Les tests de matériel

La montre multisport Tomtom Spark (Runner 2) testée de fond en comble

Publié 29 novembre 2015 à 21 h 34 min   /   par   /   commentaires (36)

Tomtom est un acteur récent sur le marché des montres de sport. Après la première version, la Tomtom Runner, la montre néerlandaise a sorti cet automne la seconde version, surnommée « Spark« . Équipée d’un capteur de fréquence cardiaque optique, d’un lecteur de musique Bluetooth, de fonctions pour la natation en piscine, le vélo et la course à pied, la petite dernière de Tomtom a sur le papier de quoi séduire. Voyons donc ce qu’elle a dans le ventre!

tomtom_spark_cover_web

A propos de ce test

Merci à l’agence de presse représentant Tomtom en Suisse d’avoir mis à ma disposition une Spark pour la durée de ce test. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 29 novembre 2015.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre à écran carré à niveaux de gris (22x25mm, 144x178px). 50 grammes.
Fonctions générales
Notifications intelligentes
Étanchéité (min. 20m)50 mètres
Suivi d'activité quotidienne
Support de Glonass
Altimètre barométrique
Norme de capteurs Bluetooth
Norme de capteurs ANT+
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Uniquement sur les modèles "cardio"
Support de capteur de puissance (cyclisme)
Autonomie longue (+ 8h)
Enregistrement GPS à la seconde
Stockage et lecture de musique dans la montre
Profils sportifs
Profil pour la course à pied
Profil pour le cyclisme
Profil de natation en piscine
Profil de natation en eau libre
Profil triathlon
Profil multisport libre
Prix actuel (sur amazon.fr):Dès 148.17€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Où l’acheter ?

baz_60La Tomtom Spark est désormais disponible à peu près partout. Vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l’achetez sur amazon.fr en utilisant ce lien, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site, sans que cela ne vous coûte quoi que ce soit de plus!

Résumé du test

La Tomtom Spark est une montre multi-sport simple, que je qualifierais de « minimaliste » sans que cela ne soit un reproche, au contraire. On ne se noie pas dans les options, les réglages etc… On lance son activité et on regarde ses 3 champs de données, on lance sa musique et on se concentre sur son entrainement. Alors certes, les utilisateurs les plus exigeants qui attendent de pouvoir personnaliser à l’extrême leur montre passeront leur chemin, mais les personnes qui cherchent une montre simple et sans fioritures trouveront leur compte avec cette Spark.

Le grand déballage

Premièrement, sachez que la Tomtom Runner 2, ou Spark, est disponible dans différentes versions: avec ou sans fréquence cardiaque optique, avec ou sans le lecteur de musique, avec ou sans les écouteurs Bluetooth etc… Ensuite, chaque modèle est disponible dans 2 tailles: Small et Large. Référez-vous aux indications de taille sur l’emballage pour trouver celle qui vous convient. Le modèle testé ci-dessous est celui qui contient toutes les fonctionnalités.

tomtom_spark_box_01_webSur la boite, on trouve le guide de taille évoqué précédemment:

tomtom_spark_box_02_webEt quand on en arrive au contenu, on peut dire qu’il est plutôt sommaire:

tomtom_spark_box_content_webLa montre et son bracelet, le câble USB et le guide de l’utilisateur.

Comparaison de taille et format

La partie active de la Spark est dissociée du bracelet, ce qui permet d’en changer facilement.

tomtom_spark_band_webIl existe également un support pour le vélo qui peut accueillir la montre, et le transformer en compteur de vélo.

Au niveau du format, voici la Spark avec quelques autres montres. De gauche à droite: Garmin Forerunner 630, Garmin Forerunner 620, Tomtom Spark, Garmin Forerunner 230 et Garmin Vivoactive.

watches_compare_2015.11_01_webDe profil:

watches_compare_2015.11_02_webEt de côté:

watches_compare_2015.11_03_webOn constate qu’elle est d’un format comparable aux autres montres de course à pied du moment. Mais la Spark en fait un peu plus, et dispose d’un capteur de FC optique que les autres n’ont pas.

Utilisation, prise en main et ergonomie

La Tomtom Spark se pilote exclusivement avec son unique bouton, situé en-dessous de l’écran:

tomtom_spark_bouton_webOn l’utilise en pressant les 4 côtes pour les fonctions suivantes:

  • A droite: pour valider une action. Depuis l’écran de montre, passe à la sélection des activités sportives. Démarre une activité ensuite.
  • En haut et en bas pour naviguer dans les menus ou les écrans de donnée durant l’activité. Depuis l’écran de l’heure, le haut permet d’accéder à la musique, le bas au menu.
  • A gauche: pour revenir en arrière. Lors d’une activité, permet de la mettre en pause, puis de l’arrêter avec une pression longue. Enfin, depuis l’écran de l’heure permet d’accéder aux données du suivi d’activité.

