Les tests Polar

Les montres Polar Pacer et Pacer Pro testées de fond en comble

promotion nakan.ch est aussi sur YouTube: Astuces, tests et bien plus sont à retrouver sur la chaîne YouTube. Ne manquez pas les dernières vidéos et n'oubliez pas de vous abonner

Après avoir lancé des montres haut de gamme dans son segment triathlon avec la Vantage V2 et dans son segment outdoor avec la Grit X Pro, Polar élargit sa gamme en ce printemps 2022 avec deux nouveaux modèles. Les montres Polar Pacer et Polar Pacer Pro s’adressent en priorité aux adeptes de course à pied. Mais en réalité, ces montres proposent un peu plus que cela. Ces nouvelles montres doivent se faire une place dans une gamme de montres proposées par Polar qui semble de plus en plus compliquée à lire… L’objectif de ce test est donc également de bien répondre aux questions de positionnement de ces deux modèles!

Contenu de l’article

A propos de ce test

Les marques mettent parfois les appareils à ma disposition pour la durée du test, et je le renvoie une fois le test terminé. Lorsque ce n’est pas possible, j’achète alors l’appareil en question pour le tester. En tous les cas, j’ai une indépendance totale quant au contenu des tests. Je n’accepte jamais de publier du contenu sponsorisé. Pour tout savoir de ma politique de publication et d’affichage publicitaire sur ce site, rendez-vous sur cette page.

Ce test a été publié le 27 mai 2022.

Carte d’identité

La carte d’identité donne un rapide aperçu des spécifications techniques et des données importantes:

Format
Montre de sport GPS à écran couleur transflectif non tactile
Fonctions générales
Notifications intelligentesOui
Étanchéité (min. 20m)Oui
Suivi d'activité quotidienneOui
Support de GlonassOui
Altimètre barométriqueOui
Norme de capteurs BluetoothOui
Norme de capteurs ANT+Non
Fréquence cardiaque optique (au poignet)Oui
Support de capteur de puissance (cyclisme)Oui
Autonomie longue (+ 8h)Oui
Enregistrement GPS à la secondeOui
Profils sportifs
Profil pour la course à piedOui
Profil pour le cyclismeOui
Profil de natation en piscineOui
Profil de natation en eau libreOui
Profil triathlonOui
Profil multisport libreOui
Prix actuel:Dès 292.99€
Voir tous les détails dans le comparateur de nakan.ch

Ou l’acheter ?

Vous appréciez les contenus de nakan.ch? Vous souhaitez soutenir le site, tout en vous équipant avec les dernières nouveautés en matière de technologie sportive? En utilisant le lien sur l'un des logos ci-dessous, vous soutenez la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus!

i-run, c'est le spécialiste de l'équipement de sport en ligne! Chaussures, textile, équipement et bien sûr, cardio-GPS!
On ne présente plus amazon, qui propose un catalogue de miliers de produits, y compris tous les articles de sport!
Alltricks, c'est tout l'univers de l'outdoor, du vélo et de la course à pied, sans oublier bien sûr l'électronique de sport!
Uniquement pour la Suisse: grâce au code promo NAKAN, bénéficiez de 15% de remise sur l'entier du site garmingps.ch! (hors offres promotionnelles)
Les liens vers amazon.fr, i-run.fr, alltricks.fr contenus dans cet article sont des liens affiliés, qui permettent au site de reçevoir une commission. Sans incidence sur le prix de l'article!

Ce qu’il faut savoir sur les Polar Pacer et Pacer Po

Avant de démarrer la présentation des montres Polar Pacer et Polar Pacer Pro, voici quelques pré-requis souhaitables ou nécessaires pour son bon fonctionnement, ainsi que quelques données importantes à connaitre pour choisir en connaissance de cause:

  • Les montres Pacer et Pacer Pro de Polar se connectent à une application mobile, Polar Flow Mobile, pour exploiter 100% de leurs possibilités. Cette application est disponible pour iOS ou Android.
  • Les montres Pacer et Pacer Pro adoptent un nouveau câble de recharge. Il n’est plus le même que celui des Vantage et Grit X.

Le grand déballage de la Polar Pacer Pro

Ma montre Polar Pacer Pro est arrivée dans un packaging blanc, noir et rouge, présentant la montre sur un carton mat. Voici quelques images du déballage de mon exemplaire:

Le contenu complet est le suivant:

  • La montre Polar Pace Pro (ou la montre Polar Pacer en fonction de la version choisie)
  • Un demi-bracelet de taille S, en plus de celui de taille M/L monté sur la montre
  • Le câble USB de charge « Polar Charge 2.0 »
  • Pour la Polar Pacer Pro uniquement: des adaptateurs « Shift » pour monter des bracelets standards de 22mm sur la montre. La Polar Pacer est équipée de base de bracelets standards.

Différences entre Polar Pacer, Polar Pacer Pro et les autres modèles de la gamme

La gamme de Polar s’élargit avec ces deux nouvelles montres. Mais les Vantage V2 et M2 ainsi que les Grit X et Grit X Pro restent au catalogue. Voici donc un tableau récapitulatif des caractéristiques techniques et des fonctions des différents modèles, pour bien comprendre les différences:

 Pacer ProPacerVantage M2Vantage V2Grit X ProGrit X
Format de boitier45mm (41g)45mm (40g)46mm (45g)47mm (52g)47mm (53g)47mm (64g)
VerreGorilla GlassGorilla GlassGorilla GlassGorilla GlassSapphirGorilla Glass
EcranTransflectif MIP 240x240Transflectif MIP 240x240Transflectif MIP 240x240Transflectif MIP 240x240Transflectif MIP 240x240Transflectif MIP 240x240
Etanchéité50m50m30m100m100m100m
Ecran tactilenonnonnonouiouioui
BraceletSpécifique 22mm (adaptateur Shift fournis)Standards 22mmStandards 22mmSpécifique 22mm (adaptateur Shift en option)Standards 22mmStandards 22mm
Capteur cardio optiquePrecision Prime "flat"Precision Prime "flat"Precision PrimePrecision PrimePrecision PrimePrecision Prime
ChargeurPolar Charge 2.0Polar Charge 2.0Spécifique, magnétique, première générationSpécifique, magnétique, première générationSpécifique, magnétique, première générationSpécifique, magnétique, première génération
Autonomie (montre connectée)7 jours7 jours7 jours7 jours7 jours7 jours
Autonomie GPS35h35h30h40h40h40h
Autonomie GPS éco100h100h100h100h100h100h
Fonctions de course à piedouiouiouiouiouioui
Natation en piscineouiouiouiouiouioui
Natation en eau libreouiouiouiouiouioui
Véloouiouiouiouiouioui
Triathlonouiouiouiouiouioui
Altimètre barométriqueouinonnonouiouioui
Boussole magnétiqueouinonnonouiouinon
Widget outdoornonnonnonouiouinon
Training Load Proouiouioui (partiel)ouiouioui
Suivi d'itinéraireouinonnonouiouioui
Retour au départouiouiouiouiouioui
Running Performance Testouiouiouiouiouioui
Puissance de course au poignetouinonnonouiouioui
Compatible avec le capteur Strydoui (partiel)oui (partiel)oui (partiel)oui (partiel)oui (partiel)oui (partiel)
Test de marche / VO2ouiouinonnonnonnon
Widget contrôle de la musiqueouiouiouiouiouinon
Strava Live Segmentsouiouinonouiouioui
Suivi du sommeilouiouiouiouiouioui
Hill Splitterouinonnonouiouioui
Fuel Wiseouiouiouiouiouioui

Autonomie, charge, batterie et mémoire

Avec les Pacer et Pacer Pro, Polar promet un temps de charge plus court. La marque introduit également un nouveau chargeur, nommé « Polar Charge 2.0 ». Il s’agit d’un connecteur propriétaire, qui se positionne avec un support magnétique au dos de la montre, équipé de deux aimants et de 4 connecteurs:

Les montres Polar Pacer et Pacer Pro promettent toutes les deux une utilisation d’une semaine complète sans recharge en mode suivi d’activité et montre connectée. En mode enregistrement GPS, c’est 35h d’autonomie, que l’on peut pousser jusqu’à 100 heures avec les options d’économie d’énergie.

Comme les modèles de montres Polar précédent, la montre affiche en plus du pourcentage de batterie restant une indication approximative de la durée en heures en fonction des paramètres choisis:

Utilisation, prise en main et ergonomie

Le ton est donné dès le déballage de la montre: le manuel d’utilisation est commun entre la Pacer, la Pacer Pro, la Vantage V2 et la Vantage M2. On se doute donc que l’utilisation de ces différents modèles est très similaire! D’ailleurs, on retrouve sur les Pacer et Pacer Pro les mêmes boutons au mêmes endroits que sur les autres modèles de la marque depuis la sortie de la Vantage V:

  • Le bouton « light » (en haut à gauche) contrôle le rétroéclairage. Dans un profil sportif, il permet d’ouvrir les paramètres spécifiques pour la séance à venir. Une pression prolongée verrouille l’usage des boutons.
  • Le bouton « back/menu » (en bas à gauche) permet d’accéder au menu principal de la montre depuis l’écran de l’heure. Dans les menus, il permet de revenir en arrière. Lors d’une session sportive, on l’utilise pour mettre en pause l’enregistrement. Une pression prolongée termine et enregistre la session de sport. Depuis le mode veille, une pression prolongée lance une synchronisation avec le smartphone.
  • Les boutons « up/down » (à droite, en haut et en bas) sont utilisés pour monter et descendre dans les menus. Sur l’écran de l’heure, on les utilise pour faire défiler les widgets sous le cadran. Lors d’une session sportive, il font défiler les pages de données.
  • Le bouton « ok/start » (le bouton rouge au centre à droite) valide une action dans les menus. Sur un widget, il permet d’afficher les détails de ce dernier. Dans le menu sportif, il démarre l’enregistrement de l’activité. Une pression lorsqu’on enregistre une session sportive marque un tour. Si l’activité a été mise en pause, il permet de reprendre l’activité. Enfin, une pression prolongée lors d’une activité, il active ZoneLock.
  • L’écran des montres Polar Pacer Pro et Pacer n’est pas tactile.

Coupler les Polar Pacer et Pacer Pro avec l’application mobile

Après avoir démarré la montre pour la première fois, puis après avoir choisi la langue, on se voit proposer la suite de la configuration sur l’application mobile.

Pour ceci, il suffit alors d’ouvrir l’application Flow Mobile de Polar, et de suivre les différentes étapes. La montre va alors synchroniser les données du profil configuré dans l’app. Et si il y en a disponibles, proposer une mise à jour:

Les différents widgets sous le cadran de l’heure

Comme c’est le cas sur les montres Polar depuis l’arrivée des Vantage V et M de première génération, les widgets défilent sous le cadran de l’heure. Ainsi, on fait défiler les widgets suivants en utilisant les boutons haut et bas:

  • Cadran de l’heure seul
  • Suivi d’activité (nombre de pas)
  • Statut de charge d’entrainement
  • Suivi continu de la fréquence cardiaque
  • Détail des activités sportives récentes
  • Sommeil
  • Suggestions d’entrainement FitSpark
  • Météo
  • Résumé de la semaine d’entrainement
  • Nom du propriétaire de la montre
  • Commandes de la musique du smartphone

Voici quelques vues de widgets avec un cadran analogique ou numérique:

Le cadran de l’heure

Polar propose assez peu de personnalisation de ses montres, mais il existe toutefois quelques options sur les nouveaux modèles. En plus de proposer l’affichage numérique ou analogique, le style des aiguilles ou les couleurs de contraste peuvent être modifiés. Voici deux exemple parmis les possibilités d’affichage de l’heure sur les Pacer et Pacer Pro:

Les menus de la Polar Pacer et de la Pacer Pro

On accède au menu de la montre depuis l’écran de l’heure. Avec une pression sur le bouton « menu/retour » en bas à gauche. Le menu principal est composé des éléments suivants:

  • Démarrer l’entrainement, pour accéder à la liste des profils sportifs
  • Notifications, pour afficher et gérer les notifications du smartphone
  • Serene, pour accéder aux exercices de respiration
  • Strava Live segments, pour lister les segments synchronisés sur la montre
  • Ravitaillement, pour gérer les options liées à FuelWise
  • Chrono, qui permet d’accéder à uen chronomètre simple, un compte à rebours ou à la configuration des alarmes/réveils
  • Tests, qui permet d’accéder à la liste des tests (test de marche, Test de cyclisme, Test de course à pied, Test de fitness)
  • Réglages, pour gérer tous les paramètres de la montre (capteurs et accessoires, cadran de l’heure, profil de l’utilisateur, paramètres système)

Profils et fonctions sportives des Polar Pacer et Pacer Pro

Mises en avant par Polar comme des montres destinées avant tout à la pratique de la course à pied, les Polar Pacer et Pacer Pro sont en réalité bien plus polyvalentes que cela. C’est désormais le cas sur quasiment toutes les montres de la marque. Tous les profils sportifs proposés dans Polar Flow peuvent être utilisés sur les Pacer et Pacer Pro. La limitation de leur usage ne dépend ensuite que des possibilités matérielles de la montre elle-même. Par exemple l’altimètre barométrique pour la puissance en course à pied.

Pour les deux modèles, on peut donc réellement parler de montres multisport. Proposant des profils de course, de natation, de cyclisme, de triathlon, de marche et randonnée… Ou encore des sports d’équipe, des sports de raquettes, des sports nautiques, des sports d’hiver et bien plus. Sur ce site, je me concentre sur les disciplines liées au triathlon. Mais le fonctionnement des autres profils sportifs n’est pas très différent!

Configurer les profils sportifs

Comme c’est le cas sur toutes les montres de Polar depuis la sortie de la première génération de Vantage, l’ensemble des paramètres des profils sportifs se configure depuis l’app mobile ou le site Polar Flow, puis est synchronisé sur la montre ensuite.

La première étape consiste à choisir les profils sportifs que l’on souhaite retrouver dans le menu sportif de sa montre Pacer ou Pacer Pro. Dans l’app mobile, on peut afficher les profils actuellement présents sur sa ou ses montres Polar. La liste des profils sportifs est commune à tous les appareils Polar synchronisés dans l’app. Il est naturellement possible d’en ajouter. Tout s’effectue depuis le menu « Profils sportifs » de l’app:

Après avoir établi la liste des profils sportifs, chacun des profils peut être configuré et personnalisé. L’exemple ci-dessous utilise le profil de vélo de route. La configuration d’un profil peut légèrement varier en fonction du sport en question, mais dans la globalité, les paramètres se ressemblent.

  • La première étape consiste à choisir le profil sportif, puis à choisir le dispositif sur lequel on souhaite le configurer. Ici, en haut, on voit bien qu’il s’agit de la Polar Pacer Pro.
  • Ensuite, on peut configurer les tours automatiques (sur la durée, la distance ou la localisation).
  • En-dessous, on trouve les unités pour la fréquence cardiaque (bpm, % de FCMax ou % de réserve)
  • L’unité de vitesse, où l’on peut choisir la vitesse ou l’allure
  • Et enfin, les indications de puissance, en watts, watts par kg ou en % de FTP

La partie suivante consiste à configurer les zones de fréquence cardiaque, de vitesse ou d’allure et de puissance. Par défaut, ces zones sont calculées automatiquement avec les données du profil.

La partie suivante consiste à configurer l’affichage des données des écrans de la montre durant l’enregistrement d’une activité sportive. Pour cela, on peut créer plusieurs écrans qui contiennent de 1 à 4 données. Ces données peuvent être choisies parmi plusieurs catégories, les écrans ci-dessous n’en affichent qu’une petite partie:

Enfin, la dernière partie permet d’activer des écrans de données pré-définis, tels que le suivi de trace pour le retour au point de départ, l’écran de Hills Splitter (uniquement Pacer Pro) ou encore les jauges de FC, de puissance ou de vitesse:

La toute dernière partie permet de configurer la fréquence d’enregistrement du GPS. On pourra choisir entre chaque seconde, chaque minute ou toutes les deux minutes, afin de gérer l’autonomie requise par sa montre.

