La montre de sport Huami Amazfit Verge testée de fond en comble (Amazfit Okos)

promotion Promotion en cours: C'est Noël chez i-run! Avec le code NOEL : 20% de remise sur les nouveautés chaussures et vêtements. Profitez aussi des offres cardio GPS du moment!

De plus, chaque jour, une commande tirée au sort est intégralement remboursée en cashback!

Huami, la succursale de Xiaomi, a fait une entrée fracassante sur le marché des montres connectées de sport depuis un peu plus d’un an. La marque chinoise propose des montres au rapport qualité prix qui en font de réelles alternatives aux modèles de Polar, Suunto ou Garmin. Avec l’Amazfit Stratos, Huami a montré que ses montres étaient crédibles, en tout cas dans leur conception matérielle. La marque semble avoir un peu plus de difficulté à stabiliser toutes les fonctions au niveau logiciel. Avec l’annonce de l’Amazfit Verge en fin 2018, une montre moins orientée multisport mais aussi plus accessible, les choses ont peut-être changé!

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec ma propre Amazfit Verge. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 11 avril 2019.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre à écran OLED rond couleur tactile.
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Non
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassNon
Altimètre barométriqueOui
Norme de capteurs BluetoothOuiUniquement les ceintures cardio
Norme de capteurs ANT+Non
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Non
Autonomie longue (+ 8h)Non
Enregistrement GPS à la secondeNon
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineNon
Profil de natation en eau libreNon
Profil triathlonNon
Profil multisport libreNon
Prix actuel:Dès 129.99€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Huami Amazfit Verge à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur Wahoo Fitness Europe, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Amazfit Verge ou Amazfit Okos ?

Décidément, Huami n’est pas le spécialiste de la communication claire. Et la marque semble avoir beaucoup de peine à définir un nom pour ses produits. On se souvient de l’Amazfit Stratos… La même montre est connue sous les noms suivants: Amazfit Pace 2, Amazfit Stratos, Amazfit Stratos 2… De quoi s’y perdre lorsque vient le moment de choisir son modèle.

On pardonne en se disant que c’est un problème de jeunesse de la marque. Mais voilà que l’Amazfit Verge est annoncée… Ou alors devrait-on l’appeler Amazfit Okos? Car en effet, au sein de l’application mobile, elle est répertoriée sous ce nom. Donc j’achète une montre au doux nom (et quel nom pour les francophones… ) de Verge, mais lorsque bien le moment de la coupler avec mon smartphone, elle redevient Okos… Bref, les gars au marketing chez Huami, y’a encore du taff.

En ce qui me concerne et pour la suite de ce test, on parlera d’Amazfit Verge. Mais vous l’avez compris, cela concerne également l’Amazfit Okos. Car c’est la même montre…

Le grand déballage

Voilà le packaging de l’Amazfit Verge:

Une fois ouvert, on découvre la montre elle-même:

Et une fois le packaging complètement déballé, voici ce que l’on retrouve:

  • Une câble USB de recharge et de connexion à l’ordinateur de type « support ».
  • La montre Amazfit Verge elle-même
  • La documentation

Autonomie, batterie et mémoire

L’Amazfit Verge est équipée d’une batterie lithium non amovible. On la recharge à l’aide du câble USB spécifique fourni avec la montre. Il s’agira d’aligner les connecteur puis d’enfoncer la montre dans son support pour procéder à la recharge:

L’autonomie annoncée est de 20h en mode GPS et de 5 jours en utilisation comme montre connectée. La réalité lors de mes tests est inférieure, mais il est à noter que je l’ai testée durant les mois d’hiver: les températures basses ne sont en général pas favorables à l’autonomie. J’ai constaté de 12 à 15h en mode GPS et une recharge environ tous les 3 jours.

Mémoire

L’Amazfit Verge dispose d’à peu près 2Go d’espace mémoire disponible. Cet espace peut-être utilisé pour stocker de la musique. Il faudra veiller à laisser quelques mégas de libres afin que la montre puisse continuer à enregistrer ses données d’activité quotidienne ainsi que les éventuels exports GPX.

