Mizuno Wave Universe 4: le test

Les lecteurs réguliers de ce blog le savent, les chaussures de course à pied que j’utilise le plus régulièrement à l’entrainement comme en compétition sont les les Asics Piranha SP3 ou SP4. Ce sont des chaussures traditionnelles dans leur conception, mais très minimalistes et très légères.

Mais en visite au Canada il y a quelques semaines, à côté des SP4 sur le présentoir d’un magasin de sport, j’ai trouvé les Mizuno Wave Universe 4, une paire de chaussures que je souhaitais me procurer depuis longtemps mais qui sont au moins aussi difficile à trouver en Suisse que les Piranha. Il n’en fallait donc pas plus pour que je quitte le magasin avec les Mizuno plutôt qu’une paire de SP4.

Mizuno Wave Universe 4

Drop. influence sur l’attaque du pied

La Mizuno Wave Universe 4 présente un drop (différentiel de hauteur du pied entre le talon et les orteils) de seulement 2mm. Cette paire de chaussure ne présente aucun amorti, il est donc impossible de courir longtemps en attaque talon. L’attaque du pied sera naturellement influencée sur l’avant ou le milieu du pied.

Flexibilité de la semelle, sentiment de minimalisme

La semelle est très flexible, plus que ce qu’elle pourrait laisser penser u premier bord lorsque l’on a la chaussure en mains. En enfilant la chaussure on sent tout de suite que l’on est très près du sol et que le pied est très libre de ses mouvements.

Mizuno Wave Universe 4

Mais la chaussure présente malgré tout une semelle un peu plus rigide que celles de chaussures comme la Saucony Hattori par exemple. Elle semble toutefois plus flexible que celle des Piranha SP3 ou SP4, et le sentiment de minimalisme est légèrement supérieur dans la Mizuno que dans les Piranha.

Poids et confort de la chaussure

Une fois enfilée, la Mizuno semble plus légère que les Piranha. L’empeigne de la chaussure, se conception légèrement différente et minimisant le nombre de coutures donne une plus grande impression de légèreté. La semelle intérieure est réduite au strict minimum: une couche de feutre collée, comme sur les SP3 ou SP4. Quand au poids, le sentiment de légèreté se confirme sur la balance, une chaussure de taille US 11 affiche 129 grammes, contre 141 grammes pour une SP4 (en taille US 11.5, mais qui correspond à la taille de la Mizuno en 11):

Mizuno Wave Universe 4L’avant de la chaussure est très large, donc de la place pour les orteils ce qui rend la chaussure très confortables. Le pied est pourtant bien tenu et le talon ne bouge pas. Par contre, en descente, le pied a légèrement tendance à glisser sur l’avant de la chaussure, mais ce n’est pas trop gênant étant donné que l’empeigne est très souple.

La semelle est très fine, et la chaussure n’est vraiment confortable que sur le bitume ou les chemins ne présentant pas trop d’irrégularités. Marcher sur un sentier e gravier ou de cailloux n’est en revanche pas la surface de prédilection de la Universe 4, les cailloux pointus se sentent à travers la chaussure.

Sentiment général lors de la course, conclusion

Quand on a l’habitude de courir avec des SP3 ou des SP4, passer aux Mizuno Wave Universe 4 n’est pas un grand changement. La chaussure semble toutefois être à un niveau de minimalisme supérieur que les Piranha de Asics. Notamment le drop et le poids, qui sont deux points importants lors d’un choix de chaussures minimalistes. A noter également que Mizuno a lancé il y a peu sur le marché la Wave Universe 5, qui présente un poids encore réduit par rapport à la 4!

Mizuno Wave Universe 4Si vous souhaitez passer de la course en chaussure traditionnelles à la course en chaussures minimalistes, les Wave Universe seront un bon choix, mais n’oubliez surtout pas d’y aller progressivement dans votre transition. Ce billet vous donnera tous les détails de la course minimaliste et comment y arriver dans de bonnes conditions!

Supporter ce site pour de futurs articles sur du matériel

Si vous souhaitez acquérir une paire de Mizuno Wave Universe 4 et que vous souhaitez me donner un coup de pouce pour de futurs tests, merci d’utiliser ce lien pour les acheter sur amazon.fr (cela ne vous coutera pas plus cher).

Vous supporterez également le site par tous vos achats sur Amazon.fr, que ce soit vos albums en MP3, vos caleçons de bain ou le cadeau de votre nièce!

2 commentaires pour “Mizuno Wave Universe 4: le test

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.