Une fois les paramètres enregistrés, on synchronise la montre pour les appliquer pour la prochaine activité sportive!

La course à pied

On trouve dans la liste des profils disponibles plusieurs activités liées à la course à pied. En plus du profil « générique » de course à pied, la course sur tapis ou le trail, il existe plusieurs variations. Dans les faits, le fonctionnement est rigoureusement identique entre les différents profils, à l’exception de la course sur tapis qui n’exploite pas le GPS.

Une page de 4 données lors d’une activité de course à pied

La montre utilise donc le GPS pour la mesure de distance et d’allure. Elle utilise également l’accéléromètre pour mesurer la cadence au poignet. Par défaut, la mesure de la fréquence cardiaque est effectuée au travers du capteur optique. Mais comme pour les autres profils sportifs, l’utilisation d’une ceinture ou d’un brassard sera prioritaire sur la mesure au poignet.

Lors d’une utilisation en course à pied, il est possible de réaliser un entrainement par intervalles ou de suivre une trace GPS. Ces fonctions sont décrites plus bas dans ce test.

Après synchronisation, voici à quoi ressemble l’analyse d’une session de course à pied enregistrée avec la Pacer Pro de Polar:

Puissance en course à pied et capteur Stryd

Seule la montre Pacer Pro permet la mesure native de Polar de puissance en course à pied au poignet. En effet, cette mesure nécessite un altimètre barométrique donc la Pacer n’est pas équipée.

Sur la Pacer Pro, il suffit donc de porter la montre et de partir s’entrainer pour bénéficier des données de puissance en course à pied. Il est possible d’afficher ces données via les champs de données à placer sur les différentes pages, ou au travers de l’écran de puissance ci-dessous:

On peut aussi créer et suivre des entrainements de course à pied basés sur la puissance.

A noter: on peut utiliser la mesure de puissance du capteur Stryd sur les deux modèles, la Pacer Pro mais aussi la Pacer. On couple le capteur Stryd et la mesure de puissance du capteur est alors prioritaire sur la mesure au travers de la montre. Là aussi, en utilisant le Stryd, on peut afficher les données de la même manière que la puissance native et suivre des entrainements par intervalles basés sur la puissance en course à pied!

Le vélo

Comme pour la course à pied, on retrouve sur les Pacer et Pacer Pro plusieurs profils de cyclisme, dont un pour le vélo en intérieur. Tous fonctionnent sur le même principe, que l’on parle du vélo de route, du VTT ou du cyclocross.

Le profil en intérieur n’utilise pas le GPS. Les montres Polar ne permettent pas non plus d’interagir avec un home trainer connecté. Il est par contre possible de récupérer les valeurs transmises en Bluetooth Smart par ces appareils sur la montre.

Par défaut, la montre utilise le GPS pour la mesure de distance et de vitesse. Mais il est possible de coupler des capteurs de cadence ou de vitesse/distance compatibles Bluetooth Smart. Il est également possible d’utiliser un capteur de puissance utilisant cette même norme.

Une fois enregistrée et synchronisée avec l’app mobile, voici à quoi ressemble une activité de cyclisme enregistrée avec la Polar Pacer Pro:

La natation en piscine

Le profil de natation en piscine utilise les accéléromètres de la montre pour détecter automatiquement les longueurs effectuées ainsi que les temps de nage et de repos. Pour un fonctionnement correct, il est très important de définir correctement:

  • La taille du bassin (25m, 50m, 25y ou une longueur personnalisée entre 17 et 100m ou yards)
  • Le poignet auquel est porté la montre

Le deuxième paramètre est essentiel sur les montres Polar. Et si votre montre vous indique systématiquement 0 ou seulement un faible nombre de mètres nagés lors d’une activité, c’est très probablement que votre montre n’est pas configurée correctement sur le poignet auquel elle est portée.

La Polar Pacer Pro en plein enregistrement de natation en piscine

L’algorithme du profil de natation de Polar détecte automatiquement les temps de nage et les pauses. Il reste possible de marquer des tours manuel avec le bouton central, afin d’enregistrer plus précisément des intervalles. Pour la mesure du nombre de longueur, les algos de Polar sont assez sensibles. Il est important de noter quelques éléments pour optimiser un décompte correct de la distance:

  1. Marquer le virage avec une poussée énergique
  2. Reprendre la nage après un virage avec le bras qui porte la montre
  3. Ne pas changer de style de nage durant une longueur
  4. Éviter de changer fortement d’allure lors d’une longueur
  5. Ne pas s’arrêter et repartir en cours de longueur

Lors des sessions de natation enregistrées avec la Polar Pacer Pro ou d’autres montres Polar, j’ai souvent noté une erreur de mesure de l’ordre de 1 à 2 longueurs. Dans la session ci-dessous, deux erreurs (une longueur enregistrée en plus, puis une en moins) ont équilibré la distance totale, mais l’allure la plus rapide n’est (malheureusement pour moi) pas correcte…

Une fois synchronisée, voici un entrainement de natation en piscine dans l’application Flow Mobile:

La natation en eau libre

Polar propose sur les Pacer et Pacer Pro un profil de natation en eau libre qui utilise le GPS pour mesurer allure et distance. Dans ce profil, les données GPS sont spécialement filtrées pour éliminer les erreurs de mesures liées aux conditions particulièrement difficiles de réception GPS dans l’eau libre. Le profil ne fonctionne correctement que si le style de nage permet à la montre de sortir régulièrement de l’eau.

Au moment de publier ce test, je n’ai pas encore accumulé assez de données pour le profil de natation en eau libre avec la Pacer Pro, mais je reviendrai mettre à jour cette section dès que j’aurais plus de données.

Triathlon et multisport

Sur les montres Polar, le profil de traithlon est un profil sportif complet. Alors que chez d’autres marques comme Garmin il sert simplement à « regrouper » les profils de natation, de vélo et de course, on configure des vues d’entrainement et des options spécifiques sur les montres Polar. Ce qui permet d’avoir des vues de données différentes dans son profil de triathlon par rapport aux profils individuels.

Dans le profil de triathlon, l’enchainement est obligatoirement 1. natation en eau libre 2. cyclisme 3. course à pied. Pour enchainer d’autres disciplines, comme de la natation en piscine, il faudra utiliser le profil de multi sport libre.

Suivre un entrainement par intervalles

Polar fait partie des mauvais elèves en termes d’entrainements planifiés et de synchronisation d’entrainements. Pas en ce qui concerne la montre elle-même, car les possibilités de configurer des entrainements par intervalles ou avec objectifs sont largement à la hauteur. Mais surtout par rapport au fait que désormais, Suunto, Coros et Garmin proposent une synchronisation automatique avec des plateformes comme Nolio ou Training Peaks. Alors que chez Polar, on doit encore et toujours ajouter et importer ses entrainements manuellement dans son interface de Polar Flow ou Polar Flow Mobile.

Il est possible de créer des entrainements par intervalle dans Flow Web ou Flow Mobile. Voici un exemple de séance qui se base sur la fréquence cardiaque, mais la cible peut également être la vitesse ou l’allure, ou encore la puissance par exemple:

Après synchronisation, la séance planifiée ce jour apparaît sur la montre lorsque l’on souhaite démarrer un entrainement:

Et ensuite, la montre propose un écran de données spécifique pour l’entrainement fractionné, avec la cible (ci-dessous la fréquence cardiaque) et la durée ou distance restante des répétitions. En utilisant le bouton « start » depuis cet écran, on accède aux options, et notamment la possibilité de passer une des étapes de l’entrainement:

Les recommandations FitSpark

Les montres Pacer et Pacer Pro intègrent les algorithmes de Fit Spark, qui proposent des séances d’endurance, de force et des séances complémentaires. Plutôt destiné aux sportifs « débutants », cet algorithme propose des séances type d’entrainement si on est à court d’idées…

A mon avis, les propositions de FitSpark ne sont pas aussi abouties que des suggestions avancées par exemple des programmes automatiques de Garmin. Mais pour une personne qui débute dans la pratique d’une activité physique, ces conseils permettront de progresser de manière progressive et adaptée, en en faisant assez sans en faire trop!

