Les tests de matériel

La montre Polar M600 testée de fond en comble

Publié 27 septembre 2016 à 22 h 54 min   /   par   /   commentaires (35)

Polar a surpris son monde en annonçant la M600. Non qu’une véritable montre connectée arrive dans la gamme, car tout le monde fonce tête baissée sur ce marché. Mais en choisissant Android Wear comme base logicielle et en proposant la première montre embarquant ce système qui soit étanche, la marque finlandaise frappe un grand coup. Les fonctionnalités natives de l’OS embarqué Android ouvrent des possibilités étendues à la montre, comme le stockage et la lecture de musique via Bluetooth sans nécessiter un téléphone portable, l’utilisation d’applications tierces, un système de notifications avancés et de nombreuses autres fonctionnalités. Polar y a évidemment intégré ses propres fonctionnalités sportives qui ne dépayseront pas les habitués de la marque.

polar_m600_cover_web.jpg

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec une Polar M600 qui a été mise à ma disposition par Polar Suisse. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 27 septembre 2016.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre de sport à écran tactile couleur intégrant un capteur de FC optique.
Fonctions générales
Notifications intelligentes
Étanchéité (min. 20m)Etanche selon IPX8, utilisable en piscine
Suivi d'activité quotidienne
Support de Glonass
Altimètre barométrique
Norme de capteurs Bluetooth
Norme de capteurs ANT+
Fréquence cardiaque optique (au poignet)
Support de capteur de puissance (cyclisme)
Autonomie longue (+ 8h)
Enregistrement GPS à la seconde
Stockage et lecture de musique dans la montreUniquement avec smartphone Android
Profils sportifs
Profil pour la course à pied
Profil pour le cyclismeNe supporte pas les capteurs cyclistes
Profil de natation en piscine
Profil de natation en eau libre
Profil triathlon
Profil multisport libre
Prix actuel (sur amazon.fr):Dès 244.99€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40La Polar M600 est désormais disponible à peu près partout. Vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l’achetez sur amazon.fr en utilisant ce lien, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus!

Le grand déballage

Ca y’est, elle est là, le carton sous les yeux. Mais qu’y a-t-il à l’intérieur? Sans plus attendre, voici le déballage de la M600:

polar_m600_unbox_01_web.jpgLe packaging de la M600 est pour le moins soigné, mais finalement, le contenu de la boîte est assez sommaire:

polar_m600_unbox_03_web.jpgDans le pack, on trouve donc:

  • La montre
  • Un câble USB
  • Le guide de démarrage rapide

Quant à la montre elle-même, on constate que Polar n’a toujours pas définitivement choisi sa connectique, car après le port magnétique des Loop, la pince de la V800, le micro-USB de la M400 et du A360, on en revient au port magnétique sur cette M600:

polar_m600_unbox_watch_web.jpgRetrouvez ci-dessous toutes les images de ce déballage:

Taille et format

Ce test a lieu en pleine période de déménagement… Mes autres montres de sport sont presque toutes au fond d’un carton, de même que les supports que j’utilise habituellement pour ce type de comparatifs. Donc voici quelques images de la M600 en situation aux côtés des deux montres qui ne me quittent jamais: la fénix 3 et la V800:

v800_m600_f3_compare_web.jpgLa M600 est d’un format notoirement comparable à celui de la V800. Son bracelet est légèrement plus souple et donc plus confortable. Elle reste tout de même relativement imposante:

polar_m600_taille_02_web.jpgpolar_m600_taille_01_web.jpgIl est également possible de changer très facilement le bracelet, l’élément « montre » étant dissociable du bracelet:

polar_m600_change_brace_web.jpgLa M600 est étanche à 10m suivant la norme IPX8, ce qui en fait une montre tout à fait adaptée pour un entraînement de natation, mais vous découvrirez en détail plus loin dans ce test pourquoi elle n’est pas particulièrement efficace en ce qui concerne les sports d’eau…

Utilisation, prise en main, ergonomie

Limitations de fonctionnalités en fonction du smartphone utilisé

Avant d’aller plus loin dans ce test, il est important de noter que la M600 embarque un logiciel basé sur Android, et dont l’intégration est optimale avec un téléphone équipé du même système. Si votre smartphone est également équipé d’Android, aucun problème, vous pouvez lire la suite de ce test sans vous soucier de savoir si telle ou telle fonctionnalité sera disponible dans votre configuration.

Par contre, si vous utilisez un iPhone, bien que la M600 soit également compatible avec les appareils Apple, une grande partie des fonctionnalités intéressantes et avancées ne seront que partiellement, voire pas du tout disponible. Vous ne pourrez profiter, entre autres, de:

  • Connexion Wifi en cas d’indisponibilité du téléphone portable
  • Téléchargement d’applications supplémentaires sur la montre
  • Répondre aux messages depuis la montre ou en envoyer de nouveaux
  • Initier ou rejeter un appel téléphone avec message pré-défini.
  • Stockage et lecture de musique depuis la montre

Ces limitations sont directement liées à l’interaction Android Wear et iOS, et Polar n’a donc pas d’impact direct sur une possible amélioration de ces points.

Description générale de l’interface

La M600 dispose de deux boutons physiques, d’un écran tactile, et peut également être pilotée par la voix grâce aux services de Google.

polar_m600

Le bouton frontal (1) permet d’accéder rapidement à l’application Polar pour l’enregistrement sportif.

