Le bracelet connecté Mi Band 3 testé de fond en comble

promotion Promotion en cours: C'est les Running Weeks chez i-run.fr! Jusqu'au 22 novembre, profitez de remises jusqu'à -70% sur une large sélection d'articles running! Profitez-en maintenant.

Et grâce au code RWPLUS bénéficiez en plus de 5% sur les chaussures et 10% sur le textile déjà en promo!

Xiaomi est en train de se faire une place de choix sur le marché des objets connectés. Au cours des dernières années, lorsque je regardais les classements des plus grands vendeurs, la société chinoise ne faisait que progresser jusqu’à se disputer la première place avec Apple ou Fitbit. Depuis, en terme d’unités vendues, le bracelet Mi Band 2 a largement propulsé Xiaomi en tête des pourvoyeurs de wearables. Et la marque compte bien continuer à surfer sur la vague du succès avec le Mi Band 3. Les ventes de la version asiatique ont déjà battu tous les records précédents, et voilà qu’arrive la version internationale, utilisée dans ce test. Voyons donc ce que vaut ce bracelet connecté au prix imbattable!

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec mon propre exemplaire du Mi Band 3 en version internationale. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 10 septembre 2018.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Bracelet connecté à écran monochrome tactile
Fonctions générales
Nombre de pasOui
Notifications via vibreurOui
Etanche (min. 20m)Oui
Suivi d'activité
Mesure de la fréquence cardiaque optiqueOui
Suivi de la fréquence cardiaque 24h/24Oui
Décomppte du nombre d'étagesNon
Fonctions sportives
Affichage du nombre de caloriesOui
Compatible avec une ceinture de FCNon
Enregistrement de séances sportivesOuiNécessite le smartphone
Mesure spécifique pour la natation en piscineNon
Fonctions connectées
Notifications intelligentesOui
Prix actuel:Dès 32€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Xiaomi Mi Band 3 à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur gearbest.com, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Version chinoise ou internationale ?

Le Mi Band 3 a été d’abord rendu disponible uniquement en Chine et la version qui y était vendue était donc une version chinoise. Xiaomi a ensuite rendu disponible son bracelet à l’international, et ce via une mise à jour logicielle et un modèle international qui supporte ne nombreuses langues. Il existe donc, comme pour beaucoup d’autres appareils de la marque, des version spécifique pour la Chine et une pour les langues occidentales. Il faudra donc veiller à choisir la version internationale afin de ne pas se retrouver avec un bracelet bloqué en chinois.

Le grand déballage

L’emballage du Mi Band 3 présente le « module » du bracelet à travers une fenêtre transparente:

Au dos, on trouve des informations intéressantes sur l’organisation tentaculaire des société filles de Xiaomi et la production du Mi Band 3. On peut en effet lire: « Fabriqué pour Xiaomi, par Anhui Huami Information Technology, une société de l’écosystème Mi. Donc le bracelet est fabriqué par la même société que l’Amazfit Stratos, mais n’est pas vendue sous la même marque!

Après cette petit mise au point, voyons donc ce que contient le package de ce Mi Band 3:

  • Le bracelet Mi Band 3, constitué d’un bracelet en silicone dont le « module » tactile et intelligent est détachable
  • Un câble de chargement USB avec un connecteur propriétaire pour connecter le module
  • Le guide de démarrage rapide

Autonomie et batterie

Le Mi Band 3 intègre une batterie lithium rechargeable inamovible. On recharge le bracelet à l’aide du câble USB fourni. Aucun adaptateur secteur n’est fourni, mais on pourra utiliser n’importe quel chargeur mural ou le port USB d’un ordinateur pour effectuer la charge.

Afin de charger le bracelet, il faut sortir le module du bracelet et y connecter le câble:

L’autonomie du Mi Band 3 dépend très largement de la configuration du bracelet et de son utilisation. Dans mon cas d’utilisation, j’ai constaté qu’une pleine charge du bracelet offre une autonomie générale de 8 jours. Il faut savoir que cette mesure a été obtenue avec la configurations suivante:

  • Suivi de la fréquence cardiaque activée, avec un relevé par minute.
  • Notifications du téléphone activées pour la plupart des applications, appels, événements et SMS.
  • Activation de l’écran automatique sur mouvement du poignet, la journée.

Il est donc possible d’augmenter l’autonomie du bracelet en changeant ces paramètres.

