Les tests Coros

Puissance en course à pied: Coros, première marque à proposer l’intégration complète

promotion Promotion en cours: C'est la saison de la pluie, du froid, mais aussi du retour des Running Weeks de i-run.fr! Une opportunité de s'équiper complètement à moindre coût en profitant de remises allant jusqu'à -70% sur les fins de séries! En profiter maintenant chez i-run.fr!

Coros monte en puissance, si vous me passez l’expression. Car aujourd’hui, la marque annonce la disponibilité de l’intégration totale avec la solution Stryd, en plus d’une mesure de puissance entièrement au poignet sur ses montres. Jusqu’alors, aucune solution (app mobile, montre sportive ou connectée) ne proposait une intégration de la puissance en course à pied aussi aboutie. De l’intégration totale du capteur Stryd à la création d’entrainements par intervalles basés sur la puissance en passant par une solution de mesure au poignet, Coros se positionne clairement en leader du marché dans l’intégration de cette mesure pour les coureurs à pied.

Le résumé de l’annonce en vidéo

Le résumé de l’annonce de Coros et son application pratique, le tout résumé en vidéo:

Une mise à jour majeure pour les entrainements en course à pied

La marque Coros démocratise donc la mesure de puissance en course à pied sur ses montres au travers de deux moyens technologiques:

  • La mesure de la puissance de course à pied directement au poignet sur les montres Coros sans aucun capteur externe requis
  • La possibilité de coupler le capteur Stryd pour une mesure de puissance, d’allure et de distance plus précise

Ces fonctions passent par une mise à jour du firmware de la montre, et est disponible pour les Coros Apex, Apex Pro, Vertix et directement intégrée à la Pace 2 lors de sa sortie. La première génération de Pace, malheureusement, n’est pas concernée par cette mise à jour.

La première intégration totale du capteur Stryd

Le capteur Stryd est à ce jour la solution la plus rependue pour la mesure de puissance en course à pied. En plus d’offrir une compatibilité avec plusieurs marques de montres cardio GPS, le capteur est également réputé pour la précision de ses données.

Mais les fabricants de montres cardio GPS semblaient jusqu’alors frileux à intégrer complètement la solution proposée par le Stryd. Garmin le propose au travers d’applications ConnectIQ, qui imposent certaines limitations, Polar et Suunto ne proposent qu’une intégration partielle…

Jusqu’à cette annonce de Coros, aucune marque de montres de sport ne proposait l’intégration totale des possibilités offertes par le capteur Stryd:

  • Mesure de la puissance et données dérivées (temps de contact au sol, form power, leg spring stiffness…)
  • Mesure de la distance et de l’allure instantanée par le Stryd pour atteindre un niveau de précision supérieur à celui du GPS des montres de sport
  • Intégration avec PowerCenter pour envoyer la totalité des données d’entrainement pour analyse
  • Des plans et des séances d’entrainement basés sur la puissance

L’intégration du capteur Stryd native chez Coros

Désormais, il est donc possible de coupler le capteur Stryd à sa montre Coros, comme un capteur externe ANT+. Cela va activer la mesure de puissance pour le profil de course à pied.

Après avoir ajouté le capteur, la montre demande la valeur de CP. Il n’est pas obligatoire d’entrer une valeur ici, c’est uniquement pour définir les zones de puissance. Par la suite, cette valeur de CP sera mise à jour automatiquement par synchronisation entre Stryd Powercenter et l’app Coros:

Il est également possible de configurer le Stryd comme source de donnée pour la distance et la vitesse, dans les options du capteur. Par défaut, la montre reste sur le mode GPS, il faudra donc penser à changer ce paramètre pour bénéficier de la précision accrue du capteur Stryd pour la mesure d’allure et de distance de son profil de course à pied.

Enfin, Coros a également prévu la possibilité de changer le facteur d’étalonnage du Stryd. Bien que dans la quasi totalité des cas il n’y ait pas besoin de changer le facteur de calibrage, c’est un bon point d’avoir intégré ce paramétrage!

Une mesure de puissance au poignet

En plus du support du capteur Stryd, Coros annonce également la capacité de ses montres à mesurer la puissance en course à pied uniquement au poignet. Jusque là, Polar était la seule marque du marché à proposer une telle mesure.

