Focus

Tout savoir sur l’autonomie de la Garmin Epix (gen 2)

831.66€ promotion Epix 2 acier/Gorilla en baisse chez Alltricks. Son prix est récemment passé de 872.37 à 831.66€ Profitez de cette offre maintenant!

promotion Promotion en cours: Sprint final pour les Running Weeks chez i-run. C'est le moment de faire des bonnes affaires sur le textile, les chaussures et le cardio GPS!

Lorsqu’on l’a sous les yeux, difficile de nier le fait que l’écran AMOLED de la nouvelle Epix est bien plus attirant qu’un écran transflectif dont on avait l’habitude sur les séries fenix jusque là. Alors que désormais Garmin propose les deux possibilités, la grande question est de savoir à quel point il va falloir faire des sacrifices sur l’autonomie si on choisit une Epix par rapport à une fenix 7 ou éventuellement par rapport à une fenix 6. Et surtout, dans la vraie vie, quelle est l’autonomie réelle de la montre de Garmin par rapport aux chiffres annoncés. Dans cet article, je vous fait part en détail de l’autonomie réelle de l’Epix 2, constatée en l’utilisant au quotidien depuis environ 3 semaines!

Ou l’acheter ?

Si vous souhaitez soutenir le site pour du contenu à l'avenir, vous pouvez acheter les articles testés via les sites partenaires de nakan.ch, en utilisant le lien sur l'un des logos ci-dessous ou sur Wahoo Fitness Europe. Ainsi vous me soutenez pour la réalisation de futurs tests de matériel sur le site! Et cela ne vous coûte rien de plus. Vous économisez même 15% chez i-run.fr sur les nouveautés textiles et chaussures avec le code promo IRUN15!

Pour accéder directement sur le modèle le moins cher, utilisez ce lien. Sinon, consultez tous les modèles disponibles sur le comparateur.

i-run.fr
Alltricks France
Amazon France
* Non cumulable avec d'autres offres
Les liens vers amazon.fr, i-run.fr, alltricks.fr contenus dans cet article sont des liens affiliés, qui permettent au site de reçevoir une commission. Sans incidence sur le prix de l'article!

Un écran AMOLED, ça use, ça use la batterie…

Oui, l’écran est de bonne facture, il est magnifique, mais en contre partie, il sollicite plus la batterie. Il n’a pas fallu attendre la sortie conjointe des fenix 7 et Epix 2 pour s’en rendre compte, les autonomies de Venu et Vivoactive 4 montraient déjà cette différence, malgré des montres identiques au niveau fonctionnel. Car un écran AMOLED nécessite plus d’énergie qu’un écran transflectif, et la différence était jusque là telle qu’aucune montre résolument outdoor n’avait été équipée d’un tel écran.

L’écran de la fenix 7 à gauche et celui de l’Epix à droite

Le challenge d’une montre équilibrée entre qualité de l’écran, niveau fonctionnel et autonomie a toujours été délicat. Vantées pour leurs autonomies, les montres outdoor de Garmin, Suunto, Coros et Polar ont toutes un point commun: un écran affichant des couleurs fades et une définition assez faible. Au contraire, Apple Watch, Venu, Suunto 7 ou autres montres connectées proposaient un rendu visuel des plus attirant, mais une autonomie qui se limitait bien souvent à 48 heures maximum en l’utilisant un tout petit peu intensivement. Mais tout ceci n’était pas une fatalité…

Garmin travaille sur l’Epix depuis des années

Depuis des années les railleries fusent lors de chaque annonce d’une nouvelle série de montres fenix. Quasiment toutes sont dirigées vers l’écran et sa définition. Évidemment, Garmin l’entend. Et depuis 2019 la marque propose une montre qui arbore un écran AMOLED: la Venu. Depuis, ce modèle est le plus vendu dans la catégorie Vivo, les montres fitness de la marque.

Mais en plus de constituer un best-seller dans sa catégorie, la Venu était également un prototype à échelle réelle pour un projet bien plus ambitieux: équiper une breloque de la série fenix d’un écran AMOLED.

