Newsletter subscribe

Compte rendu

Triathlon de Lausanne 2013

Publié 25 août 2013 à 21 h 22 min   /   par   /   commentaires (1)

Retour sur le triathlon de Lausanne après une infidélité à la manifestation en 2012 pour raisons de vacances en Espagne. Inscrit de longue date sur la distance olympique du dimanche, j’étais loin de me douter lors de la participation de notre équipe au Team Sprint de Nyon que nous avions la moindre chance de nous qualifier pour la finale Suisse par équipe. C’était donc une bonne surprise il y a quelques semaines à Nyon de savoir que je rempilerais à Lausanne sur la courte mais ho combien exigeante distance propre au relai par équipe le samedi.

Le Team Sprint (samedi)

Cette fois, j’espère qu’il est inutile de vous rappeler ce qu’est un Team Sprint. Si jamais, c’est ici que figurent les explications!

L’équipe ayant participé à Nyon a été quelque peu modifiée, suite aux départs à l’étranger de certaines, et la peur de finir dernier par d’autres ;-) Quoi qu’il en soit, voici l’équipe telle qu’elle prenait le départ ce samedi à Lausanne, avec de gauche à droite: Robin (relai 4), Agnese (relai 3), Camille (relai 1) et moi (relai 2).

Tri Lausanne 2013Pour la durée de la course, on se sent presque comme des professionnels. Tapis bleu tout le long de la transition et dans la zone de change. L’emplacement du vélo est muni d’un support noté au nom de l’équipe. La méga classe:

Tri Lausanne 2013

Dommage par contre que la météo ne soit pas franchement de la partie, même si il ne pleut plus aussi fort pendant la compétition, la route est quand même bien mouillée.

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessus, notre team a fait le choix, comme je l’avais fait déjà à Nyon, de rouler sur le vélo avec les chaussures de course à pied, pour gagner en efficacité lors de la seconde transition.

Lorsque la course commence, on est tout de suite dans le bain. Camille, notre première relayeuse, meilleure nageuse du club, est obligée de capituler dans l’eau face aux (trop) nombreuses équipes pro et ne peut déjà pratiquement plus bénéficier de l’aspiration sur le vélo. Et la poisse s’en mêle quand au demi-tour du giratoire de Bellerive la pauvre se met au tapis avec son vélo… Malgré un genou râpé, la belle se remet en selle et termine sa course à pied pour me passer le relai.

Dès que Camille me passe le relai, je sprinte jusqu’au lac et je plonge joyeusement. J’essaie de maintenir un rythme de bras élevé et de bien appuyer. Bref, j’essaie de nager vite les 260 mètres que j’ai à parcourir. Malgré tout, ce ne sont pas moins de 4 équipes qui me dépassent dans l’eau. Arrivé en transition, je perd un peu de temps sur les autres à devoir enfiler mes chaussures de course à pied pour partir à vélo. Mais rien de rédhibitoire puisque j’en reprend rapidement un sur le plat. Arrivé au pied de la montée d’Ouchy, j’en vois un deuxième dans la montée. Je me met de bout sur les pédales et le reprend peu avant le sommet. J’en remet une couche avant de basculer pour m’assurer que le bougre ne prenne pas ma roue!

Viens le moment de descendre du vélo après 5 km et la descente et le retour sur Ouchy. Et là, c’est le moment de gloire. Je cours tant et plus pour accompagner mon vélo à sa place dans la zone de change. Le temps de planter la roue avant dans le support et de lancer mon casque dans ma caisse, je repars. La manœuvre dure exactement 23 secondes: meilleure transition 2 de la journée sur ce Team Sprint! Au moins une discipline dans laquelle nous n’avons pas à rougir puisque les temps de Robin (25 sec) et Agnese (29 sec) sont tout simplement les deuxième et troisième temps du jour!

Viens le moment le plus désagréable pour moi: la course à pied. 1.2 kilomètres courus le plus vite possible, mais j’ai vraiment du mal. Je maintiens les deux poursuivants que j’ai passé à vélo à distance, c’est la l’essentiel pour moi! Je passe enfin mon relai à Agnese, qui s’en va à son tour découvrir les joies du sprint:

Tri Lausanne 2013Agnese et Robin se donneront ensuite sans réserve pour maintenir la position de notre équipe dans le classement. Et malgré le fait que les écarts devant sont fait et que lors de sa course à pied Robin avait creusé l’écart, il terminera à fond, image du jour: personne n’a rien lâché, et c’est vraiment ce qui est génial dans ce format de triathlon! Notre équipe se classe 18ème au niveau national, mais première en terme de transition vélo-course à pied!