Le bouton latéral (2) permet d’activer ou désactiver l’écran avec les fonctions suivantes:

  • Une pression active ou met en veille l’écran d’accueil
  • Une double pression met la montre en veille (l’écran devient noir et les notifications sont désactivées). Une simple pression permet ensuite de ré-activer l’écran
  • Une pression prolongée ouvre le menu d’applications.
  • Une pression de 5 secondes éteint la montre. Il suffit alors d’une pression prolongée pour redémarrer la montre
  • Une pression de plus de 5 secondes redémarre la montre.
  • Une triple pression augmente la luminosité de l’écran de la montre au maximum.

L’écran tactile permet d’utiliser la montre et toutes ses fonctionnalités. En fonction du sens de balayage de l’écran, différentes fonctionnalités sont disponibles.

Couplage et configuration initiale

Note: la procédure ci-dessous a été réalisée sur un smartphone Android. Des différences peuvent exister si vous utilisez un smartphone ou une tablette Apple.

Une fois démarrée, la montre affiche des messages de bienvenue, ensuite de quoi tout va s’effectuer sur le téléphone portable:

polar_m600_first_setup_web.jpgAussi bien sur les smartphones Android que iOS, la première étape consiste à télécharger l’application « Android Wear » disponible gratuitement.

m600_first_01Une fois téléchargée et installée, lancez l’application. La procédure de couplage de la partie Android est relativement simple. Pour commencer, l’appli demande si l’on dispose déjà d’une montre:

m600_first_02

Puis demande les autorisation nécessaires. Évidemment, vous pourrez choisir quelles options autoriser ou non en fonction de vos préférences:

m600_first_03

L’application lance ensuite une recherche de la montre et devrait rapidement la trouver et vous proposer de la coupler:

m600_first_04

Le couplage est alors lancé et le téléphone affiche un code unique, qu’il convient de vérifier sur la montre, puis d’autoriser les différents profils Bluetooth:

m600_first_05Une fois le couplage accompli avec succès, le logiciel de la montre sera mis à jour avec la dernière version disponible. Cela peut nécessiter un certain temps:

m600_first_06

La configuration se poursuit avec les services de Google. Ces derniers sont nécessaire pour le fonctionnement de Google Now et de la commande vocale. Bien évidemment, ces services ne sont pas obligatoires. On peut choisir de ne pas les activer.

m600_first_08Enfin, l’application termine la configuration avec l’activation des notifications sur la montre.m600_first_09

Ensuite, la configuration de la montre est terminée, et la partie Android est désormais connectée au smartphone.

m600_first_10Reste à installer (si pas déjà présente) l’application mobile Polar Flow sur le smartphone, et de connecter la partie Polar:

m600_first_11La configuration se résume à ces quelques paramètres, le reste étant renseigné dans le profil utilisateur de Polar Flow. La configuration de la montre est alors terminée!

m600_first_12Désormais, la montre synchronisera automatiquement les sessions sportives, le nombre de pas, les mesures du sommeil etc… automatiquement lorsqu’elle sera connectée au smartphone…

Utilisation de base

La montre se pilote essentiellement à l’aide de son écran tactile. Depuis l’écran de l’heure, après avoir activé l’écran (sorti de veille), les mouvements suivants permettent une utilisation de base:

Glisser sur l’écran vers la gauche: fait défiler la liste des applications, des contacts puis des commandes vocales:

polar_m600_menu_applications_web.jpg

Un glissement de haut en bas affiche un volet qui permet de contrôler quelques paramètres. La première partie permet d’afficher l’état de la batterie ainsi que d’activer le mode silencieux:

polar_m600_volet_batterie_web.jpgLes fonctions suivantes (mode cinéma, luminosité élevée) peuvent également être activées par pressions sur le bouton latéral (voir plus haut). La dernière partie du volet permet d’accéder aux paramètres:

polar_m600_volet_params_web.jpgL’écran tactile focntionne parfaitement en conditions normale, mais une fois mouillé, il réagit moins bien, voire bizarrement. Il convient donc de le verrouiller (double pression sur le bouton latéral pour activer le mode cinéma) lorsqu’on utilise la montre à la piscine ou sous la douche.

Les fonctions sportives

Depuis la montre, on accède aux fonctions d’enregistrement sportives en ouvrant l’application Polar. Ceci est possible soit en pressant le bouton central, soit en cherchant l’application Polar dans le menu des applications.

On pourra de là ouvrir le mode entraînement, ou consulter le détail de la journée.

polar_m600_sport_menu_01_web.jpgDans le mode entraînement, on retrouve tous les profils sportifs configurés dans l’interface web de Polar Flow. Le détail de l’enregistrement d’une session est arboré un peu plus loin dans ce test:

polar_m600_sport_menu_02_web.jpgDans le résumé de la journée, on retrouve les éventuelles sessions sportives effectuées, ainsi que le décompte du nombre de pas, de distance et de calories:

polar_m600_daily_activity_web.jpg

Configurer ses profils dans Polar Flow

Dans l’interface web de Polar Flow, on pourra configurer en détail le comportement de chaque profil sportif sur la montre. Une fois connecté sur le site de Polar Flow, dans le menu « Profils sportifs », on pourra gérer les profils:

flow_profils_01La première partie de la configuration consiste à régler les paramètres globaux, qui seront donc identiques sur tous les appareils si vous possédez plusieurs bracelets ou montres Polar. Notez que le support de certaines fonctions varie suivant les appareils et que ceux qui sont compatibles sont indiqués sous chaque fonctions:

flow_profils_02

La M600 par exemple gère les tours automatiques, mais pas les sons d’entrainement. L’indication de fréquence cardiaque peut être choise entre battements par minutes ou % de FC Max:

flow_profils_03

Il est également possible de définir des zones de FC différentes par profil sportif:

flow_profils_04

Il est également possible de choisir l’affichage des données de vitesse ou d’allure entre km/h ou min/km:

flow_profils_05

Et personnaliser également les zones de vitesse:

flow_profils_06

Ensuite, la configuration devient spécifique à la M600. La partie principale consiste à définir les écrans d’affichages et les données qui y figurent:

flow_profils_07Le choix des champs de données change en fonction du profil sportif. Notez que la M600 ne propose pas énormément de possibilités, voici la liste exhaustive des champs disponibles en course à pied par exemple:

Champs de durée:

  • Heure de la journée
  • Durée
  • Durée du tour automatique

Mesures du corps:

  • Fréquence cardiaque (FC)
  • FC Moyenne
  • FC Max
  • Calories
  • ZonePointer FC (FC graphique)
  • Temps dans la zone
  • FC Moyenne du tour automatique
  • FC Max tour automatique

Distance:

  • Distance
  • Distance tour automatique

Vitesse / allure:

  • Vitesse / allure
  • Vitesse / allure moyenne
  • Vitesse / allure maximale
  • Vitesse / allure moyenne tour automatique
  • Vitesse / allure maximale tour automatique

Pas de données d’altitude, pas de tours manuels… Le choix est restreint.

On peut afficher jusqu’à 4 données par page. Les derniers réglages consistent à configure l’alerte par vibration:

flow_profils_08

Et activer ou non le GPS:

flow_profils_09

Enregistrer une session sportive

Le bouton situé sous l’écran permet d’une simple pression d’accéder au menu d’entraînement Polar. On retrouve alors le menu, puis en choisissant « Entraînement », on retrouve les profils configurés dans Polar Flow:

polar_m600_sport_menu_02_web.jpgLa montre recherche alors un signal GPS (si activé dans le profil en question) et une fréquence cardiaque. Dès que le signal est trouvé, l’icône arrête de tourner.

Il suffit alors d’une pression sur l’écran ou sur le bouton situé sous l’écran pour démarrer l’enregistrement. Le chrono démarre en affichant la première page de données.

Voici un exemple de page de données avec 4 champs:

polar_m600_sport_4fields_web.jpg

Notez que la fréquence cardiaque s’affiche dans la couleur de la zone de FC actuelle. L’écran du ZonePointer est disponible également, et il s’affiche comme suit:

polar_m600_running_zone_pointer_web.jpgLa M600 ne supporte pas l’enregistrement de tours manuels, mais on peut configurer les tours automatiques (voir plus haut dans la configuration des profils sportifs). En glissant l’écran sur la droite on peut afficher les données au tour:

polar_m600_sport_autolap_web.jpgOn peut aussi consulter directement les tours précédents:

polar_m600_running_last_lap_web.jpgLe défilement des pages de données configurées dans le profil s’effectue de haut en bas. En glissant l’écran sur la gauche, on peut mettre l’activité en pause:

polar_m600_sport_pause_web.jpg

Une fois en pause, on peut simplement reprendre l’activité ou y mettre fin pour l’enregistrer depuis cet écran:

polar_m600_sport_stop_start_web.jpgEn pressant le bouton vert, l’enregistrement reprend. En pressant pendant 3 secondes le bouton « stop », la session est enregistrée.

Enfin, en continuant à défiler les pages sur la droite en cours d’activité, un dernier écran est disponible, résumant l’activité en cours:

polar_m600_sport_screen_time_web.jpgNotez que l’application continuera à enregistrer l’activité même si vous la passez « en arrière plan », et donc que vous ouvrez une autre application Android Wear. Il est donc possible de revenir au système pour lancer ou changer une playlist de musique (voir plus bas) ou pour consulter une autre application. Pour y revenir, on ouvre simplement à nouveau l’application Polar depuis le menu d’applications ou en pressant le bouton situé sous l’écran.

Polar n’a pas (encore?) intégré toutes les fonctions des montres spécifiques à la course de son arsenal (M400 et V800). Et hormis le Running Index, on regrette l’absence de tours manuels. L’entrainement planifié est par contre disponible, et fonctionne peu ou prou comme indiqué dans cet article.

polar_m600_running_index_web.jpgEnfin, dernière note, les notifications ne s’affichent pas durant l’enregistrement d’une activité sportive.

Analyser une session sportive

L’analyse d’activité s’effectue ensuite sur la plate-forme Polar Flow, soit via le site web, soit via l’application mobile.