Avec la seconde génération de Venu, Garmin faisait encore une belle progression dans sa maitrise de l’intégration de l’AMOLED sur ses montres. Et sans même que l’on s’en rende compte, Garmin travaillait sous notre nez à l’Epix. Il ne restait plus qu’à mettre en place le tout: une autonomie suffisante pour une montre outdoor et l’écran AMOLED, et le tour était joué.

fenix 7 AMOLED ou Epix 2 ?

Le dernier point qui a dû être âprement discuté a probablement été de savoir si il fallait sortir cette montre comme une déclinaison AMOLED de la fenix 7, ou la lancer sous un autre nom. C’est probablement la volonté de simplifier la gamme fenix (mettre de la carto et de la musique partout, proposer 3 formats et 3 verres différents) qui a fait pencher la balance. Le fait aussi de ne trouver la montre AMOLED que dans un seul format. Ressortir des noms d’anciens modèles des cartons est à la mode, souvenez-vous des Vantage de Polar… Garmin a ressuscité l’Epix. Heureusement que le modèle précédent a eu le temps de se faire oublier, tant il ressemblait plus à un bloc de parpaing qu’à une montre. Mais le nom, lui, sonne bien. AMOLED, autonomie largement acceptable, niveau fonctionnel rigoureusement identique à celui d’une fenix 7: un presque sans faute pour Garmin!

L’autonomie annoncée de l’Epix 2 rivalise avec celle de la fenix 6

Il est possible de prolonger l’autonomie de l’Epix 2 en sacrifiant quelques fonctions

Garmin a publié des chiffres d’autonomie plutôt inattendus concernant l’Epix 2. En effet, les chiffres sont globalement bien plus élevés que ceux que l’on pouvait raisonnablement espérer pour une montre de ce type. Voici un tableau qui compare l’autonomie annoncée de l’Epix 2 avec l’écran en mode gestion (activation de l’écran seulement lors d’un événement ou d’un mouvement du poignet) en mode always-on (écran actif en permanence) et les donnes d’autonomie de la fenix 6 sans technologie solaire. Et finalement, pour les chiffres que l’on peut comparer, les données sont plutôt surprenantes:

 fenix 6 (sans solaire)Epix (mode gestion)Epix (écran always-on)
Smartwatch14 jours16 jours5 jours
GPS36 heures42 heures30 heures
GPS+Glonass/Galileo--34 heures25 heures
GPS All + Dual Freq.--20 heures15 heures
GPS + Musique10 heures10 heures9 heures
Mode Ultratrac72 heures75 heuresn/a
Mode Expédition28 jours14 joursn/a
Eco - Battery saver48 jours21 joursn/a

En effet, l’Epix avec son écran AMOLED peut presque rivaliser avec l’autonomie de la fenix 6. Alors bien entendu, lorsqu’on compare aux modèles de fenix 7, qui font un bond en avant en termes d’autonomie, le rapport est moins flatteur pour l’Epix. Reste que si l’autonomie de la fenix 6 semblait suffisante dans la plupart des cas de figure, celle de l’Epix 2 devrait l’être également, au prix parfois de petits sacrifices sur les réglages de l’écran.

Voici en comparaison l’autonomie de l’Epix 2 à côté de celle annoncée pour les nouveaux modèles de fenix 7:

 fenix 7Sfenix 7S + Solarfenix 7fenix 7 + Solarfenix 7Xfenix 7X + SolarEpix (mode gestion)Epix (écran always-on)
Smartwatch11 jours14 jours18 jours22 jours28 jours37 jours16 jours5 jours
GPS40 heures51 heures62 heures81 heures96 heures135 heures42 heures30 heures
GPS+Glonass/Galileo28 heures32 heures42 heures51 heures66 heures83 heures34 heures25 heures
GPS All + Dual Freq.16 heures17 heures24 heures26 heures38 heures42 heures20 heures15 heures
GPS + Musique7 heures7 heures11 heures11 heures17 heures17 heures10 heures9 heures
Mode Ultratrac90 heures162 heures136 heures289 heures213 heures578 heures75 heuresn/a
Mode Expédition26 jours43 jours40 jours74 jours62 jours139 jours14 joursn/a
Eco - Battery saver38 jours87 jours57 jours173 jours90 jours365 jours21 joursn/a

L’autonomie annoncée est-elle réellement celle constatée?

Mais la question centrale est la suivante: Garmin annonce de jolis chiffres d’autonomie pour son Epix, mais est-ce qu’il est possible de les atteindre dans la vraie vie, où s’agit-il de chiffres obtenus en labos et, une fois la montre au poignet, une promesse qui part en fumée?

