montres suivantes:

Et la liste des compteurs cyclistes compatibles:

Quel que soit la montre ou le compteur utilisé, la procédure de couplage est identique et très très simple. Il suffit d’allumer le radar Varia RTL510, et attendre que l’éclairage s’allume. Ensuite, sur le compteur ou la montre, aller dans le menu « Capteurs et accessoires » et choisir d’en ajouter un nouveau. La montre ou le compteur devrait rapidement trouver le radar, comme ici le Edge 130:

Ensuite, la montre ou le compteur affiche une petite icône identifiant le radar. Fixe lorsqu’il est correctement connecté, ou clignotant lorsque le radar est déconnecté.

Fonctionnement avec une montre ou un compteur

Qu’il s’agisse d’un compteur cycliste ou d’une montre multi-sport, le fonctionnement de l’ensemble est identique: sur le bord de l’affichage, on. retrouve une ligne (courbe sur les écrans de montres rondes) orange apparaît lorsqu’un véhicule est en approche et un ou plusieurs petit points symbolisent les véhicules en question, ce qui donne une indication sur leur vitesse d’approche et leur proximité.

Comme pour le modèle précédent, les limites de détection sont de 140m et de maximum 8 véhicules. En règle générale, il fonctionne plutôt bien même lorsqu’on roule en peloton.

Si un véhicule approche rapidement, la ligne passe au rouge. De plus, un signal sonore est émis, et pour les montres qui en disposent, une vibration aussi.

Sur les écrans à niveaux de gris, comme sur le Edge 130, la différenciation entre véhicules en approche normale ou dangereuse est faite uniquement via le signal sonore.

Fonctionnement avec l’affichage du bundle

Le Varia RTL510 est disponible avec un affichage dédié. Cet affichage est nommé Varia RDU chez Garmin. Il est identique à celui qui était fourni avec la première version du radar. C’est donc le même RDU que j’ai utilisé pour les photos et les tests de cet article, en le couplant simplement avec le nouveau Varia.

La plus grande critique que j’émets par rapport à cet affichage dédié est l’absence de signalisation sonore. C’est une critique que j’émettais déjà lors de la sortie de la première version. En effet, lorsque l’on utilise le Varia sur son vélo, on a pas forcément les yeux rivés sur le guidon, et donc l’affichage lumineux seul n’est largement pas suffisant.

Démonstration de fonctionnement en vidéo

Parce que rien ne remplace une vidéo de démonstration pour un appareil comme le Varia RTL510, voici le fonctionnement présenté via un montage de plusieurs caméras pour voir en détail comment ça fonctionne!

Efficacité, utilité et augmentation de la sécurité

Si le fonctionnement technique du radar Varia n’est pas discuté, sa réelle utilité va dépendre du ressenti de la personne qui l’utilise. Bien sûr, le Varia n’empêchera pas un accident… Mais ce que je peux témoigner en tant qu’utilisateur du Varia:

  • J’ai l’impression que globalement, les voitures qui me dépassent lorsque j’ai le Varia connecté au vélo prennent un peu plus de marge latérale pour effectuer le dépassement. Je n’ai toutefois aucune mesure ou statistique qui étaie ces propos.
  • Lorsque j’utilise le Varia, je ne me fais pour ainsi dire jamais surprendre par un véhicule venant de l’arrière. Ce simple fait me met un peu plus en confiance que lorsque tout à coup, je peux être surpris et même sursauter à cause d’un dépassement inattendu.
  • Le Varia le me permet de faire attention à mon positionnement sur la route lorsqu’un véhicule arrive de l’arrière.
  • Souvent, le Varia me prévient de l’approche d’un véhicule avant que je n’aie eu la moindre chance de l’entendre arriver.
  • Cela me permet aussi de me retourner et de juger de la situation si le Varia signale un véhicule qui arrive vite.
  • Pour une utilisation exclusivement en ville ou en milieu urbain, l’utilisation est nettement moins pratique, le système n’arrêtant pas de signaler les voitures.

De plus, de nuit, cette nouvelle mouture constitue un éclairage tout à fait suffisant même si il est utilisé seul, ce qui est le principal différenciateur par rapport à la version précédente.

Notez enfin que je connais aussi des cyclistes qui trouvent cet accessoire inutile et qui me l’ont fait savoir… Si je ne rejoins pas leur avis, je le signale tout de même ici, dans un souci d’impartialité. Mais dans la majorité des cas, l’essayer, ça a été l’adopter!

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

Après la publication du test de la première version du Varia, il a été fixé la plupart du temps sur mon vélo, aussi bien mon vélo de route que mon vélo électrique pour me rendre au boulot. Comme je le dis plus haut, si il y a un gain en terme de sécurité, il y a aussi un effet psychologique. Reste que je trouve rassurant et confortable de ne plus être surpris par un véhicule qui dépasse.

Cette nouvelle mouture règle l’un des principaux défaut de la version précédente, à savoir l’intensité lumineuse. En effet, la nouvelle version augmente considérablement la puissance lumineuse et permet d’utiliser le Varia RTL510 comme seule et unique signalisation lumineuse. On note aussi que la forme de cette nouvelle version est plus profilée car le Varia vient se « cacher » derrière la tige de selle alors que l’ancienne version se plaçait en travers. Et malgré le gain en intensité lumineuse, l’autonomie n’est pas revue à la baisse. Au contraire, on gagne une heure d’autonomie!

J’ai aimé ou pas aimé

Sur le Varia RTL510, j’ai aimé:

  • Le nouveau format. Mieux intégré à l’arrière de la tige de selle
  • La puissance lumineuse revue sérieusement à la hausse.
  • L’autonomie, qui gagne également une heure.
  • Le nouveau de mode pour éclairage de jour.
  • L’éclairage latéral

J’ai moins aimé:

  • L’affichage du bundle qui fonctionne toujours uniquement de manière lumineuse.
  • Aucune grande nouveauté avec cette nouvelle version, comme l’ajout d’une « dashcam » par exemple.

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou gearbest.com. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.

Varia RTL510:


* Bénéficiez de 15% de remise sur le site garmingps.ch avec le code promo NAKAN

2 commentaires pour “Le radar Garmin Varia RTL510 (2018) testé de fond en comble

  1. Pour ma part, je le trouve indispensable lorsque nous roulons à deux. La patience des automobilistes et motards étant apparemment proche du zéro absolu, cela nous permet de nous repositionner en file indienne avant le coup de klaxon rageur, le doigt d’honneur et autres joyeusetés de la part des motorisés qui pensent que nous avons des yeux derrière la tête pour les anticiper.
    Bref, nos sorties à deux sont ainsi beaucoup plus agréables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.