Utilisation, prise en main et ergonomie

Lorsque l’on active le bracelet la première fois, une icône s’affiche, demandant une synchronisation avec l’application mobile. Il faut donc installer l’app mobile Mi Fit, disponible pour iOS ou Android. Une fois l’application installée sur le smartphone, et un compte créé, on peut facilement synchroniser le bracelet en lançant une recherche:

Une fois couplé, le bracelet va automatiquement se synchronisé.

Utilisation générale du Mi Band 3, menu et options

Le module du Mi Band 3 est constitué d’un écran OLED dont l’entier de la surface est tactile. Un léger enfoncement au bas de l’écran constitue un bouton tactile. On utilise donc exclusivement cet écran tactile pour opérer le bracelet.

En mode veille, l’écran du Mi Band 3 est éteint, pour économiser de la batterie. Avec les réglages par défaut, on active l’écran en pressant le bouton mais il est également possible de configurer l’écran pour qu’il s’active lorsqu’on bascule le poignet. C’est d’ailleurs comme cela que j’ai configuré mon Mi Band.

Lorsque l’écran est allumé (c’est à dire qu’il affiche quelque chose), la partie tactile est automatiquement active également. Dès lors, on peut « naviguer » dans le bracelet. Depuis l’affichage de l’heure, on parcours le menu du bracelet en glissant le doigt de bas en haut pour faire défiler les options qui sont, dans l’ordre:

  • L’activity tracker avec le nombre de pas
  • Le moniteur de fréquence cardiaque
  • La météo
  • Les notifications du smartphone
  • Le menu « Plus ».

Chacun de ces éléments est traité en détail plus loin dans cet article. Pour chacun d’eux, il est possible de faire défiler les différents écrans en glissant le doigt sur l’écran de droite à gauche.

Écran et lisibilité

L’écran OLED du Mi Band 3 est très lisible en intérieur et en conditions de luminosité moyenne en extérieur. Par contre, en plein soleil ou lors des belles journées d’été, la lecture est un peu plus laborieuse.

L’environnement logiciel

Le bracelet Mi Band 3 est prévu pour être utilisé avec l’application Mi Fit qui est disponible pour les téléphones Android ou iOS. L’application est disponible en français.

Pour utiliser l’app et synchroniser le bracelet, il est nécessaire de créer un compte. une fois connecté, on pourra très facilement coupler le bracelet.

Après le couplage, la synchronisation entre le bracelet et l’application est très simple, il suffit d’ouvrir l’app et de rafraichir l’affichage. Le résumé de la journée est alors affiché avec une grande roue qui représente l’état d’accomplissement des différents objectifs:

On trouve en-dessous de la roue les données d’analyse du sommeil de la dernière nuit ainsi que le suivi de la fréquence cardiaque en continu de la journée, le poids (entré manuellement) ainsi que le nombre d’heures de sport de la semaine.

L’interface de l’application est simple, efficace et je la trouve personnellement bien conçue. Lorsque l’objectif est atteint, l’app propose une jolie petite animation:

Pour chacune des fonctions figurant sur la page, il est possible d’accéder aux détails en tapant dessus. Toutes ces données sont traitées de manière détaillées plus loin dans cet article.

En bas de l’application, on trouve deux autres onglets: « Activité » qui permet d’enregistrer une activité sportive ne utilisant le capteur cardio optique du Mi Band 3 (également traité en détail au chapitre suivant), et l’onglet « Profil » pour les détails sur l’utilisateur ainsi que les réglages du Mi Band 3.

La gestion du profil utilisateur et des réglages du Mi Band 3

Dans l’onglet « Profil » on retrouve les détails sur l’utilisateur du bracelet. C’est là que l’on peut fixer les objectifs en terme de nombre de pas quotidien à accomplir ou encore éventuellement définir des objectifs de poids ou de minutes de sport hebdomadaire.

On peut également inviter des amis qui utilisent également l’application Mi Fit pour interagir au sein de l’application. Enfin, dans les paramètres du Mi Band 3, on pourra configurer les options du Mi Band 3. En tapant sur le nom du bracelet, on trouve les options suivantes:

Dans le premier volet, on trouve la possibilité d’activer les alertes sur le bracelet pour les appels, les événements de calendrier ou  encore les alarmes. Dans la deuxième partie on trouve les paramètres de comportement du Mi Band 3 avec par exemple le poignet auquel on porte le bracelet.

On trouve également la possibilité d’activer l’écran du Mi Band 3 en basculant le poignet (le mouvement de consultation de l’heure). Xiaomi a eu la grande intelligence de pouvoir restreindre cette fonction à l’horaire diurne et à désactiver cette fonction durant les heures habituelles de sommeil. Si on le configure ainsi, on pourra toujours activer l’écran durant les heures de sommeil mais uniquement en utilisant le bouton.

