La montre outdoor Suunto 9 Baro testée de fond en comble

promotion nakan.ch est aussi sur Youtube! En plus des tests publiés sur ce site, de nombreuses vidéos t'attendent sur la chaîne YouTube du blog! Nouveautés, How-To, interviews et bien plus. Abonnes-toi maintenant!

Suunto a lancé le renouveau de sa gamme de montre au début de l’année au CES, avec l’annonce de la Suunto 3 Fitness. Au début de l’été, la marque a renouvelé sa montre haut de gamme en présentant la Suunto 9 Baro. Le choix du nommage des modèles peut laisser perplexe, mais dans les faits, il s’agit de la nouvelle génération de la Spartan Ultra. En effet, la Suunto 9 Baro s’appuie très largement sur le design de la Spartan Ultra, tant du point de vue de l’aspect physique du boitier que du logiciel qui équipe la montre. Mais pour autant, Suunto n’a pas chômé depuis la sortie de la Spartan puisque cette nouvelle Suunto 9 amène quelques nouveautés très intéressantes, ainsi qu’une autonomie record si on la paramètre dans cette optique.

Contenu de l'article

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec une Suunto 9 Baro mise à ma disposition par Suunto. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 5 septembre 2018.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre multisport à écran couleur tactile.
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassOui
Altimètre barométriqueOui
Norme de capteurs BluetoothOui
Norme de capteurs ANT+Non
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Oui
Autonomie longue (+ 8h)Oui
Enregistrement GPS à la secondeOui
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineOui
Profil de natation en eau libreOui
Profil triathlonOui
Profil multisport libreNon
Prix actuel:Dès 599€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Suunto Suunto 9 à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur gearbest.com, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Le grand déballage

L’emballage de la Suunto 9 Baro est, tout comme le packaging des Spartan, plutôt sobre et classique. On retrouve la montre à une échelle 1:1 sur l’emballage:

Au dos, on retrouve les informations générales sur les spécifications de la montre:

Lorsque l’on a sorti l’ensemble du contenu de l’emballage, voici ce que l’on retrouve. A noter que la version que j’ai déballée ici est le pack « HR » contenant aussi une ceinture de fréquence cardiaque. La montre est également disponible dans un pack livré sans la ceinture:

Le contenu est donc:

  • La Suunto 9 Baro, ici le modèle noir.
  • Le câble USB de charge et de synchronisation avec l’ordinateur. Il est identique à celui de la Spartan Ultra
  • Le manuel de démarrage ainsi que les informations de garantie
  • La ceinture de fréquence cardiaque textile ainsi que l’émetteur. Ces éléments ne sont présents que dans le pack HR.

Suunto 9 ou Suunto 9 Baro ?

Depuis son annonce, on trouve régulièrement les deux appellations. Tous les modèles de Suunto 9 sont équipés d’un altimètre barométrique, il n’y a donc aucune différence entre une Suunto 9 ou une Suunto 9 Baro. Au moment de rédiger cet article, la montre est disponible en blanc ou en noir, avec ou sans ceinture cardiaque dans le pack.

Donc Suunto 9 ou Suunto 9 Baro: aucune différence, mais Suunto 9 ou Suunto 9 HR, c’est respectivement sans ou avec ceinture cardiaque.

Quoi de neuf par rapport à la Spartan Ultra?

A première vue, la Suunto 9 ressemble beaucoup à une Spartan Ultra. Hormis le capteur cardio optique au dos de la montre, il faut les mettre côte à côte pour se rendre compte des légères différences de conception du boitier, de l’écran, des boutons et de la fixation du bracelet. Au premier contact, la Suunto 9 pourrait donc passer pour une seconde version, améliorée, de la Spartan Ultra. Elle l’est, en quelques sortes. Parmi les différences majeures entre ces deux générations de montres, on trouve:

  • Capteur cardio optique
  • Autonomie allongée, et meilleur contrôle du mode d’économie d’énergie durant une activité.
  • Nouveau capteur GPS (capteur Sony)
  • Nouveau modes GPS dont FusedTrack
  • Système de bracelets standard 24mm

Autonomie et batterie

La Suunto 9 est équipée d’une batterie lithium qui n’est pas remplaçable par l’utilisateur. Elle est rechargée par un câble USB à fixation magnétique, qui est en tout points identique à celui de la Spartan Ultra:

La montre peut être connectée à un port USB d’ordinateur. Bien sûr, la Suunto 9 pourra aussi être chargée également avec un chargeur USB mural comme un chargeur de téléphone.

La montre possède de multiples options au sujet de la précision ou de l’économie de la batterie, qui sont évidemment détaillées plus loin dans ce test. L’autonomie dépend donc énormément de plusieurs facteurs qui sont essentiellement:

  • Les réglages d’économie d’énergie
  • Les conditions d’utilisation (température, qualité du signal GPS…)
  • L’utilisation du rétro-éclairage
  • L’utilisation du capteur cardio optique

Suunto annonce une autonomie générale maximum de 25 heures en mode GPS haute précision. L’autonomie peut être étendue à un maximum de 120 heures avec les réglages d’économie d’énergie optimaux, ainsi que des conditions d’utilisation optimales. Entre les deux, il existe de multiples réglages pour avoir une autonomie intermédiaire offrant plus de fonctions ou de précision.

En mode veille, avec le suivi d’activité quotidienne, la montre devrait assurer durant environ une semaine. Ça sera deux semaines sans les notifications du téléphone et sans le cardio optique.

Utilisation, prise en main et ergonomie

Le fonctionnement de la Suunto 9 Baro est exactement identique à celui de la Spartan Ultra, à savoir que la montre dispose de 3 boutons physiques, ainsi que d’un écran tactile que l’on pourra activer ou non en fonction des préférences pour les activités sportives.

