Focus

Tout savoir sur l’app Stryd de l’Apple Watch

Parmi les montres qui supportent pleinement le capteur Stryd, on retrouve l’Apple Watch. Au travers de l’app spécifique de Stryd, il est possible de bénéficier de données de puissance, de distance et d’allure mesurées par le capteur, d’organiser ses pages de données et même de suivre un entrainement par intervalles. Les séances sont synchronisés ensuite automatiquement sur le PowerCenter et ensuite sur les plateformes de son choix. Cela fait de la montre d’Apple un choix intéressant pour l’entrainement en course à pied lorsqu’on possède un capteur Stryd. Voyons exactement comment tout cela fonctionne dans cet article!

Installer l’app Stryd sur la montre

Comme pour toutes les apps, installer l’app Stryd sur son iPhone active automatiquement l’installation de l’app sur l’Apple Watch couplée à ce même iPhone. Si ce n’est pas le cas, il faudra simplement activer l’app Stryd dans la liste des applications disponibles dans l’Apple Watch:

A l’exception de la toute première génération d’Apple Watch (dont les fonctions autonomes étaient très limitées), toutes les générations d’Apple Watch sont compatibles avec l’app et le couplage du Stryd (Series 2, 3, 4, 5, 6 et SE).

Une fois l’app installée sur la montre et correctement configurée (compte créé et connecté, capteur Stryd connecté) sur l’iPhone, tout est prêt pour partir courir!

Configurer l’app Stryd

L’app de Stryd sur l’Apple Watch permet un certain nombre de réglages. Elle permet de gérer des options générales comme les tours automatiques, de définir une puissance cible ou encore de personnaliser ses écrans de données.

Personnaliser les écrans de données

L’app permet de personnaliser ses pages de données afin d’afficher exactement les données que l’on souhaite avoir sous les yeux durant la course. La personnalisation s’effectue directement sur la montre dans l’app Stryd. On trouve l’option « Modifier l’écran de course » dans les paramètres, qui permet:

  • De choisir le nombre de pages de données (1 à 3)
  • Choisir l’agencement des pages, contenant de 1 à 7 données, en ligne ou en grille
  • Pour chaque champ de chaque page, choisir la valeur à afficher (instantanée, moyenne, pour le tour…)

Parmi les champs disponibles, on retrouve:

  • TIME – Temps écoulé (uniquement sur les champs en pleine largeur)
  • PWR – Puissance
  • HR – Fréquence cardiaque
  • PACE – Allure
  • DIST – Distance
  • CAD – Cadence
  • GCT – Temps de contact au sol
  • VO – Oscillation Verticale
  • GAIN – Dénivelé positif

Les autres paramètres

Dans la suite des paramètres de l’app, on peut modifier plusieurs paramètres qui agiront sur le comportement de l’application.

En tous les cas, les données d’allure et de distance sont automatiquement et exclusivement issues du capteur Stryd connecté. L’app n’enregistre les données GPS issues de la montre que pour la trace de la sortie. Il est possible de désactiver l’enregistrement des données GPS en désactivant l’option « Itinéraire GPS ». De plus, l’app dispose d’un mode spécifique pour la course sur tapis ou en intérieur.

Les autres options permettent d’activer un écran supplémentaire avec la commande des fonctions de musique de l’Apple Watch. On peut aussi activer le démarrage automatique dès que le capteur Stryd et (si configuré) le signal GPS ont été trouvés. La pause automatique arrête l’enregistrement lorsqu’on se trouve à l’arrêt.

Les tours automatiques sont configurables en fonction de la distance (par défaut, 1km). Il est également possible d’activer les tours manuels, bien que l’Apple Watch ne soit pas idéale pour le faire. En activant cette option, l’app Stryd marque un tour manuel lors d’une pression simultanée sur le bouton latéral ET la couronne rotative de l’Apple Watch.

Utiliser l’app durant une session de course à pied

Démarrer l’enregistrement

L’app Stryd peut être utilisée indépendamment de la présence du smartphone. Elle nécessite simplement la présence du capteur Stryd. Lorsqu’on démarre l’enregistrement sur l’Apple Watch, cette dernière cherche le capteur Stryd puis un signal GPS, et lorsque les deux sont disponibles, elle démarre automatiquement l’enregistrement (si le démarrage auto est configuré) ou demande de démarrer l’enregistrement (si le démarrage auto est désactivé).

Dès que l’enregistrement démarre, les pages de données configurées sont affichées. On les fait défiler en utilisant l’écran tactile ou la couronne de la montre.

Écran toujours actif… ou presque

L’écran de l’app Stryd en mode « actif »

Malgré la fonction d’écran à affichage permanent des Apple Watch Series 6 et Series 5, les applications tierces « non Apple » n’en bénéficient pas. Donc l’écran de la montre pass en veille après quelques secondes.

