Les tests de matériel

La Garmin Forerunner 255 Music testée de fond en comble

PROMO ACTUELLE

369.99€ chez Alltricks

En profiter!
PROMO ACTUELLE

368.99€ chez Alltricks

En profiter!

Dans la gamme Forerunner de Garmin, les choses étaient claires: il y avait les montres d’entrée de gamme, qui étaient principalement destinées à la course à pied. Puis il y avait les montres de milieu et haut de gamme, qui étaient des montres multisport. Tout ça tenait plutôt bien le coup malgré les offensives régulières de la concurrence qui généralisait les fonctions multisport sur leurs montres d’entrée de gamme. Et puis tout à coup sort la Forerunner 255, un OVNI dans ce système qui reprend tout de la Forerunner 245 mais qui ajoute les profils de triathlon, de natation en eau libre et des caractéristiques qu’on ne trouve même pas sur tous les modèles de fenix 7. Voici le test de cette montre aux caractéristiques inattendues.

Contenu de l’article

A propos de ce test

Les marques mettent parfois les appareils à ma disposition pour la durée du test, et je le renvoie une fois le test terminé. Lorsque ce n’est pas possible, j’achète alors l’appareil en question pour le tester. En tous les cas, j’ai une indépendance totale quant au contenu des tests. Je n’accepte jamais de publier du contenu sponsorisé. Pour tout savoir de ma politique de publication et d’affichage publicitaire sur ce site, rendez-vous sur cette page.

Ce test a été publié le 1er septembre 2022.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre de course à pied avec des profils multisport, écran circulaire transflectif couleur non tactile
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassOui
Altimètre barométriqueOui
Norme de capteurs BluetoothOui
Norme de capteurs ANT+Oui
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Oui
Autonomie longue (+ 8h)Oui
Enregistrement GPS à la secondeOui
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineOui
Profil de natation en eau libreOui
Profil triathlonOui
Profil multisport libreOui
Prix actuel:Dès 324.99€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

Vous appréciez les contenus de nakan.ch? Vous souhaitez soutenir le site, tout en vous équipant avec les dernières nouveautés en matière de technologie sportive? En utilisant le lien sur l'un des logos ci-dessous, vous soutenez la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus!

i-run, c'est le spécialiste de l'équipement de sport en ligne! Chaussures, textile, équipement et bien sûr, cardio-GPS!
On ne présente plus amazon, qui propose un catalogue de miliers de produits, y compris tous les articles de sport!
Alltricks, c'est tout l'univers de l'outdoor, du vélo et de la course à pied, sans oublier bien sûr l'électronique de sport!
Uniquement pour la Suisse: grâce au code promo NAKAN, bénéficiez de 15% de remise sur l'entier du site garmingps.ch! (hors offres promotionnelles)
Les liens vers amazon.fr, i-run.fr, alltricks.fr contenus dans cet article sont des liens affiliés, qui permettent au site de reçevoir une commission. Sans incidence sur le prix de l'article!

Ce qu’il faut savoir

Avant de démarrer la présentation de la Forerunner 255, voici quelques pré-requis souhaitables ou nécessaires pour son bon fonctionnement, ainsi que quelques données importantes à connaitre pour choisir en connaissance de cause:

  • Une connexion à l’application Garmin Connect Mobile sur un smartphone est nécessaire pour bénéficier de l’ensemble des fonctionnalités de la montre.
  • L’essentiel de ce test a été effectué dans les activités du triathlon (natation, course à pied et cyclisme) mais d’autres profils, moins détaillés ici, sont également disponibles sur la montre.
  • Le tableau récapitulant les différences entre Forerunner 255 et 955 permet de bien se faire une idée du modèle à choisir en fonction de ses besoins, les deux montres s’étant bien rapprochées au niveau fonctionnel.

Le tableau des différences entre Forerunner 255 et 955

La Forerunner 955 à gauche, la Forerunner 255 à droite

Avant d’aller plus loin dans ce test, voici concentrées dans un tableau les différences essentielles entre Forerunner 255 et 955, car la liste des différences s’est considérablement réduite par rapport aux générations précédentes!

 Forerunner 955Forerunner 255
Ecran260x260px260x260 (255) / 218x218px (255S)
VerreCorning Gorilla Glass DXCorning Gorilla Glass 3
Fonction solaireoui (modèle Solar)non
Ecran tactileouinon
Altimètre barométriqueouioui
Autonomie (montre connectée)15 jours14 jours (255) / 12 jours (255S)
Autonomie (GPS)42 heures30 heures (255) / 26 heures (255S)
Autonomie (GPS + Musique)8,5 heures6,5 heures (255) / 5 heures (255S)
Garmin Payouioui
Suivi de la VFCouioui
Score de préparation à l'entrainementouinon
Staminaouinon
Cartographieouinon
Fonctions de navigation sur la montreouinon
Segments Strava Liveouinon
Métriques spécifiques de VTT grit/flowouinon
MusiqueouiModèle Music seulement
Messages de spectateursouinon
GNSS/GPS Multibandeouioui
Rapport matinalouioui
Mémoire interne32Gb4Gb
Support de capteur de puissance véloouioui
Support des home trainers connectésouioui
Support des feux et radars Variaouioui
La montre fait le cafénonnon

Le grand déballage

Garmin reprend exactement le même packaging pour la Forerunner 255 que pour les montres de générations précédentes de ce segment. L’emballage est plus simple que pour les modèles plus haut de gamme, mais finalement c’est ce qu’il y a dedans qui nous intéresse!

Le contenu est vite déballé, voici que ce l’on trouve une fois que tout est déballé:

  • La Forerunner 255 dans la variante choisie
  • Le câble de charge USB avec le connecteur « standard » Garmin à 4 connecteurs
  • La documentation

Quoi de neuf sur la Forerunner 255?

La Forerunner 255 succède à la Forerunner 245 dans la gamme. Mais Garmin a profité de ce renouvellement pour largement repositionner cette montre dans la gamme. On peut presque imaginer que la Forerunner 255 succède également pour de bon à la Forerunner 745 également!

Les changements matériels:

  • La Forerunner 255 est disponible en deux tailles: 255 (46mm) ou 255S (41mm)
  • Capteur cardio optique Elevate de 4ème génération
  • Nouvelle puce GNSS/GPS de Airoha, avec support du GPS Multibande
  • Gain en autonomie d’environ 6h en mode GPS normal
  • Paiement sans contact avec Garmin Pay
  • Intégration d’un altimètre barométrique et d’un compas magnétique

Les changements logiciels:

  • Ajout d’un profil sportif pour le triathlon
  • Ajout d’un profil sportif pour la natation en eau libre
  • Support des capteurs de puissance cycliste
  • Ajout du rapport matinal
  • Ajout des fonctions de puissance de course native de Garmin
  • Suivi de la variabilité de fréquence cardiaque durant le sommeil
  • Ajout de l’aperçu santé
  • Le mode de navigation en suivi d’itinéraire supporte les données « Sur ma route »
  • La mesure de VO2Max à vélo est maintenant possible si on utilise un capteur de puissance
  • Amélioration des données de suivi du sommeil
  • Nouveaux widgets de status d’entrainement et de performance
  • Ajout d’options d’économie d’énergie pour étendre l’autonomie jusqu’à 62 jours dans certains modes

Le détail sur ces nouveautés dans la suite de cet article !

Autonomie, charge, batterie et mémoire

L’autonomie de la Forerunner 255 est améliorée par rapport à la Forerunner 245. On passe ainsi à une autonomie de 30 heures, alors qu’elle était de 24 heures sur la 245. Sur le modèle plus petit, la Forerunner 255S, c’est 26 heures dans ce mode.

