Les tests de matériel

Le brassard cardio Kalenji HRB-500 testé de fond en comble

promotion Promotion en cours: Pendant les Soldes i-Run.fr: Jusqu'à -70% sur une sélection d'articles! Vous trouverez également de nombreuses montres cardio GPS à prix très intéressants!

promotion Promotion en cours: Les soldes ont démarré chez Alltricks. Retrouvez des réductions particulièrement intéressantes sur le cardio GPS ou les rayons outddor et running!

Depuis des années, Decathlon propose des accessoires ou capteurs connectés tels que des ceintures cardio que l’on peut connecter à sa montre cardio GPS. La ceinture pectorale de la marque est d’ailleurs utilisée par nombre de sportives et sportifs afin de mesurer leur fréquence cardiaque de manière plus précise que la mesure proposée par le capteur poignet des montres. Mais le problème du confort de la ceinture demeure un problème dans certains cas. C’est pourquoi la marque a lancé le Kalenji HRB-500, un brassard cardio optique, qui promet de conjuguer précision et confort d’utilisation. Après m’être entrainé quelques semaines avec ce brassard, voici un test complet de ce dernier.

A propos de ce test

Les marques mettent parfois les appareils à ma disposition pour la durée du test, et je le renvoie une fois le test terminé. Lorsque ce n’est pas possible, j’achète alors l’appareil en question pour le tester. En tous les cas, j’ai une indépendance totale quant au contenu des tests. Je n’accepte jamais de publier du contenu sponsorisé. Pour tout savoir de ma politique de publication et d’affichage publicitaire sur ce site, rendez-vous sur cette page.

Ce test a été publié le 10 janvier 2022.

Le grand déballage

Le brassard Kalenji HRB-500 est distribué en magasin ou en ligne par Decathlon dans un packaging semblable aux autres produits connectés de Kalenji. Voici le brassard lorsqu’il est arrivé chez moi:

Notez que le packaging que j’ai reçu pour le test n’est pas 100% identique à celui que vous trouverez en magasin. Alors que mon packaging indique uniquement la compatibilité Bluetooth, la connectivité ANT+ a été ajoutée par la suite. Ce point est abordé plus en détail plus loin dans ce test.

Pour le reste, le contenu est relativement simple:

  • Le module de mesure HRB-500 et le brassard textile
  • Le support de charge USB
  • La documentation

Autonomie, charge et batterie

Le clip de chargement se connecte à un chargeur USB mural ou au port d’un ordinateur. Il se positionne grâce à un système magnétique, mais ce dernier n’est pas extrêmement fort. Toutefois je n’ai jamais rencontré de difficultés lors de la charge.

Une charge complète (environ 2h de charge) offre une autonomie annoncée de 24 heures, j’ai pu utiliser le brassard environ 18h sur une charge dans des conditions hivernales (le froid diminue l’autonomie) il est donc probable que l’autonomie réelle en conditions plus favorables s’approche de celle annoncée par le site de Décathlon.

Caractéristiques générales

Voici les caractéristiques techniques du brassard Kaleni HRB-500, telles que mesurés sur l’appareil que j’ai reçu en test:

  • Taille de l’émetteur: 44.6×32.7×11.4mm
  • Poids: 19g avec la sangle textile (10g pour l’émetteur seul)
  • Étanchéité: IP67 soit résistant aux éclaboussures, à la transpiration, à une immersion de 30min à 1m de profondeur mais non adapté aux sports aquatiques.
  • Normes de transmission: Bluetooth Smart 4.0 et ANT+
  • Brassard textile, circonférence max: 32cm / circonférence minimum: 20cm (conditions réelles, pour que le port soit confortable mais que le brassard tienne en place)

Mise en route et arrêt du brassard HRB-500

Le fonctionnement du brassard Kalenji HRB-500 est des plus simple: un seul bouton « caché » sous le logo de l’émetteur permet d’activer le capteur. La mise en route s’effectue avec une pression brève. La technique la plus simple consiste à effectuer deux pressions courtes successives pour être sûr d’avoir activé le capteur lorsqu’on opère « à l’aveugle », par exemple lorsqu’il se trouve déjà sous une manche de vêtement.

Dès que le HRB-500 est actif, il démarre la mesure de la fréquence cardiaque. Lorsqu’on souhaite arrêter le capteur, une pression longue sur le bouton permet de l’éteindre.

Placement et confort

Le HRB-500 est prévu pour une utilisation sur le bras. Sa sangle est légèrement stretch, bien que moins élastique que celle du Polar Verity Sense par exemple. Que le brassard soit positionné sur l’avant bras ou sur le biceps n’a pas d’impact significatif sur la précision de la mesure, on choisira le positionnement principalement en fonction de l’activité souhaitée.

