Focus

Tout savoir sur l’ECG (électrocardiogramme) des montres Garmin

Alors que les fonctions sportives sont de plus en plus abouties, les fabricants de montres connectées se livrent désormais une guerre à distance sur les fonctions de santé. En 2023, Garmin et Polar ont rejoint Apple en ajoutant à leurs montres une fonction d’enregistrement d’ECG, soit un électrocardiogramme. Cette mesure de l’activité électrique du cœur n’a aucun intérêt direct pour un sportif: elle ne dit rien du niveau de performance ou de récupération, et n’est pas utilisée dans une stratégie d’entrainement. Il s’agit donc exclusivement d’une mesure de suivi de santé, et c’est une première sur une montre Garmin. Tous les autres indicateurs sont utilisés de manière directe ou indirecte dans les indicateurs de performance, de récupération ou de préparation à l’entrainement.

Soutenir le site

Vous appréciez les contenus de nakan.ch? Vous souhaitez soutenir le site, tout en vous équipant avec les dernières nouveautés en matière de technologie sportive? En utilisant le lien sur l'un des logos ci-dessous, vous soutenez la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus!

i-run, c'est le spécialiste de l'équipement de sport en ligne! Chaussures, textile, équipement et bien sûr, cardio-GPS!
On ne présente plus amazon, qui propose un catalogue de miliers de produits, y compris tous les articles de sport!
Alltricks, c'est tout l'univers de l'outdoor, du vélo et de la course à pied, sans oublier bien sûr l'électronique de sport!
Les liens vers amazon.fr, i-run.fr, alltricks.fr contenus dans cet article sont des liens affiliés, qui permettent au site de reçevoir une commission. Sans incidence sur le prix de l'article!

Quelle différence entre ECG et ECG avec analyse médicale?

C’est peut-être la question qu’on va se poser au premier abord. Car des montres avec une fonction ECG, il y en a déjà, et elles n’ont pas fait l’objet de tant de limitations pour activer la fonction. On peut penser aux montres Coros qui disposent de l’ECG depuis quelques années. On peut aussi penser à la nouvelle Polar Vantage V3 qui dispose également d’une telle fonction.

La grande différence consiste en une analyse médicale des données. Car chez Coros ou Polar, la mesure ECG n’a pour seul objectif que de mesurer la variabilité de fréquence cardiaque de manière plus précise qu’avec le capteur optique. Et ces montres ne font, pour l’heure, aucune analyse médicale de cette mesure.

Garmin a choisi de faire une analyse médicale de l’ECG. Car après la mesure, les algorithmes de la montre vont utiliser les données pour détecter la présence d’une possible fibrillation auriculaire. Comme Withings et ses Scanwatch, ou l’Apple Watch. Et cela doit être validé comme un appareil médical, tout simplement.

Note sur la disponibilité de la fonction ECG sur les montres Garmin

Pour mettre à disposition sa fonction ECG et la certifier comme mesure médicale, Garmin doit la faire valider par les autorités sanitaires d’un pays ou d’un territoire. La marque a donc effectué une étude clinique, basée sur 590 personnes et conduite de manière scientifique avec une validation des résultats obtenus. Au travers de cette étude, Garmin a déterminé la qualité de lecture de ses appareils, et affirme pouvoir détecter une fibrillation auriculaire dans 99,5% des cas où la lecture est correcte.

Cette étude a été soumise à l’autorité de surveillance des dispositifs médicaux aux États-Unis: la FDA. Cette dernière a approuvé les montres Garmin équipées d’un ECG comme dispositifs médicaux, pour le territoire des États-Unis. Il est à noter que seule la mesure ECG et son interprétation par les algorithmes de la montre sont certifiés, et non l’ensemble de la montre comme la mesure de fréquence cardiaque ou de saturation d’oxygène.

La fonctionnalité ECG n’est donc disponible que pour les pays ou territoires qui ont validé les données soumises par Garmin. La marque n’a, au moment de publier cet article, pas obtenu de validations ailleurs qu’aux États-Unis. Cette fonction n’est donc disponible qu’aux USA.

Garmin a demandé une approbation à d’autres organismes, dont l’Union Européenne, mais ne communique pas spécifiquement sur l’avancée de ces dossiers. Il est donc possible que la certification pour l’Europe arrive prochainement, mais il est aussi possible qu’elle n’arrive jamais. Actuellement, il n’y a pas moyen de le savoir.

