Focus

Tout savoir sur le Body Battery de Garmin

promotion Promotion en cours: Baisse de prix sur les fenix 6 sapphire chez i-run! En ce moment, une sélection de modèles Garmin fenix 6 et 6S sapphire sont en baisse de 50 à 100€ chez i-run

Depuis la seconde moitié de l’année 2018, Garmin a intégré l’algorithme de Body Battery développé par FirstBeat sur de plus en plus de ses montres et bracelets. Depuis, cet algorithme a bien entendu évolué et a profité de l’intégration de nouvelles mesures et de capteurs. Avec plus de deux ans de développement, quel bilan peut-on tirer de l’utilité de ce widget? Quelle utilisation peut-on faire de ces données pour mieux planifier son entrainement? Petit tour d’horizon de la fonction!

Qu’est-ce que l’algorithme de Body Battery ?

La variabilité cardiaque comme base

Depuis plusieurs années, l’utilisation de la mesure de variabilité cardiaque s’impose de plus en plus comme un indicateur fiable de l’accumulation de fatigue. Effectuer quotidiennement une mesure de cette variabilité permet d’estimer le niveau de fatigue par rapport à une ligne de base.

ALors que la fréquence cardiaque est le nombre de battements de coeur généralement exprimé par minute, la variabilité cardiaque est la mesure de l’intervalle de temps entre chaque battement. Une grande variabilité entre les battements indique une bonne forme générale, alors que des battements plus réguliers sont signe d’une plus grande fatigue.

La variabilité cardiaque est la base sur laquelle s’appuient la quasi intégralité des algorithmes de FirstBeat utilisés dans les montres Garmin. VO2Max, seuil lactique, fatigue, stress ou encore rythme respiratoire sont estimés sur les montres Garmin en utilisant la variabilité cardiaque.

Pour tout savoir sur la variabilité cardiaque, n’hésitez pas à écouter notre épisode de podcast dédié à ce sujet!

Sur quels éléments se base la mesure?

La mesure de base de Body Bettery est donc la variabilité cardiaque. Mais au travers des autres algorithmes à disposition pour Garmin, il est facile d’intégrer d’autres paramètres comme le sommeil ou le stress. Et bien sûr, le volume et l’intensité de l’entrainement.

En corrélant ces données, Garmin propose un widget, qui sous le nom de Body Battery, affiche un statut sur le niveau d’énergie global à disposition à un instant donné. Un peu comme si on pouvait avoir un indicateur de charge de batterie…

Scoring de Body Battery

Dans le widget et dans l’app mobile, on retrouve une courbe avec l’évolution de body Battery, ainsi que la gain et la perte.

Le score est situé entre 100 pour une énergie complètement régénérée, et 1 pour une fatigue très importante. On peut le voir ici sur une fenix 6:

Le niveau est actuel est de 68. Depuis minuit, le gain total est de 83 et la perte de 30. Une journée de récupération.

Dans l’application mobile, on retrouve l’évolution par jour avec la possibilité de superposer le niveau d’activité à la mesure:

Quelle pertinence de ces mesures?

Dans l’absolu, l’interprétation des données de variabilité ont montré leur efficacité dans la mesure de charge d’entrainement. Utiliser ces données et les corréler avec les données de sommeil et de volume d’entrainement semble être sur le papier une bonne idée et devrait permettre d’affiner la donnée.

Il y a deux points à noter sur les données fournies par Body Battery de Garmin. La première est la nécessité d’établir une base de mesure de la variabilité. Cela peut nécessiter quelques jours pour que l’algorithme arrive à établir une variabilité correspondante à une bonne récupération et celle d’une grande fatigue. En somme, l’algorithme doit « apprendre ».

Ensuite, il y a un élément important: la mesure de variabilité est effectuée exclusivement par le capteur cardio optique des montres ou bracelets qui disposent de Body Battery. Largement évoqué sur ce site et ailleurs, la précision d’un capteur optique est en-deça de celle d’une ceinture thoracique en termes de fréquence cardiaque. Il en va de même pour la variabilité cardiaque. Garmin « filtre » les données issues du capteur destinées à Body Battery, ce qui devrait aider à ne pas intégrer de données trop incohérentes.

Comme on le voit sur les graphiques de superposition, le stress n’est plus mesuré par les algorithmes lors d’entrainements. Dans ce cas, ce sont les données d’activité qui sont intégrées, pour lesquelles il est préférable de porter une ceinture car plus la fréquence cardiaque est élevée, plus le risque d’erreurs liés à la mesure optique est grande. Cela améliorera la prise en charge des données d’entrainement.