Dans Polar Flow, on retrouve chaque session dans l’agenda. En cliquant sur la session choisie, le détail s’affiche. La partie du haut contient les données générales:

flow_analyse_01

En dessous se trouve la carte avec les tours automatiques:

flow_analyse_02

Sous la carte, le graph avec la possibilité de personnaliser les courbes à afficher:

flow_analyse_03Et enfin la dernière partie est constituée d’un tableau avec les tours automatiques:

flow_analyse_04

Dans l’application mobile, les données peuvent également être consultées de la même manière dans le menu « Entrainement »:

flow_mobile_activity_01 En dessous de la partie résumé, on retrouve le graphique et le temps passé dans chaques zones:

flow_mobile_activity_02Notez que le graph peut être zoomé pour y consulter plus de données:

flow_mobile_activity_04Enfin, en dessous on trouve la carte qui peut être zoomée également, ainsi que les tours:

flow_mobile_activity_03

Les autres profils d’activité

Bien sûr, comme sur les autres montres de la marque, il est possible de configurer une multitude de profils sportifs différents. Dans ma liste personnelle, on retrouve:

  • La course à pied
  • Le vélo de route
  • Le vélo d’intérieur (sans GPS)
  • Le VTT (pour le cyclocross)
  • Le Surf (pour le SUP)
  • Le ski de fond

Les profils de natation, natation en eau libre et triathlon par exemple sont également affichés sur la montre et disponibles dans le menu. Mais ils ne sont que des profils « génériques » et ne reprennent pas les spécificités de ces mêmes profils sur la V800 par exemple.

Notez également que la M600 dispose d’un écran tactile sensible à l’eau. L’écran a un comprtement aléatoire une fois mouillé, soit en piscine ou même sous la douche. Il est donc préférable de le verrouiller (avec une double pression sur le bouton de côté) pour éviter des actions non souhaitées sur la montre lorsqu’on l’utilise en milieu aquatique.

La montre reste parfaitement étanche.

Le capteur de fréquence cardiaque optique

Polar a revu son capteur depuis le A360. Le nombre de diodes a augmenté, censé augmenter du même coup la précision de lecture…

polar_m600_hr_sensor_web.jpgAprès plusieurs comparatifs effectués avec la ceinture HRM-Tri sur la Garmin fénix 3 (en rouge), force est de constater que les résultats ne sont toujours pas concluant pour la lecture optique (en bleu). Premier test, 8 répétitions de 1km sur piste (avec une furieuse accélération sur la dernière répétition). On constate un temps de retard très important à la réaction pour le capteur optique:

graphDeuxième comparatif en sortie plutôt longue à rythme endurance:

graphAutre séance de répétitions avec 4x 1600m. Toujours du retard pour la lecture optique, en plus d’un décalage important lors de l’échauffement:

graphDernier comparatif, une sortie de 26km sur un parcours vallonné et donc quelques variations:

graphA peu près dans le tir, la lecture optique est toujours malgré tout peu concluante lorsqu’il s’agit d’avoir une idée précise de la FC à un instant donné. Le coureur qui n’y prête qu’une attention relative pourra peut-être s’en satisfaire. Celui qui jauge ses répétitions sur piste à la fréquence cardiaque clairement pas.

N’oubliez pas qu’il est possible d’associer une ceinture de FC traditionnelle Polar H7 à la M600 pour obtenir des infos de FC valables!

Qualité de la trace GPS

La M600 est la première montre de Polar à intégrer et exploiter un chipset GPS également compatible avec Glonass. Cette fonctionnalité est activée de base et il n’est pas possible de choisir de l’activer ou non. La trace GPS de la M600 est plutôt dans la moyenne des montres du marché, mais n’est pas d’une précision absolue. On le remarque en comparant avec la trace de la fénix 3 ici en détail au bord du lac de Joux:

gpsLe comparatif complet est disponible ici.

Effectuer des enregistrements dans d’autres applications

La M600 fonctionnant sous Android Wear, d’autres applications compatibles pourront être utilisés sur la montre pour enregistrer une activité. Dans mon cas, Strava et Runtastic étaient par exemple installés sur mon smartphone, et se sont automatiquement retrouvés également sur la montre car disposant d’une application prévue pour la montre:

polar_m600_apps_web.jpg

De ce fait il est donc possible de lancer une activité via Runtastic:

polar_m600_runtastic_web.jpg

Il est même envisageable d’enregistrer l’activité avec deux applications en même temps, bien que l’intérêt soit plutôt limité.

Les fonctions de suivi d’activité

Activité quotidienne

La M600 va suivre tout au long de la journée votre niveau d’activité et compter le nombre de pas, la distance (estimée) parcourue ainsi que les calories dépensées. Sur la M600, il est possible de changer le cadran de montre. Celui qui s’affiche de base affiche sur l’écran de veille la progression de l’objectif d’activité de la journée. On voit donc d’un coup d’oeil le niveau d’accomplissement de ce dernier:

polar_m600_home_screen_web.jpgDepuis le menu Polar en choisissant « Ma journée », ou en tapant sur l’écran de l’heure ci-dessus directement sur l’icone de l’escalier, on pourra afficher le détail de l’activité du jour:

polar_m600_daily_activity_web.jpgEnfin, on pourra consulter tout le détail au fil de la journée en synchronisant le bracelet avec l’application mobile. Dans la partie « Activité », on pourra analyser l’activité pour la journée:

activite_01Il est également possible de consulter l’activité sur la semaine, ou sur le mois:

activite_02Le niveau d’activité à accomplir par jour est calculé automatiquement, et se base par défaut sur les paramètres du compte Flow, notemment les réglages de poids, d’age, de sexe et de niveau d’activité. Toutefois, l’objectif sera adapté au jour le jour si vous utilisez la balance Polar. Notez que pour l’instant malheureusement, la M600 n’est pas compatible avec la M600.