Voilà maintenant 3 semaines que j’arbore fièrement une Epix 2 sapphire au poignet. J’ai mesuré scrupuleusement l’utilisation de batterie lors de mes activités. Comme il m’est très difficile d’utiliser le GPS de manière continue durant plus de 30 heures dans des conditions réelles plusieurs fois pour valider les chiffres, j’ai validé les données de Garmin par extrapolation sur mes entrainements quotidiens.

Pour le faire, j’ai mesuré la perte de charge en % sur la durée de mon entrainement, et de cette donnée j’extrapole la durée de l’autonomie totale. Cette méthode n’est pas parfaite, mais elle donne une bonne idée générale sur l’autonomie potentielle de la montre.

Autonomie en montre connectée au quotidien

Lorsque je configure la montre, la luminosité de l’écran, les paramètres du capteur de SpO2 et toute une autre série de paramètres, l’autonomie prévue s’adapte automatiquement. J’ai donc configuré la montre afin d’obtenir les données annoncées par Garmin et je l’ai utilisée au quotidien. Ce que je constate est que l’autonomie en jours annoncée (5 jours avec l’écran actif en permanence et 16 avec l’écran en mode gestion) sont assez facile à atteindre. Modifiez un tout petit peu la durée de luminosité maximale de l’écran à la baisse et vous gagnerez même encore 1 à 2 jours. J’ai même réeussi à atteindre ces chiffres en ajoutant 30min d’enregistrement sportif avec GPS par jour.

Ma conclusion sur l’autonomie en veille: elle dépend évidemment de plusieurs paramètres tels que le nombre de notifications reçues par jour, le nombre de fois ou l’on consulte les widgets et les autres fonctions de la montre, mais dans mon usage, les chiffres donnés par Garmin étaient absolument fiables.

Autonomie lors de l’utilisation sportive

On l’a vu dans le tableau ci-dessus, l’impact principal sur l’autonomie est l’usage de l’écran. Pourtant, j’estime que pour une utilisation confortable, l’écran sera dans la plupart des cas configuré dans un mode « always-on », c’est donc dans ce mode que j’ai effectué mes tests d’autonomie. Pour enregistrer précisément la perte d’autonomie, j’ai utilisé un champ de donnée Connect IQ qui enregistre simplement dans le fichier fit le pourcentage de batterie exact au fur et à mesure de l’activité.

Lors de mon utilisation, voici l’autonomie constatée et extrapolée sur mon Epix 2:

ActivitéCommentaireDurée (min)Perte de charge (%)Perte d'autonomie 1h (%)Autonomie extrapoléeAutonomie annoncée
Course à piedGNSS-Multi-Dual + Stryd + Polar H10555,866,3015h5115h
Course à piedGNSS-Multi-Dual + Stryd + Polar H10 + navigation646,92
6,5115h2115h
Course à piedGNSS-Multi-Dual + Stryd + Polar H10604,604,6021h5415h
Course à piedGNSS-Multi + Stryd + H10 + Music628,678,3411h599h
Vélo de routeGPS only + H10 + Powermeter613,093,0332h5730h
Home trainerGPS off + H10 + Powermeter452,082,7436h22--
Natation en piscineGPS off612,252,2245h00--
SkiGPS only + OHR1467,963,2632h3930h

Le premier constat est évident: l’intégralité des tests montre une autonomie réelle supérieure aux prévisions de Garmin. On voit aussi entre les activités sans GPS ou celles avec le GPS seul que la différence est plutôt faible, l’essentiel de la consommation de batterie est donc bien lié à l’écran.

Même si ces données sont extrapolées et donc pas forcément absolument exactes, la différence globale par rapport aux chiffres annoncés est telle qu’on peut affirmer sans risque que dans la plupart des cas, l’autonomie dans la vraie vie sera légèrement supérieure aux chiffres annoncés par Garmin. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle!