Différence avec une app d’interprétation de HRV

Afin d’estimer le niveau de récupération et de charge, il est possible d’utiliser une application d’interprétation des données de variabilité cardiaque à un moment donné. En général, la mesure s’effectue le matin au lever. Par exemple, voici une lecture matinale réalisée avec l’app mobile Elite HRV:

Alors que la mesure avec une telle app est effectuée une fois par jour et se base donc sur un instantané de quelques minutes, la mesure de l’algorithme de Garmin est effectuée tout au long de la journée.

Chacune des deux mesures a ses avantages et inconvénients. En suivant durant plusieurs semaines les données avec les deux systèmes, je dois dire que les données correspondent globalement assez fidèlement.

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Conclusion

La gestion de la récupération est aussi essentiel dans la performance que la planification de l’entrainement. Bien sûr, le ressenti et l’expérience jouent un grand rôle dans le bon équilibre entre la charge et le repos mais un indicateur comme la variabilité cardiaque permet d’obtenir un retour quantifiable de ce ressenti.

Car il se trouve que le sportif d’endurance, même si il sait s’écouter, aura tendance à « minimiser » sa fatigue dans certaines circonstances… Lorsque la compétition approche ou le lendemain d’un entrainement qui se passe un peu mal, on a tendance à relativiser la fatigue et négliger la récupération.

Le score de Body Battery ou de n’importe quelle autre méthode de mesure de variabilité n’est pas en tant que tel un indicateur absolu… Mais force est de constater qu’au cours de ces dernières semaines, il a largement transcrit plutôt fidèlement mon ressenti en termes d’énergie, tout au long de la journée. Plus que lors de mes premières tentatives à la sortie de cet algorithme!

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour vous rendre sur les sites partenaires de nakan.ch. En passant par ces liens, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Vous trouvez le détail des offres partenaires sur le comparateur. Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN (non cumulable avec d'autres offres)

i-run.fr
Alltricks France
GarminGPS.ch
Amazon France
* Non cumulable avec d'autres offres

15 commentaires

  1. Je ne pense pas que ce genre de mesure gadget soit vraiment pertinent.

    Un peu comme pour la mesure du sommeil, ça sert à quoi de le mesurer? Si t’as pas assez dormi, tu le remarque le lendemain… et surtout, je connais personne qui a changé ses habitutes avec ces métriques ou qui a réussi à en tirer quelque chose de benefique.

    Là c’est pareil, tu cours pendant deux heures et le body batterie est à zéro… j’ai pas besoin d’un thermomètre pour men rendre compte, car je suis HS. Pire, peut-on vraiment penser éviter le surentraînement avec???
    J’ai mes doutes… et pourtant pour ça ce serait une bonne chose. (À demander ce que pense denis boucher)

    Dans mon cas, la pertinence est moyenne. J’ai pu constater qu’après une insomnie, le body batterie était comparable à une beaucoup plus courte que d’habitude mais où j’avais tout de même bien dormi. Et pourtant le lendemain, je marchais au radar…

    1. Je ne suis pas vraiment d’accord avec vous, je trouve cette mesure plutôt pertinente et comme Greg j’ai effectué le test avec une autre app très réputé dans le domaine qui est « Elite HRV »
      Je l’ai utilisé pendant des années et justement du fait de l’acquisition d’une garmin récemment m’a fait l’abandonner peu à peu tellement l’algorithme de garmin est pertinent et correspond très bien à mon ressenti.
      Je suis convaincu que ce n’est pas un effet placebo, j’en ai encore eu la pertinence rien qu’aujourd’hui après ma séance de côte ce matin assez éprouvante et une journée au travail de 24h hier, j’avais un body battery à 20 à peu près après ma séance, après avoir mangé je me suis assoupie, j’ai à peine dormi 30min et au réveil je me sentais frais comme un gardon et mon body battery avait gagné +30, je n’avais jamais autant gagné en si peu de temps et en réalité je me sentais bien mieux également. Pertinent donc.

      1. Bonjour, pour vraiment vérifier la pertinence de cet outil, il aurait fallu faire le test avec sommeil de 30 minutes et sans sommeil. Ou même , attendre 30 minutes faire le test, dormir 30 minutes faire le test.

        Après, si vous aviez prévu une autre sortie par la suite, allez-vous regarder cet index pour sortir ou pas?
        Personnellement non. Pareillement, combien de personnes respecte le temps de repos préconisé après chaque sortie?
        Bref, pour moi, cela ne reste pas un argument de vente, si cela vient avec la montre OK mais je ne vais pas dépenser plus pour avoir cette fonction.
        Ceci est mon choix et je respecte les choix contraires.
        Bonne journée.

      2. Je sis d’accord avec vous.
        Rien qu’en prenant un ou deux verres d’alcool en soirée cela a un impactions pour autant être îvre.

