La montre multisport Suunto 5 testée de fond en comble

promotion nakan.ch est aussi sur Instagram! En plus des tests publiés sur ce site, retrouve tous les jours des images de tests, de nouvelles fonctions ou du backstage du site sur le compte Instagram!

Le renouvellement de la gamme de montres de Suunto continue. Après le remplacement de la montre haut de gamme Spartan Ultra par la Suunto 9, voilà qu’arrive la Suunto 5 qui fait suite à la Spartan Trainer Wrist HR. Comme pour la Suunto 9, la marque finlandaise inscrit cette Suunto 5 dans la continuité. Il ne semble pas y avoir d’énormes surprises dans cette nouvelle génération, mais les améliorations de cette Suunto 5 par rapport au modèle précédent valent-ils le détour? Réponses dans ce test !

Contenu de l'article

A propos de ce test

Ce test a été effectué avec ma propre Suunto 5. Pour tous les détails sur ma politique de publication, rendez-vous sur cette page. Ce test n’est pas sponsorisé, comme aucune de mes publications d’ailleurs. Ce test a été initialement publié le 23 août 2019.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre à écran couleur rond non tactile
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassOui
Altimètre barométriqueNon
Norme de capteurs BluetoothOui
Norme de capteurs ANT+Non
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Oui
Autonomie longue (+ 8h)Oui
Enregistrement GPS à la secondeOui
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineOui
Profil de natation en eau libreOui
Profil triathlonOui
Profil multisport libreOui
Prix actuel:Dès 296.95€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

baz_40On trouve désormais l'article Suunto Suunto 5 à peu près partout et vous pouvez l’acheter là où vous le souhaitez! Mais si vous l'achetez sur l'un des sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ou sur Wahoo Fitness Europe, vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

Le grand déballage

Suunto a décidé de changer le packaging de ses montres pour la Suunto 5. Alors que la marque proposait depuis longtemps (toujours?) un packaging noir pour ses montres, voilà que celui de la Suunto 5 devient blanc. Et cubique:

A l’intérieur par contre, pas de grande surprises. on retrouve la montre, ici le modèle noir, et son câble de recharge et de synchronisation. Enfin on retrouve aussi la documentation:

Autonomie, charge et batterie

La Suunto 5 dispose d’une batterie interne non amovible, que l’on charge à l’aide d’une « pince » USB qui est identique à celle qui était déjà utilisé pour la Spartan Trainer ou d’autres modèles. On recharge la montre via le port USB d’un ordinateur ou n’importe quel chargeur USB mural de smartphone.

L’autonomie de la Suunto 5 est revue à la hausse par rapport à la Spartan Trainer. En mode GPS normale, elle est tout simplement doublée, passant de 10 à 20h. En mode GPS dégradé, on pourra désormais emmener la montre durant près de 40h, contre 30h sur la Trainer.

On trouve aussi dans la Suunto 5 les profils de gestion de l’autonomie, que l’on retrouvait aussi sur la Suunto 9. Ces derniers permettent de configurer les capteurs et le comportement de la montre afin de maximiser l’autonomie de cette dernière. On configure cela avant le lancement de l’enregistrement sportif, une indication en temps réel de l’autonomie restante s’affiche alors sur la montre. On peut le voir ici en lançant une activité de course à pied, la montre indique 16h d’autonomie restante dans ce mode:

Quoi de neuf?

Par rapport à la Spartan Trainer qu’elle remplace dans la gamme, voici les principales différences de la Suunto 5:

  • L’autonomie revue à la hausse, comme décrit ci-dessus, surtout grâce à l’utilisation des nouvelles puces GPS de Sony
  • Toutes les Suunto 5 disposent désormais d’un cerclage métallique, alors que les modèles de base de Spartan Trainer étaient entièrement en plastique
  • Désormais, la Suunto 5 dispose d’un véritable verre. La Spartan Trainer utilisait un écran plastique
  • Les plans d’entrainement apparus sur la Suunto 3 Fitness sont désormais aussi présents sur la Suunto 5
  • L’analyse du sommeil est plus complète, et on voit arriver de nouvelles métriques de mesure du stress et d’état de forme
  • La montre estime désormais automatiquement le VO2Max
  • Le support désormais de Galileo (depuis une mise à jour)
  • Ajout des profils de gestion d’énergie issus de la Suunto 9
  • Abandon définitif de Movescount pour la Suunto 5

Bien entendu, toutes ces nouveautés seront abordées dans ce test!

Écran et lisibilité

C’est un chapitre que je ne pense pas systématiquement à ajouter à mes tests, mais j’essaierai d’y penser à l’avenir. Et il me paraissait important de le mettre dans celui-ci!

En effet, il y a bien des choses à dire sur l’écran de la Suunto 5. Premièrement il est petit. Si vous regardez bien la montre, vous voyez le cerclage métallique, délimité ci-dessous en bleu. Puis, à l’intérieur, on trouve encore un cerlage noir sous le verre qui ne sert pas à l’affichage, en vert. Enfin, l’affichage « utile » est l’intérieur du cercle vert. Cela représente au final une zone visible qui est faible.

J’ai mesuré au pied à coulisse:

  • La montre à un boitier de diamètre extérieur de 46mm.
  • Le verre a un diamètre de 36mm.
  • L’écran a un affichage utile de 28mm.

Cela représente donc une bordure importante et l’écran semble vraiment petit là au milieu.

Note: ces mesures sont en tout point identiques à celles de la Spartan Trainer WHR.

Lisibilité

Autre constatation sur l’affichage de la Suunto 5: si l’écran en verre offre une finition plus haut de gamme, les reflets générés sont nettement plus ennuyeux. Et le contraste de l’écran est vraiment faible par rapport aux autres montres du marché. Quoi qu’il en soit, je pense que ces deux problématiques seront largement illustrées par le mal que j’ai eu à obtenir de bonnes photos de la montre pour la suite de ce test!

Utilisation, prise en main et ergonomie

L’ergonomie générale de la Suunto 5 est rigoureusement identique à celle de la Sprtan Trainer, et reprend plus globalement celle de toutes les montres de la marque depuis l’arrivée de la série Spartan. La Suunto 5 utilise 5 boutons, et son écran n’est pas tactile. Voici leur fonctionnement général:

  • Le bouton « 1 / light » permet d’activer le rétro-éclairage de l’écran. Sur l’écran de l’heure, permet de changer les données affichées dans le cadran (nombre de pas, charge de la batterie…)
  • Le bouton « 4 / retour » permet de revenir en arrière dans les menus. Durant l’enregistrement d’activité, il permet de faire défiler les écrans de données dans le sens inverse de l’ordre configuré.
  • Le bouton « 2 / Haut » permet de naviguer dans les menus. Durant l’enregistrement d’une activité, il permet de mettre en pause ou de mettre fin à l’enregistrement.
  • Le bouton « 3 / Valider » permet de valider une action dans les menus. Durant l’enregistrement d’une activité, il permet de faire défiler les écrans de données dans le sens de l’ordre configuré.
  • Le bouton « 5 / Bas » permet de naviguer dans les menus. Durant l’enregistrement d’une activité, il permet de marque un « tour ».

Les widgets

En utilisant le bouton « bas » depuis l’écran de l’heure, on fait défiler les widgets de la montre. Dans l’ordre, on retrouve les éléments suivants:

Fréquence cardiaque en continu

Ce widget affiche la fréquence cardiaque instantanée mesurée par le cardio optique sur la première page. Sur la seconde page, on retrouve un graphique des 12 dernières heures.

Niveau de stress et de récupération

Ce widget affiche le niveau de stress lié à l’activité physique. La première page affiche l’état actuel, et la seconde l’évolution au cours des 16 dernières heures.

Nombre de pas et calories

Ce widget est celui de l’activity tracker. Il affiche sur la première page le nombre de pas effectué dans la journée. La seconde page résume le nombre de pas effectués au cours des derniers jours. Enfin la dernière reprend le nombre de calories dépensées.

Charge d’entrainement

Ce widget affiche le volume d’entrainement de la semaine. On retrouve une vue sur la semaine en cours, sur le détail de chaque jours, et un graphique de tendance dans le temps.

Analyse du sommeil

Ce widget affiche le détail de l’analyse de la dernière nuit sur la première page. Sur les pages suivantes, on retrouve l’historique sur une semaine de la durée du sommeil, puis un graphique de tendance de la fréquence cardiaque.

Niveau de forme (VO2 Max)

Ce widget affiche directement l’estimation de VO2 Max effectué par la montre. Cette mesure permet donc de suivre le bénéfice de l’entrainement sur le plus long terme.

Le menu de la montre

On accède au menu de la Suunto 5 depuis l’écran de l’heure en utilisant le bouton « haut ». On fait alors défiler les options suivantes:

  • Menu Exercice: pour enregistrer des sessions sportives.
  • Navigation: pour gérer ses parcours et points d’intérêts.
  • Journal: historique d’entrainement
  • Chronomètre: Chrono simple
  • Paramètres: pour gérer les réglages de la montre

La plate-forme logicielle

On le sait, Suunto va abandonner Movescount, la plate-forme en ligne utilisée jusque là par la marque. La Suunto 5 est la seconde montre de la marque à ne plus être compatible avec Movescount, mais uniquement avec la nouvelle plate-forme constituée de deux éléments:

  • L’application mobile Suunto app à installer sur son smartphone
  • La plate-forme web Sports Tracker, qui est utilisée depuis un ordinateur pour consulter ses données.

Les deux plate-formes partages les mêmes données. Donc une connexion dans l’un ou l’autre permettra d’y retrouver les mêmes données, mais présentées un peu différemment…

Si cette nouvelle plate-forme promet d’être au final au moins aussi complète que Movescount, ce n’est pas encore parfaitement le cas, et on note encore quelques petits problèmes de jeunesse…

Les profils sportifs

Configuration des profils sportifs

Les profils sportifs se configurent à deux endroits:

  • Dans l’app Suunto pour la configuration des écrans de données
  • Directement sur la montre pour les autres paramètres

Dans la Suunto app, en allant dans les appareils couplés, on pourra personnaliser les pages de données des profils sportifs. La connexion de la montre est nécessaire pour que cela fonctionne, de même qu’une connexion à Internet sur le smartphone est également indispensable.

Comme d’habitude chez Suunto, on retrouve des profils sportifs nommés « basiques » qui ne sont pas modifiables, mais on peut créer des profils personnalisés. De là, on retrouve la possibilité de choisir la disposition de ses vues d’entrainement et organiser ses champs de données. Voici un exemple de configuration pour la course à pied:

Les différentes dispositions des données sont les suivantes:

Sur la montre elle-même, dans les options des profils sportifs, on retrouve la possibilité de configurer:

  • Les zones d’intensités qui seront affichées sur le pourtour du cadran (allure, puissance si disponible, ou fréquence cardiaque).
  • un objectif de durée ou de distance
  • Le mode de navigation (suivi d’itinéraire, vers un POI ou alors mode normal « petit poucet »)
  • L’allumage permanent du rétro-éclairage
  • L’activation ou non des différents capteurs
  • Le mode de batterie (voir ci-dessous)
  • Le « thème » (ou couleur de contraste, soit noir sur blanc ou l’inverse)
  • Les tours automatiques (distance ou durée)
  • La pause automatique
  • Demander les infos de sensations à la fin de l’activité

Le mode de batterie

Sur les nouvelles montres de Suunto, il est possible de définir des profils d’utilisation de la batterie, pour optimiser l’autonomie de la montre.

Sur la Suunto 5, on dispose des profils suivants:

  • Performance: toutes les fonctions de la montre sont activées, et on dispose d’environ 20h d’enregistrement GPS + capteur optique.
  • Endurance: au prix d’une légère dégradation dans échantillonnement GPS, l’autonomie est doublée (40h).
  • Personnalisé: on peut choisir le mode d’enregistrement GPS ainsi que la gestion du rétro-éclairage. En tous les cas, on ne dépassera probablement pas les 40h du mode ci-dessus.

Profil de course à pied

Le profil de course à pied de la Suunto 5 est plutôt complet. On peut y configurer l’essentiel des données utiles au coureur à pied.

La Suunto 5 est compatible avec le capteur Stryd. une fois le capteur connecté comme capteur de foulée, on retrouve les données en watts dans le profil sportif:

Les montres Suunto sont à mon sens les seules qui peuvent afficher nativement les zones de puissance en course à pied, une fois la montre associée au Stryd. En effet, il est possible de configurer les zones (sur le tour du cadran) de manière à ce qu’elles se basent sur la puissance.

La montre gère les tours auto ainsi que la pause auto si on le souhaite. La seule énorme limitation est l’absence de possibilité de créer un quelconque entrainement par intervalles avancé. Seul un mode basique (un nombre de répétitions et un échauffement – retour au calme) est disponible, et seulement sur certains profils sportifs.

Enfin, les traileurs ou autres mangeurs de dénivelés regretteront l’absence d’altimètre barométrique sur la Suunto 5. Seul le GPS servira à la mesure de l’altitude.

Analyse d’une activité de course à pied dans l’app Suunto

Voici les données disponibles dans l’app Suunto après une activité de course à pied, avec le capteur Stryd:

Profil de cyclisme

Tout comme pour la course à pied, le profil de cyclisme de la Suunto 5 donne l’essentiel des données que l’on peut attendre dans cette discipline. Comme pour la course à pied, l’absence d’altimètre barométrique sera certainement une limitation dans certains usages.

Par contre, pour une montre de cette gamme, on notera la compatibilité avec les capteurs de puissance! J’ai par exemple couplé les Vector 3 de Garmin ou encore le capteur Stages de mon VTT.

Analyse d’une activité de vélo dans la Suunto app

Voici une activité de vélo de route une fois téléchargée dans l’app Suunto:

Profil de natation en piscine

Suunto a pensé à un truc tout bête, mais drôlement utile pour les séries en natation: l’utilisation d’un écran de données affichant la « pace clock »:

Pour le reste, le profil de natation en piscine de la Suunto 5 reprend le fonctionnement que l’on connaissait sur les séries Spartan. On configure la longueur du bassin, et en gros, la montre fait tout toute seule.

Le capteur cardio optique de la Suunto 5 est actif même dans l’eau. Le détail des comparatifs obtenus est disponible dans la section dédiée à ces comparatifs plus bas dans le test! Pour plus de précision, il est possible de porter une ceinture cardio de Suunto, qui enregistrera dans sa mémoire interne les données et les synchronisera avec la montre à la fin de l’entrainement.

Lors de mes différents tests, j’ai pu constater que globalement, la montre a effectué les mesures plutôt correctement. Toutefois, à plusieurs reprises, elle a mal enregistré quelques longueurs et du coup la distance totale n’était pas exacte. Il s’agissait d’erreurs de l’ordre de 50 à 150m sur des séances de 2000 à 2800m. L’algorithme n’est donc pas aussi précis que ceux de Garmin ou Coros, en tout cas en ce qui me concerne!

Enfin, pour une mesure plus précise de ses intervalles, on peut toujours utiliser les tours manuels en plus du système automatique de la montre!

Analyse d’une séance de natation en piscine avec la Suunto 5

Voici une séance de natation en piscine effectuée avec la Suunto 5 et téléchargée dans l’app de Suunto:

Profil de natation en eau libre

On se souvient que mes tests en eau libre de la Spartan Trainer avaient été peu concluants. La trace GPS obtenues sur la montre d’entrée de gamme de Suunto ne semblait pas optimisée pour ce type d’activités.

La marque semble avoir revu sa copie pour la Suunto 5. En effet, les différents tests que j’ai pu effectuer avec la montre en lac montre une nette amélioration. Elle m’a même surpris en terme de qualité de trace!

Comme pour la natation en piscine, le capteur cardio optique est activé dans le profil en eau libre. Pour le meilleur ou pour le pire… Comme pour la natation en piscine, l’utilisation d’une ceinture cardio est conseillée pour plus de précision.

Analyse d’une séance de natation en eau libre dans l’app Suunto

Voici une activité de natation en eau libre une fois téléchargée dans l’app:

Profil de triathlon

La Suunto 5 bénéficie également d’un profil de triathlon, dans lequel on pourra choisir les profils des sports que l’on veut enchainer.

Dans ce profil, la montre fait se succéder les profils sportifs de natation en eau libre, de vélo et de course, en incluant les transitions. On presse longuement le bouton « haut » pour passer d’un sport à une transition. une brève pression de ce même bouton permet ensuite de passer au sport suivant.

Les autres profils sportifs

On trouve également dans la Suunto 5 une longue liste de profils sportifs. Ceux-ci ne sont pas forcément extrêmement spécifiques mais permettent de bien différencier les activités effectuées. Voici une liste loin d’être exhaustive de quelques profils sportifs disponibles:

  • Ski alpin, snowboard, ski de fond, rando à ski, télémark…
  • Aviron, kayak, navigation…
  • Basketball, football, hockey, handball…
  • Tennis, badminton, squash…
  • Golf, trail running, marche…
  • Musculation, entrainement en circuits, crossfit…

Fonctions de coaching

Suunto a intégré à la Suunto 5 le programme de coaching que l’on retrouve aussi dans la Suunto 3 Fitness. Ce dernier propose ainsi des entrainements en se basant sur la pratique et les améliorations de l’utilisateur de la montre. En français dans le texte, cette fonction est nommée « assistance d’entrainement évolutive ».

on renseigne simplement de programme sur son objectif, avec au choix « Entretenir », « Améliorer » ou « Booster » et ensuite, la montre définit automatiquement le programme pour les 7 jours à venir. Les premières séances peuvent paraître très légères en terme de volume et d’intensité mais les choses sérieuses commencent après 2-3 séances.

Bien que l’on imagine rapidement que ce type de programme soit très vite limité pour des personnes qui s’entrainent depuis plusieurs années, ils peuvent être une aide à la motivation et à la pratique pour des coureurs débutants.

Navigation

L’application mobile Suunto app permet de créer des parcours via l’app mobile, ou alors en important un fichier GPX. On créé le parcours dans l’app en choisissant tous les points de passage. Ainsi, j’ai défini l’itinéraire suivant:

On peut ensuite facilement l’envoyer sur la montre pour suivre le parcours en mode navigation, ou durant un enregistrement sportif. En effet les montres Suunto ont cette particularité de proposer la navigation dans deux modes: depuis le menu « Navigation », on peut suivre un itinéraire mais sans enregistrer une activité sportive, ou alors en navigant depuis le menu « activité » et en chargeant un parcours dans un profil sportif, comme ci-dessous:

une fois le parcours chargé, la navigation est active dès le lancement de l’activité. La Suunto 5 ne propose pas de cartographie, mais affiche le tracé à suivre sur la carte:

Suunto n’a pas jugé bon d’inclure de compas dans la montre. Cela signifie que l’orientation du tracé n’est effectué que via GPS. Cela rend l’orientation de la carte un peu moins fluide que sur les montres avec compas. Le plus grand problème, c’est que lorsque l’on avance plus assez rapidement, ou lorsque l’on est arrêté, la montre n’affiche plus que ce message:

Enfin, il n’est pas possible de combiner navigation ou suivi d’itinéraire et entrainement par intervalles.

Fonctions connectées

Suunto limite les fonctions connectées de ses montres. Pas de lecteur de musique, ni même de contrôle de lecture sur le smartphone… Pas de paiement sans contact ou de gestion du calendrier.

La seule fonction connectée de la Suunto 5 est l’affichage des notifications du smartphone:

Les capteurs compatibles avec la Suunto 5

La Suunto 5 est compatible avec les capteurs Bluetooth Smart (BLE). Elle permet de connecter des capteurs de vitesse, de cadence, d’allure, de puissance ou encore de fréquence cardiaque. Comme pour les autres montres de la marque, il n’est pas possible sur la Suunto 5 d’associer en même temps plusieurs capteurs de même type.

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec la Suunto 5.

AccessoireFabricantTestamazon.fri-run.frgarmingps.chWahoo
TICKRWahooN/A49.99 € 49.99 €
Ceinture de FC ANT+/BLEGénériqueN/A27.99 €69.00 58.65CHF *
StrydStrydN/A233.99 € 
TICKR XWahooN/A79.99 € 79.99 €
Capteur de cadenceWahooN/A39.99 € 39.99 €
Capteur de vitesseWahooN/A39.99 € 39.99 €
TICKR FitWahooLien79.99 € 79.99 €
PowerPort Solar Lite (15W)AnkerLien89.99 € 
Capteur de vitesse / cadence véloSuuntoN/A51.40 € 
Ceinture de FC Bluetooth SmartSuuntoN/A57.95 € 
Chargeur USBn/aN/A19.99 € 
OH1+PolarLien69.95 €79.00 € 
Ceinture cardio textile H10PolarLien72.95 €89.00 € 

* Pour bénéficier de ce prix spécial sur le site garmingps.ch, utilisez le code promo NAKAN en validant le panier d'achat!

La Suunto 5 sur le grill

Capteur GPS

La Suunto 5 utilise, tout comme la Suunto 9, une puce GPS de Sony. une mise à jour logicielle effectuée après la sortie de la montre la rend compatible avec Galileo en plus de Glonass et GPS.

On sait que Suunto a eu quelques difficultés avec la précision de la Suunto 9 à ses débuts, voici les comparatifs GPS que j’ai réalisés avec la Suunto 5:

Comparatif 1: Natation en eau libre

Je l’écrivais dans la section liée à l’eau libre: la Spartan Trainer était mauvaise dans cette mesure. Donc est-ce que la Suunto 5 est meilleure à ce niveau? Réponse directement sur les traces GPS:

On voit clairement que la trace rouge de la Suunto 5 que je portais au poignet est très proche de la trace bleue de la Garmin fenix 5 Plus qui était elle sur la bouée pour référence! Globalement, une magnifique trace en eau libre digne d’une montre de triathlon haut de gamme pour la Suunto 5! Et cela a été une constante pour les autres sessions en eau libre que j’ai effectuées avec cette montre!

Comparatif 2: VTT

Dans ce second comparatif, j’ai emmené la Suunto 5 sur mon VTT. Voici les comparatifs de traces avec la Forerunner 945 et le Edge 520:

On voit sur l’image de gauche que la Suunto 5 a fait un léger « tout droit »… Sur la seconde image, on voit que la trace a fait un virage un peu serré au centre en bas. Certes, les traces du Edge 520 et de la 945 ne sont pas non plus parfaites à cet endroit… Mais globalement, la trace GPS en sous-bois pour la Suunto 5 n’est pas vraiment parfaite…

Comparatif 3: Vélo de route

Sur le vélo de route par contre, aucun problème avec le GPS de la Suunto 5. La trace est plutôt bien collée à la route, quelle que soit la section de route!

Comparatif 4: Course à pied

Ce comparatif effectué en sous-bois en course à pied montre de meilleurs résultats avec le GPS de la Suunto 5 que ce que la montre a proposé lors de la session de VTT:

On voit que globalement, la trace est plutôt propre sur l’intégralité du parcours. Bien entendu, les traces aussi bien de la fenix 5 Plus que de la Suunto 5 ne sont pas parfaitement sur le chemin… Mais il s’agit de quelque chose d’inhérent au fonctionnement du GPS.

Conclusion sur la précision GPS

La Suunto 5 ne se situe pas aux extrêmes. Ni excellente, ni très mauvaise. On retient une excellente performance en eau libre et une qualité correcte mais avec quelques erreurs dans les autres disciplines.

Ma recommandation est l’utilisation de la montre en GPS pour la natation en eau libre et à vélo de route. Pour les activités de VTT, on préférera utiliser un capteur de vitesse sur la roue. Enfin, à pied, pour une allure instantanée correcte et une distance plus précise, je ne peux qu’encourager les utilisateurs de la Suunto 5 à lui adjoindre un capteur Stryd!

Capteur cardio optique

Suunto fait, depuis le début de l’arrivée des cardio optiques sur ses montres, confiance à Valencell. Et le capteur de la Suunto 5 est dans la lignée de ce partenariat.

Comme pour la plupart des capteurs de ce type, les capteurs Valencell ont, lors de mes différents tests, montré des performances mitigées. Comment se comporte celui de la Suunto 5? Voici les réponses.

Comparatif 1: Natation en eau libre

Alors que la trace GPS de la natation en eau libre m’avait surpris par sa précision, il suffit de voir le graphique de fréquence cardiaque pour constater qu’il en a été tout autrement dans ce domaine. La fenix 5 Plus était couplée à la ceinture HRM-Tri pour référence (en bleu):

On voit clairement que les cardio optique de la Suunto 5 (en rouge) ou de la Polar Ignite (en vert) fournissent des résultats plutôt inconsistants dans l’eau. C’est un constat général pour ce type de capteurs !

Comparatif 2: VTT

Sur le VTT, les vibrations et la position des mains et en particulier du poignet rendent la lecture optique particulièrement difficile. En général, les capteurs ont beaucoup de mal à donner des informations fiables. Dans ce cas, voici les données issues du capteur de la Suunto 5:

A gauche, le graphique complet et à droite, un zoom sur la partie centrale. Le premier constat est que la ligne verte de la Suunto 5 suit à peu près la courbe bleue de la ceinture cardio connectée au Edge 520. Mais à de multiples endroits, elle diverge quand même beaucoup… Et sur le zoom, on le voit très clairement au tout début et à la toute fin du graphique.

Comparatif 3: Vélo de route

Alors que le capteur avait donné des signes plutôt intéressant sur le VTT, voilà que tout s’écroule lors du test sur le vélo de route… Voilà la courbe mesurée, la référence étant la ceinture connectée au Edge 520:

On le voit déjà très clairement sur l’image de gauche: la courbe bleue de la Suunto 5 est largement à côté de la plaque, plus basse que la référence qui est la courbe verte de la ceinture HRM-Tri sur le Edge 520. Et sur la partie centrale, en zoom à droite, on le voit très clairement aussi…

Comparatif 4: Course à pied

Lors de ce dernier comparatif, j’ai effectué 6 séries de 800m à allure VMA. On les distingue plus ou moins clairement sur le graph. Par contre, la performance de la lecture optique de la montre Suunto n’est encore une fois pas à la hauteur d’un entrainement de ce type…

Conclusion sur le cardio optique

Rien ici que l’on ne sache déjà à propos de ces capteurs: ils ne sont pas suffisamment précis pour que l’on s’y fie lors de nos séances sportives. De fait, il sera bien pour mesurer fréquence cardiaque au repos et durant la nuit, mais lors des séances sportives, on préfèrera utiliser une ceinture ou un brassard pour la mesure cardio!

Note sur l’altitude

Je l’ai dit plus haut dans ce test, la Suunto 5 utilise le GPS comme seule source d’altitude car la montre n’est pas équipée d’un altimètre barométrique. Après enregistrement par la montre, il est possible que la plate-forme « corrige » les données d’altitude à partir des données cartographiques.

En tous les cas, après téléchargement via l’interface de Sports Tracker, voici les données obtenues sur deux activités (VTT et vélo de route) par rapport aux autres appareils:

On voit que globalement, les courbes d’altitudes sont plutôt cohérentes par rapport aux autres mesures !

Comparaison avec les autres montres du marché

Dans ce tableau, retrouvez la Suunto 5 et les autres montres du même segment en détail!

 Forerunner 245/MusicForerunner 645/MusicCoros Apex 42/46mmPolar Vantage MForerunner 45/SSuunto 5
Sortie201920182018201820192019
Meilleur prix constaté299€ / 349€337.99€ / 358.8€299€231.88€199€310.89€
Étanchéité50m50m100m30m 50m50m
Autonomie (veille)7 jours7 jours24 jours / 30 jours7 jours7 jours7 jours
Autonomie (GPS)24 heures (6h avec musique)14h (5h avec musique)25h / 35h30h13h20h
Autonomie (GPS éco) --80h / 100h--40h
Poids38g42g51g/55g45g36g/32g66g
BraceletQuick Release 20mmQuick Release 20mmQuick Release 20mm/22mmQuick Release 20mmVissé22mm spécifique
Paiement sans contactnonouinonnonnonnon
CapteursForerunner 245/MusicForerunner 645/MusicCoros Apex 42/46mmPolar Vantage MForerunner 45/SSuunto 5
Modes GPS 1GPS / Glonass / GalileoGPS / Glonass / GalileoGPS-GlonassGPS-GlonassGPS/Glonass/GalileoGPS / Glonass / Galileo / QZSS
Chipset GPS 2SonyMediatekSonySonySonySony
Mode GPS éco--UltraMax--oui
Altimètre barométriquenonouiouinonnonnon
Capteurs externes ANT+ouiouiouinonouinon
Capteurs externes BLEouiouinon (prévu)ouinonoui
Cardio optique poignetoui (elevate 3)oui (elevate 2)ouioui (Pricision Prime)oui (elevate 3)oui (Valencell)
Oxymètre de poulsouinonnonnonnonnon
ConnectivitéForerunner 245/MusicForerunner 645/MusicCoros Apex 42/46mmPolar Vantage MForerunner 45/SSuunto 5
Sync Bluetooth smartphoneouiouiouiouiouioui
Wi-Finon/ouiouinonnonnonnon
Accès stockage USBouiouinonnonouinon
Suivi d'activitéForerunner 245/MusicForerunner 645/MusicCoros Apex 42/46mmPolar Vantage MForerunner 45/SSuunto 5
Nombre de pasouiouiouiouiouioui
Étages gravisouiouinonnonouinon
FC en continuouiouiouiouiouioui
Suivi sommeilouiouiouiouiouioui
Course à piedForerunner 245/MusicForerunner 645/MusicCoros Apex 42/46mmPolar Vantage MForerunner 45/SSuunto 5
Profil de course à piedouiouiouiouiouioui
Métriques avancées (oscillation, temps contact…)oui (avec accessoire)oui (avec accessoire)nonnonnonnon
Puissance course à piednonoui (avec accessoire)nonnonnonnon
Estimation VO2Max càpouiouiouiouiouioui
Compatible Stryd puissanceouiouinonouinonoui
Compatible Stryd vit./dist.ouiouinonouinonoui
Autres profils sportifsForerunner 245/MusicForerunner 645/MusicCoros Apex 42/46mmPolar Vantage MForerunner 45/SSuunto 5
Profil véloouiouiouiouiouioui
Capteur puissance vélononnonouiouinonoui
Profil natation piscineouiouiouiouinonoui
Profil natation eau librenonnonouiouinonoui
Profil de triathlonnonnonouiouinonoui
NavigationForerunner 245/MusicForerunner 645/MusicCoros Apex 42/46mmPolar Vantage MForerunner 45/SSuunto 5
Cartographienonnonnonnonnonnon
Suivi d'itinéraireouiouiouinonnonoui
Retour au départouiouiouiouinonoui
EntrainementsForerunner 245/MusicForerunner 645/MusicCoros Apex 42/46mmPolar Vantage MForerunner 45/SSuunto 5
Entrainements intervallesouiouiouiouiouioui
Directement sur la montreouiouiouiouiouioui
Sur l'app mobileouiouinonouiouinon
RéférencesForerunner 245/MusicForerunner 645/MusicCoros Apex 42/46mmPolar Vantage MForerunner 45/SSuunto 5
Le testlienlienlienlienlienlien
Page du comparateurlien / lienlien / lienlienlienlienlien

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Newsletter

Restez connecté et ne ratez aucune nouveauté grâce à la newsletter!

Conclusion

La Suunto 5 est une bonne montre, mais… C’est dommage, mais il y a des « mais »… A l’usage, j’ai noté quelques petits défauts qui s’accumulent. Le premier c’est la plate-forme logicielle qui n’est pas encore assez complète par rapport à Movescount. Des réglages que l’on trouvait sur la plate-forme ne sont plus disponibles que sur la montre, les formats de fichiers d’export des séances, la gestion de l’historique des séances…

Il y a aussi cet écran, qui manque furieusement de contraste et de lisibilité, en comparaison des autres montres du marché. Dommage car on apprécie par contre le verre qui remplace le plastique et la lunette en métal de la montre. Enfin l’absence de compas pour la navigation.

Pour le reste, la Suunto 5 est une montre très compétitive. Avec de la navigation, un profil de triathlon et une excellente gestion des activités en eau libre, on retrouve une vraie montre multi-sport d’entrée de gamme qui propose un rapport qualité-prix très intéressant! Sa large compatibilité avec des capteurs de puissance tant pour le vélo que la course à pied ajoute encore un argument en sa faveur pour les triathlètes au budget serré! Un modèle intéressant, qui mérite qu’on s’y attarde lors de son choix de montre, et que l’on choisira en prenant en compte ses petits défauts.

J’ai aimé ou pas aimé

Sur la Suunto 5, j’ai aimé:

  • La qualité de finition de la monte, meilleure que celle de la Spartan Trainer
  • Les profils sportifs nombreux et le profil de triathlon, et la compatibilité avec les capteurs de puissance
  • La performance globale en natation en eau libre pour une montre de ce prix.

J’ai moins aimé:

  • La lisibilité médiocre de l’écran
  • La plate-forme Suunto qui n’est pas encore complète

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour aller sur les sites amazon.fr, i-run.fr ou Wahoo Fitness Europe. En passant par les liens ci-dessous, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Les prix sont mis à jour une fois par jour. Vous pouvez configurer des alertes de prix grâce au comparateur pour être informé automatiquement en cas de baisse de prix! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN.


5 commentaires pour “La montre multisport Suunto 5 testée de fond en comble

  1. Le message « Bougez pour être dirigé” est plus qu’embêtant lorsqu’on suit un itinéraire. En rando déjà et en courant encore plus. D’abord c’est très fréquent, au moindre fort ralentissement devant un Y par exemple : gauche ou droite ? Il faut y aller au feeling avec une chance sur deux de se gourer (expérience avec ma Spartan wrist trainer.

  2. Salut Grégory et merci pour ton test. Possesseur d’une Suunto 9 Baro, je dois dire que l’application Suunto App va dans le (très) bon sens ! Pourtant je dois dire que je n’étais pas le plus enthousiaste au départ… Elle est claire, permet de bonnes analyses, m’a permis de récupérer mes 300 sorties de l’ancienne plateforme automatiquement et ne crashe plus (iOS 12.4).

    Par contre de voir que la S9 ne dispose pas des mêmes algorithme Firstbeat que la S5 (qualité du sommeil, niveau de forme, ressources) là ça me gêne plutôt beaucoup (300€ versus 600€). D’autant qu’une simple mise à jour software de la montre est possible. Allez Suunto on croit en vous.
    Petite question : lors que l’utilisation d’un capteur de puissance, comment sont retranscrites ces données là au sein de l’application ?
    Merci.

  3. Bonjour,
    À part les montre Polar qui peuvent être utilisées avec un bracelet bras OH1+.
    Quelles sont les autres montres qui sont compatibles avec un bracelet de bras pour la fc ?
    Quels bracelets ?
    Merci par avance
    Cordialement

  4. Retour personnel sur la Suunto 5 au bout de 2 mois d’utilisation en piscine, vélo, suivi journalier :

    – Je mets un gros bémol sur l’argument positif du verre minéral.
    Sans faire de folie (j’étais blessé), au bout d’une semaine j’ai fais une petite rayure sur le verre !
    Déçu pas très résistant.
    – capteur FC poignet pas très précis avec une énorme latence
    – Luminosité un peu juste mais plus discret
    – Taille d’écran faible vu la taille du cadran

    + Par contre le cadran métallique (argent pour une blanche) supporte bien les rayures.
    + Belle finition
    + Très confortable
    + Belle autonomie d’une petite semaine avec les notifications smartphone activées et 3 ou 4 activités réalisées
    + Suivi journalier automatique, activités, sommeil, très sympa et fonctionnel

    D’accord avec le fait que l’application doit encore évoluer.
    En bref une super montre qui fait assez précisément ce qu’on lui demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.