Les trois boutons sur le côté droit de la Suunto 9 Baro ont les fonctions suivantes:

  • Le bouton du haut permet de monter dans les menus. Durant l’enregistrement d’une activité sportive, il permet de mettre en pause ou de mettre fin à l’enregistrement de l’activité.
  • Le bouton du milieu permet de valider une action dans les menus, de naviguer latéralement dans les widgets, de faire défiler les pages de données lors de l’enregistrement d’une activité, ou encore d’accéder au menu des raccourcis depuis l’écran de l’heure avec une pression prolongée.
  • Le bouton du bas permet de descendre dans les menus. Lors de l’enregistrement d’une activité, il permet d’enregistrer un tour manuel.

L’écran tactile permet de nombreuses opérations dans les menus. On glisse le doigt de haut en bas pour accéder au menu de la montre, de bas en haut pour accéder aux widgets, on peut également l’utiliser pour naviguer dans les menus et pour faire défiler les écrans de données lors d’un enregistrement sportif si il est activé.

Un glissement de doigt de gauche à droite sur l’écran permet de revenir en arrière, aussi bien dans les menus que dans les widgets.

Premier démarrage

Lors du premier démarrage, la Suunto 9 va lancer un assistant de configuration en posant quelques questions générales (heure, date, système de mesures, langue…) ainsi que quelques informations personnelles (age, sexe, taille, poids, niveau d’activité…). Une fois la montre configurée, elle va demander si on souhaite la coupler à un smartphone.

Couplage de la Suunto 9 avec le smartphone

C’est à l’application Movescount que la Suunto 9 Baro se couple. La procédure de couplage est des plus simples: une fois la montre en mode « détection », l’application devrait la détecter automatiquement. Elle propose alors de la coupler. La montre affiche un code à 6 chiffres qu’il suffit de copier sur le téléphone et la synchronisation commence!

Changement de bracelets

Notons enfin dans les caractéristiques physiques de la montre un petit changement bienvenu: le bracelet peut être facilement changé. On trouve sous le support du bracelet une petite tige métallique qui permet de le détacher:

Démonstration de l’ergonomie de la montre en vidéo

Dans cette vidéo, retrouvez la navigation dans les menus de la montre, ainsi que toutes les possibilités offertes par cette dernière:

Les fonctions sportives

La Suunto 9 Baro reprend le même fonctionnement au niveau de la gestion des profils sportifs que la Suunto Spartan Ultra. On retrouve donc le même principe avec des profils d’activité « basiques » fournis par Suunto que l’on ne peut pas modifier, puis la possibilité de dupliquer ces profils pour les personnaliser.

Personnaliser ses profils sportifs

C’est via la plate-forme web de Movescount que l’on peut configurer les profils sportifs de la Suunto 9. Via l’application mobile il est simplement possible d’activer ou de désactiver les profils dans le menu de la montre.

Pour personnaliser un profil d’activité, on doit donc d’abord un créer un nouveau dans la discipline sportive souhaitée. Ensuite, on pourra personnaliser l’ensemble des paramètres:

Écrans et champs de données

C’est là que l’on choisit le nombre d’écrans de données, le nombre de champs qui constituent chaque écran ainsi que les champs de données que l’on souhaite afficher. Suunto offre une large variété de dispositions possibles:

Ainsi que de nombreux champs de données, variant en fonction du type d’activité choisie.

Activation ou non du suivi de la fréquence cardiaque

Là, il est possible de choisir pour quelles activités on souhaite ou non activer l’enregistrement de la fréquence cardiaque. Si cette case est activée, la montre va tenter d’utiliser prioritairement une ceinture de fréquence cardiaque thoracique. Si aucune ceinture n’est associée, elle utilisera le capteur cardio optique.

Les capteurs externes à rechercher

La Suunto 9 peut être utilisée avec de nombreux capteurs externes BLE. En fonction du profil sportif choisi, plusieurs capteurs pourront être activés (ceinture FC, capteur de vitesse, capteur de puissance…). Attention, car ils peuvent être correctement associés à la montre, mais si ils sont désactivés dans le profil sportif, la montre ne le cherchera même pas!

Le mode de précision du GPS

Ici on a le choix de la précision GPS qui aura également un impact sur l’autonomie de la montre. On pourra choisir entre une mesure GPS « Meilleure » avec un enregistrement GPS à la seconde, une mesure « Bonne » qui enregistrera un point GPS environ 5 à 10 secondes pour une trace GPS moins précise mais une autonomie allongée. Enfin, la précision « OK » allonge la durée de vie de la batterie jusqu’à 120h dans les meilleures conditions mais n’enregistrera un point GPS que toutes les 30 secondes environ. A noter que lors de l’utilisation de ces options, la montre utilisera alors FusedTrack pour améliorer la précision (voir plus loin dans l’article).

Le mode de fonctionnement de l’altimètre barométrique

Ici, on a le choix entre les modes « altimètre » (activité avec des changements d’altitude), « baromètre » (activité effectuée à une latitude constante) ou « automatique » pour laisser la montre choisir automatiquement le meilleur mode. Pour en savoir plus sur l’utilisation d’un altimètre barométrique, vous pouvez consulter cet article.

Les tours automatiques

Il est possible de déclencher l’enregistrement d’un tour automatique basé sur la distance ou la durée.

La pause automatique

Il est également possible de mettre automatiquement l’activité en pause lorsque l’on est arrêté. L’option est simplement activable ou non, il n’est pas possible de spécifier une vitesse cible au-dessous de laquelle la montre se met en pause.