Montées et descentes avec Hill Splitter

Hill Splitter est une fonction intégrée sur toutes les montres équipées d’un alti baro de Polar depuis la Grit X. Cette fonction analyse le parcours lors d’une activité et détecte les montées et les descentes. Un écran de données spécifique est disponible dans le profil sportif:

On le voit sur l’image ci-dessus, il s’agit de la 5ème montée de l’entrainement en question, on peut y voir le dénivelé et la distance de la montée en cours, ainsi que l’allure.

Après avoir enregistré l’activité, on retrouve le récapitulatif des montées et des descentes sur la montre:

Et on le retrouve aussi dans le graphique de dénivelé de l’application Polar Flow Mobile:

Pour tout savoir sur la fonction Hill Splitter, cette vidéo passe en revue en détail cette fonction:

Fuel Wise pour l’analyse fine de sa dépense en calories

En focntion des zones de fréquence cardiaque renseignées dans le profil de l’app Polar, la montre analyse les entrainements et propose dans le récapitulatif de séance les informations de calories et de filières énergétiques sollicitées durant cette séance. Ces informations sont disponibles directement sur la montre:

On retrouve également les données dans le récapitulatif des activités de Polr Flow Mobile. On peut le voir dans les activités illustrées dans les différents profils sportifs plus haut dans ce test.

Fuel Wise permet également d’activer des notifications de rappel pour l’alimentation et l’hydratation lors d’activités sportives. Ces rappels peuvent être configurés dans le menu « Ravitaillement » de la montre.

Pour tout savoir sur la fonction Fuel Wise, cette vidéo l’aborde en détails:

Segments Strava Live

Sur les montres Pacer et Pacer Pro, il est possible de suivre en direct des segments Strava Live. Pour ceci, il est premièrement nécessaire d’avoir un compte payant chez Strava, et de lier ses compte Strava et Polar.

Une fois que c’est fait, l’app Flow Mobile les segments Strava marqués comme favoris pour synchronisation sur la montre. Si des segments ont été marqués comme favoris récemment, on peut lancer une actualisation pour les prendre en compte:

Après synchronisation, les segments Live se trouvent alors sur la montre. Attention, c’est une limitation de Strava: les segments en descente ne sont pas disponibles pour les Live Segments…

Pour suivre en direct ses segments favoris sur la montre, il suffit alors d’activer la vue d’entrainement « Strava Live Segments » dans le profil souhaité. Les segments Strava Live sont disponibles pour la course à pied et le cyclisme.

Par défaut, cet écran affiche lors d’une activité sportive la proximité avec le segment le plus proche:

Ensuite, alors qu’on se rapproche du segment, la montre affiche un message indiquant que le segment va bientôt commencer. Le segment démarre automatiquement si aucune action n’est effectuée, et la page de données correspondante s’affiche:

Durant la réalisation du segment, la montre affiche le retard ou l’avance sur son propre record sur le segment. Si c’est la première fois que l’on réalise le segment en question, c’est le temps de KOM/QOM qui est utilisé comme référence.

Une fois la réalisation du segment terminé, la montre affiche quelques secondes le résultat:

Les données de segments ne sont définitivement enregistrées sur Strava qu’une fois la montre synchronisée après l’enregistrement de l’activité!

Tests de performance sur les Polar Pacer et Pacer Pro

Depuis de nombreuses années, les montres Polar intègrent différents tests. Les montres Pacer Pro et Pacer proposent également ces outils qui permettent d’évaluer son niveau de performance dans différentes disciplines.

Tests de course, de cyclisme et test fitness: toujours là

Le test de course est une boite à outil qui permet de réaliser en une seule séance un test de puissance, de VO2Max et un test VMA. La montre nous guide tout au long du test!

Le test de cyclisme est un test guidé de FTP sur le vélo, il nécessite un capteur de puissance.

Le fitness test quant à lui est un test statique qui, au travers de la variabilité de fréquence cardiaque, donne une évaluation de VO2Max.

Test de marche: la petite nouveauté pour évaluer sa VO2Max

Sur les Pacer et Pacer Pro, Polar propose un nouveau test d’évaluation de VO2Max: un test de marche rapide. L’idée ici est de parcourir la plus grande distance possible en marchant un temps donné. La montre nous guide tout au long du test. On se rend dans le menu de tests de la montre et on choisit le test de marche. Avant de commencer, la montre indique la durée estimée du test et prépare le profil de marche pour réaliser le test:

Démarre ensuite la phase d’échauffement. La montre affiche un écran de données avec l’objectif en terme de fréquence cardiaque. Ce dernier est calculé automatiquement du profil personnel.

Et ensuite, la partie du test à proprement parler commence: 15min de marche la plus rapide possible pour couvrir la plus grande distance possible. Encore une fois, la montre affiche la cible idéale en termes de fréquence cardiaque:

A la fin des 15min, la montre propose une récupération qu’il est possible de raccourcir, puis affiche les résultats du test:

Malgré avoir marché très rapidement, je n’ai pas réeussi à maintenir ma fréquence cardiaque dans la zone souhaitée tout au long du test. Le résultat n’est donc à mon avis pas probant. Mon avis est que ma limitation est plus mécanique (je n’arrive pas à marcher assez vite par rapport à ma limite cardio-pulmonaire) et donc à atteindre le niveau souhaité sur un tel test.

J’en conclus que le test est avant tout destiné à des sportives et sportifs qui débutent ou qui ont une pratique modérée du sport d’endurance. Les sportives et sportifs plus aguéris gagneront en précision à exploiter un test plus conventionnel, ou le « Fitness test ».

Itinéraires et navigation (uniquement sur la Polar Pacer Pro)

La montre Pacer Pro permet le suivi d’itinéraires en mode trace, ce qui lui permet, une fois le parcours synchronisé sur la montre, de guider tout au long d’un parcours. Il est à noter que Polar ne propose pas de fonds de cartes sur ses montres, et ce n’est pas le cas non plus sur la Pacer Pro.

Les fonctions de navigation présentées ici ne sont disponible que sur la Pacer Pro, la Pacer standard ne permet pas de suivre des parcours.

Synchroniser des parcours

Le plus simple pour envoyer un parcours sur sa montre Polar consiste à lier un compte (même gratuit) depuis l’application Komoot sur Polar Flow. Ensuite, on peut définir son parcours sur Komoot, ou simplement importer dans cette app un fichier GPX issu d’une autre application.

On a un double intérêt à passer par l’app Komoot: en premier lieu, les parcours sont synchronisés automatiquement avec Polar Flow une fois définis dans Komoot, et surtout, les parcours créés dans cette app (et uniquement dans cette app) permettent le guidage « turn-by-turn » sur les montres Polar.

Une fois un parcours créé dans l’app Komoot, on peut consulter le détail:

On retrouve immédiatement ce parcours dans les favoris de l’app Polar Flow. Si ce n’est pas le cas, on peut initier une synchronisation en rafraichissant la page pour le voir apparaitre. Ensuite, il suffit de synchroniser la montre Polar pour voir apparaitre le parcours dans la liste des itinéraires:

Lancer le suivi d’un parcours sur sa Polar Pacer Pro

En entrant dans le menu de pré-entrainement, on sélectionne le profil sportif souhaité, puis on utilise le bouton en haut à gauche pour accéder au options. Là, on trouve l’entrée « Itinéraires » puis on retrouve le ou les parcours que l’on a synchronisés sur la montre:

En sélectionnant le parcours, on peut voir la trace complète ainsi que le dénivelé. Une fois le parcours choisi, une icône supplémentaire apparaît sur le profil sportif:

Enfin, en démarrant l’enregistrement, la montre demande le mode de suivi, à savoir commencer le parcours depuis le point de départ, ou alors rejoindre le parcours en cours de route. Dans la majeure partie des cas je recommande cette seconde option, même si on se trouve au départ de l’itinéraire. Il suffit en effet que l’on soit quelques mètres sur le parcours pour que la montre nous guide au départ avant de naviguer correctement…

Dès que la navigation démarre, une page de suivi de trace est disponible, ou on voit notre position et le tracé à suivre. La distance restante de l’itinéraire s’affiche sous la carte.

