La montre Suunto 3 Fitness testée de fond en comble

promotion Promotion en cours: Les offres cardio GPS de Noël de i-run.fr. Des montres GPS et accessoires à prix bradés, parfaits comme cadeaux. En profiter maintenant.

De plus, le code NOEL offre désormais:

  • 20% sur les nouveautés chaussures et vêtements
  • 10% supplémentaires sur les offres Noël

Il y a un peu plus de deux ans, Suunto lançait la nouvelle gamme de montres Spartan qui succédait aux modèles Ambit. La gamme de montres Spartan a évolué au fil des mois pour voir arriver après la Spartan Ultra, les séries Spartan Sport avec ou sans altimètres et avec ou sans capteurs cardio optiques. Enfin la petite dernière, la Spartan Trainer WHR s’imposait comme la montre de triathlon d’entrée de gamme la plus complète sur un marché qui avait tendance a être élitiste. Mais la gamme Spartan semble arriver à la fin de son cycle et lors du CES 2018, Suunto a annoncé la première montre d’une nouvelle génération: la Suunto 3 Fitness. Confirmation du changement de nom de la nouvelle gamme plus récemment avec la Suunto 9 qui devient la nouvelle haut de gamme.

La Suunto 3 Fitness se positionne sur un segment « lifestyle » de personnes actives et connectées, qui souhaitent suivre leurs activités physiques et quotidiennes,mais qui ne cherchent pas forcément la performance. Sur le marché, elle se positionne face à la Fitbit Versa ou même face à l’Apple Watch. Voyons dans ce test comment cette montre fonctionne et quel est son potentiel!

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec une Suunto 3 Fitness mise à ma disposition par Suunto. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce billet n’est pas sponsorisé, comme aucun de mes billets d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 11 août 2018.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre de sport à écran couleur tactile. Sans GPS
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassNon
Altimètre barométriqueNon
Norme de capteurs BluetoothOui
Norme de capteurs ANT+Non
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Non
Autonomie longue (+ 8h)Non
Enregistrement GPS à la secondeNon
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineNon
Profil de natation en eau libreNon
Profil triathlonNon
Profil multisport libreNon
Prix actuel:Dès 181.46€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Suunto Suunto 3 Fitness à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur gearbest.com, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Le grand déballage

Le packaging de la nouvelle Suunto 3 Fitness reprend le look de celui des Spartan. Le carton est noir, sobre, et affiche la montre dans la couleur qu’il contient:

Une fois déballé, le contenu est le suivant:

  • La Suunto 3 Fitness
  • Le câble USB pour la recharge et la synchronisation
  • Les guides de démarrage et les informations sur la garantie

Autonomie et batterie

La Suunto 3 Fitness est équipée d’une batterie interne inamovible. On ne peut pas la remplacer facilement. Elle se charge à l’aide du même câble de type « pince » que la Spartan Trainer ou les plus anciens modèles d’Ambit.

Une charge complète offre environ 4 à 5 jours en mode de suivi d’activité quotidien. En ajoutant une heure de sport par jour, on passe à 3 jours environ.

Utilisation, prise en main et ergonomie

L’interface de cette Suunto 3 Fitness est très largement identique à celle des montres Spartan. Comme de nombreux éditeurs, Suunto capitalise désormais sur un système de montre « unifié » et on risque de le retrouver, avec plus ou moins de variantes, sur les futurs modèles de la marque.

Premier démarrage

Lors du premier démarrage de la montre, elle va demander les différentes informations de base pour le premier paramétrage. Elle va alors demander la langue, les unités de mesure (métriques ou impériales) ainsi que le données sur l’utilisateur. Sexe, taille, poids, âge etc.

