La Garmin fenix 6 testée de fond en comble

promotion nakan.ch est aussi sur Instagram! En plus des tests publiés sur ce site, retrouve tous les jours des images de tests, de nouvelles fonctions ou du backstage du site sur le compte Instagram!

C’est ce moment de l’année. Ce moment où Garmin sort la nouvelle version de ses montres fenix. La fenix 6 était très attendue, les rumeurs enflaient, et voilà enfin les nouveaux modèles. Comment améliorer la montre qui est la référence du marché? C’est la question que doit se poser Garmin chaque année. Et chaque année, la marque surprend, étonne ou déçoit… En innovant parfois, en changeant des composants, en apportant des améliorations. Mais tout le monde n’a pas les mêmes attentes… Alors, cette fenix 6 tient-elle ses promesses ? Voici le test complet de la montre!

Contenu de l'article

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec mon propre modèle de fenix 6 Pro Sapphire. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce test n’est pas sponsorisé, comme aucune de mes publications d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 26 septembre 2019.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes (ci-dessous pour la fenix 6):

Format
Montre premium en composite avec cerclage titane, à écran couleur
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassOui
Altimètre barométriqueOui
Norme de capteurs BluetoothOui
Norme de capteurs ANT+Oui
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Oui
Autonomie longue (+ 8h)Oui
Enregistrement GPS à la secondeOui
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineOui
Profil de natation en eau libreOui
Profil triathlonOui
Profil multisport libreOui
Prix actuel:Dès 599€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Garmin fenix 6 à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur Wahoo Fitness Europe, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Le grand déballage

Voici le déballage de la fenix 6 Pro Saphire. Garmin n’a pas changé son packaging, on retrouve donc la boite carrée grise, avec la montre dessus, et les caractéristiques au dos:

Lorsqu’on l’ouvre, on découvre la montre:

Enfin, voici le contenu du packaging. Ne vous attendez pas à quelque chose d’extravagant. Le contenu se limite à:

  • La montre fenix 6 Pro
  • Le câble USB de charge / synchro de Garmin (c’est le câble Garmin « standard » depuis la fenix 5)
  • La documentation

Quoi de neuf ?

Par rapport à la fenix 5 Plus, voici tout ce qu’il y a de nouveau sur les fenix 6.

Construction matérielle de la montre

  • Le capteur cardio est désormais le capteur « elevate » de troisième génération, que l’on retrouve déjà sur les nouvelles Forerunner 245 et 945 ainsi que sur la Garmin MARQ.
  • Le capteur PulseOx, capteur de saturation d’oxygène SpO2 est désormais présent sur tous les modèles.
  • L’affichage de l’écran occupe une plus grande partie de la surface de la montre, l’augmentation est nette et sensible sur tous les modèles, allant jusqu’à 36% sur la fenix 6X.
  • La résolution d’affichage augmente également, sauf pour la fenix 6S qui reste à 240×240. La fenix 6 propose maintenant 260×260 et la fenix 6X 280×280 pixels.
  • L’autonomie augmente très considérablement. La fenix 6S annonce désormais 25h en GPS (contre 14h pour la fenix 5S Plus), la fenix 6 tiendra 36h (contre 24h pour la fenix 5 Plus), et la fenix 6X fait durer le plaisir 60h contre 20h pour la fenix 5X Plus. L’autonomie peut encore largement être augmentée avec des modes GPS plus économiques.
  • Utilisation de la puce GPS de Sony en lieu et place de la Mediatek des fenix 5 Plus et modèles précédents.
  • Tout comme la Garmin Instinct, la fenix 6 est désormais conforme à la norme de résistance militaire américaine MIL-STD-810G, soit une résistance au températures très basses et très élevées, aux pressions faibles, à l’exposition à la poussière et au sable, aux vibrations diverses… Le détail de la norme ici (en anglais).

Fonctions sportives

  • Le cardio optique de la montre est désormais utilisable aussi en natation, aussi bien en piscine qu’en eau libre.
  • Il est désormais possible de configurer jusqu’à 6 champs de données sur une seule page sur la fenix 6S et la fenix 6, et jusqu’à 8 sur la fenix 6X.
  • Pace Pro, une nouveauté pour mieux gérer son allure en course à pied.
  • Les algorithmes de FirstBeat prennent désormais en compte l’acclimatation à l’altitude et à la chaleur (comme pour la Forerunner 945)
  • On retrouve aussi les nouvelles métriques de FirstBeat comme le rythme respiratoire.
  • Augmentation de l’autonomie par l’énergie solaire (uniquement sur la fenix 6X Pro Solar)
  • Ajout de cartes des pistes de ski de plus de 2’000 stations à travers le monde.
  • Revue de CimbPro pour lui faire adopter le look & feel des Edge 530/830.

Les autres améliorations

  • Garmin a mieux intégré les Trends Lines sur les montres, équivalent des heat maps, pour mieux exploiter la cartographie.
  • Il est désormais possible de changer l’apparence des cartes (thèmes).
  • L’affichage des widgets est revu, et l’affichage « glance » permet un affichage sous forme de liste.
  • Nouvelles fonctions de gestion de l’utilisation d’énergie pour créer ses propres profils. Cela permet d’optimiser l’usage de la batterie en fonction de son utilisation.
  • Ajout du mode GPS « Expedition » pour une utilisation très économique du GPS pour des treks de plusieurs dizaines de jours.

Résumé des améliorations

Le principal à retenir ici est un écran largement plus confortable car plus grand. C’est criant sur ce comparatif entre la fenix 6 et la fenix 5 Plus:

La fenix 6 à gauche propose un écran plus étendu que la fenix 5 Plus à droite.

De plus, l’autonomie est très largement revue à la hausse. Pour les autres nouveautés logicielles, il ne s’agit pas de révolutions, mais d’ajouts pratiques et utiles ici et là.

Écran, affichage et lisibilité

On l’a dit plus haut, l’écran et surtout la surface d’affichage a été largement étendue sur la montre. A l’usage, cela fait une réelle différence! Il ne m’a pas fallu longtemps pour m’y habituer, mais le retour sur la fenix 5 est plus compliqué! Toutefois, Garmin ne s’est pas contenté d’agrandir l’écran. Il est aussi plus dense en affichage, les résolutions ont été augmentées sur la fenix 6 et la fenix 6X.

On trouve toujours sur la fenix 6 la possibilité de gérer le rétro-éclairage de manière très précise. On peut définir des paramètres différents pour l’utilisation en activité sportive et hors activité sportive. La montre nous offre la possibilité de gérer les événements qui activent le rétro-éclairage (mouvements du poignet, boutons, alertes…). Enfin le niveau d’intensité peut également être choisi.

L’écran de la fenix 6 est une véritable réussite. Vous ne trouverez pas plus lisible sur le marché de la montre avec un écran couleur de type transflectif (toujours allumé).

Autonomie, charge, batterie et mémoire

Garmin a revu l’autonomie des montres largement à la hausse. De multiples modes GPS ou de gestion d’alimentation permettent d’optimiser, dans certaines cas à l’extrême, l’autonomie de la montre. Voici un tableau qui récapitule de manière complète l’autonomie de chaque famille.

L’autonomie entre les versions Pro et non-Pro sont identiques, sauf que les versions non-Pro n’ont pas de musique:

 fenix 6Sfenix 6fenix 6Xfenix 6X Pro Solar
Mode montre connectée9 jours14 jours21 jours+ 3 jours
Mode GPS25 heures36 heures60 heures+ 6 heures
GPS et musique6 heures10 heures15 heures+ 1 heure
GPS économique50 heures72 heures120 heures+ 28 heures
Mode GPS expédition20 jours28 jours46 jours+ 10 jours
Mode économie en veille34 jours48 jours80 jours+ 40 jours

Notez que les données ici sont les valeurs maximales fournies par Garmin. Le gains obtenus pour la fenix 6X Pro Solar à l’aide de l’énergie solaire semblent le maximum théorique que l’on peut atteindre. il vaudra mieux ne pas compter absolument sur cette marge dans ses planifications d’expédition.

On voit que malgré tout, Garmin peine à rejoindre les références du marché. La Coros Vertix reste en tête avec ses 60 heures en mode GPS normal et 150h en mode éco. Elle n’est approchée que par la fenix 6X. Idem pour les 120h en mode GPS éco de la Suunto 9.

Afficher la charge de la batterie en heures et en jours

La fonction n’est pas nouvelle, on la trouvait déjà chez Suunto. Mais chez Garmin, c’est une petite nouveauté: l’affichage par défaut de la charge de la batterie n’est plus indiquée en pourcentage de charge, mais en durée d’utilisation restante, en fonction du contexte. Que ce soit l’autonomie de la montre en veille, ou pour démarrer l’enregistrement d’une activité sportive.

Il reste toutefois possible de basculer l’affichage en % ou d’utiliser les deux indications en même temps via les réglages de la montre.

Les profils de gestion de batterie

Avec la fenix 6, Garmin introduit une nouvelle manière de gérer l’utilisation de la batterie de la montre. Une nouvelle entrée a fait son apparition dans le menu de la montre: Gestionnaire d’alimentation.

L’économie d’énergie

Dans ce menu, on retrouve la possibilité d’activer l’économie d’énerge pour augmenter au maximum l’autonomie de la montre en mode veille. Cela va, par défaut, désactiver les fonctions suivantes:

  • Le watchface va passer en mode simplifié et consomme moins d’énergie
  • La musique est désactivée
  • La connexion au téléphone est désactivée
  • Le suivi d’activité quotidienne continue
  • Le cardio poignet est désactivé
  • L’oxymètre de pouls est désactivé
  • Le rétro-éclairage est désactivé

Il reste possible de gérer individuellement chacune de ces fonctions pour activer ou désactiver celles que l’on veut.

Les modes d’alimentation

Dans ce sous-menu, on va pouvoir basculer entre les profils de gestion d’énergie. Par défaut, on trouve les profils suivants:

  • Optimisation de batterie. Dans ce mode, le cardio optique, la musique et la connexion au smartphone sont désactivé. Le GPS passe en UltraTrac.
  • Mode veste. Dans ce mode, utile si on porte sa montre par dessus un vêtement, le cardio optique est désactivé. Les autres options restent activées.

Il est ensuite possible de créer ses propres profils, où l’on peut gérer les éléments suivants:

  • Le GPS: il peut être désactivé, forcé en mode GPS seul (standard), forcé en UltraTrack, forcé en mode GPS+Glonass ou GPS+Galileo.
  • La lecture de musique peut être désactivée
  • La connexion au téléphone peut être désactivée
  • La FC au poignet peut être désactivée
  • L’oxymètre de pouls peut-être désactivé
  • La cartographie peut être désactivée
  • Le rétro-éclairage peut être désactivé
  • La connexion à des accessoires peut être désactivé. Ce sont les casques Bluetooth ou les capteurs.

Affichage de la batterie restante

C’est également dans ce menu que l’on choisit d’afficher plutôt la charge de batterie restante en pourcentage, en durée ou les deux.

Passer d’un profil de gestion de l’alimentation à un autre

Une fois les profils définis, on peut passer d’un mode à l’autre facilement directement depuis le démarrage d’une activité sportive. En entrant dans les options avant de démarrer l’activité, on retrouve le choix du profil:

Lorsqu’une activité est en cours d’enregistrement, il est possible de basculer à un autre profil « à la volée » en maintenant le bouton « menu » puis en choisissant « Mode l’alimentation » et en choisissant le profil à appliquer.

Cette vidéo présente le fonctionnement général de la gestion de l’alimentation sur la fenix 6:

La particularité de la fenix 6X Solar

C’est une première chez Garmin: la fenix 6X Pro Solar intègre un second verre, sous une première couche de Gorilla Glass DX, un second verre est équipé de cellules photovoltaïques d’une densité de 10% sur sa surface, et de 100% sur 2mm sur le contour du verre. Ceci afin que la lisibilité de l’écran reste pratiquement aussi claire que sur les autres modèles.

La recharge solaire n’était pas possible au travers d’un verre saphir, Garmin ne propose donc pas de version Solar de la fenix 6X avec ce verre.

Ainsi, la fenix 6X Pro Solar peut augmenter son autonomie en utilisant l’énergie solaire, tant en veille qu’en activité sportive. Mais Garmin a poussé l’intégration en fournissant une watchface et un widget qui rendent compte en temps réel de l’intensité du soleil sur le verre de la montre, et donc du niveau de gain obtenu en terme d’énergie.

Les gains annoncés par Garmin avec cette technologie peuvent atteindre 50% dans les modes les plus économiques. Mais malgré tout, cela ne permet pas de recharger la montre, mais juste de ralentir sa décharge.

Enfin, la montre a une certaine tolérance en terme de température pour l’utilisation de la charge solaire. Une fois franchie les limites supérieures ou inférieures, la montre continue à fonctionner sur la batterie, mais n’utilise plus la fonction solaire.

Recharge en course

Pour celles et ceux qui ont besoin de plus d’autonomie, ou qui ne veulent pas sacrifier la performance de la montre, il reste possible de recharger la montre à l’aide par exemple d’une batterie externe. Lors d’un trail, cela peut se faire par exemple dans le sac à dos.

Mémoire de la fenix 6

Voici la capacité de stockage des deux familles de fenix 6, les versions Pro et non-Pro:

  • Toutes les montres « Pro » bénéficient de 32 Go de mémoire, pour stocker la carto, la musique et l’historique de la montre. C’est le double de la famille fenix 5 Plus.
  • Toutes les montres « non-Pro » sont équipées de 64 Mo pour l’historique d’activités sportives.

Utilisation, prise en main et ergonomie

Si Garmin a travaillé un peu les éléments graphiques du système de la fenix 6, il reste très similaire à ce que l’on connait sur les montres de la marque depuis la fenix 3. L’ergonomie générale n’a quasiment pas changé, pas plus que la disposition des boutons. Voici leur fonctionnement:

  • Depuis l’écran de base, les boutons up  (2) et down (3) permettent de naviguer parmi les widgets. Dans les menus, il permettent de naviguer dans les options (monter et descendre). Durant une activité, ils font défiler les écrans de données. Une pression prolongée sur le bouton up/menu permet d’accéder au menu. Ce menu est contextualisé en fonction de ce qui s’affiche à l’écran.
  • Le bouton start (4) permet d’entrer en mode de pré-entrainement depuis l’écran de base, afin de choisir l’activité à lancer. Dans les menus, il permet de valider une entrée ou une option. Enfin, lors d’une activité sportive, il démarre et arrête l’enregistrement de l’activité.
  • Le bouton light (1) allume le rétro-éclairage. Une pression prolongée permet d’accéder au menu des raccourcis. C’est également lui qui allume la montre lorsqu’elle est éteinte. Enfin, une pression très prolongée active le mode d’urgence.
  • Le bouton back (5) quand à lui permet un retour arrière, ou marque un tour durant une activité.