Le menu est composé des entrées suivantes:

  • Info -> Permet d’afficher l’état de la batterie, le numéro de version, l’état du Quick GPS, l’utilisation de la mémoire interne et le numéro de série de la montre
  • Horloge -> Permet de régler le format d’heure, l’heure de la montre et de configurer une alarme.
  • Suivi -> Permet de configurer les objectifs en terme d’activité quotidienne, ainsi qu’activer ou non le suivi du sommeil.
  • Capteurs -> Permet d’associer des capteurs externes Bluetooth (voir le chapitre Associer des capteurs plus bas dans ce test)
  • Téléphone -> Permet de paramétrer le couplage avec l’application mobile et de lancer une synchronisation.
  • Mode avion -> Permet d’activer le mode avion, en désactivant toutes les fonctions Bluetooth et GPS.
  • Options ->
  • … Unités ->Permet de configurer les unités (métriques ou impériales)
  • … Vibreur -> Active ou désactive le vibreur
  • … Démo -> Activer ce mode permettra de simuler des positions GPS même si la montre ne dispose pas de signal. Notez que dans ce mode, les activités ne sont pas enregistrées dans l’historique.
  • … Nuit -> Active le rétro-éclairage permanent lors des activités. Attention à l’autonomie !
  • ... Verrou -> La fonction verrou nécessite une pression prolongée sur le bouton gauche pour mettre l’activité en pause. Ceci évite qu’une simple pression accidentelle du bouton de mette en pause l’activité.
  • Profil -> Permet de configurer les données de l’utilisateur (poids, age, langue, sexe…)
  • Standards -> Affiche les certifications obtenues par la montre (FCC, etc..)

La configuration des différentes activités s’effectue directement en mode « pré-entrainement » (voir plus bas).

L’écran est à niveaux de gris. Très lisible, il dispose également d’un bon rétro-éclairage, qui a le seul défaut de vider très vite la batterie. L’ergonomie est bonne, il faut juste le temps de s’habituer à manipuler ce bouton unique, et apprendre où chercher les options et informations.

Enfin, pour être complet dans l’utilisation de la montre, on notera qu’il est possible de configurer certaines actions (comme l’allumage du rétro-éclairage ou marquer un tour) lorsque l’on recouvre l’écran avec la main.

L’environnement logiciel

L’écosystème logiciel autour de la Tomtom Spark est composé d’un logiciel à installer sur l’ordinateur (Windows ou Mac OS X) qui permet de synchroniser et mettre à jour la montre. C’est également ce logiciel qui va lancer la configuration initiale sur la plate-forme en ligne lors de la première utilisation.

Pour commencer, rendez-vous à l’adresse http://tomtom.com/123. Téléchargez le logiciel et démarrez-le, enfin, connectez la montre:

tomtom_spark_start_01En premier lieu, après avoir détecté la montre, il va demander de lui donner un nom:

tomtom_spark_start_02Ensuite, il va demander la date de naissance de son utilisateur:

tomtom_spark_start_03Enfin, il demande si il peut collecter des données anonymes:

tomtom_spark_start_04Après, le logiciel confirme avoir ajouté correctement la montre, et demande si l’on souhaite la connecter à la plate-forme en ligne MySports:

tomtom_spark_start_05Auquel cas, le logiciel ouvre une fenêtre de navigateur avec le site MySports qui nous invite à nous connecter ou à créer un compte:

tomtom_spark_start_06Tomtom MySports est la plate-forme en ligne qui regroupe la configuration et permet de consulter ses activités. Le site est accessible via l’adresse https://mysports.tomtom.com. Sur l’écran de base, on retrouve la liste des activités, les totaux et quelques infos sur le suivi d’activité:

mysports_dashboardL’interface et l’analyse d’activités sur le site est décrit dans les chapitres suivants.

Enfin, Tomtom MySports est également disponible comme application mobile pour iOS ou Android. L’application permet de synchroniser la montre ainsi que la consultation des activités.

mysports_app

Exporter des données vers d’autres formats / services

Depuis le logiciel MySports sur l’ordinateur, il est possible de configurer l’export des données d’entrainements vers d’autres services en ligne ou d’autres formats de fichiers:

tomtom_exportSeule contrainte: ajoutez les services sur lesquels vous souhaitez envoyer vos entrainements, ou les formats de fichiers que vous souhaitez exporter, mais ils ne seront effectivement exportés que si vous synchronisez la montre avec l’ordinateur (et pas via l’application mobile). On notera tout de même l’effort de compatibilité avec de nombreux services online, Polar pourrait s’en inspirer!

Mise à jour de la montre

Lorsqu’une mise à jour de la Spark est disponible, MySports l’indique et affiche un bouton « mettre à jour« :

tomtom_update_01Tout est effectué automatiquement, après la mise à jour, la montre redémarre automatiquement et se re-synchronise!

tomtom_update_02

Les fonctions de course à pied

Pour passer en mode pré-entrainement de course à pied sur la Spark, utilisez le bouton droit depuis l’écran de l’heure, puis sélectionnez la course à pied. De cet écran, la montre va se mettre à rechercher un signal GPS:

tomtom_spark_run_01_webLa montre ne permettra de démarrer l’activité qu’une fois le signal acquis. Si l’on souhaite configurer l’activité de course, on peut le faire depuis cet écran en utilisant le bouton bas.

tomtom_spark_run_02_webUne fois le signal GPS acquis, on peut démarrer l’enregistrement avec le bouton « droit ».