L’écran en mode « veille »

Toutefois, un basculement du poignet ou une tape sur l’écran permet d’activer sa lecture. Pas aussi pratique qu’un écran toujours actif, mais on arrive à s’en sortir… Espérons qu’Apple saura amener la fonction sur les apps tierces prochainement…

Pause, fin d’enregistrement, autres fonctions

Pour accéder au menu de fonctions durant un enregistrement, il faut un pression prolongée sur l’écran tactile. Ceci affiche la possibilité de mettre l’enregistrement en pause ou de l’arrêter.

On peut également depuis là activer le « mode eau » et désactiver l’écran tactile. Lorsque l’enregistrement est en pause, une option permet de reprendre.

Courir sur tapis

Lorsqu’on court sur tapis et que l’on a activé l’option « course intérieur » dans les options de la montre, on trouve également une option pour configurer le degré de pente du tapis de course, afin que la puissance calculée en prenne compte.

On y accède depuis le menu de fonctions, en maintenant le doigt quelques secondes sur l’écran. Là on trouve une entrée pour régler la déclivité du tapis (on change la valeur en faisant tourner la couronne de la montre):

Dès lors, la puissance mesurée tiendra compte de cette pente que le baromètre du Stryd est incapable de mesurer!

Mesurer la fréquence cardiaque

L’app de Stryd récupère en temps réel les données de fréquence cardiaque fournies par l’Apple Watch. Par défaut, ces données sont issues du capteur optique, mais il est possible de coupler une ceinture Bluetooth à l’Apple Watch. Cela est indépendant de l’app Stryd et se configure dans les paramètres Bluetooth de la montre.

Les fonctions plus avancées

Puissance cible

Sans suivre un entrainement par intervalles, il est possible de définir une intensité cible en watts que l’on souhaite avoir comme cible. Lorsque cette fonction est activée dans les options, un écran de données supplémentaire est ajouté et permet simplement de voir la puissance instantanée. Celle-ci s’affiche en vert si elle est dans la cible, et en rouge si elle est en dehors:

Il est possible de configurer la puissance cible dans les options de l’app (ici, 250 watts) ainsi que la marge acceptée pour se situer dans la « cible » (ici, +/- 15).

Suivre un entrainement fractionné

Si on a chargé un plan d’entrainement dans le Stryd Powercenter ou synchronisé un plan d’entrainement Training Peaks, les séances sont automatiquement synchronisées dans l’application Stryd sur l’Apple Watch et permettent de suivre ses entrainements fractionnés avec les cibles spécifiques!

Les complications du watchface

En plus des fonctions de suivi des entrainements de l’app, Stryd fournit une « complication », ces petits widgets qu’il est possible de disposer sur son watchface. Ce dernier peut afficher le RSB (Running Stress Balance):

Cette complication permet donc d’avoir son RSB sous les yeux en permanence, mais aussi d’avoir accès à l’app Stryd directement depuis le watchface car il suffit de toucher cette complication pour la lancer!

Conclusion

Grâce à cette application, l’Apple Watch est donc une montre qui permet d’exploiter pleinement les fonctions du capteur Stryd. Nativement, cette app utilise le capteur pour les données de vitesse et de distance. Elle permet d’enregistrer l’intégralité des données fournies par ce dernier (oscillation verticale, temps de contact au sol, leg spring stiffness, air power et form power). Avec la possibilité ensuite d’analyser sa séance de course dans le Powercenter de Stryd puis de l’exporter vers Strava ou TrainingPeaks, les possibilités d’analyse sont aussi intéressantes!

Si Apple se décide à activer l’écran actif en permanence pour les apps tierces, et que la simple pression du bouton latéral permettait de déclencher un tour manuel, on disposerait d’une solution quasi parfaite sur la montre à la pomme… Bien sûr, l’autonome de cette dernière ne permettrait pas d’enregistrer des courses d’ultra trail, mais pour la quasi totalité des sorties de course à pied du quotidien, cela sera amplement suffisant…

Pour aller plus loin, retrouvez sur ce site le test complet de la dernière Apple Watch: la Series 6. Retrouvez également les tests des capteurs Stryd et Stryd Wind. Enfin, ne manquez pas la série sur l’utilisation de la puissance en course à pied!

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour vous rendre sur les sites partenaires de nakan.ch. En passant par ces liens, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Vous trouvez le détail des offres partenaires sur le comparateur. Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN (non cumulable avec d'autres offres)

i-run.fr
Alltricks France
GarminGPS.ch
Amazon France
* Non cumulable avec d'autres offres

2 commentaires

  1. Très intéressant, avez-vous testé sur Wear OS ? Si j’ai bien compris Stryd n’a pas développé en direct son application, mais « sous-traité » via l’application Sporty Go.
    Curieux d’avoir des retours, je n’ai pas de linotte suis Wear OS en ce moment pour essayer, mais dès que l’occasion se présente, cela me semble prometteur …

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.