En plus de ces fonctions de base, on trouve dans le menu « Système-Boutons raccourcis » la possibilité d’affecter de fonctions particulières à certaines pressions longues ou combinaison de boutons. Par exemple, j’ai activé la capture d’écran en pressant simultanément « light » et « bas », ou encore le changement de sport à la volée en maintenant « start » et « down ».

Connexion à l’application mobile

Lors de la première utilisation de la montre, on définira la langue de la du système, puis cette dernière proposera de coupler le smartphone et l’application Garmin Connect Mobile.

Bien qu’il soit parfaitement possible d’utiliser la montre sans connexion à un smartphone, cela limitera beaucoup ses possibilités. Le couplage est simple et rapide.

Une fois l’association entre les appareils effectuée, un assistant de configuration se lance sur l’application Garmin Connect Mobile pour guider tout au long du processus de configuration des différentes options de base de la montre.

Lorsque la montre est couplée au téléphone, elle synchronise régulièrement et automatiquement les données d’activités sportives et d’activité quotidienne.

Les watchfaces de la fenix 6

Comme sur les autres montres de la marque, la fenix 6 est livrée avec des watchfaces qui lui sont propre, certains watchfaces ne sont par ailleurs disponibles que sur certains modèles (comme celui de la fenix 6X Pro Solar).

En particulier, on trouve deux watchfaces communs aux fenix 6, un numérique, l’autre analogique (ci-dessous):

On y voit les « complications » tout autour de l’écran, et les données de l’heure et de la date au centre.

Bien entendu, il est possible de télécharger une multitude de watchfaces différents au travers de Connect IQ. Soyez cependant vigilants à la consommation de batterie de certains watchfaces tiers!

Les widgets de la fenix 6

La fenix 6 apporte une nouvelle manière d’afficher les widgets dans la liste d’aperçu, nommée « glance ». Cet affichage exploite l’écran plus vaste des fenix 6 et affiche les widgets sous forme de ligne, permettant de faire figurer trois widgets sur un écran. On accède ensuite aux widget complet en validant avec le boutons « start ». Voici la vue « glance » et quelques widgets disponibles sur la fenix 6:

La liste complète des widgets et le nouvel affichage est également présenté en détail dans cette vidéo:

Options et menus

On entre dans le menu principal de la montre de puis le watchface en pressant le bouton « menu » quelques secondes. Le menu principal est composé des éléments suivants:

  • Cadran de montre – ce menu permet de configurer le watchface
  • Horloges – Permet de configurer des alarmes / réveils
  • Historique – Affiche les activités sportives effectuées avec la montre
  • Activités et applications – Pour configurer tous les profils sportifs et les autres applications de la fenix 6
  • Widgets – Pour configurer l’ordre et l’activation ou non des widgets
  • Commandes – Permet de configurer l’écran de raccourcis
  • Cadran de montre – Autre entrée pour configurer le watchface
  • Capteurs et accessoires – Permet de coupler des capteurs ou des casques Bluetooth
  • Carte (seulement versions « Pro ») – Permet de régler le theme de la carte ainsi que d’autres paramètres
  • Musique (seulement versions « Pro ») – C’est ici que l’on gère les sources de musique, les casques Bluetooth ainsi que les options audio.
  • Téléphone – Permet la connexion Bluetooth et la gestion des notifications
  • Wi-Fi (seulement versions « Pro ») – Permet de configurer les actions liées au Wi-Fi.
  • Métriques physiologiques – Afin de régler le comportement de ces métriques et les données analysées.
  • Signaux sonores (seulement versions « Pro ») – Permet d’activer le retour vocal des activités dans le casque Bluetooth.
  • Profil utilisateur – C’est ici que l’on configure ses données personnelles (taille, poids..) mais en général, ces données sont synchronisées depuis Garmin Connect Mobile.
  • Sécurité et suivi – Ces fonctions permettent de définir des contacts d’urgence ainsi que les fonctions de suivi comme Group Track
  • Suivi des activités – C’est là que l’on configure le comportement de l’activity tracker de la montre
  • Navigation – Quelques options pour le suivi d’itinéraire
  • Gestionnaire de l’alimentation – Ce sont les fonction de gestion de l’énergie décrites plus haut dans ce test
  • Système – tout ce qui est des réglages de la montre (langue, format de l’heure, unités)…

Les fonctions sportives

Oui, la fenix 6 est avant tout une montre de sport. Du moins, c’est là qu’elle possède le plus de fonctions distinctes. Alors, évidemment, une bonne partie de ce test est consacré à la partie sportive de la montre. Et puis, c’est un site de triathlon avant tout, non?

Configuration des profils sportifs

La philosophie de Garmin est: « on doit tout pouvoir configurer sur la montre elle-même. Pas besoin d’un smartphone ». Certes! J’approuve à 100%. Mais si le téléphone est sous la main, pourquoi se priver de l’utiliser pour configurer les options et les profils sportifs? Tout simplement parce que, même en 2019, Garmin ne le propose tout simplement pas. Ou en tout cas pas pour tout.

Alors, préparez-vous à user vos petits doigts sur les boutons de la montre, car c’est souvent le seul moyen de configurer toutes les options présentées ici!

Configurer sa liste de profils sportifs

En pressant le bouton « start » depuis l’écran de l’heure de la montre, on entre dans la liste des profils sportifs préférés. Ceux que l’on a défini en favoris:

Là, on a de la chance, on peut facilement gérer ce menu depuis Garmin Connect Mobile. Dans le menu « Appreils Garmin », on choisit sa fenix 6 puis on entre dans « Activités, applications et plus ». Dans la liste des Activités et applications, on retrouve la liste des profils sportifs. d’abord les favoris, ensuite les profils présents sur la montre mais qui ne sont pas dans les favoris, et enfin ceux qui ne sont pas installés sur la montre:

Vous l’avez compris, on peut facilement déplacer ici les éléments que l’on veut voir figurer dans les favoris de la montre, ou installer de nouveaux profils sportifs qui n’y sont pas encore. On peut également facilement les réorganiser.

Configurer les options générales des profils sportifs

Jusque là, c’était simple, on pouvait facilement organiser les choses depuis son smartphone. Mais pour les options qui suivent, c’est passage obligé par la montre.

On accède aux réglages de chaque profil sportif via le menu de la montre dans « Activités et applications », puis en choisissant le profil sportif à éditer. Les options peuvent légèrement varier d’un profil à l’autre, mais on retrouve les basiques suivants dans quasiment chaque profil sportif:

  • Écrans de données: permet de configurer l’affichage des informations durant l’activité sportive. Ce point est abordé en détail dans le chapitre suivant.
  • Alarmes: Permet de configurer des alertes, durant l’activité sportive, en se basant sur les éléments suivants:
    • Alarme personnalisée (pour ne pas oublier de boire, manger, de faire demi-tour, de rentrer ou autre). Basé sur le temps ou la distance
    • Fréquence cardiaque: alarme qui va annoncer si on est sorti d’une zone de fréquence cardiaque déterminée ou d’une plage de fréquence cardiaque manuelle (limite haute et limite basse).
    • Vitesse: également une alarme basée sur une zone ou une plage manuelle, mais de vitesse ou d’allure cette fois-ci. On peut aussi ne configurer qu’une limite haute ou basse.
    • Alarme basée sur le temps (par exemple, une alerte toutes les 15min)
    • Alarme basée sur la distance
    • Ensuite, on trouve des alarmes basées sur les métriques propres aux profils sportifs: cadence, puissance, calories, altitude ou encore proximité avec un point GPS.

Ensuite, on trouve le profil d’utilisation de la batterie que l’on souhaite utiliser dans ce profil sportif (voir le chapitre « Les modes d’alimentation » pour le détail).

On retrouve ensuite les options liées à la cartes et aux itinéraires. Il s’agit ici de choisir les couleurs de la carte, son orientation et quelques autres détails.

L’option suivante permet de configurer la définition automatique d’itinéraires. on pourra choisir par exemple de rester sur la route, de choisir en utilisant les itinéraires populaires, et d’autres options.

On peut ensuite configurer les options de tours, comme le tour automatique (basé sur la distance) ou encore personnaliser l’écran qui s’affiche lors d’un nouveau tour.

L’auto-pause est également configurable pour mettre en pause automatiquement l’enregistrement d’une activité lorsque la vitesse est nulle ou inférieure à un seuil que l’on configure.

On trouve ensuite les options liées au profil d’altitude. On commence par l’activation de ClimbPro (un chapitre est dédié à cette fonction plus loin dans ce test), puis viennent les options d’ascension automatique (cela affiche une page de données spécifique lorsque l’on se trouve en montée) ou les vitesses et distance 3D. Cette dernière option est décrite dans cette vidéo:

L’activation de la touche « lap » permet d’enregistrer un tour manuellement en appuyant sur ce bouton. Le défilement automatique fait défiler à intervalle de temps régulier les pages de données. Puis, les alertes de segment notifient de l’approche d’un segment, par exemple si les segments Strava Live sont activés sur la montre.

Enfin, on trouve le mode GPS, qui peut-être configuré comme suit:

  • Désactivé
  • GPS uniquement
  • GPS + Glonass
  • GPS + Galileo
  • UltraTrac

Les autres options permettent de changer l’apparence ou le nom du profil sportif en question.

Attention: certains paramètres (comme le mode GPS ou l’activation de la carte) pourront être changés automatiquement par les politiques de gestion de batterie appliqués sur la montre. Pensez-y!

Configurer ses pages de données

Dans le menu de configuration du profil sportif, on retrouve la configuration des écrans que l’on a sous les yeux lors de son activité sportive. Dans le menu de configuration, on peut choisir:

  • D’ajouter des pages de données personnalisées que l’on organise soi-même.
  • D’ajouter des pages pré-définies par Garmin avec des informations spécifiques.
  • De ré-organiser les pages de données ou d’en enlever.

Sur une page de données personnalisée, on peut choisir:

  • Combien de champs de données sont affichés, entre 1 et 6 sur les fenix 6S et fenix 6, et entre 1 et 8 sur les fenix 6X.
  • Comment ces données sont organisées (disposition)
  • La valeur de chaque champ de donnée dans une liste extrêmement complète.

Voici toutes les dispositions disponibles sur les fenix 6S et 6:

Et, en plus des pages personnalisées, Garmin en fournit plusieurs, spécifiques à certains profils sportifs:

  • Les pages générales: Carte, Virtual Partner, Compas, contrôle de la musique, Altitude, Horloge, la jauge de fréquence cardiaque.
  • Pour la course à pied: les Running Dynamics
  • Pour le vélo: jauge de puissance

Les fonctions de course à pied

On retrouve le profil de course à pied de Garmin, qui a évidemment intégré toutes les fonctionnalités des montres sorties jusque là.

L’allure est fournie par le GPS, ou par l’accéléromètre interne de la montre lors de la course en salle ou sur tapis (voir ci-dessous). L’accéléromètre de la montre est également utilisé pour fournir la cadence de course.

Bien entendu, le capteur cardio optique de la fenix 6 est également utilisé si aucune ceinture cardio n’est couplée à la montre. Et toutes ces données sont ensuite disposées comme on le souhaite sur les pages de données. En règle générale, j’aime disposer mes données ainsi. A gauche, les données générales, à droite, les données lors des entrainements par intervalles:

En début d’entrainement, la montre va fournir une tendance, via les « conditions de performances » qui s’affiche après analyse de la variabilité cardiaque sur environ 10min de course.

Cet indice fournit un aperçu de l’effet des entrainements précédents sur la condition physique au moment d’aborder cette nouvelle séance de course à pied.

Les métriques avancées

Afin d’obtenir les métriques avancées de course à pied, la fenix 6 devra être couplée avec l’un des éléments suivants:

  • La ceinture HRM-Run de première génération (module noir avec un coureur blanc)
  • La ceinture HRM-Run4 (ceinture avec module intégré cerclé de rouge, avec un coureur blanc sur le module).
  • La ceinture HRM-Tri (ceinture avec module intégré cerclé de bleu, avec un coureur blanc sur le module).
  • Le module RD-Pod

Ensuite, il est possible d’activer les métriques avancées de course à pied comme écrans spécifiques dans le profil de course à pied. Voici les deux pages de données en question:

Ces données indiquent l’oscillation verticale, le temps de contact au sol, la cadence et les ratios relatifs à ces données.

Le trail

La fenix 6 propose un profil de trail. A première vue, on pourrait penser qu’il est en tout points similaire à celui de course à pied. En réalité, il y a quelques détails, dont le plus important: pas d’estimation de VO2Max sur le profil de trail.

La course sur tapis ou en salle

Si elle est utilisée sans GPS pour de la course à pied, comme sur un tapis de course, de la course en salle ou même en extérieur mais avec le GPS désactivé, la fenix 6 va mesurer la vitesse et la distance à l’aide de son accéléromètre interne.

Cette méthode de mesure peut devenir très précise, pour autant que la montre soit suffisamment utilisée en mode GPS à différentes allures au préalable. Dans ce cas, la montre « apprend » la distance correcte à différentes allures et s’étalonne de plus en plus précisément au fil des activités réalisées avec le GPS!

Par contre, si elle est utilisée juste après sa première mise en route sur un tapis de course, il faut s’attendre à ce que la fenix 6 ne donne pas vraiment des indications précises…

Courir avec la fenix 6 et le Stryd

Si vous êtes un lecteur régulier du site, vous savez que je suis un inconditionnel du capteur Stryd pour la course à pied. Non seulement parce que ce capteur fournit une indication de puissance en course à pied que j’utilise pour mesurer, planifier et analyser mes entrainements, mais aussi car le Stryd est le capteur le plus précis pour mesurer distance, et surtout allure instantanée.

Peu importe la précision GPS d’une montre, la technologie actuelle ne permet pas d’obtenir des indications d’allure instantanée précises en utilisant les systèmes GPS et autres GNSS. La seule solution consiste donc à utiliser un capteur de foulée. Garmin en propose un, les autres marques aussi, mais le Stryd les surclasse largement en terme de précision. C’est donc la solution que je préfère pour obtenir des données fiables d’allure et de distance en course à pied.

Comme pour les modèles précédents de fenix, Stryd propose pour la fenix 6 des champs de données spécifiques pour l’affichage et l’enregistrement des données de puissance. Une application Stryd complète existe également.