Accéder à la montre en USB depuis l’ordinateur

L’Amazfit Verge, comme la Stratos, utilise le mode USB MTP pour se connecter à l’ordinateur. Cela signifie que depuis un PC sous Windows, on devrait pouvoir accéder normalement à la mémoire de la montre en la connectant avec son câble USB. Sur un Mac par contre, il faudra utiliser le logiciel Android File Transfer pour pouvoir le faire!

Cela sera utile pour placer des fichiers GPX ou de la musique dans la mémoire de la montre!

Utilisation, prise en main et ergonomie

Ergonomie de la montre

L’Amazfit Verge se pilote à l’aide d’un bouton sur le flanc droit de la montre et de son écran tactile. Les contrôles sont les suivants:

  • Lorsque la montre est en veille, le bouton sert à la « réveiller »
  • Lorsque la montre est déverrouillé, le bouton permet de revenir à l’écran d’accueil (l’heure) depuis n’importe quel menu.
  • Une pression longue sur ce bouton permet également d’allumer ou d’éteindre complètement la montre.

Le reste des opérations s’effectuent à l’aide de l’écran tactile. Les opération sont les suivantes:

  • Depuis l’écran de l’heure, un glissement du doigt sur l’écran de droite à gauche affiche le menu de la montre
  • Un glissement du haut vers le bas permet d’accéder au volet de raccourcis
  • Un glissement du bas vers le haut affiche le volet de notifications.

Dans l’ensemble, on retrouve une interface et une ergonomie proche de celle de la Stratos, sans lui être totalement identique.

Comportement de l’écran

L’Amazfit Verge est équipée d’un écran qui utilise continuellement le rétro-éclairage pour être lisible, quelles que soient les conditions de luminosité. C’est un mode de fonctionnement qui sollicite beaucoup la batterie lorsque l’écran est actif. Donc lorsque la montre est en veille, l’écran s’éteint. Et ceci même durant l’enregistrement sportif.

Par rapport à des montre à l’écran toujours actif (comme les Garmin, les Polar ou encore les Suunto par exemple) cela représente la plupart un temps une action et un délai pour consulter les données sur la montre. Une ergonomie qui s’avère encore moins pratique lorsqu’on porte des gants, toutes les actions de défilement n’étant disponibles qu’avec l’écran tactile…

L’écran s’active automatiquement lors d’un basculement du poignet, ou lors d’une pression sur le bouton latéral. La luminosité est réglée par défaut en mode automatique. Mais même poussée manuellement au max, la lisibilité n’est pas optimale en plein soleil.

Couplage et gestion via l’application mobile

On utilise l’Amazfit Verge avec l’application Amazfit Watch qui est la même que celle de la Stratos. Lors du premier démarrage de la montre, elle va demander la langue à utiliser. Dans un premier temps, car les dernières mises à jour n’étaient pas installées, j’ai configuré la montre en anglais (le français est apparu avec une mise à jour depuis lors):

Ensuite, la montre affiche un QR Code. Depuis l’application mobile, il suffira de choisir d’ajouter une montre (choisir Amazfit Verge ou Amazfit Okos, en fonction des paramètres de l’application):

Une fois le couplage terminé, on retrouve la montre et quelques-uns de ses paramètres dans l’application mobile:

J’ai couplé la montre à l’application sur mon iPhone XS. J’ignore si le problème est propre à l’Amazfit Verge ou si c’est devenu le cas avec les nouvelles versions pour la Stratos également, mais la synchronisation entre la montre et le téléphone est très… aléatoire. « Impossible de se connecter » est souvent le dernier message qui s’affiche avant que je ne ferme, par dépit, l’application pour passer à autre chose.

Et la chose est d’autant plus rageante que la seule solution pour ramener une synchronisation fiable pour quelques jours est de ré-initialiser complètement la montre.