Le brassard textile ressemble à s’y méprendre à celui du Wahoo TICKR Fit. Il permet un positionnement précis et confortable, tout en garantissant que l’émetteur reste bien plaqué à la peau même si on passe des vêtements assez serrés par-dessus. Il nécessite toutefois de bien être ajusté afin d’assurer qu’il ne se mettra pas à glisser, encore plus en cas de forte transpiration.

La connectivité du Kalenji HRB-500

Lorsque les premières annonces du HRB-500 sont sorties, Décathlon ne mettait en avant que la connectivité Bluetooth du capteur. Mais très rapidement après sa mise en vente, le capteur était discrètement annoncé ANT+ sur la fiche produit du site. De plus, le logo ANT+ est apparu sur le packaging peu après. La marque annonce d’ailleurs que si par hasard vous avez hérité d’un modèle qui n’est compatible qu’avec Bluetooth, vous pouvez demander une mise à jour gratuite pour le rendre compatible Bluetooth également auprès de Décathlon.

Si la connectivité ANT+ permet une compatibilité avec les montres et compteurs de Garmin, Wahoo et les montres Coros avant la Vertix 2, le lien Bluetooth permet lui d’utiliser le brassard avec l’app Zwift, les montres Polar et Suunto ainsi que les montres Coros compatibles uniquement Bluetooth dont la Vertix 2.

La connectique Bluetooth n’autorise qu’une seule connexion, il n’est donc par exemple pas possible d’utiliser le HRB-500 en même temps sur Zwift et sur une montre Polar ou Suunto…

Pas de mémoire interne et de mode autonome

Contrairement à d’autres capteurs de ce type, le brassard HRB-500 ne permet pas une utilisation en mode autonome ou asynchrone. Cela rend notoirement plus difficile son utilisation en natation, ou en mode déconnecté pour les sports qui interdisent le port d’une montre.

Précision de la mesure du Kalenji HRB-500

Bien entendu, la question essentielle concerne la précision de la mesure. Pour commencer, parlons du capteur lui-même. Décathlon ne communique pas sur la technologie utilisée. Physiquement, le capteur se compose de deux LED’s vertes situées de part et d’autre du récepteur photosensible. C’est le schéma classique des capteurs cardio optiques à deux LED’s:

La combinaison de LED’s rondes et le capteur carré au centre ne ressemble à aucun capteur existant, il y a donc fort à parier que Décathlon a développé, en tout cas en partie, son propre capteur.

Mais finalement, la question principale concerne la précision de la mesure dans diverses situations, et ça tombe bien, c’est ce que j’ai fait durant plusieurs semaines: comparer et comparer encore les mesures du brassard Kalenji!

La précision de la mesure de fréquence cardiaque optique est très variable d'un individu à l'autre. Dans ce test, vous trouvez des comparatifs que j'ai effectués avec différentes montres ou capteurs optiques lors de mes entrainements. Sur d'autres personnes, il est très probable que les résultats soient différents. Parfois meilleurs, parfois moins bons. Le fait qu'un capteur optique ait particulièrement bien ou mal fonctionné sur moi ne signifie en aucun cas qu'il en sera de même pour une autre personne...

De nombreux facteurs influent la performance de mesure optique, comme la morphologie, le type de peau, la pilosité et bien d'autres. Il est possible d'améliorer la précision de la mesure optique en appliquant quelques conseils figurants dans cette vidéo.

Note concernant le score de chaque comparatif (depuis début 2022): Afin de quantifier la précision de la mesure, un score de précision est calculé pour certains comparatifs de mesure cardio entre deux types de mesure. Ce score est obtenu en pondérant l'erreur de mesure moyenne lors de chaque relevé (en principe chaque seconde) avec un poids supérieur pour les erreurs les plus importantes. En règle générale, deux ceintures pectorales de qualité identique comparées entre-elles obtiennent un score situé entre 95 et 99%. Entre 90 et 100%, le score est excellent, entre 80 et 90%: bon, entre 70 et 80: indicatif et ente 60 et 70%: indicatif. En-dessous de 60%, la mesure n'est pas utilisable. Plus le chiffre est bas, plus la mesure a été imprécise. Afin d'éviter de dévaluer le score de comparaison des cardio optiques qui nécessitent un peu de temps pour stabiliser la mesure, les 60 premières secondes de mesure sont ignorées dans le calcul du score de précision.

Comparatif 1: Séance de home trainer

Lors de cette séance sur le home trainer, la mesure du HRB-500 a été comparée à la mesure de la ceinture Polar H10. Le brassard était porté assez haut sur l’avant bras. Voici la superposition des courbes des deux mesures:

On voit que globalement, la mesure des deux appareils est très proche. Quelques petites différences, principalement sur la première partie de l’entrainement, mais qui n’ont qu’une faible influence sur l’analyse de données.

L’écart moyen de mesure entre la ceinture pectorale et le brassard HRB-500 est à peine supérieur à 1 battement par minute sur ce relevé, avec un écart maximal de 14bpm. La moyenne relevée est pour ainsi dire identique entre les deux appareils. Au vu de ces données, le score de précision du HRB-500 par rapport à la Polar H10 est ici de plus de 91%, considéré comme excellent.