En utilisant un parcours qui a été créé ou importé sur Komoot, des informations de « turn-by-turn » sont données peu avant des changements de directions ou embranchements de chemins. La montre affiche ces indications aussi bien sur le suivi de carte que sur les autres pages de données:

Si le profil d’altitude est intégré à l’itinéraire utilisé, la courbe s’affiche également sur une page de données spécifique avec la section déjà effectuée et le profil de dénivelé restant:

On voit sur cet écran le dénivelé effectué, le dénivelé restant, sous forme graphique et de chiffres.

Enfin, lors du suivi de trace, il est possible de modifier l’affichage pour zoomer/dézoomer en utilisant le bouton rouge central de la montre sur l’écran spécifique de la navigation. S’affichent alors des boutons pour ajuster le niveau de zoom:

Suivi d’activité sur les Polar Pacer et Pacer Pro

Portée au quotidien, la montre Polar continue à enregistrer et mesurer l’activité même en dehors des activités sportives. Que ce soit au travers de son capteur cardio optique ou des autres capteurs, pas, fréquence cardiaque et plus sont ainsi mesurés tout au long de la journée.

Nombre de pas et calories

Matérialisée sous forme de nombre de pas et de pourcentage de l’objectif quotidien, l’activité quotidienne est disponible dans un widget dédié. Il est également possible de consulter les statistiques complètes d’activité quotidienne via l’app Flow Mobile.

Semaine d’entrainement

Ce widget affiche le volume sportif réalisé dans la semaine en cours. Le cerclage du widget indique les zones de fréquence cardiaque. Le détail est à retrouver dans le widget ou dans le détail des activités sportives via Flow Mobile.

Mesure de la fréquence cardiaque en continu

Portée au quotidien, la montre mesure via son capteur cardio optique la fréquence cardiaque. On peut afficher la mesure en temps réel dans un widget:

Le détail du suivi est également disponible dans le détail du widget ou dans l’app Flow Mobile.

Analyse du sommeil

Les montres Polar proposent l’une des solution d’analyse du sommeil les plus avancée du marché. Portée durant la nuit, la montre enregistre les données via ses accéléromètres et son capteur cardio optique. Les détails sont ensuite disponible pour la dernière nuit dans le widget, et pour l’historique dans Flow Mobile:

Serene

C’est la fonction de détente et relaxation de Polar, intégrée sur quasiment toutes les montres de la marque depuis son apparition. Directement accessible depuis le menu, Serene permet de réaliser des exercices guidés de respiration. Le détail de cette fonction est disponible dans cette vidéo:

Les fonctions connectées des Polar Pacer et Pacer Pro

Bien que les montres Polar ne soient pas les plus avancées en termes de fonctions connectées, la marque a jouté à ses derniers modèles quelques possibilités supplémentaires.

Affichage des notifications du smartphone

Les notifications du téléphone peuvent s’afficher sur la montre (et désormais, Polar permet enfin de les afficher aussi durant une activité sportive). Toutefois, les montres Polar souffrent de problèmes récurrents dans l’affichage de ces notifications, avec des notifications intempestives lors de la reconnexion du smartphone ou d’affichage différé de notifications qui n’existent pas sur d’autres montres. Les Pacer et Pacer Pro n’échappent pas à ce triste constat.

Contrôle du lecteur de musique

La montre permet, au travers d’un widget dédié ou d’un écran spécifique à ajouter à ses profils sportifs, de contrôler la lecture de musique (ou d’autres applications multimédia) de son smartphone. Dans mon exemple, il s’agit de l’app Spotify:

La météo

Le widget météo affiche les prévisions horaire et pour les jours à venir pour la localisation du dernier point GPS enregistré par la montre ou l’app mobile. Les prévisions des prochaines heures s’affichent directement dans le cadran de l’heure. Pour plus de détails, on peut entrer dans le widget!

Les montres Polar Pacer et Pacer Pro sur le gril

J’ai effectué tous les comparatifs avec une Polar Pacer Pro. Mais comme les deux montres possèdent les mêmes caractéristiques générales, et surtout la même conception en termes de capteur GPS et le même cardio optique, on peut sans trop de risque annoncer que les performances de mesure GPS et de fréquence cardiaque devraient être très comparables entre les deux modèles. Ces comparatifs devraient donc rendre compte de la précision des deux modèles de montres…

L’altimètre n’étant présent que sur la Pacer Pro, les comparatifs d’altitude ne concernent évidemment que ce modèle.

Précision de la mesure GNSS/GPS

Les montres Polar Pacer Pro et Polar Pacer sont équipées du même chip GNSS/GPS que les Vantage M2. Il s’agit également des mêmes types de puces que les Vantage V/M/V2/Grit X et Grit X Pro, à savoir une déclinaison du chipset multi GNSS de Sony. Donc si il y a des différences majeures de précision entre les Pacer et un autre modèle, elles seront liées au firmware de la montre ou au design physique de l’antenne.

Les Pacer et Pacer Pro supportent les systèmes de positionnement par satellite GPS, Glonass, Galileo. La montre utilise également le système QZSS lorqu’il est disponible. Le réglage du mode GNSS/GPS est global pour l’ensemble des activités sportives. Cela se configure dans le menu Réglages–> Réglages généraux -> Satellites de positionnement. Il est possible de choisir entre 3 modes: GPS + QZSS, GPS + Glonass ou GPS + Galileo. J’ai effectué tous les comparatifs ci-dessous en mode GPS + Galileo, car c’est cette combinaison qui a le plus de chances de donner les meilleurs résultats. La montre ne propose pas d’utiliser le GPS en double fréquence.

Comparatif 1: Course à pied en sous-bois

Lors de ce comparatif, j’ai comparé la trace de la Polar Pacer Pro à la mesure de la Garmin Epix 2. Cette dernière a été configurée en mode multi GNSS avec le GPS en double fréquence. On voit que les traces sont globalement bonnes, mais que celle de la montre de Polar est un peu plus « hésitante » sur certaines sections. Alors que la trace de la Garmin est quasiment toujours sur le chemin:

Sur la courbe d’accumulation de distance, on constate que ces petits écarts ici et là deviennent de plus en plus visibles au fur et à mesure que la distance augmente. La différence finale n’est pas énorme. Un peu moins de 100 mètres mesurés en plus par la Pacer Pro, mais montre que cela peut avoir un impact au final:

Comparatif 2: Sur le vélo de route

Pour ce comparatif, j’ai utilisé sur un poignet la Pacer Pro et sur l’autre l’Epix 2 de Garmin. Alors que j’ai configuré l’Epix 2 en mode « GPS Seul », la Pacer Pro était comme pour les autres comparatifs configurée pour utiliser GPS+Galileo.

Sur le vélo de route, en règle générale, on constate des traces propres car la visibilité sur le ciel est optimale et le nombre de satellites « visibles » est important. Et pour ce comparatif, c’était le cas pour 90% du parcours.

Sur la première image, on voit que mêmes sur des courbes serrées et rapides, les deux montres avec une vue dégagée sur le ciel ont une trace très propre. Ensuite, sur la seconde image, en remontant une route un peu encaissée, la Polar Pacer Pro a dévié de la route de quelques mètres dans sa mesure.

Et enfin, sur la dernière image, en traversant une ville, dans une ruelle étroite et entourée de bâtiments, on voit la trace des deux montres largement plus aléatoire. Au final, la courbe d’accumulation de distance montre une distance mesurée par les deux montres quasiment parfaitement identique:

Comparatif 3: Course à pied mixte

Ce parcours de course à pied traversait le village, puis des champs et enfin les sous-bois. J’ai effectué la comparaison avec la Garmin Instinct 2:

Sur la première image à gauche, on voit une section où la Polar Pacer Pro a eu plus de mal que la montre de Garmin à suivre la route. Ce constat est également visible, bien que moins prononcé, sur le traversée du village. Mais pour autant, la performance de la montre de Polar s’est avérée meilleure que la Instinct 2 sur une autre partie du parcours, sur la troisième image.