Coros proposait déjà une mesure de la puissance sur ses montres depuis un peu moins d’un an via le module Running Performance Pod. Désormais, aucun accessoire n’est requis pour obtenir des données de puissance sur les Apex, Apex Pro et Vertix, ainsi que sur la nouvelle Pace 2.

Fournir des données de puissance de course à pied uniquement au poignet est un travail difficile. En effet, avec une mesure au poignet seul, la sensibilité est moins bonne que sur la chaussure ou à la taille. Pourtant, les données de puissance fournie par la Vertix que j’ai utilisée dans ce mode sont assez proche de la mesure du Stryd par exemple. Voici un graphique ce comparaison de données de puissance par différents outils de mesure:

Les constats que je fais en lisant ce comparatif sont les suivants:

  • Il n’y a pas de référentiel absolu dans la puissance en course à pied, je reviens sur ce fait dans le paragraphe suivant
  • La mesure du Stryd couplé simultanément sur la Coros Apex Pro et la fenix 6 est identique sur les deux montres, ce qui parait logique mais qui devait être vérifié
  • La mesure au poignet de la Coros Vertix est non seulement très proche mais réagit également de manière identique au capteur Stryd, hormis une approximation sur la troisième répétition de haute intensité au centre du graphique
  • La mesure au poignet de Polar est bien plus approximative et montre sur ce graphique des pics et des creux difficilement explicables
  • Les données fournies par l’app de puissance à pied Connect IQ de Garmin avec la ceinture HRM-Run sont plus élevées que les autres outils de mesure, mais correspondent proportionnellement aux variation des autres capteurs

Comme je l’explique dans la série sur l’utilisation de la puissance en course à pied, les capteurs de puissance dans cette disciplines se basent sur des valeurs différentes. Certains capteurs prennent en compte les mouvements latéraux du corps (comme ici le capteur Garmin en vert) alors que d’autres non. Cela explique les différences de watts indiqués pour une intensité donnée.

L’important pour utiliser correctement la puissance à pied est d’avoir un capteur constant dans sa mesure (ici les données du Stryd, du capteur Garmin et de Coros au poignet sont toutes cohérentes entre elles) et de toujours se fier aux données issues du même capteur (ne pas faire une séance avec la puissance au poignet de la Coros ou de la Polar, et la séance suivante avec le Stryd).

Des métriques natives au profil de course à pied

Que l’on utilise la puissance au poignet ou alors que l’on ait couplé le capteur Stryd, les données à afficher sur le profil sportif liées à la puissance sont « natives ». C’est à dire qu’il ne s’agit pas de petits programme additionnels comme le sont les champs de données Stryd sur les montres Garmin par exemple. Il n’y a donc pas de limitations dans le nombre de champs liés à la puissance que l’on peut afficher dans le profil sportif.

Les données liées à la puissance disponibles sur les pages de profils sportifs pour consultation durant l’entrainement sont les suivants:

  • Donnée de puissance en watts instantanée
  • Moyenne de puissance en watts sur 3, 10 ou 30 secondes
  • Moyenne de puissance globale ou sur un tour
  • Temps de contact au sol

De plus, si elle est affichée sur une page de 2 ou 4 champs de données, la valeur de puissance est également accompagnée d’un indicateur de zones sous forme de code couleur pour la puissance.

Les données additionnelles fournies par le capteur Stryd sont disponibles dans le récapitulatif de données de l’activité de course à pied, en ouvrant la partie « Développer pour afficher plus de données ». On y retrouve le temps de contact au sol, le ratio vertical, la longueur de foulée, le Form Power et le Leg Spring Stiffness:

Lorsque la version mobile sera mise à jour avec ces fonctions, elle pourra être directement liée à la plateforme Stryd Powercenter pour y envoyer directement ces données.

La création d’entrainements fractionnés basés sur la puissance

Et c’est là que Coros finit le boulot que, jusque là, toutes les autres marques avaient laissé un terrain en friches: les entrainements par intervalles basés sur la puissance en course à pied.

J’avais commencé à avoir de l’espoir de voir cela arriver lorsque Polar avait annoncé les Vantage et la mesure de la puissance native au poignet. Je me suis dit que la marque allait finir l’intégration et proposer des cibles d’intervalles natives en watts. Cela n’est jamais arrivé… Pourtant, cela parait être une évidence et d’une simplicité enfantine d’un point de vue technique. Garmin, Polar et bien d’autres proposent depuis longtemps cela pour les entrainements cyclistes.