Ensuite, chaque donnée est affichée sur un écran. On passe d’un écran à un autre avec les boutons « haut » et « bas ». Voici une vue de la fréquence cardiaque:

tomtom_spark_hr_webOu l’allure:

tomtom_spark_run_allure_webOn pourra également configurer l’affichage en km/h (voir plus bas). Notez également que la fréquence cardiaque peut être affichée en zone:

tomtom_spark_run_fc_zone_webConfigurer les options de course

Sur l’écran de pré-entrainement, en pressant le bouton « bas », on pourra configurer les quelques options pour l’activité. Dans notre cas la course à pied, mais cela est valide pour tous les profils sportifs. On pourra y configurer l’entrainement type (voir ci-dessous, les programmes d’entrainement), les métriques de course, ou les playlists de musique.

Les métriques consistent à choisir les deux champs affichés sous la donnée principale de chaque page. On les configure une seule fois, et les données sont ensuite les mêmes pour toutes les pages. On se rend donc dans Métriques -> Affichage:

tomtom_spark_fields_webOn aura le choix entre les données suivantes:

tomtom_spark_fields_02_web

  • Horloge
  • Temps
  • Distance
  • Allure
  • Allure moyenne
  • Vitesse
  • Vitesse moyenne
  • Calories
  • Cardio (FC)
  • Zone de FC

Dans la vitesse, on pourra configurer soit l’affichage en vitesse (km/h) soit en allure (min/km) ou alors les deux:

tomtom_spark_run_speed_unit_web

La fonction musique

Bien qu’il soit possible d’utiliser cette fonction dans d’autres sports, j’ai rangé le descriptif de la fonction lecture de musique dans la section course à pied car c’est pour cette activité à mon avis qu’elle sera le plus utilisée.

tomtom_spark_music_webPremièrement, sachez que comme je n’ai pas reçu les écouteurs Bluetooth fournis dans le pack de la Spark, j’ai donc testé cette fonction avec mes écouteurs Sony MDR-AS800BT.

Premièrement, mettre de la musique sur la Spark est aussi simple que de glisser-déposer des fichiers sur une clé USB. On met ses fichiers ou ses playlists dans le dossier « Music » et le tour est joué. La montre dispose de 3Go d’espace pour le stockage de musique.

Avant le départ, dans les paramètres de course, on règlera la musique que l’on souhaite écouter. Ensuite, le contrôle s’effectue entièrement avec les commandes intégrées dans les écouteurs, raison pour laquelle je recommande vivement une paire d’écouteurs munie de contrôles de volume et de lecture / pause / précédent / suivant. Ces opérations ne sont pas possibles depuis la montre.

La qualité de lecture a été bonne durant mes tests, même si parfois j’ai rencontré quelques « sauts ». Ils étaient finalement assez rares et peu gênants. Et cela est peut-être lié au fait que je n’ai pas utilisé les écouteurs fournis avec la montre.

Enfin, sachez que la montre dispose également de synthèse vocale, qui indique la progression des objectifs fixés. Mais censée motiver, la voix de la synthèse vocale monocorde incite plutôt à la dépression qu’au dépassement de soi…

Les programmes d’entrainement

La Spark permet de définir quelques fonctions d’aide à l’entrainement basiques. Il est possible de configurer les programmes suivants:

tomtom_spark_goal_web

  • Aucun: Pas d’objectif.
  • Objectifs: Définir un temps ou une distance
  • Intervalles: entrainement fractionné
  • Tours: simplement marquer des tours, manuellement ou automatiquement.
  • Zones: Basé sur les zones de fréquence cardiaque, vitesse ou allure.
  • Race: permet d’affronter une performance passée enregistrée comme telle sur MySports.

Ici, je configure un objectif de distance:

tomtom_spark_goal_02_web

Et je définis la distance que je souhaite atteindre:

tomtom_spark_goal_03_webEnfin, durant l’activité, je peux suivre où j’en suis de mon objectif:

tomtom_spark_goal_04_webLa configuration des intervalles est simpliste. En gros, un entrainement est composé d’un échauffement, d’un couple « travail/récup » que l’on configure soit sur une distance soit sur du temps, une nombre de répétitions de ces phases et une récup finale:

tomtom_spark_intervalles_01_webConfigurer des séries sur la distance:

tomtom_spark_intervalles_02_webFixer le nombre de répétitions:

tomtom_spark_intervalles_03_webIl sera donc possible de configurer rapidement un 10×30/30 ou un 15x200m r=20″, mais pas de 10x200m/10min seuil/10x200m par exemple…

Analyser ses données de course à pied sur MySports

Une fois téléchargée sur MySports, voici à quoi ressemble l’activité de course à pied:

mysports_runLa partie supérieure affiche les données générales et les moyennes. On trouve ensuite la carte et le tracé GPS. A gauche, le tableau des intervalles, avec les temps au km.

