La Polar M200 testée de fond en comble

Promotion en cours: Ce week-end seulement, le code promo OASICS t'offre entre 10 et 30% de remise sur les chaussures ASICS chez i-run. Profites-en tout de suite en utilisant ce lien!

Annoncée à l’automne 2016, la M200 est une montre d’entrée de gamme chez Polar qui vise les débutants en course à pied, concurrence directe à l’entrée de gamme Forerunner (dont la dernière Forerunner 35 a été testée ici il y a quelques semaines). Les fonctions de cette montre sont limitées et malgré l’apparition de plusieurs profils sportifs dans le menu de la montre, elle vise clairement les activités de course à pied. Mais elle possède tout de même un capteur de FC optique, ainsi que quelques autres petits détails qui feront que l’on intégrera cette M200 dans la balance si l’on recherche une montre GPS peu chère et simple.

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec une Polar M200 mise à ma disposition par Polar Suisse. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 1er février 2017.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre à écran circulaire de 1'342 pixels à niveaux de gris. 40 grammes.
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassNon
Altimètre barométriqueNon
Norme de capteurs BluetoothNon
Norme de capteurs ANT+Non
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Non
Autonomie longue (+ 8h)Non
Enregistrement GPS à la secondeNon
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOuiProfil limité, car non compatible avec les capteurs vélo
Profil de natation en piscineNon
Profil de natation en eau libreOuiPas d'optimisation de la trace GPS
Profil triathlonNon
Profil multisport libreNon
Prix actuel:Dès 104.4€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Polar M200 à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur gearbest.com, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Le grand déballage

Le carton fraichement arrivé dans la boîte aux lettres, on est impatient de voir ce qu’il contient. Alors n’attendons pas plus longtemps, et ouvrons-le!

Le contenu du pack est le suivant:

  • La montre Polar M200 est un bracelet
  • Un câble USB pour la recharge
  • Un guide de démarrage rapide

Au niveau de la montre, voici en détail à quoi elle ressemble:

Et au dos, le capteur de fréquence cardiaque optique:

Notez enfin que le bracelet peut facilement être changé, et qu’il est même indispensable de l’enlever pour rechercher la montre à l’aide du connecteur USB que l’on voit parfaitement sous le cadran de la montre:

Autonomie et batterie

La M200 est équipée d’une batterie interne inamovible que l’on recharge sur un port USB standard à l’aide du câble fourni. Polar indique une autonomie de 6 jours en utilisation normale avec une heure de sport par jour, ce qui correspond à peu près à mes observations. Mais l’activation des notifications et du Bluetooth réduit cette autonomie à 3 ou 4 jours, ce qui reste largement dans la norme de ce type de montres.

Utilisation, prise en main et ergonomie

La M200 n’est équipée que de deux boutons, l’un à gauche de l’écran, l’autre à droite. Son écran n’est pas tactile. L’utilisation, bien que simple, n’est pas des plus intuitives… En effet, avec seulement deux boutons, il faut attribuer plusieurs fonctions à chacun d’eux:

  • Le bouton de gauche permet de revenir en arrière lors de la navigation dans les menus. Lorsqu’une activité est en cours d’enregistrement, une pression met l’enregistrement pause et une pression prolongée met fin à l’enregistrement.
  • Le bouton de droite agit comme une flèche vers le bas pour la navigation dans les menus. Une pression prolongée valide une entrée. Au cours d’une activité, une pression permet de faire défiler les pages de données, et une pression prolongée enregistre un tour manuel.

Le menu de la montre est accessible depuis l’écran de l’heure avec une pression du bouton de droite. Ensuite, son arborescence est la suivante : Entrainement – Suivi d’activité – Historique – Ma FC – Réglages.

Premier démarrage et connexion au téléphone portable

Lors de la première utilisation de la montre, après l’avoir démarrée, deux solutions sont disponibles pour la lier à un compte Polar Flow et la synchroniser:

  • Installer Flow Sync sur Mac ou PC puis connecter la montre en USB.
  • Activer le Bluetooth sur la montre, installer Polar Flow Mobile sur un smartphone Android ou iOS, puis effectuer la synchronisation depuis le téléphone. C’est cette procédure qui est décrite si-dessous.