Comment l’activer si on vit en dehors des Etats-Unis?

Afin de respecter les contraintes légales, Garmin a mis en place des mesures techniques pour éviter que n’importe qui ne puisse activer la fonction depuis un pays ou territoire pour lequel il n’existe pas d’autorisations. Toutefois, il reste possible si on est à l’aise avec la technologie, de contourner ces mesures. La plus simple consiste à se rendre aux USA et d’activer la fonction. Pour cela, on réalise simplement l’étape 1, et ensuite on procède normalement. Mais si ne prévoyez pas de voyage aux USA et que vous avez une montre compatible, voici comment j’ai procédé.

ATTENTION: Pour suivre cette procédure, vous allez activer des options de développement sur votre smartphone, et donner accès à votre téléphone à des applications tierces. De plus, vous allez contourner une restriction mise en place pour activer une fonction qui n’est pas encore approuvée dans votre pays/territoire. Vous le faites en pleine connaissance de cause, et à votre propre risque!

  1. Se rendre sur la page de gestion de son compte Garmin et changer la localisation du compte aux États-Unis. Sur cette même page, il faut également configurer l’authentification à deux facteurs avec au moins un code par e-mail si ce n’est pas déjà le cas.
  2. Ensuite il faut installer l’app Garmin Connect et se connecter à son compte sur un smartphone Android. Il n’est pas possible de contourner la limitation de la localisation sur un smartphone Apple. Donc si nécessaire, empruntez le téléphone Android de quelqu’un d’autre. Une fois l’app connectée avec votre compte, fermez-là complètement en la tuant par le gestionnaire d’applications.
  3. Il faut activer les options de développement sur le smartphone Android, pour avoir accès au menu développeur.
  4. Lors du processus, Garmin va vérifier 2 éléments pour valider que vous vous trouvez aux États-Unis. Le premier est la connexion Internet. Il vous faut donc un VPN et le connecter aux USA.
  5. Le second élément de validation est la géolocalisation aux États-Unis. Il faudra donc installer une application de simulation GPS. J’ai installé « Fake GPS ». Pour qu’elle fonctionne, il faut activer Fake GPS dans le menu développeur, dans l’option de position fictive dans la section « Position ».
  6. Il faut essayer de faire correspondre la position GPS de Fake GPS avec le point de connexion de votre VPN.
  7. Lancer Garmin Connect Mobile, et si ce n’est pas déjà fait, coupler la montre.
  8. Lancer l’assistant de configuration et activer l’ECG (voir plus bas)

Une fois la fonction activée dans votre compte, vous pouvez désactiver Fake GPS et le VPN, et même utiliser votre compte sur un autre smartphone: la fonction ECG est débloquée.

Qu’est-ce qu’un ECG, et quelles sont les limitations?

Un électrocardiogramme, ou ECG, est un test médical consistant à mesurer l’activité électrique du cœur. Il s’agit d’un outil qui permet de diagnostiquer et surveiller les problèmes cardiaques. L’ECG enregistre les signaux électriques du cœur à l’aide d’électrodes placées sur la peau.

Les dérivations

Un ECG standard comporte plusieurs dérivations, chacune d’entre elles fournissant des informations sur l’activité électrique cardiaque sous un angle différent. En règle générale, un ECG complet comporte 12 dérivations, soit 12 circuits de mesure de l’activité électrique du cœur. 6 dérivations standard, et 6 dérivations dites précordiales. En fonction de ce que recherche le médecin, il peut décider de réduire ou d’augmenter le nombre de dérivations.

Image d’illustration: Une mesure d’ECG complète nécessite plusieurs dérivations.

L’ECG produit autant de tracés qu’il y a de dérivations. Ils représentent les cycles électriques du cœur. L’analyse de l’ensemble des données de l’ECG permet de détecter diverses anomalies cardiaques, telles que des arythmies (battements cardiaques irréguliers), des signes d’infarctus du myocarde, des troubles de la conduction cardiaque et d’autres problèmes cardiaques.

Image d’illustration: Lecture d’un ECG à plusieurs dérivations

ECG à une dérivation, c’est quoi?

