Le compteur cycliste Sigma ROX 12.0 testé de fond en comble

promotion Promotion en cours: Les offres cardio GPS de Noël de i-run.fr. Des montres GPS et accessoires à prix bradés, parfaits comme cadeaux. En profiter maintenant.

De plus, le code NOEL offre désormais:

  • 20% sur les nouveautés chaussures et vêtements
  • 10% supplémentaires sur les offres Noël

Est-ce que, comme pour moi, la marque Sigma vous évoque encore ces petits compteurs de vélo qui mesuraient distance et vitesse avec un capteur dont on enroulait le fil autour des gaines de freins? Si c’est le cas, il va falloir, comme j’ai du le faire, vous remettre au goût du jour. En effet, au début de l’été, Sigma a lancé un nouveau compteur cycliste: le ROX 12.0. Ce compteur GPS intègre toutes les dernières fonctions que l’on peut attendre d’un tel appareil, y compris le support des capteurs de puissance, la navigation sur carte et l’intégration des services Strava, TrainingPeaks, Komoot et GPSies. Et ce Sigma Rox 12.0 a de sérieux arguments à faire valoir!

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec un ROX 12.0 mis à ma disposition par Sigma. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 24 septembre 2018.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Compteur à écran couleur tactile.
Fonctions générales
Support de GlonassOuiActivé de base
Capteur de températureOui
Altimètre barométriqueOui
Configurations de plusieurs profils d'activitéOui
Support applications tiercesNon
Support des segments StravaOui
Affichage
Affichage de plus de 4 donnéesOui
Ecran couleurOui
Ecran tactileOui
Fonctions de navigation
Support de la cartographieOui
Calcul d'itinérairesOui
Suivre un tracé pré-chargéOui
Prix actuel:Dès 0€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Sigma ROX 12.0 à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur gearbest.com, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Le grand déballage du Sigma ROX 12.0

Le Sigma ROX 12.0 est livré dans un packaging imposant, une fois n’est pas coutume sur ce marché, bien fourni en accessoires. En tout cas pour la version pack que j’ai eue en test. La boite affiche clairement le nom du compteur:

Et de l’autre côté, on trouve l’appareil sous son meilleur profil:

On y trouve aussi les nombreuses applications avec lesquelles le compteur est compatible. Une fois l’enveloppe extérieur retirée, « be a roxstar »… on ouvre le package par le milieu et là, tadaaa:

Le compteur trône au centre de nombreux accessoires. Dans le pack, encore une fois la version la plus coimplète (on trouve un package avec uneiquement le compteur et un support pour le guidon), on retrouve le contenu suivant:

  • Une ceinture de fréquence cardiaque textile et un émetteur Sigma compatible ANT+ et Bluetooth Smart
  • Un support de guidon déporté
  • Deux supports de guidon classiques à fixer sur le cintre ou la potence avec des élastiques ou des attaches rapides.
  • Un capteur combinant vitesse et cadence, ANT+ et Bluetooth Smart, et les aimants à fixer sur la manivelle et les rayons.
  • Un adaptateur à fixer sur le support de guidon déporté pour y fixer une caméra GoPro
  • Un câble micro-USB pour la recharge et la connexion à l’ordinateur
  • Le compteur Sigma ROX 12.o

Autonomie et batterie

Sigma annonce 16h d’autonomie pour le ROX 12.0, qu’il est possible d’étendre à 40h en utilisant les réglages d’économie d’énergie. Dans la vraie vie, j’ai constaté lors d’une sortie de 5h15 que la batterie, chargée au départ, était arrivée à 55% à la fin de la sortie. J’ai effectué la moitié de la sortie avec le rétro-éclairage automatique, le reste en rétro-éclairage maximal. De plus, j’utilisai la navigation et deux capteurs ANT+. Partant de ce constat, je dirai qu’en utilisation réelle on peut miser sur 8 à 10h avec le rétro-éclairage à fond et entre 11 et 12h avec le rétro-éclairage en mode automatique.