Activation ou non de l’écran tactile

Ici on peut gérer l’activation ou non de l’écran tactile durant l’enregistrement de l’activité. En fonction des préférences de chacun, on pourra ou non l’activer, mais personnellement, durant une activité sportive, je préfère largement l’utilisation des boutons!

Les autres options

il est également possible de configurer l’enregistrement des sensations ressenties durant l’entrainement avec une icône à la fin d’une séance, la gestion des couleurs de l’écran (pour économiser de la batterie) ou même l’extinction de l’écran après un certain délai pour une autonomie maximale.

Les options sur la montre

Sur la montre, il est également possible de configurer quelques éléments juste avant l’enregistrement de l’activité. Dans le menu de configuration propre à chaque profil sportif, on retrouve des options spécifiques comme par exemple la taille de la piscine pour la natation, ou des options plus génériques:

  • Définition d’un objectif de distance, durée ou d’intensité.
  • Les options de navigation (voir plus bas dans l’article)
  • L’activation de la pause automatique
  • Les options générales d’économie d’énergie
  • La mesure de la fréquence cardiaque
  • Les options d’affichage et de rétro-éclairage
  • La configuration d’intervalles (voir plus loin pour le détail)

Course à pied et trail

Comme sur les écrans d’affichage de la Suunto 3 Fitness, La Suunto 9 utilise plusieurs moyens pour mettre ne avant les zones de fréquence cardiaque par défaut. Il est possible via les réglages sur la montre de choisir d’utiliser à la place les zones d’allures ou de puissance. En premier lieu, sur toutes les pages de données, on retrouve le cerclage autour de l’écran qui indique la zone dans laquelle on se trouve.

Les champs directement liés à la mesure utilisée dans les zones s’affiche également de la couleur correspondant à la zone. Pas moyen de passer à côté!

Sinon, on retrouve les fonctions habituelles avec des écrans qui récapitulent la courbe de fréquence cardiaque, les intervalles et bien sûr les affichages que l’on aura configurés pour le profil sportif en question.

La montre va utiliser l’accéléromètre interne pour mesurer la cadence de course, qui sera ainsi disponible en direct sur la montre ainsi que dans le fichier d’entrainement téléchargé sur Movescount.

A propos de l’analyse de données, voici à quoi ressemble une activité une fois transférée sur Movescount:

Et la même activité dans l’application mobile:

La mesure de la puissance avec un capteur externe

La Suunto9 Baro vient pré-configurée avec un profil de course à pied destiné à être utilisé pour la mesure de la puissance. Mais la montre seule n’est pas capable de mesurer cette donnée. Il faudra lui adjoindre un capteur comme le footpod Stryd, testé sur le site il y a quelques temps.

Le capteur va se coupler à la montre comme un capteur de puissance. il faudra simplement veiller à activer le « PowerPod » dans le profil de course à pied afin que la montre cherche bien un capteur de puissance. Dès que tout est correctement paramétré, la montre pourra alors donner les informations de puissance issues du Stryd!

On retrouvera alors la possibilité de configurer l’affichage des zones basées sur la puissance:

Évidemment, les données de puissance sont alors également disponibles pour l’analyse après la séance dans Movescount:

Elles seront également intégrées aux fichiers exportés pour l’utilisation de ces données dans le PowerCenter de Stryd ou TrainingPeaks par exemple!

Vélo

La Suunto 9 Baro comprend des fonctions complètes pour le vélo. Avec la possibilité d’y connecter des capteurs de vitesse, de cadence et de puissance en plus de la fréquence cardiaque, la montre offre tout ce qui est possible en terme d’analyse de données sur un vélo.

L’utilisation d’une montre sur un vélo est parfois moins pratique qu’un compteur dédié, mais cet article vous donnera quelques astuces pour l’utiliser au mieux.

Comme pour la course à pied, le profil de vélo met en avant les zones. Fréquence cardiaque ou puissance, on configurera en fonction des besoins. Ensuite, le fonctionnement du profil est identique à celui de course à pied.

Sur le vélo, on préférera l’utilisation de la montre sur le guidon avec un capteur de fréquence cardiaque traditionnel. Ceci pour deux raisons: la première est que la précision du capteur cardio optique est moins bonne sur le vélo, et la seconde est une simple question de facilité de consultation des données!

Et une fois l’enregistrement de l’activité terminé, voici une activité de vélo sur Movescount:

Et sur l’app mobile:

Natation en piscine

La Suunto 9 Baro utilise son accéléromètre interne pour compter le nombre de longueurs effectuées en piscine. Il faudra donc configurer la longueur du bassin dans le profil sportif pour que la distance mesurée soit correcte.

Ensuite, il suffit simplement de déclencher l’enregistrement et la montre gère automatiquement la mesure des longueurs nagées, et des temps de pause.

Pour mesurer des intervalles précises, il sera toujours possible d’utiliser les tours manuels.

La montre va également détecter le type de nage effectuée en fonction du type de mouvements.

Afin que la mesure de la distance soit le plus précise possible, il est recommandé de bien appuyer les virages au mur, de ne pas changer de type de nage au milieu d’un longueur ou encore de s’arrêter au milieu d’une longueur.

Une fois l’activité enregistrée, voici comment elle se présente sur Movescount:

Et dans l’application mobile:

Natation en eau libre

En eau libre, la Suunto 9 Baro utilise le GPS dans un mode optimisé pour mesurer la distance parcourue, ainsi que l’accéléromètre interne pour mesurer la cadence.