Mais l’attente est désormais terminée. Et en tant qu’utilisateur convaincu de la puissance à pied depuis des années, c’est avec un enthousiasme débordant que je me suis mis à tester cette nouvelle fonctionnalité.

Définir son entrainement par intervalles

La première étape consiste à définir ses séances d’entrainement fractionnés à l’aide de l’outil intégré à l’app mobile. Le seul petit changement est la possibilité de fixer des cibles d’intensité sur les répétitions en watts, en plus des traditionnelles valeurs de fréquence cardiaque, d’allure ou de cadence. Ici un exemple d’entrainement proposé par Stryd dans l’un de ses plans d’entrainements basés sur la puissance:

Suivre l’entrainement sur la montre

Une fois l’entrainement défini, il suffit de l’envoyer sur la montre Coros. Depuis cette dernière, on lance l’entrainement depuis le profil spécifique « Entrainement » du menu. De là, on peut consulter le contenu et les différentes phases de l’entrainement:

Enfin, on lance l’entrainement, et on se laisse guider par la montres, étapes par étape. Lorsqu’on arrive dans une intervalle avec une cible de puissance, la jauge de l’écran affiche le nombre de watts et indique si l’on est dans la cible, trop bas ou au contraire trop haut:

La montre vibre et bipe pour indiquer que l’on se trouve en dehors de la cible, le cas échéant. C’est simple, efficace… tout ce que j’attendais depuis des années en tant qu’adepte de la puissance en course à pied. A mon sens, tout est presque parfait, il ne manque que la possibilité de créer des intervalles basées sur les zones de puissance et non les données brutes en watts. Il est possible que Coros améliore tout cela à l’avenir.

Le Running Performance Pod pour des données de course avancée

Avec la mesure de puissance au poignet pour toutes les montres Coros, il n’est donc plus nécessaire de disposer du Performance Pod pour accéder à ces données. Toutefois, Coros a également mis à jour le firmware du Pod, car il continue à fournir des indications additionnelles intéressantes.

Le Pod permet notamment une mesure précise de l’oscillation verticale. En effet, le positionnement à la taille rend la mesure d’oscillation verticale bien plus facile et précise que sur le pied. Il permet aussi de données des indications sur l’équilibre de temps de contact au sol, et des données dérivées.

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Conclusion

Avec l’annonce faite aujourd’hui, les montres Coros deviennent les meilleurs outils du marché pour utiliser la puissance en course à pied. Et ceci que l’on utilise un Stryd ou non.

Si Garmin, Polar ou Suuno supportent bien le capteur Stryd, et que Polar permet même une mesure au poignet, l’intégration est désormais bien plus complète chez Coros. Cela est notamment dû au fait que jusque là, il n’était pas possible de suivre des entrainements par intervalle basés sur la puissance sur aucune montre du marché, à l’exception de l’Apple Watch avec l’app Stryd. Mais l’app ne permettait pas de personnalisation de ses champs de données qui étaient un peu limités.

A mon avis, la puissance en course à pied va progressivement gagner en popularité dans les années à venir. La démarche de Coros, avec une mesure au poignet disponible pour tous les possesseurs de montres de la marque est une porte d’entrée facilitée pour les coureurs à pied curieux de découvrir cette mesure.

Pour celles et ceux qui voudraient se lancer, vous retrouvez sur le site un dossier complet, sous forme de série d’articles et de vidéos, sur la prise en main de la mesure de puissance en course à pied.

La mise à jour de l’app puis du firmware des montres sera disponible peu de temps après la publication de cet article pour les Apex Pro et Vertix. L’Apex sera mise à jour quelques jours plus tard. La Pace 2 disposera nativement de ces fonctions. Comme je l’ai déjà noté, cette mise à jour ne concerne pas la Pace de première génération.

