Les tests de matériel

Montres GPS: comparatif du mode de natation en eau libre

Publié 15 août 2017 à 21 h 33 min   /   par   /   commentaires (1)

Profitant d’une petite semaine du côté de Malte, j’ai comparé les traces GPS produites par 3 montres GPS de triathlon en mode natation en eau libre pour pouvoir juger de l’efficacité de ces dernières dans l’eau. Comparatif de traces et présentation des résultats en vidéo, tout le détail sur la Polar V800 et les Garmin fenix 3 et fenix 5S en mode natation en eau libre dans cet article!

Quel rêve de pouvoir nager dans ces eaux limpides et surtout chaudes! A un tel point que ma combinaison néoprène est tout simplement restée rangée toute la semaine, elle aurait aussi bien pu rester à la maison…

J’ai donc profité de ces conditions pour effectuer deux séances « test » avec trois montres, une sur la bouée servant de référence et enregistrant la trace en mode course à pied pour plus de précision, et les deux autres au poignet pour enregistrer la trace en mode natation en eau libre.

Le test en vidéo

Retrouvez le test et le comparatif en vidéo, avec le bruit du vent et même un peu d’eau chaude gratuitement dans le pack… Profitez c’est cadeau!

Le premier comparatif

Le premier comparatif a consisté à effectuer le tour d’une petite île proche de Comino, lors d’une journée balayée par le vent… On s’en rend compte dans la vidéo. J’ai profité de cette boucle pour effectuer quelques photos d’étoiles de mer:

Mais un peu plus craintif et me tenant plus à distance lorsqu’il s’agissait d’éviter des méduses…

Enfin, voilà les traces, la fénix 3 sur la bouée servant de référence:

On constate principalement trois choses:

  • La trace de la V800 (bleu) est plus lissée et globalement plus « large » que les deux autres. Pour autant la distance mesurée n’est pas complètement décalée par rapport à la réalité (1750m contre 1670m pour la fénix 3 en référence)
  • La trace de la fenix 5S est globalement très correcte excepté en deux endroits, là où j’ai effectué les deux photos ci-dessus. S’arrêter de nager provoque donc des erreurs de traces sur la Garmin…
  • La fenix 5S est celle qui a mesuré la plus grande distance, probablement lié à la remarque ci-dessus (1850m)

Le second comparatif

Le second test est plus court, et cette fois c’est la V800 qui se trouvait sur la bouée. Entre les deux fenix , la mesure est très équitable:

On constate peu d’écart, mais bien sûr, la distance est courte… La V800 a mesuré 580m (référence). 620m pour la fenix 5S et 610m pour la fenix 3. Peu de différence. On constate que la trace des deux montres dans l’eau sont plus « brutes » mais globalement, on peut dire que leur mesure est plutôt correcte.

Conclusion

Je conclu ce petit test en constatant que les trois montres proposent un mode de natation en eau libre plutôt précise. Dommage que je n’aie pas eu l’occasion de tester une Suunto Spartan avec pour avoir une vue complète sur le marché actuel. Notons que la Suunto Ambit3 Vertical avait donné de très bons résultats l’an passé, espérons que la Spartan soit à la hauteur. N’hésitez pas à donner votre avis en commentaires de cet article !

Supporter ce site pour de futurs articles

Si vous souhaitez acquérir l’une de ces trois montres et que vous souhaitez me donner un coup de pouce pour de futurs tests, merci d’utiliser l’un des liens suivants pour l’acheter sur amazon.fr!

La Polar V800

La Garmin fenix 5

La Garmin fenix 5S

La Garmin fenix 3

Commentaires (1)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

  • 29 août 2017 à 15 h 57 min Thierrya

    J’avais une Garmin 920XT qui me donnait trop souvent des résultats farfelus en eaux libres, je suis passé sur la V800 beaucoup plus précise et plus réactive.

    Répondre
Close