En-dessous, le graphique permet de superposer deux courbes. Tout ceci ressemble assez aux autres plate-formes en ligne. Seule chose surprenante: la montre semble mesurer la cadence de course via son accéléromètre interne, puisque la cadence moyenne est affichée dans le bandeau du haut. Mais pas de graphique ou autres données avec la cadence. Cette donnée ne figure pas non plus dans les données exportées (TCX ou CSV).

Les fonctions de cyclisme

Bien sûr, il est possible de porter la Spark au poignet pour bénéficier de la fréquence cardiaque optique sur son vélo, mais dans ce cas, la lisibilité n’est pas la meilleure pour consulter ses données pendant qu’on roule.

La meilleure solution consiste donc à fixer la montre sur le guidon. Tomtom propose un support spécialement prévu pour ceci. Mais n’en disposant pas, j’ai testé avec le support traditionnel de Polar:

tomtom_spark_bike_webLe fonctionnement du mode cyclisme est exactement le même que la course à pied à l’exception que la vitesse est par défaut affichée en km/h. Tous les réglages et fonctions sont exactement les mêmes.

Notez que pour bénéficier de la fréquence cardiaque, il est possible de coupler un émetteur de FC traditionnel en Bluetooth.

Analyser ses données de cyclisme sur MySports

Voici une activité de cyclisme sur MySports:

mysports_bikeNote: l’altitude est mesurée via GPS, car la Spark n’est pas équipée d’un altimètre barométrique (ou du moins, je n’ai trouvé cette spécification nulle part).

Les fonctions de natation en piscine

tomtom_spark_swim_webLa Spark dispose d’un profil de natation en piscine. Pas de natation en eau libre via le GPS. Et sachez que le capteur de fréquence cardiaque optique ne s’active pas dans ce mode, la notice indique que le capteur ne fonctionne pas dans l’eau.

Le fonctionnement est particulièrement simple: on démarre l’enregistrement de l’activité, et on nage. Pas besoin de se soucier de la montre. Elle va automatiquement détecter les temps de nage, temps de pause, nombre de longueurs, etc… Durant l’activité, elle affiche plusieurs données. La première est évidemment la distance. Surprenant, la montre affiche cette donnée en km, alors que la donnée en mètres est largement utilisée pour ce type d’activité:

tomtom_spark_swim_distance_webBien sûr, il faut définir la longueur de la piscine dans les réglages d’activité, afin que la distance soit calculée correctement. On peut configurer une piscine de 15m à 999m, avec le détail du 1/4, 1/3, 1/2, 2/3, 3/4 en plus !

La montre peut afficher les données suivantes comme donnée principale sur les différentes pages:

  • Heure
  • Durée
  • Distance
  • Vitesse moyenne (en km/h ou min/km en fonction du réglage de l’activité)
  • Nombre de longueurs
  • Score Swolf
  • Nombre de mouvements par longueurs
  • Calories

Note concernant le nombre de mouvements: il indique le nombre de mouvement du bras qui porte la montre, à doubler donc pour obtenir le nombre de mouvements total en crawl:

tomtom_spark_swim_mvmts_webLe score SWOLF quand à lui est un indice d’efficacité qui cumule le nombre de secondes par longueur de 25 mètres au nombre de mouvements. Plus le chiffre est bas, plus la nage est efficace:

tomtom_spark_swim_swolf_webEt comme pour les autres activité, les données des deux champs inférieurs peut être changée dans l’activité.

Analyser ses données de natation sur MySports

Voici l’affichage d’une séance de natation en piscine de 25 mètres sur MySports:

mysports_swimPour une raison que j’ignore, les intervalles sont indiquées comme 100 yards, bien que l’activité ait été configurée en mètres.

On constate que la Spark et MySports ne détectent et n’affichent pas le style de nage.

Les autres sports

La Spark est configurée avec les sports suivants:

  • Course à pied
  • Cyclisme
  • Natation
  • Course en intérieur (sans GPS)
  • Gym (sans GPS)
  • Cyclisme en intérieur (sans GPS)
  • Freestyle (toute autre activité outdoor).
  • Simple chronomètre

Il est donc virtuellement possible de pratiquer n’importe quel sport en détournant un peu les profils configurés. Les profils d’activités en intérieur fonctionnent sans GPS. Notez que le cyclisme en intérieur nécessitait un capteur de vitesse / cadence avant la version 1.1.19, désormais il n’est plus nécessaire pour cette activité.

Tout savoir sur le capteur de fréquence cardiaque optique

tomtom_spark_sensor_web

Lors de mon article sur la FC optique publié il y a quelques semaines, j’attribuais le capteur optique de la Spark à la société LifeQ. Ce n’est pas absolument exact. Tomtom a choisi le matériel qui compose son capteur chez Osram, entre autres. Et c’est LifeQ qui a conçu le code logiciel qui mesure la fréquence cardiaque à partir du capteur. Voilà qui est dit!