Garmin a ajouté des options d’économie d’énergie ainsi que quelques options de gestion d’énergie sur la Forerunner 255 qui lui permettent de pousser l’autonomie jusqu’à 54 heures en mode UltraTrac, et 62 jours en mode économie maximale! On peut également configurer l’affichage de la charge en pourcentage restant ou en estimation de jours d’autonomie, comme on peut le voir ci-dessus.

Voici le tableau d’autonomie complet des Forerunner 255 et 255S. Ces chiffres sont à considérer comme l’autonomie maximale dans les meilleures conditions.

 Forerunner 255Forerunner 255S
Mode montre connectée14 jours12 jours
Mode GPS seul sans musique30 heures26 heures
Mode GNSS Tous les systèmes, sans musique25 heures20 heures
Mode GNSS Tous les systèmes+Multibande, sans musique16 heures13 heures
Mode GPS seul avec musique7 heures6 heures
Mode Tous les systèmes, avec musique6,5 heures5,5 heures
Mode Tous les systèmes+Multibande, avec musique6 heures5 heures
Mode UltraTrac, sans musique54 heures44 heures

Recharge de la Forerunner 255

Comme la quasi totalité des montres de la marque, on recharge la Forerunner 255 avec le câble Garmin à 4 connecteurs. Le câble fourni est un très standard USB-A, j’utilise personnellement depuis plusieurs mois les adaptateurs Garmin vers USB-C, que l’on trouve sur amazon. Comme ça, plus besoin d’adaptateur pour connecter la montre à mon laptop, et un câble de moins dans le sac!

Utilisation, prise en main et ergonomie

C’est avec les 5 boutons disposés autour de la montre qu’on contrôle la Forerunner 255. La montre ne dispose en effet pas d’écran tactile, contrairement à sa grande sœur la 955. La position et le fonctionnement des boutons est le même que sur les autres montres Garmin. Pas de surprise donc si vous avez déjà eu une montre de la marque par le passé. Voici le fonctionnement des boutons en détail:

  • Le bouton « light » (1) permet de mettre la montre en marche lorsqu’elle est complètement éteinte. Une pression simple active ou désactive le rétroéclairage de l’écran. Une pression prolongée permet d’accéder à l’écran de raccourcis.
  • Le bouton « haut » (2) permet de monter dans les menus, de faire défiler les widgets depuis l’écran de l’heure ou de faire défiler les écrans de données lors de l’enregistrement d’une activité sportive. Une pression prolongée permet d’accéder au menu général depuis l’écran de l’heure ou aux options spécifiques d’un widget.
  • Le bouton « bas » (3) permet de descendre dans les menus. Une pression prolongée permet d’accéder aux fonctions de musique de la montre.
  • Le bouton « start » (5) permet de valider une action dans les menus. Depuis l’écran de l’heure, il permet d’entrer dans le menu de pré-entrainement. Une fois dans un profil sportif, il permet de démarrer/arrêter l’enregistrement d’une activité.
  • Le bouton « retour » (6) permet de revenir en arrière dans les menus. Lors d’un enregistrement d’une activité sportive, il permet d’enregistrer un tour manuel.

Contrairement aux montres plus haut de gamme, la Forerunner 255 ne permet pas de personnaliser des actions spécifiques au travers de combinaisons de boutons. On se contentera donc des possibilités listées ci-dessus pour contrôler la montre!

Pas de bracelets QuickFit sur la Forerunner 255, la montre est livrée avec un bracelet silicone de 22mm à ouverture rapide qu’il est possible de remplacer.

Ergonomie générale (widgets, watchface, menus)

En mode veille, la montre affiche l’heure dans un cadran que l’on peut largement personnaliser. Ci-dessous, le cadran par défaut ainsi que des variations possibles:

Depuis l’écran de l’heure, on accède aux différents éléments du logiciel de la montre avec les actions suivantes:

  • Avec les boutons haut et bas on fait défiler les widgets dans la vue « glance »
  • Un appui prolongé sur le bouton « haut » permet d’accéder au menu général de la montre
  • Un appui prolongé sur le bouton « light » permet d’accéder à l’écran de raccourcis
  • Une pression sur le bouton « start » permet d’accéder au menu de pré-entrainement pour le choix des activités sportives et des applications
  • Une pression prolongée sur le bouton « bas » ouvre les options de lecture de musique (pour la Forerunner 255 Music)

Les widgets

Les widgets permettent de consulter différentes informations sur les métriques ou les mesures de la montre, les fonctions connectées ou d’autres informations. Lorsqu’on les fait défiler, la montre en affiche 3 par page. De base, la montre intègre un grand nombre de widgets, dont une partie est activée par défaut. Il est possible de réorganiser, d’ajouter un de supprimer les widgets disponibles dans le menu « Aspect – Aperçu rapide ».

L’écran de raccourcis

L’écran de raccourcis permet d’accéder rapidement à des éléments de la montre depuis un seul et unique écran. Il est accessible à tout moment en pressant longuement le bouton « light ». On pourra y disposer des éléments comme le portefeuille de Garmin Pay, les chronomètres, alarmes ou compte à rebours, les options de connectivités tels que le mode avion ou la connectivité Bluetooth et bien plus encore. Il est possible de ré-orgnaiser, d’ajouter ou de supprimer des éléments à l’écran de raccourcis depuis le menu « Aspect – Commandes ».

Le menu général de la montre

En pressant longuement le bouton « haut », on accède au menu général de la montre. La partie du haut contient trois éléments: les options de cadran de montre, les options de réveil et l’historique des activités sportives. La partie du bas contient tous les autres menus, qui permettent de paramétrer en détail les profils sportifs et les options de la montre.

Comme les autres montres sorties depuis le début de l’année 2022, Garmin permet l’accès aux menu général depuis la montre elle-même, mais également depuis l’app mobile. Dans les paramètres de l’appareil de l’app, le même menu est proposé, et il est possible d’effectuer des modifications de configuration indifféremment sur la montre ou via l’app mobile. Les changements sont appliqués sur la montre et synchronisés avec l’application en temps réel.

Les fonctions sportives de la Forerunner 255

On retrouve sur la Forerunner 255 une grande partie des profils sportifs des montres plus haut de gamme de la marque. Toutefois, la liste n’est pas identique. Garmin continue à différencier ses modèles de montres en fonction de leur positionnement. Ainsi, les montres « sport » que sont les Forerunner ne proposent pas tout à fait les mêmes profils que les montres « outdoor », comme les fenix ou Instinct. Un exemple de ces différence est à chercher dans les sports aquatiques: par de profils de kitesurf, de surf ou de kayak sur la Forerunner 255.

La liste complète des profils sportifs disponibles sur la Forerunner 255 est la suivante:

  • Course à pied: Course , Course sur piste, Course sur tapis, Course virtuelle, Circuit en intérieur,
  • Trail: Course trail, Ultrafond
  • Cyclisme: Vélo, Vélo en salle, Vélo électrique, VTT, eVTT
  • Natation: Natation en piscine, Natation en eau libre
  • Multisport: Triathlon, Multisport libre à configurer
  • Marche/Randonnée: Randonnée, Marche
  • Sports d’hiver: Ski, Snowboard, Ski de fond classique, Ski de fond skating
  • Sports nautiques: Stand-Up Paddle, Aviron, Rameur intérieur
  • Exercices d’intérieur: Montée d’étages, Stepper, Vélo éliptique, Yoga, Pilates, HIIT, Cardio, musculation, Rameur d’intérieur
  • Un profil générique « Autre » permet l’enregistrement d’autres activités sportives

On accède au menu de pré-entrainement contenant la liste des profils sportifs et des applications avec une pression sur le bouton « start » depuis l’écran de l’heure.

Configuration et personnalisation des profils sportifs

La configuration des profils sportifs permet de personnaliser l’affichage, les alertes et les options de chaque profil sportif de manière indépendante. Des pages de données aux options de tours, d’alarmes, d’options GPS ou encore de fonctions automatiques, voici les options générales des profils sportifs.