Comparatif 2: footing dans le froid

Lors de ce comparatif, la mesure du HRB-500 qui était porté au niveau du biceps est comparée à la mesure de la ceinture Polar H10. Les conditions hivernales pourraient avoir une influence négative sur la mesure cardio optique:

Malgré ces conditions qui pourraient être difficiles pour une mesure optique, les deux courbes se superposent bien excepté quelques dizaines de secondes dans le premier quart de l’entrainement. L’écart type entre les deux appareils est contenu à un peu moins d’un battement par minute. L’écart maximal de mesure entre les deux appareils est de 16bpm mais cet écart n’est visible que sur un intervalle court. Au vu de ces bons résultats, le score de précision reste excellent à 92%.

Comparatif 3: Vélo en extérieur

Lors de ce comparatif, une sortie en extérieur hivernale sur le vélo. Lors de ce comparatif, le HRB-500 a de nouveau effectué une mesure proche de la référence, mais a montré une latence un peu plus importante que sur les comparatifs précédents. On ne le voit pas forcément sur la vue globale à gauche mais cela devient plus facile à voir sur une section zoomée à droite:

Ce décalage constant, ainsi qu’un écart maximal de 23bpm associé à un écart moyen de plus de 2.5 bpm fait baisser le score global de la mesure à 80.6%. Ce score est considéré comme bon.

Conclusion sur la précision de la mesure

J’ai ici mis en évidence 3 comparatifs sur les 9 réalisés pour ce test. Les performances globales du HRB 500 se situent dans la moyenne haute des brassards cardio optiques. Le score moyen se situe aux alentours de 90%, ce qui classe la précision du brassard de Kalenji entre bon et excellent.

Bien sûr, les performances de mesure varient d’un individu à l’autre, et de bons résultats lors de mes tests ne sont pas la garentie absolue d’un fonctionnement identique pour une autre personne. Mais dans les grandes lignes, je ferai confiance au brassard HRB-500 pour tous mes entrainements sportifs au vu des résultats obtenus lors de mon test. A l’exception des données de suivi de performance…

Attention avec les algorithmes de suivi de la performance

En utilisant un brassard optique plutôt qu’une ceinture cardio, on diminue la précision des algorithmes de suivi de la performance. En effet, estimation de VO2Max, estimation de la durée de récupération, estimation du stress et autres algorithmes utilisent la variabilité de la fréquence cardiaque comme donnée principale. Les brassards optiques ne fournissent pas de mesure HRV spécifiques. Certaines montres ou application tentent d’extrapoler ces données via les mesures de fréquence cardiaque fournies. Mais cette solution, loin d’être idéale, est plus une estimation grossière qu’une mesure.

En ce qui concerne les mesures spécifiques, des applications telles que Elite HRV, elles refusent le signal du HRB-500.

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Conclusion

Confortable, performant, avec une autonomie honnête, le HRB-500 est un bon brassard cardio optique. Il devient un incontournable dès que l’on regarde l’étiquette de prix, à savoir 50€ en rayon chez Décathlon au moment de publier ce test. Cela représente de 30 à 40% de moins que les brassards de Polar, Wahoo ou Scosche.

La seule question à laquelle ce test ne répond pas est la durée de vie du brassard textile. Car en 6 semaines, impossible de prédire sa tenue dans le temps. Et actuellement, Décathlon propose la partie textile comme accessoire de remplacement pour le brassard, mais le prix n’est pas communiqué.

Pour le reste, il fait un excellent compromis pour peu que l’on ait besoin ni de fonctionnement autonome avec une mémoire intégrée ni de double connectivité Bluetooth!

J’ai aimé ou pas aimé

Sur le Kalenji HRB-500, j’ai aimé:

  • Le rapport qualité/prix
  • La précision de la mesure globale au cours de mes tests
  • Le confort et la bonne tenue en place du brassard

J’ai moins aimé:

  • Une seule connexion Bluetooth, ce qui est un peu limitatif en cas d’utilisation d’apps en plus d’une montre

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour vous rendre sur les sites partenaires de nakan.ch. En passant par ces liens, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Vous trouvez le détail des offres partenaires sur le comparateur. Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN (non cumulable avec d'autres offres)

i-run.fr
Alltricks France
GarminGPS.ch
Amazon France
* Non cumulable avec d'autres offres

Un commentaire

  1. Merci Greg pour ce très bon test (le 1er accessoire Décathlon il me semble !).

    Ayant eu un Polar Verity Sense 1ere génération, je me pose toutefois une question :
    Quel est l’intérêt des capteurs optiques, si l’on est pas allergique ou gêné par les ceintures classiques ?
    La ceinture étant plus précise et sa pile durant un an voir plus…

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.