L’essentiel consiste à savoir si ce capteur est fiable. J’ai donc pratiqué plusieurs séances de différents sports pour comparer le fonctionnement de ce capteur optique avec un capteur traditionnel. Voici les quelques tests effectués.

Test 1: course à pied et comparatif avec la Polar V800 et un Polar H6

Dans le graphique ci-dessous, on retrouve à gauche une séance de course à pied avec des intensités. A droite, un zoom sur les répétitions. Les données ont été alignées à la seconde près pour la comparaison:

1011runv800La ligne rouge représente la courbe de FC mesurée par l’émetteur thoracique Polar H6 par la Polar V800. La ligne bleue est la mesure optique de la Spark. Sur cette séance, on constate que la fréquence cardiaque optique atteint ses limites. Précision et réactivité sont absentes en début de séance et durant les intervalles.

La fin de séance est plus en phase entre les deux capteurs.

Test 2: course à pied et comparatif avec la Polar V800 et un Polar H6

Deuxième test avec les mêmes acteurs mais lors d’une séance différente:

1111runv800Lors de cette séance de type « footing », on constate un problème lié à la ceinture de FC thoracique: lors d’un temps froid et sec, si les électrodes ne sont pas humidifiées, les données en début de séance ne sont pas cohérentes. Après quelques minutes, on constate que les deux lignes se superposent presque parfaitement.

Test 3: cyclisme sur piste et comparatif avec le Polar M450 et le Polar H6

2511trackm450On se trouve dans cet exemple sur un cas intermédiaire. Pas de grosses disparités, mais des différences tout de même. La moyenne à la fin de l’entrainement est tout de même relativement proche.

Test 4: entrainement de cyclocross et comparatif avec le Polar M450 et le Polar H6

2811cxm450Lors de ce dernier test: le capteur optique a mis du temps avant de se caler correctement, mais il a ensuite plutôt bien fonctionné. On remarque sur le zoom des intensités à droite le petit délai de réaction de la FC optique par rapport à la fréquence cardiaque mesurée par les impulsions électriques au niveau thoracique, et donc en temps réel.

Conclusion sur cette mesure optique

Mon avis sur cette technologie en voyant les données de cette Spark reste la même que celle que je postais dans mon test de la Garmin Forerunner 225: tant que l’on s’entraine en endurance, avec des intensités maximum de 75%, la FC optique conviendra parfaitement.

Mais lorsque la mesure devient critique: lors d’intervalles à des FC élevées, ou lorsque la réactivité de la mesure est importante, la technologie optique ne rivalise pas encore avec la mesure traditionnelle.

L’activity tracker

La Spark mesure au quotidien votre niveau d’activité. Depuis le menu Suivi -> Objectifs, on règlera notre objectif en terme de pas quotidiens, de temps d’activité, de calories ou de distance.

La montre affiche ensuite le nombre de pas (ou d’autres mesures) lorsque l’on utilise le bouton « gauche » depuis l’écran de l’heure:

tomtom_spark_at_01_webUne pression supplémentaire affiche le nombre de pas sur la semaine:

tomtom_spark_at_02_webAprès une synchronisation, MySports affiche également ces données:

tomtom_spark_activity_tracker

Comme pour d’autres aspects, le suivi d’activité de la Spark est moins avancé que sur d’autres appareils, et il est très simple. Mais comme pour les autres fonctions, il est très probable qu’avec le temps et les nouveaux firmwares, la fonction évolue.

Analyse du sommeil

Si cette fonction est activée dans le menu « Suivi -> Sommeil » de la montre, elle va mesurer le nombre d’heures de sommeil durant la nuit. Toujours basique, la fonction ne permet pas d’obtenir plus de détails que ceci:

tomtom_spark_sommeil_crop

Capteurs compatibles

Dans ce tableau, vous trouvez les références des accessoires évoqués dans ce test compatibles avec la Spark. La liste n’est pas exhaustive, mais recense l’essentiel des accessoires que l’on peut utiliser avec la montre.

Pour coupler un capteur depuis la Spark, il s’agit simplement de l’ajouter depuis le menu Capteurs -> Cardio / Vélo.

AccessoireFabricantTest nakan.chLien amazon.fr / prix
Chargeur USBn/aN/A10.99 €
Ceinture cardio textile Bluetooth SmartTomtomN/A36.24 €
Capteur de vitesse/cadence cyclisteTomtomN/A36.24 €
Support guidon pour montrePolarN/A7.25 €
Support guidon pour montreGarminN/A9.99 €

Conclusion

Si vous cherchez une montre multi-sport simple d’utilisation, disposant de menus clairs et d’un affichage de données efficace, vous ne vous tromperez pas avec la Spark. Par contre, si vous êtes plutôt du genre à vouloir toujours plus de fonctions et que vous voulez pouvoir personnaliser votre montre à l’extrême tout en consultant toujours plus de données, elle n’est probablement pas faite pour vous.