Un ECG à une dérivation (également appelé ECG unipolaire) est un enregistrement particulier qui ne mesure l’activité électrique du cœur que depuis une seule perspective. Contrairement à un ECG standard, qui utilise plusieurs dérivations pour obtenir des informations à partir de divers angles, un ECG à une dérivation enregistre l’activité électrique cardiaque à partir d’une seule électrode.

Le terme « unipolaire » indique qu’il n’y a qu’une seule polarité électrique mesurée dans cette dérivation, par opposition aux dérivations bipolaires dans lesquelles deux électrodes sont utilisées pour mesurer la différence de potentiel électrique entre elles. Un ECG à une dérivation fournit une perspective limitée sur l’activité électrique du cœur par rapport à un ECG standard. Il peut toutefois être utile dans certaines situations cliniques.

Qu’est-ce que ce type d’ECG peut nous dire?

Comme l’Apple Watch ou la Scanwatch de Withings, Garmin propose essentiellement au travers de sa mesure ECG de détecter des signes de fibrillation auriculaire (FA).

La fibrillation auriculaire est une arythmie cardiaque courante. Elle se caractérise par une activité électrique chaotique dans les oreillettes, les deux cavités supérieures du cœur. La FA peut affecter la capacité du cœur à pomper le sang de manière efficace.

Elle peut être intermittente ou persistante.Il est important de consulter un professionnel de la santé pour l’évaluation et la gestion de la fibrillation auriculaire, car elle peut augmenter le risque de complications graves, notamment les AVC.

L’ECG proposée par une montre compatible, ainsi qu’une analyse pertinente des données peut donc donner un diagnostique précoce, et donc un prise en charge efficace, de ce type de pathologies.

Et qu’est-ce que ce type d’ECG ne peut pas nous dire?

Au moment d’activer la fonction d’ECG, Garmin est très clair: la fonction ne permet pas de détecter d’autres problèmes cardiaques. En particulier, l’ECG des montres Garmin ne permet pas de détecter les crises cardiaques, ou infarctus du myocarde.

Donc si vous suspectez un problème de santé quelconque, ne vous contentez pas de réaliser un ECG avec votre montre comme seul et unique diagnostique. Prenez contact avec votre médecin.

Quels sont les modèles de montres Garmin compatibles avec l’ECG?

Garmin a introduit l’ECG sur la Venu 2 Plus. Depuis, quelques autres montres sont équipées du capteur nécessaire pour réaliser cette mesure. Il est à noter que si une montre n’est pas équipée du capteur et de l’électronique requise, il est tout simplement impossible qu’elle reçoive une mise à jour pour activer l’ECG car elle n’est pas équipée du matériel requis pour la réaliser…

Comment activer la fonction ECG sur les montres Garmin?

Pour activer la fonction, il faut en premier lieu s’assurer que la montre est compatible. La liste ci-dessus devrait contenir une liste exhaustive des modèles compatibles. En second lieu, il faut s’assurer que la fonction est disponible dans le pays ou territoire où l’on se trouve.

La fonction n’arrive pas automatiquement sur la monte. Il faut démarrer un processus d’activation qui nous emmène en plusieurs étapes dans l’app Garmin Connect Mobile pour activer la fonction. Ce processus est décrit ci-dessous.

Suivre l’assistant d’activation de l’ECG dans Garmin Connect Mobile

Lorsque l’on couple une montre à un compte Garmin, on peut lancer un assistant pour configurer les différentes fonctions de la montre. Il s’agit par exemple de Garmin Pay, de la musique ou d’autres. C’est le même processus qui est utilisé pour configurer l’ECG. Si le compte Garmin Connect est basé dans un pays qui permet l’activation de la fonction, on retrouve la possibilité de le faire en allant dans le menu « Appareils Garmin », puis dans la montre en question, et enfin dans « Terminer la configuration »:

En entrant dans l’option « Configurer l’application ECG », le processus de configuration démarre. L’assistant est assez long et nous explique tout ce qu’il faut savoir sur un ECG…

Première partie: les généralités

La première partie consiste à vérifier les pré-requis. En premier, l’application nous indique que nous sommes sur le point d’activer la fonction ECG, et à quoi elle sert. Ensuite, elle demande accès au GPS du téléphone pour valider la position, afin de vérifier que la fonction est bien disponible à l’endroit où on se trouve. Puis, elle valide la date de naissance. Car l’ECG avec analyse médicale des montres Garmin n’est approuvée, en tout cas pour la FDA aux États-Unis, que pour les personnes de plus de 22 ans. Enfin, pour sécuriser les données médicales que constituent un enregistrement ECG, le compte doit être configuré pour être protégé avec un code d’accès en plus du mot de passe:

Deuxième partie, la base de l’ECG

Ensuite, l’application va nous expliquer de manière assez simplifiée ce qu’est un ECG et comment il est réalisé par la montre. Si vous avez déjà lu les paragraphes qui précèdent, vous savez déjà tout…Ensuite, les explications portent sur la fibrillation auriculaire.