Pour obtenir les données d’allure et de distance à partir du Stryd et non du GPS (la trace GPS est toujours enregistrée), il faudra configurer le capteur dans le menu « Capteurs et accessoires – Aller sur le capteur Stryd » puis choisir:

  • Vitesse: Toujours – Désactiver l’étalonnage automatique
  • Distance: Toujours – Désactiver l’étalonnage automatique
  • Facteur étalonnage: 100.0

La puissance en course à pied par Garmin

Garmin fournit également une solution via le champs de données Running Power sur Connect IQ. Pour que cela fonctionne, il faudra également utiliser un RD-Pod ou une ceinture compatible avec les métriques avancées de course à pied.

Pour aller plus loin dans l’utilisation de la puissance en course à pied, rendez-vous dans le dossier thématique du site consacré à ce sujet!

Analyse d’une activité de course à pied dans Garmin Connect Mobile

Voilà une activité réalisée avec le Stryd ainsi qu’une ceinture cardio Polar H10 (ce qui permet donc d’obtenir les données de fréquence respiratoire):

Vélo

Tout comme pour la course à pied, Garmin a intégré quasiment tout son savoir faire en terme de cyclisme dans la fenix 6. En plus, évidemment, des données de base telles que la vitesse, la fréquence cardiaque, la distance et le temps, la fenix 6 permet de mesurer également de nombreux autres paramètres. En premier lieu, une quantité impressionnante de données des capteurs de puissance compatibles.

Capteurs de puissance

Comme pour les autres capteurs, les capteurs de puissance ANT+ et Bluetooth Smart peuvent être couplés à la fenix 6. Ensuite, les données mesurées varient en fonction des capacités du capteur de puissance, mais on retrouve au moins les mesures suivantes:

  • Puissance
  • Cadence
  • Données de puissance lissées sur plusieurs secondes
  • Données issues de TrainingPeaks (TSS, NP, IP, VI…)

De plus, si le capteur le permet, il fournira à la montre tout ou partie des métriques suivantes:

  • Équilibre de pédalage gauche / droite
  • Fluidité du coup de pédale
  • Efficacité du coup de pédale
  • Temps en danseuse vs temps assis
  • Répartition de la puissance sur la surface de la pédale (PCO)

Enfin, la fenix 6 dispose d’une jauge dédiée à la puissance qui affiche la puissance instantanée, ainsi que la cadence de pédalage:

La gamme d’accessoires Varia

Garmin propose une large sélection d’accessoires connectés pour le cyclisme. Si l’affichage tête haute Varia Vision n’a pas été renouvelé depuis bien longtemps, il reste compatible avec la fenix 6.

Il est un autre accessoire de la gamme Varia que j’utilise régulièrement: le radar Varia. Ce dernier indique les véhicules en approche à l’arrière du vélo. Lorsqu’un ou plusieurs véhicules arrivent, ils sont indiqués par un signal sonore, une vibration, et un petit point dans la bande de couleur qui s’affiche sur l’écran de la montre:

Enfin, tout le réseau d’éclairage connecté Varia est également compatible avec la fenix 6!

Intégration avec les transmissions Di2

Moyennant un module de communication ANT+/Bluetooth Smart sur son système Di2 de Shimano, ou l’équivalent chez SRAM pour le eTap, on pourra consulter les données de changements de vitesses également sur sa fenix 6.

Contrôle du home trainer

Pour les séances sur home trainer, la fenix 6 est également compatible avec le standard ANT+/FE-C. Cela signifie que la montre peut prendre le contrôle d’un home trainer, par exemple pour un entrainement fractionné basé sur la puissance. La montre ajustera automatiquement la résistance du home trainer en fonction de l’entrainement programmé. Bien entendu, il faut pour cela un home trainer compatible!

Analyse d’une activité de vélo dans Garmin Connect Mobile

Voici un entrainement de vélo effectué avec la fenix 6 couplée aux Garmin Vector une fois téléchargée dans Garmin Connect Mobile:

Nager avec la fenix 6

Natation en piscine

Pas de grosse surprise dans le profil de natation en piscine, on reste là sur ce que Garmin propose quasiment depuis le début avec la Garmin Swim. La seule petite nouveauté est le suivi de fréquence cardiaque via le capteur poignet en natation (le détail un peu plus bas).

Sinon, le principe est toujours le même: dans les paramètres du profil de natation en piscine, on entre la taille du bassin dans lequel on va nager. On choisit parmi les possibilités suivantes:

  • 25 mètres
  • 50 mètres
  • 25 yards
  • 33m 1/3
  • 33 yards 1/3
  • Personnalisé: entre 14 et 150m ou entre 15 et 150 yards

Ensuite, on débute simplement l’enregistrement de sa séance de natation comme d’habitude avec le bouton start. La montre passe alors en mode « nage » et l’accéléromètre de la montre va compter les mouvements et les longueurs de bassin pour déterminer la distance.

L’écran de la fenix 6 lors du mode « nage »

Une pression sur le bouton « back » passe la montre en mode « repos », lorsqu’on est au mur. C’est aussi simple que ça.

L’écran de la fenix 6 lors du mode « repos »

Pour les exercices qui ne peuvent pas être correctement décomptés par la montre (nage à un bras, battements, planche…) le profil dispose d’un mode « drill » ou « exercices » qui permet de lancer un chrono simple durant ces exercices. A la fin du bloc, on entre manuellement la distance parcourue.

Pour être complet, le profil dispose aussi d’un mode de compte à rebours, qui permet de ne pas démarrer une intervalle immédiatement après avoir pressé le bouton, mais de lancer un compte à rebours.

Par défaut, la montre va tenter de détecter le type de nage, mais il est possible de désactiver cette fonction dans le profil de natation en eau libre.

Voici une activité de natation en piscine avec le cardio optique de la fenix 6 Pro activé:

Natation en eau libre

Pas non plus de grande nouveauté dans le profil de natation en eau libre. Comme pour la natation en piscine, c’est l’activation du cardio poignet qui sera le gros différenciateur par rapport à la fenix 5 Plus et les modèles précédents.

Comme pour toutes les autres montres de triathlon, la fenix 6 utilise un mode GPS spécifique pour la natation en eau libre. La montre ne peut recevoir les signaux GPS que lorsqu’elle est hors de l’eau. Dans ce cas, on peut déjà dire que ce mode ne fonctionnera pas pour de la brasse par exemple (car le bras reste sous l’eau en permanence).

Ensuite, lorsque la montre est hors de l’eau, elle enregistre le point GPS mais ne l’exploite pas directement. Elle attend d’en accumuler 4-5 successivement avant de procéder à une correction mathématique des possibles erreurs de lecture. Ainsi on retrouve un point GPS environ tous les 10-15 mètres dans le résultat final.

Au cours des mois précédents, Garmin a rencontré beaucoup de problèmes avec ce mode sur nombre de ses montres. Il semble que ce problème soit en tout cas en partie réglé sur la fenix 6 (les détails dans la section « Sur le grill » plus bas dans ce test).

En plus de la fréquence cardiaque et de la trace GPS, la fenix 6 enregistre également le nombre de mouvements par minute dans le mode natation en eau libre.

Voici une activité de natation en eau libre une fois téléchargée dans Garmin Connect Mobile:

Fréquence cardiaque en natation

La fenix 6 est équipée du nouveau capteur cardio optique au poignet « elevate » de troisième génération. Après une longue attente (et probablement beaucoup de demandes) des utilisateurs, Garmin a jugé que son nouveau capteur serait suffisamment précis pour l’activer dans l’eau.

Il est donc possible de l’activer pour les activités de natation, aussi bien en piscine qu’en eau libre. Cela permet d’avoir les indications de fréquence cardiaque en temps réel sur ses écrans de données, et aussi après la séance de natation sur Garmin Connect.

La fenix 6 reste toutefois compatible avec les ceintures HRM-Swim ou HRM-Tri qui enregistrent les données de fréquence cardiaque durant les entrainements en natation. Ces dernières fournissent des données bien plus précises, mais par contre elles ne seront disponible qu’après la séance, lorsque les deux appareils (ceinture et montre) seront synchronisées avant le transfert sur Garmin Connect. Pas de fréquence cardiaque en temps réel sur la montre dans ce cas car l’utilisation d’une telle ceinture désactive automatiquement le capteur cardio optique dans l’eau.

Les comparatifs complets obtenus en natation avec le cardio optique sont disponibles plus bas dans ce test!

Triathlon et multisport

En plus de tout cela, la fenix 6 est une montre multi-sport, qui permettra d’entregistrer des activités de triathlon, de SwimRun ou de tout autre type d’enchainements sportifs. Certains profils pré-définis existent dans la montre, mais en tous les cas il est possible d’enchaîner sans limite les disciplines sportives avec cette montre!

Le profil de triathlon

Le premier profil sportif multisport de la fenix 6 est celui de triathlon. Le profil de triathlon n’est pas un profil complet en soi, mais une agrégation de trois profils sportifs au choix. Par défaut, et sans surprise, les profils utilisés sont:

  • La natation en eau libre
  • Le vélo
  • La course à pied

Mais il est possible de remplacer n’importe lequel de ces profils. Par exemple, la natation en eau libre par la natation en piscine, le vélo par du VTT ou encore la course à pied par le trail.

Les paramètres de chaque profil sportif sont récupérés, et une nouvelle page de données est ajoutée pour afficher le temps complet de l’activité multi sport.

Dans les options du profil de triathlon, on peut activer les transitions. Dans ce cas, on passe de natation à transition 1, puis de transition 1 à vélo. Si elles sont désactivées, on passe de natation à vélo.

Il est aussi possible de désactiver de manière globale, lors d’un triathlon, les alarmes, les tours auto, la pause auto ou le défilement automatique même si ces options sont activées dans les profils sportifs individuels.

On démarre l’enregistrement normalement. Le profil de natation commence l’enregistrement. Ensuite, un pression sur le bouton « back » passe à la discipline ou à la transition suivante, et ainsi de suite.

Le SwimRun

Le profil de SwimRun fonctionne exactement de la même manière que le profil de triathlon ci-dessus, sauf qu’il continue indéfiniment à alterner entre la natation et la course à pied.

Par défaut, c’est la course trail qui est défini comme profil de course. On peut évidemment facilement le remplacer dans les options du profil sportif.

Notez que le mode SwimRun automatique (détection auto du passage de la nage à la course et inversement) disponible sur la fenix 5 Plus n’est pas (encore?) disponible sur la fenix 6…

Les enchainements multi-sport libre

Ensuite, il existe deux solutions pour effectuer d’autres activités multisport sur la fenix 6.

La première méthode, si on connaît à l’avance l’ordre et le nombre de sports différents pratiqués, consiste à ajouter un profil sportif multisport sur la montre et de le configurer en conséquence. Il existe des profils spécifiques pour le triathlon, le biathlon, les enchainements et le swimrun mais on peut aussi créer des modes personnalisés.

La seconde méthode consiste à configurer un bouton de raccourci dans le menu « Système – Boutons raccourcis » puis de choisir une combinaison de touche ou une action dans la liste (pour ma part, c’est une pression longue sur start) et de définir le raccourci à « Changer de sport ».

Ensuite, par exemple si j’enchaîne une activité de course à pied et de ski de fond, je vais démarrer mon activité de course à pied. Lorsque je passe au ski de fond, je maintiens le bouton start pressé, la montre me demande le sport suivant, je choisis le ski de fond, puis je continue. Il est possible ainsi d’enchainer les sports de manière virtuellement infinie. Cette vidéo sur la fenix 5 Plus démontre ce fonctionnement:

Entrainement fractionné

La fenix 6 hérite des fonctions d’entrainement fractionnés disponibles dans Garmin Connect et l’app mobile déjà existantes. Cela permet de définir ses entrainements par phase, même imbriquées, pour réaliser tout type d’entrainements par intervalles. Chaque phase est définie selon une distance ou une durée, ou encore par la pression du bouton « back » de la montre. De plus, elles peuvent faire l’objet d’un objectif de type:

  • Zone de fréquence cardiaque ou plage personnalisée
  • Zone de puissance ou plage personnalisée (vélo uniquement)
  • Allure ou vitesse cible
  • Cadence cible

Une fois l’entrainement par intervalles créé sur Garmin Connect ou l’app mobile, on l’envoie vers la montre. Ce dernier peut alors être trouvé via les options du profil sportif en question, dans la partie « Entrainement ». On le démarre et les étapes sont alors décrites sur la montre.

Le suivi d’un entrainement par intervalle ajoute la page de donnée spécifique suivante avec la durée restante dans la phase, ainsi que les données pertinentes pour l’exécution de la phase (fréquence cardiaque, allure, puissance…).

Il est possible de passer manuellement à l’étape suivante en utilisant le bouton « back » de la montre. Lorsqu’un entrainement par intervalle est chargé dans le profil sportif, il n’est pas possible d’utiliser la navigation en même temps (et inversement).

Gérer sa course avec Pace Pro

PacePro est une nouvelle fonction présentée par Garmin en même temps que les fenix 6. Cette nouvelle fonctionnalité permet de créer des stratégies de course à pied adaptée au parcours. En effet, sur un parcours valonné, il faut adapter les allures pour atteindre un objectif final. Cela implique d’aller plus vite en descente et moins vite en montée.

PacePro prend donc comme référence un parcours préalablement créé dans Garmin Connect. Il peut s’agir de parcours issus, par exemple:

  • De l’importation d’un fichier GPX
  • D’un parcours créé manuellement dans Garmin Connect
  • D’une activité passée transformée en parcours

On fournit ensuite ce parcours à PacePro et on définit un objectif de temps final ou d’allure. La fonction PacePro va alors calculer l’objectif d’allure de chaque kilomètre (ou distance personnalisée) de la course pour atteindre l’objectif final. Voici un exemple de création de stratégie PacePro réalisée pour une course de 10km locale près de chez moi:

On voit que l’on peut, outre l’objectif final, personnaliser plusieurs paramètres:

  • La longueur des intervalles: par kilomètre, par mile ou par changement d’altitude.
  • La stratégie d’allure: il est ici possible de configurer un négative split par exemple, ou une course régulière.
  • La stratégie en montée: là, on choisit le facteur de ralentissement en fonction de la pente, selon qu’on souhaite passer en force ou non les côtes.

Dans mon exemple, j’ai tout laissé par défaut et j’ai tenté le coup sur ma course. Une fois la création de la stratégie terminée, on l’envoie sur la montre compatible.

Lors du démarrage de la stratégie PacePro sur la montre, cette dernière va demander si on souhaite également activer la navigation. Durant l’enregistrement de la course, un nouvel écran fait son apparition, avec l’allure cible de la section en cours, et l’allure actuelle:

Voilà qui devrait aider à performer sur des courses vallonnées! Je ne saurai vous recommander une fois de plus un capteur de foulée pour améliorer la donnée d’allure instantanée en cas d’utilisation de PacePro.