Le compteur est équipé d’une batterie interne inamovible que l’on recharge à l’aide du port micro-USB sur le compteur. La recharge s’effectuera soit via le port USB d’un ordinateur, soit via un chargeur USB mural comme celui d’un smartphone.

Taille et format

A quoi ressemble le Sigma ROX 12.0 par rapport aux compteurs de Garmin Edge Explore (même formart que le Edge 1030) et Edge 520 Plus (même format que le 520 et le 820):

On remarque que le Sigma est le plus long des trois, mais aussi le plus fin:

Utilisation, prise en main et ergonomie

Lors du premier démarrage, le compteur va demander la langue du système et quelques détails sur l’utilisateur. Ensuite, il va proposer de configurer des compte sur des services tiers, comme Strava, TrainingPeaks, GPSies ou encore Komoot.

En plus de son écran couleur tactile, le Sigma ROX 12.0 se pilote grâce à ses nombreux boutons. Voici les principaux contrôles du compteur:

  1. Bouton d’alimentation. Une pression active le compteur ou le met en veille.
  2. Bouton latéral gauche: permet de faire défiler les pages de données durant l’enregistrement d’une activité. Sur la carte, permet d’effectuer un zoom.
  3. Bouton latéral droite: fait défiler les pages de données durant une activité. Lors d’un entrainement fractionné, permet de passer à la phase suivante avec une pression prolongée.
  4. Bouton stop. Arrête l’enregistrement d’une activité sportive.
  5. Bouton start/lap: Démarre l’enregistrement d’une activité Une fois l’activité lancée, permet d’enregistrer un tour.
  6. Bouton home. Permet de n’importe quel menu ou fonction de revenir à l’écran d’accueil.

Depuis n’importe quel écran, il est possible d’accéder au volet de réglage rapide en glissant le doigt depuis le haut de l’écran vers le bas pour dérouler ce volet:

On pourra donc l’utiliser pour régler rapidement le rétro-éclairage de l’écran ou d’autres options durant l’enregistrement d’une activité.

Présentation du Sigma ROX 12.0 en vidéo

Voici une vidéo qui résume l’intégralité des fonctions du ROX 12.0, publié sur la chaine du blog:

Structure et fonction des menus

Lorsque l’on démarre le compteur, l’écran d’accueil affiche le profil sportif sélectionné dans la partie supérieure. En-dessous, on trouve les options suivantes:

  • Sur la page centrale:
    • La sélection des profils sportifs
    • Les options de guidage
    • La sélection d’itinéraires
    • Le lancement de la synchro des données
  • Sur la page de gauche:
    • Les applications tierces GPSies, Komoot, TrainingPeaks et Strava
  • Sur la page de droite:
    • Les entrainements
    • L’historique et les records dans la partie « Mémoire »
    • Le menu de réglages
    • Les options du Sigma Cloud

Toutes ces différentes fonctions sont abordées au fil du test ci-dessous!

Ça ressemble à Android, parce que…

Si l’interface et certains menus du Sigma ROX 12.0 vous font penser à l’interface d’un téléphone Android, c’est tout simplement car Sigma a choisi cette plate-forme logicielle pour élaborer son compteur. Ce ne sont pas les premiers à faire ce choix pour un compteur vélo puisque Polar avait déjà misé avec plus ou moins de succès sur Android pour son V650.

Toutefois, aucune comparaison ici avec un téléphone portable sous le même système. En effet, la comparaison s’arrête à l’interface graphique familière. Car Sigma n’a pas prévu de pouvoir installer des applications tierces ou de quelconques autres modules sur le ROX 12.0…

Supports et fixation du ROX 12.0 sur le vélo

Le compteur est livré avec deux types de supports:

  • Le support déporté qui permet de le fixer en avant du guidon.
  • Un support classique qui se fixe rapidement sur le cintre ou le potence.