Pour commencer, une pression sur le bouton de gauche permet de démarrer la montre:

Pour configurer avec le Bluetooth, choisissez le bouton de gauche. Ensuite, la montre affiche « Pairing »:

Ensuite, tout se passe sur le smartphone. Dans l’application « Flow Mobile », si vous l’utilisez déjà avec un autre appareil, il suffit de se rendre dans la partie « Dispositifs » et l’application détecte automatiquement qu’une nouvelle montre est prête à être synchronisée. Sinon, la détection est automatique dès le lancement de l’app:

En tapant sur le bouton « Début », l’app vous propose soit de créer un compte Flow, soit d’en utiliser un existant:

L’étape suivante configure la montre:

Puis le système demande quelques informations de configuration basique, notamment les formats d’heure et les unités:

La prochaine étape consiste à mettre à jour la montre, si une mise à jour est disponible. Cette opération est identique ensuite pour les mises à jour ultérieures, tel que traité dans la section qui suit.

Une fois le couplage initial terminé, on pourra lancer manuellement une synchronisation en maintenant le bouton de gauche pressé quelques secondes.

Mise à jour de la montre

Lorsqu’une mise à jour est disponible, Flow Mobile (ou Flow Sync sur Mac ou PC) proposera de l’installer sur la montre:

La procédure de mise à jour est très simple mais peut prendre plusieurs minutes. Après la mise à jour, la montre redémarre et une nouvelle synchronisation permet de rétablir tous vos paramètres personnalisés.

Présentation en vidéo

Présentation des fonctions de base de la M200 dans cette vidéo de la chaîne Youtube du site:

Définir ses profils d’activités dans Polar Flow

Pour configurer les profils sportifs de la montre, ainsi que tous les éléments qui en découlent comme les pages et champs de données, la configuration des tours automatiques ou le mode de fonctionnement du GPS.

Après vous êtres connecté à Flow, Dans le menu du profil, on trouve l’entrée « Profils sportifs »:

La liste des profils existants s’affiche. La première partie de la configuration consiste à régler les paramètres globaux, qui seront donc identiques sur tous les appareils si vous possédez plusieurs bracelets ou montres Polar. Notez que le support de certaines fonctions varie suivant les appareils et que ceux qui sont compatibles sont indiqués sous chaque fonctions:

Le élément de configuration est la possibilité d’activer les tours automatiques. On peut les activer en fonction de la distance ou du temps:

L’indication de fréquence cardiaque peut être choisie entre battements par minutes ou % de FC Max:

Et la partie suivante permet de configurer les zones de fréquence cardiaque. Les zones sont pré-définies par défaut avec les informations renseignées dans votre profil:

Enfin, les indications de vitesse pourront également être configurées. A commencer par les unités, qui seront soit affichées en km/h ou en min/km:

Et ensuite, les zones de vitesses pourront également être configurées:

Une fois les éléments de base configurés, on pourra personnaliser complètement les pages de données du profil. On choisira le nombre de pages, puis on pourra ajouter sur chacune d’entre elles 2 champs de données:

Les champs disponibles sur la M200 sont les suivants:

  • Champs de durée: Heure de la journée, Durée, Durée du tour, Durée du tour automatique
  • Champs d’environnement (mesurés uniquement avec l’altitude GPS): Altitude, Cumul D+, Cumul D-, D+ tour actuel, D- tour actuel, D+ tour automatique, D- tour automatique.
  • Champs de mesure du corps: FC, FC moyenne, FC Max, FC moyenne du tour, FC Max tour, Calories, FC moyenne tour automatique, FC Max tour automatique.
  • Champs de distance: Distance, Distance tour, Distance tour automatique.
  • Champs de vitesse / allure: Vitesse/allure, Vitesse/allure moyenne, Vitesse/allure max, Vitesse/allure tour, Vitesse/allure max tour, Vitesse/allure moyenne tour automatique, Vitesse/allure max tour automatique.

En dessous des pages de données personnalisées, on pourra également activer deux pages pré-configurées par Polar:

Ensuite, dans les deux éléments de configuration restants, on pourra premièrement activer le vibreur de la montre pour les alertes:

Puis également activer ou non le GPS:

On notera que le GPS ne peut être configuré plus spécifiquement, comme c’est parfois le cas entre enregistrement automatique ou à la seconde…

N’oubliez pas de synchroniser la montre après avoir modifié les paramètres de profils sportifs.

Enregistrement d’une activité de course à pied

Depuis l’écran de l’heure, une pression prolongée sur le bouton de droite permet d’accéder directement au menu des activités. Les symboles du GPS et de la FC clignottent tant que le fix GPS est en cours ou que la mesure de FC est en train d’être calibrée. Une fois les symboles fixes, la montre est prête pour l’enregistrement:

Une nouvelle pression prolongée sur l’activité de course à pied démarre l’enregistrement de l’activité. La montre affiche alors les pages de données configurées préalablement dans Flow. Ici le chrono et la FC:

Il est alors possible de faire défiler les pages de données avec une brève pression sur le bouton de droite.