On trouve également l’activation de la lecture de fréquence cardiaque en continu. J’ai paramétré le relevé toutes les minutes. Il est possible de configurer également toutes les 5, 10 ou 30 minutes.

On trouve également la possibilité de désactiver certaines options du menu, de définir manuellement l’emplacement pour la météo (automatique par défaut) ou encore d’activer le mode nuit qui diminue la luminosité durant les heures configurées.

En entrant dans les options de notifications de l’application, on pourra gérer pour la plupart des applications mobile l’affichage ou non des notifications. Appréciable de pouvoir configurer avec ce niveau de détail les notifications affichées sur le bracelet!

Mettre à jour le logiciel du Mi Band 3

Lorsqu’une mise à jour est disponible, l’application va automatiquement proposer de l’installer. Le processus dure quelques minutes, et ne nécessite aucune opération particulière sur le bracelet.

Suivi d’activité quotidienne

Le Mi Band 3 va compter le nombre de pas effectués quotidiennement. Évidemment, comme pour tous les bracelets connectés qui comptent le nombre de pas, ces données sont estimées à partir du mouvement des bras. Le nombre de pas est donc estimé à partir de ces mouvements et si dans la plupart des cas il s’approche de la réalité, il est des situations dans lesquelles le nombre est erroné… Ces données sont disponibles directement dans le menu du bracelet (le terme « étapes » est une mauvaise traduction française du terme anglais « steps »):

Dans ce même menu, on retrouve aussi le nombre de kilomètres parcourus, en glissant le doigt latéralement. Encore une fois, cette distance est estimée en fonction du nombre de pas et d’une longueur de pas moyenne. Elle sera également indicative mais pas d’une précision absolue.

Ensuite, on trouve également le nombre de calories brûlées depuis le début de la journée. Il s’agit là du nombre de calories estimées issues de l’activité quotidienne ajoutées aux calories de base du métabolisme. C’est la raison pour laquelle ce nombre va continuer à augmenter même si on ne porte pas le bracelet:

Enfin, à la fin de cette partie du menu, on trouve le niveau de charge du Mi Band 3:

Il est également possible de trouver ces données de suivi d’activité dans l’application mobile Mi Fit. On accède au détail des données en tapant sur le rond incluant le nombre de pas depuis l’écran d’accueil. On y trouve donc les informations ci-dessus, ainsi qu’une liste d’activités détectées automatiquement par le bracelet, ainsi qu’un résumé des 30 derniers jours:

Dans les paramètres de l’application mobile, il est possible d’envoyer les données enregistrées par l’activity tracker vers les application Google Fit ou Apple Santé, selon que l’on utilise respectivement un smartphone Android ou iOS.

Identification d’activité

Xiaomi propose dans l’application une entrée de menu nommée « Identification de comportement ». Effectuer diverses activités sportives dans les catégories ci-dessus permet théoriquement au bracelet de reconnaitre ensuite plus facilement certains types d’activités. J’ignore quelle est l’efficacité réelle de ce type de fonctions, mais en tous les cas, cela ne pourra qu’améliorer un peu les algorithmes de base.

Suivi du sommeil

Si on porte le Mi Band 3 lorsqu’on dort, le bracelet va enregistrer les mouvements ainsi que la fréquence cardiaque et proposer un résumé de la nuit de sommeil le lendemain dans l’application.

On y trouve de nombreuses données « brutes » ainsi que des analyses et comparaison par rapport aux autres utilisateurs du même sexe/age. Cela donne une vision intéressante du suivi du sommeil:

Par contre, contrairement à l’activity tracker, le suivi du sommeil n’est pas consultable sur le bracelet.

Suivi de la fréquence cardiaque

Le Mi Band 3 est équipé d’un capteur cardio optique qui peut suivre en continu la fréquence cardiaque au quotidien ou pendant la nuit, et également mesurer la fréquence cardiaque lors des enregistrement d’activités sportives.