Analyse du sommeil

En même temps que la montre analyse l’activité dans la journée, elle va également mesurer le niveau d’activité durant la nuit et proposer une analyse de la qualité du sommeil, qui, entre nous, n’apporte pas beaucoup d’informations.

sommeilOn pourra également se rendre compte de la quantité de mouvements durant le sommeil en analysant la « roue » d’activité du chapitre précédent.

Absence de suivi de FC 24h

Polar n’a pour l’instant pas prévu de mesurer en continu la fréquence cardiaque via le capteur optique sur ses appareils, et la M600 ne propose donc pas de mesure de FC en dehors d’une activité sportive enregistrée.

Ajouter des capteurs externes

Il est possible de coupler un émetteur de fréquence cardiaque externe comme les capteurs H6 ou H7 de Polar pour obtenir une lecture plus précise de la fréquence cardiaque.

Il suffit de porter l’émetteur et la montre devrait s’y connecter. Rien de bien compliqué ou de révolutionnaire dans le procédé. Lorsque le capteur est connecté, la montre l’indique, et le cercle autour du chiffre de FC change du vert au bleu:

polar_m600_running_hr_sensor_web.jpg

Les autres fonctions

La musique en local sur la montre

polar_m600_musique_web.jpg

Gros point fort, pour autant qu’on utilise la montre avec un téléphone Android, on peut stocker de la musique sur la montre, puis profiter de la musique avec un casque Bluetooth sans avoir à transporter son téléphone.

Pour commencer, j’ai eu la bonne surprise de constater que mon application de lecture de musique sur mon smartphone m’a automatiquement demandé si je voulais synchroniser mes listes de lectures sur la montre dès que j’ai couplé cette dernière. On constate que les listes de lecture si-dessous avec la petite icône de montre sont synchronisées:

phone_lists_01En ouvrant une des listes de lecture on constate qu’un petit sélecteur permet de la synchroniser avec la montre. Dès qu’il est activé, la synchronisation est activée. En fonction de la taille des fichiers, cela peut prendre un temps certain…

phone_lists_02Notez que l’application Google Music peut également être utilisée pour synchroniser de la musique.

L’espace de stockage de la montre est de 4Go partagés pour la musique et les applications. L’utilisation de l’espace de stockage est géré dans l’application Android Wear sur le téléphone:

watch_spaceEnsuite, sur la montre, l’application « Musique » permet de choisir une liste à lire:

polar_m600_musique_liste_web.jpgOn choisit une liste:

polar_m600_musique_liste_02_web.jpgLa lecture est alors lancée, soit dans l’ordre, soit en lecture aléatoire:

polar_m600_musique_liste_03_web.jpg

L’application affiche alors une « notification » en bas de l’écran de veille, qui permet de contrôler la lecture:

polar_m600_musique_notif_01_web.jpgEt en l’ouvrant, on peut accéder aux contrôles complets:

polar_m600_musique_controle_web.jpgNotez que suivant le casque Bluetooth connecté, les contrôles sur le casque seront dans la plupart des cas plus confortables !

Notifications du téléphone

La montre affiche également les notifications de la montre. Les notifications s’affichent par défaut sous la forme d’un bandeau sur la partie inférieure de l’écran:

polar_m600_notifs_web.jpgIl est alors possible d’afficher la notification plus en détail en la faisant glisser vers le haut. D’autres options sont alors disponibles en glissant l’écran vers la gauche, comme par exemple la possibilité d’ouvrir directement le message sur le téléphone (lorsque c’est possible):

polar_m600_notifs_open_web.jpgIl est également possible de répondre avec la reconnaissance vocale aux messages:

polar_m600_notifs_reply_web.jpgOu de bloquer les futures notifications de cette application:

polar_m600_notifs_block_web.jpg

Batterie, recharge et autonomie

L’autonomie de la M600 est largement inférieure aux autres montres Polar, et comme toutes les montres connectées disposant d’un écran couleur allumé en quasi permanence, il ne faut pas s’attendre à une autonomie en veille aussi bien qu’en activité qui puisse rivaliser avec celles des M400 ou V800. Il faudra accepter de passer par le cordon de recharge environ une fois par jour.

Notez que les câbles de recharge des Loop fonctionnent très bien pour recharger la M600, si vous disposez du bracelet, cela permet d’emmener par exemple l’un des deux câble au bureau, ce que j’ai fait.

On peut en tout temps contrôler le niveau de charge de la montre en « déroulant » le volet supérieur (mouvement sur l’écran du haut de la montre vers le bas). La recharge est assez rapide, on comptera une heure pour que la montre passe de 30% à 100% de charge environ.

En utilisation GPS pour l’enregistrement sportif, Polar annonce 8 heures d’autonomie pour une pleine charge. En conditions réelles, on comptera plutôt 6. Le mode d’économie s’active lorsque la charge est inférieure à 5% (le GPS est alors désactivé).