Il est possible de choisir les profils sportifs qui apparaissent dans le menu de pré-entrainement de la montre, et de les ré-organiser. Cela s’effectue soit depuis les options directement sur la montre, ou dans les réglages via l’app Garmin Connect Mobile:

Les pages de données

Le premier élément que l’on souhaite configurer, en général, est la disposition et le nombre de données sur les différents écrans. La Forerunner 255, comme les modèles plus haut de gamme de ce format, permet d’afficher jusqu’à 6 champs de données sur une page. Et on aura l’occasion d’en disposer, des données car la montre permet de créer jusqu’à 10 pages de données personnalisées.

Il est donc possible de disposer de 1 à 6 champs sur une seule page. Voici les dispositions possibles:

Les champs de données que l’on peut afficher sur ces pages sont également très nombreux. Les écrans suivants montrent une partie des données, mais ne sont pas exhaustifs:

Les autres réglages

Dans les autres options des profils sportifs, on gère les alarmes (fréquence cardiaque, distance, temps, calories, cadence, rappels d’alimentation ou d’hydratation)…

Dans les fonctions automatiques, on pourra décider d’activer ou non la mise en pause automatique lorsqu’on se trouve à l’arrêt, ou au-dessous d’une vitesse définie. Les tours automatiques quand à eux ne sont possible qu’en se basant sur la distance.

On trouve également dans les réglages des profils sportifs le mode de mesure GNSS/GPS, ce point est abordé en détail plus bas dans ce test!

Faire du sport avec la Forerunner 255

Tous les profils sportifs de la Forerunner 255 fonctionnent sur le même principe: on démarre l’enregistrement avec le bouton « start », puis on met en pause ou on termine l’activité avec ce même bouton. Entre temps, on marque des tours avec le bouton « lap », et on fait défiler les pages de données avec les boutons haut et bas.

Certains profils sportifs proposent quelques réglages spécifiques. C’est le cas par exemple de la natation en piscine qui demande la taille du bassin. Mais pour le reste, l’utilisation des profils est très similaire.

Les profils de course à pied

On trouve une multitude de profils de course à pied sur la Forerunner 255. Les adeptes de course sur route utiliseront principalement le profil de course standard. Pour sortir des sentiers battus, le profil de trail ou d’ultrafond proposent des options spécifique pour ces activités. Le profil de course sur piste d’athlétisme de 400m permettra une mesure plus précise pour les amateurs et amatrices de tartan. Enfin, les profils de course en intérieur ou de course virtuelle permettront aux propriétaires de tapis de course d’enregistrer leurs entrainement en intérieur.

Tout comme la Forerunner 955, la « petite » 255 propose la mesure native de puissance en course à pied, moyennant l’utilisation d’une ceinture compatible de Garmin (HRM-Run, HRM-Tri, HRM-Pro ou HRM-Pro Plus) ou le Running Pod. Et tout comme sur la Forerunner 955, les données natives ne sont pas utilisable avec une source comme le Stryd.

La jauge de puissance à pied en bas de l’écran sur la Forerunner 255

La montre enregistre « au poignet » la cadence de course, et l’altitude avec son altimètre barométrique. Bien entendu, si aucune ceinture cardio n’est couplée, les données de fréquence cardiaque sont également mesurées au poignet. Enfin, la mesure de distance et d’allure dépendent de la puce GNSS/GPS pour les activités avec GPS, et de l’accéléromètre pour les courses en intérieur.

Après avoir enregistré une séance de course à pied (ici avec la ceinture HRM-Pro Plus), voici les données disponibles:

Les profils de cyclisme

Pour la première fois, Garmin propose sur une montre de la gamme 2XX un support complet des capteurs de puissance cycliste. La montre devient donc d’un coup plus intéressante pour les adeptes de cyclisme qui veulent une montre plus évolutive. Attention toutefois: les données enregistrées par la Forerunner 255 se limitent aux données de puissance de base. Pas de données avancées comme l’équilibre, les phases de puissance ou encore la fluidité. Même avec un capteur qui supporte ces données.

On retrouve de nombreux profils de cyclisme, qu’il s’agisse de vélo de route ou de VTT. Mais contrairement à la Forerunner 955 ou d’autres montres plus haut de gamme chez Garmin, la Forerunner 255 ne propose pas les métriques de difficulté et de fluidité (grit et flow) spécifiques au VTT.

Les activités indoor sont également présentes avec un profil de vélo intérieur. La montre supporte également les home trainers connectés, qu’il est possible de piloter depuis la montre dans différents modes.

Comme pour la course à pied, cardio, vitesse et distance ainsi qu’altitude sont mesurés par les capteurs de la montre.

Après avoir synchronisé une activité de vélo de route (ici avec un capteur de puissance) voici les données disponibles:

Les profils de natation

Le profil de natation en piscine était déjà présent sur la Forerunner 245 et ne présente pas de nouveautés sur cette Forerunner 255. C’est le même que sur l’intégralité des montres Garmin. On configure la longueur du bassin, et les accéléromètres de la montre comptent longueurs et mouvements. De plus, le type de nage est également enregistré.

Le fonctionnement est assez simple: on presse le bouton « lap » pour passer du mode nage au mode repos au mur, si on fonctionne manuellement. Par défaut désormais est activé le mode automatique. Dans ce cas la montre détecte toute seule les phases de nage et les phases de repos.

Le mode exercices (journal d’entrainement) permet aussi d’enregistrer des exercices comme les battements de jambes ou la nage à un bras en mode manuel.

Ce qui est nouveau en revanche sur la Forerunner 255, c’est le mode de natation en eau libre. Habituellement chez Garmin, ce profil était réservé aux montre plus haut de gamme, en particulier les montres multisport. Dans ce mode, le GPS est utilisé pour mesurer la distance et l’allure, mais dans un mode optimisé. Seul le crawl fonctionne correctement dans ce profil. Car il faut que la montre sorte régulièrement de l’eau pour qu’il fonctionne.

Après une séance de natation en eau libre enregistrée avec la Forerunner 255, voici les données disponibles dans Garmin Connect Mobile:

Le profil de triathlon et le multisport

Il s’agit également d’une nouveauté et même d’une petite surprise: le profil de triathlon, ainsi qu’un profil multisport que l’on peut configurer librement, s’invitent sur la Forerunner 255. Le profil de triathlon permet de configurer l’enchainement de 3 profils sportifs (natation en eau libre ou en piscine, profil vélo de son choix et profil de course ou de trail) en incluant ou non les transitions.

Le profil multisport permet quant à lui d’enchainer librement de 2 à 5 activités sportives différentes, encore une fois en incluant ou non les transitions.

Une fois synchronisée avec Garmin Connect Mobile, une activité multisport unique regroupe les différents enchainements de profils sportifs. Par contre, lorsqu’on synchronise son compte avec une application tierce, les sports sont synchronisés dans des activités différentes (par exemple vers Strava)!

Les autres profils sportifs

Comme on l’a vu en introduction des possibilités sportives de la montre, il est encore possible d’enregistrer une multitude d’autres disciplines sportives avec la Forerunner 255. Bien que chaque profil sportif ait ses propres spécificités spécificités. Par exemple le profil de ski alpin qui détecte automatiquement les phases de descente et les remontées mécaniques… Leur fonctionnement de base est assez semblables à ce qui a été présenté plus haut dans ce test!

Navigation et suivi d’itinéraires avec la Forerunner 255

La Forerunner 255 n’intègre pas de données cartographiques. Il n’est donc pas possible de faire de la navigation sur carte. Ni de faire de la navigation avancée directement sur la montre. Par contre, il est possible de suivre un itinéraire pré-établi en suivi de trace.