        1. Bonjour,

          je regarde peu le body battery mais je trouve que Garmin a énormément progressé quand même dans la pertinence des indicateurs de récup.

          J’ai personnellement décidé récemment de plus écouter ses indicateurs et je prends plus de plaisir à démarrer un entrainement. Je suis plus frais. Il faut savoir faire une journée de repos pour un meilleur entrainement à venir.

          Ce que je n’arrive pas à déterminer c’est une sorte de seuil en deça duquel c’est vraiment couillon d’aller faire le deuxième ou troisième entrainement dans une même journée.
          Bien sûr le bon sens suffit souvent mais parfois « matérialiser » ça par un chiffre peut aider.

          https://www.nfkb0.com/2020/12/19/finding-a-new-balance/
          https://www.nfkb0.com/2020/11/22/entrainement-guide-par-garmin-derniere-maj-fenix-6/

          Aussi, pour ceux qui ont le luxe d’avoir un peu de souplesse dans l’agenda. Si on se réveille avec de mauvaises sensations et un BB qui va dans le même sens, c’est une confirmation qu’il faut se donner un jour de repos et/ou juste faire une marche d’aération ou tourner légèrement les jambes sur le home-trainer

          PS je poste des liens vers mon blog mais c’est juste pour nourrir le propos, n’y voyez pas de la pub et achetez avec les liens affiliés de grégory pour soutenir son travail, merci

    2. Personnellement j’y jette toujours un coup d’oeil avant de faire un entraînement. Certes ce n’est pas une mesure à prendre comme une vérité absolue mais j’ai pu remarquer que ça retranscrivait fidèlement mon état de forme dans plusieurs situations vérifiables : niveau faible pendant plusieurs jours lors d’un virus passager, récupération de 0 après une soirée alcoolisée, récupération beaucoup plus rapide lors de mes pics de forme…
      Partant de ce constat ça me permet d’ajuster mes séances lorsque mon ressenti est différent la mesure : parfois je suis à 100% alors que j’ai l’impression de marcher au radar, c’est juste que je ne suis pas bien réveillé et ça passe dès que je mets un peu d’intensité. D’autres fois je suis à 60% alors que j’ai l’impression d’aller bien, et effectivement ces jours-là si je fais du fractionné je vais rapidement être KO (j’ai testé) donc je me cantonne à une sortie cool.

      1. Bonjour,

        Pareillement, je suis tombé malade fin janvier. Un morceau de viande faisandé dans le couscous du vendredi m’a cloué au lit 3 jours. Je n’ai pas vu venir le virus mais par contre la garmin à bien indiqué pendant ces trois jours un niveau de « body battery » au plus bas et miracle une fois sur pattes tout est revenu à la normale.
        Donc pour moi, ça semble être un outils d’indication de l’état de forme.
        A suivre

  2. Bonjour,
    Il s’agit plus précisément de la variabilité de la fréquence cardiaque et non pas de la variabilité cardiaque.
    Merci pour tous ces articles très intéressants.

  3. Bonjour,
    Merci pour le retour notamment en comparaison d’une application externe. L’outil ne mentionne pas la mesure d’effort VFC (Forerunne) ou le score d’effort (Edge), est-ce globalement aussi fiable ? J’ai l’impression que le score obtenu varie selon le type d’équipement, chose étonnante puisque les données fournies sont normalement indique (le traitement n’étant pas fait au niveau de la ceinture thoracique) ?

  4. Bonjour,

    encore un bel article, bravo une fois de plus.

    Je voulais savoir, j’ai une Fenix 5+, il me semble que le body battery n’est pas disponible pour les Fenix 5 et 5+, si?
    Car j’ai balayé les widgets mais ne l’ai pas trouvé.

    Merci d’avance et bonne continuation à tous.

  5. Merci pour ces explications claires et précises.

    Un doute subsiste néanmoins: quoi faire lorsqu’il me reste plus de 60 heures de récupération mais que ma body battery approche des 100? Entraînement ou repos?

    Quelles sont vos expériences Greg?

  6. Oui, bof, ca dessine de jolies courbes, mais quand je vois les difficultés des capteurs cardiaques optiques des montres (peu importe la marque) à suivre à peu près ma fréquence cardiaque pendant une simple marche, j’ai des doutes sur la fiabilité d’une mesure de variabilité en millisecondes je crois ? Et par conséquent je me demande bien quelle valeur on peut accorder à l’interprétation faite par les algorithmes de la montre.
    Je trouve que cela correspond bien à notre époque de l’évaluation tous azimuts, l’important étant d’avoir une valeur, même si elle ne reflète pas forcément la réalité.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.