Gestion des watchfaces

Dans les premiers éléments de configuration que l’on retrouve dans l’application figurent les watchfaces. L’Amazfit Verge propose plusieurs affichages différents de l’heure:

Voici quelques watchfaces sur la montre:

Les fonctions sportives

Huami n’a pas conçu l’Amazfit Verge comme une montre aussi polyvalente que la Stratos. Elle n’est pas une montre multi-sport et encore moins une montre de triathlon. Non seulement, elle ne supporte pas la natation, mais en plus, ne disposant que d’une étanchéité de type IP68, elle ne devrait pas être portée dans la piscine. Choix étrange pour une montre sortie en 2018. Aujourd’hui, même les montres connectées les moins orientées sport offrent toutes une étanchéité à au moins 20m.

Dans le menu de la montre, on retrouve les profils sportifs suivants: course, marche, cyclisme, course sur tapis, cyclisme en salle, elliptique, escalade, trail, ski, tennis, football et corde à sauter.

Démarrer une activité et fix GPS

Lorsque l’on sélectionne un profil sportif dans le menu, une page de pré-entrainement s’ouvre affichant la progression de l’acquisition des satellites GPS. Sur le pourtour du cadran, on peut suivre l’état d’avancement du processus:

Tant que l’icône « GO » au centre est rouge, l’acquisition est en cours. Lorsqu’elle passe au vert, c’est que le signal GPS est suffisant pour démarrer l’enregistrement. Une pression dessus démarre alors l’enregistrement de l’activité.

Pour mettre fin à l’enregistrement, on déverrouille l’écran avec le bouton, puis on fait défiler les pages latéralement pour trouver cet écran qui permet de mettre fin à l’enregistrement:

Personnaliser ses profils sportifs

C’est depuis l’application mobile que l’on personnalise les profils sportifs. Dans l’application, et lorsque la montre est connectée, on choisit l’option « Paramètres des applications » puis Paramètres de données de sport en temps réel ». On accède alors à la liste complète des profils sportifs. Là, je peux activer ou désactiver les données à afficher et les ré-organiser. La montre se charge automatiquement ensuite de les disposer sur les écrans de données dans l’ordre souhaité:

Coupler une ceinture cardio externe

La montre Amazfit Verge peut utiliser une ceinture cardio externe utilisant la norme Bluetooth Smart. C’est le seul type de capteur supporté. Pour coupler une ceinture cardio, on se rend dans le profil sportif, et dans le menu de pré-entrainement, on fait défiler les options sous le bouton « GO » pour aller dans « Paramètres ». Dans le menu « Accessoires » on lance la recherche. On voit sur l’écran ci-dessous que la montre a bien été couplée à mon brassard cardio optique Scosche Rhythm 24:

Le fait de coupler une ceinture ou un brassard cardio va désactiver le capteur cardio optique de la montre, mais seulement après avoir démarré l’enregistrement de l’activité. Avant de démarrer l’enregistrement, le signal optique reste actif sous la montre!

Courir avec l’Amazfit Verge

Le profil de course à pied va enregistrer les données GPS, de fréquence cardiaque ainsi que les données de cadence de course au poignet. Sur l’écran par défaut figurent les données sélectionnées en premier dans la personnalisation des écrans décrits plus haut:

On note par exemple en bas de l’écran que les données de fréquence cardiaque sont également affichées selon la zone avec un code couleur. Après les écrans de données traditionnelles, on retrouve des écrans graphiques comme par exemple celui de la fréquence cardiaque:

Pour faire défiler les écrans de données, on glisse le doigt sur l’écran. Mais attention, il faudra penser à déverrouiller l’écran avec une pression sur le bouton si celui-ci est verrouillé. Une ergonomie un peu contraignante..