Capteurs compatibles

Le tableau suivant récapitule les capteurs compatibles avec la Polar M600:

AccessoireFabricantTest nakan.chLien amazon.fr / prix
Chargeur USBn/aN/A10.99 €
BalancePolarLien67.12 €
Ceinture cardio textile H10PolarLien76.95 €
Support guidon pour montrePolarN/A7.25 €

L’histoire continue…

Vous ne voulez pas rater les prochaines publications sur le site, ou les prochaines annonces de Suunto ou d’autres acteurs du marché de sport? Les options suivantes vous permettent de rester connectés à nakan.ch via différents médias:

  • Le compte Twitter du site, sur lequel je relaye toutes les annonces ainsi que l’actualité du site et plein d’autres news.
  • La page Facebook du site. Abonnez-vous pour ne rien rater de l’actu du sport connecté.
  • La chaîne Youtube. Car même si je préfère les tests écrits, il n’est pas rare qu’une vidéo explicative y soit également publiée!
  • Le compte Instagram. Moins focalisé sur la technologie, j’y publie de jolis paysages croisés lors de mes sorties vélo ou lors de mes voyages.

Conclusion

Polar a donc décidé de ré-orienter sa vision de la montre connectée en utilisant une base logicielle tierce, celle de Google, pour se concentrer sur la conception de sa montre au niveau matériel et du logiciel spécifique à l’entrainement sportif et au suivi d’activité. Pour un premier produit du genre, le pari semble réussi. Les amateurs de gadgets connectés, pour peu qu’ils disposent d’un téléphone sous Android, seront conquis par les possibilités de cette montre.

Au niveau des fonctions sportives, on regrettera quelques limitations, mais dans l’ensemble, pour une montre connectée avant tout, l’essentiel est là. Une fonction mutli-sport aurait toutefois été appréciée. Reste encore un problème à mes yeux: le prix de cette montre la place dans le haut de gamme, et à ce niveau, on en attends peut-être tout de même un peu plus. Le capteur optique quant à lui n’est toujours pas digne d’une confiance aveugle, mais ça, on s’y attendait déjà avant le test!

Supporter ce site pour de futurs articles

Si vous souhaitez acquérir une Polar M600 et que vous souhaitez me donner un coup de pouce pour de futurs tests, merci d’utiliser l’un des liens suivants pour l’acheter sur amazon.fr!

Commentaires (35)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

  • 1 octobre 2016 à 12 h 13 min maxime

    merci très bon test, complet qui plus est.
    avis perso : un peu cher pour le moment. Pour moins cher j’ai eu une zenwatch 2 (149 euros) ET une polar m400 (113 euros) à noel dernier. J’utilise les fonctionnalités des deux systèmes et je n’aime pas le mélange des genres. Par son coté « plastique » Je ne me vois pas porter ma polar tous les jours…
    l’autonomie est également rédhibitoire, deux jours c’est trop juste. Ma zenwatch tient 2 jours et la polar une bonne vingtaine de jours!.
    En bref un système un peu « bâtard ».

    Répondre
  • 3 octobre 2016 à 13 h 08 min Mizutama

    Bonjour,
    Je possède une M400 qui me satisfait mais la mise à jour me permettant de recevoir les notifications du smartphone m’a poussé à m’intéresser à cette M600.

    Le problème de recharge quotidien n’en est pas vraiment un à la seule condition que la montre puisse tenir une journée complète avec l’écran toujours allumé (mode « Always On ». Je n’aime pas l’obligation faite de secouer mon poignet pour avoir l’heure ou d’avoir un écran noir).

    Pensez-vous que cette M600 puisse tenir une journée de charge en affichant l’heure comme le fait la M400 ? Merci par avance.

    PS : test très complet, merci.

    Répondre
    • 3 octobre 2016 à 13 h 17 min greg (nakan)

      Bonjour,

      Je ne supporte pas non plus, donc je l’ai utilisée avec l’écran toujours actif, même si j’ai réglé la luminosité au minimum. Ca tient une journée en utilisation « normale », sans problème.

      Sportivement.

      Répondre
      • 8 novembre 2016 à 7 h 24 min Mizutama

        Merci beaucoup.

        Répondre
    • 15 octobre 2016 à 23 h 40 min Yanos

      La M400 reçois les notifications, ce n’est pas génial mais ça tient au moins une semaine avec trois séances de sport.
      Je ne vois pas l’intérêt de la M600 si ce n’est la musique.
      A mon avis il vaudrait mieux upgrader la M400 avec la zikmu, un écran identique mais plus grand et laisser le reste, surtout Android wear.

      Super test en tout cas, je sais que je ne changerais pas.

      Répondre
  • 7 octobre 2016 à 20 h 05 min NOEL

    salut

    super test, j’ai découvert des infos que je n’avais pas forcément comprises dans le mode d’emploi.
    Pour ma part produit répondant à mes attentes pour mon humble niveau. Effectivement un peu plus d’autonomie aurait été un plus.
    question: la synchro se fait automatiquement une fois que tu as définit ton profil. Merci pour ce test

    Répondre
  • 10 octobre 2016 à 21 h 49 min Jérémie

    Si j’ai bien compris, absence totale de tours manuels ?
    Ça veut dire pas de fractionné et inutilisable comme chronomètre en crossfit par exemple ou autre…
    Ca me paraîssait étonnant, mais le manuel pdf du m600 ne mentionne pas de tours manuels …
    j’ai un m400 que je vais garder du coup…

    Répondre
    • 11 octobre 2016 à 15 h 51 min greg (nakan)

      Bonjour,

      Non, pas de tours manuels… Mais l’entrainement fractionné est possible pour autant que l’objectif ait été préalablement défini dans Flow…

      Sportivement.

