Utiliser la puissance en course à pied

C’est une mesure à laquelle les cyclistes sont habitués. Mais elle débarque avec force dans le monde de la course à pied: la puissance. Si son utilisation pour structurer son entrainement de course à pied n’est pas très différente de celle employée dans le monde du cyclisme, il est important de connaitre certains fondamentaux et certaines différences liées aux particularités de la mesure de la puissance en course à pied. C’est au travers d’une série d’articles et de test que tous ces éléments sont exposés.

Les tests de capteurs de puissance à pied

Pour commencer, quelques capteurs utilisés pour la mesure de la puissance en course à pied ont été testés sur le site. Les tests de ces capteurs sont disponibles dans ces articles:

Le capteur de puissance Stryd pour la course à pied

La mesure de la puissance est désormais entrée dans le quotidien de nombreux cycliste. Plus personne ne remet en question la nécessité de cette mesure pour améliorer ses performances sur un vélo. Mais saviez-vous que cette mesure débarque avec force dans le monde de la course à pied? Bien que le milieu scientifique ne soit pas aussi unanime sur la manière de mesurer la puissance ou l’interprétation des données, de nombreux coureurs à pied ne jurent désormais que sur ce chiffre indiquant le nombre de watts. Le capteur présenté dans cet article est non seulement l’un des premier qui a été disponible pour mesurer la puissance en course à pied, mais aussi le leader du marché actuellement. Stryd propose une solution simple et accessible pour accéder à la mesure de le puissance sur la plupart des montres GPS du marché!

 

Il est également possible de bénéficier de la mesure de puissance en course à pied en utilisant simplement la Polar Vantage V, testés en détail ci-dessous, la première montre du marché à intégrer la mesure de puissance directement au poignet!

La Polar Vantage V testée de fond en comble

C’est en septembre que Polar a enfin annoncé ses deux nouveaux modèles de montres de sport. La Polar Vantage V, remplaçante de la V800 était particulièrement attendue. Les attentes étaient grandes concernant cette nouvelle montre haut de gamme multi sport de Polar. Lors de son annonce, la montre a peu surpris, s’inscrivant dans la continuité de la marque. Elle sort même sur le marché en ayant pas atteint le niveau de fonctionnalités de la V800, bien que Polar ait déjà promis de nombreuses améliorations dans les mois à venir via des mises à jour logicielles. Du côté de la Polar Vantage M, montre multi sport qui vient se positionner à l’entrée de gamme, l’accueil a été meilleur. En effet, la montre offre une polyvalence plus grande que la M430 à laquelle elle succède. Certes, quelques concessions sont faites par rapport au modèle plus haut de gamme, mais la Vantage M devient tout de même une montre multi sport au prix contenu très performante, donc compétitive, sur ce segment de marché! Voici donc le test complet tant attendu de ces deux montres.

 

Comment utiliser la puissance en course à pied pour s’améliorer ?

Au travers des articles suivants, retrouvez tous les détails sur l’utilisation de la puissance en course à pied du choix du capteur à la planification de son entrainement!

Épisode 1: Les capteurs disponibles sur le marché

La mesure de la puissance est installée depuis plusieurs années dans la planification d’entrainement cycliste. C’est actuellement la donnée qui permet la meilleure quantification d’un effort donné sur un vélo, bien avant la fréquence cardiaque la vitesse. Et désormais, cette mesure arrive avec force dans l’entrainement de course à pied.

 

 

 

Épisode 2: Pourquoi utiliser la puissance en course à pied? Quels avantages, quelles limites?

Dans ce second épisode traitant de la mesure de la puissance en course à pied après un tour du marché, on va découvrir en quoi cette mesure permet d’ouvrir de nouveaux horizons dans la planification et le suivi de l’entrainement en course pied. Car plusieurs coureurs à pied et leurs entraineurs prétendent actuellement que l’allure et la fréquence cardiaque sont des mesures tout à fait pertinentes et suffisantes pour une mesure précise de la performance, tandis que d’autres accueillent la puissance comme une véritable révolution! Alors, la puissance en course à pied: imposture ou réelle innovation?

 

Épisode 3: Déterminer rFTPw et ses zones de puissance

Dans les deux premiers épisodes de cette série sur la puissance en course à pied, nous avons vu les solutions qui existent sur le marché, puis l’intérêt mais aussi les limites de la mesure de puissance dans cette discipline. Après ces deux premiers épisodes, il est temps de parler plus concrètement de l’utilisation de cette mesure lorsqu’on court. Alors peu importe si il s’agit de la mesure interne de la Vantage V, de la ceinture HRM-Run de Garmin et son app Connect IQ, le Stryd attaché à la chaussure ou encore une autre solution de mesure de la puissance: il est temps de partir courir en affichant cette donnée sur la montre!

 

Épisode 4: Comprendre la donnée « Form Power » du capteur Stryd

Lorsqu’on s’entraine avec un capteur de puissance, la donnée essentielle que l’on va utiliser est évidemment la puissance, indiquée en watts. Mais certains capteurs fournissent d’autres données sur lesquelles il vaut la peine de s’attarder. Dans cet article, je vais aborder la métrique nommée « Form Power » fournie par le capteur Stryd. Cette donnée, complémentaire à la puissance elle-même, permet de mesurer son efficacité, ou « économie » de course.

 

Références

Pour réaliser les articles ci-dessus, j’ai puisé les informations dans les références ci-dessous: