Choc des générations – épisode 2: Polar RC3 GPS contre M430

Ce second épisode du choc des générations voit s’affronter la RC3 GPS, montre de course à pied de Polar sortie en 2012, à la M430 sortie en début d’année.

La Polar RC3 GPS au moment de sa sortie

En 2012, la RC3 GPS est la première montre de chez Polar à intégrer un capteur GPS. Rappelons que chez Garmin, on intègre des puces GPS dans les Forerunner depuis 2003! Munie d’un port micro-USB, la montre est dans l’air du temps. Lors du test réalisé sur le site, je note de très bonnes performances GPS.

Elle est la dernière monte du fabricant finlandais à utiliser la transmission WearLink entre les capteurs et la montre, Polar passant au Bluetooth Smart sur le modèle suivant: la V800. Pour la plate-forme utilisée pour la consultation des séances également, la RC3 GPS est la dernière a utiliser polarpersonaltrainer.com. La V800 sera basée sur Polar Flow.

La RC3 GPS aujourd’hui

Avec un écran très lisible, mais un affichage qui date un peu et qui n’est pas aussi personnalisable que celui des montres actuelles, la RC3 GPS pourrait largement faire office d’entrée de gamme actuelle chez Polar, pour peu qu’on puisse la synchroniser avec Flow. En effet, elle ne souffrirait de la comparaison avec la M200 que sur l’absence de fonctions connectées.

Au niveau de l’autonomie, avec 10 heures effectives en suivi GPS, elle ne rougit de la comparaison avec aucune montre actuelle!

La vidéo

Performances GPS

Comme pour le premier épisode, j’ai effectué deux sorties avec les deux montres, et ensuite comparé les fichiers résultants dans le comparateur. C’est parti pour l’analyse des traces GPS!

Le premier test a été effectué en grande partie avec un ciel dégagé. On trouve des traces très proches entre la RC3 GPS et la M430. Au début du parcours, la RC3 GPS a mis un peu de temps à se placer juste:

Mais ensuite, on retrouve des traces très proches:

Pour le deuxième test, dans un environnement plus couvert car principalement en forêt, on trouve une trace quasiment posée sur le chemin pour la RC3 GPS, alors que la M430 est un peu plus approximative:

Au niveau de la courbe d’altitude, les deux montres mesures les différences d’altitudes avec leur puce GPS. Mais on peut voir que la RC3 GPS a une courbe beaucoup plus « brute » et en escaliers:

Connectivité et environnement logiciel

Lors de sa sortie, on synchronisait la RC3 GPS avec le logiciel WebSync. Ce dernier est toujours utilisable mais malheureusement, le nouveau logiciel de synchronisation, Flow Sync, ne prend pas en charge la RC3 GPS. De même, les activités sont synchronisées sur polarpersonaltrainer.com, et il faut ensuite manuellement les « pousser » sur Polar Flow pour les avoir à disposition dans la dernière plate-forme.

La connectique, un port micro-USB a été utilisé par Polar pour la première fois sur la RC3 GPS mais a ensuite été utilisé aussi pour la M400 et le bracelet A360. Les autres montres, la V800 et la M430 par exemple, utilisent un connecteur propriétaire.

Conclusion

En terme de fonctions, la RC3 GPS pourrait parfaitement être l’entrée de gamme actuelle de Polar à la place de la M200, 5 ans plus tard, si on lui ajoutait simplement quelques fonctions connectées. Et en terme de précision GPS, elle ne lâche pratiquement rien aux montres actuelles, et s’avère même en certaines circonstances plus précises. Bon point donc!

On regrettera juste que Polar n’ait pas intégré la RC3 GPS à Flow Sync et Polar Flow, au contraire de Garmin qui a intégré ses anciens modèles à Garmin Express, comme on l’a vu dans le premier épisode. Ceci même si il reste possible d’importer les activités de cette montre à Flow moyennant une action manuelle.

Et vous, est-ce que vous utilisez une montre actuelle ou d’ancienne génération? Une RC3 GPS peut-être ?

Merci d’avoir consulté cet article et rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel épisode du choc des générations!

4 commentaires pour “Choc des générations – épisode 2: Polar RC3 GPS contre M430

  1. Bonjour

    Je viens d’acquérir depuis 1 mois une M430. J’utilisais une RCX3 (avec une GPS G5) depuis 2012 et une RS 400sd depuis 2006. Je confirme ce comparatif sur le GPS sauf que l’on aborde pas la fréquence cardiaque. Le capteur optique de la M430 n’est pour moi pas à la hauteur en précision d’une bonne ceinture. Je vais la coupler avec une ceinture H10 pour retrouver des valeurs cohérentes surtout sur les cessions de fractionnés court

    1. Pour ma part, je trouve excellente la précision cardio au poignet en comparaison avec un ft7 ceinture et Garmin 235 poignet ( à la ramasse ). Le relevé cardiaque en fractionnés est proche de la perfection pour la 430, testé sur des parcours identiques avec une ceinture. C’est l’une des meilleures montre cardio poignet. Je lui reproche ses dimensions, au quotidien c’est une horreur, la gêne au poignet est constante. En usage running, un plaisir immense.

  2. Bonjour,
    Je continue à utiliser la Rc3 gps et le compteur vélo Cs600 ayant les capteurs de vitesse et de cadence adaptés, si on change de montre il faut aussi changer les accessoues
    Le transfert polar pro trainer vers flow est rapide et ne pose aucun probleme

  3. Possesseur d’une RC 3 GPS depuis novembre 2014 et un peu plus de 3500 km au compteur. Toujours très satisfait de ce modèle : fiable (contrairement à d’autres, je n’ai jamais rencontré de problème lié au connecteur pour la recharge) globalement bonne précision satellite… En outre, je suis parvenu à programmer du fractionné en bidouillant quelque peu.. Seul le volume des signaux sonores est un problème. Quant à polar personnal trainer : J’ADORE ! Je le trouve plus complet que flow.
    Pour conclure : si la RC 3 GPS me lâche, il est possible que je cherche à la remplacer par le même modèle. Pas certain que j’aille vers du plus récent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *