J-10 avant le 70.3 du Pays d’Aix

C’est dans 10 jours que je prendrais le départ de mon dernier triathlon de la saison, à l’occasion du 70.3 de Aix en Provence. Inscrit très tôt pour cette compétition (avant même ma participation à Lanzarote) je pensais que cela constituerait un joli défi de fin de saison.

Cette course vient effectivement ponctuer une saison très longue, puisqu’elle a commencé en novembre 2011 avec la préparation pour l’Ironman, puis tout le long de l’été en ce qui concerne les compétitions dans la région. Et inévitablement, il y a eu une petite baisse de régime dernièrement, baisse de régime qui m’a fait revoir les ambitions pour cette course.

En effet, après le triathlon de Nyon, la motivation a sensiblement diminué et mon volume d’entrainement a baissé. Et c’est ce week-end lors d’une sortie vélo de 100km que je me suis rendu compte que ça n’allait pas être de la tarte dans 10 jours. Il me reste un week-end de trois jours (grâce au lundi du jeûne) pour parfaire mon entraînement, avant de partir pour Aix le mieux préparé possible. Mais clairement, les objectifs seront nettement moins ambitieux que ce que j’aurais pu prévoir:

  • En natation, l’objectif reste de bien me placer mais surtout d’éviter les erreurs de trajectoire, et surtout de sortir de l’eau en bon état de fraicheur physique, quitte à laisser quelques minutes dans l’histoire.
  • Ensuite, l’objectif est d’en terminer pour être dans de bonnes conditions pour la course à pied, quitte à complètement sacrifier la partie cycliste. Je n’ai pas (plus) la condition pour essayer d’aller chercher une performance sur le vélo!
  • En course à pied, même si je n’ai probablement pas tout à fait la distance du semi-marathon dans les jambes, l’objectif reste de faire une bonne course à pied, à mon niveau (12km/h serait un objectif clairement atteint).

Reste donc 10 jours pour finir cette préparation!

3 commentaires pour “J-10 avant le 70.3 du Pays d’Aix

  1. Bonne course, profite bien. Oui la saison a été longue et c’est vrai qu’on est un peu cuit. D’où les cycles d’entraînement pour éviter la lassitude.
    Après ça sera la pause bien méritée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.