La distance olympique (dimanche)

Après cette belle course du samedi, j’avais à cœur de bien réussir ma course sur la distance olympique du dimanche. Mais dès le petit déjeuner, je sens bien que tout ne va pas très bien… Pas vraiment malade mais de loin pas en pleine forme, je me demande si tout ceci va tenir.

J’arrive pour les cérémonies protocolaires des distances courtes du matin, et je constate que le club a bien cartonné, avec trois podiums! Après les applaudissements, viens le temps de mettre en place le vélo dans la zone de change. Inutile de dire que le confort n’est plus le même que lors du Team Sprint de samedi:

Tri Lausanne 2013Zone de change prête et combinaison de natation enfilée, il est temps de rejoindre le ponton de départ.

Point météo: le temps le matin était nuageux avec un peu de pluie, mais dès la mi-journée, c’est le soleil qui dira son dernier mot. Nous aurons donc droit à des routes sèches et plus aucune précipitation ne viendra gâcher la journée.

La natation

Départ de ma catégorie 5 minutes après les pros hommes, 3 minutes après les 3 pros femmes, catégorie qui fit parler d’elle grâce au retour à la compétition de Nicola Spirig, championne olympique en titre.

Le lac remue bien et les vagues viennent contre nous lors de l’aller. La nage est pénible et particulièrement lente. Je ne m’excite pas, et je nage tranquillement sans me mettre dans le rouge. Concentré à bien viser les bouées pour ne pas parcourir de mètres inutiles dans les vagues. Dès le demi-tour, les vagues deviennent favorable et c’est presque du surf sur ces dernières qui nous permet de revenir en direction du ponton. Seule la trajectoire doit être suivie avec soin car les vagues ont tendance à nous « pousser » à l’extérieur de la zone de nage. Sortie de l’eau en 27 min 05, bon temps en fonction des conditions!

Tri Lausanne 2013

Longue transition pour rejoindre mon vélo, ne me reste plus qu’à me débarrasser de ma combinaison et c’est parti pour 6 tours à vélo!

Le vélo

Le parcours n’est pas simple et le nombre de tours peut faire peur. 7x la montée de l’avenue d’Ouchy, 6x la montée Marc-Dufour et 6 descentes de la Vallée de la jeunesse, il fallait être prudent et c’est concentré sur mon capteur de puissance que je gère mes différentes montées et sections de plat pour savoir à quelle intensité je dois pédaler, quitte à paraitre un peu trop tranquille au pied de certaines montées!

Tri Lausanne 2013Je termine ces 41.4 kilomètres de vélo comptant plus de 600m de dénivelé positif à 31.1km/h (1h20):

Tri Lausanne 2013

Tri Lausanne 2013

La course à pied

Alors certes, je n’ai pas forcément réitéré l’exploit de la veille sur la seconde transition, mais qui m’en voudra? Départ pour les 4 boucles de course à pied (2.5km l’unité) pour parcourir les 10km avec toute la motivation du monde, mais je ne peux mieux faire qu’un bien misérable 4:50 au kilomètre sur ces 10km (qui n’en sont en réalité que 9.2). Seule la deuxième boucle me donne satisfaction, avec un peu moins de 4:30 au km.

Tri Lausanne 2013Mais le fait de ne rien avoir avalé sur le vélo sinon de l’eau commence à se rappeler à mon bon souvenir. Deuxième partie du dernier tour en mode survie pour en terminer en 44min 19. Temps total: 2h36. Lors de ma dernière participation au DO de Lausanne en 2010, j’avais mis plus de 3h. Plutôt content au final malgré tout!

Le matos

Remerciements

Merci particulier à mes co-équipiers de samedi: Robin et Agnese pour avoir relevé le défi et remplacé Verena et Christian. Et un grand merci à Camille pour avoir remis l’ouvrage sur le métier après Nyon, au prix de quelques cellules épithéliales!

Merci aussi aux photographes pour les photos de ce billet sur lesquelles je figure: Pascal pour la photo d’équipe, François pour la photo du relai et Patrick pour la photo sur le vélo. Et merci pour les encouragements qui allaient avec!

Prochain tri (et dernier de la saison): Muskoka, Ontario, Canada, le 8 septembre!

Commentaires (1)

laisser un commentaire

Commentaire
Nom E-Mail Site internet