Dans la partie suivante, on passe en revue les situations dans lesquelles il est impossible de réaliser une analyse de l’ECG. En cas de fréquence cardiaque supérieur à 120bpm, l’analyse est impossible. C’est également le cas pour une fréquence cardiaque de moins de 50bpm. On nous averti également de ce que signifie un résultat non concluant, et quelques conseils pour réaliser une meilleure mesure.

Enfin, l’application rappelle encore une fois les limites de la mesure ECG, du fait qu’il ne s’agit pas d’un examen médical, et affiche une dernière fois tout ce que cette fonction ne peut pas mesurer. A partir de là, les choses devraient être assez claires…

Troisième partie, apprendre à réaliser un ECG sur sa montre Garmin

La dernière partie du processus consiste à nous indiquer comment effectuer une mesure ECG avec sa montre.

Réaliser une mesure ECG avec sa montre Garmin

Une app dédiée à l’ECG

La mesure d’ECG n’est pas contenue dans un widget comme cela peut être le cas pour la mesure de saturation d’oxygène par exemple. Elle est disponible dans une application, et donc via le menu du profil sportif de la montre. De là, on trouve une entrée nommée Appli ECG dès que la fonction a été activée depuis Garmin Connect.

C’est donc en ouvrant cette application que l’on peut effectuer une mesure ECG.

Configurer correctement le poignet auquel on porte la montre

Cela peut paraître un paramètre négligeable, mais il ne l’est plus lorsqu’on parle de réaliser une mesure ECG. Tout simplement car si on configure mal le poignet auquel la montre est portée, la courbe de mesure de l’ECG sera complètement inversée.

Donc avant de réaliser la mesure, il faut s’assurer que dans les paramètres de la montre, le poignet est bien configuré. Cela se passe dans le menu « Profil utilisateur – Poignet » directement sur la montre.

Effectuer la mesure ECG

C’est la partie intéressante qui arrive ensuite. Les montres Garmin qui sont équipées pour une mesure ECG sont dotées au dos, autour du capteur cardio optique, d’une partie brillante qui constitue l’électrode qui va réaliser la mesure. Et comme on l’a vu plus haut, pour « fermer » la dérivation, il faut connecter à la montre une autre partie du corps. Ici en l’occurrence, l’autre poignet.

La lunette de la montre fait ainsi office de seconde électrode. On vient donc appliquer le doigt et l’index de la main opposée sur la lunette de la montre pour réaliser la mesure.

L’idéal est de s’assoir, avec le bras qui porte la montre posé sur une table. Ensuite, la main opposée vient de poser de manière décontractée sur la lunette de la montre. Lorsqu’on ouvre l’app ECG sur la montre, ceci est rappelé:

Enfin, après avoir validé ces deux messages, la montre lance la mesure. Elle va durer 30 secondes.

Enregistrer des symptômes supplémentaires

Après avoir effectué la mesure ECG, la montre va proposer plusieurs options. Parmi celles-ci, on trouve la possibilité d’enregistrer des symptômes. Cela ne va pas modifier le résultat ou l’interprétation de la mesure. Mais simplement ajouter des informations sur cette mesure. Ainsi, on peut ajouter des symptômes comme:

  • Rythme cardiaque rapide
  • Rythme cardiaque irrégulier
  • Fatigue
  • Essoufflement
  • Oppression / douleur thoracique
  • Évanouissement
  • Vertiges
  • Autre
  • Aucun

Après avoir sélectionné un ou plusieurs symptômes, on peut enregistrer le résultat, le supprimer ou obtenir plus de détails ou d’informations sur la fonction. Notez que l’ajout de symptômes est facultatif.