Une fois l’enregistrement terminé et l’activité synchronisée avec l’application mobile, on retrouve le détail dans l’application. Des résumées sous forme de chiffres, la trace GPS et les graphiques:

Faire du vélo

Le profil de vélo ressemble largement à celui de course à pied. Les mesures GPS et cardio seront enregistrées sur le vélo. Toutefois, l’Amazfit Verge montre rapidement des limitations par rapport à d’autres montres avec l’impossibilité d’y connecter des capteurs de vitesse ou de cadence, et encore moins un capteur de puissance…

Les mêmes écrans que pour la course à pied son disponibles. La manipulation de l’écran tactile avec le mécanisme de verrouillage n’est déjà pas pratique à pied, mais sur le vélo, il devient véritablement inutilisable. Surtout si la montre est laissée au poignet. On ne choisira donc en tous les cas pas l’Amazfit Verge pour une utilisation principale sur le vélo…

Voici les données issues d’une sortie à vélo dans l’application Amazfit Watch:

Les autres profils sportifs

Les autres profils sportifs fonctionnent sur le même principe. Le profil de course à pied en salle mesurera la distance et la vitesse en se basant sur l’accéléromètre interne de la montre. Il s’agira plutôt d’une estimation que d’une mesure d’ailleurs.

Suivre un itinéraire GPX

L’Amazfit Verge propose comme la Stratos de suivre un parcours pré-défini. Pour se faire, on utilise un fichier GPX contenant l’itinéraire que l’on souhaite suivre. Dans le cas suivant, je vais utiliser un parcours défini dans Garmin Connect. La première étape consiste donc à l’extraire en fichier GPX. Bien sûr des itinéraires issus d’autres applications (Strava Routes, OpenRunner etc…) devraient fonctionner aussi.

Ensuite, je fais copier le fichier GPX dans la mémoire de la montre, dans le dossier « gpxdata »:

Et alors, avant de démarrer mon activité, ici de course à pied, je peux aller dans le menu de pré-entrainement, descendre dans les paramètres puis choisir « Importer des itinéraires ». Là je devrais retrouver mon parcours:

La navigation sera automatiquement activée au démarrage de l’activité. L’affichage sera très (trop!) réactif sur un écran non verrouillé, mais une fois l’écran verrouillé, la trace se stabilise et devient utilisable.

Naviguer avec l’Amazfit Verge reste difficile. L’actualisation de la trace est un peu hasardeuse, et à certains embranchements, il est difficile de savoir exactement ou aller…

Exporter les activités sous forme de fichiers GPX

Les activités synchronisées avec l’application (lorsque l’application veut bien les synchroniser) peuvent être envoyées automatiquement vers Strava. Mais il n’est pas possible de les récupérer sous un format standard comme TCX, FIT ou GPX depuis l’application. Il faudra donc, sur la montre, se rendre dans le résumé de l’entrainement en question et choisir d’exporter la séance en GPX. La montre génère alors un fichier GPX que l’on récupère en connectant la montre à l’USB. Les fichiers ainsi générés se trouvent dans le dossier gpxdata.

Entrainements par intervalle

Il est possible de définir des répétitions dans l’application mobile, pour réaliser des entrainements fractionnés. Actuellement, les choses restent très basiques mais il est tout de même possible de configurer par exemple des 30/30 ou des répétitions sur 300m par exemple!

Les widgets

Le suivi de la fréquence cardiaque

La montre va tenter de mesurer continuellement la fréquence cardiaque grâce à son capteur cardio au poignet. Tenter car la plupart du temps, le widget annonce ne pas avoir détecté de fréquence cardiaque. Et même les jours où j’ai porté la montre toute la journée, les données collectées sont plutôt maigres:

Le suivi d’activité quotidienne

On trouve sur la montre les données de suivi d’activité dans le widget nommé « Description ». J’ai beau tourner dans tous les sens l’erreur de traduction depuis l’anglais, mais je n’ai pas trouvé… Bref, on y retrouve le nombre de pas, les étages gravis, les calories dépensées. Des données somme toute habituelles pour une montre connectée.