Pour tout savoir sur PacePro, voici une vidéo qui résume tout!

Gérer son parcours avec Climb Pro

ClimbPro est une fonction qui a fait son apparition sur les fenix 5 Plus. Elle permet de « découper » un parcours, qu’il s’agisse d’un parcours à vélo ou à pied, en plusieurs ascensions. Un peu comme les étapes du Tour de France lorsqu’on découpe les étapes de montage en différents cols.

Lors de l’accomplissement d’une de ces sections de montée, la montre affiche dans une page de données spécifique les indications suivantes:

Retrouvez le fonctionnement détaillé de ClimbPro sur (sur la fenix 5 Plus) dans cette vidéo:

Les segments Strava Live

Moyennant un compte Strava Summit payant incluant au moins les segments Live, il est possible d’être averti par la fenix 6 de l’approche d’un segment défini dans Strava comme favori. Une fois la synchronisation terminée, on retrouve les segments dans le profil sportif correspondant, dans le menu « Entrainement – Segments »:

Puis, si le suivi en direct est activé dans le profil sportif, lorsqu’on accomplit une sortie à pied ou à vélo et que l’on approche d’une segment, la montre nous averti.

Dans le menu « Entrainement – Segments Live », il est possible de définir manuellement l’objectif lors de la réalisation d’un segment. Par défaut, l’objectif est automatique, mais pour chaque segment, il est possible de choisir d’afficher comme référence:

  • Un ou des ami(e)s qui sont mieux classé(e)s sur le segment
  • Son RP (record personnel) du segment
  • Le KOM ou la QOM du segment

Ensuite, lors de la réalisation du segment, la montre indique les données suivantes, ainsi qu’un résumé à la fin du segment.

Il suffira après la sortie de synchroniser la montre sur Strava pour que les données soient disponibles sur la plate-forme!

Les autres profils sportifs

En plus des profils exposés dans ce test, la fenix 6 propose de nombreux autres profils sportifs et des focntions spécifiques. La liste suivante n’est encore pas exhaustive, mais sachez que la fenix 6 peut:

  • Etre utilisée sur les parcours de golf avec un profil spécifique. Les cartes de très nombreux parcours de golf à travers le monde disponibles sont disponibles.
  • Suivre avec des métriques spécifiques les sports nautiques (kayak, Stand-Up Paddle, canoé, aviron…). La montre analysera la cadence, ainsi que la distance par coup de rame/pagaie.
  • Reconnaitre lors des journées de ski alpin ou de snowboard les remontées mécaniques et le temps skié. De plus, les cartes de nombreuses stations de ski sont préchargées dans la montre (fenix 6 Pro uniquement).

Et bien entendu, suivre de nombreux autres sports dans des profils spécifiques!

Le mode expédition

Le mode « Expédition », issu de la montre Garmin MARQ Explore, est un profil sportif un peu particulier pour les longs treks loin de la moindre source d’alimentation électrique. Ce profil permet une utilisation minimale de batterie en effectuant un enregistrement de point GPS toutes les 15, 30, 45, 60 (par défaut), 75 ou 90 minutes.

Lorsqu’un enregistrement en mode expédition est lancé, la montre désactive automatiquement la connexion au smartphone et les autres fonctions énergivores de la montre. Le capteur cardio optique reste actif.

Les écrans de données de ce mode sont les suivants:

En plus, il est possible de demander à la montre de ne pas enregistrer de points GPS après le coucher du soleil. Sur une montre fenix 6, l’autonomie annoncée en mode expédition est de 31 jours!

La cartographie

Ce chapitre concernant la cartographie ne concerne que les fenix 6 « Pro », les versions de base n’intégrant pas la cartographie!

Les fenix 6 sont vendues avec les cartes de la région correspondante au lieu d’achat. En Europe, les cartes pré-installées sont:

  • Worldwide DEM Basemap (c’est la carte de base mondiale, qui contient les informations de modèles numériques de terrain).
  • TopoActive Europe North East
  • TopoActive Europe South West
  • Garmin Ski Map

Pour installer d’autres cartes sur les montres Garmin, gratuites ou payantes, rendez-vous dans cet article!

L’affichage des cartes: choix du thème

La fenix 6 ajoute la possibilité de choisir l’apparence des cartes, entre les affichages suivants: système (par défaut), aucune, marine, contraste élevé, sombre, popularité (intégration des trends de Garmin Connect), ski.

Voici dans la pratique les affichages en question:

L’intégration des trends

Désormais les trends (les heatmaps) de Garmin Connect sont disponibles directement comme affichage sur la fenix 6. Ainsi, il est plus facile de repérer directement sur la montre les itinéraires empruntés par les sportifs. Ces données de trends étaient déjà présentes dans les cartes de la fenix 5 Plus mais n’étaient pas affichées directement comme ici:

Ces données de trends sont également utilisées pour générer les parcours via la fonction de génération d’itinéraire en boucle.

Suivre un parcours

Il existe une multitude de moyens pour créer ou envoyer un parcours sur la fenix 6. Voici les plus courantes:

  1. Crérer un parcours dans Garmin Connect ou Garmin Connect Mobile et l’envoyer sur la montre.
  2. Utiliser un fichier GPX et le copier dans la mémoire de la montre dans le dossier « NewFiles ». Après redémarrage, le parcours est disponible pour navigation.
  3. Utiliser une application IQ, comme par exemple Strava Routes pour récupérer ses parcorus d’un site tiers.
  4. Utiliser directement sur la montre l’outil de génération de parcours en boucle (voir le détail plus bas).

une fois le parcours synchronisé avec la montre, on peut lancer la navigation dans le profil sportif souhaité, en entrant dans les options et en choisissant « Navigation ». On choisit alors « Parcours » puis on sélectionne le parcours à effectuer. Si nécessaire, on demandera à la montre de nous emmener au point de départ.

Voici ensuite un exemple de suivi de navigation sur la fenix 6:

De plus, la montre ajoute sur les écrans de données une flèche rouge sur le tour du cadran avec la direction à suivre. Des alertes de virages sont également affichées.

Générer un parcours en boucle sur la montre

Cette fonction utilise les « trends » de Garmin Connect, à savoir les itinéraires populaires utilisés par les sportifs. En se basant sur ces données, la montre peut générer des parcours automatiquement. Pratique dans les endroits que l’on ne connait pas. Voici comment ça fonctionne.

Admettons que je veuille partir pour une sortie de course à pied ou de cyclisme dans un coin que je connais mal. Plutôt que de partir au petit bonheur la chance, je vais demander à la montre de me générer un parcours. Pour cela, j’entre dans le profil sportif souhaité, puis je choisir les options de navigation, et enfin j’ouvre l’option « Définition d’itinéraire en boucle ».

La fonction va demander: la distance souhaitée et la direction de départ. Ensuite, en se basant sur la carto et les heatmaps, la montre calcule un itinéraire et l’affiche, avec son profil d’altitude. Il est possible de lui demander d’en générer un autre si le premier ne convient pas!

Naviguer vers un point d’intérêt

Les cartes fournies par Garmin contiennent aussi un certain nombre de points d’intérêts qu’il est possible d’utiliser pour la navigation. On pourra choisir les points d’intérêts les plus proches dans l’option de navigation « Autour de moi » ou encore par liste dans la partie « Points d’intérêts ».

Les mesures physiologiques

La fenix 6 n’intègre pas moins de 18 métriques et mesures physiologiques fournies par FirstBeat. Pour rappel, FirstBeat est une société de recherche finlandaise, spécialisée dans les algorithmes sportifs et de nombreuses marques intègrent leurs algorithmes dans leurs montres ou autres appareils de fitness. C’est presque toujours dans les montres Garmin que l’on retrouve les nouveautés proposées par First Beat. Et la fenix 6 n’échappe pas à la règle: toutes les dernières trouvailles en terme de mesures s’y retrouvent.

Charge, statut d’entrainement et récupération

Au fur et à mesure de l’évolution de l’entrainement, la montre va accumuler des données de réponse physiologique à la charge d’entrainement. Ces mesures, effectuées pour la plupart en utilisant la fréquence cardiaque, la variabilité cardiaque et des données propres à chaque sport (allure pour la course à pied, puissance pour le vélo) vont amener les algorithmes à évaluer les effets de l’entrainement, la charge et la durée de récupération de chaque séance.

La charge d’entrainement ainsi que l’amélioration des 7 derniers jours glissants sont utilisés dans le widget de statut d’entrainement:

Les deux flèches indiquent respectivement l’amélioration du niveau sportif pour celle de gauche, et la charge d’entrainement pour celle de droite. Les données représentent les 7 derniers jours par rapport à la période précédente. Par exemple, si la flèche de gauche est dirigée vers le haut, le niveau a augmenté au cours de la dernière semaine, et si celle de droite et plate, cela signifie que la charge d’entrainement au cours des 7 derniers jours est stable par rapport à la période précédente.

Quant à la durée de récupération, elle est une valeur approximative du temps qu’il faudrait attendre avant de retourner faire une séance intensive ou longue.

Ces données sont disponibles après une semaine d’utilisation de la montre. Il faudra effectuer au moins 2 activités sportives par semaine pour que le suivi puisse avoir lieu. Enfin, pour obtenir des données cohérentes et fiables, il est recommandé d’utiliser une ceinture cardique plutôt que d’utiliser le capteur optique, et d’utiliser un capteur de puissance sur le vélo.

Estimation de VO2Max à pied et à vélo

Une grande partie des données issues des autres mesure physiologique, dont le statut d’entrainement ci-dessus, se basent sur l’évolution de VO2Max. Cette estimation est effectuée par la montre dans les disciplines de course à pied et de vélo, et nécessite un capteur cardio. Notez que le profil de trail ne permet pas l’évaluation de VO2Max. Sur le vélo, un capteur de puissance est également requis.

Les données de VO2Max sont ici des estimations, une mesure en laboratoire nécessite une analyse des échanges gazeux qu’une montre ne peut tout simplement pas effectuer. Toutefois, il s’avère que lors de mes tests de VO2Max en labo, la montre ne s’écartait de la valeur réelle que de 4 à 5% en moyenne. Pour plus d’infos, vous pouvez consulter cette vidéo.

L’acclimatation à l’altitude et à la chaleur

Effectuer une activité sportive à haute altitude (ou même à une altitude modérée, Garmin commence à parler d’acclimatation à partir de 800m) ou par température élevée (là encore, Garmin commence l’adaptation à 22°C), peut impacter la performance.

Les nouveaux algorithmes intégrés dans la fenix 6 tiennent compte de ces paramètres dans l’évaluation de la VO2Max. En ce qui concerne l’altitude, Garmin utilise les données de l’altimètre barométrique de la montre, en général ce dernier offre des performances largement assez fiables pour ce type d’applications.

Par contre, la température est issue des données météo de l’application Garmin Connect Mobile. Au vu de la précision variable de ces données, il est dommage qu’il ne soit pas possible de coupler un capteur Garmin Tempe comme source de données pour la température…

Estimation de FTP à vélo et du seuil lactique à pied

Issues des données de VO2Max, des données de fréquence cardiaque, d’allure ou de puissance, la montre va ensuite, à la volée et au fur et à mesure des entrainements, estimer des valeurs bien plus concrètes pour les coureurs et les cyclistes: le seuil lactique (à pied) et FTP (à vélo).

Ces données seront mieux définies si des séances d’intensités ou au seuil sont exécutées régulièrement. Notez enfin que les algorithmes vont sélectionner des parties spécifiques de séances sportives pour identifier ces valeurs, il peut donc se passer un peu de temps avant d’obtenir des valeurs qui deviendront de plus en plus précises avec le temps.

Stress et Body Resources

Dans le widget dédié, au travers de la mesure de variabilité cardiaque, cet algorithme va estimer le niveau de stress. Un score allant de 1 (niveau de stress très bas) et 100 (niveau très élevé) sera affiché. La mesure ne s’effectue qu’au repos.

Le niveau de ressources corporelle quant à lui est une estimation de la qualité de récupération, qui donne un score à l’équilibre entre entrainement, sommeil et récupération. Encore une fois, le score est évalué entre 1 et 100, mais dans le cas de cette mesure, plus on est proche de 100, plus l’organisme a récupéré et est rechargé en énergie.

Rythme de respiration

Cette mesure, qui ne s’effectue qu’en portant une ceinture cardiaque (je l’ai testé avec succès en utilisant la HRM-Tri ou la Polar H10), estime le rythme respiratoire. Les informations sont ensuite disponibles dans le récapitulatif de la session d’entrainement:

Effets de l’entrainement

On retrouve aussi dans le résumé des activités effectuées avec la fenix 6 sur Garmin Connect une nouvelle section qui récapitule l’effet principal de l’entrainement que l’on a effectué. En plus du score aérobie et anaérobie que l’on retrouvait déjà sur les modèles précédents de fenix, on identifie désormais très facilement le principal bénéfice de sa séance!

Le suivi d’activité

Le suivi d’activité n’est pas oublié sur la fenix 6 avec des métriques là aussi complètes. On retrouve le suivi quotidien:

  • De la fréquence cardiaque en continu à l’aide du cardio optique
  • Du nombre de pas
  • Du nombre d’étages gravis et descendus
  • Des calories brûlées
  • Enfin, il est possible aussi d’activer la mesure de saturation d’oxygène tout au long de la journée ou durant le sommeil

Ces données sont affichées dans différents widgets de la montre:

Ces données sont également consultables dans Garmin Connect et Garmin Connect Mobile. Enfin, la montre analyse le sommeil, ainsi que la fréquence cardiaque durant la nuit. Ces données par contre ne sont disponibles que dans Garmin Connect, aucun widget n’est dédié à ces données:

Les fonctions connectées

La fenix 6 propose également un large panel de fonctions connectées. Dans les fonctions standard, on retrouve évidemment les notifications du smartphone, mais aussi un widget de calendrier pour afficher ses prochains événements.

Un widget météo est également disponible, des fonctions pour retrouver son smartphone en déclenchant une sonnerie sur ce dernier.

La montre dispose enfin de nombreux outils comme des alarmes, des chronomètres ou des comptes à rebours.

La musique

La fenix 6 rejoint la famille de plus en plus grande de montres de Garmin supportant la musique embarquée, après la Forerunner 645, la Vivoactive 3 Music, les fenix 5 Plus et la Forerunner 245. Il est toutefois à noter que les modèles « Base » (donc non pro) ne permettent pas d’y placer de la musique. Ces derniers modèles peuvent cependant contrôler la lecture de musique sur le smartphone.

La montre va lire la musique enregistrée dans sa mémoire au travers d’une connexion sans fil vers un casque Bluetooth. Il exsite deux solutions pour placer de la musique dans la mémoire de la montre:

  • Manuellement, via Garmin Express ou en accédant directement à la mémoire de la montre, en y copiant des fichiers MP3, MP4, AAC ou un autre format supporté.
  • Automatiquement via une application de musique Connect IQ. Aujourd’hui sont disponibles les plate-formes Spotify, Dezzer ou Amazon Music.

Vous trouvez un article dédié sur l’utilisation de Deezer ici et sur l’utilisation de Spotify ici. N’oubliez pas non plus de charger les derniers épisodes du podcast de nakan.ch sur votre montre pour votre prochain entrainement !

L’ergonomie du lecteur de musique

Avec les réglages de base, un pression prolongée sur le bouton « bas » de la montre (de n’importe quel menu, même durant une activité sportive) permet d’accéder au lecteur de musique. Il est ainsi possible de changer de source, y compris de prendre le contrôle de la musique en lecture sur le smartphone.

On retrouve sur la fenix 6 un écran de lecture permettant simplement de passer à la chanson suivante ou de lancer/mettre en pause la lecture. Une pression brève sur le bouton « haut » permet d’accéder aux fonctions de contrôle du volume, d’activer la lecture aléatoire ou en boucle, de changer de liste de lecture ou de revenir en arrière.

Une pression prolongée sur ce même bouton « haut » permet de changer de source de musique (passe de Spotify au contrôle du smartphone par exemple).

Le choix du casque Bluetooth

Si les montres de Garmin, et donc la fenix 6, sont théoriquement censées supporter en standard l’intégralité des casques Bluetooth du marché, la réalité est parfois un peu moins rose. J’ai rencontré des déboires avec plusieurs casques sur mes montres Garmin musicales. Parfois, c’est la portée qui rend l’écoute difficile si la montre s’éloigne ou se retourne dans la mauvaise direction. Parfois, la lecture est entre-coupée de décrochages.

Afin d’éviter ces déboires, je recommande de choisir parmi les casques supportés par Garmin. J’utilise personnellement le Afteshokz Trekz Air, pleinement compatible avec les montres de Garmin: je n’ai jamais eu de problème entre aucune montre Garmin et ce casque.

Le paiement sans contact

Comme sur la fenix 5 Plus et d’autres modèles, Garmin Pay est de la partie. Pour autant que l’on dispose d’une carte bancaire compatible, on pourra la charger dans la montre pour effectuer ses paiements sans contacts. Notez, car on le demande souvent: il n’est ensuite plus nécessaire d’avoir le smartphone à portée pour effectuer un paiement.

Le détail sur Garmin Pay peut être consulté dans cet article.

Les capteurs compatibles

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec la Garmin fenix 6 (et 6X et 6S):

AccessoireFabricantTestamazon.fri-run.frgarmingps.chWahoo
Ceinture cardio HRM-DualGarminLien59.95 €69.00 €79.00 67.15CHF *
Vector 3SGarminN/A643.23 €659.90 560.92CHF *
Varia RTL510GarminN/A169.90 €239.00 203.15CHF *
Trekz AirAftershokzN/A119.95 €119.00 € 
Endurance DiveJBLN/A94.00 €99.00 €119.00 101.15CHF *
Beoplay E8B&ON/A150.14 € 
Ceinture de FC ANT+/BLEGénériqueN/A27.99 €69.00 58.65CHF *
TICKR XWahooN/A60.99 € 79.99 €
Capteur de cadenceWahooN/A39.99 € 39.99 €
Capteur de vitesseWahooN/A39.99 € 39.99 €
TICKR FitWahooLien79.99 € 79.99 €
PowerPort Solar Lite (15W)AnkerLien43.34 € 
Running Dynamics Pod (RD Pod)GarminN/A69.60 €69.00 €79.00 67.15CHF *
Chargeur USBn/aN/A13.49 € 
Balance IndexGarminLien134.99 €149.00 €189.00 160.65CHF *
OH1+PolarLien66.95 €79.00 € 
Ceinture cardio textile H10PolarLien74.00 €89.00 € 
TICKRWahooN/A49.53 € 49.99 €
HR60IGPSportN/A59.90 € 
Footpod course à piedGarminN/A0.00 €59.00 €89.00 75.65CHF *
Ceinture cardio textile H7PolarN/A69.88 € 
Tempe (capteur de température externe)GarminN/A30.00 €44.00 37.40CHF *
Support guidon pour montreGarminN/A0.00 €12.00 €22.00 18.70CHF *
Ceinture cardio HRM-TriGarminN/A86.59 €129.00 €159.00 135.15CHF *
Ceinture cardio HRM-SwimGarminLien0.00 €99.00 €109.00 92.65CHF *
Ceinture cardio textile HRM-RunGarminN/A73.10 €89.00 €129.00 109.65CHF *
Capteur de cadence cycliste (2019)GarminN/A44.37 €39.00 €49.00 41.65CHF *
Kit capteur cadence/vitesse cycliste (2019)GarminN/A69.99 €69.00 €79.00 67.15CHF *
Capteur de vitesse cycliste (2019)GarminN/A41.29 €39.00 €49.00 41.65CHF *

* Pour bénéficier de ce prix spécial sur le site garmingps.ch, utilisez le code promo NAKAN en validant le panier d'achat!

La fenix 6 sur le grill

Le capteur cardio optique « elevate 3 »

Le capteur de la fenix 6 (sur cette image en bas) est d’une génération différente de la fenix 5 Plus (en dessus). On voit que les LED’s ainsi que les capteurs photosensibles sont tous alignées. Mais ce capteur de nouvelle génération est-il plus efficace que le précédent qui laissait, selon mes tests, à désirer? Voici quelques comparatifs.

Comparatif 1: Course à pied, vallonné

Sur ce parcours plutôt vallonné, avec plusieurs changements d’intensités, effectués avec une Coros Vertix, une fenix 6 et une fenix 5 Plus couplée à la ceinture, voici les résultats obtenus:

On voit que sur ce premier comparatif, le cardio optique a été plutôt précis. Bien que ce dernier n’ait pas été complètement fidèle à la courbe de la fenix 5 Plus qui sert de référence, la performance est honorable sur la majeure partie de l’entrainement!

Comparatif 2: Vélo de route

En général, les espoirs sont vite douchés avec les cardio optique sur les vélos de route. Vibrations et position du poignet ont raison de la plupart des capteurs poignet. Mais sur ce coup là, celui de la fenix 6 s’en sort très bien!

Comparatif 3: VTT avec gros changements d’intensités

Sur ce comparatif, j’ai fait varier la fréquence cardiaque plusieurs fois et de manière assez importante. Bref, une sortie de VTT quoi! Et si en général le VTT est une épreuve insurmontable pour une capteur cardio optique, ici, la montre s’en sort haut la main!

Comparatif 4: Course à pied au seuil

Sur cette course régulière mais à fréquence cardiaque plutôt élevée, on retrouve une précision inhabituelle pour un capteur cardio optique. Celui de la fenix 6 ici n’est pas parfait, mais largement plus à la hauteur que ce que l’on peut attendre d’un tel capteur:

Comparatif 5: vélo, répétitions en côte

Du fractionné, mais à vélo. Encore une fois, un suivi quasi parfait du capteur cardio de la fenix 6:

Comparatif 6: Natation en eau libre 1

Garmin a activé le capteur cardio de la fenix 6 et de la Forerunner 945 en natation! Alors, que vaut ce dernier dans l’eau. Le premier comparatif montre une large sur-évaluation de la mesure. La référence est obtenue avec la ceinture HRM-Tri portée sous la combinaison de natation et couplée à la fenix 5 Plus:

Comparatif 7: Natation en eau libre 2

Sur le second comparatif en eau libre, même protocole que ci-dessus et constat un peu différent: fréquence cardiaque sous-évaluée sur les premiers blocs Pour le reste, le résultat est plutôt correct pour une utilisation dans l’eau. Note: la courbe bleue est celle de la fenix 5 qui était sur la bouée pour la référence GPS. Donc pas pertinente.

Conclusion sur la précision du capteur cardio optique

Mon avis sur ce cardio: il est épatant. Je suis moi-même extrêmement surpris par ces résultats. Et personnellement, j’ai de la peine à croire à une telle amélioration d’un coup. Surtout que ce même capteur sur la Forerunner 945 n’a pas donné de résultats aussi bons.

Mon avis, c’est que la mesure de la fréquence cardiaque optique est un tout: serrage du bracelet, contact du capteur avec la peau, vibrations ou non de la montre sur le poignet. Peut-être que l’élasticité du bracelet silicone de la fenix 6 est meilleur que les précédents. Peut-être que la forme de la montre me convient mieux…. Reste que la précision que je présente ici est le résultat de mes expériences réelles, sur le terrain, et qu’elles sont impressionnantes de précision!

La précision de la puce GPS

Garmin a donc équipé la fenix 6 de la puce GPS de Sony qui remplace la Meediatek présente dans les générations de fenix précédentes. La puce est réputée très économe en énergie, mais moins précise, en tout cas chez certains fabricants de montres…

Mes tests ci-dessous ont été effectués principalement avec le mode GPS seul. J’ai également effectué des tests en mode GPS + Glonass. Ce que je constate: pue de différence entre ces deux modes. Mais tout de même, un feeling (et donc pas de mesures absolues pour le confirmer) d’accroche plus rapide du GPS en mode GPS + Glonass. J’ai donc fini par activer par défaut ce mode sur la fenix 6.

Je passe les comparatifs à vélo de route où les courbes sont presque parfaites pour m’attarder sur les tracés un peu plus compliqués…

Sur cette première trace, on voit que la fenix 6 est parfois un peu meilleure que la fenix 5 Plus, parfois un peu moins bonne… Globalement, aucune des deux n’est parfaite, mais aucune des deux ne fournit une trace dramatique. C’est d’ailleurs mon sentiment général après mes tests!

Ici, en comparaison des Edge 530 et 830 qui ont eux aussi une puce Sony, mais probablement une antenne GPS plus grande, on voit que c’est quasiment la fenix 6 qui a la trace la plus propre, même si elle est posrtée au poignet alors que les compteurs sont sur le ceintre du VTT.

Ici, surtout sur la partie haute de l’image, on voit que la fenix 6 est largement décalée du chemin sur lequel j’ai couru, pourtant en lisière de forêt, et donc avec une récéption plutôt « facile ».

Enfin en eau libre, il n’y a pas photo. La trace de la fenix 6 en vert est quasiment collée à la trace de référence obtenue avec la fenix 5 sur la bouée qui me suit. La trace en rouge de la fenix 5 Plus est une véritable catastrophe.

Conclusion sur la qualité GPS

Garmin n’est depuis très longtemps plus champion de la précision GPS. Leur montres, même très haut de gamme, sont tout juste dans la norme. Ce n’est ni mieux ni pire avec la fenix 6. Au moins, on gagne beaucoup en autonomie avec la nouvelle puce sans perdre encore plus (à mon avis en tout cas) en précision…

Reste que je recommande vivement, en tout cas en course à pied, à ne pas utiliser le GPS mais un footpod pour obtenir des informations fiables d’allure et de distance !

Le capteur de saturation d’oxygène PulseOx

Par défaut, le capteur de SpO2 n’est actif que « sur demande », mais il est possible de le configurer de telle manière à ce qu’il tente d’effectuer une mesure régulière. Cela peut être activé pour les périodes de sommeil uniquement, ou pour la totalité de la journée.

Notez que la mesure est lente et nécessite de rester immobile. De plus, d’après plusieurs comparatifs effectués avec mon capteur de SpO2 Beurer à placer au bout du doigt, le capteur de Garmin a tendance à légèrement sous-estimer la lecture. En général, sur la fenix 6, j’ai constaté des valeurs de 2 à 3% plus basses que sur mon capteur « pince » à placer au bout du doigt!

Précision de la mesure d’altitude

La fenix 6 est équipée d’un altimètre barométrique qu’il est possible de calibrer manuellement, avec le GPS, ou avec le modèle numérique des cartes intégrées. En tous les ca,s je n’ia pas rencontré de problèmes de mesure.

Notez simplement que sans calibration avant l’enregistrement, les msures d’altitude risquent d’être correctes pour ce qui est de l’altitude relative, mias avec une altitude absolue qui n’est pas parfaite. Exemple dans le cas suivant:

On y voit une mesure de dénivellé identique, mais une différence de 20 à 30 mètres dans l’altitude absolue de départ et d’arrivée!

Comparaison avec les autres montres de triathlon du marché

Dans ce tableau, retrouvez les données de la fenix 6 avec les autres montres de triathlon haut de gamme du marché !

 fenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Sortie201920182018201820192019
Meilleur prix constaté599€ / 749€ / 599€499€ / 619€ / 499€342.85€468.4€ / 378.99€599€ (prix de lancement)539.99€
Étanchéité100m100m30m100m150m100m
Autonomie (veille)14jours/21jours/9jours12 jours/20jours/7jours12 jours7 jours45 jours
Autonomie (GPS)36h/60h/25h18h/32h/11h40h25h60h36h
Autonomie (GPS éco) 72h/120h/50h42h/70h/25h-120h150h60h
BraceletQuickFit 22mm/26mm/20mmQuickFit 22mm/26mm/20mmPossible à changer, mais pas facilementQuick ReleaseSimilaire à QuickFit 22mmCompatible Quickfit 22mm
Écran260x260 / 280x280 / 240x240px240x240px240x240px320x300px240x240px240x240px
Paiement sans contactouiouinonnonnonoui
Poids83g/93g/61g86g/96g/65g66 grammes81 grammes76 grammes50 grammes
Capteursfenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Modes GPS 1GPS / Glonass / GalileoGPS / Glonass / GalileoGPS + GlonassGPS + GlonassGPS + GlonassGPS / Glonass / Galileo
Chipset GPS 2SonyMediatekSonySonySonySony
Mode GPS écoUltraTrac / ExpéditionUltraTracnonFusedTrackUltraMaxUltraTrac
Altimètre barométriqueouiouiouioui/nonouioui
Capteurs externes ANT+ouiouinonnonouioui
Capteurs externes BLEouiouiouiouinon (prévu)oui
Cardio optique poignetoui (elevate 3)oui (elevate 2)oui (Precision Prime)oui (Valencell)ouioui (elevate 3)
Oxymètre de poulsouinon/oui/nonnonnonouioui
Connectivitéfenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Sync Bluetooth smartphoneouiouiouiouiouioui
Wi-Fisuivant modèleouinonnonnonoui
Accès stockage USBouiouinonnonnonoui
Suivi d'activitéfenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Nombre de pasouiouiouiouiouioui
Étages gravisouiouinonnonouioui
FC en continuouiouiouiouiouioui
Suivi sommeilouiouiouiouiouioui
Course à piedfenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Profil de course à piedouiouiouiouiouioui
Métriques avancées (oscillation, temps contact…)oui (avec access.)oui (avec access.)nonnonnon (prévu)oui (avec access.)
Puissance course à piedoui (avec access.)oui (avec access.)ouinonnon (prévu)oui (avec access.)
Estimation VO2Max càpouiouiouiouiouioui
Compatible Stryd puissanceouiouiouiouinonoui
Compatible Stryd vit./dist.ouiouiouiouinonoui
Vélofenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Profil de véloouiouiouiouiouioui
Compatible capt. Puissanceouiouiouiouiouioui
Métriques puissance TP (TSS, NP, IF, VI)ouiouinonnonNP seulement.oui
Segments Strava Liveouiouinon (prévu)nonnonoui
Natationfenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Profil de natation en piscineouiouiouiouiouioui
Profil de natation eau libre (avec GPS optimisé)ouiouiouiouiouioui
FC en natationouiavec ceintureouiouiouiavec ceinture
Multisportfenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Profil de triathlonouiouiouiouiouioui
Profil multisport libreouiouiouiouinonoui
Profil SwimRunouiouinonnonnonoui
Musiquefenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Contrôle du téléphoneouiouinonnonnonoui
Musique sur la montreouiouinonnonnonoui
Spotifyouiouinonnonnonoui
Deezerouiouinonnonnonoui
Navigationfenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Cartographieouiouinonnonnonoui
Suivi d'itinéraireouiouiouiouiouioui
Retour au départouiouiouiouinon (prévu)oui
Entrainementsfenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Entrainements intervallesouiouiouiouiouioui
Directement sur la montreouiouinonouiouioui
Sur l'app mobileouiouiouiouinon (prévu)oui
Référencesfenix 6/6X/6Sfenix 5/5X/5S PlusPolar Vantage VSuunto 9 Baro / Suunto 9Coros VertixForerunner 945
Le testlienlienlienlienlienbientôt
Page du comparateurlienlienlienlienlienlien

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

Garmin conserve son avance sur le reste du marché avec une montre de belle facture. La fenix 6 est une réussite au niveau matériel, à n’en pas douter. Après un mois d’utilisation intensive, il ne fait aucun doute que l’agrandissement de l’écran est un pas en avant: le retour sur une montre comme la fenix 5 Plus est, après avoir utilisé la fenix 6, une claire régression.

En termes de fonctionnalités, il faut relativiser. Les améliorations sont appréciables, mais de loin pas aussi importantes que les différences qui séparent les fenix 5 des fenix 5 Plus. Le gain en autonomie est appréciable, mais Garmin était très à la traine par rapport à la concurrence! La course à l’ajout de nouveaux algorithmes physio ne s’arrête plus, et finalement l’utilisateur non averti d’une fenix 6 se noie aujourd’hui dans trop de données différentes…

Garmin a au moins corrigé les erreurs GPS des modèles précédents en eau libre (en tout cas d’après mes quelques tests en eau libre), propose un capteur cardio optique un peu plus performant (encore une fois, en tout cas dans mon utilisation).

En tant que geek, cette nouvelle montre est un nouveau gadget très intéressant, et que j’utilise avec plaisir! Elle est complète et constitue un choix très complet pour qui cherche une nouvelle montre outdoor ou multi-sport haut de gamme. Mais on ne va pas se mentir, les possesseurs de fenix 5 Plus, ou même de fenix 5 devront réfléchir à l’apport réel que procurera une fenix 6. A mon sens, il existe peu de raisons valables de sauter le pas. Hormis l’appel marketing du nouveau modèle.

J’ai aimé ou pas aimé

Sur la fenix 6, j’ai aimé:

  • Le nouvel écran plus large et à mon avis plus contrasté
  • L’autonomie revue à la hausse
  • Les nouveautés logicielles comme la gestion de l’alimentation
  • La précision cardio en amélioration ainsi que la précision GPS, meilleure en natation en eau libre
  • Le design de l’interface graphique toujours plus agréable

J’ai moins aimé:

  • L’absence de nouveautés logicielles qui justifient le passage au nouveau modèle depuis la fenix 5 ou 5 Plus
  • L’absence de prise de risque de la part de Garmin au niveau de l’ergonomie qui reste la même depuis de très nombreuses années (5 boutons).
  • L’absence de réelle intégration des données des nouveaux algorithmes First Beat. Toutes ces données devraient être mieux intégrées et fournir plus d’insights utiles dans l’amélioration directe de l’entrainement!

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou Wahoo Fitness Europe. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.

fenix 6 et fenix 6 Pro

* Profitez de 15% de remise sur le site garmingps.ch grâce au code promo NAKAN!

fenix 6X Pro

* Profitez de 15% de remise sur le site garmingps.ch grâce au code promo NAKAN!

fenix 6S et fenix 6S Pro

* Profitez de 15% de remise sur le site garmingps.ch grâce au code promo NAKAN!

137 commentaires pour “La Garmin fenix 6 testée de fond en comble

  1. You deserve a rest !! Well done for all your hard work.
    I like some of the images too, you have given me some ideas and inspiration ;-)

    FYI: The OWS swim track looks incorrect. Surely it can’t be so accurate? The OWS tracks I get show a point every 30/60 seconds or so. Is it a duplicate FIT file you used?

  2. « Pas d’estimation de VO2Max sur le profil de trail, ni de charge d’entrainement »
    Je suis d’accord pour la VO2max, mais es-tu certain pour la charge d’entrainement ? Parce que les sorties trail (enregistrées comme telles) me donnent toujours un training effect aérobie/anaérobie et une charge associée… Qui semble bien apparaître dans le widget training load !
    Merci pour le test en tout cas.

  3. J’avais la Fenix 5, et je viens de craquer pour la Fenix 6 saphire en titane. J’avoue que j’ai surtout craqué pour son écran plus grand et le look de la titane, légèrement plus légère et fine (j’ai un petit poignet et ça se ressent).
    Plutôt content, j’attendais tes retours concernant la fiabilité du capteur optique. Concernant le GPS, j’ai eu quelques écarts sur des distances par rapport à ma Fenix 5, sur certaines sorties en ville.
    Ce que je trouve interessant -même si pour moi elle n’ont pas une utilité monstrueuse – c’est toutes les données physiologiques. Je me posais d’ailleurs la question: quel est l’intérêt d’activer l’oxymètre quand tu n’habites pas à la montagne ? de même l’acclimatation à la chaleur en hiver ? je trouve que ça use beaucoup de batterie, et me dis que finalement, quand je suis en région parisienne, je n’en ai pas besoin? Bref, merci pour ce test encore très précis, si tu peux éclairer ma lanterne sur cet oxymètre, je suis preneur :)

    1. L’acclimatation à la chaleur ça coûte 0 batterie puisque la montre se base sur des données météo récupérées lors de la synchro de la montre avec un PC ou smartphone.
      Pour l’oxygénation comme dit plus haut ça pourrait servir pour l’apnée du sommeil, et il me semble que les relevés nocturnes sont déjà utilisés pour évaluer la « qualité » du sommeil et de la récupération (à confirmer).

    2. Salut! je profite de la zone commentaire pour te demander ainsi qu’à d’autres propriétaires ou Greg si concrètement hormis le look et la perte de poids, il est utile de passer d’une Fenix 5 à une 6/6X?
      Effectivement la capteur optique est bien meilleur mais il y a également multitudes d’améliorations logicielles qui pourraient potentiellement faire leur apparition sur le modèle précédent j’imagine…
      En d’autres termes le gap justifie-t-il un nouveau passage en caisse… :D

  4. La fonction Pace Pro ne permet pas de choisir sa durée ou allure, les limites sont définies automatiquement.
    Est-ce la cas chez vous?

    Merci pour l’analyse.

  5. Bonjour Greg,

    Merci pour ce test ! Très complet, comme d’hab.
    Heureux propriétaire d’une 6X depuis quelques semaines, je suis mois aussi extrêmement bluffé par la précision du cardio poignet.

    Une toute petite coquille dans ton tableau de comparaison : le bracelet quickfit des 6X et 5X est en 26 mm (et non 24 mm).

    Bonne continuation,

  6. Salut,
    Super article comme toujours. Je note une possible erreur dans le chapitre Utilisation, prise en main et ergonomie, les numéros de la photo ne correspondent pas à ceux du texte. Vraiment pas grave évidement.
    Bonne continuation

  7. Bonjour, j’ai un Garmin footpod (le petit boîtier noir qu’on attache sur la chaussure) Qui date de quelques années déjà, est ce que ça vaudrai le coup de le mettre sur une de mes chaussures sachant que j’ai la ceinture cardio avec les métriques ? Est ce que cela améliorerait la précision? Merci!

    1. S’il est bien calibré, il permettra d’avoir une distance et donc une allure plus précis et plus « stables » (tout en conservant la trace GPS pour pouvoir visualiser ta sortie sur une carte après coup).

    1. Je pense que la seule solution est de « feinter » PacePro en créant un seul parcours qui content le nombre de tours souhaités. En « bricolant » un peu avec FitFile Tools je pense qu’on doit y arriver avec un ficher d’un seul tour !

  8. Merci pour ce très beau test.

    Une petite coquille sur le test du cardio optique. Il y a le même graphe pour les comparatifs 1 et 7. Du coup, ça peut peut être expliquer la très mauvaise mesure de la coros ?
    Plus rigolo, le mot « hornblende » sans doute à la place de « honnête » dans le comparatif 1. Une allusion à une passion pour la géologie ;) ?

    1. Bonjour,
      J’hésite à acheter un F6 avec l’option sapphire. Le Corning Gorilla Glass 3 est il aussi résistant que du sapphire ou il y a un réel gap de résistance? Par ex je suis passé d’une F3 à une F3 sapphire et l’apport est flagrant.
      Merci

      1. Salut,

        Le Cornering Gorilla Glass, bien que costaud et difficile à casser, est plus sensible aux rayures que du verre minéral, et donc que du verre sapphire. Ainsi, comme tu le dis, le verre sapphire sera moins résistant à la casse par exemple suite à un impact, mais par contre bien plus résistant aux rayures. Mais cela ne signifie pas qu’il est absolument inrayable pour autant, j’ai d’ailleur déjà une micro rayure sur le verre de ma fenix 6 Saphhire…

        Sportivement.

          1. On va pas se mentir: le solaire sur la fenix 6X solar, c’est du marketing. Les chiffres lus ici et là de la réelle plus-value par rapport au modèle normal sont pour le moins insignifiants… Donc écran de protection ou pas, cela ne devrait pas changer grand chose.

    1. D’après mes tests Galileo n’apporte pas une meilleure précision que le GPS seul sans dans un cas: lorsque le GPS a une mauvaise réception, on obtient des traces très fantaisistes. Dans ce cas les vitesses instantanées sont délirantes et la distance aussi. Je me suis alors amusé dans ce cas à refaire le même parcours avec galileo activé et le décrochage n’a pas eu lieu. Je pense que pour une course à pied d’1h, utilise le GPS+Galileo évite d’avoir des traces incohérentes. Bon mais sur un trail ou une longue randonnée, il vaut mieux penser à sa batterie.

  9. Bon ca y est, j’ai craqué ( je ne te dis pas merci )
    La mise en route est quand meme un peu longue , ca rame, on ne sait pas ce qu il se passe avec le telephone, je l’ai connectée au pc, c est un peu mieux, là je télécharge les cartes, la maj 4,1 est faite, j attends de pouvoir m’en servir

    Si tu pouvais mettre a jour « W’Balance » ce serait Top

  10. Je suppose qu’il n’est possible que d’utiliser deux champs « Connect IQ » par profils?
    Greg, tu pourrais parler une peu de la vibration et du beep sonore lors des tests?
    La vivoactive HR avait une vibration très forte (lors d’une notification, elle était même trop bruyante) que l’on sentait bien lors d’un effort.
    La vivoactive 3, même au maximum, il arrive qu’on ne sente rien.
    Ca serait bien que tu intègres ce point dans les tests.

  11. bonjour à tous, que penser des mesures de puissance avec les capteurs garmin? j’ocille entre 300 et 600w sur un fractionné sachant que je pèse 98kg cela me semble beaucoup non? peut on se fier à cette mesure? merci!

  12. bonjour dans la vidéo sur les widgets vous parler de la fonction Garmin Coach, pourrais on avoir un peu plus de détail dessus, merci d’avance et très bon test

  13. Salut et merci pour tes tests incroyablement exhaustifs. Je voudrais acheter une 6X Pro Solar titane (via tes liens pour aider le site) mais je ne la trouve nulle part. Any clue ?

  14. bonjour toutnle monde
    cela fait 10 jours que je possède un fenix 6x après 5 sorties je n’ ai toujours pas de statut d entrainement . est ce normal?

  15. Bonsoir,
    J’aimerais savoir s’il est possible de désactiver le Bluetooth en mode ne pas déranger.
    En fait la nuit je dors avec ma montre et savoir que le Bluetooth est activé me dérange.
    J’ai cherché mais je n’ai pas trouvé cette option ni trouvé le moyen de désactiver tout simplement le Bluetooth d’ailleurs.
    Merci.

    1. Bonjour,

      Il n’est pas possible de coupler mode nuit et désactivation de Bluetooth. Le seul moyen de désactiver le lien Bluetooth avec le téléphone consiste à passer par le menu Téléphone puis de le déconnecter.

      Sportivement.

      1. Une remarque concernant ce point: si on utilise la montre comme réveil et que le bluetooth est allumé, il est possible que garmin fasse une mise à jour pendant la nuit de la montre. Sur ma vivoactive 3, la mise à jour avait planté ma montre et du coup le réveil n’a pas sonné….

        Ceci dit, c’est débile d’avoir une connexion bluetooth activé lors du sommeil, ca ne sert simplement à rien et ca ne peux que provoquer des bugs.

        1. C’est vrai, mais c’est encore plus vicieux: la mise à jour peut très bien être téléchargée en journée sur ta montre via Bluetooth, puis son installation est « planifiée » durant la nuit. Donc elle aura lieu tout de même, même si tu as choisi de désactiver le lien vers le téléphone avant de dormir !

      2. Bonjour Greg et merci de votre réponse.
        J’ai une autre question sur le sujet : Est-il possible d’activer un profil de gestion de l’alimentation pendant une tranche horaire ?

  16. La version de la fenix 6X décrite comme « Pro » par votre partenaire « i-run » sur son site de vente est-elle vraiment la version qui se recharge au soleil, celle-ci étant la seule sur le site Garmin à être qualifiée de « Pro »…?

    1. Bonjour,

      Pour Garmin, la dénomination « Pro » signifie présence de la carto et de la musique. il n’existe donc pas de fenix 6X qui ne soit pas Pro. Par contre, la notion « Pro » n’a rien à avoir avec la recharge solaire, c’est le terme « Solar » dans le nom du modèle qui indique le modèle qui est équipé de l’écran solaire. Actuellement la 6X Solar n’est pas encore au catalogue de i-run.

      Sportivement.

      1. OK, merci, et c’est vraiment dommage que les indications sur le site de Garmin dans les descriptions de toutes ses versions soit confusant, du coup… Là-bas, seule la version « Solar » est qualifié également de « Pro », alors que toutes les autres sans exception n’ont pas ce qualificatif.

  17. bonjour,

    j’ ai acheté une Fenix 5 X en février cette année, problème avec la fonction retour départ ( itinéraire) qui n’ a jamais fonctionné ( pas de distance restante, ni indication turn by turn…), alors que tout est bon sur trackback.Montre changée, toujours le même problème. Finalement renvoyée et d’après ce que j’ ai compris, ils pensent à faire un avoir ou rembourser ( ce qui voudrait dire qu’ ils ne peuvent pas résoudre ce problème. Ce problème est il résolu que la Fenix 6 X? si je dois changer. Merci d’avance. Sportivement. Philippe

  18. greg (nakan) dit :
    >> Pour Garmin, la dénomination « Pro » signifie présence de la carto…

    D’après ce que j’avais lu auparavant, cette présence d’office de la cartographie n’était proposée que sur les fenix 6X, mais ce que j’aimerais savoir, maintenant, c’est s’il est possible de rajouter secondairement ces cartographies sur les modèles 6 et 6s à écrans un peu plus petits, qui n’en sont pas pourvus au départ? Ou bien cela ne sera pas possible (ou pas aussi bien, ni aussi complet), certaines fonctions associées et en rapport avec ces cartes n’étant présentes que sur les modèles à grand écran (6X normale (« Pro »), 6X Sapphire, 6X Solar Pro… ?

  19. Bonjour,
    J’ai une forerunner 935, j’aimerais savoir ce qui va changer pour moi si je fais l’acquisition d’une Fenix 6 pro (mis à part la cartographie et la musique).
    Elles ont le même diamètre de 47mm mais j’aimerais savoir par rapport à l’insertion du bracelet si elle va être plus grande sur mon poignet
    Merci d’avance !

  20. Bonjour,
    Merci pour ton test précis et exhaustif.
    J’aurais une question à te poser. Parfois, j’ai l’altimètre qui décroche avec une perte de 100m. J’ai les réglages à fond avec enregistrement 1s. mode GPS + galiléo. Etalonnage permanent. J’avais installé une carte OSM.
    Est ce que tu penses qu’il y ait une incidence sur l’altimètre si je désactive ou pas la carte Worldwide DEM dans les réglages de l’activité ?
    Idem sur un parcours de 56k, j’ai un dénivelé à 1800m+ au lieu des 2100m+ officiel. alors que sur une Fenix 5.j’ai bien les 2100m+.

    Sinon, à quoi sert la topo france_contour, téléchargé sur osm ?
    Merci

  21. Bonjour Greg, je m interroge sur la fenix 6 et je voulais savoir pourquoi ce qui marche sur le F6 , précision GPS , cardio poignet elevate 3 qui donne de bons résultats, n etait pas concluant sur la 945.
    J ai retrouvé ton commentaire final a sur la 945
    « La médiocrité continue des capteurs cardio optique elevate de troisième génération
    La précision GPS toujours moyenne »

    Penses tu que Garmin a reussi à resoudre ces lacunes
    Je pense acheter une fenix6x mais maintenant en ayant les deux tests , je ne sais plus quoi penser
    Si tu pouvais m éclairer
    Bien cordialement

    1. Bonsoir Christian,

      Je viens de tester la 6X avec une 5X Plus sur l’autre poignet. Le cardio elevate de la 6 est d’une précision impressionnante (ceinture cardio en comparaison à l’appui) : écart d’un BPM sur 1h de course. En revanche, décu par celle du GPS : à même config (GPS + Galileo), 300 mêtres de différence sur 11Km. Ca fait beaucoup. Je re-teste demain.

      1. Merci Camille pour ta réponse
        Je suis rassuré pour le Cardio
        En esperant que ton test demain sera concluant pour la précision Gps.
        Je suis actuellement sur Suunto Sport Wrist Alti baro , pour la precision Gps , sur les 20 km de Paris , j ai à ma montre 20,14 km .

        Cdlt

  22. Oui pour le cardio c’est vraiment bluffant. Pour la précision GPS, je m’interroge…la puce sony serait-elle moins performante (bien que moins gourmande) que celle qui équipait la 5X ?

    Pour le reste, Garmin, c’est évidemment le top ;-)

    1. Il est possible que Garmin, via des mise à jour, puisse améliorer la précision de la puce Sony, qui marche très bien chez Suunto . Un ptit réglage de leur part à venir.

  23. Eh bien. Je suis à deux doigts de revendre ma
    Fenix 6x pro. Altimètre toujours décalé par rapport a ma spartan. 4 sorties longues réalisées et toujours des erreurs d’altitude. Je suis tjs en train de recalibrer par le gps pour avoir la bonne altitude. L’altitude prend tjs du retard dans les ascensions en forêt. Ca devient inexploitable. Ça m’écœure. C une honte à ce prix de 749€. Je suis grave en colère. Je leur laisse une chance de regler le problème avec le prochain firmware. Sinon. Je la revends à bas prix pour m’en débarrassée le plus rapidement possible. Garmin. C des montres pour les coureurs de plaine.

    1. C est étonnant car les différents tests demontrent une bonne précision de l’alimetre. Y a t il un reset de la montre possible ?
      Est ce par rapport a l altitude de départ qui comme je crois l avoir lu sur kikourou avait besoin d être étalonné au départ pour être juste.
      Sur la cartographie, tu as les lignes d altitude comme sur les cartes ign ? Ce qui permettrait de voir si tu es à la bonne altitude. Greg peut peut être t’éclairer sur ce dysfonctionnement. En esperant que ton soucis va s arranger car comme tu dis pour 749 euros c est difficile d avoir un alti qui bug… Ma spartan sport wrist alti baro meme si l altitude de depart n est pas bonne par rapport a la pression barométrique, devient bonne avec l’enregistrement Gps. Donc Garmin doit savoir faire… tiens nous au courant

    2. As-tu testé la 5X Plus par comparaison ? La puce Qualicomm semble de meilleure précision. Au pire, je te l’échange contre la mienne (Fenix 5X Plus Titane) ;-).

    3. Salut Greg, j’ai reçu la fenix 6 ce w-e. Le lecteur de pulsation ne s’allume pas alors qu’il est sur automatique … t’as déjà eu ça ? J’ai raté quelque chose ? Merci pour ta réponse !

    1. Bonjour Camille

      Je viens de trouver ce test sur la Fenix 6 et la précision GPS est mise à mal

      https://the5krunner.com/2019/09/02/garmin-fenix-6-pro-gps-accuracy-ohr-accuracy-elevation-accuracy-a-first-peek-some-annoying-things/

      A voir si ce ne sont pas les modèles US qui sont concerné …..
      C est étonnant de voir les commentaires des utilisateurs sur les problèmes de précision GPS et un peu Cardio
      De ton coté, ca s arrange ?
      Si ca peut te rassurer chez suunto , quand je zoom sur mes parcours , je cours souvent à coté de la bonne trace .
      On demande peut être beaucoup à nos montres ……

      Cdlt

  24. Bonjour
    J’ai une 5X avec laquelle j’ai des problèmes récurrents d’alimentation (parfois il est carrément impossible de la recharger, parfois elle recharge mais l’indication de batterie ne le montre pas, c’est un peu la loterie…). J’ai cru comprendre que je ne suis pas un cas isolé. Est ce que sur la série 6 ces problèmes perdurent ?
    Merci de votre réponse

  25. Bonjour,

    Merci pour ce test exhaustif et très instructif.
    J’ai cependant une petite question concernant la génération d’un parcours en boucle sur la montre. Est il possible d’avoir une génération de parcours mais en foret (type trail) et non sur route? Pour cela faut-il télécharger une cartographie spécifique?

    En vous remerciant pour votre support

    SLTS

  26. bonjour,
    J’hésite entre la 6x pro solar titane et la 6X saphir.
    Je pense que les rayures sur le métal de la version titane « grise » ne se voient moins que sur la version noire, mais je ne suis pas sûr que la gorilla glass utilisé pour la version solar resiste à une utilisation quotidienne.
    Quelqu’un a-t-il une experience du gorilla glass sur les montres garmin?
    Merci pour le retour

    1. Salut, sinon une protection écran fera très bien l’affaire j’en ai une sur ma Fenix 5 depuis le premier jour est elle est impeccable. D’ailleurs la protection en elle-même n’a pas une rayure. Je suis tombé sur un bon produit.

      Sportivement!

  27. bonjour greg je viens d acheter une fenix 6x saphir au debut il me demande une mise a jour des cartes il y a les 5 continents.. je choisi europe donc il me dit 3 heure de mise a jour .et je pensait qu on avait pas le choix car je l ai acheter en France merci de ta reponse

    1. Bonjour, content de ta fenix 6X saphire ?
      Peux tu nous dire en ce qui concerne l éclairage dans la nuit , si l ecran est bleuté ou non . Certains posseseurs en parle sur certains site et youtube. J ai vu une video ou le gars comparaît la fenix 6 pro et fenix 6 sapphire et on voit bien que la sapphire n a pas d eclairage bleuté
      Merci pour ta reponse

      1. bonjour oui content e ma montre je pense que la solar ne vaut pas le coup.. et non l éclairage est normal.. un peut de mal au debut avec les bouton car habituer a une 920 xt

        1. Merci pour la réponse. Cette Garmin me fait vraiment envie, plus je la vois , plus je la veux…..
          Déçu par Suunto , je crois que je vais craquer pour la 6X saphire

          1. vraiment bien j ai pris la 6 x saphire car elle est plus grande et meilleur lecture des chiffres… depuis ma 920 xt quelle progression ..je la garde pour la piscine ..j ai fait 500 km cette annee !!

            1. Sauf erreur de ma part, ce sera leur premier appareil pouvant (un peu!) profiter du « solaire » non? Et on sait bien que l’excellence est rarement incluse dans les premiers jets… Perso, pour cette technologie, je ferais déjà plus confiance dans des marques qui maitrisent cela depuis longtemps, comme Casio par exemple.

  28. Bonjour, Malgré mes recherches ( j ai cherché mais Sûrement pas suffisamment) Je ne trouve pas d informationssur la durée de vie de la batterie de la fenix 6. J’envisage un achat mais à ce prix là j envisage de la garder de nombreuses années. Les batteries ont tendances à perdre de leurs capacité de charge maximal avec le temps, et les différentes charges voir même les conditions dans lesquelles elles sont utilisées accélère ce procédé. Sans parler d une éventuelle Obsolescence programmée.
    Combien de temps dure une batterie ? A partir de quel moment cela peux devenir un frein a l utilisation ? Est ce possible de changer la batterie ? Et si oui quel est le coup de l’opération ?
    Merci d avance pour la réponse.
    ( super site que j’ai découvert il y a peu : félicitations ! )

    1. C’est une judicieuse question Gwenaël. Dommage que les fabricants ne communiquent pas la dessus en effet. Le nombre de cycles ie durée de vie d’une batterie est intrinsèquement (mais non volontairement ici) de l’obsolescence programmée…

    2. bonjour je pense qu il n y a pas e problème avec les batteries… je viens de prendre la fenix 6x… depuis 5ans j ai une 920xt elle tiens encore pleinement la charge.je ne voit aucune différence en 5 ans sur l autonomie..peut être va t elle lâcher d un coup … mais pour l instant le top .je met sert tous les jours!!

  29. Bonjour,
    je ne retrouve pas sur la Fenix 6 pro la fonction « compte à rebours » si indispensable pour cuire les pâtes.
    Quelqu’un saurait la trouver?

  30. Hello,
    je viens de charger les « France et France contours » de OpenTopoMap, activées à la place de TopoActive.
    Excellent niveau de détail avec les courbes de niveau et les bâtiments, de quoi se repérer efficacement!
    Petite question: n’y aurait-il pas un mode de navigation où l’on peut rentrer une adresse vers laquelle naviguer directement sur la montre?
    On peut rêver…

    1. Pas de réponse (et pas encore de fenix 6…!), mais une question: « Topoactive », c’est une cartographie du monde entier pas trop détaillée qui se trouve préchargée dans la montre achetée, et à laquelle on peut substituer de la cartographie « OpenTopoMap » de son choix, beaucoup plus détaillée, mais à choisir selon ses besoins en raison de la place qu’elle occupe en mémoire, qui ‘est pas illimitée…?

      1. Si j’ai bien compris, Topoactive couvre l’Europe et le monde.
        J’ai l’impression que le fond de carte Europe est déjà bien détaillé mais il lui manque les courbes de niveau, les batiments, les villes et le chargement de la carte est long en dézoomant.
        Par contre les tracés de routes, chemin et sentiers étroits sont plus fins sur OpenTopoMap. Ça ne sera pas gênant en rando mais avoir en course trail ou cyclisme où il vaut peut-être un peu moins de détail mais des voies représentées plus larges donc plus lisibles.
        À chaque profil sportif, on peut attribuer un fond de carte. Ça s’annonce bien.
        La mémoire faudra la gérer surtout en changeant de pays.

        1. Comment gère-t-on la cartographie embarquée de la montre, concrètement? Via Garmin Express? Y a-t-il des possibilités actuelles (ou futures…!) d’embarquer des cartographies open source comme Open Street Map, par exemple, à l’instar de ce qui m’est possible sur Montana 600 ou eTrex 30, ou bien est-ce un format très particulier et propriétaire de fichier(s) specifique à ces modèles Garmin de poignet…?
          Avant de me lancer dans cet achat tout de même conséquent, je vais avoir besoin aussi de savoir si des solutions via Connect IQ vont pouvoir exister en matière d’affichage de fonds de cartes tierce partie sur la montre en relation avec la connexion smartphone, dans le genre de ce que me permet déjà une « simple » Sony Smartwatch 3…
          https://youtu.be/TWDjzbVQf8w

    2. Salut, il semblerait que cela soit possible ou était possible via une application tierce que tu trouves sur Connect IQ comme « MAPS NAV ».
      Je dis « était » car dernièrement cela ne fonctionnait pas pour celle que je viens de citer en tout cas, qui à priori, faisait bien le taff…
      Cependant, le fonctionnement n’est pas autonome sur cette dernière (est-ce possible cependant?) car ça nécessite de lancer un itinéraire Google Maps sur le téléphone et ensuite l’appli sur la montre pour être guidé. À voir si le problème a été réglé depuis mais il y a quelques semaines sur ma Fenix 5 cela ne fonctionnait pas…
      Mais ça ne coûte rien d’essayer si cette solution peut te convenir.

      Sportivement!

      1. En fait, et en tant que « Locus Map addict » de longue date également, j’ai en point de mire l’intention d’utiliser au maximum les possibilités qu’apportera l’application « Locus Map for Garmin » sur ma potentielle future fenix 6 (ou 5 soldée, ou autre encore, pourvu que Connect IQ soit dessus). Cela me parait tellement étendu en matière d’affichage de toutes sortes de cartographies sur l’écran de la montre que je compte bien faire l’économie de l’achat obligatoire d’un 6X (« Pro ») si je peux avoir pareil ou même mieux (?) en matière de cartographie à l’écran avec n’import quel autre modèle… ;)

        https://services.garmin.com/appsLibraryBusinessServices_v0/rest/apps/f15dd655-e734-456e-b8f5-314d287df4a4/screenshots/d5b437f2-fba6-41ea-ab09-f8fd53646773

        1. Ha je ne connaissais pas cette application. Mais elle intègre donc directement les cartos? ou utilisent celles préchargées?
          Parce que quand je vois la mémoire famélique de ma Fenix 5 (pour le prix c’est un peu radin d’ailleurs) impossible de mettre autre chose que quelques cadrans/champs de données et quelques applis pas très lourdes.

          1. Oui, cette appli vaut le détour si ton smartphone est Android…
            Et tes retours de son fonctionnement, ergonomie, etc. sur ta fenix 5 seront alors super bienvenus, aussi, car ma misérable fenix 2 n’étant pas « connect IQ », entre autres handicaps, je ne peux que supputer, pour l’instant.

            https://forum.locusmap.eu/index.php?topic=6540.0

            A noter que LocusMap est aussi connectable à une montre Wear OS, ce qui permet de gamberger également sur la Casio Pro Trek Smart WSD-F30… ;)

            1. Salut! alors j’ai testé l’appli LOCUS MAP, elle est fonctionnelle mais vraisemblablement assez limitée sans version Premium.
              Ça a l’air pas mal du tout pour qui en a l’utilité, en rando notamment.
              Par contre je ne sais pas si tu peux pré-charger les cartes sur téléphone ou utiliser celle d’un modèle comme la FENIX 5X ou 6X par exemple car le chargement du visuel carte sur la montre est assez long… (Dû au réseau mobile ou à un transfert Bluetooth? je ne sais pas)

              Bye!

              1. Merci pour ton test, mais pour lequel je ne peux pas t’aider à grand chose ! :)
                Simplement, je peux juste te dire que l’affichage de la carte du LocusMap de mon smartphone sur l’écran de ma Sony Smartwach 3 se fait de façon quasi instantanée, même en mode navigation (c’est par le bluetooth), et c’est en mode offline, bien sûr. J’imagine donc que ça doit le faire aussi bien sur une fenix 5 ou 6, bien plus « haut de gamme ».
                Mais bon, on ne va peut-être pas polluer plus les commentaires du test de cette montre par nakan.ch, sur un aspect de l’utilisation possible de cette montre qui doit être très marginale pour beaucoup de ses acheteurs! ;)

    3. Ces cartes OpenTopoMap sont-elles routables ?
      Si elle ne le sont pas, peut-être que ça vaudrait alors le coup d’installer dans la fenix un fichier cartographique xxx.img qui l’est, lui, juste pour déjà voir si la montre « nue » elle-même le permettrait…?

  31. Bonjour,

    Merci pour ce test très complet (comme d’habitude).

    Le -15% sur GARMIN.CH sont très intéressant mais existe-t’il un moyen d’en profiter quand on est en France (tout près de la Suisse) ?

    Merci d’avance

    Philippe

    1. Salut!

      Malheureusement, actuellement le site ne livre qu’en Suisse… Je n’ai donc pas trops d’autres solutions pour en bénéficier que de trouver quelqu’un qui peut le réceptionner en Suisse pour toi.

      Sportivement.

  32. bonjour greg …j ai acheter la garmin fenix 6 x saphire vraiment bien ..un petit peut d adaptation venant d une xt920 emplacement des boutons!!!je trouve dommage que l on puisse pas Générer un parcours en boucle sur la montre en randonnee ou en marche .. j espere que les mises a jours le permettrons … j aimerais savoir comment on vide l historique merci

    1. Salut!

      Merci pour ton premier retour.

      L’historique est géré automatiquement par la montre. Si toutefois tu veux supprimer les fichiers, tu peux connecter la montre à l’ordinateur et supprimer les fichiers d’activités dans le dossier Garmin/Activity.

      Sportivement.

  33. Bonjour,
    J’ai la Fenix 6 Saphyr, 47 mm depuis 2 jours. Couplée avec Iphone SE, dernier OS et connections bluetooth, Wifi et même USB avec le PC.

    La montre se synchronise bien, Bluetooth, Wifi. Mais bizarrement pas la météo.
    Problème aussi avec installations de certains cadrans et Widget. Visiblement ces problèmes sont liés à l’application Connect IQ, qui est d’ailleurs noté 2.6 / 5 sur l’Apple store.
    Je comprends cette note basse. Même après réinstallation, rien n’y fait.
    Si vous avez des problèmes similaires, car sur le net et chez Garmin, à part vérifier connexion Bluetooth et autorisation depuis IOS 13 Apple, aucune solution à ces problèmes majeurs. Un peu limite le support…

    1. Salut!

      De mon côté, je n’ai pas constaté de problèmes avec les apps IQ, mais je constate que les données météo ne sont effectivement plus synchronisées correctement depuis un certain temps. Cela doit correspondre à la mise à jour à iOS 13 mais pas 100% sûr.

      Sportivement.

    2. Hello !
      Moi j’avais le même problème, mais sur Android. En fait il suffit d’activer le GPS sur le téléphone et après la météo se synchronise.
      Peut-être que c’est la même chose sur iOS…
      Sportivement,
      Daniel

  34. A la rubrique « Cartographie » de ce test super complet, il semble manquer un lien, au niveau de cette phrase…: « Pour installer d’autres cartes sur les montres Garmin, gratuites ou payantes, rendez-vous dans cet article! »

  35. Oui je pense que le problème de synchro météo vient de iOS 13, mais encore aucune solution de dépannage connue, à part donner les autorisations Bluetooth, ce qui va de soit.

    J’ai résolu mon problème de compatibilité Widget, c’était de ma faute.
    Trop pressé lors de l’installation, j’ai choisi le mauvais modèle de montre dans la longue liste proposée, donc IQ me téléchargeait les mauvaises versions, donc non compatible avec la fénix 6.
    Une réinitialisation usine et réinstallation à tout résolu.

    En tous cas, venant de l’univers Suunto (2017) et Apple watch 4 (qui n’est pas vraiment une montre de sport), aux vus des qualités et fonctions de cette montre, dont autonomie, l’Apple watch 4 ressemble à un gadget Made in China :)

    Il manquait juste le GPS sur la fenix lancé via l’Iphone. Résolu avec r. 485 Iphone et l’application de la montre Directions r.485, version gratuite qui est suffisante.

    1. Bonjour, j’ai une 6x saphirre et impossible d’activer le cardio en natation. J’ai tout essayé, y compris ce qui est marqué dans le manuel : activer le cardio natation en allant dans les options du widget cardio pour l’activer mais dans ce menu je ne retrouve pas les options du manuel et surtout pas l’option Cardio natation. Je n’ai que les options concernant la Diffusion et l’activation automatique. Partout ailleurs le cardio fonctionne bien. Merci de ton aide.

  36. Salut Nakan.ch !

    Je tenais à te remercier pour ton test super complet de cette magnifique montre. Grâce à toi je me suis enfin décidé à franchir le cap et pour l’instant je suis aux anges ! C’est fou tout ce que cette montre permet d’analyser. J’espère pouvoir suivre mes progrès d’un peu plus près grâce à elle.
    Ton test sur la Polar Ignite était très bien aussi. J’ai offert cette montre à ma copine et elle en est ravie !
    J’ai acheté la Fenix 6 Pro Saphhire sur le site garmingps.ch via le lien que tu proposais. J’espère que cela te permettra de continuer tes « tests de fond en comble » qui sont vraiment appréciables de par leur qualité !

    Bien sportivement,
    Daniel

  37. Bonjour,

    bête question mais est-ce que la fenix 6x pro sapphire existe? Ou est-ce la fenix 6x sapphire? J’ai comme l’impression que le « pro » s’est perdu quelque part et du coup je m’y perd un peu :/

    Merci,

    françois

    1. Sur le site Garmin France c’est très clair:
      – seule la 6X solaire est qualifiée de « Pro ». Et elle n’est pas « Sapphire », bien sûr, du fait de la technologie particulière de son verre.
      – le qualificatif « X », c’est pour l’écran de 51mm, et la 6X existe en « Sapphire » ou non, mais toujours avec cartographie, wifi, musique.

      https://buy.garmin.com/fr-FR/FR/p/641435/pn/010-02157-14

      Je crois que pas mal de vendeurs ont rajouté le qualificatif « Pro » à tel ou tel modèle de fenix 6 non »Solar » juste parce que c’est un peu plus vendeur, en fait…

    2. Dans la nomenclature de Garmin pour les fenix 6, le « Pro » signifie que la montre propose la cartographie et la musique. Comme les 6X proposent toutes ces fonctions, la seule 6X notée « Pro » est la Solar pour la mettre un peu plus haut dans la gamme que les autres. toutefois en termes de fonctions, la 6X Sapphire ne propose rien de moins que la « Pro Solar », si ce n’est évidement l’écran solaire et la watchface liée.

      Sportivement.

      1. >> Dans la nomenclature de Garmin pour les fenix 6, le « Pro » signifie que la montre propose la cartographie et la musique.

        Et pourtant, les quelques versions de fenix 6 ou fenix 6S proposant également cartographie/musique ne sont pas qualifiées de « Pro »…

        1. Non, pas de musique ni de carto. Les seuls modèles qui le proposent sont bien les « Pro » ou les « Sapphire » (qui ne sont pas explicitement marquées Pro, car seuls les modèles Pro sont proposés avec verre sapphire). Mais je suis assez d’accord sur le fait que Garmin aurait pu simplifier ses nomenclatures.

          Après, le problème par dessus ça, c’est que certains revendeurs y vont de leur propre nommage pour attirer le chaland et là, ça devient carrément le bordel.

  38. Bonjour,

    concernant la VO2max à velo, même avec une ceinture cardio la vo2max n’est pas estimée si on demare une activité vélo ou VTT si on a pas un capteur de puissance à plus de 1000 €, est ce bien cela. Comment cela fonctionne alors avec l’activité course ?

    Sportivement.

    Vincent

        1. Voici une liste de capteurs de puissance que tu peux trouver à des prix intéressants:

          – Assioma UNO: https://cycling.favero.com/fr/shop (365 €)
          – Sur la page outlet de Stages, parfois de bons plans (j’ai trouvé là celui de mon VTT, pour moins de 400€): https://www.stagescycling.eu/fr/factory-outlet/
          – Les capteurs 4iiii peuvent également être intéressants: https://4iiii-innovations.myshopify.com/collections/power-meters

          Sportivement.

  39. Au delà d’ l’autonomie de la montre, qu’un tableau indique déjà parfaitement selon les modèles, quelle sera la longévité moyenne réelle de sa batterie, sachant qu’il n’est rien proposé d’autre, à ma connaissance, que de la jeter, une fois le douloureux moment venu…?

  40. Bonjour Greg,
    Bravo pour le test, et les perfs!
    Je recherche une version légère (donc titane) de la Fenix 6 Sapphire mais les caractéristiques sur le site France sont les mêmes en ce qui concerne les boitiers. En effet à l exception de la Titane qui ne laisse aucun doute, les versions « Revêtement carbone Gray ou Black amorphe (DLC) » ne précisent si le metal revêtu est du Titane ou de l Acier et s agit il de la lunette seulement ou du boitier aussi. Le cas échéant le poids est il aussi de 72 g sur ces versions Carbon Gray et Black ?
    Pour mémoire les caractéristiques sur le site Garmin indiquent toujours le même commentaire : « Acier inoxydable, titane ou acier avec revêtement en carbone amorphe (DLC) » pour Lunette ou Boitiers…
    Merci d’avance pour vos lumières…

  41. Bonjour,

    J ai actuellement une forerunner 645, que j apprécié pour la musique et c est fonctionnalité. Cependant son altimètre baro est souvent a la ramasse. Je voudrait du coup changer vers une autre montre ou les donnée D+ sont le plus proche de la réalité.

    Vers ou dois je m orienter? Forerunner 945? Dingo? Polar vantage v?

    Merci d avance

    1. Quel intérêt, en gros, d’avoir de la musique sur une montre, plutôt que sur un autre appareil spécialisé, et quand le besoin est vraiment là? En ce qui me concerne, ce genre de fonctionnalité constitue plutôt un frein à mon achat, ayant du mal a « m’approprier » des appareils contenant de multiples fonctions qui ne me serviront à rien.

  42. Elle peut l être mais dans mon cas non vu que j en fais jamais de sortie de plus de 6h.

    Quel montre est la plus précise niveau d+ ? Sunto , Garmin, polar?

  43. Bonjour à tous,
    J’ai commandé ma fenix 6x pro solar titane il y a plus de trois semaines, mon vendeur me dit que le delai est dû à un défaut que Garmin est en train de corriger.
    Quelqu’un a-t-il entendu parler de ce défaut ?
    L’un d’entre vous a-t-il reçu une 6x pro solar ?
    Celle ci fonctionne-t-elle correctement ?
    Sportivement
    Étienne

    1. Salut Etienne,

      Garmin semble avoir de problèmes de qualité sur les écran solar. En effet, j’ai entendu que de très nombreux modèles sont retournés en SAV car la partie solaire ne fonctionne pas correctement et d’autres problèmes avec l’écran. Les propriétaires de ces montres ont pour la plupart finalement choisi la Sapphire. Garmin aurait également retardé la sortie d’autres modèles de montres équipés de cet écran. C’est le risque lorsqu’on se dirige vers une technologie toute jeune !

      Sportivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.