Les tests Garmin

Les pédales Garmin Vector 3 testées de fond en comble

promotion nakan.ch est aussi sur YouTube: Astuces, tests et bien plus sont à retrouver sur la chaîne YouTube. Ne manquez pas les dernières vidéos et n'oubliez pas de vous abonner

Il y a 10 ans, le nombre de capteurs de puissance sur le marché grand public devait se limiter à une demi-douzaine de modèle. SRM régnait en maître sur le marché haut de gamme, alors que PowerTap était le choix plus accessible. Mais ce marché confidentiel a attiré les convoitises et Garmin a rejoint la danse en 2013 avec la première génération de Vector. Ces pédales à mesure de puissance n’étaient pas les premières sur le marché, mais elles ont commencé le travail de démocratisation de ce type de capteur. En effet, lorsque Garmin se met à commercialiser un nouvel équipement, il est rare qu’il n’entre pas rapidement dans l’inconscient collectif. Garmin a très légèrement fait évoluer ses pédales avec les Vector 2 en changeant simplement les modules qui viennent se fixer en plus des pédales, mais ce sont bien ces Garmin Vector 3 qui sont la première réelle évolution par rapport à la première version.

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec ma propre paire de Garmin Vector 3. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 9 octobre 2018.

Quoi de neuf ?

En résumé, voici ce qui a changé entre les premières et deuxièmes générations et ces nouvelles Vector 3:

  • Les Garmin Vector 3 sont désormais compatibles avec Bluetooth Smart et ANT+, les premières générations n’étaient compatible qu’avec ANT+.
  • Il n’y a désormais plus de modules externes à connecter aux pédales. Tout est intégré dans le corps de pédale.
  • La forme des pédales est légèrement revu. Elles restent cependant compatibles avec les cales Look Keo.
  • Les piles utilisées ne sont plus des CR2032 mais deux LR44 par pédales.
  • Les pédales sont moins sensibles au couple de serrage, il n’est donc plus nécessaire de serrer au bon couple pour avoir une bonne précision.

Le grand déballage

Le packaging des Garmin Vector 3 est très similaire à celui de toutes les montres sorties récemment chez Garmin:

Dans la boîte, les Vector 3 sont bien emballées. Dessous, on trouve le reste des accessoires:

Une fois le tout déballé, on retrouve les éléments suivants dans le package:

  • Les deux pédales Garmin Vector 3.
  • Deux rondelles d’espacement pour le montage.
  • Deux joints d’étanchéité supplémentaires
  • Deux cales pour chaussures avec les vis de montage. Notez que j’ai simplement continué à utiliser mes cales Look Keo habituelles avec ces nouvelles Vector 3.
  • La documentation

Autonomie et batterie

Comme on l’a vu ci-dessus, Garmin a revu l’alimentation de ses Vector 3. Plus de module externe, il fallait donc intégrer les batteries dans le corps de la pédale. Alors que PowerTap avec les P1 avait choisi les piles AAA, Garmin a préféré les plus compactes LR44, deux par pédale. Un jeu de piles devrait assurer jusqu’à 120 heures, soit, à raison de 3 heures en moyenne par sortie et 3 sorties dans la semaine, environ 3 mois. L’autonomie réelle dépendra de nombreux facteurs tels que les appareils connectés, la température et les conditions de stockage et de transport.

Pour la petite histoire, Garmin devait sortir ces pédales en 2017 déjà. C’est lors de l’Eurobike que les Garmin Vector 3 sont lancées en grandes pompes. Mais les premiers modèles livrés posent problème chez beaucoup d’utilisateurs. En effet, les batteries se déchargent très vite et chauffent beaucoup. C’est un court-circuit qui est à l’origine de ces problèmes. Il est causé par le capuchon des piles. Garmin retire les Vector 3 et travaille à concevoir un nouveau capuchon. Ce n’est que 10 mois plus tard que Garmin remet les Vector 3 sur le marché, problème de batteries corrigé!

Notez que pour un fonctionnement correct, lors du remplacement des piles, il faudra les lubrifier légèrement pour éviter des problèmes. C’est ce que je décris dans cette vidéo:

Montage des Garmin Vector 3 sur le vélo

Les Garmin Vector 3 se montent comme n’importe quelles autres pédales sur les manivelles du vélo. Il faudra simplement veiller à disposer d’une clé à pédales de 15mm car l’intérieur de l’axe n’offre pas de tête allen comme certaines autres pédales, cet espace étant réservé aux LED’s de statut.

Sur les Vector de première et deuxième génération, il était nécessaire de serrer les pédales au bon couple pour bénéficier de la meilleure précision. Sur les Vector 3, ce n’est plus nécessaire. Il suffit de serrer suffisamment les pédales, et la précision sera maximale. Le couple de serrage préconisé par Garmin reste de 34Nm. J’ai serré sans clé dynamométrique les Vector 3 sur mon vélo pour le comparatif présent en fin d’article, et la précision n’en a absolument pas souffert.

Il faudra vérifier que les LED’s intégrées dans les axes ne gênent pas lorsque la chaîne se trouve sur le petit pignon et le grand plateau. Si c’est le cas, on pourra utiliser l’une des rondelles fournies pour espacer un peu plus.

Signification des LED’s sur les axes

A l’intérieur de l’axe, une LED’s permet de connaître le statut des pédales. Les codes couleur suivants sont utilisés:

  • Clignotement rouge: le système fonctionne correctement
  • 3 clignotement verts toutes les 10 secondes: la pédale recherche l’autre pédale
  • Clignotement rouge/vert alterné: mise à jour en cours
  • 20 clignotements verts: la mise à jour a réussi
  • 20 clignotements rouge: la mise à jour a échoué
  • 1 clignotement rouge toutes les 10 secondes: batteries faibles

Différence entre les Vector 3 et les Vector 3S

Garmin propose deux variantes des pédales: les Vector 3 et les Vector 3S. La seule différence réside dans le fait que dans les Vector 3S, seule la pédale gauche mesure effectivement la puissance. La pédale droite est une pédale tout à fait normale.

Les valeurs de la pédale gauche sont simplement doublées pour obtenir la puissance. De fait, les Vector 3S ne peuvent pas mesurer l’équilibre de pédalage et certaines autres métriques ne sont pas disponibles. Bien entendu, la variante Vector 3S est moins chère que la version normale.

Coupler les Vector 3 avec un compteur ou une montre Garmin

Les Vector 3 sont compatibles avec tous les compteurs et toutes les montres de Garmin qui supportent les capteurs de puissance. En fonction du modèle de montre ou de compteur, les métriques avancées mesurées part les Vector 3 seront ou non supportées.

Quel que soit le compteur ou la montre Garmin, il est fortement recommandé de coupler les pédales Vector 3 à l’aide du protocole ANT+ et non Bluetooth (c’est en tous les cas le ANT+ qui sera utilisé par défaut). En effet, en utilisant la connexion Bluetooth, les métriques avancées ne seront pas disponibles.

Une fois les pédales couplées, il ne reste qu’à configurer les pages de données avec les valeurs spécifiques à la puissance pour afficher les données souhaitées.

Définir les angles de montage: c’est désormais automatique

Cette opération qu’il était nécessaire d’effectuer sur les générations de Vector précédente n’est désormais plus nécessaire. En effet, après une nouvelle installation ou le remplacement des piles, les Vector 3 reconfigurent automatiquement les angles de montage durant les premières secondes de pédalage! Mais attention, cela ne remplace pas le calibrage des pédales avant chaque sortie décrit ci-après.

Calibrer les Vector 3

Avant chaque utilisation, il est recommandé de calibrer les Vector 3 (comme tous les capteurs de puissance d’ailleurs). Il est possible de configurer une invitation à calibrer automatique sur les derniers appareils de Garmin:

Ainsi, avant de lancer chaque activité cycliste, le compteur vad demander de calibrer les pédales:

Coupler les Vector 3 avec un compteur ou une montre tierce

Les Vector 3 sont également compatibles avec d’autres appareils, montres ou compteurs. Leur compatibilité s’est même largement étendue grâce à la connectivité Bluetooth qui est venue compléter ANT+, historiquement utilisée par Garmin.

ANT+ offre une compatibilité avec toutes les montres et compteurs de Garmin et de Wahoo Fitness, comme le Wahoo ELEMNT. Elle est également compatible avec le Sigma ROX 12.0. La connectivité Bluetooth quant à elle offre la possibilité d’utiliser les Vector 3 avec les montres Suunto Spartan, j’ai validé le fonctionnement avec la Spartan Trainer. Les nouvelles Polar Vantage ainsi que la V800 ou les compteurs de Polar sont également utilisables avec les Garmin Vector 3. La compatibilité ne se limite évidemment pas à ces seuls appareils.

Il faudra simplement se rappeler que la connexion Bluetooth ne permet de coupler les Vector 3 avec un seul appareil à la fois, contrairement à la connexion ANT+ qui peut être utilisée sur plusieurs appareils en même temps.

Les métriques disponibles avec les Garmin Vector 3

Quel que soit l’appareil utilisé avec les pédales, les métriques suivantes sont disponibles:

  • Mesure de la puissance instantanée et valeurs dérivées en fonction des possibilité de l’appareil utilisé (puissance moyenne, % de FTP, NP, IF, TSS, VI…)
  • Équilibre de pédalage gauche/droite (sauf pour les Vector 3S)
  • Cadence de pédalage

Ces données sont disponibles en ANT+ ou en Bluetooth, virtuellement sur tous les appareils qui le supportent.

Ensuite, en ANT+ seulement et sur les appareils Garmin compatibles avec les métriques avancées, on retrouve en plus les données suivantes:

  • Position (assis ou en danseuse)
  • Répartition de la puissance sur la pédale (PCO), à gauche et à droite
  • Phases de puissance

Ces données peuvent être affichées via une page de donnée spécifique sur les compteurs Garmin compatibles. Ici par exemple sur le Edge 520 Plus:

Ainsi que dans le récapitulatif de l’enregistrement sur Garmin Connect:

Ces mesures permettent ainsi notamment de mieux régler ses cales sous les chaussures, et de mieux travailler son coup de pédale. Il semble d’ailleurs que j’aie encore un peu de boulot sur les deux aspects…

Précision de la mesure de puissance

Pour vérifier si il y avait une éventuelle différence entre les Garmin Vector 3 que je vais utiliser sur mon vélo de route et le capteur Stages que j’ai monté sur mon VTT, j’ai monté pour une sortie les Vector 3  sur le VTT et reconfiguré le Edge 520 Plus pour effectuer un comparatif. J’ai également utilisé la fenix 5 Plus avec le Stages. Pour compléter le test, les Vantage V et M ont été utilisées en Bluetooth avec ces mêmes capteurs.

Les comparatifs qui suivent sont les zooms sur la courbe générale de ce comparatif complet. La vue générale ne permettant pas une analyse fine, j’ai publié ici des zooms sur des sections spécifiques.

Première partie: les 10 premières minutes

Sur cette première période de 10 minutes, on voit grosso modo des courbes qui se superposent parfaitement. Hormis un ou deux pics qui sont plus élevés sur le Stages, les deux capteurs donnent exactement les mêmes valeurs.

Seconde partie: zoom sur un pic de puissance

Ce zoom sur une section de 3 minutes montre le plus grand pic de puissance. On constate qu’à nouveau, les deux capteurs ont mesuré des valeurs très proches. Les valeurs des Vector 3 semblent fluctuer un tout petit peu moins facilement, mais c’est très léger.

Troisième partie: une montée à rythme régulier

Cette dernière partie, qui se concentre sur une montée régulière, montre encore une mesure extrêmement proche entre Vector 3 et Stages. L’objectif de ce comparatif est donc atteint: je vais pouvoir exploiter les données du Stages et des Vector 3 exactement de la même manière, sans avoir à prendre un compte de différence de mesure d’aucune sorte!

Conclusion sur le comparatif

La précision de capteur Stages est annoncée à +/- 1.5%. Celle des Vector 3 est annoncée à 1%. Dans ce comparatif, on constate globalement une précision de cet ordre puisque la différence sur la moyenne des deux mesures pour cette sortie durant 1h11 était de 162 watts pour le Stages et de 165 watts pour les Vector 3.

Le plus important dans un comparatif de ce type reste évidemment que le capteur de puissance montre des données cohérentes entre 0 et 1000 watts. La plupart des cyclistes se basant sur un seul et unique capteur de puissance. C’est donc le cas aussi bien pour les Garmin Vector 3 que le Stages au vu de ce comparatif.

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Conclusion

Les Garmin Vector 3 ont connu des problèmes plutôt sérieux lors de leur première mise sur le marché. Les mauvais avis se sont multipliés sur les forums et autres sites. Je n’ai pas eu entre les mains cette première version, je ne peux pas juger… Reste qu’après correction, principalement du problème de capuchon de piles et aussi d’importantes mises à jour logicielles, les Vector 3 sont désormais matures et pleinement fonctionnelles. Le seul grief que je lis encore est une autonomie légèrement plus basse chez certains que celle annoncées. C’est le prix du choix de si petites piles. Personnellement, je n’ai pas encore assez de recul pour poser une jugement définitif, mais d’ici au printemps prochain, j’aurai un avis suffisamment tranché là-dessus.

En terme de fiabilité ou de qualité de la connexion, je n’ai rencontré aucun problème avec les appareils Garmin. Pas de problèmes non plus avec la Suunto Spartan. J’ai par contre rencontré des problèmes de perte de connexion avec les Polar Vantage. Mais ces montres étant très jeunes, j’attend de voir l’évolution de leur firmware avant d’accuser formellement la connectivité Bluetooth Smart des Vector 3. En dehors de cela, les pédales m’ont donnée pleine satisfaction dsurant l’intégralité de ce test!

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous voulez m’aider pour la poursuite du site? Vous pouvez simplement le faire en profitant des offres ci-dessous en utilisant les liens en question. Cela ne vous coûte rien de plus, et cela m’aide à financer les activités du site et à poursuivre à consacrer de nombreuses heures à sa rédaction!

Garmin Vector 3:

    Garmin Vector 3S:

      40 commentaires

      1. Bonjour
        Merci pour votre essai des Garmin Vector 3
        J’ai actuellement des Vector 2S
        Pouvez-vous me dire à partir de quel mois en 2017 ou 2018 on ne risque plus d’ avoir les bug constatés sur les premières version de Vector 3
        Merci pour votre réponse
        Cordialement JFM

        1. Bonjour,

          Théoriquement, depuis août 2018. Mais normalement, tous les revendeurs ont renvoyé leur stock « défectueux » et toutes les pédales vendues sont désormais OK, même si leur date de fabrication est antérieure, les capuchons de batteries ont été remplacés.

          Sportivement.

        2. les capteurs de force intégrés aux pédales sont ils uniquement en compressons. c’est à dire lorsque l’on appuie sur les pédales ou est ce également à la remontée des pédales (traction)?
          merci pour votre retour

      2. Bonjour,
        Merci pour ce test très intéressant. J’ai moi-même les vector 3S et je suis en train de les comparer au capteur de mon home-trainer Tacx NeoSmart.
        Je voulais savoir quel logiciel utilisez-vous pour pouvoir superposer les courbes de puissance?

        Sportivement
        Cédric

      3. Hello,
        avec un peu de recul, es-tu toujorus satisfait de ces Vector 3, et notamment sur la durée de vie des piles et cette histoire de lubrification au changement?
        merci par avance
        Nicolas

          1. Bravo Greg pour ton analyse

            Je suis intéressé par Vector 3S (S car j’ai une Suunto spartan donc j’upgraderais plus tard pour avoir Vector 3 lorsque je changerais de montre et oui, à mon sens, Suunto dégringole avec leur solutions digitales et Apps et il est temps de passer à autre chose).
            Bref, en attendant de changer, tu dis que Vector 3 et Suunto Spartan, ça fonctionne.
            Par contre, comment je calibre Vector 3 avant chaque sortie si je ne possède pas de montre ou appareil Garmin ?

            Merci d’avance

      4. Bonjour, je voulais avoir votre retour sur un usage relativement intensif de ces pédales. Les miennes étaient d’origine vendues avec les nouvelles doors (achetées en octobre 2018) mais m’ont d’abord posé problème en affichant des valeurs improbable avec des coupure et des pics de puissance dingue (10’000watts voir pire) ce qui rend les données de puissance moyenne et NP inutilisables. Apres retour au magasin ils m’ont changé les portes (alors que celles d’origine étaient déjà les nouvelles) et elles ont tenu bon jusqu’à aujourd’hui. Jai du changer les batteries cette semaine (2ème changement depuis le retour) maintenant j’ai la pedale droite qui se déconnecte et du coup la puissance prise a une seule jambe donc inexploitable… toutes ces mésaventures se sont déroulées dans les 6 derniers mois. Les pédales ont roulé autour de 5000km. Je n’ai pas l’expérience d’autres capteurs mais je dois dire que plus de 1000chf pour un produit dont on a l’impression d’être le testeur cest assez scandaleux ! Je passe plus de temps à essayer de régler des problèmes et en SAV qu’à rouler. Vu les forums Garmin je suis semble-t-il pas le seul. Vous semblez avoir bien de la chance

        1. Salut!

          Oui en l’occurrence et en toute transparence, je n’ai rencontré de problèmes avec les Vector 3 que lorsque j’ai changé les piles. Et du coup, j’ai ajouté au test la petite vidéo sur l’ajout d’huile minérale sur les piles qui m’a permis de régler les problèmes.

          Sportivement.

      5. Même déception avec les Vector 3. La panne est connue chez Garmin qui doit me fournir de nouveaux bouchons … mais ça fait 3 semaines !
        Quant à l’ astuce de mettre de l’huile entre les piles, c’est vrai que ça résout presque le problème : ça permet au moins d’ avoir une puissance en roulant, mais les pertes de contacts surviennent encore de temps en temps … et l’enregistrement des puissances via Edge est soit inutilisable soit absent.
        En attendant, mettez de l’huile épaisse entre les piles … c’est mieux que rien !
        1000 € la paire de Vector 3, ça fait raide. A ce prix toutes ces pannes récurrentes c’est franchement anormal.
        Au lieu de sortir des nouveaux produits Garmin ferait bien de fidéliser ses clients
        En attendant , pédalez en regardant le paysage au lieu d’avoir les yeux rivés sur cotre compteur !
        Bonnes ballades à tous. jf

        1. j’ai acheté la Vector 3s après plusieurs mois d’utilisation c’est problèmes sur problèmes, perte de contact régulière même avec l’huile, joint torique fragile (remplacer deux fois à 30 € ? merci garmin !), bouchons mal conçus : trop de jeu dans les piles, positionnement lors du remontage du bouchon laborieux avec risque d’abîmer le pas de vis et le joint torique, devoir mettre de l’huile… Il faut rire ou pleurer…
          C’est pas sérieux de la part de Garmin de faire de ses clients des testeurs à bon prix, c’est de la technologie de pointe bricolée à la petite semaine…
          Je vous déconseille sérieusement d’acheter se produit, car il n’est pas à la hauteur du prix demandé !

      6. Bonjour Greg
        Comment as-tu résolu tes décalages par rapport au centre de la plate forme DCP, et comment améliores tu tes phases de puissances Droite et gauche ?

        Ce Vector – quand il fonctionne ! – est une mine d’informations … pas toujours explicites … et dont les éventuelles améliorations voire corrections ne sont expliquées nulle part !
        Merci pour ta réponse
        Cordialement JFM

        1. Salut!

          Je constate un écart et je prends note… Mais je ne change plus rien. J’ai voulu modifier la position de mes cales pour obtenir de meilleurs résultats sur la mesure des Vector, mais j’ai eu des douleurs aux genoux lors des sorties longues qui ont suivi. alors j’ai tout remis comme initialement, j’ai des écarts sur la mesure de centre de plate-forme effectué par les Vector, mais je peux faire 200km sans avoir de douleurs… Mon expérience très pratique et explicite me dit que parfois le mieux est l’ennemi du bien.

          Sportivement.

      7. Bonjour,
        Bonne nouvelle, Garmin semble avoir résolu le problème des Vector 3 ( perte ce contact de la pédale droite)
        Les nouveaux bouchons sont faits d’un métal différent ( jaune comme de l’or) et tout a fonctionné normalement immédiatement … espérons que ça dure !
        Cordialement à tous jf

        1. Hello, j’ai ces nouvelles doors depuis le premier retour SAV et ça a pas empêché de partir en cacahuète par la suite… la conception du système est foireuse quels que soient les pansements mis sur le produit par la suite. Je trouve que Garmin pourrait faire un communiqué, dédommager les acheteurs ou proposer une version 4 aboutie avec ristourne massive…

      8. Bonjour et merci pour ce test.

        J’ai une une Garmin 5X
        J’hésite entre les Vector et les stages. La différence de prix n’est pas négligeable…
        Je me pause cependant une question sur les stages :
        Dans garmin connect, est ce que l’analyse des puissances est différenciée par pédales ou simplement une moyenne des deux est proposée ?
        Sinon globalement, excuses moi par avance si j’ai loupé un test, quels sont, selon ton expériences, les Avantages/inconvénients entre les deux systèmes ?

        Par avance merci

        1. Bonjour,
          Je suis tenté par l’achat de vector mais j’hesite sur les 3 et les 3S.
          Est ce que le fait d’avoir une seule pedale influe énormément sur la précision des données.

      9. Bonjour,
        Je rencontre un problème suite au changement de pile sur mes Vector 3. Je participe à l’Ironman 140,6 de Vichy dans 3 jours et suis très embêté.
        L’astuce avec de l’huile minérale doit elle être réalisé sur des piles neuves ? Ou puis-je utiliser celle installé depuis 10 jours ?
        Je vous remercie par avance de votre réponse.
        Salutations
        Morgan

        1. Cela devrait fonctionner avec les piles installées il y a 10 jours ! Au pire il faudra peut-être un peu frotter à la toile émeri les connecteurs de piles pour s’assurer qu’il n’y a pas de faux contacts !

          Sportivement.

          1. je vais envoyer la femme en acheter des neuves au cas où et deux CR1.
            Je suis franchement dépité.
            Merci de ta réponse

            Sportivement.

        1. Bonjour, j’ai entendu également à plusieurs endroits cette astuce de l’huile mais je n’ai jamais vraiment compris de quel type d’huile il s’agissait… ? vous pourriez m’aiguiller?

      10. Bonjour,

        J’ai acheté des pédales Vector 3 en décembre 2018.

        J’ai commencé à les utiliser en janvier 2019 et ci-dessous un petit résumé:
        – 1: du 1er janvier 2019 au 8 mars 2019 (première paire de Vector 3) soit 908 KM, 36 heures d’utilisation et apparition du message ‘Capteur droit manquant’ et données aléatoires puis perte complète des données. Retour au revendeur pour remplacement.
        – 2: du 16 mars 2019 au 19 juin 2019 (deuxième paire de Vector 3) soit 2’373 KM, 100 heures d’utilisation. Même remarque et symptômes qu’au point 1 avec changement de piles.
        – 3: du 7 juillet 2019 au 28 septembre 2019 (troisième de paire de Vector 3) soit 2’614 KM, 115 heures d’utilisation. Même remarque et symptômes qu’au point 1.
        – 4: du 20 octobre 2019 à ce jour (quatrième paire de Vector 3) soit 1’338 KM, 52 heures d’utilisation. Pour le moment cette paire fonctionne encore correctement à l’exception d’une sortie en décembre par temps très froid avec des données pratiquement inexistantes.

        En conclusion:
        Ce produit est très intéressant du point de vue de la conception des mesures et du design intégrant toute la technologie dans le corps des pédales.
        Par contre ce produit n’est pas encore abouti avec des faiblesses flagrantes de fiabilité. C’est regrettable qu’une firme comme Garmin lance sur le marché un produit qui n’est pas encore arrivé à maturité et pas complètement testé: en définitive c’est les consommateurs qui sont les cobayes.
        Pour ma part il ne faut pas hésiter dès que des défauts récurrents apparaissent à renvoyer ces pédales (dans leur emballage d’origine) avec l’aide de revendeurs compétents et efficaces. C’est important qu’un produit qui est défectueux que les utilisateurs se manifestent auprès des fabricants en les retournant au lieu de ‘bricoler’ des pis-aller. A ce prix, le remplacement de nouvelles pédales, c’est la moindre des chose.
        Par ailleurs c’est regrettable que Garmin n’ait pas encore publié (à ma connaissance) un communiqué officiel reconnaissant le problème. Ce serait une bonne communication de le faire pour ne pas perdre la confiance des fidèles utilisateurs.
        Avez-vous une information concernant une future version des pédales Vector ou les difficultés de fiabilité soient résolues?

        Pour information.
        Ci-dessous le conseil reçu de Garmin par le revendeur lors de de l’envoi de ma quatrième paire de Vector 3 (fin septembre 2019).

         »Pour information, si le client a remarqué que le problème apparaît lorsqu’il échange les batteries, il peut essayer d’insérer des batteries de type CRN1/3N et de les huiler avant de les insérer à nouveau dans les pédales.
        Nous espérons avoir pu vous aider avec ces différents conseils »

        Note: il s’agit de pile bouton au lieu d’en mettre quatre, leur dimension en hauteur permet d’en mettre que deux par par paire de pédale.
        A essayer lors de changement de piles de ma quatrième paire de Vector 3 qui fonctionne encore avec les piles d’origine.

        Meilleures salutations.

      11. Bravo Greg pour ton analyse

        Je suis intéressé par Vector 3S (S car j’ai une Suunto spartan donc j’upgraderais plus tard pour avoir Vector 3 lorsque je changerais de montre.
        Tu dis que Vector 3 et Suunto Spartan, ça fonctionne.
        Par contre, comment je calibre Vector 3 avant chaque sortie si je ne possède pas de montre ou appareil Garmin ?

        Merci d’avance PO

      12. Bonjour, j’ai couplé les vector3 avec un sigma rox11.
        Y a t’il des réglages à faire ?
        Si oui, quels sont ils et faut les faire sur le compteur ou sur le pc ?

      13. Bonjour,

        Je viens d’acheter un capteur Garmin Vector 3S d’occasion mais quasi-neuf.
        J’utilise un Home Trainer Elite Aleno Smart, il indique la puissance développée, non pas grâce à un capteur mais par un algorithme de calcul.
        Or je constate une énorme différence (valeur instantanée 30 à 40 % plus faible) avec l’indication donnée par le Vector 3S
        Avez-vous déjà des cas similaires remontés ? Ou des explications possibles ?

        Merci pour vos renseignements.

        1. Oui, j’avais des puissances autour de 270w à FTP alors que j’ai toujours été autour de 340w sur tous autres capteurs ou trainers, je me suis cramé pendant des montees en col à cause de ça et je suis passé chez Assioma… tu peux surevaluer la longueur de tes manivelles pour revenir à des valeurs plus correctes mais ces pedales sont vraiment à ch***. Les miennes ont fait 5 voyages en sav et sont toujours aussi nulles, désolé d’être si négatif mais j’ai vraiment vécu une expérience horrible avec les vector, je dirais même une arnaque.

          1. En fait je me suis mal exprimé : pour moi les pédales Vector 3S donnent une puissance 25 à 30% SUPERIEURE à celle indiquée par le Homme Trainer Elite Aleno …
            Est-ce que la différence ne pourrait tout simplement pas être … le rendement du vélo ? (puisque l’un donne l a puissance exercée à la pédale, et l’autre calcule la puissance à la roue arrière …)

      14. Merci pour cet essai exhaustif, qui correspond bien à ce que j’ai vécu sur ces 3 premiers mois d’utilisation de mes Garmin Vector 3. Amené ces jours à changer les piles, j’ai connu ma première déconvenue : le remontage du capuchon ne va pas de soi, on ne parvient pas facilement à visser dans le bon axe, ce qui m’a amené à détruire les petits joints toriques jaunes. Heureusement, Garmin en a mis un jeu de rechange dans la boîte ! J’espère n’avoir pas endommagé le pas de vis en même temps, car ce dernier paraît bien fragile. Je me pose aussi la question de savoir où trouver ces fameux joints en cas de besoin. Dommage que cet excellent produit souffre ainsi de ce défaut qui va me mettre dans l’angoisse à chaque changement de pile.

        1. Oui c’est exact, il faut être particulièrement minutieux. Garmin envoie les petit joints sur demande au SAV si jamais (en tout cas ça a été le cas pour moi). Et je confirme aussi pour le filetage dans la partie composite du corps de pédale: point de faiblesse. Il ne faut pas se précipiter lors du changements des piles.

          Sportivement.

          1. Je viens de changer les piles (2 par pédales, avec une petite goutte d’huile) après 3 mois d’utilisation et
            3 215 kms (Garmin Connect indiquait « niveau de charge : faible »).
            Voici l’astuce pour bien revisser le capuchon :
            – ne pas démonter la pédale, et mettre le vélo de préférence sur un pied d’atelier
            – tourner la pédale de façon à ce que « Garmin » soit apparent : vous avez alors la bonne vision du pas de vis, car l’autre côté est oblique, et induit en erreur
            – commencer à visser avec précaution et à la main avant de finaliser le montage à la clé Allen, sans trop serrer, et après avoir bien vérifié que le joint était bien en contact parallèle avec le pas de vis.
            Pour ce qui concerne la fiabilité des mesures, leur constance et l’absence de données aberrantes, je n’ai que des louanges à faire. Les comptes rendus vont bien au-delà de ce que je peux exploiter, et Garmin m’a effectivement détecté un problème de centrage et de d’appuis erratiques de mon pied droit, c’est dû à un ancien accident de planche à voile qui m’empêche de bloquer l’articulation du genou !
            J’ai pu en outre éprouver la fiabilité des mesures en watts, en comparant une itiniraire « route » que j’ai converti sur Tacx Desktop, tout est conforme, les différences eventuelles viennent de l’absence de vent… et d’arrêts aux carrefours !
            J’espère pouvoir être utile aux utilisateurs.

            Me notifier de nouveaux messages par e-mail. Il est également possible de s’inscrire sans commenter.

      15. Pour moi, c’est de l’arnaque, pour le prix il y a mieux et même moins cher, j’ai viré mes pédales à la poubelle, Garmin plus jamais, il y a d’autre marque beaucoup plus sérieuse avec des produits bien construit de meilleures qualités, oublier cette marque, c’est pour les pigeons !

      16. J’en suis à ma quatrième paire de pédales Vector 3 après deux ans et demi d’utilisation soit environ 18’500 KM.
        Les trois premières paires ont été remplacées sous garantie sans difficulté. La quatrième paire n’est plus sous garantie et j’attends une proposition de Garmin car les ennuis ont été innombrables sur ce produit.

        Malgré un nouveau de kit de contacts fournis par le service après vente et l’utilisation de piles CR1/3N (soit une pile par pédale au lieu des deux par pédales initialement recommandées) ma quatrième paire a fonctionné durant à peu près 10’000 KM et nouvelle déconvenue c’est à dire impossibilité d’étalonnage au départ d’une sortie avec message récurrent ‘Capteur droit manquant’ et affichage de données peu fiables.

        Conclusion: au départ ce produit était intéressant mais il n’a pas été abouti et reste peu fiable.
        Au lieu de lancer une version de pédales VTT il aurait été préférable d’abord d’améliorer la version route!

      17. bonjour, mon garmin edge tout neuf explore ne reconnait pas mes vector 3 alors que ma montre garmin oui. est-ce qu’il n’est pas compatible ? pourtant il y a bien tout ce qu’il faut dans les réglages mais rien à faire…en mode recherche j’ai beau tourner les pédales pendant 15′ rien à faire… merci de votre aide

      18. Bonjour,
        Merci Nakan pour tous ces tests!

        Lors de l’apparition du message « pile faible », est il possible de savoir de quel côté la pile est vide?
        Car dans le fichier FIT, il y a bien la tension qui est enregistré en début et en fin d’activité, mais on se sait pas de quel côté a lieu la mesure.
        Le but serait de changer que la pile du côté qui est vide; sur la review de DCrainmaker il indique que les donnéesde la gauche sont transmises à la droite et la droite se charge d’envoyé à la montre, dc je suppose que la pile de la pédale droite se vide plus rapidement.

      Laisser une réponse

      Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.