Pas de fond de carte, mais un suivi de trace sur la Forerunner 255

Pour le faire, on synchronise un parcours créé dans Garmin Connect ou dans Strava par exemple sur la Forerunner 255. Il est possible ensuite de lancer le suivi de trace dans le profil sportif de son choix. Ensuite, une page supplémentaire apparait dans le profil sportif, et la trace à suivre s’affiche. Si le parcours utilisé propose des données de « turn-by-turn », les indications sont également affichées.

Sur les écrans de données standard, on note également la présence d’une flèche rouge qui donne le cap à suivre pour continuer sur l’itinéraire.

La fonction « sur ma route »

Malgré l’absence de cartographie, la Forerunner 255 supporte les indications incluent dans les itinéraires de type « sur ma route ». Ces « étapes » intermédiaires peuvent être ajoutées uniquement depuis Garmin Connect sur un parcours existant, ou un nouveau parcours. Il peut s’agit de postes de ravitaillement, de points d’eau, de dangers de parcours comme une descente ou une montée raide ou encore un point avec une barrière horaire.

Une page de données spécifique indique les prochains éléments sur la route avec leur distance. Ils sont également indiqués sur le suivi de trace.

Entrainements par intervalles et suggestions d’entrainement

Si on ne synchronise pas actuellement de plan d’entrainement (soit depuis Garmin Connect, soit depuis une plateforme tierce), la montre propose par défaut des suggestions d’entrainements. Ce sont des séances de course à pied ou de vélo, qui se basent sur l’historique sportive et l’état de forme.

Si on ne souhaite pas utiliser cette fonction, il est également possible d’envoyer des entrainements fractionnés via Garmin Connect, ou via un plan d’entrainement depuis une plateforme comme Nolio ou TrainingPeaks.

Peu importe d’où vient l’entrainement par intervalle, le suivi sur la montre est identique. On retrouve alors en début d’activité des informations sur la séance à venir. Puis une fois l’enregistrement démarré, un écran de données permet de suivre étape par étape l’entrainement.

Si une cible est définie pour une ou plusieurs étapes, par exemple un objectif d’allure ou de fréquence cardiaque, la jauge correspondante est affichée dans cet écran de données avec les objectifs à respecter.

Il est toujours possible sur les montres Garmin de passer à l’étape suivante en utilisant le bouton lap lors d’un entrainement par intervalles!

Les autres fonctions d’entrainement

La Forerunner 255 permet également de suivre une stratégie Pace Pro, qui permet de définir un objectif d’allure sur une course à pied vallonnée en se basant sur l’allure, afin de prendre en compte dans l’intensité de l’effort le dénivelé du parcours. Cette vidéo présente en détail la fonction Pace Pro apparue sur la fenix 6:

Le suivi de l’état de forme et de l’entrainement

L’autre grosse surprise de la Forerunner 255 c’est l’intégration de quasiment toutes les nouveautés de suivi physiologique de l’entrainement des dernières montres de Garmin. Mais le point essentiel ici, c’est le « quasiment ». Car Garmin a mis quelques coups de crayons sur les fonctionnalités embarquées, pour maintenir une différence avec ses breloques plus haut de gamme…

Au final, le résultat est un peu surprenant… On se retrouve avec le suivi de la variabilité de fréquence cardiaque, mais sans que cette valeur ne soit réellement utilisée. Car la Forerunner 255 ne propose pas le widget d’état de préparation à l’entrainement. Au final, on se retrouve alors avec une moitié d’information, ce qui est un peu surprenant…

La nouvelle génération du Statut d’entrainement

On note la présence des indicateurs de VO2Max et de variabilité cardiaque

Comme la Forerunner 955, le widget de statut d’entrainement reprend le nouvel affichage et les nouvelles données. Du coup, dans le détail, on retrouve l’indice de charge aiguë, la répartition d’intensité d’entrainement, le niveau de VO2Max, l’état de VFC et la durée de récupération.

La VO2Max est calculée automatiquement pour la course à pied. Et elle est aussi disponible pour le vélo si on utilise un capteur de puissance.

Plus loin dans le widget de Performances on trouve aussi l’estimation de temps en course à pied sur les distances de 5, 10, 21 et 42 kilomètres.

L’utilisation de la variabilité de fréquence cardiaque

Le widget de suivi de la variabilité de fréquence cardiaque est aussi intégré à la Forerunner 255. Comme sur les autres montres de la marque qui l’ont intégré, le fonctionnement commence par une période de 19 nuits qui servent à établir le référentiel de base. Ce n’est qu’après ces 19 nuits de mesure que le widget commence à proposer une valeur. Et surtout de fournir un statut, avec une barre en couleur.

Mais comme je l’explique plus haut, cette valeur est alors fournie « brute ». Simplement sous forme d’une mesure sur les 7 derniers jours comparée à la valeur de référence. Elle n’est pas intégrée à un calcul plus global de préparation à l’entrainement comme c’est le cas sur les fenix 7, epix 2 et Forerunner 955. Ce qui limite un peu plus le potentiel de cette valeur sur la Forerunner 255.

Suivi d’activité quotidienne

Enfin, on trouve le suivi « habituel » de l’activité quotidienne, tels que le nombre de pas, de calories, d’étages gravis ainsi que les données de Body Battery et de Stress sur la Forerunner 255. La fonction Body Battery permet de quantifier le niveau d’énergie restant. Pour tout savoir sur cet algorithme et ce widget, rendez-vous dans cet article!

Lorsqu’elle est portée la nuit, la montre fournit également des données de sommeil. Il est possible de consulter les données directement dans le widget dédié:

Les données d’activité quotidienne peuvent être consultées en détail dans l’application Garmin Connect Mobile. Voici quelques exemples de données issues de cette application:

On trouve aussi dans l’app le suivi des données liées à Body Battery et à la mesure de stress:

L’aperçu santé

On retrouve sur la Forerunner 255, tout comme les fenix 7, Epix 2 et Venu 2 Plus la possibilité d’effectuer un relevé de santé complet en deux minutes. Ce relevé inclut les données suivantes:

  • Fréquence cardiaque
  • SpO2
  • Niveau de stress
  • Fréquence respiratoire

Les données sont disponibles pour consultation immédiatement après l’enregistrement sur la montre, et l’historique est également disponible dans l’app mobile:

Le capteur de SpO2

La Forerunner 255 est également équipée d’un capteur PulseOx 2, qui permet une mesure de la saturation d’oxygène au poignet. Par défaut, le capteur est configuré pour effectuer uniquement des relevés manuels. Mais il est possible de configurer des relevés automatiques durant le sommeil, ou tout au long de la journée. Attention: en activant le relevé automatique, vous constaterez un sérieux impact sur l’autonomie de votre montre!

Pour lancer une mesure, il suffit tout simplement d’entrer dans le widget de l’oxymètre.

Les fonctions connectées de la Forerunner 255

Comme quasiment toutes les montres de Garmin, la Forerunner 255 fournis un certain nombre de widgets et autres services connectés. Tous ne sont pas détaillés ici, mais les principales fonctions connectées sont les suivantes.

Le rapport matinal

C’est une nouveauté qui figure pour l’instant exclusivement sur les Forerunner 255 et 955. Chaque matin, la montre affiche un récapitulatif de l’état d’entrainement, de sommeil ainsi que le détail de la journée à venir.

Le rapport matinal peut être personnalisé pour contenir les informations souhaitées depuis le menu « Aspect » de la montre. On pourra y ajouter ou supprimer les éléments suivants:

  • Statut de VFC – Indique l’état de la variabilité de fréquence cardiaque
  • Entrainements – Les séances planifiées pour la journée, ou les suggestions d’entrainement
  • Sommeil – Les données de suivi de la nuit de sommeil
  • Météo – Les données du widget météo de Garmin
  • Calendrier – Les données de l’agenda synchronisé avec la montre

Notifications du smartphone et données associées

Comme toutes les montres de Garmin ou presque, lorsqu’elle est couplée à Garmin Connect Mobile, la Forerunner 255 affiche les notifications du smartphone. Il est également possible de consulter l’historique de notifications sur le widget associé.

Musique embarquée (pour le modèle Music uniquement)

Les variantes supportant la musique des Forerunner 255 et 255S embarquent 4Go de mémoire. Ce qui permet d’emmener environ 500 morceaux. Comme les autres montres musicales de Garmin, la Forerunner 255 peut être chargée en musique manuellement, ou via les application Connect IQ de Spotify, Deezer ou Amazon Music.

En plus de la musique embarquée, tous les modèles de Forerunner 255 peuvent contrôler la lecture de musique sur le smartphone!

Garmin Pay

Les Forerunner 255 proposent également le paiement sans contact, moyennant une carte bancaire compatible avec Garmin Pay. Une fois la carte configurée, il est possible d’accéder au portefeuille sur la montre depuis l’écran de raccourcis, et de payer sans contact avec la montre!

Les autres fonctions connectées

On trouve enfin différents widgets tels que la météo ou le widget de calendrier. Il est aussi possible d’étendre les fonctions connectées de la montre en téléchargeant des widgets ou des apps Connect IQ.

Les mesures de la Forerunner 255 sous la loupe

Garmin a conçu la Forerunner 255 sur les mêmes bases que la 955, et que les fenix 7 et Epix 2. Ce sont donc des composants plutôt performants qui ont été choisis en tant que capteurs, en particulier la puce GNSS/GPS. Le capteur Elevate est également identique à celui de ces modèles. On peut donc s’attendre à des performances de mesure équivalentes pour la 255!

Mesure de la fréquence cardiaque par le capteur optique

La Forerunner 255 utilise un capteur cardio optique Elevate de 4ème génération. C’est le même que celui qui est présent sur les fenix 7 et Epix 2, Venu 2, Instinct 2 ou encore Forerunner 955.

Ce capteur est couplé à un capteur de saturation d’oxygène PulseOx 2. Il permet de mesurer la valeur de SpO2 directement au poignet. Retrouvez ci-dessous des comparatifs que j’ai réalisés lors de mes activités sportives entre la mesure d’une ceinture de référence et la mesure au poignet.

La précision de la mesure de fréquence cardiaque optique est très variable d'un individu à l'autre. Dans ce test, vous trouvez des comparatifs que j'ai effectués avec différentes montres ou capteurs optiques lors de mes entrainements. Sur d'autres personnes, il est très probable que les résultats soient différents. Parfois meilleurs, parfois moins bons. Le fait qu'un capteur optique ait particulièrement bien ou mal fonctionné sur moi ne signifie en aucun cas qu'il en sera de même pour une autre personne...

De nombreux facteurs influent la performance de mesure optique, comme la morphologie, le type de peau, la pilosité et bien d'autres. Il est possible d'améliorer la précision de la mesure optique en appliquant quelques conseils figurants dans cette vidéo.

Note concernant le score de chaque comparatif (depuis début 2022): Afin de quantifier la précision de la mesure, un score de précision est calculé pour certains comparatifs de mesure cardio entre deux types de mesure. Ce score est obtenu en pondérant l'erreur de mesure moyenne lors de chaque relevé (en principe chaque seconde) avec un poids supérieur pour les erreurs les plus importantes. En règle générale, deux ceintures pectorales de qualité identique comparées entre-elles obtiennent un score situé entre 95 et 99%. Entre 90 et 100%, le score est excellent, entre 80 et 90%: bon, entre 70 et 80: indicatif et ente 60 et 70%: indicatif. En-dessous de 60%, la mesure n'est pas utilisable. Plus le chiffre est bas, plus la mesure a été imprécise. Afin d'éviter de dévaluer le score de comparaison des cardio optiques qui nécessitent un peu de temps pour stabiliser la mesure, les 60 premières secondes de mesure sont ignorées dans le calcul du score de précision.

Comparatif 1: Sortie à vélo de route

Lors de cette sortie de vélo de route, la Forerunner 255 a mesuré la fréquence cardiaque au poignet, alors que le Edge 1040 utilisait la ceinture Polar H9. En général, la performance de la mesure cardio au poignet sur le vélo est assez mauvaise à cause de la position des mais et des poignets, et des vibrations… Cela se confirme avec ce premier test, dont voici les valeurs obtenues:

A première vue, les moyennes sont proches (122 contre 123) et les courbes se superposent plus ou moins correctement. Mais le score est particulièrement mauvais: 25.2%. Pourquoi? Si on regarde plus loin que la moyenne, qui n’est pas significative, on remarque que l’écart moyen est de plus de 6 battements par minute. De plus, l’écart maximal est tout simplement gigantesque: 71bpm.

Cela signifie simplement qu’en moyenne, lorsque je regarde ma montre à un quelconque moment de la sortie, l’erreur serait de 6bpm soit au-dessous, soit au-dessus. Si je la regarde au pire moment (en l’occurrence sur mon sprint de fin de sortie), l’erreur est de 71bpm. C’est simple: ces valeurs sont inutilisables…

Comparatif 2: Endurance longue en course à pied

Cette sortie longue de course à pied a été effectuée en endurance. Mais pour autant, plusieurs variations apparaissent sur le graphique de fréquence cardiaque à cause du dénivelé sur le terrain. La mesure de la ceinture H10 de Polar sur l’Epix 2 est ici comparée à la mesure au poignet de la Forerunner 255:

Visuellement, une bonne partie de la mesure semble dans le tir. Mais un gros raté en milieu de parcours fait largement baisser le score de cette mesure. On note un écart type de 3bpm, ce qui est loin d’être une catastrophe, mais surtout un écart maximal qui coûte cher: 29 bpm. Le score final est donc de 74%, ce qui suffit juste pour obtenir un indice « indicatif ».

Comparatif 3: Séance de seuil en course à pied

Sur cette séance de seuil, plusieurs répétitions ont été courues à une intensité plus élevée, entre des périodes de repos un peu plus calmes. La mesure de la Forerunner 255 est comparée à celle de la ceinture Polar H10, encore une fois sur la Garmin Epix 2:

Encore une fois, l’impression globale est une mesure plutôt proche pour la Forerunner 255. Mais quand on y regarde de plus près, on se rend compte que des écarts ici et là entachent un peu la mesure. En particulier après les secondes 2500 et juste avant 4000. Au final, encore une fois, un écart type qui reste acceptable à 2,6 bpm. Mais un écart maximal qui s’élève à 29 bpm, bien trop important pour une mesure sérieuse dans ce type d’entrainements… La note est encore une fois « indicatif », avec une moyenne de 77,5%.

Mesures GNSS/GPS

La Forerunner 255 est équipée de la même puce GNSS/GPS que les montres plus haut de gamme de Garmin. Elle dispose ainsi des mêmes possibilités que les fenix 7 ou Epix 2 haut de gamme, ou que la Forerunner 955. Les modes GNSS/GPS disponibles sont les suivants:

  • Désactivé
  • GPS uniquement, le mode le plus économique, mais en utilisant un seul système, la précision est moins élevée
  • Tous les systèmes, ce qui signifie que les systèmes GPS, Galileo et Glonass sont activés. La montre sélectionne alors le système le plus efficace pour seconder le GPS dans la mesure.
  • Tous + multibande, utilise le même mode que ci-dessus, mais exploite en plus les signaux L5 du GPS. Cela augmente considérablement la précision par rapport à l’utilisation du seul signal L1. Attention tout de même car cette précision a un prix. L’autonomie de la montre en prend un coup dans ce mode.
  • UltraTrack, le mode économe en énergie, qui enregistre un nombre variable de points GPS par minute en fonction de l’environnement. L’autonomie de la montre augmente grandement au prix d’une précision de la mesure qui est évidemment moindre.