Quand à l’argument de la fréquence cardiaque optique, bien qu’utile pour les personnes allergiques aux ceintures pectorales ou aux sportifs amateurs, le capteur ne répondra pas aux exigences plus élevées. Cette technologie est récente, et évoluera probablement au cours des prochaines années.

En tous les cas, merci pour votre visite! Et n’hésitez pas à réagir et amener vos propres expériences ou questions sur cette montre dans les commentaires de ce test!

Supporter ce site pour de futurs articles sur du matériel

Si vous souhaitez acquérir une Tomtom Spark et que vous souhaitez me donner un coup de pouce pour de futurs tests, merci d’utiliser l’un des liens suivants pour l’acheter sur amazon.fr!

Commentaires (36)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet

  • 30 décembre 2015 à 20 h 07 min Nakoma

    Ton article est très intéressant et très complet !
    Actuellement j’hésite à investir dans une Tomtom spark ou la garmin 620… J’ai actuellement une Polar FT7 depuis 1 ou 2 ans mais la ceinture pectorale me fait de sérieuses brûlures mais je recherche également une montre me permettant d’avoir un suivi pour améliorer mes perf’ ^^
    En tout cas merci !

    Répondre
  • 14 janvier 2016 à 14 h 30 min Jerome

    Bonjour. Super article. J ai cette montre. Je suis assez déçu du mode natation ou la montre me compte systématiquement beaucoup plus de longueur d effectuées réellement. ( 39 pour 30 réelles, 45 pour 32 etc…). As tu rencontrer le même problème ?

    Répondre
  • 11 mars 2016 à 10 h 51 min Bruce C.

    Bonjour, J’ai lu plusieurs de vos articles (qui au passage sont d’une clarté et d’une précision bluffante, chapeau!) et j’aimerai avoir votre avis (ou celui d’utilisateurs). Je cherche une montre GPS pouvant me servir à la fois pour le running (essentiellement) mais également pour le vélo.
    En sachant que j’utilise Strava sur iPhone6, et que je dispose d’un compteur vélo (Sigma).
    Le but de mon acquisition est d’avoir une montre running qui puisse être simple d’utilisation (temps/km, vitesse, tracé gps précis, temps total) sans avoir « trop » d’options compliquées.
    J’hésite entre la Garmin FR620 (pas trop « vieille » avec les nouveaux modèles?), la Polar M400HR, la Tomtom Spark cardio. Les deux dernières sont dans les 200€, la première 300€.
    L’écart de prix est-il justifié/justifiable en fonction de mes besoins?
    La Tomtom est-elle au « point » vis à vis de Polar? (de Garmin cela m’étonnerait).
    Merci infiniment pour le temps consacré pour me répondre.
    Sportivement

    Répondre
    • 11 mars 2016 à 15 h 29 min greg (nakan)

      Bonjour,

      D’après vos besoin, je pense que les 3 options feront le boulot. Après, il est certain que la Garmin sera plus complète en terme de course à pied, et que Garmin Connect et Polar Flow sont plus complets que Tomtom MySports pour l’analyse de données à posteriori. Au niveau multisport, la Tomtom Spark sera la plus complète par contre, car elle propose de multiples profils que ne prposent pas les autres montres.

      A considérer aussi: la forerunner 230 et à peu près au même prix que la 620, et propose aussi un mode vélo en plus de la course à pied, tout en étant compatible avec Connect IQ et porposant les dernières fonctions connectées.

      Sportivement !

      Répondre
      • 14 mars 2016 à 10 h 28 min Bruce C

        Merci infiniment Grég.
        Je me rapproche donc désormais d’une FR 230. J’ai vu également vos tests sur ces montres.
        Une dernière question, mais qui risque d’être hors sujet ici, donc vous pourrez supprimer ma question si vous le souhaitez, quel choix vous conseilleriez entre Forerunner 225(237euros), 230(220euros), 235(295euros) et la 630(330euros) ?
        J’envisage de faire l’achat via votre lien pour contribuer au travail que vous effectuez.
        Je vous remercie et vous souhaite une agréable journée sportive.
        Amicalement.

        Répondre
        • 15 mars 2016 à 10 h 02 min greg (nakan)

          Hello.

          Personnellement, basé sur mon utilisation de tous les jours, j’irai sur la 230: la technologie de FC optique n’étant pas encore à 100%, je préfère ne pas payer plus cher pour avoir une info douteuse. Quand aux fonctions supplémentaires entre 230 et 630, elles ne justufuent pas le prix pour mon utilisation. Après, d’autres utilisateurs pourraient en avoir l’utilité…

          Sportivement.

          Répondre
          • 15 mars 2016 à 18 h 01 min Bruce C.

            Merci, Merci et encore Merci!
            Très bonne continuation à vous.
            Sportivement.