      Répondre
      • 6 novembre 2016 à 12 h 52 min J B Montandon

        Bonjour,
        En pressant sur le bouton principal en cours d’entraînement on crée un nouveau tour. Il me semble donc que le tour manuel existe.

        Répondre
        • 10 janvier 2017 à 8 h 43 min ManuJO

          Oui je confirme c’est que j’ai pu constater également

          Répondre
          • 15 janvier 2017 à 14 h 28 min ManuJO

            d’ailleurs le tour manuel peut être autant activé via le bouton latéral que frontal… j’ai revérifié ce matin :)

            Répondre
            • 25 mars 2017 à 12 h 30 min Fabrice

              Je n’y arrive pas. Sur la mienne, seul le bouton frontal permet de déclencher un tour manuel. Le bouton latéral quitte l’application Polar.

              Répondre
  • 15 octobre 2016 à 15 h 40 min Fontaine

    Bonjour
    Ayant acquis une m600 , j essaie desesperement y associer un casque bt mais im possible!
    Des contre indications?
    J en ai 2 et aucun n’est pris en compte
    Merci de votre aide

    Répondre
  • 30 octobre 2016 à 17 h 14 min J-B Montandon

    Il manque quelques éléments comme par exemple:
    – réglage de la foulée impossible
    – altitude non visible, différence d’altitude non visible sur le dispositif ou le smartphone
    – blocage de la fenêtre active impossible en cours d’activité sportive (très gênant lorsque le frottement du vêtement change la vue, ou pire stop l’enregistrement).
    – pas de possibilité de visualiser les anciennes activités sur le dispositif, il faut avoir en permanence le smartphone à dispo.

    Répondre
  • 30 octobre 2016 à 17 h 18 min J-B Montandon

    Il manque quelques éléments comme par exemple:
    – réglage de la foulée impossible
    – altitude non visible, différence d’altitude non visible sur le dispositif ou le smartphone
    – blocage de la fenêtre active impossible en cours d’activité sportive (très gênant lorsque le frottement du vêtement change la vue, ou pire stop l’enregistrement).
    – pas de possibilité de visualiser les anciennes activités sur le dispositif, il faut avoir en permanence le smartphone à dispo.
    – l’accéléromètre pour le décompte des foulée ne fonctionne apparemment pas pour un profil sportif comme le tapis roulant intérieur sans GPS

    Répondre
  • 29 novembre 2016 à 8 h 44 min JP44FRA

    Bonjour,

    Quelle est svp l’application que vous utilisez pour la musique, sur la mienne c’est Google musique qui s’est synchronisée sur la montre.

    Merci.

    Répondre
    • 10 janvier 2017 à 8 h 48 min ManuJO

      Oui je recherche la même information car l’application a l’air d’intégrer simplement la synchronisation des playlists (ce qui n’est pas le cas de mon appli native Android (LG G4)… Merci d’avance donc pour le nom de cette appli.

      Répondre
      • 25 mars 2017 à 14 h 13 min Redfire

        C’est bien cela, la M600 ne gère que des playlists & non pas des morceaux de musique « à l’unité ».
        N’hésitez pas à venir poser vos questions sur http://polar-community.forumactif.com, les questions à vos réponses serviront probablement à d’autres utilisateurs :)

        Répondre
  • 12 décembre 2016 à 12 h 58 min Christophe

    est-ce que le capteur cardiaque fonctionne sous l’eau?
    est-ce que la natation en plein air est prise en charge?
    merci pour l’article très intéressant

    Répondre
    • 25 décembre 2016 à 11 h 56 min Xavier

      Bonjour à tous !
      Je m’interroge sur la fonction piscine en intérieur. Quelqu’un pourra t-il me répondre clairement et définitivement. On dit que cette montre ne calcule pas les longueurs. Il y a pourtant un profil natation non ? Elle est équipée d’un accéléromètre donc elle devrait pouvoir compter les virages ? Si ce n’est pas le cas c’est à dire s’il n’y a pas de profil natation, la montre donnant la possibilité d’ajouter des applications Google, il doit bien exister des applications de natation ?

      Merci de votre réponse.

      Xavier

      Répondre
      • 27 décembre 2016 à 9 h 49 min greg (nakan)

        Bonjour,

        Effectivement, elle est équipée d’un accéléromètre mais il n’y a pas de fonction qui utilise ce capteur dans les profil de natation de Polar pour compter les longueur. Donc actuellement, la montre ne le fait pas. J’ignore si il existe des applications tierces pour le faire…

        Sportivement.

        Répondre
        • 27 décembre 2016 à 10 h 47 min Xavier

          Merci pour ces détails ! Parfait !
          C’est vraiment dommage pour les triathlètes du coup….