On voit donc qu’aucune montre n’est absolument parfaite. Et au final la différence de mesure est assez faible une foie encore entre les deux.

Précision de la mesure de fréquence cardiaque avec le cardio optique

Le capteur cardio Precision Prime de la Pacer Pro

Polar a complètement re-dessiné son capteur cardio optique lors de la sortie des Vantage V et M de première génération. Elle a depuis a apporté quelques petits changements au fil des générations de montres. Le capteur intégré aux Pacer et Pacer Pro n’est pas fondamentalement nouveau. Il ressemble en effet beaucoup à celui intégré à la Polar Unite. Mais c’est la première fois que ce modèle « Precision Prime Lite » (ce nom n’est pas officiel) est intégré à une montre qui propose un tel niveau fonctionnel d’un point de vue sportif.

Ce capteur diffère principalement dans sa conception par l’absence d’électrodes et un design plus fin. Doté de 4 LED’s orange, 5 LED’s rouges et 1 LED verte, il ne marque quasiment plus aucune protubérance au dos de la montre. Enfin, il n’est plus utilisé pour la recharge de la montre. Un connecteur complètement différent est utilisé pour la connexion USB.

Avec tous ces changements, voici quelques comparatifs de mesure réalisés avec différentes montres connectées à une ceinture traditionnelle.

La précision de la mesure de fréquence cardiaque optique est très variable d'un individu à l'autre. Dans ce test, vous trouvez des comparatifs que j'ai effectués avec différentes montres ou capteurs optiques lors de mes entrainements. Sur d'autres personnes, il est très probable que les résultats soient différents. Parfois meilleurs, parfois moins bons. Le fait qu'un capteur optique ait particulièrement bien ou mal fonctionné sur moi ne signifie en aucun cas qu'il en sera de même pour une autre personne...

De nombreux facteurs influent la performance de mesure optique, comme la morphologie, le type de peau, la pilosité et bien d'autres. Il est possible d'améliorer la précision de la mesure optique en appliquant quelques conseils figurants dans cette vidéo.

Note concernant le score de chaque comparatif (depuis début 2022): Afin de quantifier la précision de la mesure, un score de précision est calculé pour certains comparatifs de mesure cardio entre deux types de mesure. Ce score est obtenu en pondérant l'erreur de mesure moyenne lors de chaque relevé (en principe chaque seconde) avec un poids supérieur pour les erreurs les plus importantes. En règle générale, deux ceintures pectorales de qualité identique comparées entre-elles obtiennent un score situé entre 95 et 99%. Entre 90 et 100%, le score est excellent, entre 80 et 90%: bon, entre 70 et 80: indicatif et ente 60 et 70%: indicatif. En-dessous de 60%, la mesure n'est pas utilisable. Plus le chiffre est bas, plus la mesure a été imprécise. Afin d'éviter de dévaluer le score de comparaison des cardio optiques qui nécessitent un peu de temps pour stabiliser la mesure, les 60 premières secondes de mesure sont ignorées dans le calcul du score de précision.

Comparatif 1: Course à pied en terrain vallonné, avec variations d’intensités

Lors de ce comparatif, la Pacer Pro mesurait la fréquence cardiaque au travers de son capteur optique au poignet. J’ai couplé L’Epix 2 de Garmin à la ceinture Polar H10. Voici les courbes mesurées:

Ce graphique montre une mesure globale assez proche, mais également des écarts très importants. Si on se fie uniquement à la valeur moyenne finale, il n’y a que 2 bpm de différences. La réalité est moins rose puisque l’écart moyen de mesure est de près de 4bpm. Ce qui signifie qu’à un instant T, en regardant la valeur affichée sur la montre, elle dévie de 4bpm vers le haut ou le bas… Quant à l’écart maximal, on le voit clairement entre les secondes 2500 et 3000 du graph, il est de 35bpm. Énorme.

Tout ceci pris en compte, cette mesure présente un score de 64.8%, ce qui correspond à un résultat « médiocre ».

Comparatif 2: Sur le vélo de route

Lors de cette sortie sur le vélo de route, je compare la mesure de fréquence cardiaque au poignet de la Pacer Pro à la mesure de la ceinture Polar H10 connectée à la Garmin Epix 2. Pour plusieurs raisons, les mesures sur le vélo sont rarement bonnes, mais là on voit que c’est pire que ça:

Encore une fois, se fier simplement à la moyenne des deux montres serait une erreur… Car si l’écart entre les deux moyennes est de moins de 3bpm, l’écart type est stratosphérique: 11bpm. L’écart maximal est de 68 bpm. Avec un score de seulement 6%, inutile de dire que cette mesure est inutilisable.

Comparatif 3: Course à pied à allure variées

C’est finalement typiquement pour ce type d’activités que la montre sera utilisée principalement. Donc voici une nouvelle mesure sur une sortie à allures changeantes en course à pied. On voit que dans les grandes lignes, la montre a une mesure qui est tout à fait proche de celle de la mesure de la ceinture H10:

L’écart type de la mesure de la Polar est faible, moins de 2bpm. L’écart max par contre, mesuré sur un pic de FC vers le bas après environ 1000 secondes est important: 36bpm. Au final, bien que pénalisé un peu par cette grosse différence maximale, le score reste largement acceptable avec 80.7%. Résultat: mention « bonne » donc!

Précision de la mesure d’altitude avec l’altimètre barométrique (Pacer Pro seulement)

Seule la montre Pacer Pro est équipée d’un altimètre barométrique, la Pacer standard se contente de mesurer l’altitude avec le GPS. Sur la Pacer Pro, on a la possibilité d’étalonner l’altitude. Cette fonction est héritée des Grit X et Vantage. Mais Polar ne le rend possible que lorsque l’activité est déjà démarrée, un choix assez singulier. Lors de tous mes tests ci-dessous, je compare la mesure d’altitude de la Pacer Pro avec d’autres montres disposant d’altimètres barométriques. Je ne calibre pas l’altitude avant mes sorties. Pourquoi? Car dans les faits, seule une infime minorité de sportives et de sportifs le font…

Comparatif 1: Sortie en course à pied vallonnée

Sur ce comparatif, aucun des deux appareils utilisés dans le comparatif n’a été calibré avant le départ. On voit que l’altitude de départ est très proche de la valeur réelle de 820m pour les deux appareils. Lors de l’ensemble de l’activité, l’Epix 2 a eu tendance à mesurer un peu plus de D+. Mais sans que cela ne sorte de la marge d’erreur acceptable pour une telle mesure.

En regardant de près les deux courbes, on note que celle de la Pacer Pro est plus « en escalier » que celle de la Garmin. Les montres Polar échantillonnent en effet les données d’altitude toutes les 2 secondes au lieu de l’actualisation à la seconde des Garmin. Dans la grande majorité des cas d’utilisation, cela n’a pas d’incidence sur les valeurs fournies.

Comparatif 2: Sortie à vélo de route

Sur ce comparatif, j’ai utilisé les montres Epix 2 et Pacer Pro qui ont enregistré les variation d’altitude alors que toutes les deux étaient portées au poignet. Je n’en ai calibré aucune des deux avant le départ:

Tout au long de la sortie les deux appareils ont mesuré à quelques micro variations près la même altitude. Le D+ total enregistré est très proche: 1050m pour la Polar, 1075m pour la Garmin.

Comparatif 3: Des hauts et des bas en course à pied

J’ai réalisé ce troisième comparatif en course à pied. Elle et comparée à la mesure de la Instinct 2 de Garmin:

La mesure est constante sur les deux montres, l’écart du début se reporte tout au long de l’activité. Le « plat » peu après la seconde 4000 correspond à une mise en pause de l’enregistrement sur les deux appareils pour monter une rampe en marchant, et non à une erreur de mesure synchronisée entre les deux appareils!

Les capteurs compatibles avec les Polar Pacer et Pacer Pro

Voici un tableau qui récapitule les capteurs compatibles avec la Polar Pacer Pro et la Polar Pacer:

Description:Le capteur Stryd Wind est le capteur de puissance en course à pied le plus avancé du marché. Compatible avec une large variété de montres, il fournit non seulement des données de puissance, mais aussi des métriques d'économie et de dynamique de course telles que l'oscillation verticale, le temps de contact au sol, le form power ou le leg spring stiffness. De plus, c'est le capteur d'allure instantanée et de distance le plus précis du marché.
Accessoire
Polar Support guidon pour montres
Description:Vite placé sur le guidon, vite enlevé, le support guidon pour montres de Polar permet d'utiliser plus confortablement les montres lors d'activités cyclistes!
Description:Le brassard est une alternative plus confortable que la ceinture, et plus précise que le cardio au poignet. Le OH1 de Polar est très léger et se fait vite oublier. Deux variantes existent: OH1 et OH1+. Le OH1+ est directement compatible avec ANT+, alors qu'une mise à jour logicielle est nécessaire sur le OH1 pour disposer de cette connexion, mais les deux modèles sont finalement compatibles avec Bluetooth et ANT+.
Description:Le brassard cardio optique Wahoo TICKR Fit est un bon compromis entre le confort, l'autonomie et la précision de la mesure. La compatibilité ANT+ et Bluetooth Smart en font une solution compatible avec la quasi totalité des montres et compteurs du marché.
Accessoire
Garmin HRM-Pro
Description:La HRM-Pro regroupe toutes les fonctions disponibles dans un tel accessoire chez Garmin. En plus de la fréquence cardiaque, la ceinture mesure les dynamiques avancées de course à pied sur les montres Garmin compatibles et les données de fréquence cardiaque de natation pour les synchroniser ensuite sur les montres de triathlon de Garmin. La HRM-Pro dispose d'une connectivité ANT+ et Bluetooth Smart qui permet de l'utiliser aussi dans des applications de course ou de cyclisme virtuel, ou avec un smartphone.
Accessoire
Garmin HRM-Dual
Description:La ceinture HRM-Dual est spécialement prévue pour les cyclistes qui souhaitent l'utiliser avec leur montre ou leur compteur ainsi que dans des applications de cyclisme virtuel. Cette ceinture ne mesure pas de données autres que la fréquence cardiaque. Elle est compatible avec les connexions ANT+ et Bluetooth Smart. C'est l'une des dernières ceintures Garmin à proposer un émetteur amovible.
Description:Ceinture textile très confortable. Compatible ANT+ et Bluetooth Smart, donc compatible avec la quasi totalité des montres, compteurs cyclistes, applications de cyclisme et de course virtuelles. Elle utilise une pile bouton CR2025 facile à changer qui a autonomie un peu plus faible que sur d'autres ceintures. La taille M/XXL est la taille standard (la taille XS/S est vraiment petite).
Description:Ceinture textile très confortable, compatible ANT+ et 2 canaux Bluetooth Smart (tous les modèles peuvent être mis à jour pour ANT+)! Elle peut aussi être utilisée en mode autonome (mémoire interne). Pile bouton CR2025 avec une autonomie un peu moins longue que les autres ceintures du marché. La taille M/XXL est la taille standard (la taille XS/S est vraiment petite).
Accessoire
Wahoo TICKR X
Description:Ceinture compatible ANT+ et Bluetooth Smart (3 canaux). Fournit aussi les Running Dynamics aux montres compatibles de Wahoo ou de Garmin (avec quelques limitations). La TICKR X de nouvelle génération est blanche. Attention à ne pas la confondre avec les modèles de génération précédente, bleu et blancs. Utilise une pile bouton CR2032 facile à changer.
Accessoire
Wahoo TICKR
Description:La ceinture Wahoo TICKR mesure la fréquence cardiaque et est compatible avec la quasi totalité des montres et compteurs du marché grâce à sa compatibilité ANT+ et Bluetooth Smart (3 canaux). La TICKR de nouvelle génération est noire. Attention à ne pas la confondre avec les modèles de génération précédente, bleu et blancs. La ceinture TICKR utilise une pile bouton CR2032 facile à changer.

La discussion continue

Pour rester informé au plus près de l'actu du site et du marché:

Le podcast: Des épisodes de 30-40 minutes sur des thématiques de fond, sur l'entrainement, la technologie, l'alimentation ou bien d'autres sujets encore. A écouter sans modération!
Le compte Twitter: Actu, tendances, nouveautés, rumeurs, avis. Pour vivre l'actu du sport connecté au quotidien!
La page Facebook. Evenements, concours, actualité, bons plans. Chaque jour, la page Facebook de nakan.ch compte un peu plus de fans. Rejoins-là toi aussi!
La chaîne Youtube pour retrouver présentations, tutos, reportages ou interviews.
Le compte Instagram. L'actu du site et de ses coulisses en photos! Ne manque pas les stories pour être le premier informé des nouveautés ;-)

Conclusion sur les Polar Pacer et Pacer Pro

Si je devais résumer de manière très simple? La Pacer Pro est dans la gamme de Polar une Vantage V2 non tactile un tiers moins chère, et la Pacer est une Vantage M2 un tiers moins chère.

Si je devais résumer de manière plus complète? J’ignore exactement quelle est la réflexion dans le développement de ces modèles pour Polar… Mais force est de constater que cela complexifie la gamme. Et ce, en marginalisant complètement l’intérêt pour la Vantage M2 et limitant considérablement l’intérêt de la Vantage V2.

Par rapport à une Vantage V2, la Polar Pacer Pro n’intègre pas d’écran tactile, pas de fonction « Recovery Pro » et de test orthostatique, pas de test de récupération des jambes, pas de track back (retour au point de départ en suivant l’itinéraire déjà parcouru), les champs de données de D+/D- en temps réel, et ne dispose pas des widgets de type « outdoor ». Mais en dehors de cela, la montre est tout aussi complète. Un rapport qualité/prix absolument imbattable dans la gamme de Polar.

Et pour la Pacer par rapport à la Vantage M2? Il n’y a pour ainsi dire aucune différences entre les deux modèles sur le plan des caractéristiques. Pour faire simple: hormis le design de la montre, il n’y a aucune raison de choisir la Vantage M2.

Sur le marché, Polar perd le contact

Sinon, on peut conclure que bien que ces montres offrent d’avantage de choix dans la gamme pour un prix extrêmement intéressant, et bien qu’elles concentrent un maximum des fonctions logicielles proposées par Polar, les Pacer et Pacer Pro n’apportent pas grand chose de neuf. Pour Polar, il est maintenant urgent de se mettre à niveau de ce que propose la concurrence sur le marché. La liste ci-dessous n’est pas complète, mais elle résume à mon avis les principaux axes de travail à mener. Et si possible rapidement, pour ne pas perdre définitivement face aux forces d’innovation que sont Garmin et Coros par exemple:

  • Polar soigne particulièrement le design de ses montres qui est à mon sens globalement réussi. Mais il faudrait rapidement améliorer la densité de pixels et augmenter la surface de l’écran.
  • Les profils sportifs pourraient apporter des données réellement spécifiques. Par exemple les montées /descentes auto sur le ski alpin. Ou encore les coups de rames sur le kayak ou d’autres données de ce type.
  • Les widgets et fonctions de suivi d’entrainement de Polar donnent des indications parmi les plus pertinentes du marché. Mais leur affichage est austère et peu abordable au premier abord.
  • Ouvrir une synchronisation complète avec les plateformes tierces pour synchroniser et récupérer automatiquement ses séances d’entrainement.