            Répondre
    • 20 janvier 2017 à 10 h 56 min BALAT Dominique

      bonjour,
      félicitation pour ce test super explicite et complet, j’ai commandé une tomtom runner 2 sans cardio, question budget, mais peut elle fonctionner avec une ceinture achetée indépendamment ? Merci encore
      Cordialement
      dominique

      Répondre
  • 13 avril 2016 à 2 h 38 min Luc

    Bonjour,

    J aime beaucoup votre blogue. Je vous lis du Canada. J’hésite entre la TomTom et une Garmin 225. Je ne vois pas grand différence entre les deux. Lequel est le meilleur choix selon vous.

    Merci

    Répondre
  • 25 avril 2016 à 14 h 01 min Roro à donf !

    désespérement à la recherche d’avis comparatifs sur les montres GPS + cardio, je viens de découvrir ce site : j’adore !!!!!

    bravo pour la patience du rédacteur…

    Répondre
  • 26 avril 2016 à 15 h 49 min Marwen (@KMarwen)

    En comparant avec les données du post de la Garmin 235 le capteur FC de la TOMTOM est clairement meilleur.
    J’ai aussi l’impression que le menu est beaucoup plus convivial sur cette TomTom

    Répondre
    • 26 avril 2016 à 21 h 40 min greg (nakan)

      Je suis plutôt d’accord avec vous. Mais la plate-forme en ligne de Tomtom est moins fournie que celle de Garmin pour l’instant !

      Répondre
      • 27 avril 2016 à 8 h 23 min Marwen (@KMarwen)

        Après une longue réflexion mon choix à été fait pour la TomTom (hier sur vente privee)
        Avantages : musique et meilleur capteur FC

        Répondre
  • 26 avril 2016 à 22 h 05 min Soatt

    Bonjour
    Je n arrive pas a utiliser le verrou. Malgré le choix du ‘oui’ cela n empêche pas à l écran de bouger par inadvertance pendant l exercice . Et l activite s arrête !
    Merci

    Répondre
  • 22 juin 2016 à 10 h 00 min Guillermo

    Bonjour,
    Merci pour cet article
    Le tableau de capteurs compatibles n’apparaît pas : [table “” not found /]
    Pouvez vous le mettre à jour ?

    Répondre
    • 22 juin 2016 à 10 h 49 min greg (nakan)

      Merci d’avoir signalé l’erreur. Le tableau est à nouveau correctement affiché.

      Sportivement.

      Répondre
  • 23 juin 2016 à 10 h 53 min Roro à donf !

    Bonjour

    Je possède cette montre suite à la lecture de votre article. Je pense qu’une info est à corriger :
    « Mode avion -> Permet d’activer le mode avion, en désactivant toutes les fonctions Bluetooth et GPS. »
    Pour moi, le mode avion ne désactive pas le GPS puisque je fais toutes mes activité en mode avion, et mes traces sont bien enregistrées.
    Par contre ce mode est intéressant pour l’autonomie (Bluetooth désactivé), que je troue d’ailleurs vraiment très bonne (plus de 4 heures facilement)

    Roland

    Répondre
  • 30 juin 2016 à 16 h 52 min fievet shanna

    bonjour,

    Pourriez vous m’informez sur la différence entre la tomtom runner 2 cardio music et la tomtom fitness cardio music spark?

    Sur le site de TOMTOM elles sont au même prix, à première vue ont les mêmes fonctions mais ne portent pas le même nom???

    Qu’elles sont les différences?

    Bien à vous
    FIEVET Shanna

    Répondre
    • 30 juin 2016 à 18 h 23 min Roland

      Bonjour
      Au vu des articles que j’ai déjà lus, il n’y a aucune différence : c’est uniquement un effet marketing pour cibler 2 types de population sportive.

      Répondre
  • 8 août 2016 à 13 h 10 min CHA

    Bonjour,
    Je souhaiterais acheter une montre multi-sports et j’hésite en la Tomtom Spark et la Garmin Vivoactive HR.
    Le seul élément qui favorise la Tomtom Spark est la musique. Et je pratique le triathlon, randonnée et la gym.

    Merci beaucoup pour votre aide!

    Répondre
    • 8 août 2016 à 14 h 50 min Roland

      Salut

      Je ne connais pas la Garmin, mais je possède la TOMTOM: une qualité majeure est sa simplicité d’utilisation, très utile pour éviter les prises de tête avant et pendant la course..

      Répondre
  • 14 septembre 2016 à 11 h 38 min Fred

    Salut Greg.
    J’ai acheté cette montre entre autre après avoir lu ton (tes) tests. Avec 2 mois de recul je dois dire que j’en suis satisfait. J’ai utilisé à peu près toutes les fonctions hormis la CAP pour l’instant mais ça ne saurait tarder.
    Mis à part la Fonction piscine en petit bassin (15/16 mètres) où il est difficile d’avoir une mesure fiable le reste est top. Pour ma part à mon niveau (51ans) concernant le capteur optique bonne fiabilité que ce soit sur tapis ou en spinning. Les variations sont bien prises en compte.
    En un mot très bon rapport qualité prix, bonne fabrication et prise en main super facile.
    Merci à toi.
    Pour la petite histoire j’espère faire mon 1er tri S en 2017…..encore un peu grâce à toi…
    Fred

    Répondre
  • 14 septembre 2016 à 17 h 52 min jcmag

    Est-ce que la montre mémorise où on en était dans la lecture d’un mp3 ? J’écoute des livres audio, et mon lecteur actuel reprend là où il en était quand il s’était arrêté

    Répondre
  • 18 septembre 2016 à 10 h 34 min Cyril

    Excellent test. Mais peut-on faire tous les sports avec cette montre (peau de phoque par exemple) et est-elle adaptée à un adolescent (moi) de 15 ans?