Par défaut, le capteur optique du Mi Band 3 n’est pas configuré pour suivre la fréquence cardiaque au quotidien. Mais il est facile de l’activer dans les options du bracelet depuis l’application Mi Fit. En ce qui me concerne j’ai paramétré le capteur pour relever la fréquence cardiaque toutes les minutes:

Depuis le bracelet, il est possible de relever n’importe quand la fréquence cardiaque depuis le menu ad-hoc:

Enfin, comme pour les autres données, il est possible de consulter l’historique de l’enregistrement des données de fréquence cardiaque en continu dans l’application Mi Fit. On trouve la courbe générale de mesure, ainsi que le détail de l’historique de la fréquence cardiaque au repos des derniers jours:

Habituellement, je compare les données de mesure de fréquence cardiaque optique avec une mesure traditionnelle plus précise pour évaluer la performance du capteur optique. Cependant, cela a été impossible avec le capteur du Mi Band 3 car Xiaomi rend impossible l’exportation des données brutes de l’application Mi Fit. En tout cas pour l’instant. Si cela devait changer dans le futur, je reviendrai sur ce test pour y ajouter un comparatif.

En tous les cas, le fonctionnement du cardio optique du Mi Band 3 semble être identique à tous ceux que j’ai eu entre les mains lors de mes nombreux tests. J’ai pu constater en enregistrant des séances de sport et en comparant les données « en direct » avec celles d’une montre couplée à un capteur thoracique, je peux affirmer:

  • Que le capteur optique du Mi Band 3 fournit des données cohérentes pour les mesures de faible intensité et au repos.
  • Que pour une mesure précise, il faut ajuster correctement le serrage du bracelet.
  • Enfin, que lorsque la fréquence cardiaque monte au-delà de 120bpm, la lecture devient plus aléatoire, voire même complètement erronée. Mais cela peut largement dépendre de la morphologie de chacun, comme je l’explique dans cet article.

Enregistrer des séances sportives

Il est possible d’enregistrer une activité sportive à l’aide de l’application mobile et le Mi Band 3. Cet enregistrement utilisera alors les données GPS du smartphone ainsi que les données de fréquence cardiaque issues du bracelet. En tous les cas, il faudra les deux appareils avec soi pour que l’enregistrement fonctionne correctement.

On lance l’enregistrement depuis l’application mobile, dans l’un des sports proposés, à savoir la course, la course sur tapis, le vélo ou la marche. Les données en direct sont alors consultable aussi bien sur le bracelet que sur l’application mobile:

Une fois l’enregistrement terminé, on trouve les données récapitulatives dans l’historique de l’application mobile. Voici par exemple un enregistrement d’une activité de vélo:

L’enregistrement est particulièrement complet, en tout cas pour un bracelet connecté de cette gamme de prix. Le seul gros point noir est l’absence totale d’envoyer ces données vers une autre application d’analyse sportive, hormis les application Google Fit ou Apple Santé décrites dans la partie de suivi d’activité… Espérons que Xiaomi propose à l’avenir d’exporter ces données, au moins sous forme de fichiers GPX, TCX ou FIT.

Fonctions connectées

Le Mi Band 3 est équipé d’un vibreur, qui averti de l’arrivée de nouvelles notifications sur le smartphone. L’application Mi Fit permet de sélectionner exactement les applications dont on souhaite afficher les notifications, comme décrit en début d’article.

Le bracelet affiche un extrait du texte de la notification, mais entre nous, cela nous invite fortement à consulter le détail sur le téléphone plutôt que de tenter de lire un texte affiché sous cette forme:

Mais les notifications par vibration sont plutôt efficaces et cela permet de savoir lorsque quelque chose de nouveau arrive sur le téléphone. Notez aussi qu’il est possible de consulter l’historique des notifications dans le menu idoine, mais là encore, l’affichage du texte n’est pas des plus confortables…

Le widget météo

Le Mi Band 3 est également équipé d’un petit widget météo qui, par défaut, utilise les données de localisation du téléphone mobile pour afficher la météo du lieu où on se trouve. Il est ainsi possible d’un simple glissement de doigt sur le bracelet d’avoir les prévisions pour la journée:

Il est également possible de consulter les prévisions à 3 jours.

Et encore…

Enfin, dans le menu « Plus » on trouve des petites fonctions sympathiques comme un chronomètre simple:

Ainsi que la possibilité de changer l’affichage de l’écran de l’heure, dont voici un écran qui affiche l’heure ainsi que le nombre de pas:

Le test du Mi Band 3 en vidéo

Retrouvez le résumé de ce test et toutes le fonctionnalités du Mi Band 3 dans ce test en vidéo:

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre en déballant un bracelet connecté vendu 50CHF / 40€. J’ai déjà testé un grand nombre de ce type de bracelets, du Polar Loop aux trois générations de Vivosmart de Garmin en passant par le Touch de Tomtom ou encore des modèles de Misfit. Tous ces bracelets coûtaient au moins le double, et parfois même presque 5 fois le prix du Mi Band 3. Je n’avais donc pas de grandes attentes, et pour être honnête j’imaginais que j’allais tester un produit médiocre.