A la fin, la montre va demander à se connecter au smartphone. On note que désormais, c’est la nouvelle application de Suunto et plus l’ancienne Movescount que l’on doit installer et utiliser (le détail plus bas). Le couplage de la montre à l’application mobile est des plus simple. Dans mon cas, l’application a détecté la montre sans que je n’aie rien à faire et il m’a suffit de confirmer le couplage. Pour ce faire, la montre affiche un code à usage unique pour le couplage:

Une fois saisi sur le téléphone, le processus de couplage démarre avec un guide pas à pas qui permet de découvrir la Suunto 3 Fitness:

L’ergonomie générale

L’ergonomie est donc identiques aux montres Spartan. La Suunto 3 Fitness se pilote à l’aide de 5 boutons situés de part et d’autre du cadran. Son écran couleur, qui affiche une résolution de 218×218 pixels n’est pas tactile.

Dans les widgets et les menus, les boutons haut et bas situés sur le flanc droit permettent de monter et de descendre dans différentes vues. Le bouton du centre permet de valider ou faire défiler latéralement la vue. Le bouton du bas sur le flanc gauche permet de faire défiler latéralement ou de revenir en arrière. Le bouton en haut à gauche contrôle le rétro-éclairage. Une pression prolongée sur le bouton du milieu à droite permet d’accéder au menu de raccourcis.

Lors de l’enregistrement d’une activité sportive, le bouton en haut à droite permet de mettre en pause ou de mettre fin à l’activité. Le bouton du milieu à droite permet de faire défiler les vues d’entrainement. Le bouton du bas permet de marquer un tour manuel. Le bouton en bas à gauche permet de faire défiler les vues d’entrainement, celui du haut contrôle le rétro-éclairage.

Enregistrer ses activités sportives

Depuis l’écran de l’heure, si on monte dans le menu, on retrouve l’entrée Exercices. Là, on trouve des profils sportifs spécifiques pour:

  • La course à pied
  • Le vélo
  • La marche
  • La natation en piscine
  • L’entrainement en salle
  • Autre

De plus, en fonction du planning d’entrainement généré par la montre, un entrainement guidé est proposé dans un profil spécifique. Le détail sur ces fonctions plus bas dans ce test.

Lorsque l’on entre dans un profil sportif, la montre va se mettre à chercher la fréquence cardiaque. Par défaut, elle cherchera via le capteur cardio optique. Si une ceinture de fréquence cardiaque a été couplée (voir plus loin la partie capteurs et accessoires) elle cherchera d’abord la ceinture. Un signal GPS ne sera disponible que si le smartphone est à portée et l’application Suunto lancée sur ce dernier (voir plus bas). Ensuite, on peut lancer l’enregistrement avec le bouton du milieu:

En fonction du profil sportif choisi, la montre va ajuster les pages de données. L’accent est mis sur la zone de fréquence cardiaque, qui est non seulement identifiable facilement via la couleur de fond du champs qui indique la fréquence cardiaque:

Mais on trouve l’information sur l’ensemble des pages de données grâce aux zones de fréquence cardiaque qui entourent les différents écrans de données:

En plus des informations purement chiffrées, la Suunto 3 Fitness propose également un suivi de la fréquence cardiaque sous forme de graphique:

Paramétrer ses profils

Sur la Suunto 3 Fitness, les possibilités de personnaliser ses profils sportifs sont très restreints. On ne peut pas changer les informations affichées sur les différentes pages de données d’entrainement. Les seuls paramètres que l’on peut modifier sont ceux qui s’affichent directement dans la montre avant de lancer l’enregistrement de l’activité.

Dans ces différents paramètres, on retrouve:

  • Fixer des objectifs (intensité, durée ou distance)
  • Activer ou non la mesure de fréquence cardiaque
  • Configurer l’économie d’énergie
  • Gérer le rétro-éclairage permanent
  • Configuration d’intervalles
  • Choisir la couleur de l’affichage (sombre ou clair)

Concernant la configuration d’intervalles, on peut configurer une durée d’intervalle, une durée de récupération, et un nombre de répétitions. On ne peut donc pas configurer d’intervalles avancées.

En fonction du profil sportif, les options peuvent changer. Par exemple pour la natation, on pourra configurer la taille du bassin.

Pas de GPS sans smartphone

Suunto a fait le choix de ne pas intégrer de capteur GPS dans sa Suunto 3 Fitness. utilisée seule, la montre ne peut donc pas enregistrer de trace GPS et ne pourra mesurer la distance et l’allure que via son accéléromètre interne (les tests de précision sont disponible à la fin de ce test). Ce choix rejoint celui de Fitbit pour la Versa.

La Suunto 3 Fitness peut utiliser le signal GPS du smartphone via l’app Suunto, si le smartphone est emmené pour l’activité sportive. Dans ce cas, la trace GPS sera enregistrée par la montre et les données de distance et d’allure seront issues des données GPS du téléphone. Lorsque c’est le cas, la montre affiche alors l’icône du GPS (la petite flèche de direction à côté de l’icône de la fréquence cardiaque) en vert, comme ici:

De plus, l’application indique alors que la Suunto 3 Fitness utilise bien le signal GPS du smartphone:

Et alors la montre donne des indications d’allure et de distance directement issues des données GPS:

Une nouvelle interface et une nouvelle app

Suunto est une marque qui fait partie du groupe Amer Sports, une holding finlandaise. Pour la petite histoire, cette holding possède également les marques Salomon, Mavic, Wilson et bien d’autres. Jusqu’à maintenant, Suunto créait des montres et des outils numériques pour gérer leurs données. Au cours des dernières années, la plate-forme Movescount est devenue de plus en plus complète et permettait de gérer l’ensemble des produits de la marque.

Mais au sein du groupe Amer, une autre société propose une interface d’analyse sportive: Sports Tracker. Et Suunto a probablement été fortement invitée à créer une synergie avec cette plate-forme… Au plus grand plaisir des dirigeants du groupe, mais au grand dam des utilisateurs de la Suunto 3 Fitness… Selon Suunto, cette nouvelle app et la nouvelle plate-forme vient en complément de Movescount et ne vise pas le remplacer. C’est peut-être vrai pour l’instant et pour la Suunto 9, mais pour la Suunto 3 Fitness, ça l’est moins puisque la montre n’est pas utilisable dans Movescount.

Est donc née la nouvelle application mobile de Suunto, qui synchronise les données des nouvelles montres de la marque avec Sports Tracker. Malheureusement, on se rend vite compte que les possibilités et fonctions offertes par cette nouvelle app et cette nouvelle plate-forme sont loin d’égaler celles de Movescount. On revit la même situation que le grand big-bang de Polar avec Polar Flow.

Dans l’application, voici à quoi ressemble un enregistrement sans GPS de vélo avec la Suunto 3 Fitness:

Voici un enregistrement de natation en piscine:

Et enfin, voici un enregistrement d’activité avec GPS via le smartphone:

La plate-forme Sports Tracker est également disponible en ligne, mais n’attendez pas plus de données que dans l’app…

Un coach dans sa montre, avec un programme personnalisé adaptatif

Ce qui distingue principalement la Suunto 3 Fitness par rapport aux autres montres de Suunto ainsi que des montres concurrentes, c’est son système de gestion automatique du plan d’entrainement. En effet, au fur et à mesure de l’utilisation de la montre, elle va construire un plan d’entrainement adapté à son utilisateur en se basant sur l’historique des activités déjà effectuées.

Dans les widgets, la montre va afficher le plan d’entrainement prévu pour les jours à venir. Chaque séance de sport peut-être consultée indépendamment.

Lorsqu’une séance est prévue pour la journée, la montre affiche un profil sportif particulier avec une icône de sifflet. C’est là que l’on peut lancer l’enregistrement de la séance, après avoir reçu des indications détaillées à propos du programme du jour:

La montre donne des indications d’intensité en fonction du programme défini.

Notez que le type de sport (course à pied, vélo…) n’est pas indiqué dans le programme. En fait, la montre va demander dans quel profil on souhaite effectuer la séance juste après:

On retrouve ensuite tout au long de l’entrainement les mêmes pages de données que pour le profil sportif choisi.

Le programme d’entrainement va automatiquement adapter le programme et les séances en fonction:

  • Des activités déjà effectuées dans les différents profils sportifs
  • Des séances éventuellement manquées dans le programme d’entrainement.

Les séances proposées vont donc augmenter en intensité au fur et à mesure de la progression. Les premières séances sont plutôt légère mais avec le temps, des séances plus dures ne tarderont pas à arriver. Et c’est là que le système montre quelques limites avec, par exemple, des séances de seuil sans échauffement et sans retour au calme, qui feraient bondir le premier entraineur sportif venu!

Les fonctions de suivi d’activité

La Suunto 3 Fitness intègre également plusieurs fonctions de suivi de l’activité quotidienne. A ce niveau là, Suunto a largement progressé depuis l’arrivée de la gamme Spartan et au fur et à mesure des évolutions des firmwares, les fonctions ont petit à petit rattrapé le retard accumulé sur la concurrence.

Activity tracker et nombre de pas

La mesure principale d’un tracker d’activité est bien entendu le nombre de pas quotidiens. La Montre va les enregistrer tout au long de la journée, et il est possible de consulter le décompte via le widget dédié:

Il est également possible de consulter la tendance au cours des derniers jours directement sur la montre:

Dans l’application mobile, on retrouve aussi un tableau de bord qui permet de consulter les données d’activité quotidienne:

De plus, la montre va traduire l’activité quotidienne en nombre de calories brûlées. on retrouve donc aussi une vue du nombre de calories au cours des derniers jours:

Analyse du sommeil

Si elle est portée durant la nuit, la Suunto 3 Fitness analyse également les mouvements et la fréquence cardiaque durant le sommeil. De là, la montre donne des indications quant à la durée et la qualité du sommeil. On découvre aussi des tendances dans le temps de la durée du sommeil ainsi que de la fréquence cardiaque.

Notez que ces fonctions d’analyse du sommeil ne sont pas activées par défaut, et qu’elles nécessitent de configurer les heures de coucher et de lever habituel, ainsi que l’objectif de temps de sommeil avant de fonctionner.

Dans l’application mobile, on retrouve également un résumé de ces données:

Suivi de la fréquence cardiaque au quotidien

La Suunto 3 Fitness est équipée d’un capteur cardio optique qui permet d’enregistrer la fréquence cardiaque lors des activés sportives. Mais ce capteur permet aussi d’enregistrer continuellement la fréquence cardiaque tout au long de la journée.

Il est ainsi possible de consulter sa fréquence cardiaque instantanée à n’importe quel instant via le widget dédié:

De plus, sur ce même widget, on peut consulter la tendance au cours des dernières heures sous forme de graphique:

Par contre, les données de suivi de fréquence cardiaque ne sont pas (encore) dans l’app mobile.

Analyse du niveau de stress

Tout comme la fonction du même nom sur les dernières montres fenix de Garmin, la Suunto 3 Fitness va permettre via son capteur cardio optique à déterminer le niveau de stress de l’organisme ainsi que du niveau de récupération de la dernière séance de sport.

Via le widget dédié, la montre indique le niveau de stress:

La montre indique également l’état des ressources sous forme de pourcentage. Un peu comme une batterie électrique. Donc à moins de 30%, on pense à recharger ;-)

Les fonctions connectées

Les fonctions connectées de la Suuuto 3 Fitness se limitent à l’affichage des notifications du téléphone. La montre peut afficher les notifications lorsqu’elles arrivent, comme ici une notification de l’app Training Peaks:

On retrouve également la possibilité d’accéder à l’historique des notifications dans le widget dédié de la montre:

La Sunnto 3 Fitness sur le grill

Précision du capteur cardio optique

Suunto a équipé la Suunto 3 Fitness de la dernière génération de capteurs cardio optique de Valencell. Ce capteur est visuellement identique à celui des Spartan Sport ou de la Spartan Trainer, mais son fonctionnement a été revu. Et pour constater la performance de ce dernier capteur, je vous propose trois comparatifs. Pour connaitre le détail de ma façon d’effectuer ces comparatifs, vous pouvez lire cet article!

Premier comparatif: vélo

Le vélo, c’est la discipline dans laquelle les capteurs optiques sont les moins performants. Cela se constate généralement sur l’intégralité des modèles. Voici la courbe mesurée par la Suunto 3 Fitness lors d’une de mes sorties vélo:

On constate que face à la ceinture Polar couplée à la fenix 5 Plus, le capteur a réalisé une mesure plutôt bonne. Certes, des portions ne collent pas vraiment, voire pas du tout, mais par rapport à ce que l’on voit habituellement sur ce type de capteur, c’est là une jolie performance!

Second comparatif: course à pied

C’est en général en course à pied que l’on se rend mieux compte de la performance du capteur. Et sur cette sortie, le cardio optique de la Suunto 3 Fitness a réalisé une mesure plutôt fidèle à celle de la ceinture Polar couplée, une fois encore, à la fenix 5 Plus:

Encore une fois, certaines parties ne sont pas parfaites, mais globalement, les changements de fréquence cardiaque ont bien été suivis par le capteur optique!

Troisième comparatif: course à pied

Encore un comparatif de course à pied, et encore une performance largement acceptable même si elle n’est pas parfaite, du capteur cardio de la Suunto 3 Fitness:

Sur ce comparatif, toujours quelques approximations mais globalement, on peut dire que sur les trois comparatifs, pour une montre de suivi d’activité de ce type, le capteur cardio donne des résultats largement acceptables. Je recommande toutefois toujours aux personnes qui souhaitent se baser sur la fréquence cardiaque pour un entrainement sérieux de toujours utiliser une ceinture traditionnelle ou un brassard cardio optique pour effectuer les mesures!

Précision de la mesure de distance sans GPS

On l’a vu, la Suunto 3 Fitness n’intègre pas de GPS. Donc quand la montre est utilisée seule, elle utilise l’accéléromètre interne pour mesurer l’allure et la distance.
Lorsqu’on utilise la montre dans ce mode sans avoir calibré le système, les distance mesurées sont particulièrement aléatoires, en tout cas de ce que j’ai constaté. En effet, j’ai mesuré les écarts suivants:

  • Course à pied, mesurée à 5.86 par la Garmin fenix 5 Plus (GPS), et mesurée à 8.61 par la Suunto 3 Fitness
  • Course à pied, mesurée à 8.88 par la Garmin fenix 5 Plus (GPS) et mesurée à 13.41 par la Suunto 3 Fitness

Afin d’obtenir des résultats plus précis, il faut donc calibrer la montre. Pour ce faire, la solution la plus simple consiste à courir les premières fois avec sa montre et le téléphone pour que le GPS aide la montre pour le calibrage.

La seconde consiste à indiquer la distance réellement parcourue après une sortie mesurée grâce à l’accéléromètre interne, pour autant qu’on la connaisse. Après une semi-douzaine de sorties de calibration, la montre devrait donner des résultats bien plus cohérents en mesure via l’accéléromètre.

Par rapport à la Fitbit Versa ou à l’Apple Watch

Comme je le disais en début d’article, la Suunto 3 Fitness vient concurrencer des montres connectées comme la Fitbit Versa ou l’Apple Watch.

Des trois montres, la Suunto 3 Fitness est la plus épaisse, mais elle présente à peu près la même taille de cadran:

Face à ces deux montres, la Suunto 3 Fitness manque indéniablement de fonctions connectées:

  • Absence de stockage de musique ou même de contrôle de la musique du smartphone
  • Fonctions de notifications basiques
  • Nombre de widgets plutôt limités, on aurait apprécié un widget météo par exemple.

Par rapport à l’Apple Watch, l’absence de GPS fait une différence importante, mais Fitbit ayant également fait le choix de ne pas équiper sa Versa d’un capteur, cela met les deux montres à égalité.

Du côté du capteur cardio optique, même si celui de l’Apple Watch avait donné de bons résultats, la Suunto 3 fitness peut se targuer d’avoir un capteur très précis, surtout par rapport à son positionnement dans la gamme. Celui de la Fitbit Versa est en tout cas largement surpassé.

Au niveau des fonctions de suivi sportif enfin, la Suunto 3 Fitness est largement plus avancée que la Fitbit Versa. L’Apple Watch permet via de nombreuses applications de couvrir la plupart des fonctions de la Suunto 3 Fitness, mais en perdant en unité.

Les capteurs compatibles

La Suunto 3 Fitness peut être utilisé avec des capteurs de fréquence cardiaque, capteur de cadence ou de vitesse sur le vélo pour mesurer la distance même sans le GPS. Seuls les capteurs Bluetooth Smart (BLE) seront supportés par la montre.

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec la Suunto 3 Fitness:

AccessoireFabricantTestamazon.fri-run.frgarmingps.ch
Ceinture de FC ANT+/BLEGénériqueN/A26.26 €N/A69.00 58.65 CHF*

* Pour bénéficier de ce prix spécial sur le site garmingps.ch, utilisez le code promo NAKAN en validant le panier d'achat!

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

La Suunto 3 Fitness est une montre résolument orientée fitness et suivi des performances sportives. Si c’est l’essentiel de ce qu’on attend de sa montre, elle surclasse la Fitbit Versa, et joue presque d’égal à égal avec l’Apple Watch. Elle est cependant pénalisée par l’absence de capteur GPS, qui la rend moins polyvalente que la montre d’Apple.

L’intégration d’un générateur de programme d’entrainement directement dans la montre, et non dans la plate-forme logicielle qui gravite autour de la montre offre une réelle plus-value: adaptation automatique et réactive du plan en fonction de chaque séance effectuée, ou même des séances manquées. J’espère qu’à l’avenir Suunto va encore améliorer son algorithme pour, par exemple, améliorer la structure des séances proposées pour y intégrer des phases d’échauffement avant d’entrer dans le vif du sujet.

Enfin, le capteur cardio optique de la Suunto 3 Fitness montre une performance globalement plus intéressante que tous les capteurs des montres de ce segment de marché, à l’exception de celui de l’Apple Watch qui donne également des résultats acceptables.

Tout cela fait de la Sunuto 3 Fitness une montre certes atypique pour la marque, et pour laquelle il faudra probablement trouver un nouveau cercle de clients, mais qui est intéressante à de nombreux points de vue!

J’ai aimé ou pas aimé

Sur la Suunto 3 Fitness, j’ai aimé:

  • Une montre qui propose dynamiquement un plan d’entrainement, même si cette fonction montre vite quelques limites.
  • Une montre à prix contenu qui propose un capteur cardio optique qui, loin d’être parfait, donne des résultats acceptables.
  • Une ergonomie générale qui s’améliore largement avec le temps depuis la sortie des premières Spartan.

J’ai moins aimé:

  • L’absence de GPS pour une montre résolument orientée sport.
  • Les plans d’entrainement qui montrent vite des limites pour les sportifs plus exigeants.
  • L’absence de musique ou même de contrôle de la musique du smartphone.
  • Le choix étrange de Suunto d’imposer sa nouvelle plate-forme en ligne et sa nouvelle app pour la Suunto 3 fitness alors que Movescount est conservée pour les autres montres.

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou gearbest.com. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.