Conclusion sur l’autonomie de l’Epix 2

Avec un écran always-on, on passe tout de même plus régulièrement par la case recharge

Je tiens à souligner un point: de nombreuses et nombreux lecteurs m’ont contactés quelques jours après avoir reçu leur Epix pour me dire que l’autonomie de leur montre était plus basse que les chiffres annoncés. J’aimerais rappeler 3 points importants avant d’aller plus loin:

  • Premièrement, la première décharge de la batterie est souvent plus rapide, la batterie a besoin d’un petit « rôdage » pour atteindre sa capacité maximale
  • Deuxièmement, vous venez de recevoir votre nouvelle montre, vous l’arborez fièrement, la montrez à tous vos amis, collègues et partenaires de séances de sport. De plus vous explorez sans cesse les menus au cours des premiers jours pour découvrir votre nouvel allié d’entrainement. Gardez à l’esprit que ce n’est pas un « usage normal », et donc que vous devriez laisser passer les deux premières semaines de « découverte » avant de mesurer réellement l’autonomie de votre montre.
  • Testez l’autonomie de votre montre dans les configurations par défaut, ou notez l’impact que pourrait avoir un changement de configuration sur l’autonomie de la batterie! Un changement de luminosité de l’écran ou l’activation d’une fonction telle que la mesure du SpO2 durant le sommeil aura un impact important sur l’autonomie globale de la montre!

Pour la quasi totalité des sportives ou des sportifs qui hésitent entre une fenix 7 ou une Epix, l’autonomie est un critère essentiel. Si la montre sera peut-être bien moins dotée qu’une fenix 7X, les personnes qui ont réellement besoin de l’autonomie de cette dernière ne sont pas légions.

Pour beaucoup, les chiffres annoncés par Garmin s’avèrent suffisant, mais encore fallait-il qu’ils soient corrects. Car si on avait du retirer 10 à 15% sur les données réelles, la montre aurait pu devenir un peu « limite », même pour un trail de moyenne distance ou un Ironman.

Après ce test sur ma propre Epix, je suis en mesure de l’affirmer: toutes les mesures que j’ai effectuées (sans aucune exception) montrent une autonomie réelle au moins égale aux prévisions communiquées par Garmin. Mais dans 90% des cas, elle était même largement supérieure, comme en atteste le tableau ci-dessus.

Sur ce, je retourne tester les Epix et fenix 7 pour vous proposer très prochainement un test complet de ces montres!

Supporter ce site pour de futurs articles

Vous souhaitez acquérir le produit testé dans cet article? Cet article vous a été utile? Vous pouvez aider le site en l'achetant via l'un des liens partenaires ci-dessous. Vous pouvez utiliser les liens suivants pour vous rendre sur les sites partenaires de nakan.ch. En passant par ces liens, une petite commission est versée au site, ce qui me permet de continuer à vous offrir un contenu de qualité! Vous trouvez le détail des offres partenaires sur le comparateur. Pour tout savoir sur ma politique de publication et de publicité sur le site, rendez-vous ici!

Sur i-run.fr, profitez de 15% de remise sur les nouveautés textiles et chaussures grâce au code promo IRUN15! Les suisses profiteront de 15% de remise sur l'entier du site www.garmingps.ch grâce au code promo NAKAN (non cumulable avec d'autres offres)

i-run.fr
Alltricks France
GarminGPS.ch
Amazon France
* Non cumulable avec d'autres offres

831.66€ promotion Epix 2 acier/Gorilla en baisse chez Alltricks. Son prix est récemment passé de 872.37 à 831.66€ Profitez de cette offre maintenant!

13 commentaires

  1. Excellent! J’aime bien l’analyse également en préambule qui pourrait expliquer pourquoi Garmin à tant tarder à sortir une fenix avec écran AMOLED et quand on te lit on comprend mieux!
    On comprend mieux également les différences entre une vraies montre de sport outdoor type fenix, et le reste pour le clinquant ou le sport occasionnel
    Avec l’EPIX Garmin fait donc un joli tour de force en réussissant à supprimer la contrainte de l’autonomie limitée, car en effet les personnes faisant des trails de plusieurs jours ne sont pas non plus les plus représentatifs et en permettant d’assurer une autonomie suffisante pour un ironman, Garmin tape dans le mille!
    Reste le prix qui est un vrai frein, à voir dans quelques années le temps d’amortir un peu ma fénix 6 pro achetée en mai dernier.. :)

  2. Merci pour ce premier retour faisant état d’un produit aboutit côté batterie.

    Je m’oriente vers une fenix 7 ou une epix 7 mais la résistance aux rayures étant importante pour moi, ma précédente Suunto 5 en verre minéral s’est rayée en quelques chutes en montagne.