          Répondre
    • 25 mars 2017 à 14 h 17 min Redfire

      Bonjour,

      Concernant le capteur cardiaque intégré pour prise au poignet, non, actuellement, aucune montre GPS ne permet une utilisation en mode « natation ».
      En revanche, vous pouvez coupler votre Polar H7 (ceinture cardiaque), qui elle est étanche & utilisable en natation.
      N’hésitez pas à venir poser vos questions sur http://polar-community.forumactif.com, les réponses à celles-ci aideront probablement d’autres utilisateurs ;-)

      Répondre
  • 26 décembre 2016 à 23 h 13 min Jules

    Bonjour,
    Je ne sais pas quoi choisir entre la polar M600 et la polar M400 (j’aurais préféré une FC sans la ceinture), quelle est la montre la plus complète sportivement parlant? Merci d’avance

    Répondre
    • 29 décembre 2016 à 13 h 22 min Annie gi

      Moi j avais m400 et la vient de changer pour m600 je pense que la 400 nettement mieux pour les paramètres de course

      Répondre
      • 15 janvier 2017 à 14 h 43 min Gwen

        Pareil j’ai changé ma M400 pour une M600. .. mais grosse déception : elle ne sonne pas, donc pas idéal pour les séances de fractionné , je dois tjr garder un oeil sur la montre pour ne pas louper le changement de phase. La M400 decomptait les 3 sec avant le changement de phase d’un bip sonore … je n’ai pas trouvé le moyen de faire la même chose sur la M600 :-(

        Répondre
  • 10 janvier 2017 à 23 h 13 min Gwen

    Bonjour.
    Depuis peu j’ai acheté la M600 après avoir foulé le sol pendant 2 ans avec la M400. Je commence à regretter mon achat. Polar aurait-il omis de mettre des alertes sonores sur sa nouvelle montre ? C’est quand même dingue, pour les séances de fractionnés je dois toujours garder un oeil sur la montre. La M400 annonçait le décompte 3 sec avant le changement de phase. Je ne m’en sors pas avec la M600, elle ne peut que vibrer, pour un oui ou pour un non et ça ne se sent pas assez lors des entraînements. Si quelqu’un a réussi à faire sonner cette montre … je suis preneuse .
    Dans l’attente d’une réponse de votre part.

    Un grand merci pour ce test.

    Gwenaelle

    Répondre
  • 6 mars 2017 à 11 h 32 min legrand

    salut
    je voulais savoir si avec la M600 on peux calculer la distance parcourue dans une piscine ?

    Répondre
    • 7 mars 2017 à 13 h 44 min greg (nakan)

      Bonjour,

      Actuellement cela n’est pas le cas, mais Polar a annoncé que cette fonctionnalité allait prochainement arriver sur la M600. Je ne sais pas exactement quand par contre…

      Sportivement.

      Répondre
  • 24 mars 2017 à 8 h 50 min Redfire

    Vous avez des questions ?
    Rejoignez la communauté POLAR & ses utilisateurs sur le forum !
    Ça se passe ici : http://polar-community.forumactif.com/
    A très vite ;-) !

    Répondre
  • 31 mars 2017 à 14 h 15 min greg (nakan)

    Android Wear 2.0 est désormais disponible pour la M600 et apporte de nouvelles fonctionnalités.

    http://support.polar.com/en/updates/android_wear_20_for_all_m600_users_with_polar_app_20

    Répondre
  • 9 mai 2017 à 3 h 46 min Antony

    Merci pour ce test, je me suis offert cette montre pour Noël et je le regrette : le GPS est tout simplement nul (je fais du trail et des que je suis en forêt en montée, pas de GPS…) et il n’y a pas de mesure altimètre !! Ce que je n’imaginais même pas pour une montre de sport !! Je regrette ma V800 (cassée)…

    Répondre
  • 20 mai 2017 à 1 h 30 min Bouts

    Pour ma part très déçu du GPS : je pratique le trail et le signal se perd régulièrement ! Impossible de se fier à la distance (un comble…) : lors de mon dernier trail de 21km ma M600 affichait…5,65km a l’arrivée !! Et c’est pareil à chaque entraînement en forêt, avec dénivelé abrupte. Mes camarades de trail n’ont pas ce problème avec leur Garmin et Sunnto…
    pas de vision du dénivelé total en résumé de session non plus : c’est juste un basic pour un coureur à pied…

    Répondre
  • 21 juillet 2017 à 17 h 19 min Peronnet

    Bonjour
    Je possède la m600
    Puis je régler l arrêt automatique du chrono lorsque je m arrête quelques secondes sur un parcours
    Sans que je sois oblige de le faire manuellement ?

    Répondre
    • 22 juillet 2017 à 10 h 27 min AG

      Bonjour à toi,

      Biensur, tu peux configurer cela dans ton profil de course (via Polar Flow).
      Il suffit de régler d’indiquer le km/h à partir duquel tu souhaites que ta M600 se mette en pause. Par exemple, moi j’ai indiqué à ma V800 qu’en dessous une vitesse inférieur à 1km/h elle se mette en pause. Idem pour mon compteur M450 pour mon vélo d’ailleurs ;-) . Si tu as d’autres question, rejoins nous sur le forum Polar Community, on se fera une joie de t’accueillir et les réponses serviront à tous, tout comme ici :)

      Répondre
Close