    Répondre
    • 19 septembre 2016 à 17 h 44 min fred

      Je me permets de répondre avec ma ‘petite’ expérience, en mode gym c’est faisable vous n’aurez que la fonction cardio, pour avoir une trace gps il faudra utiliser le mode freestyle.

      Répondre
  • 3 janvier 2017 à 19 h 58 min schubmehl

    les données des activités course de la montre tomtom runner 2 sont mauvaises alors qu’elles sont bonnes sur l’ordinateur. comment résoudre ?’.

    Répondre
  • 4 janvier 2017 à 10 h 14 min Carine

    Bonjour,

    J’ai acheté cette montre en octobre 2016. J’ai cependant des soucis sur la tenu de la batterie, elle se vide très rapidement. Je suis même pas certaine qu’elle tiendrai sur un semi marathon… Je peux à peine faire deux entrainement de course de 1H (et ce sans la musique), après je dois la recharger. J’ai pourtant couper les modes nuits et suivis d’activité…

    Est ce normal qu’elle se décharge si vite ??

    Merci

    Répondre
    • 4 janvier 2017 à 14 h 34 min Jérôme

      Il n’y a pas de doute, ta montre a un problème. Ma compagne l’a et elle a fait un marathon (en plus de 4h) avec mesure optique du cardio sans aucun problème. Avec cardio et musique, elle atteind 4h. Elle double en enlevant la musique et elle dépasse les 10h en enlevant le cardio (la montre bien sûr ;) ).
      A mon avis, un retour au SAV s’impose.

      Répondre
    • 4 janvier 2017 à 16 h 45 min Roland

      tu peux tenter d’activer le mode « avion », mais effectivement, il y a surement un Pb car l’autonomie est un point fort de cette montre

      Répondre
  • 16 janvier 2017 à 12 h 04 min Philippe

    Article intéressant mais pourquoi après arrêt d’une activité, les données sur la montre sont supérieures à celles sur Mysports?

    Répondre
  • 16 janvier 2017 à 13 h 01 min Delcourt

    Etant novice dans la course à pied je n arrive pas à trouver comment faire pour trouver la durée de ma pause quand je mets ma montre en pause et que je veux m arrêter par ex 1’30 »..
    Merci d avance

    Répondre
    • 16 janvier 2017 à 15 h 45 min Roland

      Bonjour,

      j’ai une méthode : utiliser le mode fractionné. mais ça peut ne pas répondre a votre besoin (car il faut déterminer le temps de course aussi)

      Répondre
  • 23 janvier 2017 à 9 h 18 min bart

    bonjour,
    comment faire pause pendant une course, et relancer quelques minutes plus tard?

    Répondre
    • 23 janvier 2017 à 10 h 28 min Roland

      simplement en appuyant sur la gauche du bouton central (retour arriere du menu)
      on repart en appuyant de nouveau a droite du bouton central

      Répondre
  • 17 février 2017 à 21 h 47 min Bontemps christophe

    Tout est dit … Je partage l’analyse, j’ai constaté la même chose pour la fréquence cardiaque, elle n’est pas cohérente, elle exagère de + de 30 pulsations en début de séance.
    Je rajouterai la fragilité du bracelet qui s’est déchiré au bout de 7 mois. Le SAV est réactif.
    Sur des séances de fractionnés il manque aussi la distance parcourue à chaque tour. Par exemple 5×2′, il serait intéressant que la montre vous indique la distance parcourue à chaque 2′. C’est une donnée qui ne sera visible qu’en rentrant avec le logiciel.
    Le fractionné « variable » est aussi un gros manque …(par exemple des exercices pyramidales (1’/2’/3’/2’/1′)), j’avais sous-estimé l’importance de cette fonction.
    La fonction vibrante est très bien ainsi que la possibilité de programmation de la séance en quelques secondes. La capacité à capter le satellite en quelques secondes, j’avais une polar précédemment qui mettait 5mn.

    Répondre
  • 18 février 2017 à 17 h 53 min pa va

    lors de mes séances d’entrainement de 3 X (6 X 400 m) , je n’arrive pas à un résulta correct
    la montre m’indique à chaque fois 1 ‘ 30  » ,
    j’ai l’impression quelle n’arrive pas à m’indiquer réellement mon résultat 58 »,59 »,57…(par exemple)
    et qu’elle m’indique 1’30 » par défaut alors que j’arrete à chaque fois ma montre !

    Répondre
Close