    Je souhaiterai donc savoir si le nouveau verre gorilla glass en verre DX soit disant plus renforcé sera vraiment résistant aux assauts des pierres ? ou si le verre sapphire reste l’unique solution pour les chocs en tous terrains ?

    Merci du retour

    1. Une protection en verre trempé coûte quelques euros.
      Pour le saphir, résistant aux rayures n’est pas synonyme de résistance aux chocs.

  3. Merci de ces données détaillées.
    La luminosité de l’Epix est-elle variable et si oui, dans quelles conditions de luminosité ont été réalisés ces tests ? Sur smartphone ou PC, l’autonomie est varie fortement en fonction du réglage de luminosité. Cela est-il la même chose pour l’Epix ? Dans ce cas, l’autonomie en hiver pourrait être sensiblement supérieur à celle d’un trail ensoleillé en Juin.
    Je suis toujours dans l’hésitation pour remplacer ma forunner 920xt, j’attends tes tests « de fond en comble » avec intérêt pour choisir entre Fenix ou Epix et si Fenix entre le Solar Dx ou le Sapphire (en ayant peur d’être gêné par les reflets du verre apparemment pas terrible…)

  4. Excellent article et conclusions, Merci Greg. Pour ma part, j’ai déjà une Fenix 6X Pro et de mauvais yeux, il me faut donc impérativement une EPIX Amoled 51mm (l’équivalent en taille de la 6X Pro). Si Garmin sort cette montre et si le GPS est aussi précis qu’on le dit, alors je fais le pas instantanément…..j’espère que je n’aurai pas à attendre trop longtemps.

  5. Excellent article comme toujours. Je me suis équipé de l’EPIX depuis une semaine. Je confirme l’autonomie incroyable et largement supérieure à ma polar vantage V. Je n’ai pas le besoin d’avoir une autonomie supérieure à 30 heures en mode sport avec GPS, celà est plutôt réservé aux ultra trailers… L’écran est incroyable, les fonctions également. C’est pour moi la montre ultime, chère certes mais Garmin à tapé dans le mille avec ce modèle. Impossible pour moi de revenir à un autre type d’écrans.

    1. Bonjour.

      L’Epix me fait clairement de l’œil malgré ma fidélité depuis plusieurs années à la Fenix.
      Ayant réduit la largeur de la lunette (pour augmenter le solaire sur la Fenix 7) je trouve que le bandeau noir s’est agrandi et j’aurai préféré qu’ils en profitent pour agrandir l’écran.
      Quelqu’un a t-il des info sur les risques de marquages sur ce type d’écran. Phénomène connu sur les TV Oled ?? Surtout avec des images fixes prolongées (heure). Autrement appelé le burn-in.

  6. Très bon article…mais cela ne me fera pas acheter l’ Epix 2, déjà la première que je possède à 3 exemplaires, me satisfait amplement, l’écran je le vois très bien, même sans mes lunettes…et en plus je peut la recharger en course.
    Et je préfère de loin un écran carré, on voit mieux les chiffres, ou la carte Topo.
    Je vais tester mon Epix 1, les 10 et 11 juin, aux 100 kms de Bienne, et je verrais quand je doit la recharger pendant la course, et du coup j’aurais l’autonomie de cette montre, avec le GPS activé, les données de ma ceinture HRM Pro, mais pas les notifications, ni le bluetooth.

    Jean-Pierre

  7. Bonjour, super article comme toujours ! Merci
    Quel est le mode gestion ? J’en ai essayé mais je ne trouve pas sauf économie de batterie. Peux-tu le mode veste ? Merci !

  8. Je pense que considérer que l’autonomie (ou sa baisse, donc la consommation) est parfaitement linéaire est un peu erroné.
    Il faudrait faire un test plus long (une sortie en mouvement de 4 ou 5h, en vélo par exemple) pour avoir un autre point de mesure
    (et je pense que laisser la montre allumée en GPS sur un bord de fenêtre pendant XX temps, sans mouvement, est aussi plus favorable).

    Mais quand même: merci pour ces tests qui permettent déjà d’avoir un ordre d’idée :)

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.