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour vous rendre sur les sites partenaires de nakan.ch. En passant par ces liens, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Vous trouvez le détail des offres partenaires sur le comparateur. Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN (non cumulable avec d'autres offres)

i-run.fr
Alltricks France
GarminGPS.ch
Rakuten France
Amazon France
* Non cumulable avec d'autres offres

18 commentaires

  1. Coros est impressionnant ! La rapidité avec laquelle les développeurs mettent a niveau leurs produits …. la preuve s’il en fallait que tout est possible avec de la volonté …

    1. Merci pour ces informations! Mon épouse vient de m’offrir une fenix 6x (Un bon technologique depuis ma 920 xt) et un capteur Stryd… A-t-elle peur que je prenne du poids au passage de mes quarante ans?? Quoi qu’il en soit bravo à Coros et en espérant que Garmin propose bientôt des entraînements basés sur la puissance avec une intégration plus complète, à suivre….
      Bravo pour tes articles.

  2. Personnellement je suis assez scotché… Coros est dynamique… Garmin bloque les capteurs tiers au point que l’on se retrouve avec un stryd couplé à une montre incapable de gérer des intervalles de puissance en course à pieds avec un stryd alors que la même montre est capable de le faire en vélo ?
    D’un autre côté, est-ce Garmin qui bloque stryd ou est-ce stryd qui ne fait pas d’avance dans le développement ?

    1. Garmin a toutes les cartes en main pour développer l’intégration totale. Le Stryd communique avec un protocole documenté, le ANT+, de manière ouverte. Et ironie de l’histoire, Garmin est propriétaire de la technologie ANT+… et c’est Coros qui fini le job. Donc clairement, c’est Garmin qui freine des 4 fers pour ne pas perdre le contrôle sur tout ou partie des données d’entrainement de ses montres.

      Personnellement, en tant que coureur à pied lambda, j’attendais cela avec impatience. Désormais, c’est donc une Coros qui m’accompagnera la plupart du temps lors de mes entrainements de course à pied…

      1. Alors c’est absolument génial, j’ai poussé un coup de gueule sur le forum de garmin en suggérant d’acheter une Coros non sans suggérer de visiter l’article de nakan sur l’intégration complète des capteurs de puissance par Coros, et Garmin m’a flaggué mes commentaires comme spam…. Bon soyons clairs, c’est pas forcément l’information qu’ils espèrent voir publiée sur leur propre forum, mais au moins ça leur mettra peut-être la puce à l’oreille !? Remise en question en cours : 1% sur 100%

        L’attitude de Garmin me donne envie de passer commande d’une Coros… je suis dégoûté. Ca fait trois ans qu’ils se paient la tronche de tous en faisant croire aux difficultés rencontrées pour gérer les intervalles basées sur la puissance, et maintenant que la bombe leur pète à la tronche, ils tentent d’étouffer l’histoire !

        1. On va dire les choses très sincèrement:
          1. Ils s’en foutent
          2. Stryd est une épine dans leur pied qui les fait ch…

          Ils s’en foutent car le nombre de coureurs à pied qui utilisent sérieusement la puissance dans leur pratique est infime. Ils considéraient jusque là que de toute manière, les montres Garmin étaient « les moins pires » pour utiliser le Stryd et la puissance, et avaient en quelques sorte raison. Donc ils n’avaient aucune raison de presser le pas.

          Ensuite, le Stryd les fait ch… car il devient un accessoire qui rencontre un certain succès et met en évidence l’absence de solution proposée par Garmin pour avoir des données précises et utilisables à l’entrainement, ne serait-ce que pour la distance et l’allure instantanée. De plus, chaque utilisateur qui place un Stryd sur sa chaussure, c’est 250$ de moins chez Garmin. Je suis certain qu’ils travaillent à un produit concurrent mais qu’ils n’arrivent pas à la précision du Stryd, donc ils n’ont pas envie de le mettre sur le marché en l’état.

          Coros, et c’est son job et sa position sur ce marché, doit agir en trouble fête et trouver ces petites niches à combler avec des fonctions qui leurs permettent de trouver des sportifs qui veulent utiliser ces fonctions. Et ça fonctionne. Ils ne vont pas multiplier par 100 leurs ventes avec ça, mais petit à petit se construire une base d’utilisateurs et tant qu’ils seront plus à l’écoute de leur base utilisateurs que de l’équipe marketing et des actionnaires, ça continuera ;-)

          Sportivement.

          1. Alors chapeau bas pour ce commentaire ! J’étais déjà persuadé que vos articles étaient non orientés et non sponsorisés par les marques, mais alors là du coup la messe est dite !