Les données de suivi d’activité sont également disponibles dans l’application mobile:

Le suivi du sommeil

Lorsqu’elle est portée durant la nuit, l’Amazfit Verge va analyser la qualité du sommeil. Les données peuvent être consultées directement sur la montre, comme on le voit ci-dessus dans le widget « sommeil », mais aussi dans l’application mobile:

Notez que même si je n’ai pas porté la montre toutes les nuits, je peux vous assurer ne pas être assez du matin pour avoir une moyenne d’heure de lever à 4:43…

Les autres widgets

On retrouve également dans la liste des widgets que l’on peut activer sur la montre un widget de météo. Ce dernier affiche les prévision pour l’endroit actuel (basé sur la localisation du smartphone). Un chronomètre, un minuteur et une boussole sont également de la partie.

Lire de la musique sur l’Amazfit Verge

L’Amazfit Verge propose le même lecteur de musique que la Stratos. Pour profiter de la musique sur la montre, il faudra commencer par placer des fichiers MP3 dans le dossier « Music » de la montre. Ils peuvent être organisés dans des sous-dossiers.

Ensuite, il faut coupler un casque Bluetooth à la montre. J’ai personnellement utilisé le Trekz Air. Le couplage s’effectue dans les paramètres, dans les options de connexion Bluetooth.

On démarre la lecture dans le widget « Music » de la montre. Il est possible de configurer le mode de lecture séquentielle ou aléatoire et régler le volume. Notez que comme pour la Stratos, il faudra lancer la musique avant l’enregistrement sportif, car il n’est ensuite plus possible de contrôler la lecture depuis la montre après avoir démarré un enregistrement sportif.

Il reste toutefois possible de contrôler la lecture depuis le casque lui-même si il dispose de cette fonctionnalité. Enfin, l’Amazfit Verge permet également de contrôler le lecteur de musique du smartphone.

L’Amazfit Verge sur le grill

Précision du GPS

L’Amazfit Verge ne propose pas de réglage spécifique pour le GPS. Et la première chose dont on se rend compte lorsque l’on utilise la montre, c’est que dès qu’elle na pas été synchronisée durant plus de quelques jours, son GPS fonctionne sans le mode « assisté » A-GPS avec la synchronisation des fichiers EPO (éphéméride GPS). Et alors, il devient terriblement lent à l’acquisition, quand cette dernière n’échoue pas complètement…

Comparatif 1: Course à pied

Dans le premier comparatif, effectué en course à pied, le GPS a fonctionné correctement. Et bien qu’il ne soit pas parfait, la fenix 5 Plus qui a été utilisée en comparaison n’est pas parfaite non plus. On voit ici un zoom sur une section du parcours qui montre quelques imperfections pour les deux montres:

Sur cette même activité, lorsqu’on regarde le graphique d’accumulation de distance, on voit que les deux montres sont très proches:

La fenix 5 Plus utilisant le capteur Stryd pour mesurer la distance, on peut penser qu’elle est plus précise. Dès lors, l’Amazfit Verge semble avoir légèrement sous-estimé la distance.

Consulter le comparatif complet ici.

Comparatif 2: VTT

Lors de ce parcours à VTT, j’ai démarré l’enregistrement GPS tout à fait normalement. J’utilisais la dernière version du firmware de la montre. Et malgré tout, les premiers points GPS du parcours on été enregistrés par la montre à plusieurs kilomètres de mon point de départ réel. C’est la longue ligne droite clairement visible sur la carte:

Sur le graphique d’accumulation de distance, on voit que dès le début, l’erreur entre l’Amazfit Verge et le Edge 520 est très importante:

Le comparatif complet ici.

Comparatif 3: Vélo de route

Sur l’erreur GPS précédente, on aurait pu penser à un coup de malchance. Mais lorsque ces situations se reproduisent, alors on peut parler de problème au niveau du firmware de la montre ou du chipset GPS. Et comme sur cette sortie de vélo de route, le problème s’est reproduit…

Dès lors, on peut considérer qu’en l’état actuel des choses, le GPS de l’Amazfit Verge est problématique. Un souci dommage car pour le reste des deux sorties vélo, on ne distingue pas de problèmes particuliers… La preuve encore une fois avec l’accumulation de distance qui, après l’erreur de départ, se montre assez régulière:

Consulter le comparatif complet ici.

Précision de l’altimètre barométrique

Dans le dernier comparatif à vélo, on trouve le compteur Garmin Edge 520, la fenix 5 Plus et l’Amazfit Verge. Les trois appareils ont mesuré à peu de choses près la même courbe d’altitude:

Il est à noter qu’aucun des appareils n’a été calibré avant la sortie. Donc la précision tant relative qu’absolue des trois appareils est donc très bonne!

Consulter le comparatif complet ici.

Précision du capteur cardio optique

Huami a revu le capteur cardio optique de la montre, qui ne ressemble pas à celui de la Stratos.On y retrouve deux LED’s vertes au lieu d’une et un capteur central. Mais est-ce que cela a amené plus de précision ?

Comparatif 1: course à pied

Lors de cette session de course à pied, on retrouve l’Amazfit Verge comparée au capteur Scosche Rhythm 24 couplé à la fenix 5 Plus:

Si on retrouve à quelques endroits des points de convergence, l’Amazfit Verge semble avoir en général sur-estimé la mesure de fréquence cardiaque par rapport au brassard optique de Scoche, plus précis qu’un cardio sous la montre.

Consulter le comparatif complet ici.

Comparatif 2: VTT

En général, le VTT est une discipline très très difficile pour les montres à cardio optique. Et cela se vérifie avec un nouveau comparatif face au brassard de Scosche:

On voit de large amplitudes dans la mesure du Scosche, ce qui correspond effectivement plus aux tracés habituels sur ce type de parcours. L’Amazfit Verge est elle beaucoup plus stable dans la mesure, avec un large décrochage en milieu de sortie.

Le comparatif complet ici.

Comparatif 3: Sortie à vélo

Enfin, dans le dernier comparatif, on retrouve les courbes du brassard Scosche Rhythm 24 ainsi que de la ceinture HRM-Tri quasiment l’une sur l’autre, mais la courbe de l’Amazfit Verge est encore un fois plus stable et sur-évaluée:

Consulter le comparatif complet ici.

Les capteurs compatibles

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec l’Amazfit Verge:

AccessoireFabricantTestamazon.fri-run.frgarmingps.chWahoo
Ceinture cardio HRM-DualGarminLien54.98 €69.00 €79.00 67.15CHF *
Trekz AirAftershokzN/A83.96 € 
Endurance DiveJBLN/A94.00 €119.00 101.15CHF *
Beoplay E8B&ON/A143.99 € 
Ceinture de FC ANT+/BLEGénériqueN/A27.99 €69.00 58.65CHF *
TICKR XWahooN/A79.99 € 79.99 €
TICKR FitWahooLien76.54 € 79.99 €
PowerPort Solar Lite (15W)AnkerLien50.99 € 
Ceinture de FC Bluetooth SmartSuuntoN/A62.44 € 
Chargeur USBn/aN/A13.49 € 
Ceinture cardio textile H10PolarLien69.95 €89.00 € 
TICKRWahooN/A49.99 € 49.99 €
Support guidon pour montrePolarN/A19.90 €19.00 € 
Ceinture cardio textile H7PolarN/A69.86 € 
Support guidon pour montreGarminN/A0.00 €12.00 €22.00 18.70CHF *

* Pour bénéficier de ce prix spécial sur le site garmingps.ch, utilisez le code promo NAKAN en validant le panier d'achat!