Garmin a également ajouté par mise à jour le mode satIQ sur la Forerunner 255. Ce qui permet à la montre de choisir le mode le plus adapté à la situation du moment pour équilibrer au mieux performance de la mesure et autonomie de la batterie.

Cette puce et ces différents modes de mesure ont déjà fait leur preuves sur les autres montres de Garmin. Et comme la conception de la Forerunner 255 est très proche de celle de la 955, les résultats devraient être très similaires. Voici quelques comparatifs entre différents appareils et entre différents modes dans une utilisation réelle!

Comparatif 1: Sortie à vélo de route

Lors de ce comparatif, on retrouve la Forerunner 255 en mode Tous les systèmes sur le vélo de route, comparée au Edge 1040 Solar en mode tous les systèmes + multibande, et la Forerunner 955 en mode GPS uniquement.

On voit sur les deux segments que j’ai sélectionnés une grande différence entre le GPS uniquement de la Forerunner 955 et les modes Tous les systèmes de la Forerunner 255 et du Edge 1040. Il est plus difficile de voir l’apport du multibande GPS sur ce type d’activités.

En règle générale, les mesures des trois appareils est bonne. Mais on note dans les endroits un peu encaissés des « sorties de route » de la part du mode GPS uniquement. Si on regarde la courbe d’accumulation de distance, la distance finale entre les trois appareils est extrêmement proche:

Comparatif 2: Course à pied en sous-bois

Lors de ce comparatif, j’ai effectué une sortie longue en sous-bois. Sur ces chemins, la trace GPS est très régulièrement aléatoire avec la plupart des montres. J’ai utilisé l’Epix 2 et la Forerunner 255, toutes deux en mode Tous les systèmes + multibande, soit le niveau de précision maximal.

On remarque tout au long du parcours une précision remarquable. J’ai mis en évidence deux passages, ceux sur lesquels on voit tour à tour la Forerunner 255 puis l’Epix 2 sortir un peu du chemin:

Mais il faut bien noter que je mets ici en évidence les deux endroits ou l’écart avec le chemin est le plus marqué. La précision a été excellente de manière globale sur les 20km de cet entrainement. C’est d’ailleurs ce que l’on constate sur le graphique d’accumulation de distance. En sachant que l’Epix 2 utilisait le Stryd pour la mesure:

Comparatif 3: Une autre course en sous-bois

Ce comparatif est semblable à celui qui figure ci-dessus, à la différence près que l’Epix 2 utilise le mode « Tous les systèmes » sans le multibande. La Forerunner 255 elle est configurée avec le multibande. Et les résultats sont encore une fois, pour les deux montre, bons tout au long de la mesure. On note sur quelques passage une trace un peu plus propre de la Forerunner 255. Ce qui met en avant la précision accrue du mode Multibande:

Pas d’écarts notables sur le graphique d’accumulation de distance. Les deux traces sont très proches, et la mesure de la Forerunner 255 est la même que celle du capteur Stryd sur l’Epix 2:

Mesures d’altitude

Pour la première fois, une montre de cette gamme chez Garmin est équipée d’un altimètre barométrique. Mais encore faut-il que ce dernier fonctionne de manière satisfaisante. Car il n’est pas rare de rencontrer des mesures exotiques sur des appareils positionnés sur ce segment de milieu de gamme.

Pour valider son fonctionnement, j’ai comparé la mesure de l’altimètre de la Forerunner 255 à d’autres appareils dans des conditions réelles. Voici les résultats obtenus.

Comparatif 1: Vélo de route

Sur ce comparatif effectué sur une sortie de vélo de route avec une Forerunner 255, une Forerunner 955 et un Edge 1040. Voici les courbes mesurées par les trois appareils de Garmin qui sont tous équipés d’un altimètre barométrique:

Aucun des appareils n’a été calibré manuellement avant le départ. Et on voit que l’altitude de départ des 3 est quasiment identique. De plus, les variations d’altitude sont également très proches. La Forerunner 255 a très légèrement dévié après le premier tiers de la sortie. Mais au final, le cumul de dénivelé est proche entre les trois appareils.

Comparatif 2: Sortie vallonnée en course à pied

Lors de cette sortie longue en terrain vallonné, réalisée avec l’Epix 2 et la Forerunner 255, voici les courbes d’altitude mesurées:

Sur la première moitié, on note une très bonne cohérence entre les deux mesures. Puis au long de la longue montée, l’Epix 2 a accumulé un peu plus de dénivelé. Comme pour le premier comparatif, et pour avoir comparé les données de ce même parcours réalisé avec d’autres montres par le passé, il semble que ce soit la Forerunner 255 qui ait « oublié » quelques mètres de D+ à ce moment. Au final la mesure est tout de même cohérente, il lui manque environ 16m sur un total de 318.

Comparatif 3: Une autre sortie à vélo de route

On retrouve dans ce comparatif les mesures d’altitude sur une sortie vélo du Edge 1040 Solar et des Forerunner 255 et 955:

Même sans avoir été étalonnée, l’altitude entre les trois appareils au départ est extrêmement proche. Et l’altimètre du Edge ainsi que celui de la Forerunner 955 restent quasiment identiques tout au long de la sortie. Par contre, l’altimètre de la Forerunner 255 semble décrocher un peu, encore une fois…

Mon avis sur les performances de mesure

Globalement, la Forerunner 255 est une montre précise en termes de GNSS/GPS et d’altitude. L’altimètre est un tout petit peu plus approximatif que des modèles plus haut de gamme comme la Forerunner 955 ou les fenix 7 / Epix 2, mais la différence n’est pas catastrophique. Les données d’altitude sont largement utilisables.

Par contre, concernant la mesure de fréquence cardiaque, elle montre comme d’habitude assez vite ses limites. Encore une fois, je ne peux que recommander l’utilisation d’une solution de mesure plus précise. Comme une ceinture ou un brassard cardio par exemple!

Les capteurs compatibles

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec la Forerunner 255:

Description:Casque musical Bluetooth à conduction osseuse. Le casque permet donc de rester attentif et concentré sur l'environnement tout en permettant de profiter pleinement de sa musique lors de ses sessions de course à pied. L'essayer c'est l'adopter!
Note spéciale pour Garmin Forerunner 255: Pour la version Music
Description:Les Airpods Pro sont des intras à réduction de bruit active Bluetooth légers et performants. Bien qu'optimisés pour une utilisation avec des produits Apple, ils se couplent également avec les montres musicales pour profiter de musique sans emmener son smartphone avec soi lors de ses sorties sportives.
Note spéciale pour Garmin Forerunner 255: Pour la version Music
Accessoire
Garmin Cable de charge
Description:C'est désormais le câble de charge et de synchronisation standard de Garmin, utilisé sur la gamme fenix depuis la série 5 et la plupart des autres montres sorties depuis. En général, les câbles génériques fonctionnent aussi bien que les câbles d'origine.
Description:Le capteur Stryd Wind est le capteur de puissance en course à pied le plus avancé du marché. Compatible avec une large variété de montres, il fournit non seulement des données de puissance, mais aussi des métriques d'économie et de dynamique de course telles que l'oscillation verticale, le temps de contact au sol, le form power ou le leg spring stiffness. De plus, c'est le capteur d'allure instantanée et de distance le plus précis du marché.
Description:Ce pod de Garmin se substitue aux ceintures HRM-Run si l'on souhaite utiliser la fréquence cardiaque optique ou une ceinture cardio tierce. Il permet de mesurer en course à pied des métriques avancées sur la foulée telles que l'oscillation verticale, la cadence et le temps de contact au sol. Avec la solution Connect IQ de Garmin, il permet aussi la mesure de puissance en course à pied.
Accessoire
Garmin Cadence
Description:Le nouveau capteur de cadence de Garmin se fixe sur la manivelle, et ne nécessite plus d'aimants. Grâce à sa connectivité ANT+ et Bluetooth, le capteur peut se connecter à la plupart des montres et compteurs du marché. Le capteur utilise une pile bouton CR2032.
Accessoire
Garmin Kit cadence vitesse
Description:Les nouveau capteur de vitesse et de cadence de Garmin se fixent sur le moyeu de la roue avant ou arrière pour le capteur de vitesse et sur la manivelle pour le capteur de cadence, et ne nécessitent plus d'aimants. Grâce à leur connectivité ANT+ et Bluetooth, les capteur peuvent se connecter à la plupart des montres et compteurs du marché. De plus, la mémoire interne du capteur de vitesse permet de l'utiliser en mode autonome. Les capteurs utilisent une pile bouton CR2032.
Description:Un capteur de puissance intégré dans les pédales, sans modules externes ou autres accessoires. Les Vector 3 permettent une transmission en ANT+ et en Bluetooth Smart.
Description:Le marché des capteurs de puissance cycliste arrive largement à un stade de maturité. Cela signifie que les solutions proposées sont nombreuses, abouties, et que le nouveau challenge des marques n’est plus simplement d’arriver avec un produit, mais il s’agit d’être compétitif au niveau du prix et des fonctionnalités pour se faire une place. De nouveaux acteurs arrivent chaque année avec plus ou moins de succès. La domination de SRM, PowerTap (racheté depuis par SRAM) ou ensuite de Garmin n’est plus. Il y a de sérieux challengers. Favero, une marque italienne qui a lancé une paire de pédales nommées bePro, qui était déjà une solution appréciée. La nouvelle génération de pédales, nommée Assioma, est un capteur de puissance abouti, simple à utiliser, proposé à un prix qui reste élevé mais qui est bien plus abordable que nombre d’autres solutions.
Description:Le marché des capteurs de puissance cycliste arrive largement à un stade de maturité. Cela signifie que les solutions proposées sont nombreuses, abouties, et que le nouveau challenge des marques n’est plus simplement d’arriver avec un produit, mais il s’agit d’être compétitif au niveau du prix et des fonctionnalités pour se faire une place. De nouveaux acteurs arrivent chaque année avec plus ou moins de succès. La domination de SRM, PowerTap (racheté depuis par SRAM) ou ensuite de Garmin n’est plus. Il y a de sérieux challengers. Favero, une marque italienne qui a lancé une paire de pédales nommées bePro, qui était déjà une solution appréciée. La nouvelle génération de pédales, nommée Assioma, est un capteur de puissance abouti, simple à utiliser, proposé à un prix qui reste élevé mais qui est bien plus abordable que nombre d’autres solutions.
Accessoire
Garmin Support guidon pour montres
Description:Le support guidon de Garmin permet d'installer sa montre sur son cintre pour une utilisation plus facile à vélo. Plutôt massif, il a l'avantage d'être très facile à installer.
Accessoire
Garmin Vitesse
Description:Le nouveau capteur de vitesse de Garmin se fixe sur le moyeu de la roue avant ou arrière, et ne nécessite plus d'aimants. Grâce à sa connectivité ANT+ et Bluetooth, le capteur peut se connecter à la plupart des montres et compteurs du marché. De plus, sa mémoire interne permet de l'utiliser en mode autonome. Le capteur utilise une pile bouton CR2032.
Description:Le brassard est une alternative plus confortable que la ceinture, et plus précise que le cardio au poignet. Le OH1 de Polar est très léger et se fait vite oublier. Deux variantes existent: OH1 et OH1+. Le OH1+ est directement compatible avec ANT+, alors qu'une mise à jour logicielle est nécessaire sur le OH1 pour disposer de cette connexion, mais les deux modèles sont finalement compatibles avec Bluetooth et ANT+.
Description:Le brassard cardio optique Wahoo TICKR Fit est un bon compromis entre le confort, l'autonomie et la précision de la mesure. La compatibilité ANT+ et Bluetooth Smart en font une solution compatible avec la quasi totalité des montres et compteurs du marché.
Accessoire
Garmin HRM-Run
Description:La ceinture HRM-Run mesure la fréquence cardiaque et les métriques pour la course à pied sur les montres Garmin compatibles avec les Running Dynamics. Contrairement aux HRM-Tri ou HRM-Pro, cette ceinture n'a pas de mémoire interne pour enregistrer les données de fréquence cardiaque en natation. La ceinture HRM-Run est uniquement compatibles avec ANT+, elle n'est donc pas compatibles avec les smartphone ou les application de course ou de cyclisme virtuelle.
Accessoire
Garmin HRM-Tri
Description:Ceinture complète de Garmin, elle mesure la fréquence cardiaque, les Running Dynamics pour la course à pied et dispose d'une mémoire pour la mesure de fréquence cardiaque en natation. La HRM-Tri n'est compatible qu'avec la norme ANT+, et n'est donc pas utilisable avec un smartphone ou les apps de cyclisme virtuel.
Accessoire
Garmin HRM-Pro
Description:La HRM-Pro regroupe toutes les fonctions disponibles dans un tel accessoire chez Garmin. En plus de la fréquence cardiaque, la ceinture mesure les dynamiques avancées de course à pied sur les montres Garmin compatibles et les données de fréquence cardiaque de natation pour les synchroniser ensuite sur les montres de triathlon de Garmin. La HRM-Pro dispose d'une connectivité ANT+ et Bluetooth Smart qui permet de l'utiliser aussi dans des applications de course ou de cyclisme virtuel, ou avec un smartphone.
Accessoire
Garmin HRM-Dual
Description:La ceinture HRM-Dual est spécialement prévue pour les cyclistes qui souhaitent l'utiliser avec leur montre ou leur compteur ainsi que dans des applications de cyclisme virtuel. Cette ceinture ne mesure pas de données autres que la fréquence cardiaque. Elle est compatible avec les connexions ANT+ et Bluetooth Smart. C'est l'une des dernières ceintures Garmin à proposer un émetteur amovible.
Description:Ceinture textile très confortable. Compatible ANT+ et Bluetooth Smart, donc compatible avec la quasi totalité des montres, compteurs cyclistes, applications de cyclisme et de course virtuelles. Elle utilise une pile bouton CR2025 facile à changer qui a autonomie un peu plus faible que sur d'autres ceintures. La taille M/XXL est la taille standard (la taille XS/S est vraiment petite).
Description:Ceinture textile très confortable, compatible ANT+ et 2 canaux Bluetooth Smart (tous les modèles peuvent être mis à jour pour ANT+)! Elle peut aussi être utilisée en mode autonome (mémoire interne). Pile bouton CR2025 avec une autonomie un peu moins longue que les autres ceintures du marché. La taille M/XXL est la taille standard (la taille XS/S est vraiment petite).
Accessoire
Wahoo TICKR X
Description:Ceinture compatible ANT+ et Bluetooth Smart (3 canaux). Fournit aussi les Running Dynamics aux montres compatibles de Wahoo ou de Garmin (avec quelques limitations). La TICKR X de nouvelle génération est blanche. Attention à ne pas la confondre avec les modèles de génération précédente, bleu et blancs. Utilise une pile bouton CR2032 facile à changer.
Accessoire
Wahoo TICKR
Description:La ceinture Wahoo TICKR mesure la fréquence cardiaque et est compatible avec la quasi totalité des montres et compteurs du marché grâce à sa compatibilité ANT+ et Bluetooth Smart (3 canaux). La TICKR de nouvelle génération est noire. Attention à ne pas la confondre avec les modèles de génération précédente, bleu et blancs. La ceinture TICKR utilise une pile bouton CR2032 facile à changer.

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Conclusion du test de la Forerunner 255

Garmin a largement adapté sa montre de milieu de gamme à l’offre de la concurrence. Il faut dire que de toutes parts, Suunto avec la Suunto 5 Peak, Polar avec la Pacer Pro et la Vantage M2 ou encore Coros avec la Pace 2 proposent des montres multisport sur ce segment à des prix encore plus compétitifs.

Cette montre devient donc un choix très intéressant. Non seulement pour les adeptes de course à pied, y compris d’un niveau avancé. Mais elle s’ouvre également beaucoup plus à d’autres horizon que la Forerunner 245. Il est certain que tout le monde ne nécessite pas de cartographie, d’écran tactile ou d’algorithmes ultra avancés. Et le support des capteurs de puissance cycliste, le profil mutlisport, la natation en eau libre ouvre la voie à un usage bien plus polyvalent.

Dans le difficile arbitrage des fonctions à inclure ou pas pour différencier les gammes, Garmin a plutôt bien réussi le jeu d’équilibriste. A ceci près qu’intégrer le widget de VFC sans l’inclure dans un score de préparation à l’entrainement laisse une impression un peu étrange. Les deux données semblant difficilement dissociable dans la manière dont elles sont intégrées sur les autres montres.

Reste que si la conception matérielle ne laisse que peu de surprises. La partie logicielle convainc globalement. Mais le positionnement tarifaire laisse un goût amer. Surtout quand on voit le prix proposé par la concurrence listée plus haut dans cette conclusion. Garmin semble clairement vouloir se positionner dans un segment un peu plus premium. Et ceci même pour le milieu de gamme, bien plus que les autres marques.

J’ai aimé ou pas aimé

Sur la Forerunner 255, j’ai aimé:

  • L’ajout de nombreuses possibilités sportives telles que la natation en eau libre et les profils multisport
  • L’ajout d’un altimètre barométrique
  • Une amélioration sensible des performances GNSS/GPS avec l’utilisation de la dernière puce disponibles sur les montres plus haut de gamme
  • L’intégration de nombreuses nouveautés habituellement disponibles uniquement sur les montres plus haut de gamme

J’ai moins aimé:

  • L’augmentation sensible du prix par rapport à la Forerunner 245

Supporter ce site pour de futurs articles

Rédiger des tests et des articles sur la technologie dans le sport est une passion dévorante. Cela fait plus de 12 ans que je le fais en marge de mon activité professionnelle et sportive. Je ne compte pas mon temps, et je ne suis absolument pas rémunéré par les marques pour le faire. En passant par l'un des liens ci-dessous pour réaliser votre prochaine commande en ligne, je touche une petite commission sur la transaction, vous soutiendrez le site, et cela ne vous côutera pas plus cher! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Profitez aussi de l'une des offres suivantes pour soutenur le site:


12 commentaires

  1. Bonjour Nakan et merci pour ce test.
    Que penses-tu de cette montre par rapport à une COROS PACE 2 ? Y-a-t-il une vraie valeur ajoutée, un vrai gap ou un élément qui fait sortir du lot l’une ou l’autre ? Ou les 2 montres se valent-elles ? Au vu de la différence de prix, je m’interroge. Il n’y a peut-être pas qu’une seule réponse possible, donc je vais préciser : pour un profil surtout running (pour amateur éclairé on va dire, avec quelques envies de courses du 10K au marathon au maximum).
    Comme ça je dirais que la COROS est bien suffisante, mais GARMIN… c’est bon voir très bon.
    Merci à toi.

    1. Pour un prix équivalent à la 255m, chez Coros, tu peux avoir l’apex pro qui est plus sophistiquée que la pace 2. Pour 150€ à 200€ de moins que la Garmin 255, la pace 2 fera le boulot pour une utilisation piste, 10km,semi et marathon.
      Moi j’ai quitté Garmin pour Coros, j’ai choisis la vertix1 qui était au même prix que l’apex pro et j’en suis très satisfait. Affichage gros chiffres, autonomie monumentale, transfert de données sur smartphone simple et très rapide. Logiciel application Coros équivalent à Garmin connect et aussi possibilité de transfert sur PC. La seule chose qui est absente chez Coros actuellement, c’est le live tracking.

      1. Bonjour Nono2765, grand merci pour tes éclaircissements.
        La COROS PACE2 a de sacrés arguments, au-delà du prix, c’est l’encombrement moindre, la légèreté au niveau du poignet, la très bonne autonomie et des fonctionnalités finalement assez complètes. Le live Tracking aurait été un plus, car on ne sait jamais ce qui peut arriver pendant l’exercice, mais sauf erreur cela implique d’avoir son smartphone sur soi, ce qui n’est pas très pratique, surtout au regard de la taille des téléphones actuellement.
        Bonne journée à toi.

  2. Salut Greg,
    Merci encore pour ce nouvel article super détaillé sur une montre de course
    Juste pour le plaisir de te contredire mais aussi montrer qu’on te lit attentivement, voici quelques remarques :
    – la 255 intégre bien les données d’acclimatation à la chaleur et à l’altitude (testé tout l’été),
    – StatIQ est arrivé sur a 255 il y a quelques jours à l’occasion de la mise à jour en 12.20.
    Et sur mon poignet à moi, les résultats du capteur cardio sont meilleurs avec la 255, quasiment identiques à ceux de ma ceinture pectorale, que sur la 945.
    Au plaisir de lire tes prochains articles ou de t’écouter en podcast

    1. Hello! Intéressant merci. Oui j’ai vu pour SatIQ sur la dernière mise à jour, j’avais déjà écrit ce paragraphe quelques semaines avant. Par contre pour l’acclimatation, c’est surprenant… Non seulement Garmin ne l’avait pas annoncé mais surtout la montre ne m’a jamais donné un statut alors que les 955 ou Epix 2 m’en ont fourni tout l’été…

      Encore merci pour ton retour

      Greg

      1. Bonjour,
        Merci beaucoup pour tout ce travail de test !
        Le commentaire de Lionel_C sur sa mesure cardiaque est intéressante. Et votre mise en garde dans l’encadré rouge est à conserver à l’esprit également. J’ignore si une technique le permettrait, mais ce serait bien de pouvoir comprendre pourquoi il y a eu des décrochés (ou des retards?) de temps à autre. Car mis à part ces évènements, le reste de la mesure parait vraiment nickel. Et même un écart à la moyenne de 6bpm sur 120, ça veut dire qu’on parle d’une erreur de 5%… En instrumentation, on dirait que c’est un très bon capteur. Ces décrochages ressemblent à un bougé du capteur… Et je me pose aussi une autre question : la ceinture sert d’étalon, mais quelle est son erreur propre ?
        Merci encore pour votre travail !

  3. Bonjour,

    J’ai une FENIX 5S et quand je regarde les caractéristiques de la 255 S au niveau affichage design ou autres, c’est la même chose. C’est une fenix 5 remise au gout du jour et qu’ils vendent presque au même prix que la fénix 5s à l’époque. C’est purement du marketing. J’étais tenté mais non.

  4. Bonjour, un grand merci pour ce test qui m’a convaincu de sauter le pas …
    Petite question : est il posible sur l’écran principal (cadran par défaut) d’avoir le récapitulatif d’un autre sport que la course à pied (au dessus de la date) ?
    Merci par avance

  5. Bonjour, je viens de découvrir votre site et merci pour votre travail. Savez vous où je eux trouver les annonces concernant les nouvelles montres qui vont sortir chez toutes les marques? Va t il y avoir une apex pro 2 et Pace 3? Je pose ces questions car je veux acheter ma première montre pour running 2 fois par semaine et donc m’améliorer, le suivi du sommeil mais je souhaite que la montre soit tout de même sympa à voir pour moins de 400-500 euros et je suis près à attendre 1 à 2 mois.
    Merci d’avance.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.