Mais quelques heures seulement après avoir passé le Mi Band 3 autour de mon poignet, je me rendais compte que mon à priori n’avait rien de fondé. Et si le bracelet lui-même dépassait largement mes attentes, c’est surtout la partie logicielle qui l’accompagne qui m’a bluffé. En effet, l’application Mi Fit est tout simplement la meilleure app accompagnant un bracelet connecté qu’il m’ait été donné d’utiliser à ce jour. L’application présente une interface simple et facile à comprendre mais diablement complète. Les analyses de données sont bien présentées, et chaque fonctions est bien à sa place. On trouve ni trop ni trop peu d’informations et tout se trouve à moins de deux mouvements de l’écran d’accueil. Seul gros reproche: impossible d’exporter ses données d’enregistrement d’activités vers une autre application ou un fichier.

concernant le bracelet en lui-même, l’interface est simplissime mais les informations essentielles sont consultables directement sur l’appareil. Sauf lorsqu’on est en plein soleil, son écran est très lisible et l’interface tactile est réactive et efficace. L’autonomie du Mi Band 3 tient largement la comparaison avec des appareils bien plus chers, offrant une semaine d’autonomie avec les réglages que j’ai choisis, largement au-delà de mes espérances. Enfin, le bracelet est facilement remplaçable, et l’ensemble est étanche à 50m, dispose d’un vibreur et d’un cardio optique.

Après deux semaines d’utilisation de l’ensemble bracelet et Mi Fit, difficile de croire que l’ensemble ne vaut que 30€… Le fait que Xiaomi batte des records de ventes avec de bracelet m’impressionne beaucoup moins désormais, quand je vois le rapport qualité/prix.

Mais si tout semble rose pour le Mi Band 3, reste que Xiaomi est une entreprise chinoise, soumise aux pressions du gouvernement chinois et donc probablement prête à donner plus ou moins d’informations à ce même gouvernement. Et un bracelet connecté de ce type collecte de nombreuses informations plus ou moins personnelles, comme la fréquence cardiaque, les habitudes de sommeil ou encore des données collectées par l’application mobile. Pas plus d’informations que n’importe quel autre bracelet de Garmin, Polar ou Fitbit, mais l’exploitation de ces données pourrait être différente en fonction de qui les possède. A bon entendeur.

J’ai aimé ou pas aimé

Sur le Mi Band 3, j’ai aimé:

  • Des fonctions complètes de suivi d’activité, du sommeil et de la fréquence cardiaque.
  • Un écran de bonne facture, lisible et une interface tactile réactive
  • Un rapport qualité / prix absolument imbattable.
  • Une application mobile bien conçue, efficace et complète.
  • Une autonomie très intéressante.

J’ai moins aimé:

  • L’impossibilité d’exporter les données sportives vers une autre application ou un fichier
  • Un écran difficilement lisible en plein soleil.
  • L’impossibilité d’enregistrer une activité sportive uniquement avec le bracelet, sans emmener le smartphone.
  • Le fait de devoir sortir le module du bracelet silicone pour la recharge.

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou gearbest.com. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.

3 commentaires pour “Le bracelet connecté Mi Band 3 testé de fond en comble

  1. Merci pour ce test très complet.
    Franchement bluffant.
    Comme je l’ai déjà dit, les Chinois apprennent vite et les lignes de code ne leur font pas peur. L’avance hardware des acteurs actuels (Garmin, Polar…) risque de fondre rapidement…
    Ma femme trouvant la A300 trop grosse et ne la portant donc pas, ce bracelet est bien tentant…
    Pour le risque d’utilisation des données, se connecter sous un faux nom avec une adresse mail poubelle devrait suffire.

  2. J’ai reçu le bracelet après une série de tests j’ai été déçu car le capteur cardiaque ne fonctionne pas sur peaux foncée. Et quand je dis ne fonctionne pas, c’est qu’il ne parvient pas à effectuer la mesure et non pas que les résultats sont erronées. J’ai essayé sur un doigt plus claire au niveau de la paume, il a fonctionné impeccablement. C’est vraiment dommage car les deux premières générations souffrait du même problème. Et ce n’est pas spécifique a Xiaomi. La grande majorité des capteurs cardiaques ne fonctionne pas dans les mêmes conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.