J’ai aimé ou pas aimé

Sur les montres Polar Pacer et Pacer Pro, j’ai aimé:

  • Un rapport qualité/prix impressionnant pour les deux modèles, et en particulier la Pacer Pro qui rivalise en fonctionnalités avec les Vantage V2 ou Grit X Pro à un prix canon!
  • Les fonctions de suivi et d’analyse de la performance de Polar qui sont pertinents et efficaces
  • Le niveau fonctionnel plus étendu que « simplement » des montres de course à pied, avec des profils sportifs variés allant jusqu’au triathlon
  • La possibilité d’utiliser le capteur Stryd en course à pied et des capteurs de puissance sur le vélo

J’ai moins aimé:

  • L’absence de réelles nouveautés sur ces modèles, il s’agit simplement de concentrer des fonctions existantes dans une nouvelle montre
  • Bien que l’écran ait été amélioré en termes de lisibilité, sa définition et sa taille sont dans la moyenne basse du marché pour une montre qui sort en 2022
  • Les notifications du smartphone qui sont toujours aussi catastrophiques que sur les autres montres de Polar, à croire que personne ne les utilise parmi les concepteurs de la montre…

Supporter ce site pour de futurs articles

Rédiger des tests et des articles sur la technologie dans le sport est une passion dévorante. Cela fait plus de 12 ans que je le fais en marge de mon activité professionnelle et sportive. Je ne compte pas mon temps, et je ne suis absolument pas rémunéré par les marques pour le faire. En passant par l'un des liens ci-dessous pour réaliser votre prochaine commande en ligne, je touche une petite commission sur la transaction, vous soutiendrez le site, et cela ne vous côutera pas plus cher! Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Profitez aussi de l'une des offres suivantes pour soutenur le site:

Polar Pacer Pro

Polar Pacer

10 commentaires

  1. Bonjour,

    vous n’avez pas eu de souci de déconnexion en utilisant le stryd et une ceinture cardio en même temps ?

    Car sur ma Vantage M, depuis leur dernière mise à jour firmware de janvier il m’arrive aléatoirement que la montre perde la connexion avec les 2 en même temps (comme si la connexion bluetooth crashait et redémarrait). Le Stryd arrive ensuite à se reconnecter, mais pas la ceinture…

    Sur reddit j’ai trouvé quelques utilisateurs qui ont le même souci sur d’autres modèles plus récents de chez Polar (Vantage V2) .

    Le SAV Polar étant très mauvais, ils essaient de me mener en bateau depuis Janvier. Au début c’était soit-disant un problème connu sur lequel ils travaillaient, puis à partir de mars ils ont sorti la panoplie parfaite du hotliner avec des liens sur comment les connecter, comment entretenir son matériel en reposant les même question et en ne lisant jamais les réponses (ou alors le SAV comprend pas le français).

    Bref, le résultat est que suite à une mise à jour mineure de ma montre, je me retrouve avec quelque chose d’inutilisable et qu’ils ne vont rien faire (à part tenter lamentablement de me soutirer des sous en me proposant 30% de réduction, ils ont vraiment aucun respect).
    Ah si, ils m’ont suggéré de ne pas utiliser le stryd et la ceinture en même temps…

    Julien

  2. Même si toujours à caution, je trouve les performances du capteur FC intégré très décevantes, surtout en comparaison de ce que fait la concurrence (Apple Watch en particulier) et du fait que Polar est censé être un spécialiste de la mesure (et, pour ma part, j’utilise de plus en plus régulièrement le capteur intégré, fatigué de devoir changer la ceinture H10 tous les ans – sans utilisation intensive qui plus est – d’ailleurs, je suis repassé sur la ceinture des capteurs H7 – la précédente m’ayant fait 5 ans sans souci !).

    Concernant le suivi d’itinéraire, je procède un peu différemment : je décale sur mon tracé le point de départ de 50m et j’indique à la montre de partir au point de départ de l’itinéraire (sinon, comme décrit dans l’article, la montre ne veut rien faire d’autre que de nous conduire au point de départ…), lui indiquer de prendre l’itinéraire en cours de route fonctionne bien aussi.

  3. Et ajouté l’allure circuit comme le fait garmin. Il ne se remet jamais à zéro lorsqu’on programme un entrainement et proposé le choix entre un écran noir et blanc comme sur la V800.

    J’ai toujours dit qu’ils sont au top sur la plateforme polar flow (calendrier, gestion et suivi de l’effort la même que training peaks) par rapport à la concurrence mais zéro en terme de montre (hardware).

  4. Bonjour,
    Petite question si cela est aussi arrivé à d’autres personnes : En mode cycliste et VTT quand on a une Fc de moins de 80 pulsations la Fc réelle monte jusqu’au double de la Fc réelle.
    Même en mode marche si au dessous d’environ 70 pulsations cela fait la même chose.
    Autrement même en faisant du cyclisme ou VTT sans démarrer le chrono il n’y a pas de problèmes.
    Est-ce que quelqu’un connaît une solution ???
    Meilleures salutations sportives

  5. Merci pour ce test.

    Venant d’une M430, la précision de seulement 60% du capteur cardiaque me laisse perplexe. Ma prochaine montre ne sera pas celle ci!

    1. Bonjour,

      Malheureusement, vous pourrez essayer toutes les montres du marché, et aucune ne fournira de résultats satisfaisants à ce niveau. La mesure optique n’est pas une valeur sûre, et l’utilisation d’une technique de mesure plus précise reste « obligatoire » dans les cas qui nécessitent des données fiables.

      Sportivement.

  6. Bonjour Nakan,
    Déjà, merci beaucoup pour toutes les infos que tu donnes sur ton site c’est vraiment une mine d’informations objectives.
    Je suis un ancien cycliste du début des années 2000 et j’ai toujours utilisé Polar. J’étais satisfait de ces produits car même à l’époque on pouvait analyser les différentes données sur un logiciel informatique Polar. Désormais c’est pour ma fille de 14ans qui fait du running en compétition de demie fond que je souhaite investir, parallèlement elle couple ces entraînements de running avec du vélo de route. J’ai cru comprendre lors de tes descriptifs de différents produits, que Polar reste un must en terme d’analyse informatique post séance via leur plateforme PolarFlow, peux tu me le confirmer? Car mon critère de choix premier est un Produit très précis avec une analyse des données poussées. Je n’ai pas besoin de toutes ces options secondaires qui via des algorithmes donnent des données qui pour ma part sont inutiles. De plus un autre critère de choix, comme c’est moi qui l’entraîne et que je ne serais pas présent lors de toutes ces séances d’entraînement et compétitions, je dois pourvoir analyser à distances les séances d’entraînements.
    Peux tu me guider au vu des ces différents éléments dans le choix de la montre Polar (pacer, pacer pro, vantage v2). Ou bien un autre modèle de marque différentes serait plus approprié au vu de mes critères de choix, car je ne suis pas fermé à d’autres marques.
    En te remerciant par avance pour tes éléments de réponses et ton temps pris,
    Bonne journée, Salutations sportives.
    Merci,
    YT.

    1. Bonjour,

      Deux choses qui se basent sur ta réflexion:
      1. Effectivement, les montres Polar restent les plus efficaces en terme d’analyse et de suivi, les algorithmes sont les plus performants si on leur donne des données fiables en entrée. A commencer par une mesure de fréquence cardiaque issue d’une ceinture. Pas de surcharge d’informations, mais des données pertinentes et une analyse efficace et accessible via Polar Flow. Les montres semblent par contre un peu désuètes en termes de conception et de fonctionnalités parfois…
      2. Aujourd’hui dans la gamme de Polar, si on cherche une montre complète, légère et accessible, la Pacer Pro est d’un rapport qualité/prix absolument inégalé. Elle ne rend pas grand chose à la Vantage V2, et la différence de prix plaide largement en la faveur de la Pacer Pro. Personnellement, si je devais en choisir une seule de la gamme Polar ça serait celle-ci.

      Donc pour le besoin que tu exprimes pour ta fille, je pense qu’en effet la Pacer Pro est une excellente option. En rapport qualité/prix pour la différence fonctionnelle vis-à-vis d’une Vantage V2 (tu trouves la différence dans le tableau du test, mais en gros c’est l’écran tactile qui n’est pas indispensable).

      Concernant les autres marques, tu as la Coros Pace 2 qui entre dans les critères, mais les algorithmes de suivi de l’entrainement sont bien plus jeunes chez Coros.

      Sportivement.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.