L’écran de record du monde

En plus des pages de données habituelles, Polar propose sur la M200 deux écrans un peu particuliers. Le premier, « Record du monde », affiche en fonction de l’allure le retard sur un record du monde, comme ici le retard à l’allure sur le marathon:

3 minutes 11 secondes de retard sur l’allure du marathon, il y a encore du boulot! Je déconseille d’ailleurs l’affichage de cet écran aux personnes qui ont le moral fragile ou des complexes sur leur allure ;-)

L’écran du test de Cooper

L’autre écran permet d’afficher en continu le résultat d’un test de Cooper si il était effectué à cette allure sur les 12 minutes. Un peu plus utile, mais il convient de rappeler que rien ne remplace le test réalisé « en vrai »:

La gestion des tours

Comme sur toutes les autres montres Polar, les tours automatiques et manuels sont dissociés. Il est donc possible de configurer un tour automatique tous les km, puis de déclencher à l’envie des tours manuels sans que les uns impactent les autres. Enregistrer un tour manuel s’effectue avec une simple pression sur le bouton de gauche:

Notez qu’un petit problème de firmware au moment de cette photo affiche %d en lieu et place du numéro du tour. Probablement corrigé bientôt si ce n’est pas déjà fait. Les tours manuels et automatiques peuvent ensuite être consultés de manière dissociées dans Flow (voir la section dédiée plus bas).

Les autres profils d’activité

La M200 se synchronisera avec tous les profils sportifs définis dans Polar Flow. Ainsi, on pourra y retrouver tous les profils disponibles dans l’application en ligne. Mais les profils spécifiques ne seront pas optimisés. Par exemple, pas de fonctions spécifiques à la natation en piscine, pas d’optimisation de la trace GPS pour la natation en eau libre, etc…

Par exemple, le profil « Surf » a été synchronisé automatiquement sur ma M200, car le j’utilise régulièrement pour mes séances de… stand-up paddle.

Il sera ainsi possible de créer des profils distincts pour le VTT, le vélo de route, la course à pied ou le trail. Les types d’activité seront également différents dans Polar Flow ensuite.

Le capteur de FC optique

La M200 est la seconde montre de chez Polar à intégrer un capteur de fréquence cardiaque optique, après la M600. Les résultats du capteur optique chez Polar n’ont pas vraiment montré des qualités permettant de le concevoir comme un remplaçant fiable aux capteurs traditionnels. Voyons quelques comparatifs du capteur de cette M200 avec une ceinture traditionnelle HRM-Tri associée à une Garmin fénix 3.

Test comparatif 1

Le premier test comparatif a été réalisé lors d’une sortie de course à pied à allure et intensité régulière. Passée une pahse d’échauffement, on remarque que la M200 a mesuré quasiment parfaitement la fréquence cardiaque. Notons que c’est lors de ce genre de tests que la fréquence cardiaque optique est la plus performante.

Test comparatif 2

Le deuxième comparatif a été effectué sur une sortie d’un peu plus d’une heure au seuil avec quelques passages en haute intensité. Lors de ce test, le capteur optique a parfaitement enregistré les parties régulières, mais n’a pas vraiment saisi l’augmentation de FC lors des accélérations. C’est assez net dans le graphique.

Test comparatif 3

Lors de cette sortie en endurance, la fréquence cardiaque a globalement été enregistrée correctement, mais on note toujours quelques décrochages et erreurs de mesure.

Toujours pas de quoi me faire changer d’avis sur la fréquence cardiaque optique… Loin d’être suffisamment précise pour une utilisation sérieuse en entrainement qualitatif, elle permettra de se faire une idée de la FC moyenne lors des sorties en endurance. Mais un conseil: ne vous basez jamais sur l’information de FC optique à un instant donné pour modifier l’intensité d’un entrainement. Utilisez pour ceci toujours une ceinture traditionnelle.

Notez qu’il est possible d’utiliser une ceinture traditionnelle comme la H7 (voir plus bas les accessoires compatibles) pour une mesure plus précise sur la M200.

Le suivi d’activité

La M200 va suivre tout au long de la journée votre niveau d’activité et compter le nombre de pas, la distance (estimée) parcourue ainsi que les calories dépensées. L’écran de veille permet de visualiser la progression de l’objectif d’activité de la journée. On voit d’un coup d’œil le niveau d’accomplissement sur ce dernier, en fonction du nombre de petits points qui complètent le tour du cadran:

Il est également possible de consulter le niveau d’accomplissement dans le menu de la montre:

Enfin, on pourra consulter tout le détail au fil de la journée en synchronisant la montre avec l’application mobile. Dans la partie « Activité », on pourra analyser l’activité pour la journée:

Et en dessous le détail en chiffres:

On pourra également obtenir la vision sur la semaine (ci-dessous) ou sur le mois.