Analyser les donnes d’ECG sur la montre

Directement après la mesure, la montre donne les informations essentielles, à savoir:

  • Si l’enregistrement est concluant
  • La fréquence cardiaque moyenne pendant l’enregistrement
  • Si l’enregistrement montre des signes d’une fibrillation auriculaire

Pour aller plus loin dans l’analyse, il faut terminer sur la montre pour enregistrer les données, et les analyser dans Garmin Connect Mobile.

Analyser les données d’ECG sur Garmin Connect Mobile

Lorsque l’enregistrement est terminé et validé sur la montre, les données se synchronisent automatiquement avec l’application Gamin Connect Mobile. Et on peut les consulter dans l’app. On retrouve les enregistrements ECG du jour dans le résumé de « Ma Journée » sur la page d’acceuil de l’app, et l’historique de tous les enregistrements dans le menu « Statistiques de Santé – ECG ».

En tapant sur le tracé de l’enregistrement, on peut ouvrir le détail et faire glisser pour voir tout l’enregistrement:

Exporter un fichier PDF avec les données de sa mesure

Depuis le détail d’un enregistrement ECG, on peut exporter un fichier PDF qui contient toutes les données de l’enregistrement, y compris les symptômes que l’on a enregistrés. Il est alors possible d’en envoyer un ou plusieurs à son médecin pour référence. Voici un exemple de fichier:

Conclusions sur la fonction ECG des montres Garmin

Depuis longtemps, Garmin tente de se faire une place aux côtés d’Apple sur le marché de la montre connectée très orientée santé. L’ECG était l’un des gros différenciateur jusque là, qui pouvait plaider en faveur de l’Apple Watch. Et désormais, Garmin rivalise avec la pomme à ce niveau. Certes, sur le marché américain uniquement pour l’instant, mais c’était l’objectif prioritaire pour la marque.

Car il faut le savoir: la part de sportifs qui acquièrent une Garmin sur le total des ventes est de plus en plus limité. En effet, la montre Garmin est devenue un objet de la vie de tous les jours, comme un couteau suisse dans la poche. On le sent dans les priorités de Garmin au niveau du développement de nouvelles fonctions. Et l’ECG, qui semblera être un accessoire secondaire pour un sportif, sera un argument de vente déterminent pour une certaine catégorie d’acheteurs, qui devient de plus en plus considérable pour Garmin.

La fonction ECG de Garmin a été validée médicalement. Donc contrairement aux autres mesures (fréquence cardiaque au poignet, saturation d’oxygène, allure, puissance à pied) la mesure a ici fait l’objet d’une étude sérieuse et validée. On peut donc s’y fier.

La dernière question sera probablement: est-ce que Garmin va intégrer cette fonction à toute ses montres? La réponse est, pour l’instant, non. En effet, un capteur spécifique, le Elevate 5, est nécessaire pour que cela fonctionne. Et du coup, toutes les montres, même nouvelles, n’en sont pas équipées. Cet article est mis en ligne peu après la sortie de la Venu 3, et la Vivoactive 5 sortie juste après ne dispose pas de ce capteur. On peut donc s’attendre à ce que la fonction reste sur les montres premium de la marque, en tout cas pour un moment…

Supporter ce site pour de futurs articles

Rédiger des tests et des articles sur la technologie dans le sport est une passion dévorante. Cela fait plus de 12 ans que je le fais en marge de mon activité professionnelle et sportive. Je ne compte pas mon temps, et je ne suis absolument pas rémunéré par les marques pour le faire. En passant par l'un des liens ci-dessous pour réaliser votre prochaine commande en ligne, je touche une petite commission sur la transaction, vous soutiendrez le site, et cela ne vous côutera pas plus cher! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

i-run, c'est le spécialiste de l'équipement de sport en ligne! Chaussures, textile, équipement et bien sûr, cardio-GPS!
On ne présente plus amazon, qui propose un catalogue de miliers de produits, y compris tous les articles de sport!
Alltricks, c'est tout l'univers de l'outdoor, du vélo et de la course à pied, sans oublier bien sûr l'électronique de sport!

16 commentaires

  1. Bonjour Greg,
    Merci pour ces infos toujours pertinentes et complètes. Je signale juste une petite coquille dans l’introduction : « fibrillation articulaire » alors qu’ils s’agit de fibrillation auriculaire ou fibrillation atriale :)
    Merci encore
    Olivier

    1. Merci d’avoir noté cela. Probablement un clic trop rapide sur le correcteur orthographique. C’est maintenant corrigé!

      Sportivement.
      Greg

  2. Hello Greg,
    Je crois avoir à peu près tout lu sur ton site et ailleurs et je continue toujours avec autant d’intérêt vu la qualité de ce que tu publies.
    Une question sur un détail : l’activation de l’ECG sur garmin connect nécessite la mise en place « permanente » et à chaque visite ( web ou app ) d’une double identification ??
    Cela signifie qu’a chaque fois que l’on ouvre GC app, il faut lui donner 2 codes ? Est-ce que j’ai bien compris ? Car ça paraît bien lourd quand même…

    1. Merci pour ton commentaire!

      Alors, sur le principe, oui. Simplement, comme avant, Garmin Connect conserve ton login en cache durant une certaine période. Sur ton smartphone, c’est tant que tu ne modifies pas les paramètres de l’application car ton compte Garmin est protégé par le verrouillage du téléphone. Sur Garmin Connect Web, c’est quelque chose comme 14 jours si tu décides de cocher « se souvenir du login sur cet ordinateur ». Donc contraignant, oui un peu plus, mais c’est gérable et la compromis entre ajout de sécurité et contrainte est positif à mon sens.

      Sportivement.
      Greg

  3. Merci Nakan pour cet article complet.

    J’en retiens que c’est absolument inutile pour l’immense majorité des sportifs ayant moins de 50ans, que cela n’a absolument rien à voir avec un ECG chez un médecin et que cela ne couvre qu’une seule (fibrillation auriculaire) des nombreuses arythmies…

    Bref je vais arrêter de considérer comme intéressant ou souhaitable l’ajout de la fonction ECG sur des montres de sport ;-)

    1. Oui c’est un bon résumé, mais notons la nuance que c’est valable pour un ECG avec analyse médicale. D’autres marques (Coros ou Polar) utilisent l’ECG pour mesurer la VFC et là, l’intérêt est plus direct pour les sportifs.

      Sportivement.

  4. Bonjour,
    Merci pour ces articles très intéressants.
    Pourriez-vous me dire pourquoi il ne semble pas possible d’utiliser une ceinture cardio de type Polar H9/H10 couplée à une Fenix 7 par exemple?
    Pourquoi doit on avoir le capteur ECG embarqué sur la montre? Si ce n’est une raison marketing.

    Salutations
    Denis

    1. Bonjour. Il est tout à faut possible d’utiliser une ceinture H9 ou H10 sur une fenix 7, c’est ce que je fais au quotidien. Elle peuvent être couplées en ANT+ (recommandé) et/ou en Bluetooth. Cela fonctionne très bien…

      Sportivement.

      1. Mon commentaire portait sur la mesure ECG en utilisant la ceinture Polar.
        Mais Garmin ne le propose que pour les modèles avec le capteur sur la montre (Fenix 7 Pro)

        1. Ok je vois. Dans ce cas ce n’est pas une raison marketing, mais de certification. Si Garmin voulait que cela soit possible, elle devrait faire valider par la FDA et les autres agences au travers d’une étude scientifique chaque modèle de ceinture que l’on pourrait utiliser. Donc d’une part, Garmin ne le fera jamais avec des ceintures d’autres marques, mais probablement même pas pour ses propres ceintures pour des questions de coûts tout simplement.

  5. Bonjour,
    Merci pour cet article très clair et complet!
    Je cherche à savoir si le module ECG est présent sur la Quatix 7 Pro sortie après la publication de votre article. Je ne trouve l’information nul part, l’auriez-vous?
    Merci pour votre aide.

  6. Bonjour,
    Il a été évoqué la mesure de la température cutanée, aussi, dans les mises à jour. Je ne la vois nulle part. C’est option est-elle aussi tributaire d’une autorisation pour l’union européenne ?
    Merci beaucoup

  7. Bonjour, j’effectue des déplacements au Vietnam où la Venu 3 (ECG) est homologuée.
    Disposant d’un VPN et d’une localisation GPS sur place, serait-il possible de configurer la montre sans problème, sachant que j’ai pas d’adresse mail locale.
    De plus, que dois-je paramétrer à mon retour en France pour que tout fonctionne totalement et définitivement.
    Merci pour votre assistance
    Cordialement

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.