Le compteur étant particulièrement long, je recommande vraiment l’utilisation du support déporté, sauf si la potence est particulièrement longue.

A noter que le système de fixation que Sigma a choisi pour le ROX 12.0, sans être parfaitement identique, est tout à fait compatible avec le système de Garmin. Cela signifie qu’il est aussi bien possible de fixer le ROX 12.0 sur un support Garmin que de mettre un compteur Edge dans le support Sigma!

Mais là ou Sigma fait une petite différence par rapport aux autres constructeurs, c’est en fournissant dans le pack un adaptateur qui permet de fixer en-dessous de son support déporté un adaptateur pour fixer une caméra GoPro (ou une caméra compatible) sur le support. Oui, tout est fourni!

On y voit ici ma GoPro Session, mais évidemment, toutes les caméras disposant d’un support compatible pourront s’y fixer!

Fonctions de cyclisme

Le Sigma ROX 12.0 est un compteur complet, principalement destiné aux cyclistes qui souhaitent avoir un compteur qui s’occupe de tout, de l’enregistrement des données aux suivi d’itinéraires ou de la navigation.

On trouve donc la possibilité de configurer plusieurs profils sportifs et ainsi d’utiliser le Sigma ROX 12.0 aussi bien pour le vélo de route, le VTT ou encore la piste ou même sur le home trainer.

Configuration des profils

On peut ainsi personnaliser différents types de profils sportifs afin d’avoir une configuration distincte en fonction de la pratique visée. J’ai par exemple configuré un profil spécifique pour le vélo de route et un autre pour le VTT. Mais le ROX 12.0 en supporte bien plus de types différents. Dans les différents profils disponibles, on retrouve en plus du VTT et du vélo de route, le cyclocross, le vélo électrique, la marche, le ski, la course à pied, la marche, le vélo de piste, le roller, le BMX, le triathlon et même le golf. Et la possibilité de créer tout type de profil personnalisé. Mais quel que soit le profil créé, il ne dispose pas de fonctions particulière. Il n’y a pas de fonctions spécifiques pour le golf et pas non plus de possibilité d’enchainer les trois disciplines du triathlon. Il s’agit simplement d’un nom et d’une icône différentes pour un autre profil sportif…

On configure les profils directement sur le compteur. Au sein d’un profil, on trouve la possibilité de personnaliser:

  • Le nom, l’icône et la couleur de nuance du profil sportif concerné
  • Les tours automatiques, basés sur la distance, le temps ou le nombre de calories.
  • La pause automatique (activée ou non)
  • Les pages et les champs de données, nommés »Affichages de l’entrainement » (voir le détail ci-dessous)
  • Les alarmes (hydratation, alimentation et personnalisées), également basées sur la distance, le temps ou les calories
  • Les réglages du vélo (taille de la roue ainsi que poids du vélo)
  • Le calcul des moyennes (inclure ou non les 0) pour la puissance et la cadence.
  • La configuration des zones de puissance, ainsi que de la FTP
  • Les zones d’intensité (zones de fréquence cardiaque)
  • Activation du GPS + Glonass ou désactivation. GPS et Glonass ne peuvent pas êtres activés indépendamment l’un de l’autre.
  • Préférence de génération de parcours. Il est possible de noter de + à +++ les routes principales, les routes non asphaltées ou les pistes cyclables. De plus, il est possible d’autoriser ou d’interdire les routes à sens unique ou les ferries.

Configuration des pages et champs de données

La principale tâche de configuration consiste à choisir et agencer les données qui seront affichées à l’écran sur les différentes pages de données. Il est ainsi possible de choisir parmi plusieurs dispositions et une immense variété de champs de données.

De plus, sur les pages de données, il est également possible d’afficher la cartographie et ainsi pouvoir suivre son parcours sur la carte. Et de mixer ainsi carte/données sur le nombre d’écrans souhaités. Voici un exemple de disposition mixant carte et données:

Et voici les catégories de champs de données disponibles:

  • Vélo (vitesse, vitesse moyenne, vitesse max, distance)
  • Durées (temps, heure…)
  • Altitude (altitude, D+, pente, D-…)
  • Guidage (distance restante, heure d’arrivée, indication de virage…)
  • Calories
  • Fréquence cardiaque (FC, FC moyenne, FC Max, %FC Max…)
  • Cadence (cadence, cadence moyenne, cadence max…)
  • Capteur de puissance (puissance, moyenne 3s, 10s, 30s, puissance max, IF, NP, TSS, équilibre…)
  • Changement de vitesse (plateau, vitesse, batterie Di2)
  • Statut (température, précision GPS, batterie, lever et coucher du soleil…)
  • Rotor power (OCA, OCP, graphique…)
  • e-Bike (état de la batterie)
  • Tour (toutes les valeur du tour comme distance, vitesse moyenne, puissance moyenne…)
  • Tour automatique (identique que pour le tour mais pour les tours enregistrés automatiquement)
  • Carte

On voit donc qu’il y a largement le choix de personnaliser ces affichages. Mais si on trouve quasiment tous les champs imaginables, ils sont parfois dans des catégories auxquelles on ne pense pas forcément tout de suite…

Le Sigma ROX 12.0 sur le vélo

Une fois prêt au départ, on sélectionné le profil sportif puis on démarre l’enregistrement à l’aide du bouton « start ». Le chrono démarre ainsi que l’enregistrement des données.

Le compteur affiche alors automatiquement la première page de données. On fait défiler les différentes pages à l’aide des boutons latéraux (très pratiques au demeurant) ou à l’aide de l’écran tactile. On peut marquer un tour manuel à l’aide du bouton « start ».

Notez que durant l’enregistrement, il est toujours possible de revenir sur l’écran d’accueil du compteur sans interrompre l’enregistrement en utilisant le bouton « home », par exemple pour charger un nouveau parcours ou changer des paramètres.

Il est également possible d’accéder au volet de paramètres en faisant glisser le doigt depuis le haut de l’écran vers le bas. De là on trouve plusieurs paramètre notamment le réglage de la luminosité de l’écran.

Utiliser le ROX 12.0 avec des capteurs

Grâce à sa compatibilité avec les capteurs ANT+ et Bluetooth Smart, le Sigma ROX 12.0 offre un vaste choix de capteurs. Il est déjà d’ailleurs probablement compatible avec la plupart des capteurs existants sur le marché.

La ceinture de fréquence cardiaque fournie dans la version pack supporte les deux normes de transmission, de même que le capteur de vitesse/cadence. Mais bien sûr, on pourra également utiliser des capteurs tiers. Les capteurs Garmin sont généralement compatibles ANT+, quant à Suunto et Polar ils sont pour la plupart compatible avec le Bluetooth Smart.

Le ROX 12.0 peut être couplé avec les capteurs suivants:

  • Capteurs de fréquence cardiaque, ceintures ou brassards optiques
  • Capteurs de vitesse
  • Capteurs de cadence
  • Capteurs combinés vitesse/cadence
  • Capteurs de puissance

Il est à noter qu’en terme de capteurs de puissance, théoriquement tous les capteurs compatibles ANT+ et/ou Bluetooth Smart seront compatibles. Le compteur exploitera donc les données de puissance de ces capteurs.

De plus, le Sigma ROX 12.0 sait tirer parti des données OCA et OCP des capteurs Rotor 2INPower.

Utiliser avec un capteur de puissance

Une fois le capteur de puissance couplé au Sigma ROX 12.0, il suffit donc de configurer les écrans de données avec les informations que l’on souhaite afficher. Les champs de données classiques sont bien évidemment disponibles, tels que:

  • Puissance instantanée
  • Puissance moyenne sur 3, 10 ou 30 secondes
  • Puissance moyenne du tour ou de l’activité entière.

Mais les métriques de TrainingPeaks sont également de la partie, on trouve donc aussi TSS, IF, NP et VI. Par exemple, sur cet écran on retrouve la puissance instantanée, la puissance normalisée, le TSS, l’équilibre de pédalage, le % de FTP ainsi que la cadence:

En ce qui me concerne, lors des différents tests, j’ai utilisé les Vector 2 ou les Vector 3 de Garmin. je n’ai donc pas pu tester les métriques spécifiquement mesurées par le ROX 12.0 avec un capteur Rotor.

Navigation et cartographie

La principale force du Sigma ROX 12.0 est là: c’est un compteur particulièrement efficace lorsqu’il s’agit de gérer de la cartographie. Le fait que Sigma ait choisi Android comme plate-forme n’est probablement pas étranger à ces excellentes performances lorsqu’il s’agit de dessiner des parcours sur des fonds de cartes et les rendre fluide.

En effet, cela avait déjà été flagrant avec le V650 et la fluidité de l’affichage des cartes, mais sur le ROX 12.0 on va bien plus loin dans la possibilité de suivre des parcours pré-définis ou de naviguer à la demande vers des adresses ou des points d’intérêts.

Installer des cartes

A l’instar de Polar sur le V650 ou Wahoo sur ses ELEMNT, Sigma propose une couverture cartographique mondiale gratuite, téléchargeable à la demande. Il ne reste dès lors que Garmin à faire payer les cartes additionnelles.

Par défaut sur mon compteur, la plupart des cartes européenes étaient installées. Mais par exemple, si je souhaite me rendre aux Etats-Unis, il me suffira d’ouvrir le menu des cartes et de télécharger au travers du wifi du ROX les cartes que je veux:

Les cartes de Sigma sont disponibles au téléchargement directement depuis l’écran de gestion des cartes du ROX 12.0. On peut donc télécharger à volonté les pays ou régions souhaitées, dans la limite de l’espace mémoire disponible. Les utilisateurs les plus gourmands en mémoire pourront étendre la capacité du compteur en y ajoutant une carte microSD dans le slot situé à côté du connecteur USB.

Les cartes proposées par Sigma sont basées sur les données OpenStreetMap et sont optimisées pour la définition d’itinéraires pour le cyclisme sur route. Cela n’empêche pas de suivre des parcours de VTT mais il vaudra mieux dans ce cas tracer ses itinéraires à l’avance, le compteur ayant indéniablement tendance à faire rejoindre la route la plus proche.

Suivre un parcours

La première technique de navigation consiste à définir à l’avance à l’aide de plate-formes en ligne des itinéraires. Dans la plupart de mes tests du Sigma ROX 12.0, j’ai utilisé Strava Routes pour le faire. Comme le ROX 12.0 est directement compatible et connecté par Wifi à Strava, les itinéraires sont immédiatement disponibles sur le compteur après leur création sur Strava, ce qui est très pratique.

Mais il est également possible de définir des itinéraires avec les autres plate-formes connectées au compteur que sont GPSies ou Komoot. Il est également possible de simplement copier des fichiers d’itinéraires GPX dans le compteur.

Une fois l’itinéraire choisi, on lance la navigation sur le ROX 12.0. Le parcours se charge alors et la navigation commence dès que l’enregistrement de l’activité est lancée.

Les changements de directions sont systématiquement annoncés, contrairement aux compteurs Garmin qui nécessitent un parcours dans un format qui intègre ces données.

Le ROX 12.0 adaptera automatiquement le parcours à suivre si par hasard on sen sort, afin de rejoindre le parcours original.

Lors de la navigation en suivant un parcours, les données d’altitude sont également affichées dans l’écran correspondant. On voit donc le dénivelé parcouru et le dénivelé restant. toutefois, le mode d’affichage des courbes d’altitudes et surtout de l’échelle utilisée pourraient être un peu plus clairs:

Enfin, lors de la navigation, un écran de données indique la distance restante ainsi que l’estimation du temps restant, basée sur l’allure au cours des derniers kilomètres.

Naviguer à la demande

Il est également possible de demander au compteur de naviguer à la demande vers des points d’intérêts ou une adresse. Dans ce cas, que ce soit avant de lancer un enregistrement d’activité ou en cours de route, on peut demander au ROX 12.0 de calculer un nouvel itinéraire.

Il calcule alors automatiquement la route adéquate et la navigation commence tout de suite.

Interaction avec la carte

On peut configurer les écrans de données pour afficher des données ainsi qu’un portion qui affiche la carte et donc la navigation.

Quel que soit le mode de navigation, le fonctionnement est le même. Pour interagir avec la carte, on tape une fois dessus et la carte passe en mode plein écran. On peut alors zoomer ou dézommer avec les deux boutons latéraux, ou en utilisant les contrôles tactiles.

Planifier des entrainements

Il est possible de configurer des entrainement directement sur l’interface du ROX 12.0. On trouve un outil de création qui permet d’assembler des briques de type simple ou des répétitions:

Ensuite il est possible de configurer des phases basées sur la distance ou le temps, le nombre de répétition, et si souhaité, une récupération.

Une fois l’entrainement lancé, on suit simplement le déroulement de l’entrainement avec le temps ou la distance restante de la phase en cours ainsi que l’indication de la phase suivante. Lors de répétitions, on trouve également en haut de l’écran dans le cercle rouge le numéro de la répétition:

Les applications tierces connectées

Strava

Après avoir couplé son compte Strava au compteur, ce qui se fait directement sur l’appareil, les activités effectuées avec le ROX 12.0 seront automatiquement téléchargées sur Strava. De plus, il est possible sur le compteur de bénéficier d’autres services de Strava: les segments en direct et les parcours.

Les segments Strava en direct

Le Sigma ROX 12.0 supporte les segments en direct de Strava. Il est ainsi possible de suivre en direct sur le compteur sa progression au cours du segment en sachant si l’on est en avance ou en retard sur son record personnel ou sur le ou la KOM/QOM du segment en question.

Pour bénéficier de cette fonction, c’est comme pour tous les autres appareils qui le supportent: Il faut un compte Strava Summit payant avec le support des segments en direct. Il faut également avoir chargé ses segments favoris dans le ROX 12.0 après une synchronisation.

Les parcours

Le compteur, une fois connecté au compte Strava, va également automatiquement synchroniser les routes Strava configurées sur la plate-forme. Il sera ainsi possible de démarrer une activité très facilement en sélectionnant la route en question dans l’application Strava sur le ROX 12.0:

Training Peaks

La célèbre plate-forme d’analyse et de planification d’entrainement est également présente directement sur le ROX 12.0. Une fois le compte couplé au compteur, les activités effectuées seront automatiquement synchronisées avec Training Peaks.

Komoot

Komoot est principalement une application de planification et de création d’itinéraires. Depuis le compteur, il sera donc possible d’accéder directement aux parcours configurés sur Komoot et ainsi démarrer une activité directement basée sur l’un de ces parcours:

GPSies

Enfin, GPSies est également une plate-forme de création d’itinéraires. Comme pour Komoot et Strava, une fois le compte configuré sur le ROX 12.0, on pourra récupérer les parcours pour démarrer une activité.

Sigma Data Center et Sigma Cloud

Après avoir passé en revue les applications tierces supportées par le Sigma ROX 12.0, il est temps de passer aux logiciels et outils d’analyse fournis par Sigma. De ce point de vue là, ce compteur Sigma n’est pas vraiment comme les autres et il n’y a pas d’application « obligatoire » pour utiliser le compteur comme on peut trouver un Flow pour les produits Polar, Connect pour Garmin ou Movescount pour Suunto. Mais pour autant, Sigma fournit tout de même des logiciels d’analyse.

Pas de connexion directe entre le smartphone et le ROX 12.0

Première surprise pour un compteur sorti en 2018: aucune connexion entre l’appareil et le smartphone. En effet, pas d’application mobile pour synchroniser le Sigma ROX 12.0 ou encore lui permettre d’afficher de notifications. Tout se passe à travers le wifi pour ce qui est du transfert d’entrainements.

Il existe cependant une application mobile, Sigma Link, qui permet de se connecter au Cloud de Sigma pour l’analyse des données d’entrainement, une fois ces dernières synchronisées dans le Sigma Cloud.

Sigma Data Center, le logiciel d’analyse pour PC et Mac

C’est quelque chose qui a presque entièrement disparu: un logiciel dédié à installer sur Mac ou PC pour le téléchargement des activités effectuées avec un appareil.

Après avoir installé le logiciel sur son ordinateur, on connecte le compteur avec le câble USB pour télécharger ses activités (voilà encore quelque chose dont on a plus vraiment l’habitude)… Et ensuite, on peut analyser ses activités:

Depuis l’application, il est possible de créer un compte dans le Sigma Cloud, puis d’autoriser la synchronisation des activités en ligne via le service de Sigma. Il est ensuite possible de consulter ses données d’entrainement via la plate-forme web, ou encore via l’application mobile Sigma Link. Le tout est particulièremnt austère mais ça fonctionne…

Les capteurs compatibles

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec le Sigma ROX 12.0:

AccessoireFabricantTestamazon.fri-run.frgarmingps.ch
Vector 3SGarminN/A722.66 €N/A659.90 560.92 CHF*
Vector 3GarminN/A1,048.40 €N/A1,099.90 934.92 CHF*
Ceinture de FC ANT+/BLEGénériqueN/A26.26 €N/A69.00 58.65 CHF*
TICKR XWahooN/A76.89 €N/AN/A
Capteur de cadenceWahooN/A39.99 €N/AN/A
Capteur de vitesseWahooN/A39.99 €N/AN/A
TICKR FitWahooLien79.95 €N/AN/A
OH1PolarLien55.90 €80.00 €N/A
PowerPort Solar Lite (15W)AnkerLien89.99 €N/AN/A
Capteur de vitesse / cadence véloSuuntoN/A51.40 €N/AN/A
Ceinture de FC Bluetooth SmartSuuntoN/A65.34 €N/AN/A
P1S (capteur de puissance, mesure dans une seule pédale)PowerTapLien543.71 €N/AN/A
Chargeur USBn/aN/A19.99 €N/AN/A
Ceinture cardio textile H10PolarLien55.90 €89.00 €N/A
Câble micro-USB de charge / synchronisationn/aN/A5.65 €N/AN/A
Support guidon déportéGarminN/A40.00 €N/AN/A
TICKRWahooN/A47.70 €N/AN/A
Capteur de vitesse cycliste Bluetooth SmartPolarN/A54.56 €N/AN/A
Kit capteur cadence/vitesse cycliste Bluetooth SmartPolarN/A53.51 €N/AN/A
Ceinture cardio textile H7PolarN/A69.88 €N/AN/A
Vector 2GarminLien1,142.16 €N/A1,299.00 1,104.15 CHF*
P1 (capteur de puissance)PowerTapLien835.00 €N/AN/A
Ceinture cardio HRM-TriGarminN/A84.74 €129.00 €159.00 135.15 CHF*
Ceinture cardio textileGarminN/A46.90 €N/AN/A
Ceinture cardio textile HRM-RunGarminN/A69.40 €89.00 €129.00 109.65 CHF*
Capteur de cadence cycliste (nouveau)GarminN/A38.68 €39.00 €59.00 50.15 CHF*
Kit capteur cadence/vitesse cycliste (nouveau)GarminN/A61.91 €N/AN/A
Capteur de vitesse cycliste (nouveau)GarminN/A26.99 €39.00 €59.00 50.15 CHF*

* Pour bénéficier de ce prix spécial sur le site garmingps.ch, utilisez le code promo NAKAN en validant le panier d'achat!

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

Avec le ROX 12.0, Sigma propose un compteur très intéressant. Sa plus grande force réside incontestablement dans ses capacités de navigation sur carte, son ergonomie surclasse la plupart des compteurs que j’ai eu l’occasion de tester jusque là. Meilleur en réactivité que les Garmin, meilleur en affichage avec son écran couleur que le ELEMNT de Wahoo. Son interface, une fois prise en mains, est plutôt logique et intuitive, et son écran est globalement bon même si il nécessite parfois de pousser le rétro-éclairage au maximum ce qui impacte son autonomie.

Côté données, le ROX 12.0 est également digne du haut de gamme en proposant une compatibilité maximale avec les capteurs du marché et se couplant aussi bien aux accessoires ANT+ que Bluetooth.

Au niveau de l’analyse des données d’entrainement, Sigma fournit le minimum avec ses propres applications, mais étant donné l’intégration de plate-formes spécifiques comme Training Peaks ou Strava, il sera possible de choisir sa plate-forme préférée pour analyser ses données. Donc là non plus pas grand chose à redire.

Au final, la seule critique à l’encontre de ce compteur est pour moi quelques bugs qui ont empêchés l’enregistrement des données de puissance lors de certaines sorties bien que le capteur ait bien été connecté et les données affichées. Mais rien dans le fichier d’analyse. Probablement que Sigma corrigera ce problème à l’avenir… Sinon, c’est un compteur complet, très performant en navigation et proposant de multiples profils pour une utilisation aussi bien sur un VTT qu’un vélo de route!

J’ai aimé ou pas aimé

Sur le Sigma ROX 12.0, j’ai aimé:

  • L’interface tactile et la navigation dans les menus, simple et intuitive.
  • Une utilisation de la cartographie simple et fluide
  • Des fonctions de navigation efficaces
  • La compatibilité avec les capteurs ANT+ et Bluetooth Smart
  • L’intégration des applications Strava, Training Peaks, GPSies et Komoot.
  • Le support GoPro fournit dans la version pack.

J’ai moins aimé:

  • Pas de connexion directe avec le smartphone donc pas de notifications ou de synchro directe.
  • L’environnement logiciel pour l’analyse de Sigma, austère et un peu compliquée.
  • Les quelques bugs rencontrés, principalement concernant l’enregistrement des données de puissance.

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou gearbest.com. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.

3 commentaires pour “Le compteur cycliste Sigma ROX 12.0 testé de fond en comble

  1. Greg, une petite question :
    Sur ce compteur, le combo de mesurage de la vitesse et cadence est « encore » à aimants.
    As-tu déjà effectué un test de comparaison avec les nouveaux capteurs qui se fixent directement sur un moyeux et une manivelle du pédalier ?
    D’un coté, on a des tops physiques donnés par un ILS (interrupteur à lames souples) et de l’autre un calcul (gyroscope ?).
    La précision est-elle identique entre ces deux générations ?

    1. Salut!

      La précision est très légèrement meilleure sur les capteurs à « aimants ». Je l’avais constaté à l’époque de la sortie des nouveaux capteurs de Garmin à fixer sur le moyeu contre les anciens à aimants, lors d’un test sur piste. Les nouveaux capteurs manquent surtout de précision à très basse vitesse ou lors de changements de vitesse très brusques, ils ont un très léger « temps d’adaptation » que n’ont pas les capteurs traditionnels. Mais dans une utilisation « normale », cela n’a quasi aucune incidence.

      Sportivement.

      1. Merci, ta réponse est claire.
        Je pensais bien que l’on devait perdre un peu par rapport à des capteurs digitaux (les ILS donnent un signal tout ou rien).
        Mais ce type de capteur sans aimant est tout de même suffisamment précis pour une utilisation amateur, c’est parfait au vu de la simplicité du montage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.