  3. Coros c’est prendre le taureau par les cornes. J’ai longuement hésité à passer d’une Polar m430 vers une Coros apex, sans regret. Cette dernière est tellement complète en informations et truffé de qualité pour le trailer que je suis et solide, testé et approuvé. ( Un seul défaut la cardio poignet trop optimiste).
    Merci de nous permettre de partager toutes ces infos.

  4. Bonjour Greg,

    Je suis assez déçu de ma Fenix 5X car je la trouve plutôt lourde, avec une puce GPS très moyenne et une intégration STRYD vraiment pas au top.

    Sachant que je suis plutôt Runner (10, semi et Marathon), penses-tu que la Vertix soit la remplaçante idéale ou une Apex Pro serait plus pertinente ?

    Sais-tu si l’Apex Pro et la Vertix vont avoir bientôt une succession ?

    Merci d’avance

    1. Salut!

      Perso depuis que j’ai le nouveau firmware de la Coros avec le support natif Stryd, je ne cours plus qu’avec l’Apex Pro. Entre l’Apex Pro et la Vertix, seul « l’habillage » matériel et l’autonomie change. L’Apex Pro est plus légère, plus fine et je la trouve plus adaptée à une pratique essentiellement couse à pied. C’est avec celle-ci que je cours.

      J’aurai tendance à dire que la prochaine à être renouvelée chez Coros sera la Apex, et ceci à mon avis pas avant le printemps prochain. Donc les Apex Pro et Vertix ne seront, à mon avis et sans aucune info « officielle » de la part de Coros, pas renouvelées avant au moins un an.

      Sportivement.

  5. Tout d’abord, merci pour tous vos articles intéressants.
    Je pensais que Garmin allait se sortir les doigts avec une mise à jour pour la rentrée avec l’intégration complète du stryd sans passer par une appli connect iQ mais c’est finalement Coros qui a dégainé le premier.
    Parfois je ne les comprends pas. C’est que pour faire des intervalles avec un Stryd, il faut passer par un champ de données Connect IQ comme Run Power mais c’est moins sympa à configurer (pas très user friendly).
    Ils traînent certainement des pieds car ce n’est pas leur solution maison.

    1. Effectivement, mais même avec leur solution « maison » intégrée via Connect IQ, ce n’est pas possible… Le problème de Garmin c’est qu’on a de plus en plus l’impression à travers le temps que le driver du développement de nouvelles fonctions n’est plus le sportif mais l’équipe marketing, et les résultats trimestriels présentés aux actionnaires.

      1. Oui c’est pas faux. Mais une fois que l’on est dans l’ecosystème (montre, compteur, …) ils se doutent bien que parfois c’est compliqué de tout lâcher. Par fainéantise on n’a pas forcément envie de jongler sur différentes plateformes et ils en profitent …
        En tout cas félicitations pour tous vos articles. Je vous suis régulièrement mais je commente peu.

        1. Je suis tout à fait d’accord avec cette remarque. Si on switch de Garmin connect vers Coros, que deviennent toutes nos données accumulées qui nous permettent d’avoir notre statut d’entraînement, notre VO2 max, notre seuil lactique, notre charge d’entraînement, etc. Il faut tout recommencer chez Coros? En plus j’ai un compteur vélo edge 830 qui ajoute des données (physio trueUp) À mes stats Garmin… c’est vrai que basculer chez Coros n’est pas facile…

  6. Autant j’ai trouvé comment utiliser remplacer les données du GPS par celles de Stryd pour la distance, autant je n’ai rien trouvé pour l’allure. Est-ce que je n’ai pas les yeux en face des trous ?

  7. Bonjour Nakan, très bel article sur l’introduction de la notion de puissance par Coros. J’ai lu les autres articles et vu certaines vidéos que tu as réalisé sur le sujet.
    Une question me taraude… Capteur Stryd ou Pod Corps ? Je regarde tout de même l’investissement par rapport à ce que ça pourrait m’apporter. D’autant que j’en viens parfois à mettre les pieds dans l’eau… Même si le Stryd est ultra précis, le pod doit Bein améliorer la precision de la vitesse instantanée. Est ce que ça changera fondamentalement quelque chose pour la puissance ?

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.