On retrouve les données de distance, d’allure et de temps mais aussi  la possibilité d’afficher le SWOLF ou d’autres métriques lors d’une activité en eau libre:

Lors que l’activité est enregistrée, voici à quoi elle ressemble dans Movescount:

Ainsi que dans l’application mobile:

Fréquence cardiaque en natation

Comme sur les modèles de Spartan et Ambit précédents, la Suunto 9 permet d’enregistrer la fréquence cardiaque en natation à l’aide d’une ceinture SmartSensor. Dans ce cas, la ceinture mesure et enregistre dans sa mémoire interne les données de fréquence cardiaque puis la montre et la ceinture se synchronisent automatiquement lorsque les deux se trouvent hors de l’eau.

Il est à noter que pour que la ceinture de fréquence cardiaque tienne correctement en place lors de la natation, il est quasiment indispensable de la porter sous un vêtement (combinaison de natation ou top de triathlon).

Lorsque aucune ceinture cardiaque n’est utilisée, Suunto permet l’activation du capteur cardio dans l’eau, aussi bien en natation en piscine qu’en eau libre. Attention toutefois, on sait que la mesure optique de la fréquence cardiaque dans l’eau est loin d’être optimale et présente de gros problèmes de fiabilité!

Le profil de triathlon

Lors de l’enregistrement d’un triathlon, le profil sportif spécifique permet d’enregistrer et de regrouper au sein du même fichier d’entrainement toutes les épreuves. On retrouvera alors aussi bien la partie natation, le cyclisme et la course à pied ainsi que les deux transitions.

Le profil de triathlon est un profil indépendant que l’on configure de manière dissociée par rapport aux profils de course à pied, de natation ou de vélo, contrairement à d’autres motnres du marché. On remarque que la gestion des paramètres de précision GPS et autres options relatives à l’autonomie sont spécifiques à chaque discipline. Cela permet de configurer l’économie d’énergie, en particulier pour la partie cycliste, de telle manière à assurer une autonomie suffisante même sur les triathlons les plus longs.

Lorsqu’on lance l’enregistrement de l’activité, la première discipline configurée démarre l’enregistrement, habituellement la natation en eau libre. On passe d’une discipline sportive à la transition en pressant et en maintenant appuyé quelques secondes le bouton en haut à droite de la montre. Débute alors l’enregistrement de la transition. On passe de la transition à la discipline suivante avec une pression simple sur le même bouton.

Une fois les trois disciplines terminées, l’enregistrement prend fin. On retrouve alors toutes les données des 3 disciplines ainsi que des transitions, ici dans Movescount:

Ou encore ici dans l’application mobile:

Les autres sports

Dans la liste des autres profils sportifs disponibles sur la Suunto 9 Baro, on retrouve une multitude de sports outdoor et indoor, ainsi que des profils spécifiques pour des enchainements. La liste complète des profils qu’il est possible de créer, en plus des profils évoqués ci-dessus:

  • Paddle (SUP)
  • Aérobic
  • Alpinisme
  • Arts martiaux
  • Athlétisme
  • Aviron
  • Badminton
  • Baseball
  • Basket-ball
  • Bowling
  • Boxe
  • Canoë
  • Cricket
  • CrossFit
  • Danse
  • Entraînement croisé
  • Équitation
  • Escalade
  • Étirement
  • Football
  • Football américain
  • Golf
  • Gymnastique
  • Haltères kettlebell
  • Handball
  • Hockey sur glace
  • Kayak
  • Kite surf/Cerf-volant
  • Majorette
  • Marche
  • Marche nordique
  • Navigation
  • Orientation
  • Parapente
  • Patinage sur glace
  • Planche à voile
  • Rameur
  • Raquettes à neige
  • Roller
  • Rugby
  • Ski roller
  • Snowboard
  • Soft Ball
  • Sports de raquette
  • Sports motorisés
  • Squash
  • Télémark
  • Tennis
  • Tennis de table
  • Trekking
  • Uni hockey
  • Volley-ball
  • Yoga/Pilates

Les entrainements fractionnés

Suunto semble avoir bien de la peine à proposer une vraie solution pour planifier des entrainements fractionnés. Alors qu’il était possible de configurer des entrainements fractionnés très complexes sur les anciennes séries de montres Ambit, depuis l’arrivée de la Spartan, c’est un peu vache maigre en terme de fractionnés. Et la Suunto 9 hérite malheureusement de cet état de fait.

Reste qu’il est possible directement sur la montre de configurer un entrainement fractionné simple. Cela ne couvrira pas tous les besoins de planifications, mais c’est un début. Quant à la suite, on espère que Suunto proposera tôt ou tard une solution plus complète de planification d’entrainement fractionnés.

Sur la montre, il est donc possible de configurer des répétitions de phases de travail/repos. On active les intervalles par profils sportifs puis on commence par configurer le nombre de répétitions:

Ensuite on fixe la durée ou distance des intervalles ainsi que des répétitions:

Et comme dit plus haut, il est effectivement possible de base les intervalles ou les périodes de récupération sur du temps ou une distance:

Ce qui permet donc par exemple de créer un entrainement de type 10×30/30.

La fonction FusedTrack

On le sait, utiliser une montre GPS avec un enregistrement de la position à la seconde utilise de manière intensive la batterie. Dès lors, afin d’augmenter la durée de fonctionnement, les fabricants ont ajouté des options d’économie d’énergie en allongeant le délai entre chaque enregistrement d’un point GPS.

Cela avait pour effet de produire une trace GPS moins précise, mais la montre gagnait plusieurs heures en mode GPS. On retrouve cette technique sur de nombreux modèles de Suunto dont les Spartan, sur la Polar V800 ainsi que sur les montres multi-sport de Garmin sous le nom UltraTrac.

Concrètement, la montre active sa puce GPS quelques instants pour effectuer un relevé, enregistre la position GPS, puis éteint sa puce GPS. Elle effectue ainsi un point GPS à intervalle régulier, toutes les 10 secondes à 1 minute.

La technologie FusedTrack de Suunto se base sur cette technique de relevé GPS, mais en y ajoutant les données issues de tous les autres capteurs de la montre. En effet, la Suunto 9 Baro comme de nombreuses autres montres est équipée, en plus d’un capteur GPS, d’un gyroscope, d’un compas, d’un altimètre et d’un accéléromètre.

Ces capteurs, en associant leurs données, informent sur la vitesse, la direction et l’altitude. L’idée est donc simple: durant les 30 secondes qui séparent l’acquisition d’un point GPS, ces autres capteurs vont être utilisés pour reconstituer les points GPS intermédiaires. Dans les faits, voici ce que cela donne, entre:

  • La trace d’une fenix 5 Plus qui a enregistré le GPS en mode normal, à intervalle d’une seconde.
  • La trace d’une Spartan Trainer qui a enregistré le GPS en mode d’économie d’énergie (réglage OK) sans le mode FusedTrack
  • La trace de la Suunto 9 Baro qui utilise FusedTrack en mode OK:

Au niveau des distances mesurées, on trouve ceci:

 Comparatif 1Comparatif 2
Suunto 9 GPS OK + FusedTrack8.96 km8.96 km
Spartan Trainer GPS OK9.18 km8.68 km
fenix 5 Plus (GPS + Galileo)9.00 km9.24 km
Lien vers le détailVoirVoir

Afin de fonctionner correctement, il est absolument indispensable d’effectuer au préalable un étalonnage du compas de la montre en s’éloignant le plus possible de sources de perturbations (lignes électrique, smartphone, aimants, gadgets électroniques…).

La présentation de FusedTrack en vidéo

Et parce que le fonctionnement de FusedTrack est plus facile à expliquer dans une petite vidéo, voici le détail de cette fonction:

La gestion de l’énergie

Afin de simplifier la gestion de l’énergie, Suunto propose sur la Suunto 9 des profils qui permettent de centraliser la configuration de plusieurs paramètres.

Par défaut, on trouve 3 profils pré-définis que l’on peut définir avant de commencer une activité sportive, voici ces profils et leur implication sur les paramètres:

  • Le profil Performance, qui assure une durée de vie jusqu’à 25 heures
    • GPS: Meilleure
    • Affichage: faibles couleurs
    • Extinction de l’écran: désactivé
    • Cardio optique: oui
    • Écran tactile: désactivé
    • Luminosité: normal
    • Vibrations: normal
    • Bluetooth: activé
  • Le profil Endurance, qui assure une durée de vie jusqu’à 50 heures
    • GPS: Bon
    • Affichage: faibles couleurs
    • Extinction de l’écran: désactivé
    • Cardio optique: oui
    • Écran tactile: désactivé
    • Luminosité: 20%
    • Vibrations: normal
    • Bluetooth: activé
  • Le profil Ultra, qui assure une durée de vie jusqu’à 120 heures
    • GPS: OK
    • Affichage: faibles couleurs
    • Extinction de l’écran: après 10 secondes
    • Cardio optique: désactivé
    • Écran tactile: désactivé
    • Luminosité: 10%
    • Vibrations: désactivées
    • Bluetooth: désactivé

De plus, il est possible de créer ses propres profils. Au moment de lancer une activité sportive, sur l’écran du mode sportif, la montre affiche une estimation de la durée de vie de la batterie en fonction de la charge actuelle et du profil choisi pour l’activité sportive. Ici l’autonomie devrait être de 13h:

Enfin, durant une activité sportive, la montre va proposer de changer de profil d’économie d’énergie si la batterie passe sous le niveau de 10%, en proposant le niveau inférieur avec une estimation de l’autonomie de la batterie dans les deux modes:

On regrettera que la montre ne prenne cette initiatique qu’alors la barre des 10%. Une possibilité de configurer cette alerte à 20 voire 25% aurait été appréciable pour certains, probablement!

Suivi d’itinéraires

Depuis longtemps, il est possible de suivre un itinéraire sur les montres de Suunto. La Suunto 9 Baro le permet elle aussi. A ce chapitre, on retrouve les mêmes fonctions que celles de la Spartan Ultra. L’ajout de fonds de cartes aurait été appréciable, mais il n’est toujours possible de naviguer qu’en suivant un tracé.

Créer ou importer un parcours sur Movescount

Tout itinéraire que l’on souhaite suivre sur la montre devra passer par Movescount, et plus précisément la version sur ordinateur. On pourra alors soit créer son parcours dans l’outil prévu à cet effet dans Movescount ou alors importer un fichier GPX ou KML dans Movescount avant d’envoyer le parcours sur la Suunto 9.

La création de parcours directement dans l’outil de planification d’itinéraires est assez intuitive:

Quant à l’import de fichiers GPX, il suffit de cliquer sur le petit symbole « + » puis de choisir « Importer un itinéraire » et de choisir son fichier sur l’ordinateur. Le parcours est alors automatiquement dessiné sur la carte.

De là, on peut choisir d’envoyer ces parcours sur la Suunto 9 Baro:

Suivre l’itinéraire sur la Suunto 9

Sur la montre, il est possible de suive un itinéraire de deux manières: soit en enregistrant une activité sportive en même temps, soit en n’effectuant que le suivi du parcours sans enregistrer les autres données. Pour enregistrer une activité en même temps, ce qui est vraisemblablement le cas le plus souvent, il faut se rendre dans le menu de pré-entrainement, puis dans les options, choisir dans la navigation de suivre un itinéraire. De là, on trouvera le parcours synchronisé avec la montre. Une fois sélectionné, l’activité sportive est prête à suivre le parcours:

Pour suivre un itinéraire dans enregistrer d’activité, on pourra se rendre dans le menu « Navigation » de la montre. De là, on pourra lancer la navigation.

Ensuite, la montre affiche alors le tracé de l’itinéraire:

Si le parcours envoyé sur la montre contient aussi un profil d’altitude, il est possible de le consulter sur un des écrans de données, et de voir la progression du parcours et le dénivelé qu’il reste à parcourir:

Tant que l’on reste sur ou à proximité immédiate du parcours, la montre continue à simplement afficher le guidage. Lorsque l’on s’éloigne de la trace, la montre affiche cet avertissement:

Enfin, il est important de savoir que pour que le guidage fonctionne de manière optimale, tout comme pour la fonction FusedTrack, le compas devra être correctement étalonné! La montre le rappellera si nécessaire.

Les fonctions de suivi d’activité

Suunto a toujours eu comme leitmotiv de se concentrer en priorité sur les fonctions sportives de ses montres. Mais la marque n’a pas pour autant laisser filer le train du suivi d’activité quotidienne. Et la Suunto 9 intègre également les fonctions de suivi d’activité, de suivi du sommeil ainsi que le suivi H24 de la fréquence cardiaque!

Activité quotidienne: pas, calories et sport

Comme tout activity tracker qui se respecte, la Suunto 9 Baro mesure au quotidien les pas et les calories brûlées. On retrouve ces données dans le widget dédié au suivi d’activité.

On trouve également ces données dans l’application mobile ainsi que sur l’interface web de Movescount. Ces données sont plutôt basiques mais permettent d’observer des tendances:

On trouve également un widget qui permet d’afficher la durée d’entrainement hebdomadaire avec un suivi au fil de la dernière semaine:

Analyse de la qualité du sommeil

La montre, si elle est portée la nuit, va également suivre la qualité du sommeil en mesurant mouvements et fréquence cardiaque. Là, seul le widget sur la montre permet de consulter ces données. En effet, ni l’application mobile ni la plate-forme Movescount en ligne ne permettent de consulter ou de consolider ces données.

Suivi de la fréquence cardiaque en continu

Le capteur cardio optique de la Suunto 9 Baro peut être configuré de telle manière à ce qu’il mesure en permanence la fréquence cardiaque. Cela permet ensuite dans le widget dédié d’y retrouver l’historique de la fréquence cardiaque quotidienne. Comme pour le sommeil, il n’est possible de consulter ces données que sur la montre, et non dans l’application ou sur Movescount

Les fonctions connectées

Sur les Spartan, comme sur la Suunto 9, les fonctions connectées se résument à l’affichage des notification du smartphone. La montre affiche donc les notifications du téléphone:

Il est possible de configurer les notifications pour ne pas s’afficher durant les horaires configurés dans le widget du sommeil. On retrouve l’historique des notifications depuis l’écran de statut (depuis l’écran de l’heure, un pression brève sur le bouton du milieu):

La Suunto 9 Baro sur le grill

Après avoir testé toutes les fonctions de la montre, le temps est venu de voir si les données qu’elle fournit tiennent la route. Les traces fournies par la fonctions FusedTrack sont comparées dans la section dédiée à cette fonction pour le reste, tout se trouve ci-dessous!

Sauf avis contraire, tous ces comparatifs sont issus de l’outil de comparaison de nakan.ch.

Comparaison de traces GPS

Suunto a fait le choix de changer la puce GPS de sa Suunto 9. Alors que les Spartan Ultra utilisaient un chipset SiRF réputé pour être une très bonne puce GPS, la Suunto 9 Baro est l’une des première montre de triathlon haut de gamme à être équipée de la puce de géolocalisation de Sony. La première montre que j’ai eu l’occasion de tester qui en était équipée était l’Amaztfit Stratos. Passer d’un système à un autre nécessite souvent de trouver les bons réglages et il est probable que la montre s’améliore au fur et à mesure des mises à jour logicielles!

Toutes les traces comparées ci-dessous ont été effectuées en mode « Performance » sur la Suunto 9 Baro, c’est à dire avec le meilleur mode d’enregistrement GPS. Sur la fenix 5 Plus qui a servi de référence, l’enregistrement a été effectué en GPS + Galileo.

Comparaison 1: natation en eau libre

Voici pour commencer un comparatif de trace GPS entre la fenix 5 Plus et la Suunto 9. En arbitre, sur la bouée qui me suivait et en mode d’enregistrement de course à pied, la Forerunner 645 (elle était donc en permanence en dehors de l’eau). Voici les traces mesurées:

On voit clairement que la fenix 5 Plus a des trajectoire bien plus coupées à la hache que la Suunto 9 qui présente une trace très propre étant donné les contraintes dans ce mode! La distance totale mesurée par la Forerunner 645 était de 1210 mètres. La Suunto 9 a mesuré 1’135 mètres, et la fenix 5 Plus 1155m.

Le détail de ce comparatif peut être consulté ici.

Comparaison 2: sur le vélo de route

Comme d’habitude, toutes les traces que j’ai eue l’occasion de comparer sur le vélo ont donné des traces absolument impeccable. Le vélo de route se prête particulièrement bien à la réception GPS, avec en général une vue sur le ciel parfaitement dégagée!

Il est possible de consulter ce comparatif ici.

Comparaison 3: en course à pied

C’est en course à pied, et en particulier dans les sous-bois que la performance GPS d’une montre peut être le plus facilement analysée. Car ce sont là des conditions plutôt compliquées et il est plus rare d’y trouver des traces parfaites. Et on le voit tout de suite:

Dans cette première section, on constate que la trace de la Suunto 9 est plus éloignée du chemin que celle de la fenix 5 Plus. Ce ne sont pas des écarts importants mais tout de même.

Cela se confirme à plusieurs endroits du parcours. La trace de la Suunto 9 est légèrement à côté. Cela n’a pas d’impact important sur la distance totale mesurée, mais la trace semble toutefois un peu moins précise que la fenix 5 Plus en mode GPS et Galileo.

Ce comparatif est disponible ici.

Comparaison 4: sortie à VTT

Du vélo, mais en sous-bois… Le VTT est généralement aussi assez exigeant en terme de mesure GPS:

On y voit que la Suunto 9 est aussi légèrement en dehors des traces… A nouveau pas de manière importante, mais tout de même de quelques mètres.

Ce comparatif est disponible ici

Comparaison de courbes d’altitude

Le widget d’altitude

Dans la liste des widgets de la montre, on retrouve un widget qui permet d’afficher l’altitude courante, ainsi que l’historique de l’altitude des dernières heures:

C’est dans ce même widget que l’on peut demander à la Suunto 9 d’afficher la pression barométrique ou la température.

Précision de la mesure d’altitude

Lors des test et comparatif d’altitude, les deux montres ont été utilisées sans calibrage initial de l’altimètre. La Suunto 9 Baro utilise l’altimètre en mode altimètre, ce qui est le mode par défaut pour les activités testées ici. La fenix 5 Plus utilisée en comparaison était également configurée en mode altimètre, mais ce réglage n’est actif que lorsque la montre est en mode veille.

Comparaison 1: sortie à vélo

Lors de cette sortie à vélo avec un important dénivelé, durant plus de 5 heures, les deux montres ont mesuré la même courbe de dénivelé:

Le comparatif est disponible ici.

Comparatif 2: sortie en course à pied

Dans ce comparatif, encore une fois, la courbe d’altitude mesurée par les deux montres est très proche en terme d’altitude relative. En l’absence de calibrage au début de la sortie, on peut voir qu’au fil de la sortie, la courbe de la fenix 5 Plus a progressivement rejoint celle de la Suunto 9. Globalement, on peut conclure que cette mesure est largement dans la marge d’erreur acceptable:

Le comparatif complet est disponible ici.

Comparatif 3: VTT

Lors de cette mesure, on retrouve une courbe mesurée de manière quasi identique sur les deux montres. Pas de problème sur cette sortie!

Le détail complet est disponible ici.

Performances du capteur cardio optique

Comparaison 1: Sortie à vélo de route

Sur le vélo, la précision des capteurs cardio optique est mise à rude épreuve, et cela se confirme lors de cette sortie. On peut voir des périodes durant lesquelles le tracé mesuré par la ceinture traditionnelle couplée à la fneix 5 Plus colle bien avec le cardio optique de la Suunto 9, mais par moments, c’est complètement à côté:

Ce comparatif peut-être retrouvé ici.

Comparaison 2: en course à pied

Lors de cette sortie de course à pied, on peut voir que malgré une intensité élevée, durant laquelle un capteur cardio optique a plus tendance à présenter des erreurs. La performance du cardio est donc plutôt bonne dans ce cas là:

Ce comparatif peut être consulté ici.

Comparaison 3: en VTT

Lors de la mesure en VTT, pas de surprises. Les vibrations et la position de la montre on rendu le tracé de fréquence cardiaque complètement aléatoire:

Le comparatif complet est disponible ici.

Comparaison 4: intensités en course à pied

Lors de ce test de 4 répétitions d’1km à haute intensité, la Suunto 9 a suivi de manière quasi parfaite l’évolution de la fréquence cardiaque aussi bien lors des parties courues à haute intensité que lors de la récupération de 45 secondes entre les répétitions.

On constate malgré tout que le capteur optique de la Suunto a largement sur-évalué la fréquence cardiaque lors de la phase d’échauffement. Il a également très légèrement sur-évalué la fréquence cardiaque tout au long de l’entrainement. Si tous les comparatifs montraient des performances telles que celle-ci, on pourrait largement accepter ces données, mais malheureusement, de nombreux autres cas plus haut montrent que la fiabilité de l’optique n’est malheureusement toujours pas au top…

Les capteurs compatibles

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec la Suunto 9 Baro:

AccessoireFabricantTestamazon.fri-run.frgarmingps.ch
P1 (capteur de puissance)PowerTapLien1,362.11 €N/AN/A
TICKR RunWahooN/A95.23 €N/AN/A
TICKRWahooN/A49.99 €N/AN/A
Ceinture cardio textile H10PolarLien75.63 €89.00 €N/A
Chargeur USBn/aN/A19.99 €N/AN/A
P1S (capteur de puissance, mesure dans une seule pédale)PowerTapLien599.00 €N/AN/A
Ceinture de FC Bluetooth SmartSuuntoN/A63.98 €80.00 €N/A
Capteur de vitesse / cadence véloSuuntoN/A51.40 €N/AN/A
PowerPort Solar Lite (15W)AnkerLien89.99 €N/AN/A
OH1PolarLien64.45 €80.00 €N/A
TICKR FitWahooLien79.95 €N/AN/A
Capteur de vitesseWahooN/A39.00 €N/AN/A
Capteur de cadenceWahooN/A39.99 €N/AN/A
TICKR XWahooN/A76.89 €N/AN/A
StrydStrydN/A203.84 €N/AN/A
Ceinture de FC ANT+/BLEGénériqueN/A26.26 €N/A69.00 58.65 CHF*

* Pour bénéficier de ce prix spécial sur le site garmingps.ch, utilisez le code promo NAKAN en validant le panier d'achat!

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

La Suunto 9 Baro s’inscrit dans la continuité de la gamme Spartan en lui insufflant une nouvelle jeunesse, grâce à de nouvelles fonctions, qui la rendent à nouveau compétitive face aux montres ultra-complètes que l’on trouve aujourd’hui sur ce segment.

Comme à son habitude, Suunto se concentre sur les données sportives essentielles qui font sens dans une analyse orientée vers une optimisation des performances. Si vous cherchez une montre qui rempli (qui a dit inutilement) de tonnes de données vos sorties sur Strava, vous irez voir ailleurs. En effet, Suunto ne semble toujours pas s’intéresser aux métriques avancées de course à pied, aux données avancées issues des capteurs de puissance cyclistes et autres. Cela rend la Suunto 9 Baro d’autant plus efficace qu’elle reste concentrée sur l’essentiel.

D’un autre côté, cette stratégie de Suunto qui consiste à avancer par petits pas implique que certaines fonctions qui s’imposent petit à petit dans les montres multi-sport haut de gamme actuelle sont absentes de cette Suunto 9. Pas de fonds de cartes pour la navigation, alors qu’on aurait pu attendre des innovations de la part de Suunto, le spécialiste de l’outdoor, sur ce front. Pas de musique non plus, ce qui n’est pas indispensable mais fait bientôt partie du package « normal » pour une montre de ce standing.

Mon avis reste largement positif envers cette Suunto 9. Elle pousse dans les dernières limites les possibilités de réglage d’énergie, optimise les profils sportifs en fonction des données que l’on souhaite réellement avoir sous les yeux et offre une expérience utilisateur globalement très bonne.

J’ai aimé ou pas aimé

Sur la Suunto 9 Baro, j’ai aimé:

  • Les nombreuses options pour optimiser l’utilisation de la batterie.
  • La technologie et le fonctionnement de FusedTrack.
  • L’ergonomie de la montre et des profils sportifs orientés vers la mesure utile de données pour la performance, sans se perdre dans les fioritures.
  • Les possibilités offertes pour la mesure de puissance en course à pied, par exemple avec le capteur Stryd.

J’ai moins aimé:

  • La trace GPS globalement un peu moins précise que la Spartan Ultra, probablement à cause de la nouvelle puce GPS de Sony qu’il va falloir apprendre à maîtriser au fil de mises à jour du firmware.
  • L’absence de fonds de cartes pour la navigation et le suivi de tracés.
  • L’absence de fonctions musicales, autant le contrôle de la musique sur le smartphone qu’un lecteur autonome dans la montre
  • Un grand manque de possibilité de configurer du fractionné avancé.

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou gearbest.com. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.

5 commentaires pour “La montre outdoor Suunto 9 Baro testée de fond en comble

  1. Salut !

    Avant tout, merci pour le test, je consulte tous les jours ou presque ton site en espérant y lire et y apprendre de nouvelles choses !

    J’ai une Spartan Baro (j’avais une Fenix 5s mais c’est trop petit pour les gros poignets !) et il y a quelques « détails » que je n’aime pas dessus, du coup j’ai quelques questions pour savoir si ça vaut le coup de changer, ou si c’est pareil !
    J’ai un iPhone, et lorsque que j’active les notifications sur la montre, elles sont sonores, le réglage vibreur n’est pas possible, est-ce le cas aussi ? Quand le téléphone est en vibreur c’est gênant ! Aussi, lorsque je mets le téléphone en « ne pas déranger » la nuit, ou automatiquement en voiture, les Garmin deviennent elles aussi silencieuses, mais pas la Spartan, qu’en est-il de la 9 ? Elles sont vraiment intelligentes ces notifications ?
    Note : pour le bracelet standard détachable c’est déjà le cas sur la Spartan Baro Wrist truc machin chose HR.

    PS: il y a une faute de frappe « motnres » dans le profil triathlon. Le mot « initiatique » qui je pense est « initiative » mais c’est peut-être du suisse lol ! Il y a aussi une autre faute dans la phrase « Pour suivre un itinéraire dans enregistrer » et un « fneix 5 ».

    À bientôt ! Sylvain.

  2. Bonjour,

    Merci beaucoup pour ce test très complet. Je l’attendais avec impatience.
    Je ne sais toujours pas que penser de cette montre. Svp, serait il possible d’avoir des informations sur l’autonomie réelle obtenue lors des tests en mode performance?
    Par ailleurs, est-ce que l’écran est suffisamment lisible en plein soleil, par exemple lorsqu’on le fixe sur le guidon d’un velo (par rapport à une fenix 5, un edge ou oregon700)?
    Encore merci pour ce test.
    Alex

    1. Dans mes observations, dans tous les modes d’utilisation, je constate une autonomie réelle de 10 à 15% inférieure à celles annoncées par Suunto. Mais il s’agit d’autonomie « éclatée » en plusieurs parcours GPS et non en un enregistrement continu. L’autonomie varie énormément en fonction de nombreux facteurs tels que la température et les réglages de la montre, les capteurs utilisés etc…

      la lisibilité de l’écran est globalement bonne. Comme pour tous les écrans LCD couleurs, il est un peu moins lisible qu’un écran à niveau de gris mais dans la plupart des situations je n’ai pas eu de problèmes.

      Sportivement.

  3. Hello merci pour le test.
    J’ai une.petite remarque, il me semble que la Suunto 9 est compatible uniquement avec le GPS à ce jour. Pas de GLONASS ni de GALILEO pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.