L’analyse de données dans Polar Flow et l’app mobile

Après avoir terminé et synchronisé une activité sportive, elle devient disponible pour l’analyse dans Polar Flow ainsi que sur l’app mobile.

Voici l’apercu général de l’acitvité dans Polar Flow:

On remarque la possibilité d’afficher les tableaux de tours automtiques ou de tours manuel. Le graphique puet être personnalisé avec les courbes des données enregistrées par la montre.

Dans l’application mobile, on retrouve tout d’abord les données chiffrées:

En dessous, la courbe de FC ainsi que la répartition dans les zones:

En dessous, le tracé GPS:

Puis le tableau des tours automatiques, avec la possibilité de passer sur l’onglet tours manuels:

Notifications intelligentes

La M200 propose enfin le service minimum en fonctions connectées, à savoir l’affichage des notifications du téléphone portable, si cette fonction est activée dans la montre. Notez que les notifications ne seront disponibles que si Flow Mobile est autorisé dans le centre de notifications Android ou iOS:

Les capteurs compatibles

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec la montre. Il sera possible de coupler un capteur de FC via le menu « Réglages -> Conn et Sync »:

AccessoireFabricantTestamazon.fri-run.fr
Ceinture cardio textile H7PolarN/A79.99 €N/A
Support guidon pour montrePolarN/A7.90 €N/A
Ceinture cardio textile H10PolarLien70.00 €89.00 €
Chargeur USBn/aN/A19.99 €N/A
PowerPort Solar Lite (15W)AnkerLien89.99 €N/A
TICKRWahooN/A49.99 €N/A
TICKR RunWahooN/A108.89 €N/A
TICKR XWahooN/A79.99 €N/A

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

La discussion continue dans les commentaires de cet article ou sur les forums de nakan.ch!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

Sortie presque en même temps que la Forerunner 35, la M200 est la réponse de Polar sur le marché de l’entrée de gamme. Proposant des fonctions basiques, sans véritable plus, la M200 est disponible au jour de la publication de ce test à un prix très légèrement inférieur à celui de la FR35. Les deux montres proposent à peu de choses près les mêmes caractéristiques techniques, mais je regrette que Polar n’ait pas un peu plus soigné le design de sa montre. Certes, le changement de bracelet est facile, mais cela ne suffit pas à en faire un montre jolie et que l’on a envie de porter. L’écran à gros pixels fait d’ailleurs plus penser à une Casio des années 90 qu’à une montre de sport de 2017.

Mais à ce prix, évidemment, on n’aura pas une V800. Pour le débutant en course à pied ou le coureur récréatif à petit budget, toutes les fonctions y sont, et c’est là l’essentiel.

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou gearbest.com. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15!

 

4 commentaires pour “La Polar M200 testée de fond en comble

  1. Bonjour, je perçois cette m200 comme une certaine régression par rapport à la m400. Je m’explique : autonomie annoncée de 6 jours alors que la m400 tient bien une vingtaine de jours, un design de jouet (bracelet et écran), au final il n’y a que le capteur cardiaque qui l’a valorise, bien que je cherche encore son intérêt sur un poignet.
    De plus, peut on parler de montre d’entrée de gamme alors qu’elle est vendue plus chère à l’heure actuelle que la m400?
    Sinon, très bon test comme d’habitude!
    ps : quid de la précision du tracé gps?

    1. La M200 est clairement inférieure en gamme à la M400. Le fait que l’on trouve la M400 moins chère que la M200 dépend des remises effectuées par les revendeurs et non les prix officiels de Polar qui sont au moment de publier ce commentaire (source: polar.com): M400: 199€ / M200: 149€. Mais en comparant les prix effectifs sur le comparateur du site par exemple, on constate que la M400 est moins chère: https://www.nakan.ch/compare/detail.php?device=42&compare_device=20

      A moins d’avoir à tout prix besoin de la FC optique, rien ne justifie en effet le choix de la M200 en ce moment!

      La qualité de la trace GPS est plutôt bonne. Exemple dans des canyons de Death Valley, environnement peu évident pour le GPS, en comparaison de la Garmin fénix 3: http://mygpsfiles.com/app/#https://www.dropbox.com/sh/2o17a7682vd3dbx/AADKHijzn4VSXT8a6xoRRfTMa

      Sportivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *