Les tests Garmin

La Garmin Forerunner 265 testée de fond en comble

Après quelques petites incursions dans la gamme ici et là, cette fois c’est clair: Garmin va largement pousser les écrans OLED. Arrivée sur la gamme Venu, la technologie a récemment débarqué sur des modèles plus sportifs à commencer par l’Epix 2. Avec les Forerunner 265 et 965, Garmin a désormais équipé ses montres sportives de manière générale avec cette technologie d’écran. Pour le reste, la Forerunner 265 est très proche de la Forerunner 255. C’est une montre multisport complète qui propose la plupart des fonctionnalités dont peut avoir besoin une sportive ou un sportif d’endurance. Voici le test de cette nouvelle montre!

Contenu de l’article

A propos de ce test

Les marques mettent parfois les appareils à ma disposition pour la durée du test, et je le renvoie une fois le test terminé. Lorsque ce n’est pas possible, j’achète alors l’appareil en question pour le tester. En tous les cas, j’ai une indépendance totale quant au contenu des tests. Je n’accepte jamais de publier du contenu sponsorisé. Pour tout savoir de ma politique de publication et d’affichage publicitaire sur ce site, rendez-vous sur cette page.

Ce test a été publié le 4 mai 2023.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre connectée de sport à écran AMOLED circulaire
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassOui
Altimètre barométriqueOui
Norme de capteurs BluetoothOui
Norme de capteurs ANT+Oui
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Oui
Autonomie longue (+ 8h)Oui
Enregistrement GPS à la secondeOui
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineOui
Profil de natation en eau libreOui
Profil triathlonOui
Profil multisport libreOui
Prix actuel:Dès 466.03€

Ou l’acheter ?

Vous appréciez les contenus de nakan.ch? Vous souhaitez soutenir le site, tout en vous équipant avec les dernières nouveautés en matière de technologie sportive? En utilisant le lien sur l'un des logos ci-dessous, vous soutenez la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus!

i-run, c'est le spécialiste de l'équipement de sport en ligne! Chaussures, textile, équipement et bien sûr, cardio-GPS!
On ne présente plus amazon, qui propose un catalogue de miliers de produits, y compris tous les articles de sport!
Alltricks, c'est tout l'univers de l'outdoor, du vélo et de la course à pied, sans oublier bien sûr l'électronique de sport!
Les liens vers amazon.fr, i-run.fr, alltricks.fr contenus dans cet article sont des liens affiliés, qui permettent au site de reçevoir une commission. Sans incidence sur le prix de l'article!

Ce qu’il faut savoir

Avant de démarrer la présentation de la Forerunner 265, voici quelques pré-requis souhaitables ou nécessaires pour son bon fonctionnement, ainsi que quelques données importantes à connaitre pour choisir en connaissance de cause:

  • Forerunner 265 et 255 sont très proches, et l’écran est l’un des points déterminant pour réaliser son choix entre les deux modèles
  • Entre la Forerunner 265 et la 965, la taille de l’écran, la cartographie et quelques fonctions plus avancées sur la 965 sont les principales différences
  • La montre fonctionne avec une app mobile disponible pour les smartphones Android ou iOS

Le grand déballage

Aucune surprise avec le déballage de la Forerunner 265. Garmin a utilisé le même packaging que pour les montre de la gamme depuis des années. Bien sûr, le packaging reprend les visuels de la montre:

Lorsqu’on regarde le contenu de l’emballage, on retrouve les éléments suivants:

  • La montre Forerunner 265 dans la variante choisie
  • Le câble de charge au format USB-C
  • La documentation

On le voit, la seule petite surprise est donc le fait que la Forerunner 265 est livrée avec un câble USB-C en lieu et place du très habituel câble USB-A. Notez que le connecteur de la montre reste inchangé.

Deux modèles: Forerunner 265 et Forerunner 265S

Comme pour les générations précédentes, les Forerunner 265 sont disponibles en deux tailles. Voici les spécifications des deux variantes:

Forerunner 265 (le grand modèle, celui qui est testé dans cet article):

  • Taille du boitier: 46mm
  • Diamètre de l’écran: 1.3 pouces (32,5mm)
  • Définition de l’écran: 416x416px
  • Poids: 47 grammes
  • Largeur de bracelets: 22mm (Quick Release)

Forerunner 265S (le plus petit modèle):

  • Taille du boitier: 42mm
  • Diamètre de l’écran: 1.1 pouces (28.1mm)
  • Définition de l’écran: 360x360px
  • Poids: 39 grammes
  • Largeur de bracelets: 18mm (Quick Release)

Quoi de neuf?

Par rapport à la Forerunner 255, voici ce que la nouvelle Forerunner 265 apporte de nouveau. Dans un premier temps, au niveau de la conception matérielle:

  • L’écran passe à un écran actif en permanence AMOLED en lieu et place de l’écran transflectif. Les tailles d’écran restent identiques pour les deux tailles de montres. Le détail ci-dessus.
  • L’écran est désormais tactile
  • La disposition des boutons reste identique, mais le bouton « start » est un peu plus large
  • Le boitier de la montre est très légèrement plus fin (0.5mm de moins)
  • La définition d’écran est largement améliorée
  • Il n’existe plus de modèles sans musique, elle est présente sur tous les modèles
  • L’autonomie de la montre change, le détail plus bas
  • Les bracelets arborent le texte « Run » à leur extrémité

Et ensuite, voici les nouveautés logicielles sur la Forerunner 265:

  • Ajout du mode GNSS/GPS « Sat IQ » pour la sélection automatique du système à utiliser
  • Toutes les fonctions de préparation à l’entrainement (Training Readyness) sont désormais présentes
  • Les métriques avancées de course à pied sont nativement mesurées au poignet, il n’y a plus besoin d’accessoires
  • Toutes les données physiologiques, y compris la variabilité de fréquence cardiaque, sont synchronisées via Physio TrueUp 2.0

Autonomie, charge, batterie et mémoire

Charger la Forerunner 265

Le connecteur de la montre est strictement identique à celui des montres Garmin depuis l’arrivée de la fenix 5. Il s’agit du port à 4 connecteurs. Mais le câble fourni est désormais au format USB-C, plus contemporain.

Il est à noter que les anciens câbles au format USB-A peuvent tout à fait être utilisés pour charger la Forerunner 265. De même, le nouveau câble peut charger d’anciennes montres Garmin. Et que l’on utilise un câble USB-C ou USB-A, ou encore un adaptateur USB-C, la charge est toujours la même, on ne gagne pas de temps… J’ai testé de nombreuses combinaisons.

Et enfin, le câble fourni en USB-C peut être utilisé sur n’importe quel chargeur USB-C supportant la norme Power Delivery ou les ports USB-C des ordinateurs.

L’autonomie de la Forerunner 265

Un écran AMOLED, ça consomme de la batterie. Mais depuis l’Epix 2, Garmin semble avoir fait quelques progrès sur l’autonomie de ses montres avec écran OLED. Attention toutefois, cela reste généralement en-dessous des montres à écran transflectifs. Et ce n’est pas une surprise, la Forerunner 265 propose une autonomie globalement moindre que celle de la Forerunner 255. La Forerunner 265S, avec son écran plus petit, fait un peu mieux, et reste globalement à égalité avec la Forerunner 255S. Voici les chiffres détaillés fournis par Garmin:

Forerunner 265Forerunner 265SForerunner 255Forerunner 255S
Montre en veille13 jours15 jours14 jours12 jours
Mode GPS seul20 heures24 heures30 heures 26 heures
Mode GPS SatIQ16 heures18 heuresn/an/a
Mode multi GNSS multibande14 heures15 heures16 heures13 heures
GPS seul avec musique7 heures7,5 heures7 heures6 heures

Notez bien que ces chiffres fournis par Garmin sont difficilement atteignables dans la vraie vie. Ayant utilisé la Forerunner 265 au quotidien plusieurs semaines, j’avais l’habitude de la charger tous les 3 à 4 jours en fonction de mon activité sportive.

La mémoire intégrée à la Forerunner 265

Hormis pour stocker quelques données d’entrainement qui ne pèsent jamais très lourd, l’essentiel de la capacité de la mémoire de 8Go est utilisée pour stocker de la musique.

Utilisation, prise en main et ergonomie

La Forerunner 265 est la première sur ce segment de la série Forerunner à accueillir un écran tactile. Hormis cette différence, l’usage reste entièrement identique à toutes les autres montres Garmin à 5 boutons.

Pour celles et ceux qui ne sont pas encore familiers avec cette interface, le guide Garmin vous guide pas à pas dans tous les usages de base de la montre.

Voici le fonctionnement des différents boutons:

  • L’écran tactile (1) est décrit en détail plus bas
  • Le bouton « light » (2) permet de mettre la montre en marche lorsqu’elle est complètement éteinte. Une pression simple active ou désactive le rétroéclairage de l’écran. Une pression prolongée permet d’accéder à l’écran de raccourcis.
  • Le bouton « haut » (3) permet de monter dans les menus, de faire défiler les widgets depuis l’écran de l’heure ou de faire défiler les écrans de données lors de l’enregistrement d’une activité sportive. Une pression prolongée permet d’accéder au menu général depuis l’écran de l’heure ou aux options spécifiques d’un widget.
  • Le bouton « bas » (4) permet de descendre dans les menus. Une pression prolongée permet d’accéder aux fonctions de musique de la montre.
  • Le bouton « start » (5) permet de valider une action dans les menus. Depuis l’écran de l’heure, il permet d’entrer dans le menu de pré-entrainement. Une fois dans un profil sportif, il permet de démarrer/arrêter l’enregistrement d’une activité.
  • Le bouton « retour » (6) permet de revenir en arrière dans les menus. Depuis l’enregistrement d’une activité sportive, il permet de marquer un tour
  • Presser simultanément les boutons « bas » (4) et « start » (5) permet de désactiver ou d’activer l’écran tactile.

Menus, widgets, liste de sport et écran de raccourcis

Depuis l’écran de l’heure, on accède au menu général de la montre avec une pression prolongée sur le bouton « haut ». La liste des activités sportives est disponible après une pression sur le bouton « start ». Enfin, les widgets sont accessibles avec les boutons haut ou bas.

L’écran de raccourcis

Enfin, l’écran de raccourcis est disponible avec une pression prolongée sur le bouton « light ».

Faire du sport avec la Forerunner 265

Depuis l’itération précédente, la montre de milieu de gamme Forerunner propose une très large panoplie de profils sportifs. On retrouve ainsi des profils auparavant réservés aux modèles plus haut dans la gamme, dont des profils multisport. Voici la liste complète des profils disponibles sur la Forerunner 265:

  • Profils de course à pied: Course à pied, Course sur piste, Course tapis, Ultrafond, Course virtuelle, Circuit en intérieur, Course trail
  • Profils de cyclisme: Vélo, Vélo en salle, Vélo électrique, VTT, eVTT
  • Profils de natation: Natation en piscine, Natation en eau libre
  • Sports nautiques: Stand-Up Paddle, Aviron, Rameur intérieur
  • Sports d’hiver: Ski, Snowboard, Ski de fond
  • Fitness, activités de salle: Musculation, HIIT, Yoga, Pilates, Vélo elliptique, Stepper, Floor climb, Cardio
  • Profils multisport: Triathlon, Multisport
  • Activités outdoor: Randonnée, Marche

Personnaliser la liste des profils sportifs et les profils sportifs

Lorsqu’on entre dans le menu sportif de la montre, il est possible de choisir les profils que l’on souhaite voir apparaitre dans les favoris, et les organiser dans l’ordre souhaité. Il est possible de le faire via la montre elle-même, ou via l’application mobile Garmin Connect. Le détail est décrit dans cet épisode du guide Garmin.

Ce même épisode aborde la personnalisation des options:

  • Tours (gestion des tours et tours automatiques)
  • Pause automatique
  • Alarmes
  • Sélection du mode GPS

Et également la configuration des pages de données. La Forerunner 265 permet de configurer jusqu’à 10 pages de données personnalisées. Chaque page peut accueillir entre 1 et 6 champs de données. En plus de cela, les page de données spécifiques peuvent être ajoutées en plus.

Notez que chaque profil sportif peut accueillir un maximum de 2 champs de données Connect IQ différents. Ces deux champs peuvent être affichés plusieurs fois sur plusieurs pages de données.

Courir avec la Forerunner 265

On l’a vu un peu plus haut, la Forerunner 265 propose des profils pour la course trail, pour la course sur route et la course sur piste. De plus, l’une des nouveautés de ce modèle est l’arrivée des métriques avancées de course directement au poignet. Enfin, comme les modèles sortis récemment chez Garmin, la Forerunner 265 propose la mesure de puissance mesurée directement au poignet. En ajoutant encore l’altimètre barométrique, on a donc avec cette montre une belle panoplie d’outils pour la course à pied!

Les métriques avancées de course au poignet

La Forerunner 265 propose les métriques avancées de course à pied, qui incluent l’oscillation verticale, le temps de contact au sol et leurs données dérivées. Ce n’est pas vraiment nouveau, Garmin les propose depuis longtemps… Mais ce qui est nouveau, c’est le fait qu’aucun accessoire ne soit nécessaire pour disposer de ces métriques. Il suffit de porter la montre et de courir! Jusque là, il était nécessaire de disposer d’une ceinture HRM-Run, HRM-Tri, HRM-Pro ou HRM-Pro Plus ou encore du Running Dynamics pod.

Il est à noter que Garmin ne propose pas sur la Forerunner 265 les écrans de données pré-configurés avec les métriques avancées de course. L’écran ci-dessus est un écran avec des données personnalisées.

On retrouve également ces données dans le résumé de l’activité sportive dans Garmin Connect.

La puissance de course au poignet

La puissance de course à pied est également de la partie sur la Forerunner 265. Il est possible d’activer ou désactiver la puissance de course dans les options du profil de course à pied.

On regrettera que Garmin impose toujours une grosse limitation: la puissance en course à pied n’est possible qu’avec la mesure de puissance maison. Il n’est toujours pas possible d’utiliser un source de puissance de course à pied externe nativement, comme le Stryd.

Il reste bien entendu possible d’utiliser les applications et champs de données Connect IQ de Stryd, mais pas via les fonctions natives de la montre. Cette limitation est, pour les propriétaire d’un capteur Stryd, vraiment pénible.

Analyser une activité de course à pied dans Garmin Connect Mobile

Une fois synchronisée avec le téléphone, l’activité de course à pied est disponible dans l’app mobile Garmin Connect. Voici une activité de course enregistrée avec la Forerunner 265:

Nager avec la Forerunner 265

On trouve sur la Forerunner 265 les profils de natation en piscine et en eau libre. Pour le profil en piscine, on indique dans les paramètres la longueur du bassin. Ensuite c’est la montre qui détecte les virages et donc le nombre de longueurs. Le profil de natation en piscine peut fonctionner de deux manière différentes:

  • En mode automatique, on ne s’occupe de rien et la montre gère seule les temps de repos et les temps nagés
  • En mode manuel, on gère soi-même les phases nagées des phases de repos avec le bouton « back »

Pour la natation en eau libre, la montre utilise le GPS pour la mesure de distance, et l’accéléromètre pour la cadence de nage.

Analyser une activité de natation en piscine dans Garmin Connect Mobile

Après l’avoir synchronisée, voici une activité de natation en piscine dans l’app Garmin Connect Mobile:

Faire du vélo avec la Forerunner 265

On trouve sur la Forerunner 265 un profil pour le vélo en salle et de nombreux profils pour les activités en extérieur. Parmi ces dernières, le vélo électrique, le VTT ou encore le vélo de route.

Pour tous les profils, la montre supporte les capteurs externes de cadence, de vitesse et de puissance.

Analyser une activité de vélo dans Garmin Connect Mobile

Après avoir synchronisé la montre, voici une activité de vélo enregistrée avec la Forerunner 265. La montre était couplée aux pédales Assioma Duo pour la mesure de puissance:

Les autres profils sportifs disponibles

On trouve d’autres profils sportifs sur la Forerunner 265, qui est une véritable montre multisport. Elle peut donc enregistrer un triathlon via le profil dédié, ou d’autres activités multisport.

L’enregistrement de tous les autres profils sportifs fonctionne de la même manière que ceux qui ont été présentés dans cet article. Bien entendu, chacun possède ses spécificités.

La Forerunner 265 supporte également les raccourcis pour changer de sport à la volée et ainsi changer librement de profil sportif dans un même enregistrement!

Suivre un itinéraire sur la Forerunner 265

La Forerunner 265 n’intègre pas de cartographie native et n’affiche donc pas les fonds de cartes. Mais il reste possible de suivre un itinéraire sur la montre en mode « suivi de trace ». Pour cela, on synchronise un parcours puis on lance le suivi dans les options de navigation avant de commencer l’activité.

Ensuite, la montre charge le parcours et il est possible de le suivre sur l’écran de suivi d’itinéraire:

Si le parcours chargé dans la montre supporte les indications « turn-by-turn », ces indications de changement de direction s’affichent non seulement sur la carte comme on le voit ci-dessus, mais également sur les autres écrans de données:

En suivant un itinéraire, on dispose également en permanence des informations de cap. On le voit par exemple sur les deux photos ci-dessus. Une flèche rouge affiche la direction à suivre pour rester sur l’itinéraire. De plus, d’autres écrans sont aussi disponibles. Le premier, à gauche ci-dessous, indique la distance restante sur l’itinéraire, ainsi que le cap à suivre et l’écart par rapport à l’itinéraire. L’autre, à droite, donne les informations sur la distance restante, le temps estimé pour rallier l’arrivée et l’heure prévue d’arrivée:

Enfin, en suivant un itinéraire incluant les indications d’altitude, on dispose aussi d’un écran spécifique qui affiche le dénivelé de la sortie. Le dénivelé déjà effectué est en vert, et le dénivelé restant en bleu:

Suivre en entrainement par intervalles

La Forerunner 265 permet aussi évidemment de suivre un entrainement par intervalles. Il est possible de configurer des entrainement dans l’interface de Garmin Connect individuellement puis de les envoyer sur la montre, mais le plus simple reste probablement de synchroniser un plan d’entrainement et les entrainements arrivent automatiquement sur la montre!

Garmin permet de s’inscire à des plans d’entrainement via Garmin Connect, mais il est également possible de synchroniser des plateformes externes telles que TrainingPeaks, Nolio et bien d’autres!

Dès que l’on démarre l’entrainement par intervalles, on est alors guidé pas à pas au fil des intervalles. Ici, la montre m’a d’abord affiché la phase d’entrainement:

Avant d’avoir des intervalles basées sur la fréquence cardiaque (ici à gauche) ou basées sur l’allure de course (sur la photo de droite):

Fonctions de suivi de la santé et de la performance

Garmin a repris une grande partie de ses algorithmes de ses séries de montres plus haut de gamme pour les intégrer à la Forerunner 265. On retrouve donc sur cette montre une bonne partie des données de suivi de la performance et de la préparation à l’entrainement.

Mesures de performance

Les données de mesure de la performance et de l’entrainement de Garmin s’articulent autour d’une donnée « primaire » qui est l’estimation de VO2Max. Cette estimation est réalisée automatiquement dans les profils de course à pied. La Forerunner 265 est également capable d’estimer la valeur de VO2Max pour le cyclisme pour autant que l’on couple la montre à un capteur de puissance cycliste.

Le widget de statut d’entrainement prend en considération les données de VO2Max, de préparation à l’entrainement et de statut de variabilité de fréquence cardiaque pour donner la tendance actuelle de l’entrainement. Parmi les données également intégrées à ce widget, on retrouve la répartition de l’intensité de l’entrainement, qui devrait être « équilibré ».

Et à partir des données de suivi de la performance, la montre calcule aussi un temps de course estimé sur les distances de 5, 10, semi et marathon.

Préparation à l’entrainement

Devenus depuis quelques temps des algorithmes centraux pour Garmin sur ses montres, les données de préparation à l’entrainement sont présents sur la Forerunner 265. Ces algorithmes se basent sur une mesure de la variabilité de fréquence cardiaque au cours du sommeil.

La première étape lorsqu’on démarre avec une montre qui intègre cette mesure consiste à établir des données de base, qui seront utilisées par la suite comme référence. Pour cela, la montre va mesurer la variabilité de fréquence cardiaque durant exactement 19 nuits, idéalement consécutives. Il faudra donc porter la montre en continu durant le sommeil pendant cette période. Il sera également recommandé de procéder à cette période en dehors de périodes de forte intensité sportive par exemple, afin d’avoir des données de base de bonne qualité.

Après avoir établi une référence de base, la montre va d’une part comparer les mesures des 7 derniers jours avec la référence pour évaluer la fatigue ou la récupération, et également, si nécesaire, faire évoluer la référence de base!

Et enfin, les données de mesure de variabilité cardiaque sont intégrées à un score plus global de préparation à la performance. Pour faire simple, les données de charge d’entrainement, de durée de récupération, de sommeil et de variabilité de fréquence cardiaque alimentent un seul et même algorithme qui indique l’état de préparation à l’entrainement.

Il est alors possible de savoir si on est dans un bon jour pour démarrer un entrainement exigeant ou pas…

Suivi de la santé

Portée au quotidien, la Forerunner 265 mesure en continu la fréquence cardiaque et d’autres paramètres liés à la santé. La montre propose également une mesure du taux de saturation d’oxygène.

On retrouve également le widget Body Battery de Garmin:

Et sur la Forerunner 265, tout comme les montres récentes de Garmin, on a la possibilité d’effectuer un relevé de santé complet en deux minutes. Ce relevé inclut les données suivantes: saturation d’oxygène, stress, fréquence cardiaque, taux de respiration et variabilité de fréquence cardiaque:

Mesure du sommeil

Lorsqu’elle est portée la nuit, la montre fournit également des données de sommeil. Il est possible de consulter les données directement dans le widget dédié:

Les données de sommeil peuvent être consultées en détail dans l’application Garmin Connect Mobile:

Suivi de l’activité quotidienne

Enfin, on trouve le suivi « habituel » de l’activité quotidienne, tels que le nombre de pas, de calories, d’étages gravis:

Les données de suivi d’activité sont également disponibles en détail dans l’app Connect Mobile.

Fonctions connectées

Les montres Garmin proposent aussi un certain nombre de fonctions dites « connectées ». Des différents widgets météo, ou de calendrier, en passant par toutes les extensions qu’il est possible de télécharger sir Connect IQ, il est difficile d’aborder en détail l’ensemble des fonctions de ce type. Mais voici quelques infos sur les fonctions essentielles!

Notifications du smartphone

Lorsqu’un message, une notification ou un appel arrive sur le smartphone, et que la montre est à portée de Bluetooth, elle affiche les notifications en question:

Lecture et contrôle de la musique

Il est possible de stocker jusqu’à 8 Go de musique dans la mémoire de la Forerunner 265. Elle peut télécharger de la musique hors ligne via Deezer, Spotify ou encore avec une gestion manuelle de la musique sur Garmin Express.

On accède ensuite au lecteur de musique avec une pression prolongée sur le bouton « bas », puis on peut accéder au lecteur de musique, ou au contrôle du lecteur du smartphone:

Garmin Pay

Enfin, si on dispose d’une carte bancaire compatible, il est possible de l’intégrer au système de paiement sans contact Garmin Pay, afin de simplement pouvoir payer sans contact avec sa montre:

Les mesures de la Forerunner 265 sous la loupe

Garmin ne fait désormais plus de distinction entre ses différentes gammes de montres en ce qui concerne la qualité ou les possibilités des capteurs de base. Tant la puce GNSS/GPS que l’altimètre et le capteur cardio sont identiques, ici entre les Forerunner 265 et 965 par exemple. On retrouve donc sur la Forerunner 265 un capteur cardio optique avec mesure de la saturation d’oxygène et une puce GNSS avec double fréquence GPS qui supporte désormais SatIQ. On peut donc s’attendre à de bonnes performances de mesure d’altitude et de mesures GNSS/GPS sur la Forerunner 265. Pour la fréquence cardiaque, pas de miracles dans ce domaine, la montre affiche les mêmes mesures et limitations que la plupart des montres Garmin sorties au cours des dernières années.

Mesure de la fréquence cardiaque par le capteur optique

La Forerunner 265 est équipée du même capteur cardio optique que toutes les montres récentes de la marque. Il s’agit de celui qui équipe notamment les fenix 7 et Epix 2, les Forerunner 255 et 955 ainsi que la Forerunner 965. Ce capteur mesure en continu la fréquence cardiaque et il est possible de lui demander de mesurer ponctuellement la saturation d’oxygène.

Pour mes tests comparatifs, j’ai effectué des comparaisons de la mesure optique de la Forerunner 265 avec d’autres appareils qui étaient tous couplés à une ceinture H10 de Polar qui fait aujourd’hui office de référence sur le marché.

La précision de la mesure de fréquence cardiaque optique est très variable d'un individu à l'autre. Dans ce test, vous trouvez des comparatifs que j'ai effectués avec différentes montres ou capteurs optiques lors de mes entrainements. Sur d'autres personnes, il est très probable que les résultats soient différents. Parfois meilleurs, parfois moins bons. Le fait qu'un capteur optique ait particulièrement bien ou mal fonctionné sur moi ne signifie en aucun cas qu'il en sera de même pour une autre personne...

De nombreux facteurs influent la performance de mesure optique, comme la morphologie, le type de peau, la pilosité et bien d'autres. Il est possible d'améliorer la précision de la mesure optique en appliquant quelques conseils figurants dans cette vidéo.

Note concernant le score de chaque comparatif (depuis début 2022): Afin de quantifier la précision de la mesure, un score de précision est calculé pour certains comparatifs de mesure cardio entre deux types de mesure. Ce score est obtenu en pondérant l'erreur de mesure moyenne lors de chaque relevé (en principe chaque seconde) avec un poids supérieur pour les erreurs les plus importantes. En règle générale, deux ceintures pectorales de qualité identique comparées entre-elles obtiennent un score situé entre 95 et 99%. Entre 90 et 100%, le score est excellent, entre 80 et 90%: bon, entre 70 et 80: indicatif et ente 60 et 70%: indicatif. En-dessous de 60%, la mesure n'est pas utilisable. Plus le chiffre est bas, plus la mesure a été imprécise. Afin d'éviter de dévaluer le score de comparaison des cardio optiques qui nécessitent un peu de temps pour stabiliser la mesure, les 60 premières secondes de mesure sont ignorées dans le calcul du score de précision.

Comparatif 1: Entrainement tempo avec 4 accélérations

Sur cet entrainement, j’ai couru en zone 2 voire début de zone 3 sur la quasi totalité, à l’exception de 4 accélérations de 20 secondes de sprint. La mesure était effectuée d’un côté par la Forerunner 265 et son capteur optique, et de l’autre par la Coros Apex 2 Pro connectée à la ceinture H10:

On note plusieurs choses sur ce graphique. La première est la latence de mesure de la Forerunner 265 et son capteur optique par rapport à la ceinture H10. Ensuite, on voit que la performance globale de mesure est bonne lorsqu’on se fie à l’impression générale en voyant ce graphique! Mais en y regardant de plus près, on note des petites erreurs ou approximations. Je note en particulier:

  • Sur la première partie, le capteur optique n’a pas enregistré les plus petites variations d’intensité
  • A environ 1/3, une baisse d’intensité liée à une descente a été mesurée avec une latence plus importante que le reste
  • Sur la 4ème répétition en sprint également, la montée de la fréquence cardiaque marque un retard plus important.

Tout cela n’est pas forcément ultra flagrant, mais au final, l’écart de mesure moyen est de plus de 3 battements par minute, et l’écart maximal de 20 bpm. Notez que l’algorithme de scoring tient compte de l’effet de latence. Du coup, le score de cette mesure est de 77% ce qui est considéré comme « informatif ».

Comparatif 2: Sortie à vélo à intensité variable

Lors de cette longue sortie vélo, la mesure au poignet de la Forerunner 265 es comparée à la mesure de la ceinture H10 couplée au compteur Edge 1040. Voici dans un premier temps le graphique de la mesure globale:

Il est évidemment difficile de se faire un avis plus avancé sur la performance de mesure avec un tel graphique, c’est pourquoi je vous propose une section spécifique pour illustrer la mesure générale sur le vélo:

Ce que l’on voit sur cette section c’est que globalement, la mesure reste assez proche. Mais les variations plus subtiles de fréquence cardiaque ne sont pas visibles aussi nettement sur la courbe rouge de la montre. En particulier ici sur la seconde partie de l’image. Et c’est comme ça sur de nombreuses portions de cette sortie.

Dans l’ensemble, la mesure montre un écart moyen de 6bpm, et un écart maximal de 45bpm, pour un score de 42% seulement. Il vaut donc mieux ne pas se fier aux données de fréquence cardiaque fournies par la montre dans ce cas.

Comparatif 3: Sortie course à pied en endurance

Lors de cette sortie en course à pied à allure assez basse, j’ai suivi un parcours assez vallonné ce qui fait qu’on note tout de même certaines variations de fréquence cardiaque. La mesure du capteur optique de la Forerunner 265 est comparée à celle de la ceinture H10 couplée à la Garmin Epix 2:

Encore une fois, la courbe est proche mais pas parfaite. On note une grosse différence de mesure à environ 1/3 lorsque je me suis arrêté quelques instants pour traverser une route. La FC mesurée par la ceinture est bien descendue, mais la mesure de la Forerunner 265 ici en bleu est restée bien plus haute.

Pour le reste, pas de gros écarts mais pas une mesure parfaite non plus… L’écart moyen est de 2.5bpm, ce qui est encore acceptable, mais par contre l’écart maximal est de 26 ce qui fait quand même pas mal…

Avec un score que l’on peut arrondir à 80%, cette mesure est juste considérée comme « bonne ».

Mon avis sur la mesure cardiaque de la Forerunner 265

Pas de surprise sur cette montre, qui fonctionne exactement comme les autres modèles de Garmin utilisant ce capteur. L’idée générale est bonne, mais les données fournies par le capteur optique de la montre ne permettent pas une analyse et une planification d’entrainement sérieux basé sur la fréquence cardiaque.

Et il faut se souvenir que ce sont ces données également qui alimentent les algorithmes de préparation à l’entrainement et d’évaluation de la performance. Donc pour des données plus précises à ce niveau également, je recommande l’utilisation d’une ceinture ou d’un brassard cardio optique pour les entrainements sportifs!

Mesures GNSS/GPS

C’est donc désormais une certitude: Garmin ne réserve plus la double fréquence GPS ou d’autres qualités de mesure GNSS à ses modèles haut de gamme. Même le mode SatIQ est disponible de base sur la Forerunner 265, qui propose donc en tout et pour tout les modes suivants pour la mesure GNSS:

  • Désactivé
  • GPS seul, la solution la plus économe en énergie
  • Tous les systèmes, qui utilise plusieurs constellations GNSS mais plus de batterie
  • Tous les systèmes + GPS double fréquence, qui est le mode le plus précis mais le plus consommateur en batterie
  • SatIQ: un mode intelligent qui passe d’un mode à un autre en fonction des conditions de réception satellite

Il y a de grandes chances pour que l’on finisse par choisir le mode SatIQ car c’est le meilleur compromis entre précision de la mesure et autonomie, puisque la montre évalue en permanence la qualité des signaux et utilise le meilleur système. C’est donc dans ce mode que j’ai réalisé mes tests ci-dessous.

Comparatif 1: Un entrainement de course à pied en forêt

Lors de cet entrainement de course à pied, j’ai principalement couru en forêt, avec une couverture quasi constante entre les arbres et la végétation. La montre a tout de même eu la possibilité de bien se calibrer au début de la sortie car sur les premières minutes le ciel était découvert. Voici les mesures de la Forerunner 265 en mode SatIQ (mode de sélection du mode GNSS automatique), par rapport à la Coros Apex 2 Pro en mode « Tous les systèmes » mais sans la double fréquence GPS:

On voit bien sur les deux images ci-dessus que la trace rouge de la Forerunner 265 est particulièrement proche de la route ou du chemin, plus en général que la trace de la montre Coros. On note aussi sur la seconde image que lors d’un aller-retour, les traces de la montre de Garmin sont très très proches!

Sur la courbe d’accumulation de distance, on ne voit quasiment aucune différence entre les deux appareils, alors que la Coros utilisait le Stryd comme source de mesure de distance:

Comparatif 2: Une sortie à vélo de route

Sur ce comparatif, j’ai porté la montre au poignet alors que le Edge 1040 était placé sur le guidon. Le Edge était configuré en mode Tous les systèmes + GPS double fréquence, la Forerunner 265 en mode SatIQ. Sur la quasi totalité de la sortie, on ne remarque aucune différence entre les deux mesures. Il faut aller chercher une série de lacets pour que les deux traces marquent une différence. Et la différence est ténue:

Sur l’entier de cette sortie vélo, il n’y a absolument rien à redire sur la qualité de l’enregistrement de la trace de la Forerunner 265. Elle est pour ainsi dire parfaite, même portée au poignet et donc pas dans une position optimale… Cela est confirmé par la courbe d’accumulation de distance:

Comparatif 3: Entrainement de course à pied

Lors de cet entrainement de course à pied, encore une fois, la montre était configurée en mode SatIQ. Elle est ici comparée à la Garmin Epix 2, elle aussi en mode SatIQ.

Encore une fois, on ne constate quasiment pas de différences entre les deux traces. Il faut vraiment analyser l’entier de la trace pour trouver quelques écarts. Mais dans l’ensemble, très très peu de différences et des traces très propres mêmes pour les segments en sous-bois.

Et encore une fois, une courbe d’accumulation de distance qui est quasiment identique pour les deux montres. Ici l’Epix 2 utilisait le capteur Stryd comme référence:

Mon avis sur la précision GPS de la Foreunner 265

Grâce à sa puce GNSS complète et son mode SatIQ, la Forerunner 265 propose des traces propres et quasiment sans erreurs. Les écarts son rares et peu marqués. On dispose là d’une montre précise dans la plupart des cas de figure. Le mode SatIQ lui même est difficilement mis en défaut.

Si ce que l’on cherche est la mesure précise de la distance parcourue, le système GPS embarqué est suffisant et donne des informations fiables sans accessoire externe. Par contre, je suis un peu plus mitigé sur l’allure instantanée. Sur un terrain découvert en ligne droite ou presque, l’allure instantanée est généralement excellente au travers du GPS. Sur un terrain un peu plus compliqué, en sous bois un sur un parcours plus sinueux, je suis moins catégorique. Et j’ai pu remarquer des écarts instantanés parfois assez importants. C’est la raison pour laquelle, dans ce type de cas, je recommande toujours l’usage d’un capteur comme le Stryd.

Mesures d’altitude

La Forerunner 265 est équipée d’un altimètre barométrique pour la mesure d’altitude. Ce capteur fournit des indications d’altitude plus précis qu’une mesure basée exclusivement sur le GPS.

Lors de mes comparatifs, j’ai laissé le capteur en mode étalonnage automatique. Mais il est possible de le calibrer manuellement depuis le menu de la montre dans la section « Capteurs et accessoires » puis dans les options de l’altimètre ou du baromètre.

Lors des mes activités sportives, voici les comparatifs que j’ai pu effectuer par rapport à l’altimètre.

Comparatif 1: Sortie vallonnée en course à pied

Sur ce premier comparatif, on compare la mesure d’altitude de la Coros Apex 2 Pro (qui dispose d’un altimètre barométrique également) et de la Forerunner 265. J’ai utilisé les deux montres sur un terrain vallonné avec quelques montées et descentes assez marquées:

On note premièrement que l’altitude absolue des deux montres n’est pas équivalente. Le départ a eu lieu à environ 830 mètres donc la Forerunner 265 est plus proche à ce niveau, même si l’écart ici n’est pas très important. L’arrivée a eu lieu au même endroit, et la Garmin est également très proche de l’altitude réelle pour l’arrivée, alors que la Coros a dérivé d’environ 5 mètres.

Second point, on voit ici que la Garmin enregistre l’altitude toutes les secondes, alors que chez Coros, l’échantillonnage est fait toutes les deux secondes, ce qui explique les petits escaliers sur la courbe.

Dans l’ensemble, les deux montres ont des données très proches puisque la Garmin enregistre une ascension totale de 142 mètres contre 144 pour la Coros Apex 2 Pro!

Comparatif 2: Sortie montagneuse à vélo

Lors de cette sortie à vélo, l’altitude mesurée par la Forerunner 265 est comparée à celle du Edge 1040. Voici les courbes enregistrées par les deux appareils:

Plusieurs choses sont intéressantes: premièrement, l’altitude de départ est pour ainsi dire identique, mais pas celle d’arrivée. Pourtant, les deux sont exactement au même endroit, c’est donc la Forerunner 265 qui a dérivé un peu. La courbe bleue est plus nette que cette de la montre surtout sur la fin. Est-ce lié au fait que la montre est portée au poignet et le compteur sur le guidon? Peut-être…

En tout les cas, la performance finale semble impactée par cette dernière section qui « fausse » les résultats puisque le Edge enregistre pour cette sortie 1050m de dénivelé positif, alors que la Forerunner 265 en a mesuré 1304m.

Comparatif 3: Autre sortie vallonnée en course à pied

Lors de cette sortie, je suis de nouveau sortir courir sur des terrains vallonnés. La mesure d’altitude de la Forerunner 265 est ici comparée à celle de la Garmin Epix 2:

Ici, le départ s’est effectué à 830m environ et l’arrivée à 810m. Il semble donc que le calibrage auto de l’Epix 2 ait été meilleur. Mais pour le reste, l’écart des mesures des deux montres est assez constant. La Forerunner 265 ainsi que l’Epix 2 ont toutes deux mesuré 155m de dénivelé positif.

Mon avis sur la mesure d’altitude de la Forerunner 265

Lors de ces mesures, je note une performance générale très bonne de l’altimètre de la Forerunner 265. La seule exception est la dernière partie de la sortie à vélo. Est-ce le changement de température, le vent ou un autre facteur lié au fait que la montre était portée au poignet qui a impacté la mesure? Je vais procéder à d’autres tests de même type pour essayer de l’identifier…

Mais pour les autres mesures on voit que la montre de Garmin n’a pas grand chose à envier aux montres plus haut de gamme, et que dans la plupart des cas les performances de la mesure d’altitude sont bonnes!

Les capteurs compatibles

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec la Forerunner 265:

Description:Casque musical Bluetooth à conduction osseuse. Le casque permet donc de rester attentif et concentré sur l'environnement tout en permettant de profiter pleinement de sa musique lors de ses sessions de course à pied. L'essayer c'est l'adopter!
Accessoire
Garmin Cable de charge
Description:C'est désormais le câble de charge et de synchronisation standard de Garmin, utilisé sur la gamme fenix depuis la série 5 et la plupart des autres montres sorties depuis. En général, les câbles génériques fonctionnent aussi bien que les câbles d'origine.
Description:Le capteur Stryd Wind est le capteur de puissance en course à pied le plus avancé du marché. Compatible avec une large variété de montres, il fournit non seulement des données de puissance, mais aussi des métriques d'économie et de dynamique de course telles que l'oscillation verticale, le temps de contact au sol, le form power ou le leg spring stiffness. De plus, c'est le capteur d'allure instantanée et de distance le plus précis du marché.
Description:Ce pod de Garmin se substitue aux ceintures HRM-Run si l'on souhaite utiliser la fréquence cardiaque optique ou une ceinture cardio tierce. Il permet de mesurer en course à pied des métriques avancées sur la foulée telles que l'oscillation verticale, la cadence et le temps de contact au sol. Avec la solution Connect IQ de Garmin, il permet aussi la mesure de puissance en course à pied.
Accessoire
Garmin Cadence
Description:Le nouveau capteur de cadence de Garmin se fixe sur la manivelle, et ne nécessite plus d'aimants. Grâce à sa connectivité ANT+ et Bluetooth, le capteur peut se connecter à la plupart des montres et compteurs du marché. Le capteur utilise une pile bouton CR2032.
Accessoire
Garmin Kit cadence vitesse
Description:Les nouveau capteur de vitesse et de cadence de Garmin se fixent sur le moyeu de la roue avant ou arrière pour le capteur de vitesse et sur la manivelle pour le capteur de cadence, et ne nécessitent plus d'aimants. Grâce à leur connectivité ANT+ et Bluetooth, les capteur peuvent se connecter à la plupart des montres et compteurs du marché. De plus, la mémoire interne du capteur de vitesse permet de l'utiliser en mode autonome. Les capteurs utilisent une pile bouton CR2032.
Description:Le brassard est une alternative plus confortable que la ceinture, et plus précise que le cardio au poignet. Le OH1 de Polar est très léger et se fait vite oublier. Deux variantes existent: OH1 et OH1+. Le OH1+ est directement compatible avec ANT+, alors qu'une mise à jour logicielle est nécessaire sur le OH1 pour disposer de cette connexion, mais les deux modèles sont finalement compatibles avec Bluetooth et ANT+.
Description:Le brassard cardio optique Wahoo TICKR Fit est un bon compromis entre le confort, l'autonomie et la précision de la mesure. La compatibilité ANT+ et Bluetooth Smart en font une solution compatible avec la quasi totalité des montres et compteurs du marché.
Description:Depuis des années, Decathlon propose des accessoires ou capteurs connectés tels que des ceintures cardio que l’on peut connecter à sa montre cardio GPS. La ceinture pectorale de la marque est d’ailleurs utilisée par nombre de sportives et sportifs afin de mesurer leur fréquence cardiaque de manière plus précise que la mesure proposée par le capteur poignet des montres. Mais le problème du confort de la ceinture demeure un problème dans certains cas. C’est pourquoi la marque a lancé le Kalenji HRB-500, un brassard cardio optique, qui promet de conjuguer précision et confort d’utilisation. Après m’être entrainé quelques semaines avec ce brassard, voici un test complet de ce dernier.
Accessoire
Garmin HRM-Run
Description:La ceinture HRM-Run mesure la fréquence cardiaque et les métriques pour la course à pied sur les montres Garmin compatibles avec les Running Dynamics. Contrairement aux HRM-Tri ou HRM-Pro, cette ceinture n'a pas de mémoire interne pour enregistrer les données de fréquence cardiaque en natation. La ceinture HRM-Run est uniquement compatibles avec ANT+, elle n'est donc pas compatibles avec les smartphone ou les application de course ou de cyclisme virtuelle.
Accessoire
Garmin HRM-Tri
Description:Ceinture complète de Garmin, elle mesure la fréquence cardiaque, les Running Dynamics pour la course à pied et dispose d'une mémoire pour la mesure de fréquence cardiaque en natation. La HRM-Tri n'est compatible qu'avec la norme ANT+, et n'est donc pas utilisable avec un smartphone ou les apps de cyclisme virtuel.
Accessoire
Garmin HRM-Dual
Description:La ceinture HRM-Dual est spécialement prévue pour les cyclistes qui souhaitent l'utiliser avec leur montre ou leur compteur ainsi que dans des applications de cyclisme virtuel. Cette ceinture ne mesure pas de données autres que la fréquence cardiaque. Elle est compatible avec les connexions ANT+ et Bluetooth Smart. C'est l'une des dernières ceintures Garmin à proposer un émetteur amovible.
Description:Ceinture textile très confortable. Compatible ANT+ et Bluetooth Smart, donc compatible avec la quasi totalité des montres, compteurs cyclistes, applications de cyclisme et de course virtuelles. Elle utilise une pile bouton CR2025 facile à changer qui a autonomie un peu plus faible que sur d'autres ceintures. La taille M/XXL est la taille standard (la taille XS/S est vraiment petite).
Description:Ceinture textile très confortable, compatible ANT+ et 2 canaux Bluetooth Smart (tous les modèles peuvent être mis à jour pour ANT+)! Elle peut aussi être utilisée en mode autonome (mémoire interne). Pile bouton CR2025 avec une autonomie un peu moins longue que les autres ceintures du marché. La taille M/XXL est la taille standard (la taille XS/S est vraiment petite).
Accessoire
Wahoo TICKR
Description:La ceinture Wahoo TICKR mesure la fréquence cardiaque et est compatible avec la quasi totalité des montres et compteurs du marché grâce à sa compatibilité ANT+ et Bluetooth Smart (3 canaux). La TICKR de nouvelle génération est noire. Attention à ne pas la confondre avec les modèles de génération précédente, bleu et blancs. La ceinture TICKR utilise une pile bouton CR2032 facile à changer.
Description:C'est la mesure la plus universelle dans le monde du sport. Celle sur laquelle tous les pratiquants de sport savent de quoi on parle, ou presque: la fréquence cardiaque. Pourtant, sa mesure a beaucoup évolué au cours des dernières années. Cette révolution a commencé avec l'intégration massive et universelle de la mesure au poignet sur quasiment toutes les montres de sport. Mais le résultat a été assez catastrophique sur la qualité des données mesurées... Nombre de sportifs ne veulent plus d'une ceinture pectorale, encombrante et inconfortable. Les marques l'ont bien compris, et beaucoup proposent aujourd'hui une solution intermédiaire: acceptable du point de vue de la qualité de la mesure et acceptable d'un point de vue du confort d'utilisation. Coros a lancé cet été son premier brassard cardio optique: le Coros HR Monitor. Ce brassard propose plusieurs innovations intéressantes qui visent à rendre son utilisation encore plus confortable que les autres appareils du marché!
Description:La HRM-Pro regroupe toutes les fonctions disponibles dans un tel accessoire chez Garmin. En plus de la fréquence cardiaque, la ceinture mesure les dynamiques avancées de course à pied sur les montres Garmin compatibles et les données de fréquence cardiaque de natation pour les synchroniser ensuite sur les montres de triathlon de Garmin. La HRM-Pro dispose d'une connectivité ANT+ et Bluetooth Smart qui permet de l'utiliser aussi dans des applications de course ou de cyclisme virtuel, ou avec un smartphone.

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Conclusion

Arrivé au bout de ce test, j’ai quand même eu un petit sentiment de « déjà-vu ». Certes, la montre est complète, jolie, l’écran est magnifique… Mais par rapport à la Forerunner 255, que les différences sont maigres au-delà de ça. Certes, Garmin a finalement décidé d’ajouter le score de préparation à l’entrainement complet, contrairement à la Forerunner 255 qui ne disposait que de la mesure de variabilité de fréquence cardiaque.

Mais au final, il aurait peut-être été plus juste de nommer cette montre Forerunner 255 Plus. Car ajouter une nouvelle itération au nom du modèle pour de si maigres changements, cela semble un peu surfait.

J’ai utilisé et testé la Forerunner 265 plus longtemps que ce que je porte habituellement une montre pour un test. Car il y a eu lors de ce test une semaine d’entrainement à Majorque, et bien d’autres actus… Mais au final, j’ai passé plus de temps que jamais avec cette « petite » montre avant de ne recevoir la Forerunner 965 qui sera l’une des prochaine à être testée. Et après 6 semaines, je peux dire qu’elle a quasiment tout ce qu’il faut, même pour un entrainement triathlon assez intensif. Certes, il manque des métriques lors de l’enregistrement de puissance et d’autres choses (je ferai un comparatif avec la Forerunner 965 assez détaillé). Mais au final, c’est la carto le gros différenciateur. Et je dois dire qu’en dehors de cela, je pourrais tout à fait m’entrainer au quotidien avec cette 265!

J’ai aimé ou pas aimé

Sur la Forerunner 265, j’ai aimé:

  • Une montre complète pour s’entrainer dans de nombreux sports, dans un format compact et léger
  • Un écran de bonne qualités qui est équivalent à celui de l’Epix 2 bien plus chère
  • Une qualité de mesure GNSS/GPS et altimètre digne de montres bien plus haut de gamme
  • L’autonomie qui est largement acceptable pour une montre OLED. Attention par contre, c’est bien moins qu’une montre à écran transflectif lors d’un usage intensif!

J’ai moins aimé:

  • L’écran en pleine luminosité et la diminution automatique de la luminosité qu’il n’est pas possible de régler. Cela devient presque illisible sans devoir appuyer sur le bouton light
  • L’absence, encore, d’intégration des solutions de mesure de puissance en course à pied autres que Garmin. En particulier le Stryd
  • La limitation, toujours, de seulement deux champs Connect IQ dans les profils sportifs
  • Le design des menus et de certains widgets… Les designers de Garmin sont-ils nostalgiques des années 80?
  • Le peu d’innovations ou de nouveautés, hormis l’écran, par rapport à la Forerunner 255…

Supporter ce site pour de futurs articles

Rédiger des tests et des articles sur la technologie dans le sport est une passion dévorante. Cela fait plus de 12 ans que je le fais en marge de mon activité professionnelle et sportive. Je ne compte pas mon temps, et je ne suis absolument pas rémunéré par les marques pour le faire. En passant par l'un des liens ci-dessous pour réaliser votre prochaine commande en ligne, je touche une petite commission sur la transaction, vous soutiendrez le site, et cela ne vous côutera pas plus cher! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

i-run, c'est le spécialiste de l'équipement de sport en ligne! Chaussures, textile, équipement et bien sûr, cardio-GPS!
On ne présente plus amazon, qui propose un catalogue de miliers de produits, y compris tous les articles de sport!
Alltricks, c'est tout l'univers de l'outdoor, du vélo et de la course à pied, sans oublier bien sûr l'électronique de sport!

Forerunner 265

Forerunner 265S

12 commentaires

  1. Bonjour et merci pour ce test.
    Je suis tout à fait d’accord avec vous lorsque vous écrivez: « je n’ai pas aimé: diminution automatique de la luminosité qu’il n’est pas possible de régler ».
    N’est-ce pas là le « problème » des écrans OLED? Y-a-t-il une montre/marque avec écran OLED qui ait un vrai mode Always On Display à 100% lors d’une activité?
    J’ai ce même souci sur mon Amazfit T-Rex2 et je trouve génant certaines fois de devoir bien bouger le poignet pour que l’écran soit illuminé à 100% et soit bien visible lors d’une sortie.

    Bonne journée

  2. Bonjour,
    Tout d’abord, je vous remercie pour toutes vos contributions et vos conseils.
    J’aurais 2 questions à vous soumettre.
    La première, savez vous si une Garmin Swim 3 est prévue ?
    La seconde, que pensez vous, Niveau qualité de matériaux et durabilité, de la mobvoi ticwatch pro 5?
    Merci d’avance
    Cordialement

    1. Bonjour,

      Je n’ai jamais eu la ticwatch dans les mains donc je ne peux pas vous dire. Pour la Swim 3, je n’ai aucune informations à propos d’une future montre.

      sportivement.

  3. Bonjour,
    J’ai l’Apple watch SE, est ce nécessaire de passer sur la Garmin pour une utilisation essentiellement pour le sport ?
    Merci

  4. Bonjour Greg, merci pour tout. (Objectivité, impartialité)

    Je pinaille, désolé. N’y aurait il pas une anomalie:
    « Pour le reste, pas de gros écarts mais pas une mesure parfaite non plus… L’écart moyen est de 2.5bpm, ce qui est encore acceptable, mais par contre l’écart moyen est de 26 ce qui fait quand même pas mal ».

    Bien à vous.

  5. Bonjour, au contraire de vous j’ai trouvé un vrai plus sur cette 265. En plus de tout ce que vous avez sité dans votre article qui est déjà très bien il faut aussi parler du virtual partner qui intègre la vitesse instantanée en bas de l’écran (pour ceux qui préféré la vitesse) et qui du coup ne se servait pas du virtual partner. Il y a aussi dans « entraînement /intervalles » la liste de toutes vos repetitions de travail que vous pouvez consulter pendant les phases de récupération, vraiment motivant mais aussi l’affichage en gros caractère du bloc suivant ce qui est pratique quand vous n’êtes pas sur de la suite de la séance. Il y a aussi un magnifique bandeau bleu qui va disparaître au fur et à mesure que le bloc de temps ou de distance avance. Du coup je n’ai plus besoin de garder mes lunettes pour faire mes séances, vraiment génial. Pour moi cette montre est même au dessus des séries 700, je ne comprends pas se chiffre 265. Je m’entraîne uniquement avec une ceinture hrm pro et je dors avec la montre pour avoir mon rapport matinal tous les jours. Excellent !!!. Voulant tester le stamina j’ai maintenant la 965.

  6. Bonjour,
    Je suis en pleine réflexion pour l’achat de ma prochaine Garmin.
    J’hésite entre la 255, 265 voir d’autres modèles.
    Je recherche une montre plutôt course à pied mais pas que ! Je fais également du vélo, de la randonnée mais aussi et principalement du tennis !
    Est-ce qu’il y aurait une montre qui correspondrai à es critères ?
    Merci par avance
    Stephane

  7. Bonjour, super test, merci.

    J’hésite entre celle-ci et la Coros Pace 3. Je fais principalement de la course à pied mais mon but est d’avoir une mesure de fréquence cardiaque sans accessoire correcte. Je cours avec une vielle Garmin 235 et franchement le capteur est mauvais. Après je m’entraine avec depuis longtemps donc c’est la tendance qui compte et j’avoue que j’aime bien essayer d’augmenter ma Vo2.
    Je voudrais aussi m’essayer au triathlon cette année.
    Vous auriez un avis ?

    1. Bonsoir,

      Avoir une mesure correcte de la fréquence cardiaque sans accessoire, ce n’est malheureusement pas compatible avec la réalité des capteurs. Et vous ne trouverez de données précises ni chez Coros, ni chez Garmin. Essayez au moins un brassard cardio optique. Pour le prix de la 265 vous pouvez prendre la Pace 3 + le Coros HRM et dans ce cas vous aurez des données utilisables.

      Sportivement.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.