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

Inutile d’y aller par quatre chemins: cette Amazfit Verge est pour moi une déception. J’ai d’ailleurs eu du mal à trouver la motivation de finir ce test après les déconvenues que j’ai rencontrées. Devoir ré-initialiser la montre à tout bout de champ pour la synchroniser correctement, les fastidieux exports de fichiers GPX et les conversions pour les comparatifs, tout ça pour voir que l’enregistrement du GPS a commencé à plus de 5km de l’endroit réel…

Alors que la Stratos l’année passée m’avait laissé penser que Huami, qui proposait alors sa première montre véritablement multisport, était sur la bonne voie et allait pouvoir rapidement rivaliser avec les acteurs historiques du marché, j’ai du bien revoir mon optimisme. Avec une application mobile qui ne synchronise pas la montre et une ergonomie qui devient de pire en pire (je crois savoir que sur la Stratos elle-même les mises à jour n’ont pas toujours été dans le bon sens), Huami ne fera plus peur à personne…

Pour conclure ce test: quelle que soit la montre que vous cherchez, ce n’est pas celle-ci.

J’ai aimé ou pas aimé

Sur l’Amazfit Verge, j’ai aimé:

  • Franchement, pas grand chose. Mais il faut bien trouver des points positifs
  • Une montre intégrant la lecture de musique Bluetooth sous la barre des 150€

J’ai moins aimé:

  • Les pertes répétées et très énervantes de connexion avec l’app mobile, nécessitant un reset de la montre.
  • Un GPS qui se promène dans les villages alentours avant de redevenir sérieux au début des activités.
  • Une montre qui ne propose pas un design exceptionnel et pas d’étanchéité.
  • Une ergonomie qui n’est pas des plus efficace, et une utilisation impossible avec des gants à cause de l’écran tactile.

Supporter ce site pour de futurs articles

Note spéciale: Après ce test, je ne recommande clairement pas l’achat de cette montre. Mais j’ai laissé le bloc avec les liens affiliés là-dessous, au cas où quelqu’un voudrait quand même acheter une Amazfit Verge afin de se prouver que sa montre actuelle n’est finalement pas si mal! Tout en soutenant le site…

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou Wahoo Fitness Europe. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.

9 commentaires pour “La montre de sport Huami Amazfit Verge testée de fond en comble (Amazfit Okos)

  1. Pas chère, mais vraiment pas prévue pour un usage sportif…
    Il reste encore du pain sur la planche pour Huami pour arriver à un niveau acceptable de fonctionnalités.
    Ça ne doit pas être super motivant de tester ce genre de matériel…

    1. Je confirme c une catastrophe. Dommage que je n’ai pas lu votre test avant de l’acbeter. Je déconseille cette chinoiserie à tous servant juste à donner l’heure. Suis très déçu.

  2. Je trouve qu’elle reste chère pour ses matériaux (et surtout pour du Xiaomi), mais niveau techno pas mal du tout, mais le nom… en france y a vraiment de quoi se marrer. C’est comme le Renault Koleos (couille en Grec)

  3. Bonjour

    Un test très complet qui a du demander des jours de travail.
    Bravo !
    Cette montre cible les amateurs en recherche d’une montre connectée un peu fun et avec une relative polyvalence.
    On commence à la trouver autour de 110€ et à ce prix elle sera jolie au poignet ;-)

    1. Si on accepte les limitations décrites dans le test pour le prix, oui. Mais personnellement, j’ai rencontré trop de problèmes de connexion au smartphone lors du test pour que l’on considère cette montre comme « connectée » puisqu’elle ne le reste pas longtemps pour le coup.

      Sportivement.

      1. Bonjour et merci pour ce test super complet.
        Suite à vos déboires pour la connexion au téléphone : avez-vous testé par curiosité sur un autre smartphone ? Android ou autre version Iphone… peut-être est-ce l’application qui est mal développé/bug pour ce modèle.

        Et que conseillez-vous, pour le même prix ?

        Merci.

  4. Elle possède une caracteristique que les autres montre Xiaomi n’ont pas…C’est quand même la seule montre Xiaomi qui possède un haut parleur avec micro. Donc on peut passer des appels ! Je ne comprends pas pourquoi cela n’a pas été évoqué … C’est d’ailleurs pour ça que je l’ai prise .

  5. J’ai l’impression qu’on a pas la même montre ! Mon GPS se déclenche en 30 sec environ, la synchro jamais de pb…
    Je l’ai depuis le printemps, peut-être qu’il y a des séries defectueuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.